THE PROPHETIES BEGIN

Thème III - L'intégration

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fierce Like His Father

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Douce Ancolie
▬ Guerrière
avatar
Messages : 127
Date d'inscription : 14/04/2017
Age : 23

Carte d'identité
Âge: 43 Lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: -

MessageSujet: Fierce Like His Father   Mar 25 Avr 2017 - 23:02

Fierce Like His Father
PV ÉTOILE DU SERPENTAIRE & PETIT FAUVE

─ Fauve, trésor, laisse-les dormir.

C'était peut-être la dixième fois en l'espace de très peu de temps que la jeune mère émettait le commentaire. Mais, comme l'avertissement ne sonnait pas vraiment comme un, considérant la douceur qui radiait de la féline. Bientôt peut-être développerait-elle un peu d'autorité à l'égard de ses chatons, s'affirmant comme matrone de la maisonnée et régente des héritiers. Surtout avec les caractères forts de deux des chatons, qui contrastaient fortement avec celui du dernier. Il lui faudrait s'assurer que tous soient égaux et respectés, entre eux, mais surtout, aux yeux de leur père et du clan. Mais comme leurs petites bouilles étaient tout ce qu'il y avait de plus précieux à ses yeux, les houspiller lui semblait impossible. Ne parlons même pas de tenter de les entraîner pour en faire des guerriers n'ayant peur de rien; cela semblait au-dessus de ses forces. Heureusement que des lunes encore séparaient les petits de leur futur.

La relâche de sa discipline était donc ce qui n'empêchait pas Petit Fauve d'embêter son frère et sa soeur, à l'instant. Si les trois étaient tombés profondément endormi après avoir partagés un jeu turbulent, le sosie du père avait été le premier à se réveiller. Et l'immobilité de la fratrie ne semblait pas lui convenir. Soupirant, Douce Ancolie tenta de le bloquer pour une énième fois les mouvements du petiot, avant d'abandonner. Si Petite Griffe et Petit Scorpion ne se réveillaient pas, alors mieux valait les laisser dormir en paix et entraîner le jeune fauteur de troubles plus loin. Et puis, à elle aussi, un peu d'exercice ne lui ferait pas de tord; passer ses journées dans la pouponnière n'était pas très bénéfique pour son corps. La femelle se leva donc, étirant son corps endolori avec lenteur, puis fit un signe de tête à l'une des autres Reines pour qu'elle veille sur les petits. Elle se dirigea ensuite vers l’extérieur de la tanière, appelant doucement Petit Fauve:

─ Allez joli coeur, viens au-dehors.

_________________
F I C H E R É P E R T O I R EL I E N S
#EFC9D2



by Nix, fuck ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (juillet 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Joli Brouillard

MessageSujet: Re: Fierce Like His Father   Ven 28 Avr 2017 - 19:45

Alors qu'une épaisse brume surplombait les marécages qui caractérisaient le territoire du Clan de l'Ombre, et que les rayons du soleil perçaient avec difficulté à travers les ronces protégeant la pouponnière du Camp, Petit Fauve, calé contre sa maternelle, s'éveillait déjà. Il était tôt pour un chaton, mais plutôt tard pour un guerrier, si bien que ça et là le reste du Clan s'activait déjà depuis quelques heures. Le jeune mâle sombre, qu'un rêve étrange avait tiré des limbes du sommeil, se mouvait difficilement entre sa sœur et son frère. Tandis que ses muscles encore endormis s'épuisaient déjà de nouveau, il émit un grognement mécontent. Enfin, il se dégagea avec une certaine ingratitude de l'étreinte qui l'avait réchauffé durant la nuit. Agitant ses deux oreilles, comme pour vérifier que ces muscles-là étaient encore fonctionnels, il posa son regard doré sur sa chère et tendre mère. Douce Ancolie était éveillée aussi.

L'envie lui prit soudain de jouer. Quoi de plus normal pour un jeune chaton ? me direz-vous. Jetant un regard envieux sur les deux boules de poils brunes et rousses, le premier-né se mit à leur envoyer tour à tour sa patte en pleine figure. Debout, les asticots, je veux jouer. Jouez, songeait-il. Rapidement, il perçut la voix mielleuse de sa mère lui demander d'arrêter ce petit jeu. Petit Fauve savait qu'il n'avait pas le droit de déranger sa fratrie durant leur sommeil, cependant il avait besoin d'être actif. Cette envie égoïste prit largement le dessus sur le reste, si bien que le petit tigré ignora complètement les remarques de sa génitrice.

Finalement, c'est une des pattes teintée de blanc qui perturba ses agissements, l'attirant contre le doux pelage de la belle tricolore. Loin d'abandonner, l'animal aux yeux d'or échappa au peu d'autorité dont faisait preuve Douce Ancolie pour retourner auprès de Petite Griffe et de Petit Scorpion, décidé à faire d'eux ses partenaires de jeu. La scène se répéta quelques fois encore, avant que la reine au nom fleuri ne se lève, et se décide à faire sortir le trouble-fait.

« Allez joli coeur, viens au-dehors » dit-elle avec tendresse.

Aussitôt, le chaton turbulent se désintéressa des deux autres petits, et suivit de sa démarche maladroite sa douce mère. Une fois en dehors de la pouponnière, c'est l'humidité et le froid du matin qui l'accueillit, et le titilla jusqu'à l'en faire frissonner. Il était fin heureux d'enfin sortir !

_________________
Fauve s'exclame en #171717.
Song : Lion - Roar
Dessin de Sheela
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 174
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 49 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage des Marais

MessageSujet: Re: Fierce Like His Father   Sam 20 Mai 2017 - 17:31

Fierce like his father



Le Clan émergea lentement de son sommeil, sous les yeux prédateurs de l’empereur. Le soleil entamait doucement sa montée dans le ciel, réchauffant la forêt de ses longs rayons. Une légère brise dissipa la brume qui écumait des marais, tandis que la chaleur faisait s’évaporer les gouttes de rosées. Jour Pluvieux était déjà levé depuis plusieurs heures, continuant son travail habituel, sa ronde de surveillance dans le camp. Il déposa un regard sombre sur Éclat d’Obsidienne qui était allongée à quelques longueurs de queue de lui, occupé à déguster un écureuil. La patrouille de chasse se préparait à partir, dirigé par un vétéran au pelage brun. Étoile du Serpentaire était allongé sur une branche d’arbre, comme une panthère surveillant son domaine. Ses yeux étaient entre ouverts, il laissait le soleil réchauffer son pelage sombre. Les temps froids et sombres étaient terminés, le Clan de l’Ombre en était ressorti bien plus fort. Beaucoup plus fort que les autres Clans de la forêt. Un espion de l’Ombre avait rapporté que c’était certainement le Clan du Vent et du Tonnerre qui en avait le plus bavé. Et que seul les Venteux s’en était bien sorti. En toute logique le Clan de l’Ombre aurait déjà prévu une attaque contre ce Clan, mais Étoile du Serpentaire n’était pas comme ses prédécesseurs. Une attaque contre les écureuils ne lui rapporterait pas grand-chose de plus qu’une parcelle de territoire. Et le Clan de l’Ombre était l’un des seuls Clans à pouvoir s’étendre à l’inverse des autres clans, vers l’arrière. Prendre les Hautes Pierres. Voilà le but de l’empereur. Et il mettrait bientôt ses plans à exécutions.

Mais pour l’heure, les pensées du Serpentaire étaient dirigées vers autre chose. Cela faisait presque une lune que Douce Ancolie avait mise bas. Les petits devaient avoir bien grandi. Il était peut-être temps pour le père d’aller voir ces chatons. Il se releva, et se laissa glisser du sapin. Il atterrit souplement au sol et secoua sa fourrure. Il adressa un signe de tête à Esprit Soucieux qui sortait la tête de sa tanière, se préparant certainement à une petite cueillette. Alors qu’il s’avançait vers la pouponnière, le rideau de lierre de la tanière frémit et une fine silhouette tricolore en sortit, suivi par une petite tâche sombre. Les yeux du chaton mirent du temps à s’habituer à la lumière du soleil et le froid le saisit si vite qu’il frissonna. Le chef sourit. Petit Fauve serait un puissant guerrier, à l’image de son père. Des trois chatons, c’était lui qui lui ressemblait le plus. Celui qui portait les espérances de l’empereur.


« Bien le bonjour ma douce. Comment vas-tu ? »


Il s’avança et posa sa queue d’un geste lent sur les épaules de la belle. Il posa ses yeux vairons sur sa progéniture et s’assit, retirant sa queue des épaules de Douce Ancolie pour la placer sur la tête de son chaton.


« Et toi Petit Fauve. Tiens-toi droit mon fils. »


Il était encore bien trop maladroit. Comme n’importe quel chaton. Mais le chaton sombre n’était pas comme les autres chatons. Il était l’enfant roi, il devrait travailler bien plus dur que les autres. Doucement, il faucha les pattes du Fauve d’un mouvement de queue, et le retint avant même qu’il n’effleure le sol.


« Tu ne tiens même pas debout. » Dit-il, avec un petit sourire au coin.

GALLINEA


HRP:
 

_________________
▲ MY ORDERS ARE ABSOLUTE ▼

Merci Nix, il claque ♥️

Elle ship des couples improbable, le premier va vous surprendre:
 

Étoile du Serpentaire susurre en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douce Ancolie
▬ Guerrière
avatar
Messages : 127
Date d'inscription : 14/04/2017
Age : 23

Carte d'identité
Âge: 43 Lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: -

MessageSujet: Re: Fierce Like His Father   Sam 3 Juin 2017 - 2:49

Fierce Like His Father
PV ÉTOILE DU SERPENTAIRE & PETIT FAUVE

Sitôt que la mère proposa d'aller à l'extérieur, le gamin oublia toutes envie de d'arracher les oreilles de sa fratrie. Au moins à cet âge, ça ne gardait pas ses idées bien longtemps. Et ça écoutait encore sa maman avec attention, surtout. Bientôt ça leur perdrait, fort malheureusement. Mais au moins, en cette jolie matinée, la fratrie du petiot allait pouvoir dormir encore un petit moment, et alléger la charge de leur mère un peu. On prend le peu de repos que la vie nous donne!

Emboîtant le pas au petit pressé, quoique encore instable sur ses pattes, Douce Ancolie quitta la tanière pour sortir au grand jour. Plus rapidement que pour son fils, ses paupières s'adaptèrent à la lumière vive du dehors. Sous l'air frais, ses moustaches frémirent de bonheur. Il fallait dire qu'après un temps, l'endroit clos empli de Reines et leurs chatons ne sentait plus tout à fait les roses et la fraîcheur. Au grand dam des apprentis qui venaient faire le ménage à chaque jour.

Puis, se découpant dans le soleil matinal, la silhouette d'Étoile du Serpentaire. Aussitôt, un ronronnement pointa dans la gorge de la calicot. C'était automatique. Un réflexe d'amour. À son bonheur, le grand mâle s'avança vers eux, dans la claire intention de les saluer. Le ronronnement de la douce reprit de plus belle; c'est que leur temps de couple devenait rare, depuis qu'elle avait enfanté. Depuis qu'Étoile du Serpentaire ne venait qu'en visite.

─ Bien le bonjour ma douce. Comment vas-tu ?
─ Bien, et toi ?

Son corps frissonna sous la caresse. Savait-il seulement l'effet qu'il lui faisait? La profondeur de son amour? Sûrement pas. Mais cela n'empêchait pas la belle de tout lui donner. Chaque fois qu'elle osait en douter, le voilà qui apparaissait (en même temps que le soleil, presque). Et d'un sourire, d'une attention, il dissipait toutes ses craintes. Ah, l'amour.

─ Et toi Petit Fauve. Tiens-toi droit mon fils.
Un coup de queue, comme pour l'empêcher de le faire; mais avant que le petiot ne s'écrase au sol, il le rattrapa de la patte. La femelle émit un doux grondement réprobateur.
─ Tu ne tiens même pas debout.
─ Allons, laisse lui une chance, il vient tout juste de se réveiller.

_________________
F I C H E R É P E R T O I R EL I E N S
#EFC9D2



by Nix, fuck ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (juillet 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Joli Brouillard

MessageSujet: Re: Fierce Like His Father   Sam 24 Juin 2017 - 15:03

Au dehors, il faisait frais, et l'odeur du lait maternel n'était plus qu'un léger fumet. C'est la lumière éblouissante du soleil fraîchement levé qui accueillit les orbes ambres du chaton, alors obligé de plisser les yeux quelques instants afin de s’accommoder à ce changement de luminosité. Cette courte période de cécité le perturba assez pour qu'il faille tomber à même le sol.

Petit Fauve ne fut point étonné par la grandeur du Camp puisqu'il ne s'agissait pas de sa première sortie en dehors de la pouponnière. En effet, il avait déjà profité de quelques escapades sauvages qui avaient le chic d'être toujours interrompues par on-ne-sait-quel stupide baby-sitter de fortune. Il était un prince, oui, mais un prince on ne peut plus surveillé à son goût. Et si le service de son royal géniteur veillait à ce que les mini-Serpentaire et mini-Ancolie ne finissent pas à la merci des prédateurs, il n'avait pas prévu que le petit tigré s'ennuyait très rapidement, ainsi enfermé dans un lieu qui puait les chatons sales et les reines fatiguées.

Il suivait sa mère au pas, presque scotché à ses pattes. Les chaussettes blanches de la tendre féline contrastaient d'ailleurs avec la noirceur du duvet de Petit Fauve. La cadence se mit à accélérer lorsque l'amoureuse guerrière vit son bien-aimé, celui qui lui avait donné les trois chatons que l'on pouvait entendre piailler à longueur de journée, où que l'on soit dans le Camp. Étoile du Serpentaire n'était pas venu très souvent depuis leur naissance, si bien que son premier-né sentit également son cœur s'emplir de joie à sa vue. L'empereur au sombre revêtement salua brièvement Douce Ancolie, avant de rapporter son attention sur sa presque réplique miniaturisée.

« Tiens-toi droit mon fils. » déclara d'ailleurs le meneur en faisant volontairement chuter le petit mâle de sa queue.

Mais alors que le jeune félin se préparait à ressentir le sol raide contre son flanc -comme lorsqu'il jouait avec ses camarades-, c'est le coussinet de Serpentaire qui le réceptionna.

« Tu ne tiens même pas debout. » lâcha l'adulte, taquin.

Piqué au vif par cette mauvaise blague, Petit Fauve émit un grognement rageur, l'une des fameuses sonorités qui lui avaient valu son nom.

« Allons, laisse lui une chance, il vient tout juste de se réveiller. »

A nouveau, la douceur de sa mère s'invita au creux de son oreille, comme pour apaiser son courroux de chaton. Mais l'affront était trop grand ! L'empereur lui-même mettait son propre fils au défi. Petit Fauve comptait bien prouver à son géniteur qu'il avait hérité de ses talents de guerrier, et que du haut de ses quelques lunes, il était déjà vaillant.

Un nouveau grognement guttural retentit, alors que le petit repoussa la patte de son géniteur. La queue noire du chef en ligne de mire, il bondit férocement, prêt à se venger d'elle. Ses pattes se saisirent maladroitement de leur proie, et la mâchoire tristement fournie du matou noir se referma sur la touffe de poils. Un dernier grognement victorieux retentit, bien qu'étouffé par la queue du meneur avant que Petit Fauve ne se laisse complètement rouler à terre, sans se défaire cependant de sa cible.


_________________
Fauve s'exclame en #171717.
Song : Lion - Roar
Dessin de Sheela
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Fierce Like His Father   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fierce Like His Father
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crew's Fierce Attack !
» Mom Daughter and Father ... X-Plosion [PV Gus & Nina]
» And though she be but little, she is fierce
» A Tyrant as my Father was | PV SHARKAN
» The Real Michel Martelly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN
 :: RPG :: Clan de l'Ombre :: Camp de l'Ombre :: Pouponnière
-