The Propheties Begin

Thème II - Le redoux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Sweetness Of A Child

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Douce Ancolie
▬ Guerrière
avatar
Messages : 95
Date d'inscription : 14/04/2017
Age : 22

Carte d'identité
Âge: 40 Lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: -

MessageSujet: The Sweetness Of A Child   25.04.17 23:09

The Sweetness Of A Child
PV ESPRIT LENT

Les petits commençaient à vieillir. Enfin. Vieillir était un grand mot. Disons qu'ils grandissaient, que leur corps devenaient plus développés, plus capables, à défaut d'être compétents. Ils parlaient, balbutiaient trop de mots, parfois pas tout à fait compréhensibles, et passaient le plus clair de leur temps à se mordre les oreilles et se piétiner à qui mieux mieux. De vrais petits chatons resplendissant de santé. De quoi la bercer de fierté jusqu'à la fin de ses jours. Oui, bon, la nouvelle mère a bien droit de rester sur son nuage rose autant de temps qu'elle le veuille.

Cela dit, qui parle de grandir parle également d'une plus grande autonomie. S'il est vrai que dans les premiers jours, Douce Ancolie aurait bien pu s'éclipser sans que les chatons aveugles n'en prennent conscience, son instinct maternel (et ses peurs) la poussait à demeurer auprès d'eux à toute heure du jour. S'il est vrai qu'à priori, roupiller dans la tanière était bien plus paisible que s'éreinter à chasser dans les marais, la tranquillité de la pouponnière avait fait son temps. Non seulement l'endroit était-il empli de mères et gosses qui ne tenaient pas en place, mais l'immobilité avait commencer à peser son poids sur la jeune mère. C'est que ses pattes venaient à la démanger, à force de rester couchée et se faire utiliser comme montagne à gravir par les petits.

Depuis quelques jours, Douce Ancolie avait ainsi profité de la plus grande indépendance des petits pour les amener au dehors, ou s'éclipser un moment et les savoir en sécurité auprès des reines. Rien de bien long, naturellement, mais assez pour lui délier les muscles un peu. Cet après-midi en particulier la voyait donc traîner non loin du campement, à portée d'oreilles s'il arrivait un malheur, mais assez éloignée pour changer d'air un peu. Chasser ou patrouiller étaient évidemment hors de question; elle n'avait pas que ça à faire, et ne voulait risquer d'être occupée trop longtemps. Et puis, le moins fatiguant l'activité était, le mieux cela était pour son corps fatigué.

La demoiselle trottait ainsi dans les champs, n'ayant trouvé rien de mieux à faire. C'est alors qu'une odeur étrangère lui vint aux narines, qu'elle identifia bientôt comme appartenant à Esprit Lent. Jolie coïncidence, de tomber sur la seule femelle qu'elle pouvait blairer. Modifiant son trajet, Douce Ancolie traversa les herbes hautes jusqu'à ce qu'elle arrive à la hauteur de la femelle tigrée... Qui soudainement n'était plus debout, mais bien la face écrasée au sol. Choquée de la chute, la chatte calicot accouru à son chevet, tentant de voir si elle s'était blessée.

─ Mais, souriceau ! Qu'est-ce que tu fais !? Rien de cassé ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit Lent
▬ Guerrière
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 13/11/2016

Carte d'identité
Âge: 36 lunes (juin 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Re: The Sweetness Of A Child   26.04.17 17:41

« BOUH ! »

La coccinelle qu'elle fixait des yeux depuis cinq minutes s'envola, et Esprit Lent rit grassement, galvanisée par cette belle réussite. Gorgée dans sa fierté, la tigrée ne vit cependant pas une mouche se diriger droit sur sa paupière. Un éclair de panique traversa son regard bovin lorsque le vicieux insecte se posa néanmoins si près de son œil, elle agita alors vainement les pattes et la queue dans les airs. Ces gesticulations n'étant guère concluantes, elle commença à marcher en grognant, tentant de happer l'insecte immobile, puis finit par s'emmêler dans ses grandes jambes et s'écroula lourdement sur le côté. Moment judicieusement choisi par la mouche pour prendre délicatement son envol …

« Aaaah ! »

Mélange de frustration et d'agacement, Esprit Lent roulait sur le côté, juste à temps pour voir et entendre une des plus jolies femelles du Clan (après Dernière Danse, bien sûr).

« Mais, souriceau ! Qu'est-ce que tu fais !? Rien de cassé ?
- Ancoco ! »

La guerrière se releva en souriant-grimaçant, heureuse de voir le joli museau coloré de la reine. Elle était belle, et puis douce comme de la fourrure de chaton. Elle envoyait du soleil rien qu'à apparaître dans le champ de vision de quiconque. C'était sainte, aux yeux de la tigrée.

« Aaah si tu savais, j'aime pas les mouches ! C'est pas sympa, comme animal, tu sais ? Ça se pose sur toi et ça t'AVEUGLE c'est genre … de la triche tu vois ? Quand je chasse, j'aveugle pas les grenouilles, moi. Ça se fait pas. Mais je sais pas encore parler le mouche, tu vois, je devrais apprendre … Tu sais, toi ? Oh … Mais tu es pas avec Petit Scorpion et Petit Fauve ? Et Petite Griffe elle est où ? Ou bien ils sont là ? »

Avec un sourire immense, Esprit Lent surgit dans le dos de Douce Ancolie, mais pas la moindre trace d'un chaton.

« Ah non. Tu fais quoi ici, du coup ? Tu chassais la même coccinelle que moi ? Si c'est ça, je suis désolée, je lui ai fait peu- ELLE S'EST ENFUIE. »

Elle ne voulait pas la rendre triste si elle avait cassé son coup en effrayant sa proie. Ça ne se faisait pas, ce genre de choses … enfin, il lui semblait.

_________________
Esprit Lent rit bêtement en #ffcc33


Be gone, be gone and belong to distant yellow suns
All the broken lights and half seen sites
Are burning through the ancient black walls
All the families that want to hold me home
To the stars, to the stars, to the silver scars that mark the night


Esprit Lent la douce :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douce Ancolie
▬ Guerrière
avatar
Messages : 95
Date d'inscription : 14/04/2017
Age : 22

Carte d'identité
Âge: 40 Lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: -

MessageSujet: Re: The Sweetness Of A Child   06.05.17 2:42

The Sweetness Of A Child
PV ESPRIT LENT

─ Ancoco !

Le glapissement joyeux de la petite tigrée eut tôt fait de rassurer sa comparse. Bien qu'encore grimaçante de sa vilaine chute, Esprit Lent se releva avec sa fougue et bonne humeur habituelles. Il n'y avait pas grand chose dans l'univers qui pouvait enlever le sourire de son visage. Ou son innocence, d'ailleurs. Pour autant que Douce Ancolie pouvait en juger, les deux sortaient intactes de sa petite chute. Esprit Lent eut la bonté de lui expliquer la cause de son écroulement, enfin, en ses termes toujours aussi simples. La femelle éprouva quelques difficultés à la suivre, hochant de la tête un peu bêtement pour faire comme si elle comprenait tout ce que sa comparse lui racontait.

Elle parla de mouche, et de grenouilles, et de chasse (quelle belle chasse ce devait être); puis, elle enchaîna sur la présence de Douce Ancolie et celle supposée de ses enfants. Avant que la mère ne puisse répondre à ses pressantes interrogations, Esprit Lent trouva la réponse d'elle-même, ayant surgit derrière la calicot et constaté l'absence des chatons. Un peu ─ beaucoup ─ étourdie par les paroles et déplacements de la tigrée, la jeune reine mis quelques secondes avant de se ressaisir et assimiler tout ce qu'on lui avait dit (ou du moins l'essentiel). Ayant oublié la bonne majorité des propos, elle ne put que répondre aux dernières paroles prononcées par Esprit Lent, jugeant que, de toute façon, cette dernière devait également avoir oublié ce qu'elle avait dit plus tôt.

─ Ce n'est pas grave, petite souris, tu en trouveras une nouvelle à chasser ! Balbutia finalement la féline.

Prenant sur elle de se ressaisir et faire disparaître son air hagard, Douce Ancolie passa quelques coups de langue sur sa fourrure, histoire de remettre en place les poils dressés par l'excitation de sa comparse. Puis, la pensée lui traversant la tête que peut-être Esprit Lent s'était égarée ou avait oublié une tâche que son frère lui avait confié, la femelle calicot ramena son visage vers elle et s'enquit discrètement :

─ Tu as suivis la même coccinelle depuis le camp ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit Lent
▬ Guerrière
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 13/11/2016

Carte d'identité
Âge: 36 lunes (juin 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Re: The Sweetness Of A Child   11.05.17 21:09

Esprit Lent aimait bien Douce Ancolie. Elle n'était certes pas aussi jolie que Dernière Danse, mais la guerrière devait avouer qu'elle était plus gentille que cette dernière. Et, quand même, c'était plus chouette d'avoir une gentille amie qu'une jolie amie. Enfin, de toute façon, Douce Ancolie était loin, très loin d'être laide. Mais elle sera jamais aussi giga-belle que Dernière Danse.

« Ce n'est pas grave, petite souris, tu en trouveras une nouvelle à chasser ! »

Esprit Lent leva des yeux surpris en entendant la voix hésitante de Douce Ancolie. La reine avait-elle des problèmes ? Était-elle triste ? Effrayé par quelque chose ? Un rapide coup d’œil dans son dos confirma à la guerrière que rien ne prêtait à la panique dans les environs – si ce n'était la vile mouche qui l'avait agressée quelques minutes plus tôt. Ne trouvant aucune explication à ces paroles balbutiées, Esprit Lent abandonna tout bonnement la question, s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème. Et puis, elle souriait, parce qu'elle aimait bien les surnoms que la calico lui donnait, ils étaient toujours aussi doux et mignons qu'elle.

« Tu as suivis la même coccinelle depuis le camp ?
- Oui ! En fait, Serpentaire, je pense qu'il est parti avec Toile d'Araignée, ou Plume d'Alouette, ou tout seul, je sais pas, en tout cas il était pas là quand j'ai essayé d'aller le voir. Je pense qu'Esprit soucieux m'a demandé un truc mais il a dû vite partir j'ai pas tout compris, mais du coup j'étais triste que lui aussi il parte, puis Dernière Danse j'arrive jamais à la voir et ça m'a rendue encore plus triste, du coup j'ai vu la coccinelle et je voulais plus penser que j'étais triste, du coup j'ai eu envie de l'embêter. C'était vraiment une proie pas facile, tu sais ? Pire qu'un mini-mulot ! Non, pire qu'un faucon, même ! »

Afin d'illustrer ses propos, la guerrière se dressa sur ses pattes arrière, tentant d'écarter ses pattes sur le côté comme un faucon aurait fait avec ses ailes, mais perdit évidemment l'équilibre et s'étala à plat ventre sur le sol. Puis, étonnée, elle finit par rire.

« J'ferais pas un super faucon ! T'façon, les faucons, c'est bon que pour manger des bébés de Venteux. Nous, à l'Ombre, on se bat avec des rats, c'est tellement moins lâche et plus intelligence qu'un bête piaf ! Tu trouves pas, Ancoco ? Que nos rats sont plus intelligents que leurs faucons tous moisis ?  »

On pouvait taxer Esprit Lent de bêtise, mais on ne pouvait pas lui refuser l'idée d'une certaine vie intérieure. Elle détournait la conversation parce qu'elle ne voulait pas parler de choses tristes, parce qu'elle ne voulait pas que Douce Ancolie soit triste. La tigrée se rendait parfois compte de sa différence, et se sentait terriblement seule, lorsque ni son meneur, ni sa sœur, ni même son frère, son âme, son tout, étaient absents. Ils étaient les seuls à lui porter de l'attention régulièrement, pas forcément de l'estime, mais elle les aimait pour ça. Par conséquent, aujourd'hui, elle se sentait seule. Et elle était tellement heureuse d'être tombée nez-à-nez avec Douce Ancolie qu'elle ne voulait pas la plonger dans son malheur et ne penser qu'au bonheur de partager un peu de temps avec elle.

« T'es plus jolie qu'un jour de pluie. »

Elle sourit de tous ses crocs. Douce Ancolie serait son pansement de joie.

_________________
Esprit Lent rit bêtement en #ffcc33


Be gone, be gone and belong to distant yellow suns
All the broken lights and half seen sites
Are burning through the ancient black walls
All the families that want to hold me home
To the stars, to the stars, to the silver scars that mark the night


Esprit Lent la douce :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douce Ancolie
▬ Guerrière
avatar
Messages : 95
Date d'inscription : 14/04/2017
Age : 22

Carte d'identité
Âge: 40 Lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: -

MessageSujet: Re: The Sweetness Of A Child   26.05.17 0:52

The Sweetness Of A Child
PV ESPRIT LENT

À la défense de Douce Ancolie, suivre tous les dires d'Esprit Lent à la lettre était tâche ardue, voire impossible. La jeune mère doutait que même Esprit Soucieux, dans tout son amour pour sa soeur, comprenait réellement tout ce qui se passait dans son cerveau. Ce qui ne l'empêchait en rien de la protéger avec la ferveur d'une mère pour ses nouveaux-nés. Ça serrait le coeur, vraiment, de les voir ensemble. Douce Ancolie doutait que cela n'arrive jamais avec ses propres petits; bientôt, les réalités d'être enfants du chef les frapperaient, ainsi que leurs différences (et surtout, celles de Petit Scorpion). Ils siphonnaient encore le lait à ses mamelles qu'elle se demandait déjà s'ils n'allaient se battre pour le trône. Les joies de la maternité. Et d'être la première procréatrice royale.

Bien que partie dans ses pensées, Douce Ancolie fut rapidement ramenée à la réalité lorsque la tigrée repartie sur sa lancée. Non pas qu'elle mettait vraiment un point d'honneur à l'écouter ─ Ancolie était douce et tolérante et pleine d'amour à son égard, mais ce n'était pas une sainte non plus. Non, si elle tendit l'oreille à l'instant, c'est plutôt parce que Esprit Lent mentionna le nom de sa tendre moitié. Et surtout, sa présence supposée auprès d'une des concubines. La tricolore ne pipa mot, ne voulant alerter Esprit Lent, mais tout son corps se raidit. La blessure était encore bien ouverte. Le fait qu'elle eut récemment donné naissance, et reçu les doux soins de son compagnon, n'y changeait rien. Ou, pire, approfondissait la douleur.

─ J'ferais pas un super faucon ! T'façon, les faucons, c'est bon que pour manger des bébés de Venteux. Nous, à l'Ombre, on se bat avec des rats, c'est tellement moins lâche et plus intelligence qu'un bête piaf ! Tu trouves pas, Ancoco ? Que nos rats sont plus intelligents que leurs faucons tous moisis ?

La voix et les simagrées de la féline lui semblaient bien distantes, et le soleil bien froid, en l'instant. Mécaniquement, Douce Ancolie avait hoché de la tête pour appuyer les paroles de sa comparse. Elle avait même échappé un rire, quelques notes aiguës, dont elle ne prit pas tout à fait conscience. Serrer la mâchoire, forcer sa poitrine à se soulever d'un souffle. Ne pas pleurer. Croire qu'Étoile du Serpentaire l'aimait, elle, plus que toutes, qu'il l'avait choisi, qu'elle était la seule qui comptait. Y croire de tout son coeur, parce que l'alternative mènerait à sa perte. Elle se contraint à respirer, lentement, à prendre conscience des herbes sous ses pattes, du vent contre son poil. De la gamine roulée à terre en avant d'elle. Comment en était-elle arriver là? Douce Ancolie cligna des yeux, tentant de suivre ce qu'elle avait manqué.

─ T'es plus jolie qu'un jour de pluie.
De la spontanéité. De la tendresse. Pure enfant. Sa gorge, déjà bien serrée, se contracta de nouveau.
─ Merci, joli coeur.
Sa voix était enrouée. Esprit Lent s'en apercevrait, sûrement. La questionnerait. S'attristerait. Pour éviter, la coquelicot afficha un faible sourire qui n'aurait trompé personne et vint ramasser de la patte la tigrée, la ramenant contre elle.
─ Viens là, tu as des herbes partout.
Et, comme elle s'était habituée à faire à ses propres chatons, elle passa sa langue contre sa fourrure, délogeant les brindilles que ses roulades avaient incrustées dans ses poils.


hrp:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit Lent
▬ Guerrière
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 13/11/2016

Carte d'identité
Âge: 36 lunes (juin 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Re: The Sweetness Of A Child   05.06.17 16:06


« Merci, joli cœur. »

Le cou d'Esprit Lent se tordit, comme la voix de Douce Ancolie. La reine avait l'air d'avoir avalé quelque chose de travers, comme la guerrière quelques fois avec sa salive. Mais Dernière Danse lui disait souvent « y'a bien que toi pour t'étouffer avec ta propre salive », donc elle en doutait. Non, il fallait trouver la cause ailleurs, et la tigrée songea un instant à de la tristesse.

La femelle au pelage d'automne était la plus jolie maman qu'Esprit Lent ait jamais vu. Et si les femelles étaient parfois fragiles, les mères étaient invincibles – enfin, c'était ce que son papa disait toujours. Par conséquent, l'idée d'une mère triste lui paraissait curieuse, car les mères étaient faites d'une autre substance que la leur, elles étaient différentes, plus responsables, plus fatiguées, plus préoccupées, mais toujours debout, toujours battantes.

Soudain, une idée lui vint à l'esprit. Elle imagina un mâle à la place de Douce Ancolie, un mâle qui aurait la charge de ses enfants. Elle rit à cette idée : c'était absurde ! Un mâle maman … Enfin, après tout, Esprit Soucieux avait tout d'une maman, alors pourquoi pas les autres ? Elle n'avait jamais vu de pères qui s'occupaient autant des enfants que les reines … Elle songea qu'elle aurait aimé qu'Esprit Soucieux soit guerrier et puisse avoir des bébés. Il méritait d'être une maman, autant qu'elle ou Dernière Danse.

La tigrée se leva en s'appuyant sur la calico, un sourire comme tatoué sur ses babines.

« Viens là, tu as des herbes partout.
- Bah ! J'suis pas un chaton comme Petite Griffe, hein, Ancoco ! T'inquiètes pas, je vais super bien ! »

La guerrière s'ébroua, repoussant gentiment Douce Ancolie. Elle avait un peu peur de la vexer en faisant cela, mais j'suis plus un bébé chat ! La guerrière commença à siffloter, comme toujours lorsqu'il y avait un peu de tristesse qu'elle voulait faire sortir. Brutalement, elle se glaça sur place, garda sa queue haute et droite pour signifier à la reine de ne pas bouger.

Avec un large sourire, elle s'approcha de la boule de plumes qu'elle venait d'apercevoir. Inconsciente petite tête de piaf, songea-t-elle, alors qu'elle approchait furtivement de la proie. En un bond bien calibré, la guerrière immobilisa la grive, qui se débattit en lui donnant force de coups de bec et de pattes, provoquant un boucan épouvantable, et la tigrée eut quelques difficultés à lui asséner le coup de grâce. Malgré tout triomphante, elle revint vers Douce Ancolie, tenant fièrement l'oiseau entre ses crocs. Elle le lâcha aux pattes de celle-ci, et s'exclama :

« Bon appétit, reine des reines ! »

La guerrière savait bien qu'il était normalement préférable d'amener les proies au campement avant de les distribuer aux reines et aux anciens, mais elle voulait chasser la mélancolie de Douce Ancolie, et ça devait commencer par un estomac bien rempli, non ?

HRP :
 

_________________
Esprit Lent rit bêtement en #ffcc33


Be gone, be gone and belong to distant yellow suns
All the broken lights and half seen sites
Are burning through the ancient black walls
All the families that want to hold me home
To the stars, to the stars, to the silver scars that mark the night


Esprit Lent la douce :
 


Dernière édition par Esprit Lent le 05.06.17 16:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 260
Date d'inscription : 16/05/2016

MessageSujet: Re: The Sweetness Of A Child   05.06.17 16:06

Le membre 'Esprit Lent' a effectué l'action suivante : Don des étoiles


'Chasse Ombre' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douce Ancolie
▬ Guerrière
avatar
Messages : 95
Date d'inscription : 14/04/2017
Age : 22

Carte d'identité
Âge: 40 Lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: -

MessageSujet: Re: The Sweetness Of A Child   04.07.17 3:58

The Sweetness Of A Child
PV ESPRIT LENT

─ Viens là, tu as des herbes partout.
─ Bah ! J'suis pas un chaton comme Petite Griffe, hein, Ancoco ! T'inquiètes pas, je vais super bien !

Un petit pincement lui prit le coeur. Ils avaient tous tendance à prendre la femelle pour une faible d'esprit et de fait la traiter comme une gamine. Elle-même faisait constamment l'erreur, et encore plus depuis qu'elle avait donné naissance, comme si sa flamme maternelle ne pouvait se limiter à sa portée. Le rejet, physique et mental, lui fit donc un peu mal, et Esprit Lent dû en prendre conscience, car des notes s'élevèrent de ses babines, une habituelle qui ne lui venait qu'en moment lourd. La calico baissa les yeux, une moue désolée sur le visage, comme si elle était devenue un chaton réprimandé.

Mais, alors qu'elle aurait dû trouver quelque chose à dire pour dissiper la tension, pour assurer à la tigrée qu'elle ne lui en voulait pas et reconnaissait son indépendance, Douce Ancolie saisit le signal que lui lança la guerrière. Toute tendue, Esprit Lent avait le regard figé sur un point au lointain, vers lequel la mère n'osa pas tourner la tête. Limitant sa respiration, la femelle laissa le plancher à son acolyte, ne se retournant que lorsque des cris fendirent l'air. Non loin, Esprit Lent était aux prises avec une grive peut-être coriace, mais qui ne tarda pas à finir la poitrine fendue entre ses crocs.

─ Belle prise! Lança-t-elle, forçant un peu sur l'enthousiasme.

Enorgueillie de sa victoire, Esprit Lent revint à ses côtés et déposa la proie à ses pattes. Surprise, mais touchée par le geste, Douce Ancolie déposa une lèche sur le front de la grisâtre. Elle rassembla ensuite ses pattes sous son poitrail et s'abaissa pour renifler l'oiseau. Un court ronronnement monta dans l'air, puis Douce Ancolie entreprit de déplumer la bête.

─ Bon appétit, reine des reines !
─ Merci, joli coeur. Veux-tu la partager avec moi?


hrp:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit Lent
▬ Guerrière
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 13/11/2016

Carte d'identité
Âge: 36 lunes (juin 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Re: The Sweetness Of A Child   18.07.17 0:31

Douce Ancolie parut ravie de l'offrande de la tigrée. Comme un chaton tout fier d'avoir ramené un papillon, fruit d'une longue course-poursuite, Esprit Lent observait la reine, droite, les yeux brillants.

« Merci, joli cœur. Veux-tu la partager avec moi?
- Non non non ! Toi tu es as besoin, moi pas, j'suis toute pleine d'énergie comme un soleil qui court, t'inquiète pas ! »

Pour illustrer ses propos, elle courut se jeter dans un petit parterre de fleurs en riant. Elle voulait qu'elle rie, elle voulait qu'elle sourie !Ça n'avait pas de sens, une maman triste ...

L'aide-guérisseur revint vers la reine, en manquant de s'écraser face contre sol une fois de plus. Elle se rattrapa in extremis et pila à deux centimètres du visage de Douce Ancolie. Celle-ci mâchait toujours, et la tigrée espérait qu'elle ait au moins un peu regardé tout le cirque qu'elle s'était appliquée à faire pour la distraire. Elle était son bouffon première catégorie, celle qui effacerait tous les airs soucieux de son visage, celle qui mangerait toutes ses larmes, elle s'en fit la promesse. Elle serait le chevalier de la Reine de l'Ombre.

« BON ! Ça te dit qu'on rentre ? Y'a ton roi qui doit t'attendre, pis moi Esprit Soucieux p't'être qu'il a besoin d'aide ! Alors, je te raccompagne dans ton royaume, Reine Ancoco ? »

Esprit Lent s'inclina maladroitement, sa patte dérapa et elle finit étalée sur le côté, sur le sol. Elle rit à en cracher ses poumons, puis inclina doucement la tête devant Douce Ancolie, l'air de lui dire qu'elle avait l'honneur d'ouvrir la route pour rentrer au campement. Elle assurerait ses arrières tout en la traitant comme le précieux joyau qu'elle était.

HRP :
 

_________________
Esprit Lent rit bêtement en #ffcc33


Be gone, be gone and belong to distant yellow suns
All the broken lights and half seen sites
Are burning through the ancient black walls
All the families that want to hold me home
To the stars, to the stars, to the silver scars that mark the night


Esprit Lent la douce :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douce Ancolie
▬ Guerrière
avatar
Messages : 95
Date d'inscription : 14/04/2017
Age : 22

Carte d'identité
Âge: 40 Lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: -

MessageSujet: Re: The Sweetness Of A Child   18.07.17 23:26

The Sweetness Of A Child
PV ESPRIT LENT

Bien que Douce Ancolie offrait la proie de plein coeur, surtout que ce n'était pas la sienne, Esprit Lent ne voulu rien savoir que de la partager avec la femelle, prétextant qu'une Reine en avait bien plus besoin qu'elle. Ce qui n'était peut-être pas faux, à voir comment la guerrière avait l'énergie de gambader sans jamais se fatiguer. Sa réserve de carburant était inépuisable, bien plus que chez la pauvre mère un peu dépassée par ses gamins turbulents. En la voyant gambader comme s'il n'y avait aucun lendemain, Douce Ancolie ne put garder triste mine bien longtemps, ne serait-ce que pour remercier Esprit Lent de ses prestations. La tigrée mettait tout son coeur dans ses cabrioles, et cela devait suffire à redonner le sourire à la mère.

Être ainsi choyée lui avait bien manqué. Ce n'était peut-être pas Étoile du Serpentaire qui s'affairait ainsi à la combler, mais l'amour provenant d'Esprit Lent était plus pur encore. Il lui tardait de passer un après-midi en compagnie de la guerrière et de ses petits. Elle était certes beaucoup trop mère poule pour laisser la grise veiller seule sur les petits monstres, mais l'avoir comme divertissement professionnel ne manquerait pas d'égayer la portée. Et la mère aussi. Lorsque Esprit Lent ramena une nouvelle fois son visage à quelques centimètres de la calico, celle-ci ne pu s'empêcher de lui offrir le sourire le plus sincère qu'elle puisse, les crocs encore teintés du sang de l'oiseau.

─ BON ! Ça te dit qu'on rentre ? Y'a ton roi qui doit t'attendre, pis moi Esprit Soucieux p't'être qu'il a besoin d'aide ! Alors, je te raccompagne dans ton royaume, Reine Ancoco ?

La femelle ne se sentait pas encore entièrement maîtresse de ses émotions, mais Esprit Lent avait raison. Là-bas, Étoile du Serpentaire l'attendait sûrement, peut-être, espérons-le. Mais surtout, les petits, ses chers trésors, qui n'étaient pas encore habitués au fait que leur mère disparaisse si longtemps. Alors, elle se leva et dépassa Esprit Lent, non sans avoir longuement frotté sa tête contre la sienne en guise de remerciement. Lorsque rendue au camp, elle afficherait un beau sourire et s'entourerait de l'aura la plus affectueuse, comme si rien d'autre ne lui important que d'être la protectrice de ces chers anges.


[End]


hrp:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: The Sweetness Of A Child   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Sweetness Of A Child
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yeah, you show me good loving make it alright need a little sweetness in my life (elya)
» [100%] Calliope ♣ I'm the darkness on your soul, the sweetness on your life, and the dream on your mind
» MATILDA + The Sweetness of my Sins [DELAI PAR LEAVEN 15 MARS]
» Xu Li Hua ▲ a touch of sweetness in this cruel world

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Propheties Begin :: RPG :: Clan de l'Ombre :: Territoires piquants-