The Propheties Begin

Thème II - Le redoux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Premiers contacts ft. Petit Crépuscule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Petit Fauve
Δ Petit
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (juillet 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Joli Brouillard

MessageSujet: Premiers contacts ft. Petit Crépuscule   29.06.17 15:42

Ah, il était loin le blizzard qui avait dévasté les Clans lors de la saison des neiges. Petit Fauve en avait souvent entendu parler, lui qui était né juste après la froideur de l'hiver. C'était les anciens qui l'évoquaient parfois, et alors le chaton tigré prenait un malin plaisir à se vanter que sa naissance n'avait fait que chasser les maux du Clan de l'Ombre, et qu'ainsi la tempête gelée avait préféré fuir devant la grandeur du si petit chaton qu'il était. Et chaque jour dès lors, l'animal aussi noir que la nuit quittait la pouponnière pour laisser les chauds rayons du soleil baigner dans son duvet. La couleur de ce dernier d'ailleurs, retenait aisément la chaleur, procurant au jeune félin une sensation agréable lorsqu'il prenait la peine de s'arrêter à la lumière du jour.

Il avait observé l'activité du Camp durant une majeure partie de la matinée, s'osant même à aller réclamer des entraînements clandestins ça et là auprès des matous les moins occupés. Il bouillonnait de devenir Nuage, et il s'imaginait souvent lors de ses contemplations lequel de tous ces vétérans serait celui qui ferait de lui un vaillant guerrier. Son père, qui était le grand meneur de ce royaume, ne confierait certainement pas son premier-né à n'importe quel félin de ce Clan, aussi gentil soit-il. Le sourire aux babines, le petit prince tout de noir poilu finit par rejoindre son antre de chaton lorsque le soleil annonçait bientôt la mi-journée.

C'est alors qu'il posa son regard doré sur l'une de ses camarades de tanière, une simple chatonne comme le Clan de l'Ombre en avait vu naître des milliers. Il se dit qu'il lui fallait être bon avec le peuple, aussi faillit-il la saluer poliment. C'est une simple houppette de poils, alors dressés sur le crâne de la féline, qui le rebuta. Ce genre de coiffure n'était pas rare, lorsqu'on venait de s'éveiller d'une longue sieste, que les chatons font souvent par ailleurs. D'un ton plus ferme qu'à l'accoutumé pour un chaton, Petit Fauve fit de sa voix encore juvénile :

« Hé, simplette, ce n'est pas ainsi qu'on se présente devant son prince. Apprends donc à te toiletter ! »

Et sur ces mots, il releva fièrement la tête, et bomba le torse. D'une allure condescendante, il finit par approcher l'intéressée -Petit Crépuscule- comme s'il attendait qu'elle ose répliquer.

_________________
Fauvy s'exclame en #171717.
Song : Lion - Roar
Lineart by BoogaMouse - Colo by Sombrero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 37
Date d'inscription : 28/04/2017

Carte d'identité
Âge: 3 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: Premiers contacts ft. Petit Crépuscule   29.06.17 20:41

Je venais de me réveiller. La nuit avait été longue, j'avais très mal dormi la veille. Je laissa échapper un grand bâillement en sortant dehors. Il faisait beau, le soleil était de sorti. Temps mieux, marre de la pluie et du ciel gris ! J'étais encore toute endormie que je m'étirais pour être moins ankylosée. C'est alors qu'une voix ferme me dit.

« Hé, simplette, ce n'est pas ainsi qu'on se présente devant son prince. Apprends donc à te toiletter ! »

Je tourna la tête du côté de la provenance de cette dernière et y vit Petit Fauve. Aujourd'hui je n'avais pas du tout envie de chercher des poux au autres. Même le faite qu'il mais appelé "simplette" ne me fit tilter. Je voulais juste me doré la pilule au soleil et de larvée toute la journée. Il tombait bien mal celui là. me dit-je Il faut que je l’expédie vite fait pour pouvoir profiter des rayons du soleil. Il releva fièrement la tête et bomba le torse, incrédule. Voilà comment on pouvait qualifié mon visage à cet instant là. Je ne voyait vraiment pas à quoi ça l’avançait de venir me voir et moi personnellement je ne voulait pas qu'il viennent m'adresser la parole.
Je lui dit tout simplement sans mon habituellement ton provocateur, ce qui était très rare quand je m'adresse à un mâle. J'étais tout simplement lassé et je ne voulait pas avoir là, maintenant d'embrouille avec ce petit Prince de pacotille.

"Qu'est-ce que ça peut te faire ?"

Puis je fit le gros dos en baillant une seconde fois avant de me rouler en boule le dos tournée vers lui. Voila c'était fait maintenant j'espère qu'il ne viendra pas insister, pour une fois que je ne viens pas l'embêter lui et ses deux frangins.

HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Petit Fauve
Δ Petit
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (juillet 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Joli Brouillard

MessageSujet: Re: Premiers contacts ft. Petit Crépuscule   30.06.17 20:20

Petit Fauve était un drôle de numéro pour un jeune. Exigeant en tout domaine, relativement superficiel, provocateur à ses heures perdues, manipulateur en herbe, grand gourmand d'aventures mais surtout imbus de sa personne et de ses origines royales. Mais il avait conscience d'être un chaton unique et surtout particulier. Il rattachait cette face de sa personnalité à sa condition sociale au sein du Clan, puisqu'après tout le fils du chef ne pouvait se contenter de n'être qu'un petit parmi les petits. Non, il se devait déjà d'avoir sa cour et une grande part d'autorité, mais aussi de leadership. Ses confrères, même ceux de pouponnière, devraient le respecter et le suivre du début jusqu'à la fin de sa vie. On ne pouvait pas se présenter aussi grossièrement au seigneur de cet antre qui transpirait le lait maternel, on ne pouvait pas se montrer avec une telle houppette de poils à Petit Fauve.

« Qu'est-ce que ça peut te faire ? » répondit la jeune tricolore.

Il aurait pu être choqué par de tels propos, et peut-être aurait-il du s'offusquer d'un manque aussi malheureux d'observation. Mais le mâle dont il est question, mes amis, a bien des ressources et sait garder son sang-froid dans ce genre de situation désastreuse. D'ailleurs, ce n'est pas bouche-bée qu'il répondit, mais bien avec un sourire amusé collé à la gueule. Donnant un coup de patte dans le dos de son homologue, déjà réinstallée en boule, il répliqua :

« Dois-je m'introduire devant madame ? » Son rictus s'élargit tant il était fier de cette appellation ironique. « Je suis Petit Fauve, le fils de ton illustre meneur, Étoile du Serpentaire lui-même. En conséquence, tu me dois respect et te présenter à moi dans un aussi piteux état relève de l'insulte. Oserais-tu salir ton chef d'une telle provocation à l'encontre de sa progéniture ? »

Parfois, il avait envie de rire devant l’imbécillité de ses futurs sujets. Était-il le seul, dans cette fichue pouponnière, à porter une importance primordiale à la vie du Clan et aux règles de bienséance ? Était-ce là les prémices d'une vie d'empereur que d'être seul à se soucier ? Cependant, il ne pouvait nier que l'audace de cette chatonne l'attirait incommensurablement à la remettre dans le droit chemin. Puis cette attitude rebelle donnait du piquant à sa vie de prince.
HRP:
 

_________________
Fauvy s'exclame en #171717.
Song : Lion - Roar
Lineart by BoogaMouse - Colo by Sombrero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 37
Date d'inscription : 28/04/2017

Carte d'identité
Âge: 3 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: Premiers contacts ft. Petit Crépuscule   30.06.17 21:59

« Dois-je m'introduire devant madame ? » Son rictus s'élargit « Je suis Petit Fauve, le fils de ton illustre meneur, Étoile du Serpentaire lui-même. En conséquence, tu me dois respect et te présenter à moi dans un aussi piteux état relève de l'insulte. Oserais-tu salir ton chef d'une telle provocation à l'encontre de sa progéniture ? »

J'avais bugué. Voila c'était dit ! Pour une fois que je savais pas quoi répondre. La surprise m'avait eu. Je soupira intérieurement mais je ne pouvais me montrer vaincu, il a peut-être gagner cette bataille mais pas la guerre. Mais ce qui m'avais le plus surpris c'était de la façon que se "prince" c'était adressée à moi. Ce type de langage n'était pas très utilisée par ici, ce qui me donna une idée. Une très belle idée, de quoi lui clouée le bec j’espère une bonne fois pour toute parce que là il était en train de manger ma matinée sans que je ne m'en rende compte.J’allais profiter pour m'amuser un peut le temps qu'il me laisse tranquille, après tous ça ne fait pas de mal. Je me redressa et m’assis en face de lui en le saluant comme un guerrier salue son chef, la seule chose qui changeait de ces manières de politesse était mon sourire narquois et mon regard moqueur.

"Oh, je suis navré de vous avoir importunée ma seigneurie. dit-je en lui adressant un large sourire, Après tout messire à habitude de ne rester qu'avec des chat qui ne le suive que par son placement dans la haute hiérarchie. Je suis vraiment navré de vous décevoir mais dans le monde ou nous vivions votre statut ne vous avantagera point, tuer ou être tuer. Mais je suis sure que je ne vous apprend rien après tout vous êtes la chair de notre chef à tous. Maintenant si vous me le permettez."

Puis je sortie dehors et m'allongea sur le côté, fermant les yeux et pour pouvoir réchauffer mon pelage. Voila, dans sa gueule. Maintenant j'allais enfin pouvoir profiter de cette fin de matinée ensoleillée.

HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Petit Fauve
Δ Petit
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (juillet 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Joli Brouillard

MessageSujet: Re: Premiers contacts ft. Petit Crépuscule   01.07.17 21:18

Petit Fauve ne manqua pas le trouble naissant sur le faciès de Petit Crépuscule après qu'il ait usé du beau langage. C'était à force d'écouter les adultes parler que le chaton tigré avait développé un goût pour la langue, et ses belles sonorités. Bien que certaines de ses phrases soient encore maladroitement tournées, le jeune chat noir s'exerçait déjà à un nouveau jeu : celui des mots. Dans quelques lunes seulement, il n'aurait surement plus autant de temps à consacrer à l'étude du langage car obnubilé par son entraînement guerrier. Il était alors assez satisfait que la petite féline tricolore rentre dans son jeu, et prenne un air faussement désolé et respectueux pour lui répondre :

« Oh, je suis navrée de vous avoir importuné ma seigneurie. Après tout messire a habitude de ne rester qu'avec des chats qui ne le suivent que par son placement dans la haute hiérarchie. Je suis vraiment navrée de vous décevoir mais dans le monde où nous vivons votre statut ne vous avantagera point, tuer ou être tué. Mais je suis sure que je ne vous apprends rien, après tout vous êtes la chair de notre chef à tous. Maintenant si vous me le permettez. »

Ceci dit, la chatonne au regard ambré quitta l'antre des petits pour aller se prélasser au soleil. Mais, décidé à remporter cette joute verbale, le petit prince sombre la suivit, un sourire narquois collé à la gueule. Lorsqu'elle finit par s'installer confortablement, il commença à lui répliquer sur un ton empli de comédie, propre à ce genre de duel.

« Je suis navré de vous ramener à la triste réalité aussi durement mais... Mais le regard que nos camarades portent sur leur prince est loin de l'empathie ou de l'admiration qu'il mérite. Je ressens dans leurs mots et dans leurs actes une grande part de jalousie à mon encontre. » Il marqua une pause, très courte, mais qui mit en valeur une autre vérité. Petit Fauve venait de s'avouer tout haut que, loin d'être suivi et aimé dans la pouponnière, on le méprisait souvent pour sa place et sa haute estime de lui-même. Il poursuivit, cessant de s'évoquer à la troisième personne. « Tuer ou être tué, hein ? Je te propose de découvrir lequel de nous deux est le plus bas dans le classement de la vie, Petit Crépuscule. »

Il avait conscience de déranger la petite femelle, et qu'il risquait à nouveau d'être ignoré. Seulement, Petit Fauve était agacé par le manque d'intérêt que ses camarades de tanière avaient pour lui. Il voulait exister à leurs yeux. Il voulait prouver à tous qu'il ne faisait pas que raconter qu'il était le plus fort, mais qu'il l'était réellement. Pris d'une soudaine envie de dominer Petit Crépuscule de force, Petit Fauve lui bondit sauvagement dessus. Avec l'élan, les deux chatons débutèrent un roulé-boulé au terme duquel le mâle au regard doré parvint à littéralement éjecter son adversaire, qui chuta un peu plus loin, percutant un petit caillou qu'il y avait là. Évidemment, le choc n'avait rien eu de réellement désastreux au vu de la force que possédaient les chatons, mais le fils d'Étoile du Serpentaire n'avait clairement pas maîtrisé le déroulement de l'attaque, et la vue de sa congénère roulant sur le caillou et grimaçant de douleur avait fini par entamer sa conscience. Il avait seulement voulu jouer avec elle, la titiller un peu, dévoiler la face taquine que tous les jeunes félins possèdent au fond d'eux, et qu'il se tuait à faire taire pour garder l'image d'un mâle aussi digne que son géniteur... Il se redressa sur ses quatre pattes, s'en voulut soudainement d'avoir attaqué son homologue par surprise, dans le dos et surtout d'avoir tenté de la soumettre par la force, même au travers d'un jeu. Il s'approcha en courant, soucieux.

« Ça va ?! Je suis désolé, je n'voulais pas y aller aussi fort, je te l'jure ! »

Le chaton noir scruta soudain les alentours. Y avait-il des témoins de cet accident ? Allait-il se faire sanctionné pour avoir été trop brutal avec sa camarade ? Ainsi inquiet, Petit Fauve baissa sa garde.

_________________
Fauvy s'exclame en #171717.
Song : Lion - Roar
Lineart by BoogaMouse - Colo by Sombrero


Dernière édition par Petit Fauve le 01.07.17 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 260
Date d'inscription : 16/05/2016

MessageSujet: Re: Premiers contacts ft. Petit Crépuscule   01.07.17 21:18

Le membre 'Petit Fauve' a effectué l'action suivante : Don des étoiles


'Attaque Clan' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 37
Date d'inscription : 28/04/2017

Carte d'identité
Âge: 3 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: Premiers contacts ft. Petit Crépuscule   01.07.17 22:08

« Je suis navré de vous ramener à la triste réalité aussi durement mais... Mais le regard que nos camarades portent sur leur prince est loin de l'empathie ou de l'admiration qu'il mérite. Je ressens dans leurs mots et dans leurs actes une grande part de jalousie à mon encontre. Tuer ou être tué, hein ? Je te propose de découvrir lequel de nous deux est le plus bas dans le classement de la vie, Petit Crépuscule. »

J’ouvris un œil, il m'avait suivi pour répondre. Bon si tu l'écoute pas et que tu pense à autre chose ça peux passer. Quand il finis sa phrase j'ouvris un œil et regarda dans sa direction pour voir si il repartait. Mais au lieu de ça je le vit bondir dans ma direction, étant à moitié endormie je ne compris pas ce qui ce passait. Jusqu'au moment ou je sentie que le bas de mon crâne percuta quelque chose de dur, j'eus une grande douleur qui se propagea dans presque la totalité de la boite crânienne. Je grimaçait de douleur. La vache, pourquoi il m'avait sautée dessus ?! Je lui avait rien fait, à quoi ça lui sert de faire ça ? Je le vit au coin de l’œil s'approcher de moi en courant. Je ne voyait pas l'expression de son visage, surement content d'avoir réussi à me projeter aussi loin.

« Ça va ?! Je suis désolé, je n'voulais pas y aller aussi fort, je te l'jure ! »

Je ne comprenais plus rien, pourquoi il venait voir comment j'allais. il l'avais fait expert, non ? En tout cas avoir osé m'attaquer comme un lâche et par derrière, pour ça il allait le regretter, même si il ne voulait pas me faire tomber comme ça. Je me releva titubant un peut, sonnée par le choc. Je le regarda des éclairs dans les yeux.

"Tu plaisante j’espère ? Tu croix vraiment que je vais avaler ça ? Je suis pas débile non plus, hein. Tu n'est qu'un lâche qui attaque les autres par derrière !"


Il n'avait pas l'air d'écouter ce que je disais, au lieux de ça il regardait à droite et à gauche. C'était ma chance. Je sauta dans la direction et le griffa au visage. Certes c'était peu profond mais assez pour voir apparaître un filet de sang dégoulinant de l'entaille et tombant au sol en gouttelettes. J'étais déjà un peux satisfaite par l’apparition de petit marques rouge sur le sol mais cette simple blessure ne suffisait pas pour lui faire comprendre sa bêtise, il fallait que je le ridiculise en le renvoyant dans la pouponnière encore plus blesser. Je le regardait un sourire cruelle en coin. Mon regard était comme deux tempêtes, enragée et colérique.

"Tu as raison, voyons qui de nous deux est le plus bas dans le classement de la vie."


Puis je sauta dans sa direction toute griffe dehors, feulant de rage. Mon poil c'était hérissée et mes yeux était toujours animés par la rage.

_________________


Dernière édition par Petit Crépuscule le 01.07.17 22:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Messages : 260
Date d'inscription : 16/05/2016

MessageSujet: Re: Premiers contacts ft. Petit Crépuscule   01.07.17 22:08

Le membre 'Petit Crépuscule' a effectué l'action suivante : Don des étoiles


'Attaque Clan' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Fauve
Δ Petit
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (juillet 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Joli Brouillard

MessageSujet: Re: Premiers contacts ft. Petit Crépuscule   02.07.17 10:26

Petit Fauve observait toujours le Camp. Quelqu'un les avait forcément vu, personne ne le laissait seul bien longtemps. Tantôt c'était Douce Ancolie qui le pressait contre son flanc pour le lécher longuement, tantôt c'était Esprit Soucieux qui l'observait du seuil de son antre voire le suivait parfois. Mais depuis la naissance de Petit Feulement, il passait au second plan. Sa mère n'avait d'yeux que pour ce petit qui n'était même pas le sien, mais celui de Fleur Noire. Et Esprit Soucieux était occupé avec Nuage Ensoleillé, et toutes leurs plantes puantes. Soudain, il subit un choc, et dans la seconde d'après, une petite griffe juvénile s'invita dans la chair de sa joue, lui arrachant une grimace. Lorsqu'il posa son regard sur Petit Crépuscule, cette dernière était à nouveau debout et le fixait avec rage.

« Tu as raison, voyons qui de nous deux est le plus bas dans le classement de la vie. »

Puis, ni une ni deux, elle bondit sur le petit mâle noir toute griffes dehors. Elle est folle, cette gamine ! Appelez Esprit Soucieux, qu'il la drogue au pavot ! Malgré la surprise et le mépris, le fils du chef ne pouvait nier la satisfaction qu'il éprouvait de voir ainsi sa camarade se soucier de lui. Et bien qu'elle avait été bien trop violente à son goût, son énervement était surtout le signe qu'il menait la danse, et qu'il la tenait par les nerfs. Ainsi, il s'osa à dire, alors qu'ils se débattaient :

« Verser le sang royal ? Tu descends déjà de deux rangs dans le classement ! »

Il sourit, lui aussi entrait dans le jeu de son adversaire. Il espérait, en acceptant la violence de ce jeu, réussir à calmer Petit Crépuscule. Elle était l'une des seules femelles de la pouponnière, et devait grandement s'ennuyer. Il suffisait de comprendre le caractère explosif qui habitait la chatonne pour deviner que peu de félins se risquaient à jouer avec elle. Petit Fauve finit par se libérer de la tricolore, et il eut droit à une petite pause qu'il utilisa pour miauler :

« Tu ne sais pas jouer ? On n'a pas le droit de faire couler le sang de nos confrères. Nous sommes de futurs guerriers de l'Ombre, c'est ça qu'on doit voir. Les petites provocations, ça ne gêne que les chatons. T'es encore un chaton, Petit Crépuscule ? Tu vas rester un chaton toute ta vie ? »

Ceci dit, il bondit sur la féline au regard ambré et la plaqua à même le sol, comme le lui avait déjà enseigné Jour Pluvieux, son oncle, un jour où le chaton l'avait longuement harcelé. Il planta ses yeux dorés dans ceux, légèrement plus sombres de la femelle. Dedans, on pouvait lire une envie de dominer mais aussi et surtout de calmer son alter-ego féminin. Rentrer dans le jeu de la femelle pour l'en sortir, voilà quelle avait été sa stratégie.

HRP:
 

_________________
Fauvy s'exclame en #171717.
Song : Lion - Roar
Lineart by BoogaMouse - Colo by Sombrero


Dernière édition par Petit Fauve le 02.07.17 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 260
Date d'inscription : 16/05/2016

MessageSujet: Re: Premiers contacts ft. Petit Crépuscule   02.07.17 10:26

Le membre 'Petit Fauve' a effectué l'action suivante : Don des étoiles


'Attaque Clan' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 37
Date d'inscription : 28/04/2017

Carte d'identité
Âge: 3 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: Premiers contacts ft. Petit Crépuscule   06.07.17 21:25

« Tu ne sais pas jouer ? On n'a pas le droit de faire couler le sang de nos confrères. Nous sommes de futurs guerriers de l'Ombre, c'est ça qu'on doit voir. Les petites provocations, ça ne gêne que les chatons. T'es encore un chaton, Petit Crépuscule ? Tu vas rester un chaton toute ta vie ? »

Tout ce qui me disait ne faisais que passer d'une oreille à l'autre. Mon sang était bouillant, en pleine action, l'adrénaline était là. J'étais aveuglée par la colère, à cette instant aucune choses n'avait une quelconque importance à mes yeux seul faire regretter à ce petit imbécile le fait de m'avoir bousculée. Il me sauta dessus et me cloua au sol, je ne pouvais plus bouger. Je feulait de rage et bougeait dans tout les sens, donnant des coups de pattes à l'aveuglette ce qui ne marcha pas du tout. Je sortait mes croc pour pouvoir l'attraper mais c’était pareille. Je commençais petit à petit à m'épuiser, mes coups devenait de plus en plus lent et rare. Je reprenais petit à petit mes esprits. Je le voyais, il était au dessus de moi me regardant. Je le scruta quelques instants du regard avant de détourner la tête, en laissant échapper un bruit méprisant.

"C'est bon lâche moi maintenant."

Je ne bougeait plus. Attendant qu'il me relâche. J'étais redevenue totalement calme. Ma respiration avait diminuer, elle étais redevenue lente. Je m'étais un peut trop enflammée sur ce coup là.

HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Petit Fauve
Δ Petit
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (juillet 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Joli Brouillard

MessageSujet: Re: Premiers contacts ft. Petit Crépuscule   14.07.17 14:47

La calico se débattait furieusement, sans hésiter une seule seconde à donner de grands coups de griffes, qui n'atteignaient bien heureusement pas son camarade tigré. Ses petits crocs, pointus et blancs d'ivoire étaient eux aussi de sortie et claquaient de temps à à autre, comme pour rappeler à son bourreau qu'il ne devait pas lui tendre une oreille. Maintenant toujours -et par chance- la féline à terre, Petit Fauve ressentit la rage de sa comparse et vit, à travers ses gémissements rageurs, le déchaînement de la jalousie qu'il accumulait depuis quelques temps. Des griffures, des morsures, des cris emplis de haine et d'impuissance... Voilà ce qu'il avait lui aussi envie de faire subir à ceux qui le blessaient. Sa mère, qui n'avait d'yeux que pour le petit de Fleur Noire, son père pour avoir fécondé la guerrière apathique, Petit Feulement pour survivre malgré sa faiblesse et alimenter par ses gémissements juvéniles l'envie de le protéger, son frère pour ne rien dire et ne rien faire, Esprit Soucieux qui avait aidé le chaton à vivre et tous ses camarades qui l'ignoraient, lui et sa tristesse. Le Clan tout entier était un ramassis de crevures, et sa propre famille, de son sang noble, n'avait même pas remarquer le mal-être de leur premier-né.

Petit Fauve fut extirpé de ses pensées par un coup de patte qu'il peina à éviter. La petite femelle au regard ambré était entrain de se calmer. Sans qu'elle ne l'admette jamais, elle venait de se soumettre à son homologue masculin. Ses prunelles d'or fixèrent à nouveau le visage de sa camarade, à la recherche d'émotions. Était-elle juste épuisée, ou triste, ou encore était-ce là un piège ?

« C'est bon lâche moi maintenant. » finit-elle par déclarer en détournant la tête sur le côté.

La féline tricolore était redevenue complètement calme. Elle s'était apaisée aussi vite qu'elle s'était énervée auparavant. Cette constatation troubla Petit Fauve, à qui il fallut un certain moment avant de se détendre à son tour. Il n'avait pas envie de relâcher Petit Crépuscule. Il ressentait le besoin de la maintenir ainsi, sous lui, encore longtemps. La voir là, soumise, détournant le regard de longues minutes. La sensation de maîtriser la situation et sa camarade le chamboulait, pire encore, elle lui était agréable. Seulement, le petit mâle noir comprit que la situation deviendrait trop étrange, aussi s'éloigna-t-il de la belle calico. Il s'écarta assez pour permettre à son congénère féminin de se relever, puis il s'assit. Il brisa alors le silence qui venait de s'installer entre eux.

« On joue à quoi, maintenant ? » demanda-t-il.

Son regard se porta vers le Camp. Les chatons avaient une facilité déconcertante à trouver de quoi s'amuser, en règle générale. Et l'enfant-roi n'échappait pas à la règle. Il souhaitait mettre sa nouvelle partenaire de jeu au défi sans que le jeu ne soit trop violent, au vu des crises que pouvaient piquer la petite. Il fit un premier repérage du campement, et finit par reporter son regard sur Petit Crépuscule. Elle avait suscité en lui une fascination, renforcée par la satisfaction qu'il avait vécu lorsque la féline s'était implicitement soumise à lui. Comment la chatonne pouvait-elle combiner autant de violence et de sang-froid ?
HRP:
 

_________________
Fauvy s'exclame en #171717.
Song : Lion - Roar
Lineart by BoogaMouse - Colo by Sombrero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 37
Date d'inscription : 28/04/2017

Carte d'identité
Âge: 3 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: Premiers contacts ft. Petit Crépuscule   14.07.17 18:34

Il m'avait relâché, je me releva et épousseta mon pelage plein de poussière et de terre.

« On joue à quoi, maintenant ? » demanda-t-il.

Je le regardait, avant de regarder autour de moi. Jouer avec quoi ? il est bien drôle mais il veux jouer avec quoi ? Mon regard passa le camps à la loupe. Les boules de mousse son pour les gamins. Pareil pour les épines de pins, en plus ça pique. J'eus une idée, un sourire malicieux ce dessina sur mon museau. Je me tourna vers lui une étincelle de défi dans le regard.

"Pourquoi n'allons nous pas découvrir notre prochaine tanière. A part si tu a peur ..."

Je laissa ma phrase en suspens, je le mettais au défi. J’espérais qu'il réagirait à ma réponse, ce serait drôle. Enfin un peux de mouvement. Je sautillais sur place exciter à aller là ou nous n'avions pas le droit, s'incruster discrètement dans un endroit interdit... De quoi être satisfaite pendant un bon moment. Je commença a nier de partir en direction de la tanière des apprentis, pourvu qu'il me suive. C'est mieux de faire ce type de bêtises à plusieurs. j'avais tellement hâte, puis peut-être qu'après on irait voir celle des guerriers.

HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Premiers contacts ft. Petit Crépuscule   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premiers contacts ft. Petit Crépuscule
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit Crépuscule le n'amoureux de Patte Enflamée
» Le fil devra rouge ? Rêve petit ange, rêve.
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
» Petit besoin (d'un Courant) d'air

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Propheties Begin :: RPG :: Clan de l'Ombre :: Camp de l'Ombre :: Pouponnière-