The Propheties Begin

Thème II - Le redoux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cœur de Coyote
▬ Guerrier
avatar
Messages : 137
Date d'inscription : 18/04/2017
Age : 17
Localisation : Peut-être dans un bon livre...

Carte d'identité
Âge: 43 lunes (Juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Ortie

MessageSujet: « Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant   21.04.17 15:24

Une petite promenade
« Ah! la promenade exquise
Qu'ils ont faite, tous les deux,
Mon corps, ce monstre hideux,
Mon âme, cette marquise. »

Le froid quittait lentement la forêt lorsque Cœur de Coyote se décida à aller chasser. Revenant d'une matinée de patrouille, il se sentait incapable de rester sans rien faire. Alors,
après avoir salué à demi-voix quelques félins qui rôdait là, il prit le chemin d'un morceau de terre plus solitaire. Trottinant au hasard dans les bois qu'il connaissait comme le creux de sa patte, il gardait néanmoins le museau au vent. Cependant, il savait qu'avec un tel tintamarre, jamais il ne rapporterai la moindre proie. Le froid avait rendu les quelques touffes d'herbe émergentes toutes sèches et cassantes. Ainsi, les grosses pattes du matou semblaient écraser des myriades de brindilles craquantes à souhait. Maudissant la sortie de l'hiver, Cœur de Coyote décida alors de s'éloigner un peu plus des bois.

Sans réellement l'avoir choisit, il se dirigea vers les Quatre Chênes. Quelques petits gazouillements se faisaient entendre ça et là. Des pépiements d'oisillons glissaient dans les airs jusqu'aux grandes oreilles écorchées du mâle, qui se prit à s'imaginer se délecter de ces oiseaux minuscules, mais à la chair si tendre... Refrénant son envie d'attraper quelques uns de ces amuse-gueules, le guerrier pressa le pas vers la fin de la forêt. Celle-ci s'étendait jusqu'aux Quatre Chênes, effleurant délicatement le lieu des rendez-vous sacrés des quatre Clans. Avant de s'extirper du couvert familier, le félin se tapit au sol. Depuis un moment, il ne s'était guère aventuré au delà des frontières et bien que celles-ci furent juste derrière lui, une certaine excitation mêlée à une pointe d’appréhension se fit sentir au fond de son ventre.

Après avoir humé quelques instants l'air, le guerrier s'extirpa non sans bruit des fourrés. Grommelant quelque peu, il émergea du couvert des feuillages. En contemplant les Quatre Chênes, le mâle se sentit minuscule. Afin de se donner du courage, il bomba le torse, puis contourna la place et s'installa dans une petite clairière annexe, contre un tronc d'arbre. Là au moins, je serai en sécurité, pensa le mâle. Personne ne peut venir par derrière et je serai assez attentif pour empêcher quiconque de me coincer contre ce tronc. Le guerrier du Clan du Tonnerre s'installa sur son séant, après avoir farouchement opiné. Là, il s'absorba dans la contemplation d'un nid en construction, à quelque pas de lui. Une proie relativement simple, même pour un sous-doué de la chasse comme lui. Mais quels étaient les droits de chasse aux quatre chênes ?

Le mâle remarqua alors de nombreux nids d'oiseaux nichés dans les creux des arbres environnants : les volatiles avaient-ils compris qu'ici les chats ne pouvaient les importuner ? Un peu perdu dans ses pensées, Cœur de Coyote soupira.

_________________


ᚲ ᛟ ᛖ ᚢ ᚱ ᛞ ᛖ ᚲ ᛟ ᛉ ᛟ ᛏ ᛖ

« Are you brave ? the Devil asked. »

Cœur de Coyote s'efforce de vous répondre en #009966.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Vaillante
▬ Guerrière
avatar
Messages : 132
Date d'inscription : 31/08/2016

Carte d'identité
Âge: 65 (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Argent

MessageSujet: Re: « Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant   08.05.17 16:46

Le blizzard calmé. La paix était revenue dans notre camp. Notre lieutenant faisait son boulot, il est vrai que nous n'avions rien à redire là-dessus. J'avais eu encore des altercations avec la meneuse, mais sans effet grave pour moi. Mais ce qui m'embêtait le plus, restait le fait que ma fille, Nuage d'Albatros, était son apprentie. Ma chère soeur, Coeur Fleuri, avait eu la même réaction que moi. Non seulement elle risquait de prendre la grosse tête, mais en plus elle serait sous complète influence. Les apprentis sont des pâtes à modeler comme on dit.

Je soupirai. La lumière baignait désormais la clairière du campement de sa douce lumière, chaude et protectrice. Les différents félins faisaient des allers et venus, paisiblement. Je voyais les guerriers partirent avec leur novice. Ma mère vers la tanière des anciens, à probablement raconter je ne sais quelles anecdotes. Et moi, je ne faisais rien. Rien du tout. J'étais assise, devant la tanière du guerrier, sans bouger. Je vis des regards désobligeants, auxquels je répondis par un léger grondement.

Il était grand temps que j'aille prendre l'air. Je me dirigeai vers la tanière des apprentis, mais vis que Nuage d'Argent s'en était allée. Une voix me fit comprendre qu'elle avait été nommée pour la prochaine patrouille. Alors, je sortis.

Mes pas m'emmenèrent en un lieu familier. Un lieu sacré, où baignait une sorte d'aura merveilleuse. Cela donnait l'impression que le clan des étoiles lui-même y vivait là maintenant, et y régnait. Les quatre chênes. Les effluves qui y flottaient étaient multiples et variées, un véritable mélange d'odeur. Probablement le lieu où toutes les senteurs se rejoignaient, les plus opposées qu'elles soient. En se concentrant, il était aisé pour un odorat expérimenté de découper ce mélange et ranger les fumets en groupe. En un coin de mon cerveau, les matous de la rivière. En un autre ceux de l'ombre. Mais le paquet prédominant, était celui du tonnerre. Je fronçai les sourcils, interloquée... puis je vis l'animal en face de moi. Ce dernier ne m'avait pas remarqué. Comment étais-je arrivée si près de lui sans faire attention? Imprudence, quand tu nous tiens. Je pestai. Mais je n'avais nullement l'intention de faire causette avec un félin de ce type. Clan du tonnerre, quelle horreur.
Sur mon visage se lisait parfaitement mes émotions, et en ce moment, le dégoût qu'un tel être m'inspirait était aussi visible que ma truffe sur mon museau.

_________________
Coeur Vaillant miaule en 993300

Coeur Vaillant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cœur de Coyote
▬ Guerrier
avatar
Messages : 137
Date d'inscription : 18/04/2017
Age : 17
Localisation : Peut-être dans un bon livre...

Carte d'identité
Âge: 43 lunes (Juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Ortie

MessageSujet: Re: « Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant   08.05.17 19:39


Une petite promenade
ft. Cœur Vaillant
Thunder Clan & Wind Clan
#009966 dialogue
pensées en italique
Ah! la promenade exquise qu'ils ont faite, tous les deux,
mon corps, ce monstre hideux, mon âme, cette marquise.

Alors qu'il s'occupait à contempler les oiseaux piailler, un fumet vint se glisser dans son museau. Un étranger. Cœur de Coyote ne bougea pas, il était peut-être déjà observé. Il garda son regard rivé au ciel, réfléchissant à toute allure. Qui était-il ? Combien étaient-ils ? Que voulaient-ils ? Peut-être étaient ils derrière lui. Cœur de Coyote appuya discrètement son dos contre l’arbre et ne sentit que son écorce. Le guerrier du Clan du Tonnerre soupira et huma plus profondément l'air. Quel était ce fumet ? Après une ou deux secondes de réflexion, il se rappela soudain l'odeur du Clan du Vent. Comment l'oublier ? Les félins n'étaient pas des voisins directs. Cependant, Cœur de Coyote ne les portait pas dans son cœur, bien que l'estime qu'il avait pour les coureurs de lièvres était supérieure à celle qu'il avait pour les faces-de-tanches.

Le guerrier granit braqua son regard vert foncé devant lui et croisa alors la mine révulsée d'une femelle. Que voulait-elle, avec son drôle d'air ? Cœur de Coyote se leva lentement, sans la quitter les yeux cependant. Il humait avec précaution l'air environnant. La féline semblait être seule, mais les maîtres du vent étaient des as de la dissimulation et le guerrier massif était loin d'être le meilleur museau du Clan du Tonnerre. Il s'approcha d'une longueur de queue de renard de la féline et lança, sur le ton poli et froid qui lui était propre :

- Salutations. Que me vaut l'honneur de la présence d'un membre du Clan du Vent ? Tu viens attraper des lièvres aux Quatre Chênes ? Ou alors souhaites-tu peut-être passer par ici pour nous envahir ?

Le félin n'avait pas un ton de reproche, mais gardait une attitude méfiante. Il se tenait de côté par rapport à l'autre félin, les muscles bandés et le poitrail bombé dans un espoir d'intimidation. Menton levé, prunelles attentives, le matou continua :

- Peut-être as-tu un message à faire passer à la grande Etoile de Suie ? Ou alors es-tu une exilée qui cherche à fuir la tyrannie de son chef ? J'espère que je me trompe. Je suis Cœur de Coyote. Déclines ton identité, ajouta-t-il fermement.


_________________


ᚲ ᛟ ᛖ ᚢ ᚱ ᛞ ᛖ ᚲ ᛟ ᛉ ᛟ ᛏ ᛖ

« Are you brave ? the Devil asked. »

Cœur de Coyote s'efforce de vous répondre en #009966.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Vaillante
▬ Guerrière
avatar
Messages : 132
Date d'inscription : 31/08/2016

Carte d'identité
Âge: 65 (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Argent

MessageSujet: Re: « Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant   21.05.17 17:07

Pourquoi lorsqu'on se promène tranquillement pour être seul, on tombe sur des abrutis pareils? Et pourquoi l'autre s'approche-t-il donc? Il ne pouvait donc pas passer son chemin, il se sentait obligé de me faire la conversation. Cela m'irritait au plus haut point. Diplomatie, diplomatie. Ce mot raisonnait dans ma tête, depuis mon entrevue sympathique si je puis m'exprimer ainsi avec ce guérisseur répugnant des ombres. Je ne devais pas déclencher des guerres à moi toute seule, surtout en ces terres sacrées. Notre clan des étoiles en serait offusqué. Si ce matou se dressait sur mon chemin, c'est qu'il représentait ma première épreuve vers la sagesse.. enfin, ou du moins, un peu plus de recul et de diplomatie.
Enfin, tout cela est idyllique, et rien ne se passe jamais comme prévu.

- Salutations. Que me vaut l'honneur de la présence d'un membre du Clan du Vent ? Tu viens attraper des lièvres aux Quatre Chênes ? Ou alors souhaites-tu peut-être passer par ici pour nous envahir ?

Alors, non seulement il me cause, mais en plus il ose m'accuser de choses impensables. Toute mon énergie était concentrée à ne pas exploser et lui arracher une oreille. Pour qui se prenait-il? J'adoptai une attitude posée et dédaigneuse, et m'assis, enroulant ma queue autour de mes pattes. Dans cette position, il m'était difficile de fuir. Cela prouvait ainsi à ce dégénéré que je n'avais pas peur de lui, bien au contraire. Sale matou du tonnerre.

- Peut-être as-tu un message à faire passer à la grande Etoile de Suie ? Ou alors es-tu une exilée qui cherche à fuir la tyrannie de son chef ? J'espère que je me trompe. Je suis Cœur de Coyote. Déclines ton identité

Mes griffes me démangeaient. Le clan des étoiles n'y était pas allé de main morte, si c'était réellement eux qui m'envoyait cette épreuve. Garder mon sang froid face à un type pareil allait s'avérer extrêmement difficile. Toutefois, je fis l'effort de répondre d'une voix glaciale :

"Comment oses-tu me parler sur ce ton, et m'accuser de cette sorte? Chercherais-tu à commettre cet affront au clan des étoiles et pousser un félin adverse au combat contre toi en cet endroit unique?Ces terres que nous foulons tous les deux sont sacrées.
Je n'ai pas d'ordre à recevoir de toi, Coeur de Coyote. Si je souhaite rester anonyme je le resterais. Tout ce que tu as à savoir c'est que je suis une vétérante du clan du vent. Quant à mon activité en ces lieux, je pourrais tout autant te retourner la question."


Je le fixai. Une tension régnait dans l'air, oppressante. Même les oiseaux semblaient avoir arrêté de chanter - à moins que ce n'était que moi qui n'arrivait plus à les entendre - Mes griffes avaient finalement eu raison de ma conscience, et étaient sorties de leur étau, pour malaxer la terre fraîche.

_________________
Coeur Vaillant miaule en 993300

Coeur Vaillant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite promenade pour se détendre (libre)
» Petite promenade
» Petite promenade au bord de la rivière...
» Une petite promenade pour se changer les idée[pv Barbara]
» Ca te dirait une petite promenade ? (PV. Nuage Fleuri)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Propheties Begin :: RPG :: Terres Neutres :: Les Quatre Chênes-