THE PROPHETIES BEGIN

Thème III - L'intégration

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Let's get lost [PV. Naange]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage d'Hermine
♪ Apprentie
avatar
Messages : 60
Date d'inscription : 02/05/2017

Carte d'identité
Âge: 5 Lunes (Aout 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Let's get lost [PV. Naange]   09.06.17 15:19

- De toute façon, t'es qu'une minus ridicule. On jouera plus avec toi.
- Bah vous savez quoi? J'm'en fiche! Parce que moi, au moins, bah un jour je serais la meilleure guerrière du Clan de l'Ombre!

Ils avaient ri. Ils avaient ri de ses paroles pourtant si sincères qu'elle avait prononcé avec une conviction sans faille. Bien évidemment qu'ils n'y croyaient pas une seconde. Qui y croirait?
Mais si elle se voilait continuellement la face, Patte d'Hermine avait été blessée par leur comportement ce jour là. Heurtée par les rires moqueurs injustifiés auxquels elle devait faire face, elle avait senti dans son coeur comme un choc indolore. Comme un poignard qu'on lui enfonçait lentement sous perfusion de morphine. Elle avait senti les larmes monter pour couvrir ses yeux rougeoyants et s'était détournée avant qu'elles ne coulent.
Ce jour là, c'était Petit Sureau, son frère, qui s'était moquée d'elle pour la première fois.
Elle en avait encaissé pourtant, des moqueries, la petite. À vrai dire, c'était un peu son quotidien, avec son apparence ridicule. Mais de son propre frère, jamais elle n'avait entendu de telles paroles. Et jamais elle n'avait réellement tenu à les entendre.
Ça faisait mal, bon sang, qu'est ce que ça faisait mal. Plus mal que ses petits coussinets foulant maladroitement le sol, cherchant à échapper à ce qu'elle venait d'entendre. Comme si la distance la ferait oublier.

La veille, Petit Sureau était parti discuter avec les apprentis, laissant Petit If seule avec sa soeur. Et lorsqu'il était revenu, il n'avait plus prononcé un mot.
On lui avait raconté que si sa mère était morte, c'était à cause de la gamine aux pattes atrophiées. Que la honte qu'elle représentait avait couté la vie à leur génitrice. Par sa faute, ses frères et soeurs n'avaient plus de famille.
Bien sûr, ils avaient toujours Reine des Près, mais pouvait-elle vraiment remplacer la mère qu'ils avaient perdu? Patte d'Hermine le pensait, elle. Mais elle était bien la seule.
Par sa faute, par le crime que représentait son existence, quelque chose avait été brisé dans le coeur de son frère. Et aujourd'hui, elle en payait les conséquences.

Mais devait-elle seulement se laisser faire? Devait-elle agir en victime pleine de remords? Car des remords, elle n'en avait aucun. Dans un élan d'égoïsme, peut être, elle n'était frappée que par le comportement de celui qu'elle aimait comme un membre de sa famille. Mais pas une seconde elle ne s'en voulait pour être responsable de la mort de sa mère. Si cette dernière avait eu le courage de tuer l'enfant difforme à la naissance, alors peut-être foulerait-elle encore le sol de la forêt en ce moment même. Elle n'a que ce qu'elle mérite. Étoile du Serpentaire lui-même a décidé de son sort.

Perdue dans ses pensées, le chaton avançait, pas après pas, s'éloignant chaque fois toujours plus de la pouponnière. Dans sa tête, les paroles de son frère raisonnaient encore et encore. Et dans le silence du matin, elle n'entendait que ça.
Quel ne fut pas son étonnement, alors, lorsqu'un corbeau s'envola en deux battements d'aile d'un croassement puissant à quelques longueurs de queue de sa position. Dans la surprise, elle sursauta, trébuchant maladroitement sur le sol herbu. Un sol qu'elle n'avait jamais vu auparavant.
Pour la première fois depuis son départ, elle leva la tête, observant les alentours qui s'offraient à elle. Des plantes, beaucoup de plantes. Et avec elle, l'odeur toujours omniprésente de son Clan. Mais ce qu'elle voyait lui était inconnu. Quel chemin avait-elle prit? D'où venait-elle?
Je suis perdue...

_________________

Plus classe, tu meurs. Merci Nix! :keur:


Merci Rui!!:
 

Quand je roule sur les rageux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage Ensoleillé
♫ Apprenti-guérisseur
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 02/04/2017

Carte d'identité
Âge: 11 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Esprit Soucieux

MessageSujet: Re: Let's get lost [PV. Naange]   21.06.17 0:59

Naange aimait bien les ronces, parce qu'elle accrochait les mauvais sentiments comme on accrochait des grappins sur les NAVIRES. C'était probablement pour ça qu'il se disait que quand il se réincarnerait bah il serait une grande ronce solaire et il aimait bien l'idée donc voilà. Le soleil brillait très haut dans le ciel et même de l'Ombre on le voyait. Ça faisait bien sourire Naange, tout ça.
Esprit Soucieux disait qu'on manquait de plantes à l'Ombre mais Naange ne comprenait pas trop beaucoup pourquoi. C'est vrai, y avait plein de plantes sur les étagères mais Soucieux devait beaucoup aimer les plantes. C'était sans sourciller que l'apprenti guérisseur s'en allait à la quête du trésor perdu, se sentant comme un Indiana Jones des temps modernes. Il avait l'habitude de suivre les étoiles pour chercher ses plantes, mais c'était le cœur brisé qu'il remarquait qu'elles n'étaient pas là. Le regard interrogatif, il se demandait si elles veillaient sur lui quand elles ne brillaient pas, et se demandait si elles disparaissaient pour dormir le jour et vivre la nuit. L'oeil brillant, il aimait le principe des étoiles, parce que lui aussi voulait profiter de la nuit comme personne ne le faisait. La nuit avait une sorte de sale rôle que même les crocodiles ne feinteraient pas de pleurer. Cherchant de quoi anesthésier les cœurs physiques, Naange espérait un jour devenir un si bon guérisseur qu'il arriverait à anesthésier même les cœurs les plus douloureux. Nuage Ensoleillé se demandait si Esprit Soucieux et Esprit Lent avaient un cœur heureux ou qui pleurait. Il avait entendu parler de personnes qui donnaient leurs cœurs pour d'autres et qui finissaient trahi. Naange ne comprenait pas, car son cœur était dans son corps et non pour quelqu'un d'autre. Peut – être ne comprendrait – il jamais le principe de l'amour, et c'était le mieux pour lui.

Il sursauta en sentant une odeur familière. Il y avait donc des personnes qu'il connaissait aussi. D'un œil d'oiseau, il remarquait une petite forme paniquée. Il avait entendu parler de cette apprentie, avec ses petites pattes de pâte à gâteau et son air de berlingot. Elle paraissait si douce que Naange en aurait croqué un bout, et l'apprenti guérisseur s'approcha d'elle. Elle ne sortait pas de la pouponnière, et partout où elle allait, elle éveillait des rires. L'apprenti guérisseur avait comprit que ce n'était pas à cause de sa gentillesse et de son humour. Le petit chaton portait sur elle le rire et l'hilarité, et semblait ne pas apprécier ça. C'était problématique, dans l'idée où Naange voulait porter le bonheur. Il lui offrit un sourire de porcelaine, avec un peu de coton pour suturer son cœur. Peut – être que son cœur à elle était vide à la force d'avoir offert de l'hilarité. Tant pis, il allait le re-remplir, car il était futur guérisseur et en tant que soleil, c'était son but. Il voulait que son intérieur bronze tant elle allait être irradiée par sa bonté. Il allait la sauver.
Il le fallait.

« Tu es jolie. » dit – il, simplement.

Avec un sourire que seuls les enfants sans armures d'adultes savent lancer, il sautilla comme une marionnette vers elle. Il connaissait certainement plus le territoire qu'elle. Elle était la princesse en haut de son château, et il était le prince qui allait vaincre les dragons.

« Pourquoi tu es partie du clan ? Les princesses, ça s'en va pas des clans, normalement. Y a des bonhommes qui ont été méchants avec toi ? Tu n'es pas heureuse ? »


Le cœur battant, il priait pour sa joie et son bonheur. Sinon, il irait jusqu'à éradiquer le soucis à la racine.

Spoiler:
 

_________________

À l'époque David avait à peu près renoncé à être une rock star, même s'il ressentait parfois un horrible pincement au cœur en voyant Mick Jagger sur MTV. Le projet "Tribute to Charles Manson" avait de toute façon capoté, et même s'il avouait vingt-huit ans il en avait cinq de plus, et commençait réellement à se sentir trop vieux.


Naange hypnotise en sienna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage d'Hermine
♪ Apprentie
avatar
Messages : 60
Date d'inscription : 02/05/2017

Carte d'identité
Âge: 5 Lunes (Aout 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: Let's get lost [PV. Naange]   29.06.17 17:39

« Tu es jolie. » lui avait dit Nuage Ensoleillé.
Patte d'Hermine ignorait jusque là à quel point les mots pouvaient être doux. Elle avait expérimenté leur noirceur, leur douleur, leur pouvoir depuis sa naissance. Sa naissance pathétique qui avait fait de son existence une erreur. Mais jamais elle ne s'était doutée que l'on pouvait les chérir autant. Que l'on pouvait vouloir les écouter encore et encore, dans une boucle infinie, pour pouvoir se délecter plus encore du sentiment qu'ils procuraient.
C'était la première fois que l'on lui disait sincèrement qu'elle était jolie. Et ces trois mots si simples et si innocents avaient libéré de son coeur comme un poids. Elle n'était pas laide. Elle pouvait être jolie. Elle était jolie.

Nuage Ensoleillé venait d'apparaitre dans sa vie comme un soleil, elle, qui était perdue loin de sa pouponnière. Il était là pour la trouver et la ramener d'ou elle venait.
La petite aux pattes atrophiées se mit à pleurer. Non pas parce qu'elle avait mal au corps ou au coeur ni quoi que ce soit de cela, mais peut être parce que ce fameux soleil était un peu trop éblouissant. Elle n'avait jamais eu de vraie maman à elle, malgré la présence réconfortante de Reine des Près, pour lui dire qu'elle était jolie et que quelqu'un était fière d'elle. Mais cette personne venait d'apparaitre soudainement sans cirer gare, et son petit coeur ne s'y était probablement pas préparé.
Elle serait quelqu'un de grand - à sa manière - qui aiderait son Clan. En quelques mots, Naange lui redonnait une confiance qu'elle avait perdu.

« Pourquoi tu es partie du clan ?, la questionna-t-il. Les princesses, ça s'en va pas des clans, normalement. Y a des bonhommes qui ont été méchants avec toi ? Tu n'es pas heureuse ? »

Heureuse? Elle n'irait pas jusque là, mais elle n'était pas malheureuse pour autant. De toute façon, avait-elle le droit d'être malheureuse? Ces petites pattes, elle les avait probablement mérité, d'une manière ou d'une autre. Sinon, elles ne seraient pas là.
Et puis, elle avait Petit If, Petit Sureau, Reine des Près, et s'était même autoproclamée très récemment garde du corps de Petit Feulement. Mais alors que pouvait-il manquer à sa vie?
Étoile du Serpentaire.
Elle avait grandit dans l'idée que ce félin était supérieur à toute forme de vie, et elle l'avait idéalisé pour en faire son héros. Le genre de figure dont on se servait comme modèle pour se construire dans l'enfance. Mais cette même figure était semi absente.
Elle ne le voyait jamais. IL ne la voyait jamais. Et ça faisait comme un vide dans sa petite vie qu'elle voyait comme n'ayant qu'un seul but. Celui de servir ce si grand chef qu'elle ne connaissait que par les histoires de Reine des Près.

« Mais... Mais c'est monsieur Étoile du Serpentaire, fit-elle entre deux sanglots. Je suis si petite, il pourrait me marcher dessus. Et... Et je crois que la dernière fois qu'il m'a vue, c'est quand il... quand il a prit ma maman. Mais moi, tu vois, je veux pas être inutile, ça me fait mal des fois. »

.:
 

_________________

Plus classe, tu meurs. Merci Nix! :keur:


Merci Rui!!:
 

Quand je roule sur les rageux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage Ensoleillé
♫ Apprenti-guérisseur
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 02/04/2017

Carte d'identité
Âge: 11 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Esprit Soucieux

MessageSujet: Re: Let's get lost [PV. Naange]   20.08.17 15:19

handlebars, flobots

« Mais... Mais c'est monsieur Étoile du Serpentaire. Je suis si petite, il pourrait me marcher dessus. Et... Et je crois que la dernière fois qu'il m'a vue, c'est quand il... quand il a prit ma maman. Mais moi, tu vois, je veux pas être inutile, ça me fait mal des fois. »

Le cœur de Naange ratait des battements et les tambours frappait contre sa cage thoracique pour faire vibrer tout son corps entier. Elle pleurait des larmes de déception et de non avenir, et Nuage Ensoleillé sentait sa mission s'évaporer à chaque larme qui tombait au sol. Il ne fallait pas qu'elle pleure. Il voulait lui dire soudainement qu'il allait être son Prince, qu'il allait la protéger. Le guérisseur n'était ni un guerrier ni un combattant, mais il pouvait la plonger dans un bain de soleil pour la chauffer. Elle n'allait plus jamais ressentir le froid de la solitude.
Puis Serpentaire qui avait prit sa maman, Naange ne comprenait pas. Il lui avait prit, comme on faisait dans les chasses ? On prenait les lapins des mamans pour les manger ? L'apprenti avait soudainement des nuages dans le crâne. C'était l'Etoile qui avait fait ça ? Qui avait rendu l'Hermine toute penaude ? 
Et l'Hermine, elle ne préférait pas être digne plutôt que d'être salie, après tout ?

Nuage Ensoleillé s'approcha de l'apprentie guerrière et planta ses grands yeux bleus dans les siens. Il ne fallait pas qu'elle pleure, sinon les nuages allaient se répandre sur la terre et provoquer un holocauste pire qu'une catastrophe nucléaire en fait. Ses pupilles réduites à des fentes, l'idée de malheur le rendait anxieux.

« Ne pleure pas, s'il te plaît. »

Les soleils ne pleuraient pas. A croire que les larmes devenaient vapeur avant de toucher le sol, et qu'elles devenaient poussière brillante avant même leur naissance. A défaut de pouvoir compatir, Naange éradiquait. Il voulait sa dictature du bonheur, par tous les moyens. C'était son but. C'était sa raison de vivre. Il refusait qu'on se mette en travers de sa route, et il cherchait qui était le Mal.
Persuadé que le malheur félin venait d'une source particulière, Nuage Ensoleillé avait décidé de dévouer sa vie à la recherche du Mal. Il refusait de penser qu'Etoile du Serpentaire était ce Mal. Après tout, il procurait également du plaisir et de la joie. Le Clan de l'Ombre était un Clan fort et quelques partisans l'appréciaient. Son cœur redevenait léger. Non. Ce n'était pas le Mal. En aucun cas.

« Il faut pas avoir mal, sinon ta maman risque d'être triste d'être partie. Si tu as mal, elle risque d'être triste que tu sois triste. Regarde, tu n'es pas si petite. »

Sans sourciller, il s'affaissa au niveau du chaton. Lui était grand, avec ses pattes d'araignées et ses airs de mante-religieuse. Maigre et fin, il semblait marcher sur des échasses tandis qu'il grandissait à chaque lune.

« Regarde, viens, monte sur mon dos, tu verras, tu seras grande. Et tu es vouée à devenir grande. Tu seras une très grande guerrière, Petite Hermine. Les Etoiles l'ont décidés, je pense. Et ta maman sera fière de toi. Tu n'es pas inutile, la preuve, tu mets un petit bout de soleil dans le cœur des gens. »

Les pattes fléchies, il attendait désormais que le chaton découvre sa vraie grandeur, non pas celle des pattes mais celle de son cœur.

_________________

À l'époque David avait à peu près renoncé à être une rock star, même s'il ressentait parfois un horrible pincement au cœur en voyant Mick Jagger sur MTV. Le projet "Tribute to Charles Manson" avait de toute façon capoté, et même s'il avouait vingt-huit ans il en avait cinq de plus, et commençait réellement à se sentir trop vieux.


Naange hypnotise en sienna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage d'Hermine
♪ Apprentie
avatar
Messages : 60
Date d'inscription : 02/05/2017

Carte d'identité
Âge: 5 Lunes (Aout 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: Let's get lost [PV. Naange]   22.08.17 1:25

Patte d'Hermine se sentait perdue, comme si son but s'évaporait. Comme si sa seule lumière, la seule qui lui restait, Étoile du Serpentaire, s'éloignait d'elle pas à pas. Chaque nouveau pas étant plus douloureux l'un que l'autre. Chaque nouveau pas la plongeant dans une obscurité incertaine et inconue toujours un peu plus. Chaque nouveau pas étant terriblement terrifiant pour le chaton.
Qui était-elle, si elle n'avait plus rien? Si elle n'était pas à la hauteur de sa tâche. Si elle n'était définitivement qu'une ratée, qu'un déchet qui ne sera jamais bon à rien? Et si les autres avaient raison?

Mais il y avait une lumière qui refusait de l'abandonner. Un soleil, puis lumineux encore que la lumière d'Étoile du Serpentaire, que la petite se contentait d'interpréter comme celle de son idole. Dans la tête bourrée de propagande de Reine des Près du chaton, il n'y avait que lui pour pouvoir lui redonner le moral. Il ne pouvait en être autrement. Et pourtant.
Cette fois-ci ça ne l'était pas. Au contraire. Si elle ne s'en rendait pas compte, le chef était son désespoir, l'ombre qui s'installait, tandis que l'apprenti guérisseur la chassait. Naange était là, et il ne la laisserait pas. Naange lui donnait l'espoir, et elle ne s'en rendait même pas compte. La chaleur du soleil fit évaporer ses larmes unes par unes.

- Ne pleure pas, s'il te plaît, lui demanda-t-il dans une patience qu'elle avait peu connu.
Patte d'Hermine pleurait souvent. Et souvent, ou lui demandait de se taire au plus vite. De s'arrêter pour faire moins de bruit. Jamais pour ne tout simplement pas être triste. Pour faire cesser cette douleur dans son coeur.
L'apprenti guérisseur soignait même les petits bobos de l'intérieur.
Patte d'Hermine releva la tête, les yeux encore larmoyant. Nuage Ensoleillé était son héros qu'elle ignorait totalement.

- Il faut pas avoir mal, sinon ta maman risque d'être triste d'être partie. Si tu as mal, elle risque d'être triste que tu sois triste. Regarde, tu n'es pas si petite.

Le chaton blanc et roux hocha la tête en reniflant bruyamment tandis que le félin s'abaissait à sa hauteur.

- Regarde, viens, monte sur mon dos, tu verras, tu seras grande. Et tu es vouée à devenir grande. Tu seras une très grande guerrière, Petite Hermine. Les Etoiles l'ont décidés, je pense. Et ta maman sera fière de toi. Tu n'es pas inutile, la preuve, tu mets un petit bout de soleil dans le cœur des gens.

Les larmes se transformèrent bien rapidement en petites étoiles dans ses yeux. Pendant quelques secondes, elle allait savoir ce que c'était d'être une grande. Elle posa une patte sur le dos de Naange, prête à grimper, mais se figea. Elle avait peur de voir la hauteur. Peur que ses pattes ne grandissent pas comme elle le voulait, et qu'elle jalouse cette sensation toute sa petite vie. Peur d'en vouloir à Naange juste parce que lui, il avait des grandes pattes. À la place, elle lui donna un coup de langue sur le flanc.

- Y'a des messieurs et des mesdames, ils m'ont dit que les guérisseurs, il fallait les écouter parce que dans leur mot il y avait des étoiles, et que c'était toujours vrai. Alors je te crois, je vais attendre d'être grande toute seule, et même que je te dépasserai, et que je viendrais te faire des grimaces et des sourires dans la tanière de Monsieur Soucieux parce que je serais plus grande que toi!

Elle marqua une pause.

- Même que je serais tellement grande, je toucherai les étoiles, et j'irai voir maman.

Pendant un instant de sa vie, elle en oublia Étoile du Serpentaire, le coeur enfin léger.

[Hors-RP: ptn j'ai pleuré en lisant ton RP je suis sensible, stop la douceur c'est sadique à ce niveau :'( ]
EDIT: J'suis à jour ptn 10 RPs en 02:30 nouveau record, ployez le genou face à ma rapidité digne du rejeton de Bip-bip et Sonic.

_________________

Plus classe, tu meurs. Merci Nix! :keur:


Merci Rui!!:
 

Quand je roule sur les rageux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage Ensoleillé
♫ Apprenti-guérisseur
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 02/04/2017

Carte d'identité
Âge: 11 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Esprit Soucieux

MessageSujet: Re: Let's get lost [PV. Naange]   29.08.17 21:35

Gentillesse de bonhomme de neige, Nuage Ensoleillé fondait comme neige au soleil devant l'espoir qu'il avait réussi à insuffler à la gamine. Elle semblait plus rayonnante, et à nouveau, de la chaleur émanait de son petit corps. Elle n'était plus un nuage pleurant des pluies de déception, mais bel et bien un être près à en donner pour sa vie. Il avait réussi son travail et c'était top. Patte d'Hermine avait refusé son ordre, car les centrales nucléaires n'explosent qu'après coup. Naange préférait ça plutôt qu'elle ne devienne un sombre sinistre et qu'elle regrette des sécurités franchies au nom de l'ambition d'être trop grande pour un monde un peu trop petit.

Elle lui promit de devenir grande, lunaire, planète, et Naange crut se voir un moment dans la gamine. Lui, il voulait devenir un esprit, un soleil, car les meilleurs chats qu'ils connaissaient étaient des esprits inquiets et patients. Peu importait de la lenteur de l'apprentissage de la petite, elle allait devenir quelqu'un, et c'était avec joie que le chat tigré remarquait qu'il avait été un soleil une nouvelle fois. Il ne lisait plus de tristesse dans son cœur, et les larmes semblaient être un lointain souvenir. Sourire au coin des lèvres, il rit doucement et passa sa patte avant sur le crâne de la rouquine afin de lui tapoter gentiment la tête.

« Je l'espère ... » Sa mine s'assombrit, inquiet. « Mais ne la rejoins pas trop vite. Elle serait très triste, et les chats n'aiment pas la pluie. Évitons de faire pleurer les étoiles. »

Esprit Soucieux lui avait raconté une histoire dégueulasse et écœurante. C'était un fait divers qui faisait trembler les chaumières, et Patte d'Hermine en était protagoniste principal. Il était une fois une petite, trop petite pour ce monde, si petite qu'un grand oiseau décida de manger sa maman. Peut – être que s'il transférait sa haine sur la génitrice de cette pauvre petite hermine, le sort s'inverserait et qu'elle deviendrait aussi grande que sa mère. Pour le moment, l'hermine ne sut jamais où sa maman était partie, et elle semblait espérer que le grand oiseau l'ait transformé en ange.
Le grand oiseau était le méchant de l'histoire.

Les yeux soudainement vides par l'inquiétude, Naange continuait de tapoter mécaniquement le crâne de la gamine tandis que son esprit marchait à tout rompre.

« Tu l'aimes bien, Monsieur Serpentaire ? »


Le sourire du tigré se rangeait dans un coin. Il avait peut – être trouvé sa némésis.

_________________

À l'époque David avait à peu près renoncé à être une rock star, même s'il ressentait parfois un horrible pincement au cœur en voyant Mick Jagger sur MTV. Le projet "Tribute to Charles Manson" avait de toute façon capoté, et même s'il avouait vingt-huit ans il en avait cinq de plus, et commençait réellement à se sentir trop vieux.


Naange hypnotise en sienna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage d'Hermine
♪ Apprentie
avatar
Messages : 60
Date d'inscription : 02/05/2017

Carte d'identité
Âge: 5 Lunes (Aout 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: Let's get lost [PV. Naange]   14.10.17 19:51


ft. Naange

Let's get lost




Naange lui tapotait la tête, encore et encore. Du haut - tout est relatif - de ses petites pattes, Patte d'Hermine l'observait avec de grands yeux ronds. L'apprenti guérisseur réfléchissait, vraisemblablement perdu dans des affaires trop importantes que la petite ne pouvait atteindre. Mais au final, elle s'en moquait. Elle aimait qu'il lui tapote la tête, même s'il ne faisait plus attention, alors elle ne disait rien, restant sans rien faire, un air stupide sur le visage. Le seul bruit était celui du vent sur la végétation, et de son ronronnement étrange qui avait tellement peu l'habitude de sortir de sa gorge qu'il semblait rouillé.

- Tu l'aimes bien, Monsieur Serpentaire ?

Et soudain, seul le vent continua de souffler. Patte d'Hermine ne savait pas pourquoi elle hésitait. Reine-des-Prés lui avait pourtant toujours dit qu'Étoile du Serpentaire était tout ce qu'il y avait de plus grand et de plus génial dans ce monde. Elle avait toujours eu en tête de devenir forte pour le servir et le protéger, et de devenir plus proche encore de son chef. Alors pourquoi? Pourquoi ne parvenait-elle pas à sortir un grand "OUI!" plein d'entrain de sa gueule? Pourquoi gardait-elle ce regard idiot, un peu perdu, au lieu d'être aussi excité que d'habitude, sautillant de joie partout en s'imaginant déjà guerrière, grande et puissante, son seul nom inspirant la crainte des autres Clans?
Qu'est ce qui avait bien pu changer, en ces quelques minutes?

Ses larmes? La perspective que ses rêves n'étaient que des illusions stupides? L'idée que ses pattes ne grandiront jamais? La peur de décevoir celui qui avait prononcé ces mots?

Alors elle se mit à rire doucement. Là encore, sans savoir pourquoi. Mais c'était la seule chose qui lui venait. Un rire faible, sur son visage un peu triste. Comme si la réalité avait couru plus vite qu'elle ne l'avait pu, et avait fini par la rattraper pour lui exploser le visage dans une flaque de boue qu'on appelait vérité. Mais non, ce n'était pas possible. Elle adorait Étoile du Serpentaire. Elle était née pour lui. Dans ses souvenirs les plus lointains, elle aimait déjà se poster devant la pouponnière pour l'observer. Elle ne pouvait pas hésiter. Non? Si? Elle ne savait pas.
Elle ne savait plus.

- Bah... Oui, évidemment, lui dit-elle alors que sa tête se balançait involontairement comme pour dire non. Non à celui qui se moquait d'elle, qui la méprisait, à celle qui, aussi bête qu'elle était, avait des étoiles dans les yeux même s'il l'insultait. Reine-des-Prés, tu vois, elle m'a toujours raconté Étoile du Serpentaire. Et il a fait des trucs trop trop bien. C'est grâce à lui si aujourd'hui, on est trop trop fort de la forêt tu vois.

Elle regardait le sol fixement. Ses pattes ignobles. L'herbe qui bougeait. Son fardeau, à jamais imposé. Elle repensait aux quelques rares rencontres qu'elle avait eu avec son meneur. Et plus elle y pensait, moins tout lui semblait aussi idyllique qu'elle l'avait imaginé. Moins amusant. Moins tendre. Plus froid. Plus moqueur. Plus douloureux.
Elle repensait à Naange, à la compassion, aux sourires qu'il lui offrait. Ça n'avait rien de comparable. Ça n'avait rien d'aussi chaleureux

- Je crois... fini-t-elle par marmonner, de manière incompréhensible.

CSS ©️ S.REMAUD 2016

_________________

Plus classe, tu meurs. Merci Nix! :keur:


Merci Rui!!:
 

Quand je roule sur les rageux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Let's get lost [PV. Naange]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's get lost [PV. Naange]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue
» « I've lost myself in all these fights, I've lost my sense of wrong and right » Ҩ CAT&KATH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN
 :: RPG :: Clan de l'Ombre :: Territoires piquants :: Les Passiflores
-