The Propheties Begin

Thème II - Le redoux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Acide Citrique et Phéromones | prio Fauve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esprit Soucieux
■ Guérisseur
avatar
Messages : 587
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 36 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage Ensoleillé

MessageSujet: Acide Citrique et Phéromones | prio Fauve   25.04.17 22:46

La fin d'après-midi jouait dans les trouées de la pouponnière. J'entrais vite dans l'antre des reines et de leur progéniture, observant les petits corps, pour la plupart endormis. D'un signe de tête simple et concis, je saluais les mères, sans faire de bruit, le pas léger sur la couche de mousse et de brindilles qui jonchait le sol. Je me dirigeais vers l'espace alloué à la toute récente portée de Douce Ancolie, la favorite de notre Étoile. La chatte colorée n'était pas là, vraisemblablement partie rendre visite à Serpentaire - elle n'avait que lui et les gosses en tête, elle ne pouvait être nul part d'autre - et Petit Scorpion ainsi que sa sœur Petite Griffe dormaient déjà.

Fin du tableau idyllique, la troisième boule de poils était en train de foutre le boxon, les yeux grands ouverts, à remuer dans tous les sens. Petit Fauve. Porte bien son nom le gamin. Je m'approche de lui et le foudroie du regard, avant d'ajouter à voix basse
    – Oh, calme toi tu vas réveiller les autres. Et arrête de gigoter, t'es un asticot ? Tu vas finir par te faire mal.

Et là, un putain de pré-sentiment me traverse la tête, j'ai les pattes qui tremblent. Vu comme il bouge avec ses quelques jours d'existence, il va être horrible plus tard. Et c'est le fils du chef. S'il lui arrive malheur, ça pourrait bien me retomber dessus ; ou pire, sur Esprit Lent.

Bon, je sais ce qu'il me reste à faire. Ne pas le quitter d'un œil. Jusqu'à ce qu'il soit passé apprenti. Voire plus tard. Voire jusqu'à ma mort - ou la sienne. J'avançai alors ma tête vers la couche moussue, au dessus du chaton, et me penchai sur lui, mes moustaches touchant les siennes.
    – T'inquiètes pas mon asticot, je vais être là pour veiller sur toi, toute ta vie.

+:
 

_________________


marié aux étoiles:
 


Dernière édition par Esprit Soucieux le 28.04.17 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Fauve
Δ Petit
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (juillet 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Joli Brouillard

MessageSujet: Re: Acide Citrique et Phéromones | prio Fauve   28.04.17 19:34


Ah, la fin d'après-midi dans la pouponnière ! Un grand moment de repos pour bien des reines, qui profitent de la fatigue des jeunes pour se relayer leur garde. Il faut dire que la plupart des chatons sont bien sages en fin de journée, épuisés de toutes leurs escapades du jour. Et il est d'ailleurs assez rare que les turbulents se manifestent. Mais ça, c'est lorsque la pouponnière n'est pas occupée par un Petit Fauve sauvage. Petit Fauve, il se lève tôt, et il se couche tard. Il dort bien après avoir mangé, et c'est seulement la panse bien remplie qu'il laisse un peu de répit à sa mère.

Aujourd'hui, en ce moment, en cette seconde précise, Petit Fauve veut jouer. Il ne veut pas jouer avec les autres reines, ni avec les quelques généreux guerriers qui trottent dehors, non. Le prince exige de jouer avec les autres héritiers, avec Petite Griffe et Petit Scorpion et personne d'autre. Avec les deux drôles de rouquin non-assumés, déguisés en petits bruns là. Ces deux boules de poils tigrées sans vraiment l'être qui roupillent, qui font dodo, qui ne jouent pas quoi. Alors il envoie sa patte sur la tronche de Petit Griffe. Pas de réaction. Alors il envoie sa patte dans la face de Petit Scorpion. Pas de réaction. Penaud, il s'ennuie tout seul, et un peu en colère qu'on l'ignore comme ça, pour une ou deux heures de sommeil, il décide de se venger.

Et là le petit mâle sombre se met à mordre la litière qu'il partage avec Douce Ancolie et les deux gros tas qui lui servent de fratrie, et il tire de toute ses forces de chaton rien que pour embêter les autres dormeurs. Debout, se dit-il, outré qu'on ne s'intéresse pas à lui, debout bande de serviteurs, au boulot, jouez avec moi. Parce que la couche ne bouge pas d'un poil, il s'agace, en plus de s'énerver, de par son impuissance. Acharné, déterminé à être le plus chiant possible, il poursuit sa mission avec dévotion, si bien qu'il arrache quelques morceaux de litière, et roule en arrière, et chute. Il se secoue, éternue un coup, lance un regard méprisant sur les reines qui témoignent de son échec et, queue relevée, poitrail bombé, il reprend. Là, il bondit sur la litière, tente de la creuser, dépasse les bornes, et alors qu'une féline s'apprête à le réprimander -enfin-, c'est-y-pas le guérisseur qui se pointe dans la pouponnière.

Le mâle aux multiples cicatrices, que Petit Fauve a déjà vu quelques fois, s'avance vers lui, avec la tête d'un matou un peu énervé. Son regard le foudroie sur place, tandis que l'animal gris commence, à voix basse :

« Oh, calme toi tu vas réveiller les autres. Et arrête de gigoter, t'es un asticot ? Tu vas finir par te faire mal. »

Le plus jeune fronce les sourcils. Ouh là, l'autorité, il ne connaît pas vraiment. Et il n'aime pas ça ! C'est lui le chef, c'est lui qui sait mieux ce qu'il peut faire ou non. Et en l’occurrence, il peut embêter toute la pouponnière tant que Douce Ancolie et père ne sont pas là. Surtout quand Serpentaire n'est pas là, en fait. Pour qui il s'prend lui, faut qu'il bouffe plus de rats et moins de baies, ça lui monte à la tête dis donc.

Et d'un coup, l'adulte aux odeurs médicinales colle sa face de détraqué juste devant celle du chaton turbulent. Et, d'une voix presque empreinte de folie, il annonce :

« T'inquiètes pas mon asticot, je vais être là pour veiller sur toi, toute ta vie.
- Tu rêves toi, j'suis pas un assisté, ok ?! Considère-moi déjà comme un guerrier brave et vif, d'acc ?! »

La réponse offusqué du petiot ne se fait pas attendre. Et alors qu'il réplique, Petit Fauve s'écarte d'Esprit Soucieux, pour aller s'installer un peu plus loin, assis bien raide et bien droit, torse bombé, tête relevée. Un air princier collé à la face, il regarde à présent l'autre avec un certain dédain.

_________________
Fauvy s'exclame en #171717.
Song : Lion - Roar
Lineart by BoogaMouse - Colo by Sombrero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit Soucieux
■ Guérisseur
avatar
Messages : 587
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 36 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage Ensoleillé

MessageSujet: Re: Acide Citrique et Phéromones | prio Fauve   03.05.17 11:47

Le petit prince n’a pas l’air bien content de mon intervention, avec ses petits sourcils froncés et sa moue boudeuse. Un vrai gosse, le côté sang bleu en plus.
    ─ Tu rêves toi, j'suis pas un assisté, ok ?! Considère-moi déjà comme un guerrier brave et vif, d'acc ?!
Ce ton plaintif, un délice pour les oreilles – oreilles que je rabats sur mon crâne. Petit Fauve en profite pour se poser plus loin, l’air hautain. On dirait son père, si c’est pas beau la génétique. Je m’approche de lui, encore, et le pousse du museau en direction de la sortie. S’il doit faire du raffut, qu’il le fasse dehors.

Sous ma surveillance.
    ─ Ok, asticot vif, tu veux me prouver que t’es déjà un guerrier ? Pourquoi tu me montrerais pas ça devant la pouponnière, en laissant les autres dormir ? Tu sais, histoire de faire des trucs de chatons là, chasser des feuilles et courir après ta queue.
Enfin, en général les chatons courent après la mienne, ça les amuse de me monter sur le dos et de me faire tomber – faut dire que je tiens pas bien sur mes pattes.
    ─ Tu vas pas me taper un scandale là, tu veux qu’on aille voir ta mère ?
S’il peut se dépenser et rester sauf, c’est tout bon pour moi. Sinon je refile le bébé à Douce Ancolie. J’ai de la peine pour elle, si jeune et déjà liée pieds et poings par ses trois gamins, et surtout le petit noir, qui bouge et saute dans tous les sens. Enfin, heureusement pour elle – et pour lui – les Étoiles veilleront toujours sur lui, par le biais de votre serviteur.

Et dire que je suis pas sensé avoir de chatons.
Je suis la maman du Clan entier.

_________________


marié aux étoiles:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Fauve
Δ Petit
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (juillet 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Joli Brouillard

MessageSujet: Re: Acide Citrique et Phéromones | prio Fauve   21.05.17 18:17

Les deux grandes oreilles couturées de cicatrices du guérisseur se rabattirent vivement sur son crâne. Et alors que le petit mâle noir s'était éloigné, l'adulte vint de nouveau à sa rencontre, et le poussa de son museau vers la sortie. Cette exclusion forcée de la pouponnière fit vivement feuler le chaton, qui n'hésita pas à donner un coup de patte dans la truffe d'Esprit Soucieux.

« Ok, asticot vif, tu veux me prouver que t’es déjà un guerrier ? Pourquoi tu me montrerais pas ça devant la pouponnière, en laissant les autres dormir ? Tu sais, histoire de faire des trucs de chatons là, chasser des feuilles et courir après ta queue. »

Particulièrement boudeur et doublé de mauvaise foi, l'enfant fit son caprice, tournant la tête dans la direction opposée à son interlocuteur. La mine colérique, il semblait chercher à ignorer son aîné.

« Tu vas pas me taper un scandale là, tu veux qu’on aille voir ta mère ?
- Eh, même pas tu parles de ma mère, sale face de rat crevé ! » répondit vivement Petit Fauve, qui fit presque un bond à la seule évocation de sa génitrice.

Ses yeux juvéniles étaient plein de colère, et c'est les sourcils froncés qu'il se mit à regarder le guérisseur du Clan. Tous ces vilains mots, il les avait appris en écoutant les guerriers parler au sein du Camp. Comme quoi, vivre en communauté dans un si petit espace n'avait pas que du bien !

En bon fils à papa-maman, Petit Fauve ne supportait pas qu'on évoque ses parents, et il était particulièrement pointilleux là-dessus. Pour se venger, le gamin se mit soudainement à galoper vers la barrière de ronce qui protégeait tout le pourtour du Camp, à l'exception de la fameuse entrée.

« J'vais m'en aller d'abord, et ça sera rien que de ta faute ! Et si j'passe pas, bah je me serais piqué à cause qu'y a plein d'épines et ce serait quand même vachement bête, comme toi d'ailleurs. Surtout sous la surveillance du guérisseur ! » couina-t-il dans sa course.

Une fois près du fameux rempart, Petit Fauve se retourna vers le grand mâle gris, et poursuivit.

« Sauf si tu t'excuses de m'avoir embêté, et d'avoir parlé de ma maman. Et que tu me fasses faire un truc super cool ! » finit-il enfin tout sourire, fier de son chantage.

Il bomba le torse, et lança à nouveau un regard condescendant sur le piégé, rappelant l'air princier qu'affichait souvent son géniteur, le grand Étoile du Serpentaire.

_________________
Fauvy s'exclame en #171717.
Song : Lion - Roar
Lineart by BoogaMouse - Colo by Sombrero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit Soucieux
■ Guérisseur
avatar
Messages : 587
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 36 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage Ensoleillé

MessageSujet: Re: Acide Citrique et Phéromones | prio Fauve   24.05.17 16:52

Ouh, le petit prince est grumpy dis donc. Grumpy mais en cours d'apprentissage et de la grammaire, et du respect dû à ses ainés - ainsi qu'en train de se détacher peu à peu de sa mère, j'attends de voir quand il comprendra que son père l'accapare plus que lui. Pendant cette réflexion amusée, la boule de poil en avait profité pour tracer sa route jusqu'à la barrière de ronces qui protège la
    ─ J'vais m'en aller d'abord, et ça sera rien que de ta faute ! Et si j'passe pas, bah je me serais piqué à cause qu'y a plein d'épines et ce serait quand même vachement bête, comme toi d'ailleurs. Surtout sous la surveillance du guérisseur !
Pas con l'asticot. Bon, sans vouloir le vexer, il n'allait pas aller bien loin, ma foulée étant largement supérieure à la sienne - à condition de ne pas me casse la gueule, bien vu kiddo.
    ─ Sauf si tu t'excuses de m'avoir embêté, et d'avoir parlé de ma maman. Et que tu me fasses faire un truc super cool !
Charmant. Si jeune et déjà adepte du chantage. Une putain de bonne raison de pas avoir de gosse ça, ils sont bien souvent salis à la naissance, salis par la naissance, salis par le stupre dont ils proviennent, par l'amour de la chaire de leurs géniteurs, par leur égoïsme de croître et multiplier, se reproduire pour ne jamais vraiment mourir. Eh puis, sont pourris ces gosses, faut les baigner dans les astres pour les éveiller, faut les soigner, les nourrir, les chauffer... Courage à la jeune maman.
    ─ Bien entendu oui. Un truc super cool comme retourner dormir ?
Avec mes grandes pattes je m'avance vers lui, la démarche branlante, des étoiles dans les yeux. Je m'assois près de lui, la queue balayant la poussière.
    ─ Je rigole va, Petit Asticot. Tu veux faire quoi ?

_________________


marié aux étoiles:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Fauve
Δ Petit
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (juillet 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Joli Brouillard

MessageSujet: Re: Acide Citrique et Phéromones | prio Fauve   06.06.17 17:07

« Bien entendu oui. Un truc super cool comme retourner dormir ? » ne tarda point à répondre le guérisseur au jeune chaton.

L'animal à la grise pelisse se mit à s'approcher aussitôt, ajoutant à sa précédente réponse :

« Je rigole va, Petit Asticot. Tu veux faire quoi ? » le regard soudain brillant.

La petite créature de la nuit plissa les yeux, scrutant avec une détermination presque touchante les yeux verdâtres de son aîné. Encore loin de cette idée dans laquelle il est préférable de garder pour soi les doutes et les avis, Petit Fauve se penchait complètement vers l'autre, si bien qu'il eût basculé sur ses deux pattes antérieures s'il avait eu suffisamment d'agilité pour le faire. Puis, le chaton tigré fit le tour d'Esprit Soucieux, sans le quitter des yeux, avec dans sa démarche encore maladroite un soupçon de prédation.

Lorsqu'enfin le jeune revint en face du guérisseur, il annonça :

« J'veux sortir du Camp. Ou alors goûter à tes remèdes, à c'qui paraît c'est dégueulasse, et vue ton haleine y a pas de doutes. Et j'veux aussi qu'tu m'racontes des trucs de guerre, et drôles, ou tristes mais pas pour le Clan de l'Ombre, et aussi faut que je sache pourquoi t'as des cicatrices alors qu't'es censé pas avoir à t'battre. »

Petit Fauve avait toujours eu ce qu'il voulait. Il n'avait qu'à broncher un coup, faire un caprice à Douce Ancolie, répéter de qui il était le fils ou même faire du chantage. Mais il finissait toujours par avoir ce qu'il voulait. Il acheva sa réponse d'une voix plus ferme, trop ferme même pour un chaton aussi jeune que lui :

« Mais avant tu dois t'excuser. Parce que tu t'es pas excusé. »

Il reprit sa place près de la barrière de ronce, une certaine satisfaction à peine dissimulée sur le visage.

HRP:
 

_________________
Fauvy s'exclame en #171717.
Song : Lion - Roar
Lineart by BoogaMouse - Colo by Sombrero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit Soucieux
■ Guérisseur
avatar
Messages : 587
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 36 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage Ensoleillé

MessageSujet: Re: Acide Citrique et Phéromones | prio Fauve   13.06.17 17:01

Si on instaurait des concours de je-te-fixe-dans-les-yeux au Clan de l'Ombre - ce qu'on ne fera pas parce qu'on est pas des pauvres gosses immatures, bordel - Petit Fauve serait un concurrent à ma hauteur. Immobile, je l'observe me dévisager, au point de faillir en tomber, et me détailler sous toutes mes coutures, trous et écrous. Petite bête sauvage qui teste son pouvoir.

Et on dit que c'est mignon les enfants.
    — J'veux sortir du Camp. Ça commençait bien cette histoire. Ou alors goûter à tes remèdes, à c'qui paraît c'est dégueulasse, et vue ton haleine y a pas de doutes. Charmant. Limite je lui filerais du mille-feuille à ce kiddi-kiddo, qu'on se marre. Non non non non je ne dois pas, fils du chef, fils du chef, à protéger, non non non. Et j'veux aussi qu'tu m'racontes des trucs de guerre, et drôles, ou tristes mais pas pour le Clan de l'Ombre, et aussi faut que je sache pourquoi t'as des cicatrices alors qu't'es censé pas avoir à t'battre. Oh, longue histoire ça. Mais avant tu dois t'excuser. Parce que tu t'es pas excusé.Compte dessus et bois de l’eau gamin.
Petit Fauve luisait de sa satisfaction juvénile, les yeux comme des petits vers luisants se tortillant dans la boue de son pelage, le sourire dégoulinant d’une fierté enfantine, petit lampadaire ébréché. D’un mouvement de la queue, je lui indiquais l’entrée de mon antre. Avec ma démarche désarticulée, j’avançais à grand pas vers ma tanière, remâchant mes histoires de coups de sang et de coup de griffes.
    — Qu’est-ce que tu veux que je te raconte kiddo ? Pourquoi j’ai une dégaine à faire chialer de peur les gosses ?
J’entre dans mon obscurité parfumée et me retourne pour voir s’il me suit. Le museau dans le soleil, je l’observe, avec ses petites pattes de bébé chat.

_________________


marié aux étoiles:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Fauve
Δ Petit
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (juillet 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Joli Brouillard

MessageSujet: Re: Acide Citrique et Phéromones | prio Fauve   25.06.17 19:31

Le grand matou gris au regard vert indiqua son antre de la queue. Petit Fauve l'avait déjà visité lors de ses rares et courtes escapades. Il trouvait cet endroit désagréable. D'abord, l'odeur chargé qui s'en prenait à sa truffe et à son crâne, comme s'il était compressé à même le sol. Puis cette tanière sombre, vide de vie, où seules quelques litières reposaient, là-même où surement bien des guerriers avaient vécu les pires moments de leur vie, que ce soit par la perte d'un proche ou l'annonce d'une mauvaise nouvelle : arrêt définitif de la vie guerrière, perte d'un organe important, ou simplement de longues heures d'immobilisation passées à baigner dans la douleur et la solitude. Enfin, ça c'était ce qu'en disait les anciens.

Le guérisseur se lança alors vers son "chez lui" avec la ridicule démarche qui était la sienne, sous le regard moqueur du chaton tigré.

« Qu’est-ce que tu veux que je te raconte kiddo ? Pourquoi j’ai une dégaine à faire chialer de peur les gosses ?
- Tu n'me donnes pas envie de chialer, grande perche, mais plutôt de rire. » répondit simplement le jeune noiraud tout en suivant son aîné, soudain taquin.

Il passa sous le menton du mâle couturé de cicatrices, qui se retournait justement pour vérifier qu'il était suivi. Et comme Petit Fauve avait des priorités dans la vie, notamment lui, sa propre personne et l'enfant roi qu'il était, il ne pouvait concevoir qu'on se joue de lui par un jeu de je-n'ai-pas-entendu-ce-que-tu-as-dit, il se plaça près d'Esprit Soucieux et déclara.

« Cela dit, j'veux que toujours qu'tu t'excuses, monsieur j'ai-plein-de-cicatrices-mais-pas-de-cervelle. »

Encore, son regard doré s'était posé sur son aîné. Il était décidé à lui arracher ces excuses de la gueule, même s'il devait finir avalé pour ça.

_________________
Fauvy s'exclame en #171717.
Song : Lion - Roar
Lineart by BoogaMouse - Colo by Sombrero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit Soucieux
■ Guérisseur
avatar
Messages : 587
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 36 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage Ensoleillé

MessageSujet: Re: Acide Citrique et Phéromones | prio Fauve   06.07.17 13:26

    — Tu n'me donnes pas envie de chialer, grande perche, mais plutôt de rire.
C'est toi qu'est marrant kiddo, avec tes airs princiers et ton petit corps de bébé. L'enfant-roi passe dans mon antre, filant avec le vent, ses pupilles dorées se braquant sur tout et n'importe quoi, le vide, mes plantes, moi.
    — Cela dit, j'veux que toujours qu'tu t'excuses, monsieur j'ai-plein-de-cicatrices-mais-pas-de-cervelle.
Je rentre aussi, et approche ma tête de son petit crâne, jusqu'à ce que nos moustaches se touchent. Il est si petit, mais pourtant si arrogant. Si fragile encore. Je dois en prendre soin.
    — J'm'excuse de veiller sur le Clan, monsieur j'ai-juste-une-grande-gueule-mais-pas-de-jugeote.
Je m'écarte de lui avec un petit rire, et entre plus profondément dans mon ombre familière. Naange n'est pas dans la tanière, il doit être dehors avec Esprit Lent.
    — Alors, qu'est-ce que tu veux maintenant ? Une histoire ? Que je t'apprenne deux-trois trucs pour frimer dans la pouponnière ? M'accompagner chercher des plantes ? A moins que tu n'aies peur de rester trop longtemps avec le grand méchant guérisseur...

+:
 

_________________


marié aux étoiles:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Fauve
Δ Petit
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (juillet 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Joli Brouillard

MessageSujet: Re: Acide Citrique et Phéromones | prio Fauve   12.07.17 21:21

L'adulte émacié pénétra à son tour dans l'antre aux mille et unes odeurs. Puis, rejoignant la petit boule de poils sombres qui répondait au nom de Petit Fauve, il s'approcha de son visage, collant et entremêlant leurs vibrisses. Enfin, il répondit de sa voix aux consonances masculines :

« J'm'excuse de veiller sur le Clan, monsieur j'ai-juste-une-grande-gueule-mais-pas-de-jugeote. »

Petit Fauve afficha un sourire victorieux. Pour dire vrai, le chaton avait complètement oublié le pourquoi du comment il réclamait ces fameuses excuses. Mais peu importait; il avait gagné. Il gagnait toujours. Alors le guérisseur se redressa, dépliant ses longs membres recouverts à la fois de poils gris mais aussi de cicatrices. Un petit rire s'échappait de sa gueule alors qu'il s'enfonçait davantage dans l'ombre de la cavité. Cette dernière, vide de Naange et d'Esprit Lent, ne s'était cependant pas débarrassée du fumet des deux matous. Petit Fauve en profita pour tenter de retenir leurs odeurs, qui permettaient alors de différencier à la fois l'appartenance des sujets à un Clan, mais parfois-même leur identité.

« Alors, qu'est-ce que tu veux maintenant ? Une histoire ? Que je t'apprenne deux-trois trucs pour frimer dans la pouponnière ? M'accompagner chercher des plantes ? A moins que tu n'aies peur de rester trop longtemps avec le grand méchant guérisseur... »

Une lueur apparut au creux de ses prunelles dorées. Petit Fauve adorait avoir le choix. Il leva ses petits yeux juvéniles vers le guérisseur balafré et répondit simplement :

« Je peux aller dehors ? Avec toi, du coup. »

Comprenant qu'avec une telle demande il se soumettait à l'autorité de son aîné, le jeune mâle à la noire pelisse se reprit. Il adopta une allure plus altière et lança un regard presque méprisant à Esprit Soucieux, ajoutant rapidement :

« Pff... Moi j'n'ai peur de rien ! »

_________________
Fauvy s'exclame en #171717.
Song : Lion - Roar
Lineart by BoogaMouse - Colo by Sombrero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit Soucieux
■ Guérisseur
avatar
Messages : 587
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 36 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage Ensoleillé

MessageSujet: Re: Acide Citrique et Phéromones | prio Fauve   22.07.17 21:31

Avec son air princier et ses manières de maître de maison, Petit Fauve choisit donc de quitter le campement. Ça tombe bien, on manquait de remèdes, j'ai de la cueillette à faire. Et oui kiddo, ça crache dans mon dos parce que je sais pas bien me battre, mais qui fait tourner le Clan qu'on les beaux grands forts guerriers se pètent les genoux ? C'est pour ma gueule.
    Ok kiddo, tu viens avec moi, on va chercher des plantes. Avoue que ça te fait rêver.
Avec le gamin royal à mes côtés, je sors du Campement, et me dirige vers l'intérieur de nos terres. Si les Étoiles me sont favorables, je trouverai bien un peu de pavot. Le Clan en a bien besoin en ces temps de blessures et meurtrissures.

Comme un signe néfaste, malgré mes pérégrinations, je n'en trouve pas, et décide de me rabattre sur une belle pousse de tige d'or. Toujours utile. Je l'arrache de mes crocs, avec délicatesse, et me retourne vers le chaton.
    Ça te dit d'essayer de trouver un remède ? Cette plante, la tige d'or, sers au traitement des plaies profondes. Elle est utile, mais courante. Si les Étoiles le veulent, nous trouverons un peu de lavande, qui calme les fièvres, ou bien de la digitale, pour parer les insuffisances cardiaques. Enfin, ça doit être bien compliqué pour toi, Asticot Vif.


+:
 

_________________


marié aux étoiles:
 


Dernière édition par Esprit Soucieux le 22.07.17 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 272
Date d'inscription : 16/05/2016

MessageSujet: Re: Acide Citrique et Phéromones | prio Fauve   22.07.17 21:31

Le membre 'Esprit Soucieux' a effectué l'action suivante : Don des étoiles


'Plantes' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Acide Citrique et Phéromones | prio Fauve   

Revenir en haut Aller en bas
 
Acide Citrique et Phéromones | prio Fauve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuit Fauve [PV Sun-Rayzaka]
» FLAMME (EX FELIXE) PETITE PUCE GRIFFON FAUVE ARDENNES 08
» De derrière le reflet [Royaume Acide ~ quête solo ]
» Quand t'es malade, ben après... Tu sens l'fauve ! 06/12 à 9h45.
» Un cours de langue un peu particulier... | Fauve | /!\ pour public averti | END

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Propheties Begin :: RPG :: Clan de l'Ombre :: Camp de l'Ombre :: Pouponnière-