THE PROPHETIES BEGIN

Thème III - L'intégration

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Assemblée] Frissons glacés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Messages : 66
Date d'inscription : 20/07/2016

Carte d'identité
Âge: 60 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Aucun.

MessageSujet: Re: [Assemblée] Frissons glacés   29.06.17 9:19


Frissons glacésAssemblée des Clans
Force de l’Ours se tenait tranquillement de côté, écoutant paisiblement les autres chats qui discutaient. Néanmoins, une conversation éclata rapidement juste à côté de lui. Aujourd’hui, c’était une journée de trêve, une nuit de trêve dans un lieu sacré. Alors pourquoi provoquer quelque chose qui ressemblait à une guerre quand injures et violences étaient prohibées. « Alors voilà, tu connais mon nom, parfait, maintenant ça te dirais pas d'aller te faire mettre ?! » Le guerrier du Clan du Vent s’était retourné d’un bloc en direction du matou qui avait prononcé ces paroles, et il vit un guerrier du Clan de l’Ombre parler à sa belle, à Cœur Vaillant. Sans comprendre, une rage intense l’avait envahi mais avant même qu’il ne puisse réagir, une féline de son Clan, qu’il avait reconnu car il l’avait déjà vue aux Assemblées, s’était énervée contre lui, à croire qu’elle le connaissait bien. « Dégage d'ici tout de suite !! Par le ... Dégage bordel !! » Elle avait levé la patte et il craignait le pire. Malgré sa rage, Force de l’Ours avait appris avec le temps à garder son sang-froid. Le matou s’interposa donc entre les deux félins de l’Ombre, fixant d’un regard menaçant celui qui venait, comme qui dirait, d’insulter sa compagne.

« Nous sommes peut-être en période et en lieu de trêve, mais ne t’avise pas de me provoquer ou de parler ainsi de ma compagne où tu pourrais bien le regretter très amèrement. »

Le matou brun se savait plus fort et plus mastoc que lui. Il n’aurait donc aucun mal à le clouer au sol ; mais n’oublions donc pas la trêve. Alors, fermant ses oreilles aux provoques à venir de cet imbécile qui se croyait intéressant, il fit volte-face et s’éloigna de lui tout en emmenant avec lui sa bien-aimée. Puis, à quelques longueurs de queue de ce fou, il se tourna vers elle :
« Ça va ? »
Il n’avait pas grand-chose d’autre à dire, après tout. Il n’avait aucun conseil ou aucune morale à lui donner, elle avait bien dû faire sans sa protection depuis plusieurs lunes ; ce qui déplaisait pas mal au guerrier brun qui n’appréciait pas que des félins tel que ce sot vienne s’en prendre à elle.

© kyro. ldd 016

_________________
Force de l'Ours
présentationliensrp'satelier de codage
image by nix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cœur de Coyote
● Lieutenant
avatar
Messages : 334
Date d'inscription : 18/04/2017
Age : 17
Localisation : Peut-être dans un bon livre...

Carte d'identité
Âge: 46 lunes (Août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Ortie

MessageSujet: Re: [Assemblée] Frissons glacés   29.06.17 12:26


Frissons Glacés
ft. L'assemblée
Thunder Clan
#009966 dialogue
pensées en italique
The skies are burning with thunder

-Notre Clan se porte très bien, merci. Étoile Fauve à disparu durant le blizzard, il a laissé sa place à Étoile de Sable. Et aucune odeur suspecte, notre nouvelle cheffe ne le tolérerais pas. Peut-être nous fera-t-elle perdre notre réputation de Clan faible.

Cœur de Coyote opina du chef. Un autre meneur a "disparu" pendant le blizzard. Le lieutenant ne pu s'empêcher d'avoir un sourire. Disparu hein ? Et mon cul... A l'évidence, les meneurs étaient des félins en voie de disparition. Le mâle leva son regard vers Etoile de Suie, en grande conversation avec deux autres meneurs. Il y avait le saumon-pourri, la mal-aimable et... et un félin qu'il ne connaissait pas. Encore un qui a su profiter d'une "disparition" pas vrai ? Le félin réprima un ricanement et se contenta de soupirer. Décidément, les meneurs avaient élus des lieutenants... peu fiables. Heureusement, Etoile de Suie était la plus avisée de tous. Elle saura redresser le Clan. Les autres ne sont avides que de pouvoir, pensa le tigré. Les lapins ont si peu confiance en leur force ? Est-ce que cette guerrière vient de traiter son Clan de "Clan faible" ? Cœur de Coyote fut soudain interloqué de ces paroles. Tous les venteux avaient-ils perdus, depuis longtemps, foi en leur patrie ? Le grisé rangea cette information dans un coin de son esprit. Le rapport à Etoile de Suie sera décidément intéressant... Et la soirée ne fait que commencer ! Peut-être n'aura-t-elle pas lancé ça si elle savait quel poste j'occupe maintenant... Ah, quelle commère cette...

- ...Tâche d'If, murmura le guerrier.

Mais oui ! Il se rappelait de son nom. La guerrière réprimanda le jeune qui avait rejoint le cercle de discussion. C'était certainement son petit. Puis la discussion revint sur les remèdes qu'avait évoqué Cœur de Coyote dans une vaine tentative d'amener Tache d'If à considérer les poissonneux comme des menaces potentielles pour les réserves...

- Nous vivons près des gorges, je suppose que ça suffit pour les nourrir. Sinon, j'avoue ne savoir répondre à la question, je m'entends bien avec Cœur Fleuri, notre guérisseuse, mais on ne parle pas vraiment remèdes. Après, nous manquons rarement de remèdes. Sauf durant le Blizzard où c'était un peu dur avec ce froid. Nous avons essuyé quelques pertes. Et vous ?
- Oui, notre meneur Etoile du Lion a disparu durant le blizzard. Nous n'avons jamais retrouvé son corps, nul part. L'hiver a été rude, mais le Clan du Tonnerre reste fort. Heureusement qu'Etoile de Suie a su prendre les mesures qui s'imposaient ! Quant aux remèdes et bien nous n'avons pas à nous plaindre je suppose. Je ne m'occupe pas de ces affaires là. Notre apprentie guérisseuse est une féline extrêmement prometteuse ! C'est elle qui s'est occupée de moi après.. les renards.

Cœur de Coyote battit des paupières, à la recherche de la féline mystérieuse qui lui avait mis la raclée de sa vie. N'était-elle pas là ce soir ? En tout cas, avec tous ces fumets différents et tant de visages, impossible de la retrouver tout de suite. Espérons qu'elle ne vienne pas nous faire la discussion, pensa le mâle. Soudain, il fut à nouveau tiré de ses pensées par l'apprenti.

- Je vous présente mes excuses, je m'appelle Nuage de Guépard et je viens d'être baptisé apprenti du clan du vent. Mon mentor s'appelle Coeur Givré et... voici Tâche d'If ma mère.

Le lieutenant tourna son regard vers le dit Nuage de Guépard. Tout jeune et déjà si intéressé, c'est une bonne chose, pensa le matou. Il détailla l'apprenti du regard et opina du chef pour indiquer qu'il acceptait ses excuses qui n'avaient pas réellement lieu d'être.

- S'il vous plait, j'implore l'asile politique dans vote camp. Juste pour une journée.

Le regard de Cœur de Coyote fut d'abord interloqué, surpris puis amusé. Il se fendit d'un sourire tel qu'on ne lui en avait jamais vu. Un vrai sourire de surprise, pas comme tous les faux rictus qu'il avait produit auparavant. Ainsi, cette boule de poil le considérait-il comme une sorte de modèle ? Combien de temps avaient-ils discutés ? Quelques temps à peine ! Jamais le matou ne pu se souvenir d'un moment où il s'était prit d'admiration pour un félin d'un autre Clan, même pas chez les matous de l'Ombre.

- Quelle audace, Nuage de Guépard. Tu as vraiment de drôles d'idées. L'asile politique ? Les punitions sont-elles si terribles au Clan du Vent ? C'est certainement une très mauvaise idée.

Mais d'un autre côté... Cela renforcerai les liens inter-claniques en ces temps troublés... On va avoir besoin de sympathisants si on veut reprendre l'ascendant sur les faces d'anguilles... En plus, le Clan du Vent est en face du nôtre. De quoi prendre en tenaille les poissons. C'est pas mal, comme idée ! Si les lapins nous font confiance, bien sûr. En plus il ont une nouvelle meneuse. Qui dit nouvelle meneuse, dit nouvelles idées. On ne peut pas se permettre de la laisser discuter affaire avec d'autres meneurs.

- ... Mais d'un autre côté, ça pourrait être amusant. Il tourna son regard vers la mère de l'apprentie.
En échange, on pourrai vous envoyer un apprenti de chez nous, l'échange serai enrichissant pour chacun, c'est sûr ! T'es intelligent, hein petit gars ? Je vais en parler à Etoile de Suie, fit-il en s'adressant à Nuage de Guépard. Je te garantie pas qu'elle sera ok mais... Je te promets d'en discuter avec elle.

Des cris interpellèrent le lieutenant. Des cris familier. Une voix familière. Une injure fusa, puis une autre voix familière sortie du tas. Cœur de Coyote tourna la tête vers l'étrange scène qui se déroulait plus loin. Le félin qu'il avait un jour rencontré sur la frontière du Clan de l'Ombre et la femelle qui lui avait mit une dérouillée semblaient se chamailler devant une femelle du Clan du Vent. Cœur de Coyote eu une lueur paniquée dans le regard. Si jamais elle l’apercevait, qu'allait-il se passer ? Il n'osa pas intervenir, toujours drôlement interloqué par cette scène. Leur meneur allait certainement leur passer un savon pour cette querelle.


_________________


Too fab & salty for you, merci Ety :keur:

↯:
 


Cœur de Coyote s'efforce de vous répondre en #009966.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Vaillante
▬ Guerrière
avatar
Messages : 188
Date d'inscription : 31/08/2016

Carte d'identité
Âge: 68 (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Argent

MessageSujet: Re: [Assemblée] Frissons glacés   29.06.17 13:09

Le jeune chat fait une mine... bien étrange. Et soudain, mon instinct me dit que quelque chose va dérailler. Il semblait enrager, une lueur bizarre brillait dans ses yeux. Et c'est ainsi que je me fis submerger par un flot de paroles acerbes, violentes, auxquelles je ne m'attendais aucunement.

Nuage de Tortue en Volonté de Fer? Quelque chose de louche s'était produit. Ce petit apprenti, seul étranger à avoir réussi un tant soit peu à toucher mon coeur, avait drolement changé. Ou alors, j'avais eu raison dés le début. Une façade. Les ombreux ne sont-ils pas réputés pour être mesquins et manipulateurs? Mais je n'eus pas le temps d'esquisser un seul mouvement, ni remuer ma bouche qu'une serie d'évènement se déroula sous mes yeux abasourdis.

Une ombreuse, Fleure Noire si mes souvenirs étaient bons, venaient de bondir sur son camarade de clan, croc et griffes en avant, et lui décocha un vilain coup. Tête dans le sable, le jeune guerrier se fit écraser par la masse imposante de la combattante, qui semblait quant à elle folle de rage. Beaucoup de regards se tournèrent vers nous. Mais ce fut pire lorsqu'elle hurla :

"Dégage d'ici tout de suite!! Par le... Dégage bordel!!"

Ce n'était pas de la haine... Mais une détresse profonde. Je ne comprenais pas pourquoi elle lui avait sauté desuss. Je fis un pas pour les séparer et leur dire de se calmer, lors d'une assemblée la trêve valant aussi bien pour interclan mais une masse de muscle au pelage sombre bondit et me devança. Force de l'Ours.

« Nous sommes peut-être en période et en lieu de trêve, mais ne t’avise pas de me provoquer ou de parler ainsi de ma compagne où tu pourrais bien le regretter très amèrement. »

Mon compagnon oubliait souvent que j'étais tout à fait capable de me défendre seule, comme une grande. Mais son intervention me réchauffa le coeur. Il avait passé tant de temps chez les anciens. Il m'avait manqué. Il détourna les talons, et m'emmena avec lui pour me demander si ça allait. Tout en tendresse et en douceur, je lui donnai un léger coup de langue à l'oreille pour le remercier et murmurai:

"Ne t'inquiète pas, tout va bien. Je l'avais connu en tant qu'apprenti. Il a l'air d'avoir bien changé. Cela paraît très louche."

Je lui souriai, et lui caressai légèrement le menton de ma queue pour continuer :

"Je vais régler ce conflit."

Je me levai tranquillement. Pour une fois, j'étais d'un calme olympien. Au fond, les mots de Volonté de Fer m'avaient blessé. Le seul étranger à qui j'aurais hypothétiquement pu faire confiance venait de me conforter dans l'idée qu'aucun n'était digne de confiance. Mais nous étions en une assemblée. Alors, nous n'allions pas provoquer des tensions. Je retournai aisni vers les deux, qui s'étaient probablement échangés deux trois mots, et regardai les deux félins tour à tour. D'un regard dur, mais d'une voix étrangement... calme? Dénudée d'aggressivité? - moi, Coeur Vaillant, capable de faire ça? étrange -

A Volonté de Fer: "Tu as des progrès à faire. Je déteste surement autant que toi parler à d'autres chats d'autres clans, et faire semblant d'être gentille. A agir ainsi, ce sera les foudres des clans que tu as offensés que tu récolteras. Et ton clan subira en même temps celles de nos ancêtres. Je ne pense pas te revoir de sitot à une assemblée, à moins que ton chef ne veuille que la trêve soit un jour brisée. Cela ne me regarde pas après tout."

A Fleur Noire, assez vétérante pour que je n'ai aucune leçon de moral à lui apporter. Alors je la regardai simplement, l'air de dire "vous de même. Mais sa manière de lui hurler desuss m'avait presque -je dis bien presque, elle ne reste qu'une sale ombreuse - touchée. Comme une détresse profonde et enfouie l'avait fait agir. Alors, plus gentiment, avec de la compassion, comme si je la comprenais - c'était si rare que ceux qui me connaissaient en resterait bouche bée- je miaulai :

"Courage." en pointant discrètement Volonté de fer de la queue.

Oh, elle n'accepterait peut être aucune marque de gentillesse de ma part. MAis ce n'était pas de la pitié dans mon regard. Non. Je savais qu'elle réussirait. Mais cela vaudra mieux pour eux deux que leur chef ne les envoie pas ensemble aux prochaines assemblées. C'était pour eux après que je disais ça. Si j'étais chef, ce genre d'incident, jamais je ne l'aurais toléré.

Spoiler:
 

_________________

Bravo pour ce superbe dessin, j'ai nommé Lapipisounet! Happy face Son atelier ici
Coeur Vaillant miaule en 993300
Coeur Vaillant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flaque d'Eau
▬ Guerrière
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 39 lunes (Août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: [Assemblée] Frissons glacés   29.06.17 15:06

F R I S S O N S G L A C É S

Flaque d'Eau n'en revenait pas. Elle avait été choisie pour aller à l'Assemblée. Elle partait accompagner son Clan dans la rencontre des autres. Ces autres lui manquaient d'ailleurs. Voir toujours les mêmes choses, les mêmes visages... Elle n'avait jamais aimé ça, elle qui désirait avant tout se faire des copains. La guerrière avait réellement été surprise lorsque son nom avait été prononcé ! Certainement qu'Etoile du Serpentaire savait qu'elle ne ferai aucune vague. Aussi était-elle reconnue pour sa sympathie et l'aura de paix qui semblait émaner de son corps. Tant de niaiserie ne manquait pas d'en irriter certains, mais elle n'en avait cure. Flaque d'Eau, de bonne humeur pour ne pas changer, avait tenté de rejoindre sa tante, elle aussi conviée à l'Assemblée. Le meneur avait demandé à ce qu'aucune information ne soit révélé à quiconque ce soir, ce que respectait la féline calicot. Ne trouvant pas Fleur Noire dans la masse, elle se résolue alors à réfléchir à ses paroles futures. Elle ne voulait pas qu'on puisse lui faire de reproches. C'était signer son arrêt de mort que d’offenser sa majesté Etoile du Serpentaire.

Ce dernier rassembla d'ailleurs bien vite ses suivantes. La guerrière pu apercevoir sa tante dans les rangs, aussi n'osa-t-elle pas l’interpeller. Elle savait qu'il ne valait mieux pas la déranger lorsqu'elle se trouvait en compagnie des autres dames de la haute.
Flaque d'Eau ne les aimait pas vraiment. Elle les trouvait offensante envers le Clan des Etoiles. Mais sa tante était pardonnée de tout dégoût, pour la simple et bonne raison qu'elle était sa tante. Le calicot chercha du regard son frère et sa sœur, mais elle ne les trouva point. Aussi s'élança-t-elle dans la masse lorsque tous se mirent en branle.

Arrivés dans la petite clairière, Flaque d'Eau perdit de vue son meneur, à son grand soulagement. Il partait discuter avec les autres chefs. Une bouffée de bonheur s'empara de la féline lorsqu'elle aperçut tout ce beau monde. Dans ces moments là, elle s'émerveillait de la grandeur de la forêt. Elle aperçut quelques groupes en formation. Deux guerriers du Tonnerre discutaient avec une femelle du Vent ou de la Rivière, elle ne savait dire tant les fumets se bousculaient dans son museau. Cependant, elle avait reconnu le très en retrait Cri des Corbeaux. Elle hésita à aller saluer toute la troupe qui discutait, puis s'approcha finalement du groupe qu'elle salua d'un bref signe de tête et d'un sourire enjoué.

Elle saluait tous ceux qui croisait sa route, répondant joyeusement aux questions lorsque des voix familières interpellèrent son attention. Par le Clan des Etoiles, c'est le chef qui va pas être content. Flaque d'Eau bondit à la rencontre de Volonté de Fer, déjà en compagnie de Fleur Noire qui lui remontait vraisemblablement les bretelles à sa manière. Un chat du vent vint extirper l'autre de la drôle de scène puis tout sembla s'apaiser en un claquement de coussinets. Après que la jolie femelle de la lande eut distribué ses gentilles paroles, Flaque d'Eau s'approcha lentement en souriant.

- Excuses le, il dort très très mal en ce moment. Ça doit être à cause des... des rats. Oui voilà. Ils font beaucoup de bruits et... il a le sommeil léger. Pas vrai, Volonté de Fer ?

Flaque d'Eau ponctua sa tirade d'un immense sourire chaleureux comme elle savait si bien le faire en toutes circonstances.

- Je ne sais plus si je t'ai déjà dit mon nom alors... je m'appelle Flaque d'Eau ! Rien à voir avec mon pelage ou quoi que ce soit de la sorte mais j'imagine que ma mère aimait bien ce nom là.

Toute heureuse d'avoir quelqu'un à qui parler en dehors de son cercle habituel de connaissance, la guerrière se lança sur les nouvelles de la saison.

- Comment vous vous portez, dans la lande ?
Les temps changent.

_________________


ᚠ   ᛚ   ᚨ   ᚲ   ᚢ   ᛖ      ᛞ  '  ᛖ   ᚨ   ᚢ
« Aren't we just terrified ? »

Flaque d'Eau gazouille en #ff9999 et pense en italique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tache d'If
● Lieutenante
avatar
Messages : 134
Date d'inscription : 29/03/2017

Carte d'identité
Âge: 42 lunes (Août 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage de Mousse

MessageSujet: Re: [Assemblée] Frissons glacés   30.06.17 13:35

Nuage de Guépard obéît, s’excusa et se présenta. La femelle opina du chef et lui passa la queue sur le dos, pour le féliciter. Elle écouta la réponse de cœur de Coyote avec attention. Leur meneur avait aussi disparu, c’est étrange, il s’était donné le mot ? A croire. Mais avant qu’elle ne put répondre, une odieuse proposition sorti de la bouche de son fils.

"S'il vous plait, j'implore l'asile politique dans vote camp. Juste pour une journée."

C’était le mot de trop. Elle tourna la tête vers lui, ses yeux dorés lançant des éclairs, le poil de son cou hérissé au possible, les crocs légèrement découverts, elle lâche un grondement peu avenant envers le novice. La guerrière espérait que cette menace fasse définitivement taire les bêtises dans la tête de son écervelé de fils.

- Si tu es venu ici pour raconter des absurderies plus énormes que toi, tu ferais mieux de rentrer, Nuage de Guépard ! Je ferais en sorte que tu ne participes pas à la prochaine Assemblée, crois-moi sur parole. Crois-moi, tu te souviendra qu’il te faudra tourner sept fois ta langue dans ta gueule avant de dire des idioties !

Mais, contre toute attente, la proposition du chaton plus au guerrier ennemi que Tache d’If regardait avec de grands yeux surpris. Enfin, il semblait un peu contre au début, mais accepta la proposition par la suite. Faire un échange d’apprentis ? Quelle idée stupide ! La chatte calico était, certes, pacifique, mais elle tenait quand même aux valeurs de son Clan est était contre le partage avec les autres. Oui, c’était légèrement de la xénophobie. Qui a dit que le pacifisme et la xénophobie ne pouvait pas coopéré au sein d’un même chat ? Enfin, ce n’était pas hyper prononcé chez la femelle, non plus. Mais du coup, elle foudroya du regard le guerrier adverse.

- Accepter son idée ? Ça va pas ? Ne l’encourage pas à raconter d’énorme bêtise ! Étoile de Sable n’acceptera jamais et enverra cet écervelé s’occuper des anciens pour une lune entière pour avoir raconter n’importe quoi.

Des éclats de voix un peu plus loin attirèrent l’attention de la chatte tricolore. Force de l’Ours et Cœur Vaillant contre un duo de l’Ombre. Le jeune mâle lui disait quelque chose, sans qu’elle ne sache précisément quoi en premier lieu. Mais très vite, Tache d’If se désintéressa d’eux, elle avait un autre problème sur les pattes, un fils un peu débile.

_________________

©️ Trash

~ Put all your fautes to bed ~




Tache d'If discutaille en #C60800. Elle discute très souvent avec son frère, Vent Agile (#CECECE) et sa soeur, Griffe de Boue (#5A3A22)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cri des Corbeaux
▬ Guerrier
avatar
Messages : 84
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 41 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: [Assemblée] Frissons glacés   01.07.17 14:53

Chills



« Oooh, j’en connait un qui a mangé une crotte de blaireau ce matin. Quoi, t’aimes pas les femelles ? Tu t’es fait remballer dans ta jeunesse ? C’est pas très grave tu sais, y’en a pleins des femelles, au Clan du Tonnerre. Des jolis en plus, comme Écharpe de Brume. Mais occupe toi plutôt des autres, ou ne t’occupes pas du tout des femelles. Fais juste ce qu’on te demande de faire, en bon petit soldat. Et rappelle-toi toujours d’où viennent les ordres et qui sont tes amis. »


Un grognement sourd monta dans la gorge de Cri des Corbeaux. Son poil se hérissa et il jeta un regard si noir au mâle gris, qu’il aurait pu le tuer sur-le-champ. Ce n’était pas le moment de discuter de la sexualité des membres du Tonnerre. Surtout que le Corbeau n’avait jamais eu d’expériences, et ça le Coyote le savait certainement. La seule femelle avec qui il avait partagé une partie de sa vie était comme sa sœur, et elle était morte. Tout comme son meilleur ami. Sa propre mère était devenue folle, ne connaissait même pas le nom de celui qui l’avait mis en cloque. Alors non, Cri des Corbeaux ne s’intéressait ni aux femelles, ni aux mâles. Sa vie de guerrier était plus importante que sa vie sexuelle.
La rage monta, comme un feu qui le consumait depuis trop longtemps. « Petit soldat ». Il n’avait jamais aimé les ordres. Et se faire prendre de haut par un félin qui était encore un guerrier la veille ne lui plut pas du tout. Le pouvoir montait trop au petit cerveau de Cœur de Coyote. Et peut-être qu’un jour, cela allait le tuer.


« Je ne suis pas ton ami. Tu ferais mieux de redescendre de ton estrade si tu espères un jour que les petits soldats dans mon genre te donnent le respect et la soumission que tu aimerais tant avoir. Je ne te donne pas plus de 2 lunes d’existence si tu continues sur ta lancée. Nous sommes des animaux, des chacals, beaucoup tueraient pour être à ta place, et lécher les parties génitales d’Étoile de Suie pour accéder à ton poste, comme tu l’as si bien fait. Rappelles-toi que tu n’étais encore qu’un petit soldat hier. Je cracherais sur ta belle fourrure de cailloux si la trêve n’existait pas. Les ordres des chats dans ton genre, je leur pisse dessus. »


Il murmura d’une voix si basse, que la guerrière du vent et l’apprenti qui venait de surgir n’entendirent même pas un seul mot. Les griffes du Corbeau s’enfoncèrent dans la terre, il tentait de garder son calme apparent, qui n’était pas du tout similaire à la vague de rage qui brûlait ces organes. Sa partie de chasse avec le grand mâle gris et le combat contre la vipère lui semblait bien loin maintenant. Il lui avait apporté son soutien lors de sa nomination, il avait pensé que Cœur de Coyote ferait un bon lieutenant. Il s’était planté en beauté. Le dégoût lui brûlait la langue. Comme avait-il pu être aussi con ? Le grand mâle continuait son petit jeu de parfait lieutenant, discutant de la pluie et du beau temps avec Tache d’If, une discussion bien trop superficiel pour le Corbeau. Soudain, l’apprenti tacheté s’exclama, remarquant les nombreuses cicatrices de l’écureuil gris. Cri des Corbeaux tendit l’oreille.


« Je voulais dire, waouh camarade. Ta puissance semble légendaire, ton pelage rayé et totalement lacéré me donne l’impression de m’adresser à un tigre en personne. Je peux te poser une question ? Ils étaient combien ?! »


Le regard gris du guerrier aux reflets noir se posa sur la fourrure du nouveau lieutenant. Il retrouva les cicatrices qu’il arborait habituellement mais certainement se rajoutait au décor. Et elle semblait fraiche. Bien plus fraiche que la morsure qu’avait le Corbeau à la nuque. Personne ne s’était battu. Et le Coyote s’était bien gardé de dire comment il s’était blessé. Lui qui profitait de la moindre occasion pour se vanter, c’était bizarre. Cri des Corbeaux planta ses yeux dans ceux du grand gris, cherchant le moindre malaise, le moindre indice sur ce qui s’était passé.


« Et puis d’abord, je ne crois pas avoir entendu ton nom. Généralement, quand on veut quelque chose, on fait en sorte de le mériter. » Un petit soufflement, qui ressemblait à un rire, échappa au petit mâle gris foncé. « Donc, bonsoir, je suis Cœur de Coyote et voici Cri des Corbeaux. Quant à ça, je l’ai gagné. Quand au nombre et bien, je dirais deux… C’est un renard qui m’a surpris. La nouvelle saison, les petits tout ça… Je l’ai salement amoché, mais le sang a ameuter un autre rouquin et puis… »


Mensonge. Il n’y avait pas eu de trace de renard depuis longtemps sur le territoire du Tonnerre. Et, en bon lieutenant, son devoir aurait été d’avertir le Clan sur une potentielle présence de prédateurs. Or, il n’avait rien dit. Ses griffes se plantèrent encore un peu plus dans la terre, il étouffait un autre grognement. Foutu prétentieux. Il ne suivit pas le reste de la conversation. Il lui semblait que l’apprenti du Vent avait demandé l’asile politique à Cœur de Coyote mais peu lui importait. Il laissait les belles paroles au guerrier gris, tandis qu’il observait les autres chats des clans. Le Clan de l’Ombre venait de faire son apparition, une tête inconnue à la tête de la patrouille. Pas si inconnu que ça pour Cri des Corbeaux, qui était quand même assez âgé pour connaître le nom des vétérans de chaque Clans. Mais ce félin ne lui avait pas marqué l’esprit. Que faisait-il à la tête de son Clan ? Où était Étoile du Balbuzard ? L’Ombre à peine arrivée, qu’elle se faisait déjà remarquer. Une scène pitoyable se déroula devant les yeux de tous, un guerrier insultant une femelle du Vent, et qui se fit remettre bien comme il le faut à sa place par une belle guerrière. Toutes griffes dehors, la brune bondit et attaqua son camarade. Le Corbeau releva les oreilles, et regarda la scène, intrigué, tout comme Cœur de Coyote. Mais une autre lueur brillait dans le regard du gris quand il regardait la guerrière de l’Ombre. La panique. Il semblait supplier le Clan des Étoiles pour qu’elle ne vienne pas le voir. Étrange. Et terriblement tentant. Cri des Corbeaux se leva, et se faufila alors entre les guerriers, rejoignant les deux femelles qui entouraient le mâle écaille. Il fit ce qui ne lui ressemblait pas du tout, faire le premier pas, être poli avec des chats.


« Bonsoir Fleur Noire. Comment vas-tu ? J’espère que tout se passe bien pour toi. » Il jeta un regard hautain au mâle qui ne semblait pas connaître les bonnes manières et adressa un signe de tête en guise de salut pour la petite femelle écaille. « Je suis Cri des Corbeaux, enchanté. Fleur Noire que dirais-tu de venir discuter un peu avec nous ? J’ai un ami qui semble ravi de te voir ici ce soir. »


Et il se retourna, agitant la queue et espérant que la femelle le suive. Il était temps de percer à jour le mensonge de Cœur de Coyote.
GALLINEA


HRP:
 

_________________

✙ Présentation ✙

Cri des Corbeaux grogne en #000099
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volonté de Fer
▬ Guerrier
avatar
Messages : 101
Date d'inscription : 02/09/2016
Localisation : ( ͡° ͜ʖ ͡°)

Carte d'identité
Âge: 18 lunes (Aout)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: [Assemblée] Frissons glacés   01.07.17 17:15

Tout a défilé si vite, il n'avait rien compris, le pauvre. Il regardait d'abord cette guerrière avec son air presque sauvage, les muscles fous, mais c'était sans compter sur l'intervention de Fleur Noire, sortie de nulle part, qui d'un seul coup lui mit la gueule dans le noir.

Le noir, la douleur, les voix, la peur. Il n'était pas sûr de vouloir se relever pour affronter les gens qui l'entouraient. Pourtant, il entendait, des mots aussi durs les uns que les autres, tous dirigées vers la faute du fauve.

"Dégage, bordel !" Criait celle qui lui a mis du plomb dans l'aile. Elle avait raison, d'ailleurs, il commençait à saisir son erreur.
"Tu pourrais le regretter amèrement" Lui disait l'amant, alors qu'il écartait sa femme de lui comme si il était une bête infâme.

C'est alors que vint la guerrière, qui dans ses pensées mis fin à la guerre, celle qui se tramait car il n'y avait plus rien qu'il comprenait.
"Tu as des progrès à faire" Commença la guerrière, pour percuter le tête de Fer.
Le reste fut des menaces, celles qu'on vous balance pour que votre ego s'efface. Le tricolore pris tout en considération, plutôt ironique après son manque de compassion.

Fermer ma gueule, la voilà la solution, comme ça j'aurais plus à passer pour un con, s'est dit le guerrier tricolore, cherchant à réparer ses torts. Mais il réalisa -bien à l'heure cette fois- qu'il ne comblerait pas leur attente en restant là, la gueule béante.
Il se levait, ignorait les regards de la foule, essayait de respirer malgré les cette étouffante houle qui lui fait rouler les yeux, qui lui fait tourner la tête. Après le coup -de réalité- qu'il a pris, il devait bien s'excuser en public, ça il l'avait admis.
Il se lève, la douleur le paralyse, Non, vas-y Fer, il ne faut pas que ça suffise, il ouvre les yeux, les yeux rieurs, avec des rires de pardon comme il n'en a jamais eu avant.
"Bien, Coeur Vaillant, si je n'ai qu'un chose à dire, c'est pardon d'avoir autant manqué de considération. Recommençons. Je suis Volonté de Fer, né il y a trois lunes d'une perte de mémoire. Tu dis qu'il longtemps, mon nom était Nuage de Tortue ? Je t'en prie, dis-moi comment j'étais quand nous nous sommes rencontrés."

C'est alors que guerrier tricolore se rendit compte de ce que signifiait une trêve, un instant parmi les étrangers, doux comme un rêve. Il salua celui qui le méprise à l'instant, et remercia celle qui l'avait soutenue, l'instant d'avant. "Enchanté, Cri des Corbeaux, merci beaucoup, Flaque d'Eau" Un instant unique dans la vie de cet enfant du mépris, manque de courtoisie, de sa galante arrogance et de ses pics de cynisme. Enfin, il fit un pas vers son père. Enfin, il devint Volonté de Fer.

HRP:
 

_________________
Merci à Sangha pour le codage :D/Character © Nyx:
 

Volonté de fer vous prend de haut en #00cccc

Musique sympa parce que Volt il tape sur les gens un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Plume
♪ Apprentie
avatar
Messages : 93
Date d'inscription : 23/04/2017
Localisation : a la capitale de France

Carte d'identité
Âge: 13, 5 lunes ( début aout )
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Oiseau Moqueur

MessageSujet: Re: [Assemblée] Frissons glacés   01.07.17 23:00

[Assemblée] Frissons glacée

C'était ma première assemblée, voir autant de monde de tout clan me faisait un peux peur il faut l'avouer. J'étais trop timide pour aller aborder un groupe de chats. J'étais dans mon coin assise à côté d'un des quatre grand chêne, dans l'ombre. Je les regardait tous en train de parler entre eux, certain rigolait pendant qu'il y avait de la tensions dans d'autre groupes. Les chefs c'était rassemblés. J'aurai du rester avec quelqu'un mais le temps que je me rende compte que tout le monde était partis je n'avait plus personnes à suivre. Nuage d'automne parlait avec un autre apprenti, cet apprenti me rappelait quelque chose mais je ne voyait pas quoi. Pendant qu'un autre groupe majoritairement d'apprentie d'autres clans parlait. Les guérisseur et apprentie-guérisseur c'était réunis en petit comité. Je voyais bien que les chats du clan de la rivière et du mien était en tension. A cause des ses fichus rochers du soleil ! Mais c'est vrai qu'il était vraiment bien pour se réchauffer. Je soupira, j'avais hâte que les chefs parle pour rentrer. Même si c'était sympathique pour faire de nouvelle rencontre. Quand tu est toute seule ce n'est pas du tout drôle. Arrête de penser égoïstement ! Regarde ces chats qui parlent et rigolent, pense plus à leur bonheur qu'au tiens. J'essayais de me persuadée toute seule que ce n'était pas si mal d'être seul au moins de pouvais différencier qui était qui et comment était les animosités entre chaque chats. De cette manières je pourrai pour la prochaine savoir à qui je doit parler sans me faire rembarrer. J'étais quand même triste que Nuage des Ours n'étais pas là. On aurait pu parler ensemble, il étais tellement gentille.

Spoiler:
 
Codage par Cocci ♥

_________________

lineart by SpaceyZone in DA
Je te remercie mille fois brou !

Nuage de Plume vous répondras délicatement en #0099ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile du Corbeau
Fondatrice Nix
Dessinatrice à votre service
avatar
Messages : 871
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 22

Carte d'identité
Âge: 71 lunes (aout 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: [Assemblée] Frissons glacés   02.07.17 15:00

Lorsqu'Oeil sur Serpentaire monta sur le promontoire, Etoile du Corbeau chercha Etoile du Balbuzard du regard, parmi la foule. Elle n'était pas là. les rumeurs étaient donc vraies : la cheffe du Clan de l'Ombre n'était plus. Pourquoi le nouveau chef n'en avait-il pas fait l'annonce ? Craignait-il que ses voisins ne l'attaquent ? Le noiraud n'écouta plus al conversation de ses confrères et chercha le Clan du Vent du regard. Il en reconnaissait des membres. De ce côté des landes, il savait qu'Etoile Fauve avait laissé place à Etoile de Sable -il l'avait rencontré lors de la tempête. Mais où était-t-elle ?
    « Nous n'attendrons pas Etoile de Sable plus longtemps. » déclara Etoile du Corbeau en se levant et miaula du haut de son perchoir : « Je déclare l'Assemblée des quatre Clans ouvertes. »
Comme il était le chef le plus expérimenté, il se permit de prendre la parole le premier, sans se concerter avec ses voisins -et surtout par orgueil. Le mâle balaya l'assemblée de félins du regard, il se délectait des regards haineux et méprisants du Clan du Tonnerre. Comment asseoir d'avantage ma victoire sur vous ? se demanda-t-il, cruel.
    « Le Clan de la Rivière se porte à merveille. Après le blizzard, nous avons pu retrouver de nouveaux terrains de chasse en aval de la rivière où le gibier foisonne. Deux nouveaux apprentis nous ont rejoins, Nuage de Crème et Nuage des Ours. Durant le blizzard, deux portées sont nées et ont survécu. »
Il se prépara à se reculer pour laisser la place à Étoile de Suie ou Œil du Serpentaire, quand il se souvint de l’absence d'un chef et lança :
    « Mmmh... Etoile de Sable se cache-t-elle parmi la foule ? Craint-elle de devoir annoncer de mauvaises nouvelles ? »

_________________

©️ Fleur Cendrée ♥️

Et si Corbak était humain ?:
 

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cœur de Coyote
● Lieutenant
avatar
Messages : 334
Date d'inscription : 18/04/2017
Age : 17
Localisation : Peut-être dans un bon livre...

Carte d'identité
Âge: 46 lunes (Août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Ortie

MessageSujet: Re: [Assemblée] Frissons glacés   02.07.17 16:36


Frissons Glacés
ft. L'assemblée
Thunder Clan
#009966 dialogue
pensées en italique
The skies are burning with thunder

- Je ne suis pas ton ami. Tu ferais mieux de redescendre de ton estrade si tu espères un jour que les petits soldats dans mon genre te donnent le respect et la soumission que tu aimerais tant avoir. Je ne te donne pas plus de 2 lunes d’existence si tu continues sur ta lancée. Nous sommes des animaux, des chacals, beaucoup tueraient pour être à ta place, et lécher les parties génitales d’Étoile de Suie pour accéder à ton poste, comme tu l’as si bien fait. Rappelles-toi que tu n’étais encore qu’un petit soldat hier. Je cracherais sur ta belle fourrure de cailloux si la trêve n’existait pas. Les ordres des chats dans ton genre, je leur pisse dessus.

Cœur de Coyote eut un rictus. Il reconnaissait là la hargne de son comparse. La froideur de son ton avait roidi le lieutenant jusqu'aux os. Jusqu'à la moelle. D'habitude, lui qui était si peu facilement froissable ou refroidi, le voilà comme couvert d'une rosée gelée qui s'insinuait dans son pelage compact comme milles aiguilles. Heureusement, l'arrivée des deux autres félins lui permit de reprendre contenance. Ce moment passé, il déporta son attention de la bataille qui lui semblait soudain lointaine et se ré-intéressa à son interlocutrice.

- Accepter son idée ? Ça va pas ? Ne l’encourage pas à raconter d’énorme bêtise ! Étoile de Sable n’acceptera jamais et enverra cet écervelé s’occuper des anciens pour une lune entière pour avoir raconter n’importe quoi.

Le lieutenant eut un petit sourire. Toujours un peu décontenancé par les propos de Cri des Corbeaux sur sa personne, il n'était plus vraiment d'humeur à discuter avec une guerrière et son petit. Le mâle du Tonnerre avait remis les idées qu'avait Cœur de Coyote sur le gouvernement dans le désordre. C'est vraiment comme ça qu'ils me voient, tous ? Il m'imaginent tous comme un opportuniste ? Ils verront bien que je suis un chat honnête et pas un lieutenant de pacotille. Ils ont été floués pendant trop de lunes, pensa le félin rayé. Il reporta une nouvelle fois son attention sur la femelle du Clan du Vent.

- Tâche d'If, ne penses-tu pas que les jeunes doivent s'ouvrir l'esprit, pour mieux apprécier leur futur ? En voyant comment fonctionne le Clan du Tonnerre, il pourra enrichir sa vision sur les autres. Il apprendra que nous ne sommes pas des coureurs de souris vol-... d'écureuils ! C'est intéressant, de savoir comment fonctionne les autre. Au lieu de nous déchirer, pourquoi ne pas tout simplement nous souder ? Je suis sûr qu'Etoile de Sable sera d'accord avec moi. D'ailleurs je ne la vois pas ce soir, où est-elle ?

Le matou du Tonnerre tourna la tête de droite à gauche. En effet, il venait de se rendre compte que la meneuse du Vent manquait à l'appel. Les meneurs en haut du promontoire commençaient à s'agiter. Cœur de Coyote vit les protagonistes qui, tout à l'heure se battaient, avaient été rejoint par une femelle de l'Ombre et Cri des Corbeaux. Celui-ci semblait discuter avec la femelle qui avait mit une dérouillée au tigré. Le lieutenant fit comme si de rien n'était et passa un coup de langue sur son poitrail. Soudain, l'appel retentit.

- Je déclare l'Assemblée des quatre Clans ouvertes.

Il jeta un regard à la femelle de l'Ombre (Fleur Noire). Ça n'était pas un regard apeuré ou désolé, mais un regard neutre qui ne traduisait aucune hostilité. Il ne savait pas si elle l'avait vu, mais se tournait déjà vers ses interlocuteurs précédents.

- Veuillez m'excuser, je dois rejoindre ma place. On discutera de tout ça plus tard, d'accord Nuage de Guépard ? Mes respects, Tâche d'If, ajouta-il, toujours très courtois.

Le lieutenant se fraya un chemin parmi la foule et fila s'installer à la place qui convenait à son tout nouveau rang. Il mentirai s'il disait qu'il se sentait honteux à l'idée d'aller prendre place où les lieutenants du Tonnerre se sont succédais, de lune en lune. Aucun autre félin ne sembla venir se placer à ses côtés. Où sont les lieutenants des autres Clans ? Ils ont tous crevés la gueule ouverte ? Etoile du Corbeau pris la parole et le tigré ne pu s'empêcher d'avoir un rictus de dégoût. Il détestait entendre parler les faces-de-tanches, surtout depuis la bataille à laquelle il n'avait pas pu participer. Il espérait qu'Etoile de Suie n'allait pas se montrer trop bourrue. Elle est capable de sauter à la gorge de face-de-truite, pensa mi-amusé mi-inquiet Cœur de Coyote.

HRP : Quelle esquive Happy face ! Vous n'aurez pas ma peau ! %)


_________________


Too fab & salty for you, merci Ety :keur:

↯:
 


Cœur de Coyote s'efforce de vous répondre en #009966.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage Hivernal
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 180
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 15
Localisation : #Chocolatine

Carte d'identité
Âge: 12 lunes (Août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Songe Lunaire ♡

MessageSujet: Re: [Assemblée] Frissons glacés   03.07.17 8:44

Frissons Glacés


“ Stars, please, protect me. Im not dangerous. Im just a little girl. Im just... I.. Please... ”

L’apprentie guérisseuse s’apprêtait à lâcher un soupir interminable lorsqu’Étoile du Corbeau s’invita à parler, annonçant les nouvelles de son Clan aux nombreux chats attentifs. Et à sa grande surprise, il ne mentionna guère son triomphe et sa récente appartenance aux Rochers du Soleil. Peut-être avait-il dans la tête de laisser Étoile de Suie se ridiculiser ? Nuage Hivernal n’en resterait pas surprise. Mais après cela, elle pouvait être certaine que la meneuse rentrerait avec un visage encore plus colérique et malveillant qu’à son habitude.
L’apprentie pris alors congé de sa place, préférant finalement se mélanger aux autres guérisseurs. Au moins, elle ne risquerait rien avec eux, au cas où la trêve venait à ne pas être respectée. Instinctivement, en remarquant le visage bienveillant de Cœur Fleuri, elle s’assit non loin, préférant actuellement la chaleur à la haine.

Puis ses yeux se levèrent vers le ciel et elle aperçut la lune, belle et ronde. Et si des nuages venaient à la recouvrir ? songea-t-elle. Ce présage ne signifiait rien de bon aux sein des Clans. Si des nuages accompagnés de violents coups de tonnerres survenaient, cela voudrait simplement dire que les Clans n’avaient guère respecté la trêve ! Nuage Hivernal n’avait encore jamais vu de présage semblable à celui-ci. Et pour tout avouer, elle ne le souhaiterait pour rien au monde.
Mais rapidement, elle fut sortie de ses pensées par Étoile du Corbeau. Que faisaient les autres meneurs ? Où était Étoile de Sable ?
La petite voix de Nuage Hivernal s’éleva alors dans le vent, destinée à trouver une réponse.

- Que se passe-t-il ?


#iwhae pour epicode

_________________

LiensRépertoireBiographie



Hivy panse vos blessures en #9999cc
Milefy se faufile en #ccccff

Others :keur::
 


Dernière édition par Nuage Hivernal le 11.08.17 9:57, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile de Suie
◊ Meneuse
avatar
Messages : 338
Date d'inscription : 27/02/2017
Age : 23

Carte d'identité
Âge: 70 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Automne

MessageSujet: Re: [Assemblée] Frissons glacés   03.07.17 16:35

Frissons Glacés
PV LES CLANS

Eh bien. Pour une première assemblée, elle avait été servie. Entre ses pulsions meurtrières, le mystérieux tigré de l'Ombre et l'absence notable de la si charmante Étoile de Sable, il fallait dire que la réunion des chefs n'étaient pas sans remous. Et ça, c'était sans compter ce qui se déroulait à leurs pattes. Au départ, il ne s'agissait que de charmantes conversations bourgeonnant çà et là, toutes plus insignifiantes les unes que les autres. Beaucoup trop tendue face à Étoile de Corbeau pour observer, la féline avait laissé à son lieutenant la tâche ardue de prendre le pouls de la soirée et lui transmettre un rapport. Quelles étaient les rumeurs, quels clans faiblissaient, qui étaient les mécontents (y compris au sein même du Tonnerre). Coeur de Coyote avait l'air bien aux prises avec un attroupement de toutes origines claniques, assez pour s'informer à droite et à gauche, assurément. Et du côté des guérisseurs, Nuage Hivernal n'avait pas eu le courage de s'infiltrer avec ses pairs, ce qui ne manquait pas d'agacer la meneuse. Déjà que Songe Lunaire était de qualité douteuse dans son rôle d'observatrice, Étoile de Suie aurait bien compter sur l'apprentie en herbe pour grappiller quelques infos chez les brouteurs. La femelle aurait quelques mots à lui glisser, pour sûr.

Quant au reste de son clan, elle s'en contrefichait un peu. À un moment, Nuage d'Automne eut un éclat, s'attirant aussitôt le regard foudre de la meneuse ─ jusqu'à ce qu'Étoile de Suie reconnaisse la face de tanche à qui elle se prenait. Un fin sourire étira ses babines; bien, son apprentie avait tendue l'oreille quand elle avait dit d'en faire baver à la Rivière un peu. Cependant, ce qui attira surtout son attention, c'était l'éclat soudain, violent, entre quelques félins. D'un côté, Coeur Vaillant, vieille guerrière qu'elle reconnaissait sans peine depuis le temps. De l'autre, Fleur Noire, une chatte un peu bizarre de l'Ombre. Entre les deux, un tricolore dont elle ignorait et le nom, et l'appartenance. Des paroles venimeuses s'échangèrent, une patte se leva. La meneuse trépigna, presque ravie d'assister à une telle scène de ménage, bien que du haut de son promontoire elle en ignorait la véritable nature. Quel genre d'animosité pouvait porter deux félins à quasiment en venir aux griffes en cette lune si sacrée? Pour une fois que ce n'était pas elle qui manquait de briser la trêve, il y avait de quoi être fier. Vraiment.

─ Nous n'attendrons pas Etoile de Sable plus longtemps.

La voix d'Étoile du Corbeau s'éleva enfin, non pas pour répondre à l'une de ses piques ou converser avec Étoile du Serpentaire, mais pour déclarer l'ouverture de l'Assemblée. La queue de l'écaillée tiqua d'agacement, mais elle se força à lui laisser la parole, en tant qu'aîné dans son rôle. Il énonça les nouvelles insignifiantes de son clan, portées et apprenties, et ne manqua pas de se vanter de l'obtention de nouveaux terrains de chasse. Rien qui ne marquait ouvertement sa victoire sur le Tonnerre, mais pour quiconque ayant une moindre idée de la géographie de leurs terres, il n'était pas bien dur de comprendre l'insinuation. Un rictus leva les babines de l'écaillée. Oh qu'elle lui planterait les griffes dans le dos dès que la pleine lune aurait disparu du ciel.

─ Mmmh... Etoile de Sable se cache-t-elle parmi la foule ? Craint-elle de devoir annoncer de mauvaises nouvelles ?
─ Elle a peut-être mieux à faire de sa vénérable personne qu'une Assemblée, qui sait, renifla Suie.
Elle tourna la tête vers le bas du promontoire, où seul se tenait son propre bras droit. Les rangs étaient étrangement vides.
─ N'y a-t-il même pas un lieutenant pour la représenter? Où sont vos lieutenants, chers chefs? Seul Coeur de Coyote a la force de venir s'affirmer? Est-ce que Rivière Sombre est encore en convalescence, après sa défaite contre l'un de nos guerriers?
Elle se tourna vers la foule amassée à leurs pattes. À défaut de pouvoir ouvertement cracher sa rage et se faire passer pour encore plus débile qu'elle ne l'était, Étoile de Suie amassa le peu de sournoiserie qu'elle possédait et joua la carte de la victime.
─ Car oui, les rumeurs sont vraies. À peine le Blizzard terminé, avec ses terribles ravages sur le clan et la disparition de notre fort Étoile du Lion, le clan de la Rivière s'ameutait à nos frontières pour picorer nos restes tels des charognards. J'espère que les Rochers du Soleil leur suffisent, sinon c'est peut-être au Vent qu'ils jetteront leur dévolu.
Bon, la principale concernée n'était pas là pour l'écouter, mais les craintes pourraient se disperser dans le coeur de ses guerriers. Que tous se mettent à voir d'un mauvais oeil les convoitises de la Rivière.
─ Nous avons également perdus Fleur Cendrée et Rive d'Écume, en plus de deux apprentis. (dont elle avait déjà oublié le nom, telle la cheffe bienveillante qu'elle était) Mais nous avons accueillie une magnifique portée. (dont l'un aurait mérité de crever) Et Nuage Hivernal est devenue apprentie guérisseur, et une flopée de chatons ont rejoins les rangs d'apprentis. En dépit du Blizzard et du règne d'Étoile du Lion, le Tonnerre se relève enfin.


hrp:
 

_________________
Le couple de vieilles connes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Vaillante
▬ Guerrière
avatar
Messages : 188
Date d'inscription : 31/08/2016

Carte d'identité
Âge: 68 (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Argent

MessageSujet: Re: [Assemblée] Frissons glacés   03.07.17 17:55

Beaucoup trop de regards s'étaient portés sur nous. Je me contentais alors de sourire, et de faire semblant d'être aimable et contente de discuter avec des... camarades. Un félin à l'odeur ombreux s'incrusta alors dans la conversation, alors même que ni Fleur Noire, ni Volonté de Fer n'eut le temps de réagir. Elle déroula tout un flot de paroles incessantes, dont je dus faire l'effort de ne pas décrocher. Flaque d'Eau, tiens, intéressant.
Ce fut ensuite au tour du jeune Volonté de Fer. Qui afficha une mine de repenti, et prit la voie de la sagesse, celle du pardon :

"Bien, Coeur Vaillant, si je n'ai qu'un chose à dire, c'est pardon d'avoir autant manqué de considération. Recommençons. Je suis Volonté de Fer, né il y a trois lunes d'une perte de mémoire. Tu dis qu'il longtemps, mon nom était Nuage de Tortue ? Je t'en prie, dis-moi comment j'étais quand nous nous sommes rencontr"

J'hochai la tête, signe que j'acceptais ses excuses. Que de politesse, cela ne me ressemblait pas. Je pris alors la parole :

"Une perte de mémoire? Tu m'en verras désolé. Tu étais un apprenti... comment te décrire... Jovial. Et beaucoup trop curieux. Et trop gentil à mon goût. Un léger sourire s'afficha sur mon visage. Et devinez quoi? Ce sourire était sincère. Et presque nostalgique.
Presque. "Enchanté Flaque d'Eau. Je suis Coeur Vaillant. Le blizzard a été très dur, mais nous n'avons pas essuyé trop de pertes. Nous nous sommes reconstrui, et les landes sont fertiles en ce moment. Rien à signaler de particulier, et par chez vous?"

Oui, j'avais totalement ignoré Cri des Corbeaux. Il avait parlé à Fleur Noire non? [j'éditerais pour ajuster suivant la réaction de fleur noire ] Mais notre conversation fut très vite arrêtée par l'appel d'Etoile du Corbeau. Et je me rendis compte avec effarement que notre lieutenant, Feuille de Cèdre, n'était toujours pas là. Il devait arriver plus tard que nous, puisqu'il voulait veiller encore un peu sur notre si chère Etoile de Sable, si gravement malade. Même si je ne la portais pas dans mon coeur, je ne pouvais m'empêcher d'etre inquiète vis à vis de son cas. Et plus le félin parlait, plus ma mine s'assombrissait. D'une voix pressée, je pris congé des félins :

"Bonne assemblée à vous."

Puis je bondis en direction de ma soeur. Le clan du vent était en train de subir la pire honte de tous les temps. Tous nos chefs défunts devaient nous renier à l'heure qu'il était. Heureusement que tous les lieutenants des autres clans n'étaient pas là. Un peu tout le monde avait à s'en faire. Etoile de Sable prit ensuite la parole, lançant des piques qui me firent hérisser le pelage. Je jetai un regard inquiet à ma soeur, et après quelques paroles échangées, la décision était prise. Feuille de Cèdre ne viendrait pas. Blessé? Hélas, il devra attendre. L'honneur et la fierté du clan était en jeu.
Je respirais un bon coup, pris du courage grâce au regard de Coeur Fleuri, puis me dirigeai rapidement vers les rochers. J'esquivai le lieutenant du tonnerre ( Coeur de Coyote??? Tiens, nouveauté...) et bondis... à la place d'Etoile de Sable, sous les yeux ébahis de tous les chats, y compris du clan du vent.
Et sans attendre une seule réaction, je pris la parole. Mon instinct dictant mes mots. Etrangement très calme, parlant doucement, avec des mots appuyés, d'une voix autoritaire et ferme:

"Etoile du Sable ne viendra pas. Cette dernière est malade, mais sur la voie de la guérison. - certes, c'était un mensonge. Notre leader était au plus mal, mais le clan du vent passait déjà bien assez pour des faibles. - Feuille de Cèdre a été nommé lieutenant, et se tient à ses côtés. Je la remplace. "

Espérons qu'aucun venteux ne pipe mots. Mon intervention allait être horriblement mal vue, d'autant que je proférais mensonge sur mensonge. Peu importe. Que le clan des étoiles fassent taire les apprentis. Les guerriers eux, sauront se taire. J'affronterais leur courroux - tout à fait légitime - plus tard. Pour le moment, tous les doutes devaient être levés, et je devais justifier l'absence de nos deux meneurs avant des questions indiscrètes.

"Le blizzard a été aussi rude chez nous que chez n'importe quel clan. Mais nos landes sont verdoyantes - et je lançai un regard appuyé, on pourrait presque dire menaçant, vers le meneur des poissons - et le clan du vent demeure plus fort que jamais. "

Puis je me tus, et laissai le seul qui n'avait pas pipé mots, le très probable Etoile du Serpentaire, prendre la parole. Mon regars se posa alors sur un personnage à l'assemblée que je n'avais pas remarqué. Qu'est-ce-qu'un solitaire faisait parmi les ombreux???
Ma tirade, claire, simple, se voulait efficace. Mais ce n'était pas parce que je n'étais censée avoir aucune autorité ici que j'allais laisser le clan du vent se faire démonter par les autres clans. Quiconque tenterait de le provoquer? Il récolterait des brins de xénophobie subtilement mélangé avec de la diplomatie.

_________________

Bravo pour ce superbe dessin, j'ai nommé Lapipisounet! Happy face Son atelier ici
Coeur Vaillant miaule en 993300
Coeur Vaillant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dernière Danse
▬ Guerrière
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 30/05/2017

Carte d'identité
Âge: 39 lunes ( août )
Description du personnage:
Mentor/apprenti: looking for

MessageSujet: Re: [Assemblée] Frissons glacés   03.07.17 21:01



La lune jetait sa lumière blanchâtre sur le camp. Dernière Danse était dehors, avec les autres,
prête à partir pour l'Assemblée.
Cette nuit était un rendez-vous qu'elle appréciait beaucoup.
Pour cause, échanger des potins avec d'autres que les membres de son Clan, voir les incarnations du pouvoir se tenir sur le Grand Rocher et se délecter de débats parfois houleux.
Parce que si on ne pouvait pas se battre, les piques elle fusaient à tout va.

C'est donc dans cette ambiance qui lui plaisait au plus haut point que débutèrent les débats.
Dernière Danse fixait les yeux brillants ce Rocher, s'imaginant déjà s'y tenir un jour.

A peine le meneur du Clan de la Rivière eut il finit de parler qu'Etoile de Suie, la grossière cheftaine du Tonnerre, réagit.
Sa réaction fut surprenante. Elle joua la carte de la victime. Dernière Danse pouffa et glissa à la personne à côté d'elle :

Venant d'un gros tas comme elle, le rôle de la victime est aussi crédible que de la neige en été. gloussa t-elle.


Spoiler:
 

_________________
MES YEUX SONT LÀ-HAUT, CHÉRI !
sorry for not answering the phone, i'm too busy trying to fly away | in love with a ghost
un rp ? envoyez-moi un mp !

fabfabfab:
 


Dernière édition par Dernière Danse le 03.07.17 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joli Brouillard
Âme au service de son Chef
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 09/04/2017

Carte d'identité
Âge: 18 Lunes (août 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: [Assemblée] Frissons glacés   03.07.17 21:18

À l'Assemblée
Mes yeux se posaient de temps en temps sur les félins de l'Assemblée. Certains semblaient se connaître, apprécier se retrouver. Beurk. Jamais je ne pourrais fricoter ainsi avec mes ennemis. J'entendis une rumeur gronder et me tournai dans la direction des voix. De part leurs positions, je cru comprendre que Volonté de Fer avait encore fait une erreur, une bourde. Quand tu n'es pas capable de te tenir tu te tais et puis voilà. J'étais prêt à intervenir lorsque Flaque d'Eau s'en chargea à mon plus grand soulagement. La voix d'Etoile du Corbeau résonna dans le lieu de rencontre pour annoncer que l'on n'attendrait plus Etoile de Sable. Sérieusement, j'en avais rien à faire, que cela finisse au plus vite que je puisse retourner à mes terres chéries. Le meneur sombre annonça les banalités, baptêmes, naissances. Quoi de plus banal. Pourtant son annonce de nouveaux terrains de chasse me fit m'interroger. Il ne fallut qu'un regard à la seule meneuse inconnue, qui devait donc être celle du Tonnerre, pour deviner qu'il s'agissait de terres anciennement tonnerreuse. C'était loin de l'Ombre, ça ne me concerne pas vraiment. Je me levai, afin d'avoir une meilleure vue et entente des trois Chefs présents lorsque je percutai un poids mort. À sa taille je dirais une Apprentie, avec un pelage gris clair et de grands yeux verts. Pourquoi se dissimulait-elle à l'ombre au lieu de gambader stupidement avec les jeunes de son âge?! Pff une perte de temps. Je grondait d'une voix basse et dangereuse.

Qu'est-ce que tu fais dans le passage apprentie sans cervelle?


Je stoppais ma voix à temps pour entendre la Meneuse inconnue parler. Elle confirma mes doutes sur les terres volées, mais ce n'était pas ce qui m'intéressait. Elle avait attaqué les autres Chefs sur le manque de Lieutenant et si je m'en fichais d'Etoile du Corbeau, mon Empereur était une autre histoire. Je forçai mon poil à rester en place mais mon regard glacial se fixa sur la nouvelle Chef. Alors que je m'attendais à ce que notre Sire prenne la parole, un simple Guerrier, de mémoire celui qui faisait face à Volonté de faire peu avant, sauta pour rejoindre les Chefs. Pour qui se prenait-il lui? Il était pas gêné, dites donc. Mais bon, apparemment mandaté par son Chef malade et son Lieutenant à son chevet, il annonça que le Vent se portait bien, la phrase classique des Assemblées quoi.

_________________

lineart by Blue Krew in DA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Assemblée] Frissons glacés   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Assemblée] Frissons glacés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Assemblée des Seigneurs Sith
» RP dans le Manoir Hanté. Frissons garanties !
» ¤ Température glacée & Tempérament de feu ¤
» Enfer: Brûlant ou glacé?
» Aquali ,clan de la riviere glacée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN
 :: RPG :: Terres Neutres :: Les Quatre Chênes
-