THE PROPHETIES BEGIN

Thème III - L'intégration

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il fuit, le temps. Et sans retour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 179
Date d'inscription : 20/03/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 64 lunes. (le 01/10)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Écaille.

MessageSujet: Il fuit, le temps. Et sans retour.   14.04.17 21:53

Lapis Lazuli était déjà éveillé lorsque l’aube commençait à peine. Comme à son habitude, il dormait peu, mais cela ne le dérangeait pas. Il appréciait humer l’air frais du matin, laisser ses pattes fouler le sol couvert de rosée et profiter du silence du Clan de la Rivière à cette heure. Bien sûr, ce petit moment de bonheur était éphémère. Bientôt, le camp tout entier s’éveillerait, emportant avec lui le brouhaha continuel de la vie Clanique.
D’ici quelques minutes, s’il tendait l’oreille, il pourrait entendre les mâchoires des félins craquer sous les bâillements et la mousse des nids s’agiter lors du réveil. Enfin, petit à petit, des visages familiers s’extirperaient des tanières, les membres encore endoloris par le sommeil.
Et comme chaque journée qui débutait, il leur faudrait quelques minutes pour que leurs yeux s’ouvrent pleinement face à la lumière éblouissante du soleil de l’aube qui se levait à l’est. Quelques dernières minutes de répit, pendant lesquelles le félin gris-bleu pourrait savourer une dernière fois le calme avant la tempête. Savourer ses derniers instants de liberté. Ces dernières secondes pendant lesquelles il ne dépendait pas du Clan et le Clan ne dépendait pas de lui. Ces petits moments pendant lesquels il n’avait pas d’ordre à recevoir et à exécuter. Où il n’était plus un simple pion sur un échiquier. Où Lapis Lazuli était lui, et non un guerrier du Clan de la Rivière.

Lorsqu’il ouvrit les yeux, il fut ébloui par la lumière. Il fallu plusieurs secondes au félin pour comprendre ce qui lui était arrivé, clignant des paupières rapidement pour se débarrasser du gène que représentait la luminosité ambiante. Il s’était endormi alors qu’il profitait du calme ambiant, sans doute trop fatigué par le rythme habituel qu’ils devaient reprendre en ce début d’été. Lui-même n’en revenait pas. Comment avait-il pu s’assoupir, assit au beau milieu du camp? Il n’avait que 55 lunes, mais peut-être commençait-il a fatiguer? Non, il n’en était pas arrivé à un tel stade.
Fort heureusement, peu de monde semblait l’avoir remarqué. Seuls quelques apprentis le dévisageaient dans quelques rires gênés, et d’autres guerriers lui jetaient un regard étrange, quoique trop occupé par les patrouilles pour s’en inquiéter davantage.
Lapis Lazuli s’en montra impassible, comme si rien ne s’était déroulé cette matinée là. Pourtant, il était gêné et craignait que ses supérieurs l’aient remarqués. Que pourraient-ils penser d’un tel acte? Qu’il faiblissait? C’était indéniable, le blizzard l’avait affaibli, et son long pelage masquait ses côtes visibles. Mais il tenait à son rang, et ne voulait surtout pas que de fausses idées se tiennent à son propos.
Aigue-Marine aussi, était passée par cette crainte. Elle lui en avait parlé, lors de sa dernière patrouille. Sa rencontre avec un solitaire du nom de Toucan avait engendré une sorte de crainte chez la guerrière, qui redoutait quelques répercussions du meneur, Étoile du Corbeau, et de son second, Rivière Sombre.

D’ailleurs, plutôt que de rester assit au beau milieu de la combe, sans doute devrait-il rejoindre les autres combattants de son Clan pour savoir à quelle tâche il avait été assigné. Devrait-il entrainer Nuage d’Écaille ce jour là? Ou rejoindre une patrouille? Les tensions étaient particulièrement palpables en ces temps, puisque le Clan de la Rivière menaçait les Rochers du Soleil.
Ne cherchant plus à se poser davantage de question, il rejoignit le lieutenant, s’intégrant à la petite masse de guerrier qui buvait ses paroles. Aujourd’hui encore, il serait un pion qui servirait son Clan sans rechigner. Et ce, comme depuis le premier jour de son apprentissage.

_________________
#0022bb

Merci Rui, c'est beaucoup trop adorable!! :keur:
lineart by magmaticashes

Merci Cacaille et Creamy <3:
 


Lapedo humain:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Il fuit, le temps. Et sans retour.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il fuit, le temps, et sans retour
» La forteresse du Val sans Retour
» Moi aussi j'ai fuit. [+16ans]
» L'erreur de nos soupçons est souvent sans retour. (Manon)
» L'île de Gorée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN
 :: Au commencement :: Archives :: RPG
-