THE PROPHETIES BEGIN

Thème III - L'intégration

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cœur de Coyote
● Lieutenant
avatar
Messages : 329
Date d'inscription : 18/04/2017
Age : 17
Localisation : Peut-être dans un bon livre...

Carte d'identité
Âge: 46 lunes (Août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Ortie

MessageSujet: « Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant   21.04.17 11:24

Une petite promenade
« Ah! la promenade exquise
Qu'ils ont faite, tous les deux,
Mon corps, ce monstre hideux,
Mon âme, cette marquise. »

Le froid quittait lentement la forêt lorsque Cœur de Coyote se décida à aller chasser. Revenant d'une matinée de patrouille, il se sentait incapable de rester sans rien faire. Alors,
après avoir salué à demi-voix quelques félins qui rôdait là, il prit le chemin d'un morceau de terre plus solitaire. Trottinant au hasard dans les bois qu'il connaissait comme le creux de sa patte, il gardait néanmoins le museau au vent. Cependant, il savait qu'avec un tel tintamarre, jamais il ne rapporterai la moindre proie. Le froid avait rendu les quelques touffes d'herbe émergentes toutes sèches et cassantes. Ainsi, les grosses pattes du matou semblaient écraser des myriades de brindilles craquantes à souhait. Maudissant la sortie de l'hiver, Cœur de Coyote décida alors de s'éloigner un peu plus des bois.

Sans réellement l'avoir choisit, il se dirigea vers les Quatre Chênes. Quelques petits gazouillements se faisaient entendre ça et là. Des pépiements d'oisillons glissaient dans les airs jusqu'aux grandes oreilles écorchées du mâle, qui se prit à s'imaginer se délecter de ces oiseaux minuscules, mais à la chair si tendre... Refrénant son envie d'attraper quelques uns de ces amuse-gueules, le guerrier pressa le pas vers la fin de la forêt. Celle-ci s'étendait jusqu'aux Quatre Chênes, effleurant délicatement le lieu des rendez-vous sacrés des quatre Clans. Avant de s'extirper du couvert familier, le félin se tapit au sol. Depuis un moment, il ne s'était guère aventuré au delà des frontières et bien que celles-ci furent juste derrière lui, une certaine excitation mêlée à une pointe d’appréhension se fit sentir au fond de son ventre.

Après avoir humé quelques instants l'air, le guerrier s'extirpa non sans bruit des fourrés. Grommelant quelque peu, il émergea du couvert des feuillages. En contemplant les Quatre Chênes, le mâle se sentit minuscule. Afin de se donner du courage, il bomba le torse, puis contourna la place et s'installa dans une petite clairière annexe, contre un tronc d'arbre. Là au moins, je serai en sécurité, pensa le mâle. Personne ne peut venir par derrière et je serai assez attentif pour empêcher quiconque de me coincer contre ce tronc. Le guerrier du Clan du Tonnerre s'installa sur son séant, après avoir farouchement opiné. Là, il s'absorba dans la contemplation d'un nid en construction, à quelque pas de lui. Une proie relativement simple, même pour un sous-doué de la chasse comme lui. Mais quels étaient les droits de chasse aux quatre chênes ?

Le mâle remarqua alors de nombreux nids d'oiseaux nichés dans les creux des arbres environnants : les volatiles avaient-ils compris qu'ici les chats ne pouvaient les importuner ? Un peu perdu dans ses pensées, Cœur de Coyote soupira.

_________________


Too fab & salty for you, merci Ety :keur:

↯:
 


Cœur de Coyote s'efforce de vous répondre en #009966.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 190
Date d'inscription : 31/08/2016

Carte d'identité
Âge: 71 (septembre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Argent

MessageSujet: Re: « Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant   08.05.17 12:46

Le blizzard calmé. La paix était revenue dans notre camp. Notre lieutenant faisait son boulot, il est vrai que nous n'avions rien à redire là-dessus. J'avais eu encore des altercations avec la meneuse, mais sans effet grave pour moi. Mais ce qui m'embêtait le plus, restait le fait que ma fille, Nuage d'Albatros, était son apprentie. Ma chère soeur, Coeur Fleuri, avait eu la même réaction que moi. Non seulement elle risquait de prendre la grosse tête, mais en plus elle serait sous complète influence. Les apprentis sont des pâtes à modeler comme on dit.

Je soupirai. La lumière baignait désormais la clairière du campement de sa douce lumière, chaude et protectrice. Les différents félins faisaient des allers et venus, paisiblement. Je voyais les guerriers partirent avec leur novice. Ma mère vers la tanière des anciens, à probablement raconter je ne sais quelles anecdotes. Et moi, je ne faisais rien. Rien du tout. J'étais assise, devant la tanière du guerrier, sans bouger. Je vis des regards désobligeants, auxquels je répondis par un léger grondement.

Il était grand temps que j'aille prendre l'air. Je me dirigeai vers la tanière des apprentis, mais vis que Nuage d'Argent s'en était allée. Une voix me fit comprendre qu'elle avait été nommée pour la prochaine patrouille. Alors, je sortis.

Mes pas m'emmenèrent en un lieu familier. Un lieu sacré, où baignait une sorte d'aura merveilleuse. Cela donnait l'impression que le clan des étoiles lui-même y vivait là maintenant, et y régnait. Les quatre chênes. Les effluves qui y flottaient étaient multiples et variées, un véritable mélange d'odeur. Probablement le lieu où toutes les senteurs se rejoignaient, les plus opposées qu'elles soient. En se concentrant, il était aisé pour un odorat expérimenté de découper ce mélange et ranger les fumets en groupe. En un coin de mon cerveau, les matous de la rivière. En un autre ceux de l'ombre. Mais le paquet prédominant, était celui du tonnerre. Je fronçai les sourcils, interloquée... puis je vis l'animal en face de moi. Ce dernier ne m'avait pas remarqué. Comment étais-je arrivée si près de lui sans faire attention? Imprudence, quand tu nous tiens. Je pestai. Mais je n'avais nullement l'intention de faire causette avec un félin de ce type. Clan du tonnerre, quelle horreur.
Sur mon visage se lisait parfaitement mes émotions, et en ce moment, le dégoût qu'un tel être m'inspirait était aussi visible que ma truffe sur mon museau.

_________________

Bravo pour ce superbe dessin, j'ai nommé Lapipisounet! Happy face Son atelier ici
Coeur Vaillant miaule en 993300
Coeur Vaillant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cœur de Coyote
● Lieutenant
avatar
Messages : 329
Date d'inscription : 18/04/2017
Age : 17
Localisation : Peut-être dans un bon livre...

Carte d'identité
Âge: 46 lunes (Août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Ortie

MessageSujet: Re: « Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant   08.05.17 15:39


Une petite promenade
ft. Cœur Vaillant
Thunder Clan & Wind Clan
#009966 dialogue
pensées en italique
Ah! la promenade exquise qu'ils ont faite, tous les deux,
mon corps, ce monstre hideux, mon âme, cette marquise.

Alors qu'il s'occupait à contempler les oiseaux piailler, un fumet vint se glisser dans son museau. Un étranger. Cœur de Coyote ne bougea pas, il était peut-être déjà observé. Il garda son regard rivé au ciel, réfléchissant à toute allure. Qui était-il ? Combien étaient-ils ? Que voulaient-ils ? Peut-être étaient ils derrière lui. Cœur de Coyote appuya discrètement son dos contre l’arbre et ne sentit que son écorce. Le guerrier du Clan du Tonnerre soupira et huma plus profondément l'air. Quel était ce fumet ? Après une ou deux secondes de réflexion, il se rappela soudain l'odeur du Clan du Vent. Comment l'oublier ? Les félins n'étaient pas des voisins directs. Cependant, Cœur de Coyote ne les portait pas dans son cœur, bien que l'estime qu'il avait pour les coureurs de lièvres était supérieure à celle qu'il avait pour les faces-de-tanches.

Le guerrier granit braqua son regard vert foncé devant lui et croisa alors la mine révulsée d'une femelle. Que voulait-elle, avec son drôle d'air ? Cœur de Coyote se leva lentement, sans la quitter les yeux cependant. Il humait avec précaution l'air environnant. La féline semblait être seule, mais les maîtres du vent étaient des as de la dissimulation et le guerrier massif était loin d'être le meilleur museau du Clan du Tonnerre. Il s'approcha d'une longueur de queue de renard de la féline et lança, sur le ton poli et froid qui lui était propre :

- Salutations. Que me vaut l'honneur de la présence d'un membre du Clan du Vent ? Tu viens attraper des lièvres aux Quatre Chênes ? Ou alors souhaites-tu peut-être passer par ici pour nous envahir ?

Le félin n'avait pas un ton de reproche, mais gardait une attitude méfiante. Il se tenait de côté par rapport à l'autre félin, les muscles bandés et le poitrail bombé dans un espoir d'intimidation. Menton levé, prunelles attentives, le matou continua :

- Peut-être as-tu un message à faire passer à la grande Etoile de Suie ? Ou alors es-tu une exilée qui cherche à fuir la tyrannie de son chef ? J'espère que je me trompe. Je suis Cœur de Coyote. Déclines ton identité, ajouta-t-il fermement.


_________________


Too fab & salty for you, merci Ety :keur:

↯:
 


Cœur de Coyote s'efforce de vous répondre en #009966.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 190
Date d'inscription : 31/08/2016

Carte d'identité
Âge: 71 (septembre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Argent

MessageSujet: Re: « Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant   21.05.17 13:07

Pourquoi lorsqu'on se promène tranquillement pour être seul, on tombe sur des abrutis pareils? Et pourquoi l'autre s'approche-t-il donc? Il ne pouvait donc pas passer son chemin, il se sentait obligé de me faire la conversation. Cela m'irritait au plus haut point. Diplomatie, diplomatie. Ce mot raisonnait dans ma tête, depuis mon entrevue sympathique si je puis m'exprimer ainsi avec ce guérisseur répugnant des ombres. Je ne devais pas déclencher des guerres à moi toute seule, surtout en ces terres sacrées. Notre clan des étoiles en serait offusqué. Si ce matou se dressait sur mon chemin, c'est qu'il représentait ma première épreuve vers la sagesse.. enfin, ou du moins, un peu plus de recul et de diplomatie.
Enfin, tout cela est idyllique, et rien ne se passe jamais comme prévu.

- Salutations. Que me vaut l'honneur de la présence d'un membre du Clan du Vent ? Tu viens attraper des lièvres aux Quatre Chênes ? Ou alors souhaites-tu peut-être passer par ici pour nous envahir ?

Alors, non seulement il me cause, mais en plus il ose m'accuser de choses impensables. Toute mon énergie était concentrée à ne pas exploser et lui arracher une oreille. Pour qui se prenait-il? J'adoptai une attitude posée et dédaigneuse, et m'assis, enroulant ma queue autour de mes pattes. Dans cette position, il m'était difficile de fuir. Cela prouvait ainsi à ce dégénéré que je n'avais pas peur de lui, bien au contraire. Sale matou du tonnerre.

- Peut-être as-tu un message à faire passer à la grande Etoile de Suie ? Ou alors es-tu une exilée qui cherche à fuir la tyrannie de son chef ? J'espère que je me trompe. Je suis Cœur de Coyote. Déclines ton identité

Mes griffes me démangeaient. Le clan des étoiles n'y était pas allé de main morte, si c'était réellement eux qui m'envoyait cette épreuve. Garder mon sang froid face à un type pareil allait s'avérer extrêmement difficile. Toutefois, je fis l'effort de répondre d'une voix glaciale :

"Comment oses-tu me parler sur ce ton, et m'accuser de cette sorte? Chercherais-tu à commettre cet affront au clan des étoiles et pousser un félin adverse au combat contre toi en cet endroit unique?Ces terres que nous foulons tous les deux sont sacrées.
Je n'ai pas d'ordre à recevoir de toi, Coeur de Coyote. Si je souhaite rester anonyme je le resterais. Tout ce que tu as à savoir c'est que je suis une vétérante du clan du vent. Quant à mon activité en ces lieux, je pourrais tout autant te retourner la question."


Je le fixai. Une tension régnait dans l'air, oppressante. Même les oiseaux semblaient avoir arrêté de chanter - à moins que ce n'était que moi qui n'arrivait plus à les entendre - Mes griffes avaient finalement eu raison de ma conscience, et étaient sorties de leur étau, pour malaxer la terre fraîche.

_________________

Bravo pour ce superbe dessin, j'ai nommé Lapipisounet! Happy face Son atelier ici
Coeur Vaillant miaule en 993300
Coeur Vaillant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cœur de Coyote
● Lieutenant
avatar
Messages : 329
Date d'inscription : 18/04/2017
Age : 17
Localisation : Peut-être dans un bon livre...

Carte d'identité
Âge: 46 lunes (Août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Ortie

MessageSujet: Re: « Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant   30.06.17 13:24


Une petite promenade
ft. Cœur Vaillant
Thunder Clan
#009966 dialogue
pensées en italique
Ah! la promenade exquise qu'ils ont faite, tous les deux,
mon corps, ce monstre hideux, mon âme, cette marquise.

La femelle lui donnait la réplique, un véritable match de ping-pong. Seulement, l'histoire des terres sacrées et tout le blabla, il n'en avait cure. Le Clan du Tonnerre sortait de l'hiver. Tous étaient affamés. Cœur de Coyote ne pouvait tolérer aucune potentielle intrusion. Tous les guerriers devaient signaler quoi que ce soit d’anormal à Etoile de Suie, ça coulait de source. Le matou pensait que la féline savait ce qu'était la méfiance envers les potentiels intrus... Elle prit très rapidement la mouche. Cœur de Coyote en fut surpris. Les lapins de la lande lui semblaient d'habitude plus paresseux... Cependant n'en croisait-il que très peu hors des Assemblées. Le rayé n'était pas xénophobe et ne détestait pas plus les lapins du Clan du Vent que les crapauds de l'Ombre. En revanche, la scène n'aurai pas été la même s'il s'était retrouvé face à une face-de-tanche de la rivière. Aussi tenta-t-il de calmer le jeu pour que l’altercation ne dégénère pas en bagarre qui pourrai ameuter toute la forêt.

- D'accord, d'accord, du calme. Je suis sûr que même les poissons de la rivière t'ont entendue. Désolé de t'avoir offensé, je voulais juste vérifier. Y'a deux trois trucs pas normaux qui me taraudent en ce moment.

Cœur de Coyote huma l'air et se mis dans une position moins défensive, dans une tentative de détendre l'atmosphère.

- Avec les tensions post-saison froide, tu devrai savoir aussi bien que moi qu'il faut se méfier de tous les endroits susceptibles d'abriter un félin qui serai potentiellement tenté de franchir les frontières. Quand à mon activité en ce lieu... 

Le guerrier ne pouvait pas évoquer la réelle raison qui l'avait poussé à vagabonder à travers la forêt. Le motif "fuir la chasse" n'était réellement pas approprié.

- ...j'avais besoin de me dégourdir les pattes. C'est calme ici, quand il n'y a pas d'éléments... perturbateurs, fit-il, une pointe de sarcasme dans la voix. J'aime bien y venir. T'as pas envie de discuter un peu ? Comme tu l'as dit toi même, ici on est plus que jamais sous le regard de nos ancêtres. Alors faisons preuve de courtoisie et montrons à nos parents et aux parents de nos parents que les règles de bonne conduite n'ont pas été édictées pour rien. 

Le matou du Tonnerre alla se placer contre un arbre, sans lâcher la femelle du regard. Il n'avait rien d'autre à faire qu'essayer d'apprendre des éléments sur les autres Clans qui pourraient être utiles au Clan du Tonnerre. Au moins pouvait-il faire pardonner son absence dans la patrouille de chasse.

HRP : La terre a presque eu le temps d'exploser tellement je suis en retard, désolée désolée désolée é.è...


_________________


Too fab & salty for you, merci Ety :keur:

↯:
 


Cœur de Coyote s'efforce de vous répondre en #009966.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 190
Date d'inscription : 31/08/2016

Carte d'identité
Âge: 71 (septembre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Argent

MessageSujet: Re: « Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant   01.07.17 18:48

L'animal afficha une mine surprise au vu de ma réaction, ce qui n'eut comme unique résultat que de me faire gronder encore davantage. Il miaula, d'une voix pacifiste:

- D'accord, d'accord, du calme. Je suis sûr que même les poissons de la rivière t'ont entendue. Désolé de t'avoir offensé, je voulais juste vérifier. Y'a deux trois trucs pas normaux qui me taraudent en ce moment.

Je fronçai les sourcils, et bougeai les oreilles d'avant en arrière, intriguée mais méfiante. Ce qu'il disait là pouvait être des informations très intéressantes pour le clan. Mais pour le savoir il faudrait parler à un matou du tonnerre... Cette seule perspective me donnait la nausée - d'ailleurs probablement amplifiée par l'haleine putride et l'odeur qui flottait dans l'air de ce chat qui me prenait l'estomac et le tordait -

- Avec les tensions post-saison froide, tu devrai savoir aussi bien que moi qu'il faut se méfier de tous les endroits susceptibles d'abriter un félin qui serai potentiellement tenté de franchir les frontières. Quand à mon activité en ce lieu...

Mouais... Nos frontières étaient largement gardées, et nous étions assez grands pour les défendre. Certes, pendant le blizzard nous avions eu une altercation avec le clan de la rivière, mais rien de bien grave. Cependant, ses mots piquaient mon attention. Je mettais ma haine de côté pour laisser place à une conversation simplement d'intérêt - qu'il ne me fasse pas croire que cela lui plaisit de me parler, cela devait être de même de son côté-

- ...j'avais besoin de me dégourdir les pattes. C'est calme ici, quand il n'y a pas d'éléments... perturbateurs, fit-il, une pointe de sarcasme dans la voix. J'aime bien y venir. T'as pas envie de discuter un peu ? Comme tu l'as dit toi même, ici on est plus que jamais sous le regard de nos ancêtres. Alors faisons preuve de courtoisie et montrons à nos parents et aux parents de nos parents que les règles de bonne conduite n'ont pas été édictées pour rien.

Je me retins de lever les yeux au ciel, tant son excuse était stupide. Et puis, quelle drôle de question. Avoir envie de discuter avec ... ça? Jamais de la vie. Ce n'était pas de l'envie, c'était un intérêt. Nuance. Je lui avais tendu une perche en parlant de nos ancêtres, alors le félin la prenait et s'en servait contre moi. Intelligent on dirait.
Je rentrai mes griffes, me tenant droite comme un i. Et miaulai d'une voix toujours plutôt froide, mais moins aggressive.

"Je me nomme Coeur Vaillant. Pour être franche, non je n'ai nullement envie de discuter avec un félin du tonnerre. Mais nous ne nous sommes probablement pas rencontré en ces terres saintes pour un hasard. Alors, je le concède, faisons cet effort de courtoisie."

Intérieurement, je bouillonnais. Extérieurement, j'arrivais à maintenir un grand calme, et une impassibilité remarquable. Je continuai, sur le même ton :

"Le clan du vent n'a pas à se plaindre d'intrusions. Il me fallait bien lâcher des informations si je voulais en obtenir moi-même, alors je finis. Mise à part celle d'un solitaire, qui a très vite fait de retourner chez lui. Votre clan se porte bien après le blizzard qui a ravagé nos terres ?"

_________________

Bravo pour ce superbe dessin, j'ai nommé Lapipisounet! Happy face Son atelier ici
Coeur Vaillant miaule en 993300
Coeur Vaillant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cœur de Coyote
● Lieutenant
avatar
Messages : 329
Date d'inscription : 18/04/2017
Age : 17
Localisation : Peut-être dans un bon livre...

Carte d'identité
Âge: 46 lunes (Août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Ortie

MessageSujet: Re: « Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant   20.07.17 7:54


Une petite promenade
ft. Cœur Vaillant
Thunder Clan
#009966 dialogue
pensées en italique
Ah! la promenade exquise qu'ils ont faite, tous les deux,
mon corps, ce monstre hideux, mon âme, cette marquise.

- Je me nomme Cœur Vaillant. Pour être franche, non je n'ai nullement envie de discuter avec un félin du tonnerre. Mais nous ne nous sommes probablement pas rencontré en ces terres saintes pour un hasard. Alors, je le concède, faisons cet effort de courtoisie.

Elle se tenait, ni agressive, ni passive: méfiante. Droite, impressionnante, Cœur de Coyote mentirai s'il disait qu'elle ne lui insufflait pas un sentiment de... non, pas de peur, mais de prestance. Elle dégageait ce grand sentiment d'une longue expérience de la vie. Cœur Vaillant était sans nul doute bien plus âgée que le guerrier et il ne fit rien de plus qui aurait pu l'offenser. Il se contenta de l'épier sans animosité, ses yeux verts dansants dans la lumière du jour. Le félin du Tonnerre avait participé à de nombreuses assemblées des Clans, mais n'avaient pourtant jamais remarqué la présence de cette femelle du Vent. Certainement parce qu'il intéressait très peu aux chats des autres tribus... Il lui sembla pourtant impossible de ne jamais l'avoir aperçue.

- Le clan du vent n'a pas à se plaindre d'intrusions. Mise à part celle d'un solitaire, qui a très vite fait de retourner chez lui. Votre clan se porte bien après le blizzard qui a ravagé nos terres ?

Le tigré feint la réflexion avec beaucoup de caricature. Il avait relevé l'information sur cet étranger et ne fit rien qui, dans l'immédiat, pouvait montrer son intérêt face à cette annonce.

- Le Clan du Tonnerre n'a pas à se plaindre d'une intrusion ! A ma connaissance, les guérisseurs n'ont pas eu de difficulté face au manqua de remèdes. Nous déplorons quelques pertes, fit-il, la moue faussement nostalgique.

Des pertes... en réalité, elles n'étaient pas grosses. Rive d'Ecume avait disparu et pour le mâle, c'était tant mieux. Elle constituait une menace pour le Clan. Cette femelle exécrait Etoile de Suie depuis qu'elle lui avait refusé le poste de lieutenant, que convoitait maintenant Cœur de Coyote. Elle avait voulu se montrer plus maligne que la grande Etoile de Suie. Seulement, à défaut d'élire un lieutenant intelligent et loyal, la meneuse avait fait le choix d'évincer Rive d'Ecume. Le vétéran n'avait jamais déploré cette perte, même pour faire semblant.

- La chasse fut plutôt moyenne, pendant le blizzard. Mais bon, j'imagine qu'elle le fut chez tous... Le Clan des Etoiles a certainement voulu nous préparer à de plus grands dangers encore. Le blizzard n'était que le commencement, prophétisa-t-il sur un ton léger.

Il était de notoriété publique que Cœur de Coyote n'était pas très attaché à toutes ces choses sur les étoiles. Il croyait en la présence de ses ancêtres, mais pas à cette notion de destin contrôlé.

- Enfin. J'espère que ce solitaire n'a pas fait trop de dommage ? Comment se porte Etoile de Sable, au fait ?


_________________


Too fab & salty for you, merci Ety :keur:

↯:
 


Cœur de Coyote s'efforce de vous répondre en #009966.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 190
Date d'inscription : 31/08/2016

Carte d'identité
Âge: 71 (septembre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Argent

MessageSujet: Re: « Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant   29.07.17 9:33

L'autre réfléchissait à ma question ô combien difficile, tandis que je ravalais - briement, il faut le dire -mes hauts coeur lorsque l'odeur putride du personnage était amenée trop violemment à mes douces narines. Vraiment, j'ignorais comment ils pouvaient se supporter.

- Le Clan du Tonnerre n'a pas à se plaindre d'une intrusion ! A ma connaissance, les guérisseurs n'ont pas eu de difficulté face au manqua de remèdes. Nous déplorons quelques pertes

J'agitai les oreilles, vis son faux enthousiasme à me dire qu'ils n'avaient pas eu d'intrusions, eux. En réalité, je n'en avais tellement rien à faire de ce qui pouvait bien arriver à ce clan de gringalets. On ne pouvait pas être heureux de la mort d'autres chats, mais on ne peut pas dire que j'allais me mettre à pleurer lorsqu'il m'annonça les quelques pertes du clan.

- La chasse fut plutôt moyenne, pendant le blizzard. Mais bon, j'imagine qu'elle le fut chez tous... Le Clan des Etoiles a certainement voulu nous préparer à de plus grands dangers encore. Le blizzard n'était que le commencement...


En effet, la chasse fut moyenne, toutes les côtes des venteux étaient saillantes à la sortie du blizzard. Mais heureusement, le clan des étoiles nous a protégé et il n'y a jamais eu autant de gibier qu'après ce satané blizzard. Quand aux autres paroles de cet étrange félin, j'étais presque choquée qu'il puisse tenir de tels propos. Se prenait-il pour un guérisseur? Certes, je pensais la même chose, m'enfin tout de même, pourquoi le dire haut et fort? Mais mon visage ne trahit aucune de mes émotions, seul un tressaillement de la queue montra mon étonnement.

- Enfin. J'espère que ce solitaire n'a pas fait trop de dommage ? Comment se porte Etoile de Sable, au fait ?

Je ricanai. Toucan, des dommages? Lui, ce misérable? Laissez moi rire.

"Oh non pour des dommages il n'en a pas fait. Même pas capable de courser une proie correctement. Et puis, il ne reviendra pas de sitôt. J'ajoutai ensuite, sur un ton que l'on pourrait prendre presque comme une menace et pourtant, rien dans mes mimiques ne pouvait l'affirmer. Quoique, peut être ce regard légèrement plus intense? : Comme n'importe qui qui oserait franchir les frontières, d'ailleurs."

Je donnai un léger coup de langue à mon poitrail, remettant en place des poils rebelles, puis entrepris de répondre à son autre question. Étoile de Sable, en réalié, avait montré des signes de fatigue étrange ce matin. Mais cela ne devait être que passager. La si grande Étoile de Sable se suremenait probablement. Pauvre bichou. Sinon, les mensonges c'est cool, surtout quand c'est fait naturellement.

"Étoile de Sable se porte aussi bien que le reste du clan, c'est-à-dire comme un charme. Et vous, comment se porte votre chef?"

Il n'y avait absolument aucun intérêt à cette question, mais autant la retourner, on ne sait jamais. De quoi d'autre pouvait-on parler avec un intr...étranger? Cela faisait tellement longtemps que cela ne m"était pas arriver que je ne savais pas vraiment quoi dire. Alors, je me taisais, attendant sa réponse, lui qui avait l'air d'avoir plus facilement la langue déliée.

Spoiler:
 

_________________

Bravo pour ce superbe dessin, j'ai nommé Lapipisounet! Happy face Son atelier ici
Coeur Vaillant miaule en 993300
Coeur Vaillant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 190
Date d'inscription : 31/08/2016

Carte d'identité
Âge: 71 (septembre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Argent

MessageSujet: Re: « Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant   29.07.17 9:59

[Vais supprimer ce poste après si je peux xD]

_________________

Bravo pour ce superbe dessin, j'ai nommé Lapipisounet! Happy face Son atelier ici
Coeur Vaillant miaule en 993300
Coeur Vaillant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 422
Date d'inscription : 16/05/2016

MessageSujet: Re: « Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant   29.07.17 9:59

Le membre 'Étoile Vaillante' a effectué l'action suivante : Don des étoiles


'Event Vent' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 190
Date d'inscription : 31/08/2016

Carte d'identité
Âge: 71 (septembre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Argent

MessageSujet: Re: « Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant   16.09.17 16:08

Tu veux qu'on continue ce rp ou qu'on le close ici? Tant pis pour l'évent xD
On peut toujours décider hors rp de comment le rp s'est fini pour plus de cohérence (ou carrément dire que y'a pas eu de rats qui nous ont attaqués :) )
Moi peu importe :)

_________________

Bravo pour ce superbe dessin, j'ai nommé Lapipisounet! Happy face Son atelier ici
Coeur Vaillant miaule en 993300
Coeur Vaillant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Une petite promenade » | Prio. Cœur Vaillant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite promenade pour se détendre (libre)
» Petite promenade
» Petite promenade au bord de la rivière...
» Une petite promenade pour se changer les idée[pv Barbara]
» Ca te dirait une petite promenade ? (PV. Nuage Fleuri)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN
 :: RPG :: Terres Neutres :: Les Quatre Chênes
-