The Propheties Begin

Thème II - Le redoux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Première leçon [Lapis Lazuli]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage d'Écailles
♪ Apprentie
avatar
Messages : 99
Date d'inscription : 02/04/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (Juin 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Lapis Lazuli

MessageSujet: Première leçon [Lapis Lazuli]   24.05.17 22:41



Première leçon

feat. Lapis Lazuli.

Le soleil serait au rendez-vous aujourd’hui, comme s’il était venu encourager la petite Écaille - reçue la veille en temps que nouvelle apprentie du clan de la Rivière - à affronter la dure journée qui l’attendait.
Alors que l’aube pointait à peine le bout de son nez, ses rayons se frayaient déjà un passage parmi les roseaux. L’atmosphère était agréable, annonçant une matinée comme on les aime, où la température n’est ni trop chaude, ni trop froide. En bref, un temps doux, idéal pour vaquer à ses occupations sans que cela vire à la corvée.

Petit à petit, l’astre du jour envoya ses émissaires s’infiltrer discrètement par l’entrée de la tanière des apprentis. Se faufilant de façon linéaire, ils vinrent timidement se faire remarquer derrière les paupières closes de la petite femelle, la tirant sans mal de son demi sommeil.
En réalité, elle n’avait guère besoin d’eux pour se motiver à mettre la truffe dehors. L’excitation et la curiosité avaient pris le pas sur l’anxiété, si bien qu’elle n’avait presque pas fermé l’œil de la nuit, bien trop impatiente de commencer son entraînement.
Alors, ni une, ni deux, elle s’extirpa de son nouveau dortoir qui était, il fallait le dire, bien moins douillet que la pouponnière dans laquelle elle séjournait quelques jours auparavant. Mais allons, pourquoi s’en plaindre ? N’était-elle pas une apprentie, à présent ? Fini les jérémiades de chatons, elle était dorénavant assez grande pour dormir sans sa mère. Et puis après tout… elle n’était guère seule : Nuage d’Oiseaux était là lui aussi.

La luminosité agressa sa rétine dès lors qu’elle mit la patte dehors. Avec dextérité, elle se glissa hors de la cavité avant de s’autoriser un bref moment de répit, permettant ainsi à ses yeux de se défendre face à cette soudaine attaque, en ripostant par quelques battements de paupières.
Son postérieur posé à même le sol, elle entreprit par la suite de se lustrer le poil : elle n’était pas superficielle et ne se souciait même pas tant que ça de son apparence, mais suffisamment pour ne pas afficher un pelage totalement négligé. Quelques coups de langue bien placés suffirent à éliminer les résidus de poussière glissés ça et là dans sa fourrure dense, de quoi être à peu près présentable.

Sa préparation terminée, toilette faite et esprit bien réveillé, elle était prête à débuter son entraînement. Ce dernier la mènerait, après de long efforts, à se faire adouber en tant que guerrière.
Mais elle n’en était pas encore là : pour l’instant, elle n’était ni plus ni moins qu’un chaton, ne sachant ni combattre ni chasser.

Voilà pourquoi, plus déterminée que jamais, elle prit elle-même l’initiative d’aller à la rencontre de son mentor : franchissant les derniers mètres qui la séparaient de la tanière des guerriers, elle s’installa non loin de l’entrée, attendant avec impatience le réveil du chat borgne.

… en espérant qu’il soit bien à l’intérieur.

_________________
#955252
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lapis Lazuli
▬ Guerrier
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 20/03/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 59 lunes. (le 20/06)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Écaille.

MessageSujet: Re: Première leçon [Lapis Lazuli]   13.06.17 2:27

À l'âge de 54 lunes, Lapis Lazuli venait de recevoir sa première apprentie. On lui offrait donc, à cet âge avancé, la responsabilité de former les pupilles du Clans. Ces jeunes félins qui, un jour, prendraient les rênes de leur tribu.
On lui avait attribuée cette dernière il y a quelques jours. Une petite "nuage" pleine d'entrain et de motivation. Demain, ce serait donc sa première journée en tant que mentor. Serait-il vraiment à la hauteur?Le guerrier gris-bleu ne s'était jamais vraiment intéressé à la jeunesse de son entourage. La pouponnière et la tanière des apprentis n'étaient pas vraiment des lieux où il faisait bon vivre selon lui. Les enfants étaient bruyants, criards, et de toute façon, son oeil crevé les effrayait bien souvent. Non pas qu'il se sentait vraiment blessé par ces réactions de dégout - il les comprenait. Mais à force de répétition, elles le fatiguaient.
Il n'avait donc aucune réelle connaissance sur son apprentie. En fait, le matou ne connaissait rien d'elle. Sauf peut-être son nom et son apparence.
Nuage d'Écaille, jolie femelle rousse rayée.

Lové dans son nid, au beau milieu de cette tanière endormie, les pensées fusaient dans l'esprit du vieux chat. Lorsqu'il était apprenti, il s'émerveillait devant toutes ces choses nouvelles, devant chaque nouveau mouvement de combat... Aurait-elle ces mêmes étoiles dans les yeux, comme il les avait-eu autre fois? Et surtout, par quoi devait-il commencer?

La chasse était importante. De plus, débuter par un cours sur ce domaine lui permettrait de lui inculquer les notions du code du guerrier. Débuter par l'apprentissage du combat, en revanche, lui permettrait d'évaluer plus précisément ses capacités actuelles - ou du moins, ce qu'elle avait pu apprendre en chassant des boules de mousse à la pouponnière... De plus, son tempérament serait bien plus facile à étudier, afin de savoir comment la gérer par la suite. Ou devrait-il tout simplement débuter par le traditionnel tour du territoire, accompagné de son long blabla traditionnel et ennuyant sur le respect des frontières et du marquage? Non... Elle aurait bien le temps de découvrir tout ça lors d'une patrouille. Peut-être qu'au lieu de se casser la tête à essayer de chercher la bonne solution, il lui suffirait de lui demander ce qu'elle voulait faire? À se poser trop de question, le félin se laissa finalement emporter par les bras de Morphée...

Devant un jeune apprenti grisâtre, un vieux guerrier à l'odeur de poisson venait de lever la patte, toutes griffes dehors, dans une posture menaçante. Les yeux ambrés du jeune chat brillaient d'une lueur pareille à celle d'une proie face à son prédateur. Son oeil droit ne vit la lumière du jour que quelques secondes à partir de cet instant. Après quoi il ne la perçu plus jamais.
Affaibli, combattant les infections dans la tanière du guérisseur, à en absorber l'odeur des plantes environnantes sur son pelage, Nuage Bleu observait la paroi de pierre de son seul oeil gauche. Ses amis étaient tous déjà devenus des guerriers. Il approchait de ses 15 lunes et portait toujours le nom de Nuage. Son mentor n'était jamais passé le voir, bien trop déçu par son comportement. Quelque part, d'une certaine façon, alors qu'il n'était jamais bien loin du soigneur, il ne s'était jamais senti aussi seul.

Lapis Lazuli se réveilla en sursaut. Il avait toujours ses 54 lunes et son rang de guerrier. Ce n'était qu'un mauvais rêve. Des bribes d'une ancienne réalité qu'il ne voulait plus jamais connaître.
Serais-je un tel mentor pour elle?

Lorsqu'il eut terminé de combattre l'irritation que lui causait la luminosité ambiante à laquelle il fallait s'habituer, le guerrier de la rivière observa les alentours. Dans la tanière, il n'y avait plus que deux, trois guerriers retardataires. Aucun avec un apprenti. Tous les autres mentors étaient déjà donc parti. Depuis peu de temps, à en juger par la chaleur encore présente sur les nids alentour. Mais si Lapis Lazuli détestait les retardataires, il n'avait certainement pas envie d'en devenir un lui même. Quelle bonne première impression...

Il s'extirpa donc de son abri, rejoignant la combe encore animée par l'organisation des patrouilles. Il ne les rejoindrait pas aujourd'hui. Cette fois-ci, sa journée serait consacrée à Nuage d'Écailles. Cette dernière était déjà assise là, à l'attendre, son beau pelage roux lustré brillant aux rayons du soleil. Laissant l'appréhension de coté, il s'en alla la rejoindre, se postant en face d'elle. Il se sentait vraiment grand aux côtés d'une apprentie... Il n'avait tellement pas l'habitude de les côtoyer. Se raclant la gorge afin de s'éclaircir la voix, il débuta de sa voix grave:
- Le temps est en notre faveur aujourd'hui. Nous allons apprendre à nager. Un accident est bien trop vite arrivé sur nos terres, et il serait regrettable que mon apprentie finisse noyer suite à une quelconque maladresse peu de temps après le début de son apprentissage. Suis moi.

Le "jeune" mentor avait particulièrement insisté sur le mot "maladresse". Et pour cause. Nuage d'Écaille était une femelle. Au sein du Clan de la Rivière. Et il ignorait tout des potentielles rivalités qui pouvaient exister au sein des apprentis. Cependant, il savait une chose. Il y avait en sa tribu des éléments impitoyables qui n'auraient probablement aucun remords à envoyer dans les torrents une jeune femelle pour on ne savait quelle raison. Elle était son apprentie, et donc sous SA responsabilité. Pour autant, il ne serait pas toujours là pour surveiller ses arrières. Elle apprendrait rapidement à se défendre seule et à s'imposer, afin de se faire une place au sein d'un Clan qui ne se montrait aucunement tendre avec ceux qui n'étaient pas porteurs du chromosome Y.

- Ne t'attend pas à un entrainement joyeux, plein de blagues, de rires et de joie. Je ne suis pas de ce genre là, je suppose que c'était plutôt évident. Mais tu seras probablement ma première et ma dernière apprentie. Et j'essayerai de faire en sorte que tu sois la meilleure que l'on puisse avoir formé pour ta génération.

S'approchant du bord de l'eau, il plongea ses pattes dans le rivage. L'eau était froide, mais certainement pas glacée. Et de toute façon, il lui faudrait s'y habituer.
Le petit coin de rivière qu'il avait choisi pour cette première journée d'entrainement était particulièrement bien adapté. Les courants n'y étaient que très peu puissants - juste assez pour opposer une faible résistance à la nage - puisqu'apaisés par un petit barrage naturel de pierres et d'arbres qui avaient du s'y déverser lors d'une ancienne tempête. De plus, la plage de cailloux offraient une descente progressive vers les profondeurs. Elle ne perdrait donc pas immédiatement "pattes". Difficile de se noyer dans de telles conditions.
Saisissant une branche entre ses crocs, il l'envoya valser quelques mètres plus loin, la laissant flotter contre un rocher qui la retenait, afin qu'elle ne dérive pas davantage.

- Notre objectif aujourd'hui sera s'aller récupérer cette branche là bas. Pour ça, tu devras évidemment nager. Ne t'occupe pas des poissons. On s'en fou que tu leur fasse peur. Ce n'est pas l'important aujourd'hui. Des questions?

Mince. Lapis Lazuli venait de remarquer qu'il ne lui avait même pas dit bonjour, ni même ne s'était présenté. À vrai dire, si elle avait parlé depuis leur départ, il ne l'avait pas vraiment entendue... Peu importe. Ils s'occuperaient sans doute des subtilités au court de la leçon.


Hors-RP: WOAW, désolée pour le temps de réponse :c J'espère que ça te va, dis moi si tu as la moindre question :)

_________________

Lapis Lazuli murmure en #375D81
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage d'Écailles
♪ Apprentie
avatar
Messages : 99
Date d'inscription : 02/04/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (Juin 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Lapis Lazuli

MessageSujet: Re: Première leçon [Lapis Lazuli]   15.06.17 0:00



L’attente ne fut pas longue, bien que Lapis Lazuli fut l’un des derniers guerriers à sortir de son antre. L’apprentie avait changé de cible, ne se contentant pas de fixer l’entrée de la tanière des guerriers dont la contemplation était d’un ennui morbide. Dans son coin, elle observait le déroulement de l’organisation du clan, la manière dont chacun s’activait pour le bien de la communauté. Un jour, elle en ferait pleinement partie : elle aussi pourrait être choisie pour effectuer telle ou telle tâche, en fonction de ses aptitudes. Dans quel domaine serait-elle meilleure ? La chasse ? Le combat ? Seul le temps lui dirait, mais elle s’efforcerait d’être polyvalente, excellente dans tous les domaines. Mais en attendant son baptême de guerrière, l’observation était son moyen d’apprendre. Seule.

Elle était tellement absorbée par le spectacle qu’elle faillit se laisser surprendre par l’arrivée de son mentor. Néanmoins, le crissement de ses pattes sur le sable l’alerta instinctivement, avant qu’il ne prenne la parole :

« Le temps est en notre faveur aujourd'hui. Nous allons apprendre à nager. Un accident est bien trop vite arrivé sur nos terres, et il serait regrettable que mon apprentie finisse noyer suite à une quelconque maladresse peu de temps après le début de son apprentissage. Suis moi. »

Elle hocha la tête, validant la décision de son mentor en le fixant dans son œil valide, toutefois pas sûre de comprendre l’intonation de sa dernière phrase. Une maladresse ? Que voulait-il dire ? Elle ne posa pas la question. Après tout, c’était peut-être mieux de rester dans son ignorance de chaton, encore un peu. Elle aurait tout le temps d’expérimenter les joies du sexisme à l’âge adulte. Pour le moment, l’ignorance et sa naïveté d’enfant l’enveloppaient, la protégeant des violences comme un édredon. Ils ne la quittaient que progressivement -toutefois plus rapidement que la plupart des autres apprentis- pour ne pas que son arrivée dans le monde adulte ne soit trop brutale.

L’apprentie emboîta le pas de son mentor, sans mot dire. Le visage fermé, elle ne posa aucune question, s’enfermant dans sa bulle pour se concentrer. Elle ne devait pas le décevoir.
Tous deux quittèrent le camp en silence, avant que son mentor ne se décide à le briser une nouvelle fois :

« Ne t'attend pas à un entraînement joyeux, plein de blagues, de rires et de joie. » Lui annonça-t-il. « Je ne suis pas de ce genre là, je suppose que c'était plutôt évident. Mais tu seras probablement ma première et ma dernière apprentie. Et j'essayerai de faire en sorte que tu sois la meilleure que l'on puisse avoir formé pour ta génération. »

Nuage d’Écailles, qui jusqu’à présent fixait ses pattes, plongée dans ses réflexions, redressa la tête pour poser son regard sur son aîné qui la précédait. Pas besoin de faire remarquer qu’il n’était pas loquace : il ne lui avait même pas dit bonjour, en arrivant. Mais en réalité, elle s’en moquait, il lui avait dit tout ce dont elle avait eu besoin d’entendre : il ferait tout son possible pour qu’elle soit la meilleure parmi tous les apprentis. Peu importait le reste, tant qu’il la formait correctement. Et à la limite, elle préférait qu’il ne s’encombre pas de paroles inutiles, au moins il ne l’embarrasserait pas avec des questions indiscrètes et ne perturberait pas son entraînement.

Les pas du vétéran les menèrent au bord du cours d’eau. C’était la première fois qu’elle quittait le campement, la première fois aussi qu’elle voyait la rivière de ses propres yeux, qu’elle comprenait ce qui faisait la fierté de son peuple.
Elle s’approcha du torrent alors que Lapis Lazuli commençait l’installation de son premier exercice. Lentement, avec douceur, elle balaya le cours d’eau du regard. Sa patte vint se poser avec douceur à sa surface, laissant ses coussinets effleurer cette étendue miroitante qui lui renvoyait des reflets à la manière du cristal. Le contact était agréable, elle eut soudainement envie d’y plonger le reste de son corps, étrangement attirée par le liquide qui pourtant repoussait indubitablement ses comparses des autres clans. Elle était fille de l’eau, fille de la rivière, héritière de ses ancêtres.

Son mentor la tira de ses pensées, la rappelant à l’ordre en précisant de nouveau le but de leur expédition :

« Notre objectif aujourd'hui sera d'aller récupérer cette branche là bas. Pour ça, tu devras évidemment nager. Ne t'occupe pas des poissons. On s'en fou que tu leur fasse peur. Ce n'est pas l'important aujourd'hui. Des questions? »

Elle prit son temps avant de répondre, faisant couler son regard au rythme du courant, jusqu’à se fixer sur l’objet de la quête : un bâton fixé tant bien que mal à une roche immergée, légèrement en contrebas. Elle calcula sa trajectoire, préférant réfléchir avant de se jeter à l’eau. Finalement, elle leva ses yeux brillant vers l’unique œil de Lapis Lazuli, se décidant à répondre :

« Non, je ne crois pas. » Fit-elle simplement, avant de descendre sur la berge.

Ses pattes antérieures s’enfoncèrent dans l’eau bleutée de la rivière. Dérapant sur la vase, elle faillit tomber dans l’eau la tête la première, mais se rattrapa in extremis en sortant ses griffes, cherchant une prise plus stable. Elle ne se ferait plus avoir : lentement, elle descendit à tâtons pour éviter les mauvaises surprises.
Ses quatre pattes furent bientôt immergée, et son ventre vint lécher la surface de l’eau. Le contact la fit frissonner : c’était froid, mais agréable.
Elle continua son ascension, l’eau gagnant peu à peu du terrain sur son corps. Elle arriva bientôt au centre du torrent, unes par unes, ses coussinets se décollèrent de la vase qui tapissait le fond.
Le léger courant en profita pour l’emmener à l’opposé de sa destination. Agitant ses pattes de mouvements désordonnés elle tenta de résister, mais ses batifolages l’entraînèrent sous la surface de l’eau. La tête immergée, elle but sa première tasse. Elle s’en serait passé.

La fraîcheur de l’eau l’aida à mettre de l’ordre dans ses idées et, comme si la rivière voulait l’aider, elle la reporta doucement vers la surface. Nuage d’Écailles n’eut qu’à se propulser légèrement avec ses pattes postérieures pour pouvoir émerger en toussant. Un mouvement de côté suffit à lui faire reprendre pied sur la plage de galets vaseux.

Elle s’arrêta une seconde pour reprendre son souffle et cracher le peu d’eau qu’elle avait inhalé. Son regard coula vers Lapis Lazuli avant de se détourner brusquement de peur de lire de la déception dans son œil de cyclope.

« Je vais y arriver » Lui cria-t-elle, ne souhaitant pas le voir accourir pour l’aider.

Finalement, elle n’attendit guère pour se jeter de nouveau à l’eau. Avant de reproduire la même erreur, elle organisa ses idées. La rivière était avec elle, ce n’était pas son ennemie.
Elle chercha du regard sa cible, et lorsqu’elle l’eut trouvé elle ne la quitta plus des yeux. Ses pattes vinrent puissamment battre la surface de l’eau, par des mouvements d’abord brouillons puis qui s’éclaircirent avec l’expérience. La réponse lui apparaissait maintenant comme une évidence, comme si elle avait toujours su nager.

Ses mouvements la guidèrent jusqu’au bout de bois, qu’elle parvint à saisir dans sa gueule en avalant un peu d’eau. Finalement, elle fit demi tour, pour de nouveau se hisser sur la rive et déposer son trophée aux pattes de son mentor.

« Voilà. »

Elle fixa son entraîneur, guettant sa réaction. Elle-même était partagée entre la fierté d’être parvenue à bout de l’exercice et la frustration de n’y être parvenue du premier coup. Finie l’insouciance de chaton : elle se découvrait un nouveau visage perfectionniste qu’elle ne se connaissait pas. Brusquement, elle avait mûrit de 3 lunes.

_________________
#955252
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Crème
♪ Apprenti
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 03/04/2017
Age : 14
Localisation : In the poupo ♥

Carte d'identité
Âge: 6 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: Première leçon [Lapis Lazuli]   15.06.17 17:46

Informations diverses.

• Première Leçon •

Le soleil tapait fort depuis quelques jours, cela ne faisait que depuis hier que - Patte de Crème- était devenu un novice à part entière du Clan, son mentor ayant prit cette journée en prévenant son apprenti qu'il serrait occupé était déjà partit depuis tôt ce matin tandis que Nuage de Crème s'était levé un peu plus tard, il n'avait pas encore réellement commencé ses entrainements mais cette fois il était motivé à retravailler sa position du chasseur qui était un poil médiocre car il n'arrivait toujours pas à prendre l'habitude de baisser son arrière-train. Le novice avait à peine passé sa tête par l'entrebâillement de la tanière qu'un doux rayons de soleil vint lui réchauffer les moustaches, comme il aimait ces matinées ou rien ne semblait pouvoir aggraver la situation. Presque tout le campement était en éveil et il en profita pour s'étendre de tout son long histoire de se réveiller un peu.. Une nouvelle journée commençait et il n'était pas question qu'il flâne pour rien sans son mentor, il décida par ailleurs d'aller donner quelques proies aux anciens histoire de rendre service et puis il devait dire qu'il adorait toujours leurs histoires mais cette fois il était bien trop joyeux pour s'assoir bien sagement et ne rien faire, et puis il n'était pas vraiment sociale avec les autres novices, plutôt timide il les évitaient souvent et restait seul. Il avait bien essayer une fois - étant chaton Patte de Crème avait essayé de parler à Patte des Ruisseaux mais cela s'était soldé par une totale perte de moyens- et s'en rappeler ne faisait que ressasser la honte qu'il avait eu.

Le novice s'ennuyait fermer. Bon d'accord il était motivé mais révisé plus d'une centaine de fois sa position de chasse était usant à la fin, il avait décidé de ramener de l'eau pour Cœur de Neige, il commençait à faire chaud et ce n'était pas de trop de ramener de la mousse imbibé d'eau à la femelle blanche pour d'éventuels patients. Il se mit donc en chemin, il était un peu flippé de partir seul mais il se donna une contenance en se disant que c'était pour rendre service au Clan. Le novice bondis à travers son territoire pour se rendre jusqu'à la rivière, il n'avait pas trop d'équilibre alors il faisait souvent attention là ou il mettait les pattes, ses grandes oreilles guettant le moindres bruits, chaque brindilles qui craquaient lui donnait un frisson, il donnait un air joyeux mais était assez mort de peur de cette première sortie toute seule. Ses iris aussi bleus que la rivière scrutèrent le paysage, une légère brise venait calmer la chaleur du soleil sur son pelage crème et café. Il passa un coup de langue dessus pour le relisser puis reprit sa route pour enfin terminer quelques queues plus loin. Nuage de Crème se pencha fasse à l'eau et ouvrit la bouche laissant ainsi le liquide étancher sa soif. Il allait tremper le coton dedans quand ses oreilles le mire en alerte, deux voix se faisait entendre non-loin de là mais l'odeur le fit se détendre car celle-ci venait de son clan. Non loin de là se trouvait Lapis Lazuli et apprentie Nuage d'Écailles, la rouquine avait eue son baptême hier et par ce beau temps son mentor avait du vouloir l'emmener apprendre à nager, lui-même adorait se tremper tout entier et n'avait pas mis longtemps à nager, la seule chose qui savait parfaitement faire pour le moment, il se redressa pour se diriger vers les deux félins, quatre iris le fixèrent dès son arrivée ce qui le mit tout de suite mal à l'aise. Il se recroquevilla un peu mais ne flancha pas, il prit la parole.

- Bonjour, je peux me joindre à vous ? Si cela n'est pas trop borné de demander, mon mentor est occupé aujourd'hui.

Il souffla un bon coup, pour une fois qu'il arrivait à parler sans le moindre haut-le-cœur ou panique totale. Il les fixa un à un, contrairement aux autres novices qui souvent le repoussait à cause de son œil mais lui l'avait toujours admiré, en grand guerrier qu'il était Crème adorait prendre exemple sur lui par contre il ne savait pas si cela le dérangeait et ça lui démangeait de poser la question mais il ne le fit pas, pas pure politesse. Il attendit une réponse d'un des deux, au moins s'ils refusaient il pourrait toujours ramener de l'eau à la guérisseuse.


_________________
Patte de Crème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Première leçon [Lapis Lazuli]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première leçon [Lapis Lazuli]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lapis Lazuli, un caillou qui tue
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Première mission
» "Ne lui jetez pas la première bière..." [The Simpsons]
» Le 26 mai... La première armée permanente française...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Propheties Begin :: RPG :: Clan de la Rivière :: Territoires fluviaux :: La Rivière-