THE PROPHETIES BEGIN

Thème III - L'intégration

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [BATAILLE] Destin scellé - end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Petite Méduse
Fondatrice Nix
Dessinatrice à votre service
avatar
Messages : 898
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 22

Carte d'identité
Âge: 74 lunes (octobre 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: [BATAILLE] Destin scellé - end   25.04.17 20:59

Bataille pour les Rochers du Soleil


Enfin, le matin. Enfin, le jour de gloire était arrivé ! Etoile du Corbeau avançait sur le territoire à vive allure, sans jeter le moindre coup d'oeil à ses guerriers. certains peinaient à le suivre dans les herbes hautes humides de rosée, mais le chef ne voulait plus attendre.
Il s'arrêta en bordure de territoire, sur les berges, mais repartit aussitôt, plongeant dans l'eau sans la moindre hésitation. Tandis que ses guerriers m'imitaient, le chef lorgnait avec impatience les pointes rocheuses de l'autre côté du cours d'eau. Il se hissa sur l'une d'entre elles et gravit le monticule. Une fois qu'il eut vu sur l'orée de la forêt, il ordonna à ses guerriers d l'entourer, en formation ouverte.
    « Les voilà. » dis-t-il avec délectation, avant de prendre un ton plus dur. « Tenez vous en position. On va les briser comme l'eau sur ces rochers. »
Enfin, la patrouille ennemie arriva, bouillonnante de rage et hérissée comme jamais. Étoile du Corbeau, très provocateur, les toisait avec un sourire narquois. L'ordre et la beauté de ces rangs seraient bientôt réduits à néant dans le chaos du combat.
Le meneur trouva enfin celle qu'il cherchait : cette cheffe indigne de son rang, voleuse de poste. Étoile de Suie. Espérons qu'elle soit aussi mijaurée et timide qu'Etoile du Lion, pensa-t-il.
Le noiraud s'avança, la queue en l’air formant un crochet, comme s'il l'invitait à approcher.
    « Etoile de Suie, je m'impatientais. » lança-t-il, mielleux. « On dirait que tu t'attendais à ma visite. Tant mieux je m'en serais voulu d'être venu pour rien. »
Étoile du Corbeau leva une patte sur la lécha. En la tournant, il lui montra la cicatrice sur son coussinet. C'était la patte qu'il s'était entaillé pour laisser une trace sur ce territoire. Il sourit en direction d’Étoile de Suie, en espérant que son geste la ferait réagir.
    « Tu croyais sincèrement que j'allais te laisser t'en tirer avec nos rochers ? Je sais que le blizzard a été particulièrement cruel avec vous. Cela ne me rendra pas plus clément. Soit tu me les rends sans faire de caprices... Soit nous tordrons personnellement le coup de tes femmelettes de guerriers. Le message es-t-il passé où dois-je te le mettre dans le crâne à coups de griffes ? »
Il se pencha, près à encaisser. Il savait qu'il n'aurait pas gain de cause avec de simples insultes, la bataille était inévitable. Cependant, par simple plaisir, il s'était senti obligé d'enfoncer cette meneuse... Pour qui il n'avait pas une once de respect.

Spoiler:
 


_________________

©️ Moi

Moi humaine ?:
 


Et si papa Corbak était humain ?:
 

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile de Suie
◊ Meneuse
avatar
Messages : 378
Date d'inscription : 27/02/2017
Age : 23

Carte d'identité
Âge: 73 lunes (octobre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Automne

MessageSujet: Re: [BATAILLE] Destin scellé - end   26.04.17 0:26

Destin Scellé
PV TONNERRE & RIVIÈRE

Sitôt que du mouvement s'était fait voir du côté de la frontière à l'ouest, elle s'était faite avertir. Les patrouilleurs postés aux aguets devant la rivière n'attendaient que ça depuis des jours. Et, depuis des jours, les poissonneux se faisaient attendre, ne donnant aucun signe de leur présence. Un cadeau empoisonné, une déclaration de guerre, et voilà que ces matous se terraient dans leurs terriers comme s'ils en regrettaient la décision. L'attente était peut-être encore pire que l'affront originel. Comme si elle n'avait que ça à faire, attendre que l'ennemi se décide de les attaquer ─ ou non. Elle était vraiment à deux doigts de faire fit de la prudence et lancer l'assaut sur leur territoire, lorsqu'enfin, le clan de la Rivière se mit en branle.

La patrouille les aperçus à l'aube et, le temps qu'un aille jusqu'au camp et revienne avec les guerriers, les chats-poissons s'extirpaient déjà des eaux froides qu'ils venaient de traverser. Tandis qu'Étoile de Suie et sa troupe s'étendaient entre les arbres, les envahisseurs prenaient possession des Rochers du Soleil, comme si s'y poser un instant pouvait légitimer leur emprise sur ceux-ci. ll fallait quand même avoir un ego surdimensionné dégouliner d'eau et s'afficher avec bravade sur les cailloux qui n'étaient pas, et n'avaient jamais été, les siens.

─ Etoile de Suie, je m'impatientais. On dirait que tu t'attendais à ma visite. Tant mieux je m'en serais voulu d'être venu pour rien.
─ Corbeau, épargnes-moi tes discours s'teup, gronda-t-elle en retour.

La salutation, de même que la provocation qui suivit, passa des pieds au-dessus de la tête de la grosse femelle. Si elle avait l'air blasé, comme à son habitude, c'est que son sang lui échauffait trop pour qu'elle s'enlise dans les discours. Malheureusement, Étoile du Corbeau était déjà bien parti sur sa lancée, n'ayant pas du tout besoin de ses encouragements pour continuer ses provocations. C'était quoi, la manie des meneurs, de se perdre dans des paroles sans fin? Pensait-il vraiment qu'ils allaient lui donner les rochers grâce à cela? Prendre peur et tourner les talons aussitôt? Soumettre leurs ennemis par l'ennui? Non, à voir le sourire carnassier qu'affichait le noiraud, ces paroles n'étaient qu'un préambule pour un combat qu'il espérait sanglant.

Délaissant le beau parleur, Étoile de Suie laissa son regard dévié vers ses troupes. Du même nombre que les siennes. Parfait. Et même lui avait amener des apprentis. Étoile de Suie n'avait pas été chaude à l'idée, refusant catégoriquement de perdre la face parce qu'un apprenti débile n'avait pas su se battre adéquatement ou, pire, avait mis en danger la vie d'un guerrier expérimenté. Mais comme le talent venait avec l'expérience, eh bien... La bataille allait être plus serrée que prévue, mais comme Étoile de Suie n'avait quand même pas eu la stupidité de dégarnir le clan de tout guerriers, leur nombre allait devoir suffire. Elle-même n'hésiterait pas à se tailler deux adversaires, si besoin était. Quoique, à voir l'intensité du regard d'Étoile du Corbeau, celui-ci n'allait pas la laisser s'en tirer facilement. Ayant enfin fini ses paroles, il avait raidi ses muscles, prêt à l'affrontement. La femelle eut le fantôme d'un sourire.

─ On commençait à perdre espoir, depuis l'temps. On s'est dit qu'vous vous étiez dégonflés. Ravie d'voir que tu vas au bout d'tes idées. Enfin.
Elle le lorgna, un air de mépris au visage.
─ Si t'arrêtes un jour de parler.

_________________
F I C H E L I E N S
#C9C6CE

lineart by TaiintySoup
colo by Brouillard <3

La grosse lesbo:
 

Le couple de vieilles connes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morsure du Loup
▬ Guerrier
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 03/04/2017

Carte d'identité
Âge: 48 Lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: [BATAILLE] Destin scellé - end   26.04.17 12:54

[BATAILLE] Destin scellé
Rivière & Thunder


Loup était parti avec la patrouille de l'aube, ce matin-là un matin qui aurait pu être un matin comme tous les autres. En cette belle matinée, les félins arrivèrent près des rochers du soleil, les félins de la patrouille étaient là et observer d'un air presque bagarreur les chats adverses qui arrivaient pour prendre et déclarer la guerre. Un félin du clan du tonnerre parti aussitôt vers le campement avertit Étoile de suie. Ceux de la patrouille de l'Aube resté l'ont attendu le retour de la meneuse et du renfort. Après quelques instants, tout le monde était là, on se faisait face avec le clan de la rivière.

- Etoile de Suie, je m'impatientais. On dirait que tu t'attendais à ma visite. Tant mieux je m'en serais voulu d'être venu pour rien. Le félin regardé le clan adverse, les paroles du meneur avaient hérissé le poil de morsure du Loup, malgré qu'il resterait calmer, celui-ci ne voulait pas entendre de telle parole venant du clan adverse.

- corbeau, épargnes-moi tes discours s'teup. La meneuse du clan du tonnerre grande les paroles en retour. Morsure du Loup plissa ces yeux en deux fentes menaçante, la seule chose qu'il attendait, c'était de pouvoir protéger son territoire à toute attaque et cette bataille allait être une belle victoire pour le clan du tonnerre, il n'avait pas encore gagné, mais morsure du Loup croyait en son clan pour gagner face à ces cervelles de souris. par ailleurs, il voulu contredire le meneur adverse, mais rien ne sortit, rien qu'un grondement sourd voulant lui sauter à la gorge toute griffe sorti, mais rien ne se passa, habituellement Loup devait attendre les ordres de sa meneuse qu'il fixa d'un ton neutre, mais on y pouvait lire de la haine et de l'envie d'attaquer et de faire une victoire pour le clan du tonnerre.

- Moi, je suis ravi de voir qu'ils soient venu pour assister à leur défaite, gronda le félin de son fort intérieur, il murmura les paroles dans un sifflement, détournant le regard vers les membres du clan de la rivière.

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________
You can be Alice, I shall be the crazy hatter
Morsure du Loup écrira en cette couleur #993333

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oiseau Moqueur
▬ Guerrier
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 25/03/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 49 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage de Plume

MessageSujet: Re: [BATAILLE] Destin scellé - end   26.04.17 15:28



« destin scellé. »

Bataille.
Clan de la Rivière vs Clan du Tonnerre
A : 100 - F : 50 - P : 150 - V : 100 - F : 100
PV : 200/200

Oiseau Moqueur demeurait dans l’attente depuis maintenant de nombreux jours. Depuis que ces maudits pêcheurs de poissons avaient rapporté cette vieille carcasse à moitié dévorée par les mouches. Ils le savaient tous, la guerre était déclarée. Il fallait juste attendre qu’ils daignent montrer leur face de poisson. Et enfin, le jour arriva. Les membres de la patrouille avaient repéré des mouvements, ils étaient directement allé avertir Etoile de Suie. Le bicolore savait qu’il ferait partie des combattants, il n’attendait plus que ça. Il était très loin d’être farouche en temps normal, mais dans des cas comme celui-là, il n’avait pas d’autres choix. C’était leurs rochers du soleil. Il n’allait certainement pas jouer le gentil matou et les céder sans rien faire. Il y avait des apprentis parmi les combattants, Oiseau Moqueur avait fait en sorte de ne pas emmener la sienne, ne souhaitant pas qu’il lui arrive quelque chose, la petite était encore bien jeune et trop maladroite pour un combat de cette ampleur.

Le temps qu’ils se regroupent tous et se déplacent à l’endroit voulu, les membres du Clan de la Rivière étaient déjà visibles, sortant dégoulinants de la rivière qui servait de frontière. Oiseau Moqueur glissa un petit « fait attention » à Fleur Cendrée. La femelle n’était remise que depuis peu. Avant de prendre instinctivement place en haut des arbres, avoir une longueur d’avance. Pouvoir les observer sans nécessairement être vu. Il prendrait part au combat lorsqu’il s’engagera, tombant peut-être sur les épaules de l’adversaire qu’il aura choisi. L’effet de surprise, voilà ce qu’il voulait. Il savait qu’il n’était pas nécessairement taillé pour le combat, mais ses aptitudes à la chasse pouvaient l’aider. Ses pattes arrières étaient assez musclées pour le propulser dans les arbres, elles pouvaient bien servir à quelque chose d’autre.

De là où il était, le matou pouvait voir qu’ils étaient du même nombre. C’était parfait. Le mâle était impatient d’entrer dans la mêlée, ses griffes rentraient et sortaient, se plantant à chaque fois un peu plus dans l’écorce de l’arbre. Le chef adverse s’avança, avant de prendre la parole. Leurs rochers et puis quoi encore. La rage brouillait de plus en plus les yeux d’Oiseau Moqueur. On aurait presque du mal à le reconnaître si on ne l’avait pas connu plus jeune. Retenant un bon nombre de crachats et de feulements, il resta sagement caché.

« On commençait à perdre espoir, depuis l'temps. On s'est dit qu'vous vous étiez dégonflés. Ravie d'voir que tu vas au bout d'tes idées. Enfin. Si t'arrêtes un jour de parler. »

La prise de parole de sa meneuse, fit apparaître un léger sourire de satisfaction son visage si fermé depuis le début. Il avait hâte. Oui, il avait hâte de ratatiner ces faces de poissons.

[Oiseau Moqueur est caché dans les hauteurs d'un arbre.]

© waize


_________________

Spoiler:
 

Oiseau Moqueur se moquait en #d3a68d.


Dernière édition par Oiseau Moqueur le 26.04.17 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trash
▼ Solitaire
avatar
Messages : 270
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 18

Carte d'identité
Âge: 21 lunes (oct)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: ???

MessageSujet: Re: [BATAILLE] Destin scellé - end   26.04.17 16:01

PNJ utilisé : Poil de Carotte


Caché par les arbres, le rouquin regardait la scène avec horreur.
Etoile du Corbeau avait amené sur leur territoire toute une troupe de ses guerriers. Et il attendait de pied ferme sur les rochers du soleil que le Clan des Etoiles veuille bien le foudroyer.

Poil de Carotte opta pour un demi-tour discret et après un dernier regard, il se mit à courir en direction du camp avec les autres sentinelles. Il fallait prévenir Etoile de Suie !

***

Il n'avait plus besoin de se cacher désormais. Il faisait face au détachement de guerriers du Clan de la Rivière, aux côtés de guerriers de son Clan, menés par Etoile de Suie elle même. L'imposante femelle n'était pas d'humeur à répondre à ses provocations, par les mots du moins. Elle semblait prête à se jeter à la gorge du chef ennemi. Poil de Carotte n'osait pas remuer une moustache. Tous les félins semblaient tellement tendus. Il avait l'impression qu'un infime mouvement cristalliserait les tensions suffirait pour les faire se jeter les uns sur les autres.
Pourquoi donc Etoile de Suie l'avait-elle choisi, lui ? Il n'était pas certain d'avoir envie de participer à cette débauche de violence.
Lorsqu'il avait ramené le message au camp, Eclair Doré semblait prête à aller niquer des mères, tandis que lui, déjà épuisé par sa course aurait fortement apprécié garder le camp.

Son coeur battait fort dans sa poitrine si bien qu'il lui semblait que tous les félins l'entendait, ainsi que sa respiration précipitée. Et son odeur de peur.
Car le combat semblait inévitable. Etoile de Corbeau ne semblait pas vraiment croire qu'il pourrait annexer leur territoire juste avec des menaces. Pas devant Etoile de Suie en tout cas.
Mais il n'y avait pas que cela.

Ce serait sa première bataille en tant que guerrier, pour son Clan. Il voulait vraiment prouver sa valeur et sa loyauté au combat. Son Clan avait désespérémment besoin des Rochers du Tonnerre pour chasser. Ces faces de poisson étaient incapable d'attraper quoi que ce soit ici et Poil de Carote refusait de les voir se prélasser sur ces rochers.

Il hérissa sa fourrure, entre colère et peur, attendant avec anxiété l'ordre d'assault d'Etoile de Suie.

_________________
GET THE FUCK OUT, BITCH !
The Matador | The White Buffalo


cc jss un humain:
 


♥:
 


Dernière édition par Trash le 27.04.17 16:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Saumon
♪ Apprenti
avatar
Messages : 134
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 14 lunes (juillet 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Rivière Sombre

MessageSujet: Re: [BATAILLE] Destin scellé - end   26.04.17 18:09

C'est très tôt dans la matinée que Nuage de Saumon, alors confortablement installé entre son frère et sa sœur dans la tanière des novices, s'était éveillé. Peut-être était-ce l'angoisse, peut-être était-ce la peur, peut-être même était-ce l'excitation qui l'avaient privé de quelques heures de récupération. Heureusement, l'apprenti au joli pelage sable avait la veille pris le soin d'aller se coucher de bonne heure, sous les conseils avisés de son paternel. Ciel Orageux, le géniteur du petiot, avait tenu un long discours face à son fils. Celui-ci, qui loin d'incarner force et courage, s'approchait plutôt de la lâcheté et de la peur. Cependant, son lieutenant et mentor Rivière Sombre l'avait désigné pour participer à la patrouille qui affronterait le Clan du Tonnerre, sur et pour les Rochers du Soleil. Sur ses frêles épaules reposaient non seulement l'honneur de tout le Clan, mais aussi et surtout celui de sa famille, réputée pour son sang pur et son efficacité, et cela depuis plusieurs générations. Dans son fameux speech, Ciel Orageux avait mentionné combien Nuage de Saumon devrait être vif et brave pour se mettre en valeur auprès des supérieurs, et surtout dédommager de toute la faiblesse qui émanait de lui. Au programme, posture droite, allure fière, dernières révisions martiales et puis une grosse nuit de sommeil.

Et au petit matin, comme promis, le novice au regard bleu se retrouva aux côtés d'une camarade de tanière; Nuage de Groseille, à qui il n'avait étrangement jamais parlé. Son père lui offrit un dernier avertissement concernant son comportement de couard, et sa douce maternelle une dernière léchouille sur le front accompagnée d'un tendre encouragement auquel le jeune avait sourit timidement.

Après quoi, il avait rejoint la patrouille offensive. Avec lui, et en plus de l'autre novice, il y avait Aigue-Marine, jeune guerrière avec qui il avait déjà partagé un moment privilégié, en compagnie de Rivière Sombre, qui faisait évidemment parti de la troupe. Nuage de Saumon reconnut également Charbon Ardent, une des rares femelles qui ne mâchait pas ses mots et qui l'effrayait parfois, un certain Lapis Lazulis qui avait surement passé son entraînement en même temps que son père ou sa mère, et évidemment Étoile du Corbeau, le chef qu'il devait respecter et craindre. Ce dernier partit d'ailleurs à vive allure, rapidement suivi par le groupe. Soudain submergé par l'adrénaline, Nuage de Saumon offrit un dernier regard, plus apeuré qu'il ne l'aurait voulu, à sa chère et tendre mère Fleur de Pavot, qui n'eut même pas le temps de le rassurer une dernière fois.

Les hautes herbes fouettaient son visage, car elles se repliaient derrière Aigue-Marine, la belle féline qui le précédait dans cette course folle. Il faillit par ailleurs lui foncer dedans lorsqu'ils atteignirent la berge, mais bien heureusement, l'apprenti couleur sable parvint à l'esquiver et finit les pattes dans l'eau. Il ne craignait pas l'eau, ni même le faible courant de la rivière. C'est presque s'il avait appris à nager avant même de marcher, et il arriva bien vite de l'autre côté, sans même réaliser qu'il franchissait la frontière. Bientôt, se dit-il, je pourrais traverser sans craindre une patrouille ennemie, car ces Rochers seront nôtres ! A cette pensée, il lança un regard discret en direction de son mentor. Le lieutenant lui faisait suffisamment confiance pour l'emmener dans une bataille, sa première ! Et même s'il espérait qu'elle serait également la dernière, il comptait bien en découdre. Il voulait prouver à l'imposant mâle marbré qu'il méritait sa confiance, et qu'il était capable, même après tous ses échecs aux entraînements.

Si bien qu'il se mit à observer le terrain, suivant ainsi l'un des conseils de son professeur. Il allait devoir profiter du moindre relief pour déstabiliser son adversaire. En parlant d'adversaire, Nuage de Saumon, concentré dans sa contemplation, n'avait même pas prêter attention aux nouveaux venus; la patrouille du Tonnerre. Ce n'est que lorsque l'un deux siffla une imbécilerie quelconque que le novice bicolore releva les yeux. Il s'agissait d'un félin gris aux yeux terrifiants, luisants de mesquinerie. A la vue de cette horreur, le jeune novice se décida à inspecter chacun des opposants; un drôle de bicolore à l'oreille arrachée; une jeune tricolore décidée; une autre féline à l'apparence juvénile d'un argenté recouvert de rayures; un rouquin pas bien vieux non plus; une autre grisette cette fois-ci à l'air plus aguerri; et enfin la prétendue meneuse, qui se tenait en face d'Étoile du Corbeau : une femelle écaille-de-tortue baraquée comme si elle incarnait elle-même la guerre, couturée de cicatrices et au regard perçant, mauvais. Il y avait la pouponnière, et de quoi frissonner !

Suis-je sincèrement obligé de me choisir un adversaire ? Ne pourrait-on pas régler cela à l'amiable ? songeait l'apprenti-guerrier devant la patrouille ennemie. Il glissa alors un regard inquiet vers Nuage de Groseille, qui se tenait près de lui, comme un signal de détresse, une demande d'alliance.

_________________
Nuage de Saumon s'exprime en #003366.


Dessin by Crépu (Nuage de Saumon et Nuage de Groseille)

Saumon Vif:
 


La portée de Saumon:
 

viendez nombreux svp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aigue-Marine
● Lieutenante
avatar
Messages : 305
Date d'inscription : 25/06/2016
Age : 23

Carte d'identité
Âge: 32 lunes (octobre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Re: [BATAILLE] Destin scellé - end   26.04.17 18:12

    Aigue-Marine s'était réveillée en pleine nuit et ne s'était pas rendormie depuis. Elle était restée allongée sur sa couchette de mousse, savourant une nuit aux températures assez douces, se rappelant en frissonnant des nuits glacées que les intempéries lui avaient fait passé il y avait quelques temps. Elle fixait le plafond de la tanière des guerriers, inlassable, comme si elle espérait y lire des symboles secrets, comme si elle espérait que sa vision transperce les fougères pour aller se perdre dans le firmament que celles-ci dissimulaient. Peut-être espérait-elle se perdre dans le ciel étoilé avec l'espoir de rencontrer ses Ancêtres, le Clan des Étoiles, et qu'ils lui dévoilent l'issue du combat à venir, ou bien une technique particulière qui lui permettrait d'assurer durant cette bataille. Cela faisait à peine sept lunes qu'elle était passée guerrière : c'était si peu de temps ! Parfois, elle se sentait encore chaton, et Rivière Sombre lui-même disait que son cœur était resté dans la tanière des apprentis. Et il avait sans doute raison.
    Était-elle prête au combat qui l'attendait quelques heures plus tard ? N'allait-elle pas être incapable de se défendre ou de défendre les siens ? Allait-elle faire déshonneur à son Clan ? Être la risée de tout Cerfblanc ? Aigue-Marine avait frissonné toute la nuit à l'idée de ne pas être à la hauteur.

    C'est que le Clan de la Rivière n'était guère tendre avec ses recrues. Si les mâles étaient considérés d'emblée comme résistants et dignes d'intérêt, ceux qui se montraient plus faibles ou moins débrouillards étaient vite rejetés. Quant aux femelles... La plupart des membres les considéraient comme des faiseuses de chatons sur pattes, et rien de plus. Qu'Aigue-Marine ait été choisie pour la bataille pour les Rochers du Soleil était déjà, en soi, un miracle. Mais elle ne savait pas si elle devait s'en réjouir ou pas.
    D'un côté, elle avait réellement envie de se surpasser, de montrer qu'elle était digne, digne de tout ce dont le Clan de la Rivière la privait : le respect, l'honneur, la confiance, l'admiration, même. De l'autre... elle se disait qu'à avoir été choisie pour rester au camp, elle se serait évité une éventuelle honte devant sa hiérarchie, tout son Clan et, de surcroît, devant le Clan du Tonnerre.

    ~~~~

    Le signal était lancé. Les troupes du Clan de la Rivière étaient déjà en route vers les terres du Tonnerre. Aigue-Marine marchait la tête basse, la queue de même. Elle ne sentait aucune force en elle, ni aucune confiance. Le seul guerrier en qui elle avait un minimum confiance, Lapis Lazuli, était resté au camp en cas d'attaque. Elle ne pouvait donc même pas chercher un peu de réconfort dans son regard. Elle devait se contenter de la présence froide et non rassurante d'Étoile du Corbeau, de son lieutenant, de Charbon Ardent - qui n'était guère son amie - et de Nuage de Saumon, un apprenti au moins aussi peu confiant qu'elle.
    Le contact avec le torrent la revigora quelque peu. La rivière n'était pas seulement son Clan ou un élément naturel : elle ressentait comme si l'eau de ce torrent coulait dans ses veines au lieu de sang. Lorsqu'elle en sortit, elle sentait les prémices d'une force nouvelle l'envahir et un frisson la parcourut. Pour la première fois depuis des lunes, elle se sentait comme rassérénée et prête. Déterminée.
    Alors c'est une guerrière au regard tenace qui s'installa aux côtés d'Étoile du Corbeau. Son pelage mi-mouillé gonflait de manière impressionnante, si bien qu'elle paraissait le double de ce qu'elle était. Tant mieux, ainsi ne verra-t-on pas immédiatement que la force n'est pas mon fort, pensa-t-elle intérieurement. Elle savait qu'il fallait qu'elle use de malice plutôt que de muscles ; et c'était ce qu'elle pensait faire depuis qu'elle avait appris qu'elle irait combattre.

    Les voix des deux meneurs ennemis, Étoile du Corbeau et Étoile de Suie, lui semblaient lointaines. Elle ne les écoutait que d'une oreille, tellement concentrée qu'elle était la tactique qu'elle allait employer pour paraître le moins ridicule possible.
    Puis elle entreprit d'analyser les rangs ennemis. Ils étaient au même nombre que ceux de la Rivière. C'était un premier soulagement. Un par un, Aigue-Marine passa en revue les guerriers et apprentis qui constituaient les rangs ennemis, et repéra finalement un matou roux qu'elle choisit immédiatement comme son adversaire. C'était le seul qui ne se démarquait pas par son imposante carrure : cela lui laissait une chance, à elle, qui avait cauchemardé plusieurs nuits qu'elle se retrouvait à combattre un énorme adversaire, bien plus vorace qu'elle.

    C'était décidé. Le rouquin serait son adversaire dans ce combat, et elle allait tout donné.
    Une impatience nouvelle l'envahit tandis qu'elle jetait des regards furtifs aux siens. Pour une fois, et face à l'adversité, elle se sentait membre d'un groupe, et c'était une sensation délicieuse. Elle allait tout donner pour revivre ça encore et encore.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Date d'inscription : 11/11/2016
Age : 13
Localisation : Dans la Sarthe

Carte d'identité
Âge: 9 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: [BATAILLE] Destin scellé - end   26.04.17 18:54




This is the War


C'était une patrouille frontalière comme toutes les autres on aurait pu me dire. Mais pour moi, elle n'était pas comme les autres. En effet nous patrouillions aux rochers du soleil et on constata que ces faces de poisson du clan de la rivière étaient présents. Nous nous approchions et la meneuse adverse dit :

- Etoile de Suie, je m'impatientais. On dirait que tu t'attendais à ma visite. Tant mieux je m'en serais voulu d'être venu pour rien

Les poils des pelages de mes camarades se hérissèrent et les miens firent de même. Etoile de Suie rétorqua :

- corbeau, épargnes-moi tes discours s'teup

La réponse était bien envoyée et c'est à ce moment que je saisis une chose, la bataille ma première bataille inévitable. A ce moment j'ai l'impression que le temps s'était arrêté. Des deux côtés tout le monde avait les muscles bandés prêts à sauter sur le clan adverse j'en faisais partie. Je priais le clan des étoiles pour que moi et tous les membres de mon clan resortent de la bataille vivants. Je savais que mon père et ma mère m'observaient de là-haut et m'encourageaient. Mon sort était entre leurs pattes. Mes pensées me rassuraient et me donnaient la rage de vaincre



C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E


_________________


Merci à tous ceux qui m'ont aidé pour mon début sur ce forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Groseille
♪ Apprentie
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 02/04/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 6 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Cri de la Bécasse

MessageSujet: Re: [BATAILLE] Destin scellé - end   30.04.17 18:02

Brave new world



Nuage de Groseille se tenait en queue de file, derrière les autres guerriers. Elle avait peur. Son corps tremblait, aussi violemment que lorsque le blizzard avait gelé la forêt. On l’avait réveillé tôt ce matin. Et elle avait mis un moment avant de comprendre pourquoi. Elle partait en guerre. Contre ses faces d’écureuils du Clan du Tonnerre. Pourquoi elle ? Son presque-frère et sa presque-sœur n’y allaient même pas. Nuage du Hibou toussait, il était avec Cœur de Neige, et Nuage de Taupe ne semblait pas avoir été choisie non plus. Pourquoi elle ? C’était l’une des plus jeunes apprenties du Clan, et surtout l’une des moins bien entraînées. Elle n’aurait aucune chance sur le champ de bataille. Alors, tête et queue basse, elle suivait le cortège, essayant de retenir ses larmes. Devant elle se tenait Nuage de Saumon. Ils étaient les seuls apprentis qui accompagnaient ses puissants guerriers. Lui aussi semblait avoir peur. Même s’il tenait de le cacher, en se tenant droit et fier. La formation traversa les roseaux, franchirent les petits ruisseaux, pour enfin se retrouver face au territoire ennemi. Étoile du Corbeau était déterminé, sa présence rassurait les troupes. Et sa prestance de guerrier invaincu rassurait Nuage de Groseille. Le grand mâle noir s’avança, et donna le signal. Ensemble, ils traversèrent la rivière. Certains n’avaient pas besoin de nager, tandis que la princesse perdit pied rapidement. Elle battit des pattes, et remonta sur la berge agilement. Elle s’ébroua, éclaboussant plusieurs guerriers, ce qui lui valut des regards courroucés de la part de Lapis Lazuli notamment. Elle s’écrasa, et se remit à fixer le sol. Elle était bien trop intimidée pour râler, comme elle avait l’habitude de le faire. Tout à coup, les fougères remuèrent en face d’eux. Une troupe de guerriers s’avança, tous plus menaçants les uns que les autres. Les guerriers du Clan du Tonnerre s’avancèrent, tout comme les guerriers du Clan de la Rivière. La bataille semblait déjà avoir commencé. Étoile du Corbeau prit alors la parole, défiant une grande et massive femelle qui ne semblait pas être là pour plaisanter.


« Étoile de Suie, je m’impatientais. On dirait que tu t’attendais à ma visite. Tant mieux, je m’en serais voulu d’être venu pour rien. »


Il continua, et provoqua une réplique cinglante de la part de cette femelle, qui, pour Nuage de Groseille, ressemblait bien plus à un énorme blaireau qu’à un simple chat.


« Moi, je serais ravi de voir qu’ils soient venu pour assister à leur défaite ! »


Le guerrier n’avait pas prononcé ces paroles très forts, la novice semblait d’ailleurs la seule à l’avoir entendu, mais ce ricanement provoqua en elle comme une sorte de feu bouillant. Le Clan de la Rivière n’allait pas perdre. C’était ces sales faces d’écureuils qui allaient se faire rétamer la gueule ouai ! Nuage de Groseille se redressa et gonfla son pelage. Elle allait faire de la chair à paté d’écureuil ! Ses griffes rentraient et sortaient frénétiquement, sa peur s’était rapidement envolé, comme le caprice d’un chaton. Nuage de Saumon jeta un timide regard vers elle, comme pour lui demander de se battre ensemble. La petite ne connaissait pas vraiment l’apprenti au pelage sable, mais son presque-frère lui avait dit que l’union faisait la force. Elle hocha la tête, et répondit par un large sourire carnassier, dévoilant ses canines pointues, prêtes à se planter dans la peau de l’ennemi.
GALLINEA



_________________
♔ Présentation ♔


Signature by Deathy & Tempo
Groseille pleurniche en #990033
clique c'est fab:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
▬ Nocty
Spammeuse de profession
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 20/08/2016
Age : 19
Localisation : France.

Carte d'identité
Âge: /
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: [BATAILLE] Destin scellé - end   01.05.17 22:18

destin scellé
bataille Tonnerre/Rivière

Encore bien lourde de la disparition de l’ancien meneur, mais bien plus légère qu’avant qu’Oiseau Moqueur ne vienne la ramasser à la petite cuillère, Fleur Cendrée sentit chacun de ses muscles répondre à ses sollicitations les plus intenses, se gonflant et se dégonflant au gré des battements rapides de son cœur qui carburait tant la tension dans les rangs se faisait ressentir. Si elle avait rapidement repris du galon en apprenant le petit jeu du Clan de la Rivière, il y a quelques jours de cela, elle n’en restait pas moins loin de l’état optimum dans lequel on la connaissait avec qu’Etoile de Suie n’accède au pouvoir, rayant définitivement son prédécesseur de la surface de la Terre et ruinant tout espoir de le voir réapparaître un beau jour. Ses yeux verts rivés parmi les rangs des félins du Clan de la Rivière, la grise n’attendait que le signal pour se lancer dans l’affrontement. Tout ne tenait qu’à un fil et tous ceux qui étaient présents devaient le savoir. Tous devaient s’être préparés pour ce jour, avec plus ou moins de vigueur, plus ou moins de lunes d’expérience. Les corps des plus anciens marqués par des lunes d’expérience ne seraient certainement pas égalé par ceux encore bien faibles des Apprentis. Ce qui les réunirait et les mettrait sur un plan d’égalité, c’était cette hargne que chacun se devait d’avoir pour défendre son Clan, son territoire et ses valeurs. D’un côté, le Clan de la Rivière d’Etoile du Corbeau, de l’autre le nouveau Clan du Tonnerre avec Etoile de Suie pour meneuse. Une meneuse que tous n’étaient pas prêts d’accepter comme tel, à commencer par la chasseresse tigrée de gris. Si le Clan de la Rivière avait joué la carte de la provocation, en laissant sur la rive des Rochers du Soleil le vil cadavre d’un poisson qui voulait tout dire, il y a des jours de cela, Etoile de Suie s’était empressée, de son côté, de répondre au quart de tour et d’ordonner la quasi-continuité des patrouilles aux abords des Rochers du Soleil, ne souhaitant certainement pas être prise au dépourvu sur son propre territoire.

Si depuis cette macabre découverte, le Clan de la Rivière s’était fait discret, le Clan du Tonnerre tout entier s’attendait à une bataille d’ampleur. Etoile du Corbeau n’avait pas pour habitude de laisser planer ses menaces trop longtemps. Tressaillant sous la tension de ses muscles et sous le bourdonnement de haine qui flottait à ses oreilles, Fleur Cendrée eut toutes les peines du monde à se contenir tandis que les deux Chefs se jaugeaient, Etoile du Corbeau pensant certainement utile de remettre une couche de provocation sur l’offense déjà faite et Etoile de Suie ne manquant pas de répondant. Un rapide coup d’œil dans les rangs des faces de poisson permit à la Guerrière de se présélectionner un adversaire. Ne choisissant pas en fonction de la taille, du couleur de pelage ou même d’un quelconque lien qui les unissaient, la grise avait plutôt fait le choix de la proximité. Juste en face d’elle, un imposant félin au pelage gris-bleu qui semblait avoir déjà bien vécu, mais qui ne lui faisait nullement froid aux yeux. Téméraire, voir même suicidaire, lorsqu’il s’agissait de défendre le Clan du Tonnerre et surtout le Code du Guerrier, la grise se sentait pousser des ailes, des griffes et des muscles. Si elle était loin d’être la Guerrière la plus douée dans l’art du combat, elle ne comptait pas offrir la victoire à ce félin sur un plateau d’argent. Au fond, c’était un peu pour Oiseau Moqueur qu’elle avait fait le choix de batailler aux côtés d’Etoile de Suie. C’était lui qui avait trouvé les mots justes pour la remettre dans le droit chemin, pour la convaincre de défendre les intérêts de son Clan au lieu de voir la simple défense d’une politique à laquelle elle n’adhérait pas. Sur le chemin pour arriver jusqu’au champ de bataille, il lui avait d’ailleurs glissé un avertissement à l’oreille, avertissement auquel elle avait rapidement répondu par une réciproque, le laissant grimper sur les branches d’un arbre, tandis qu’elle suivait le mouvement, histoire d’être aux premières loges. Si tous avaient cessé de parler, si le silence s’était posé sur les lieux, bientôt les cris rageurs des Guerriers résonneraient. Le sang coulerait à flot, les blessures seront nombreuses, les plaies à panser aussi. Fleur Cendrée n’avait pas totalement cicatrisé, mais elle ne pouvait être davantage atteinte, son corps n’était que la dernière de ses préoccupations.


© waize
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [BATAILLE] Destin scellé - end   01.05.17 22:48

destin scellé
bataille Tonnerre/Rivière

Ardente comme jamais, la Guerrière noire jubilait depuis l’annonce de la bataille pour reprendre les Rochers du Soleil à ces cervelles de souris, bouffeurs d’écureuils débiles et sans intérêt qu’étaient les félins du Clan du Tonnerre. Elle avait dans les premières à se proposer pour la macabre patrouille. Elle n’avait pas caché son ardeur et son envie de planter ses griffes et ses crocs dans les pelisses de ces chats qu’elle entrevoyait depuis toujours comme le mal en personne. Elle qui ne voyait déjà pas les siens d’un œil bien neutre et bien aimable, se voyait accabler les inconnus de bien des noms d’oiseaux et de bien des choses. Ce n’est pas son court passage dans l’eau froide de la Rivière qui eut le pouvoir de refroidir le feu qui naissait dans ses pupilles. Elle qui n’était née que pour vouer une haine sans nom aux étrangers, elle qui se voyait déjà terrasser tous ceux que le Clan des Étoiles mettrait sur sa route auréolée de sang, était en marche pour un illustre champ de bataille. Si le destin n’était pas encore scellé, si ses adversaires n’étaient pas encore en vue, elle s’entrevoyait déjà grande héroïne de cet affrontement. Croyant en son Clan et en Etoile de Corbeau pour leur servir la victoire sur un parterre de fleur ravissant, elle ne s’attendait pour autant pas à chômer. Si un adversaire ne lui suffisait pas, si elle venait rapidement à bout du premier félin qu’elle aura croisé, elle s’attaquera au second, puis au suivant, ne s’arrêtant que lorsqu’il n’y en aurait pu. La femelle noire ne se voyait pas perdre un quelconque affrontement, elle voyait déjà les cartes en sa faveur, les dés réalisant les meilleurs scores. Ce jour serait certainement gravé dans ces souvenirs qu’on ne lui arracherait jamais, ces souvenirs qui s’éterniseraient dans son esprit, qui disparaîtraient peut-être avec elle, mais qui auront suffisamment vécu pour se permettre de s’éteindre.

Sortant de l’eau aux côtés de ses camarades, loin de ramper comme une vulgaire vermine, elle s’avançait, au contraire, droite et fière. Elle était chez elle. Les Rochers du Soleil appartenaient maintenant au Clan de la Rivière. Que le Clan du Tonnerre le veuille ou non, elle ne lâcherait pas ce lopin de terre, pas si la victoire est accessible. Ces terres n’étaient restées que trop longtemps en leur possession. Elles étaient à l’origine à son Clan et elle se devait d’y retourner. Son pelage noir détrempé par l’eau qui ruisselait le long de ses pattes, venant éclabousser les rochers à chacun de ses mouvements comme le sang des félins du Clan du Tonnerre viendrait se répandre sur ces cailloux s’ils décidaient de jouer les fortes têtes. Si la joute verbale d’Etoile du Corbeau et d’Etoile de Suie, venu avec sa ridicule armée de félins plus idiots les uns que les autres, n’attira que trop peu l’attention de la noire, c’est parce que son esprit bouillonnait déjà pour une toute autre chose. Entrée depuis un moment déjà dans le combat, elle entrevoyait déjà l’affrontement depuis son annonce. Sa vie s’était rythmée sur cette annonce faite par Etoile du Corbeau, son cœur battait au fur et à mesure que les secondes s’écoulaient. Lentement, trop lentement. Puis maintenant qu’elle était fasse au fait accompli. Maintenant que l’affrontement se tenait presque sous ses pupilles meurtrières, elle avait bien du mal à contenir ses faits et gestes. Dans sa tête passait et repassait toutes les techniques qu’elles avaient vues et revues des centaines de fois, répétant mentalement des enchaînements pour venir à bout de ses adversaires, elle avait décidé de ne pas s’en choisir un avant que la bataille n’éclate. Elle foncerait ainsi dans le tas, tête baissée, comme elle savait si bien le faire, et choisirait le félin qui lui tomberait sous les griffes. Dansant dans ses iris, une folle lueur n’attendait qu’à être exaucée. Tout n’était, à présent, plus qu’une question de quelques secondes.


© waize
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 172
Date d'inscription : 20/03/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 64 lunes. (le 01/10)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Écaille.

MessageSujet: Re: [BATAILLE] Destin scellé - end   03.05.17 21:21

Les rochers du soleil.
Terre si souvent disputée entre les deux Clans voisins, le Tonnerre et la Rivière. Et cette fois ci, l’orgueilleux Étoile du Corbeau était bel et bien décidé à se les approprier. Ils étaient partis tôt ce matin, avec cinq guerriers et deux apprentis expérimentés. Lapis Lazuli espérait sincèrement qu’il n’arriverait rien à ces deux derniers. Ni à aucun des membres présents en réalité. Personne ne méritait de souffrir dans une bataille. Enfin, personne de son clan dans le cas présent.
La rosée perlait encore sur l’herbe haute lorsqu’ils prirent la route. Le meneur, si impatient, menait son Clan sans un regard en arrière et sans même les attendre. Comme un chaton irait découvrir un cadeau. Un félin orgueilleux suivi par des pions. C’est tout ce qu’ils étaient aujourd’hui. Des pions.

Étoile du Corbeau était le roi. Rivière Sombre était sa reine. Et le reste n’était que d’autres pièces diverses qui serviraient à les amener à la victoire. L’échec n’était pas suffisant. Ce qu’il voulait, c’était l’échec et mat. La certitude de s’approprier ces rochers pour se faire plus puissant encore.
Alors, le guerrier gris-bleu était-il un fou, un chevalier ou encore une tour? Il n’en savait rien. Sans doute le découvrirait-il lors du feu de la bataille.
Et les autres? Aucune idée non plus.
Nuage de Saumon, l’un des plus jeunes du groupe, les avait rejoint le matin, l’air probablement confiant. Aigue Marine avait l’air toujours aussi stressée que d’habitude quant à l’idée de ne pas être à la hauteur, mais cette idée lui donnerait peut-être davantage d’aplomb lors de la bataille. Nuage de Groseille, l’autre apprentie, adoptait une attitude fière comme, on le supposait, Étoile du Corbeau souhaitait le voir. Mais était-ce là la réalité des choses? Personne, à l’idée d’une bataille imminente, ne pouvait être serein. Sauf peut-être leur chef… Il n’avait jamais vraiment comprit ce chat. Mais il le respectait malgré tout: on ne pouvait le nier, grâce à lui, le Clan de la Rivière subsistait bien.

Parvenus au territoire tant désiré, Lapis Lazuli frissonna lorsqu’il traversa la frontière ennemie. Il avait toujours veillé à ne jamais fauter là dessus, et aujourd’hui il n’avait pas d’autre choix.
« Etoile de Suie, je m'impatientais. » lança-t-il au chef ennemi. On dirait que tu t'attendais à ma visite. Tant mieux je m'en serais voulu d'être venu pour rien. Tu croyais sincèrement que j'allais te laisser t'en tirer avec nos rochers ? Je sais que le blizzard a été particulièrement cruel avec vous. » 
Pour qui ne l’avait-il pas été? Le Clan de la Rivière aussi en avait été victime. Le matou gris-bleu, d’ailleurs, ne reprenait que progressivement des forces. La faim et le froid avaient eu raison de lui, et s’il ne gonflait pas son pelage, on pouvait voir le reste de cette faiblesse, heureusement bien plus discrète que quelques semaines auparavant. Le printemps naissant l’aidait beaucoup, puisque le gibier se faisait progressivement plus présent, dans un crescendo lent mais qu’il ne pouvait refuser.
« - Cela ne me rendra pas plus clément. Soit tu me les rends sans faire de caprices... Soit nous tordrons personnellement le coup de tes femmelettes de guerriers. Le message est-il passé où dois-je te le mettre dans le crâne à coups de griffes ?
- Corbeau, épargnes-moi tes discours s’teup. »
Un des chefs ici présent était bien plus éloquent que l’autre, s’en était certain. Mais ce n’était guère un facteur de force. Étoile de Suie pouvait lui paraitre aussi excentrique que possible, elle restait un adversaire de taille accompagnée d’un Clan tout aussi préparé qu’eux. Cinq guerriers et deux apprentis également. D’ailleurs, il fini par arrêter de prêter attention aux commérages des chefs. Il était supposé trouver un adversaire. Quoique… il n’eut même pas la peine de chercher. Une femelle gris perle tigré avait posé son regard sur lui. C’était la guerrière la plus proche de lui. Alors, en guise de réponse à son coup d’oeil, il dévoila ses crocs. Il n’était âgé d’elle que de sans doute 10 lunes environ. Leur expérience n’avait donc que peu de différence, ce qui en faisait un adversaire à sa taille. Et ce n’était pas parce qu’elle était femelle qu’elle se montrerait plus docile. Un chat était un chat, qu’importait son sexe.
Chaque seconde qui s’écoulait les rapprochait davantage de la bataille, et alors, bientôt, ils ne seraient plus qu’une masse de poils, crocs et griffes en furie, n’ayant comme distinction que leurs Clans différents.
Stats:
 

_________________
#0022bb

Merci Rui, c'est beaucoup trop adorable!! :keur:
lineart by magmaticashes

Merci Cacaille et Creamy <3:
 


Lapedo humain:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petite Méduse
Fondatrice Nix
Dessinatrice à votre service
avatar
Messages : 898
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 22

Carte d'identité
Âge: 74 lunes (octobre 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: [BATAILLE] Destin scellé - end   04.05.17 18:52

Un simple mouvement de queue trahi l'ennui noiraud, qui afficha un regard glaçant à sa rivale. Etoile du Corbeau perdit son sourire goguenard et se leva, intimant d'un geste de l'oreille à ses guerriers de se préparer.
    « Peut-être regretteras-tu ton manque de dialogue quand on aura brisé les jambes de tes précieux guerriers. Clan de la Rivière, écrasez-moi cette vermine. »
Le poil du chef s'ébouriffa quand ses guerriers le dépassèrent pour charger sur les ennemis. Etoile du Corbeau les imita et se jeta vers Etoile de Suie, soudain tout hérissé. Il ne faisait absolument pas la taille colossale de la femelle. Au moins, il pourrait compter sur son agilité.
D'un saut, il atteignit la guerrière et agrippa à son épaule gauche, toutes griffes sortis. Il avait réussi son premier coup. Satisfait, il s'attendit à la réaction de sa rivale, sans oublier de la provoquer d'un souffle dans l'oreille :
    « Combien de vies es-tu prête à perdre pour tes insectes ? »


Spoiler:
 

_________________

©️ Moi

Moi humaine ?:
 


Et si papa Corbak était humain ?:
 

Spoiler:
 




Dernière édition par Etoile du Corbeau le 04.05.17 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 413
Date d'inscription : 16/05/2016

MessageSujet: Re: [BATAILLE] Destin scellé - end   04.05.17 18:52

Le membre 'Etoile du Corbeau' a effectué l'action suivante : Don des étoiles


'Attaque Clan' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 172
Date d'inscription : 20/03/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 64 lunes. (le 01/10)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Écaille.

MessageSujet: Re: [BATAILLE] Destin scellé - end   04.05.17 19:04

« Clan de la Rivière, écrasez-moi cette vermine. »

À l’entente de ces ordres, Lapis Lazuli plaqua ses oreilles contre son crane, et dans un puissant feulement, se mit à bondir sur son adversaire. Fleur Cendrée, c’était elle.

Ses pattes puissantes, quoiqu’un peu douloureuses depuis sa bataille contre le renard, le menèrent à côté de son adversaire, la guerrière gris perle du Clan du Tonnerre. Il croisa son regard, mais ne lui adressa mot. La dernière chose qu’il avait envie de faire aujourd’hui, c’était bien de faire la connaissance de ses ennemis. Plus elle lui restait inconnue, plus ça arrangeait le félin.

Ses crocs vinrent se planter dans le flanc de la femelle, mais il la relâcha rapidement. Son oeil aveugle était un handicap serieux dans une bataille de territoire, et il devait toujours vérifier s’il n’y avait rien à sa droite, angle mort potentiellement mortel engendré par son globe oculaire crevé.
Par chance, il n’y avait rien aux alentours. Personne n’avait cherché à l’attaquer par derrière. Pour l’instant, en tout cas.

Spoiler:
 

_________________
#0022bb

Merci Rui, c'est beaucoup trop adorable!! :keur:
lineart by magmaticashes

Merci Cacaille et Creamy <3:
 


Lapedo humain:
 


Dernière édition par Lapis Lazuli le 04.05.17 19:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [BATAILLE] Destin scellé - end   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BATAILLE] Destin scellé - end
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» La bataille des Trois Rois : la Porte du Destin
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Élections-US :La bataille des sondages ?
» rapport de bataille apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN
 :: Au commencement :: Archives :: RPG
-