THE PROPHETIES BEGIN

Thème III - L'intégration

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une journée comme les autres. [Prioritaire Petite Luciole ] - end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Une journée comme les autres. [Prioritaire Petite Luciole ] - end   15.06.17 9:29

Ce matin là n'avait rien d’exceptionnel. Les rares oiseaux qui se risquaient près du camp chantaient, les matous à peine éveillés s'activer tout autours de la clairière sans réellement faire attention au jeune chaton.
Patte de pie s'était levé depuis peu, ses yeux à peine habituer à la lumière il était sortit bien vite de la pouponnière, trouvant l'atmosphère étouffante en son sein. Il avait donc bu un peu du lait de sa mère avant de marcher tranquillement dans la clairière en quête de jeu à faire. Son frère ? Il n'avait pas fait attention à lui en se levant et ne savait donc pas où il était. Oh il aurait très bien put le trouver pour jouer avec lui mais les combats avec Luciole n'était jamais très équitable. Il était bien plus fort que notre petit matou bicolore qui avait beaucoup de mal à prendre le dessus sur lui.
Tout en pensant à la difficulté que Patte de Pie aurait contre Petite Luciole en cas de confrontation, il ne regarda pas où il allait. C'est pourquoi il se heurta très vite à un obstacle. Un obstacle munit de pattes et de fourrures, un autre chaton.
Patte de Pie recule en secouant la tête après le choc violent, il leva le museau, montra les crocs et lâcha un feulement ridicule.

" Tu peux regarder où tu vas ou il va falloir qu'on te classe chez les infirmes ?!
- Pardon ? C'est toi qui m'a foncé dessus boule de poil !
- Oh ! Et bien, en tout cas on ne risque pas de te récompenser pour ton courage, tu arrive pas non plus à assumer tes oreilles je suppose ? "

Patte de Pie avait lever les oreilles, un large sourire aux babines, son ton était moqueur et son regard narquois. Le chaton en face de lui avait effectivement des oreilles opulentes, mais rien de bien choquant. Pourtant, il prit la mouche immédiatement, fronçant le museau il bondit sans avertissement sur le chaton bicolore qui poussa un miaulement surpris.
Les deux enfants roulèrent dans la poussière, se griffant et se mordant violemment. Patte de Pie lui attrapa la gorge entre ses crocs qui ne percèrent pas la peau. Le jeune matou, lui, se contenta de l’acérer le dos.
Encore une fois, la journée du jeune bicolore commençait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Nuage de Luciole
Δ Apprenti
Le chat lumière
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 10/06/2017
Age : 15

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (aout 017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Oeil du Tigre

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres. [Prioritaire Petite Luciole ] - end   18.06.17 22:41



Les rayons du soleil, boule de miel, venaient caresser le feuillage des arbres, ma queue frétillante sous leur pénombre. Mes yeux pétillaient, alors que les anciens me racontaient une histoire intéressante. Je savais que c'était assez mal vu de se préoccuper d'eux, et que, d'ailleurs, ils me faisaient souvent fuir avec leur trop-plein de fierté. Mais parfois ils acceptaient de me parler des combats passés, des événements mystérieux au sein de notre clan. Et d'une certaine manière, ça me fascinait.

Je me relevai sur mes pattes, liserés blancs du sol mousseux, hochant la tête d'un signe respectueux envers ces vieilles silhouettes, avant de repartir embêter d'autres félins, marchant tranquillement hors de leur tanière.
Si le soleil m'aveugla un instant et la chaleur m'étouffa, mes iris jaunes qui recherchaient ma mère n'aperçurent que mon frère, le charmant Patte de Pie, semblant chercher les noises à un autre chaton.

Légèrement exaspéré, j'accourus vers lui, filant à travers le camp. J'entendis alors son feulement de souris, avant qu'il ne miaule, agressivement :

« Oh ! Et bien, en tout cas on ne risque pas de te récompenser pour ton courage, tu arrive pas non plus à assumer tes oreilles je suppose ? »

L'expression fière sur le visage de mon frère fit serrer mon coeur. En effet, le chaton qui lui faisait face avait de larges oreilles. Cela me faisait penser à ma longue queue, qui, lorsque j'étais tout petit, je trébuchais tout le temps dessus tellement j'avais du mal à m'y faire. Notre camarade se jeta alors sur mon frère, et j’accélérai en remarquant que cette querelle s’aggravait de secondes en secondes, l'éclat des crocs et des griffes étincelant dans de lueurs nacrées.

Je bondis sur mon frère qui avait l'avantage, l’éjectant de l'autre chaton qui prit les pattes à son cou, détalant dans la pouponnière. Je fixai alors mon frère, deux boules d'électricité occupant mes orbites, haussant légèrement le ton, ma queue bien droite :

« Si tu crois avoir du courage toi ! Attaquer sur les faiblesses des autres, tu es pitoyable. »


Je le provoquais, et il devait bien le savoir, sauf s'il était encore trop simple d'esprit, les moutons célestes continuant leurs courses au dessus de nos petites têtes.





_________________




PETITE LUCIOLE
presentationfiche de gestion



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres. [Prioritaire Petite Luciole ] - end   19.06.17 16:15

Patte de Pie n'eut pas le temps de mettre une raclée à son adversaire qu'il se sentit déjà en décoller. Ses pattes blanches et cotonneuse abandonnèrent sa proie qui détala plus loin. Il dérapa sur le flanc en lâchant un hoquet de surprise, soulevant un peu de poussière. Il releva la tête et, lorsqu'il reconnu son frère, baissa les oreilles. Son regard luisait d'une lueur colérique. Pourquoi se mêlait-il toujours de tout lui ?

" Si tu crois avoir du courage toi ! Attaquer sur les faiblesses des autres, tu es pitoyable. "


La colère était donc partagée. Les yeux de son frère jetait le même éclat de feu sur le chaton bicolore. Celui-ci se releva et s'ébroua, la mine boudeuse. Il savait bien que son frère le provoquait, il en avait prit l'habitude à force de vivre à ses côtés. Mais il n'aimait tout de même pas cela.

" Mêle toi de tes affaires, Luciole. "


Il avança, passa à côté de Petite Luciole, sa longue queue traînant derrière lui. Il s'arrêta à son niveau, le fixa droit dans les yeux et, avec un sourire amer, lâcha :

" C'est, de toute façon, comme ça que marche le clan. Tu ne pourras pas jouer les héros éternellement. Il viendra bien un jour où tu comprendras que je ne fais que suivre la philosophie de notre superbe chef. "

Il avait cracher ses derniers mots. Qu'il haïsse Étoile de Suie n'avait jamais été un secret pour personne. Il la tenait responsable de la plupart de ses malheurs, même si au fond, il ne faisait surtout que relayer la haine de lui même sur les autres.
Et puis, le comportement de son frère l’excédait. Il jouait les héros dans un monde qui était dépourvu de justice. Patte de Pie trouvait cela si... Inutile ?

" Enfin, tu peux aussi continuer à te voiler la face. Peu m'importe, Lulu'. "
Revenir en haut Aller en bas
Nuage de Luciole
Δ Apprenti
Le chat lumière
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 10/06/2017
Age : 15

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (aout 017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Oeil du Tigre

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres. [Prioritaire Petite Luciole ] - end   01.07.17 23:34



Des vagues topinambours sur les doigts, mes yeux vaillants détaillaient ceux de mon frère, le même jaune éclatant qui teinte mes iris. Mon frère se leva, épine bicolore qu'il était, partageant la même chaleur coléreuse, et boudeur, il répliqua de sa voix familière :

« Mêle toi de tes affaires, Luciole. »


Sur ces paroles, la Pie s'avança d'une démarche indéchiffrable, ses moustaches blanches luisantes sous les flèches ambrées du soleil. Il s'arrêta à côté de moi pour me fixer à nouveau de ses boules électriques, son sourire détestable attaché au visage. Je gardai la tête droite, défiant le regard de mon frère :

« C'est, de toute façon, comme ça que marche le clan. Tu ne pourras pas jouer les héros éternellement. Il viendra bien un jour où tu comprendras que je ne fais que suivre la philosophie de notre superbe chef. »


Oh je le sais déjà Pie ! Et je trouve ça décevant... Des ronces se resserrèrent autour de mon estomac en pensant à notre père. Je voulais honorer sa mémoire, et le protéger bien qu'il devait être heureux et reposé parmi les astres. Je reniflai alors, ma longue queue crème balayant le sol alors qu'il m'avait craché ces mots provocateurs.

« Enfin, tu peux aussi continuer à te voiler la face. Peu m'importe, Lulu'. »

Mes yeux exprimaient une certaine lassitude, un mélange subtile entre l'ennui et l'agacement. Je fis alors un pas vers mon frère, le regardant de haut par ma taille qui le dépassait, les flocons moutonneux du ciel continuant à jouer avec le soleil. Je grognai alors légèrement :

« Je préfère être un héros qu'un pauvre mouton écervelé. Je fis une pause avant de siffler, ma démarche luciole tournant légèrement autour de mon frère. Ne me demande pas après pourquoi maman me préfère, à être aussi détestable et hypocrite ça fait des merveilles ! »

Mon menton se releva à la fin de mes mots. J'avais hésité un instant dans mon esprit avant d'énoncer le sujet qui fâche, mais je n'avais pas pu résister. Comment peut-il oublier que Suie a envoyé notre père à la mort ?!
Si j'avais l'air passif la plupart du temps, il est rare de deviner que mon rêve le plus secret est de me surpasser, devenir le meilleur guerrier de tous les temps ainsi que le meilleur chef qui puisse exister au sein du Clan du Tonnerre. Et contrairement à notre pitoyable cheffe, notre force sera notre union.





_________________




PETITE LUCIOLE
presentationfiche de gestion



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres. [Prioritaire Petite Luciole ] - end   05.07.17 9:35

La réaction de son frère ne se fit guère attendre. Son regard doré exprimait plus de la lassitude que de la colère, il devait être agacé par Patte de Pie et c'est précisément ce que je chaton avait essayer de faire, plus que de lui clouer le bec. Le mâle beige fit un pas en avant, son frère ne bougea pas, aussi frêle et petit qu'il était pour son âge, il ne comptait pas faire preuve de la moindre crainte à l'égard de Luciole.

" Je préfère être un héros qu'un pauvre mouton écervelé.
Il siffla, tournant autours de Patte de Pie avec souplesse, Ne me demande pas après pourquoi maman me préfère, à être aussi détestable et hypocrite ça fait des merveilles ! "

Le mâle noiraud écarquilla les yeux. Avait-il bien entendu ? Il ne savait pas, il se laissa dans un premier temps tomber sur le derrière, assis et recroquevillé dans une allure maladive. Quelque chose, à l'intérieur de lui, lui intima de ne pas bouger. Il avait conscience que la vérité sortait de la bouche de Luciole, mais se l'entendre dire de la part de la seul personne sur laquelle il puisse compter lui fit mal.
Il sentit les mots aussi lourd qu'un rocher tomber dans son estomac, projetant en écho une onde de flamme qui lui déchira le cœur.
Il ouvrit la gueule.
Son museau froncé, il semblait hésiter entre la colère et la peine, mais tout cela ne dura que peu de temps car bien vite il bondit sur ses quatre pattes, poussant un feulement violent.

" Maman te préfère parce que tu n'as pas envoyé notre père à la mort ! Voilà pourquoi, je serais sincère que ce serait la même ! "

Cracha-t-il, vomissant sa rage.

" C'est ça que tu veux m'entendre dire ?! J'ai tué notre père !... Je ne l'ai pas égorger, mais c'est tout comme ! Et tu sais quoi ?! TU SAIS QUOI ?! "

Il ne lui donna pas de réponse immédiate. Il bondit sur lui, poussé par l'énergie subite de la colère. Tout son corps brûlait, il sentait cette rage couler dans sa veine, aussi chaude que de la lave, aussi douloureuse aussi. Il devait s'en libérer !
Aussi, il mordit de toutes ses forces la gorge de son frère, il s'attendait évidemment à une réplique, une contre-attaque venant d'un chaton plus grand en taille, en force et en esprit que lui. Mais la colère lui faisait perdre jusqu'à la notion même de force. Il desserra les dents que pour apporter réponse à Luciole :

" J'AURAIS PRÉFÉRER CREVER DE CETTE FOUTU MALADIE COMME LES AUTRES !!... "

Les yeux humides, déformés de colère et de rage, il reprit, plus bat.

" Tu s'rais seul avec maman comme ça, plus besoin de la partager avec moi... "
Revenir en haut Aller en bas
Nuage de Luciole
Δ Apprenti
Le chat lumière
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 10/06/2017
Age : 15

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (aout 017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Oeil du Tigre

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres. [Prioritaire Petite Luciole ] - end   08.07.17 20:18



Le mépris se lisait dans mes pupilles moutardes en un regard épicé, alors que mon frère fut comme frappé par mes paroles, retombant sur le sol comme abasourdi. Mon gorge se serra alors avant que la tête de mon frère ne se relève, ouvrant la bouche sans un mot, avant de voir ses yeux s'arracher à une lueur peinée, se redressa tout en me feulant au visage :

« Maman te préfère parce que tu n'as pas envoyé notre père à la mort ! Voilà pourquoi, je serais sincère que ce serait la même ! »


Sa voix était poignante et traversée par des éclairs de rage, comme si mon frère me crachait des flammes sur le museau. Mes yeux n'exprimaient que de la surprise, mais aussi de la tristesse. Et j'étais trop étonné pour répondre, trop étonné de ces vagues brûlantes qui émanaient des yeux de Pie.

« C'est ça que tu veux m'entendre dire ?! J'ai tué notre père !... Je ne l'ai pas égorger, mais c'est tout comme ! Et tu sais quoi ?! TU SAIS QUOI ?! »


Toujours dressé de sa silhouette sombre comme une ombre dangereuse, Pie me fixait avec des yeux rageurs, ses crocs claquants ces mots haineux et venus des veines d'un volcan au fin fond de mon frère. Celui-ci me bondit dessus, comme explosant parmi des milliers de scories émotionnels. La violence me fit tomber à terre, alors que mon frère m'attrapa la gorge entre ses crocs.

« J'AURAIS PRÉFÉRER CREVER DE CETTE FOUTU MALADIE COMME LES AUTRES !!... »

Ses paroles vibraient dans le creux de ma mâchoire, alors qu'il continua :

« Tu s'rais seul avec maman comme ça, plus besoin de la partager avec moi... »

Pris d'un sursaut impulsif, je renversai mon frère d'un mouvement d'épaule, passant au dessus de lui. Seulement ses paroles me donnaient la nausée, et j'avais besoin de réveiller ce pauvre imbécile, alors je n'hésitai pas une seconde avant de donner une grosse baffe à mon frère, mes iris brûlants :

« Ne dis pas ça Pie.
»

Mon ton était ferme et ma voix sèche, alors que je repris d'un ton plus bas et plus doux, de sorte à ce que seul mon frère entende, ma longue queue comme un serpent du désert fouettait l'air rageusement :

« Ne dis pas ça Pie parce que moi j'ai besoin de toi, tu es mon seul frère, même si t'es horrible. Et tu le sais peut-être pas mais j'en veux à maman. D'toute façon il y a que des imbéciles ici, et ça m'enrage de te voir suivre ces assassins. Tu n'as pas envoyé papa à la mort, mais tu deviens petit à petit comme les chats qui l'ont tué.
»

Mon corps était traversé par des vagues de détresse et de chagrin, mes yeux s’embuaient mais je secouai ma tête et ses joues touffues, délivrant ensuite mon frère de mon emprise. Comme fatigué par ces événements, mes pattes m'emmenaient vers la pouponnière, où je voulais juste me rouler en boule, la queue un peu basse.




_________________




PETITE LUCIOLE
presentationfiche de gestion



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres. [Prioritaire Petite Luciole ] - end   27.07.17 10:54

D'un simple mouvement d'épaule impulsif le frère de Patte de Pie renversa la situation. Toujours plus fort... Grogna le chaton en son for alors qu'il se retrouva dos au sol et qu'une douleur étouffante lui parcourra l'échine. Les pupilles de son frère luaient de dégoût, il lui asséna une gifle violente qui surpris plus que de raison le chaton bicolore.

" Ne dis pas ça Pie. "

Son ton était si ferme... Pie avait la sensation d'y voir celui de leur père, oui, Luciole était similaire... Le même idéalisme stupide.
Mais Patte de Pie se garda de répondre, réellement intimider par la hauteur que prenait son frère avec la seul utilisation d'un ton autoritaire.

" Ne dis pas ça Pie parce que moi j'ai besoin de toi, tu es mon seul frère, même si t'es horrible. Et tu le sais peut-être pas mais j'en veux à maman. D'toute façon il y a que des imbéciles ici, et ça m'enrage de te voir suivre ces assassins. Tu n'as pas envoyé papa à la mort, mais tu deviens petit à petit comme les chats qui l'ont tué. "

Patte de Pie vit les yeux de son frère s'embuaient, il le vit secoué la tête et le relâcher, se tourner pour se diriger vers la pouponnière.
Il le laissa s'en aller... Après tout, qu'est ce que cela pouvait-il lui faire ? Devenir comme eux était sa seule chance de survie. Il n'était ni fort, ni brave, loin de là. Mais il était malin et agile, il le savait, c'était ainsi qu'il allait pouvoir survivre.
Son père avait été brave, Pie le savait, il avait était honorable, juste, courageux et bon... Mais son père était mort.
Revenir en haut Aller en bas
Nuage de Luciole
Δ Apprenti
Le chat lumière
avatar
Messages : 64
Date d'inscription : 10/06/2017
Age : 15

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (aout 017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Oeil du Tigre

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres. [Prioritaire Petite Luciole ] - end   27.07.17 13:59

[on termine là-dessus ? c:]

_________________




PETITE LUCIOLE
presentationfiche de gestion



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une journée comme les autres. [Prioritaire Petite Luciole ] - end   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée comme les autres. [Prioritaire Petite Luciole ] - end
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN
 :: Au commencement :: Archives :: RPG
-