THE PROPHETIES BEGIN

Thème III - L'intégration

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm still the boss here, baby ft. Petit Feulement - abandon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage du Fauve
♪ Apprenti
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 10 lunes (novembre 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Joli Brouillard

MessageSujet: I'm still the boss here, baby ft. Petit Feulement - abandon   02.07.17 16:31

Aujourd'hui, Petit Fauve était en colère. Le Camp était baigné par la lumière chaleureuse du soleil, et bien des félins profitaient de ces rares rayons pour se reposer et se réchauffer. Aussi, l'ambiance du Camp, jusqu'alors tendue par l'arrivée d'un solitaire, s'était apaisée grâce à la météo. La plupart des chatons jouaient dehors, et les reines veillaient sur eux. Seuls le chaton tigré, le rejeton de Fleur Noire et la reine à qui la mère avait confié son fils pour souffler un peu étaient restés dans la pouponnière.

Petit Fauve posa son regard doré sur la petite boule de poils sombres. Cette chose avait détruit son monde. En plus de miauler toute la nuit durant, et d'empêcher le premier-né du chef de dormir, Petit Feulement -quel nom ridicule- lui volait toute l'attention. Il n'y avait qu'à regarder le comportement des autres chatons; tous étaient venus le voir, et certains même l'avaient apprécié. Personne n'est venu me voir quand je suis né, pas même Serpentaire. Sa propre mère, Douce Ancolie, qui avait la réputation d'être une mère plus que protectrice, avait fini par jeter son dévolu sur ce petit être. Elle ne regardait plus son fils aîné de la même manière, le noiraud l'avait bien compris. On ne parlait plus que de Petit Feulement, ce pauvre petit rejeton que la vie avait malmené dès la naissance et qui, très faible en premier temps, reprenait fièrement du poil de la bête. Et quand il les entendait remettre cette force et cette détermination de survie sur son lien de parenté avec Étoile du Serpentaire, ah plus d'une fois Fauve avait songé à perdre malencontreusement son cher demi-frère !

Ses yeux dorés observèrent la reine à qui on avait confié le marmot. Elle avait l'air épuisé, et surement était-ce parce que ses propres petits ne tarderaient plus. Le chaton tout de noir poilu lança un regard au dehors. Tout le monde jouait, ou bénéficiait de la chaleur ambiante. C'est la féline, une cendrée, qui entama une discussion maladroite avec lui. Après quelques échanges, le chaton fit mine de se rappeler de quelque chose d'urgent et il lâcha :

« Oh, hé ! J'ai complètement oublié de te prévenir, mais ce matin Esprit Soucieux m'a dit qu'il voulait te voir ! Je pense qu'il a oublié aussi, tu devrais aller vérifier dans son antre, je surveille Petit Feulement, ne t'en fais pas. »

Sa panique sembla se transmettre à la reine qui se dressa soudainement, sans même songer que le petit qui était devant elle pouvait potentiellement être un menteur. Lorsqu'elle disparut, Petit Fauve se surprit à faire non de la tête, les sourcils froncés, comme déçu de la naïveté de l'adulte. Enfin, il se redressa sur ses quatre pattes et s'approcha du ramassis de poils qui bougeait de temps en temps et il le retourna négligemment d'un coup de patte.


_________________
Fauve s'exclame en #171717.
Song : Lion - Roar
Dessin de Sheela
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Date d'inscription : 26/06/2017

Carte d'identité
Âge: 4 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: I'm still the boss here, baby ft. Petit Feulement - abandon   11.07.17 23:43

Le soleil régnait en maître dans les cieux, filtrant à travers le feuillage de la pouponnière et exposant de par sa lumière les entrailles de mère nature. On pouvait décrire les multiples veines parcourant les feuilles des arbres et les pétales des fleurs les plus fragiles.

Les cris des chatons jouant à l'extérieur résonnaient dans le camp, lui donnant vie et s'harmonisant si bien aux craquements des pins, au bruissement de la verdure. Tel un orchestre des plus naturels et doux. Une douce journée au milieu d'un camp qui avait pourtant vu tant de sang couler.

A l'abris de la chaleur, sous l'ombre des buissons, se cachait une petite créature. Une petite boule de poil sombre qui avait attiré tant d'attention malgré son incapacité a pouvoir communiquer ni même encore marcher. C'était un mâle qui, bien qu'il avait eu droit à un mauvais départ dans la vie, prenait de plus en plus de force chaque jours. Le moment où il ouvrirait les yeux ne serait tarder.

Le chaton qui semblait gagner une conscience de lui-même plus accru chaque jours capta le son d'un échange non loin de lui. Il ne fit pas de son, trop occupé à s'éveiller lentement de son sommeil quand soudain, en hâte, la chaleur du ventre collé à lui disparut. En panique, le chaton poussa quelques petits miaulements avant de sentir la présence d'un autre chat tout prêt de lui. Instinctivement il rampa vers l'être mais...Là ne fut pas la surprise quand il sentit le monde dégringoler, rouler, et se secouer. La petite bête se retrouva les quatre fers à l'air. Retourné comme une vulgaire marchandise que l'on souhaiterait inspecter et battait déjà de ses petites pattes pour retrouver son équilibre en poussant de petits miaulements de frustration et détresse.

HRP:
 

_________________
Merci Lulucampo pour ce magnifique dessin de Petit Feulement <3
CLIQUE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Fauve
♪ Apprenti
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 10 lunes (novembre 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Joli Brouillard

MessageSujet: Re: I'm still the boss here, baby ft. Petit Feulement - abandon   14.07.17 17:02

Le nouveau-né, qui se remettait doucement d'un début de vie plus que difficile, battait pourtant énergiquement des pattes afin de se repositionner dans le bon sens. Le minuscule mâle piaillait, appelant incontestablement de l'aide. Petit Fauve, surpris par tout le bruit que la petit vie parvint à émettre, se mit à paniquer. Et si quelqu'un entrait dans la pouponnière ? Et si on comprenait tout le mal qu'il voulait à Petit Feulement ? Sa colère resurgit lorsqu'il pensa tout ce que cet être avait amené de mauvais dans sa vie, et autant d'agacement que de courroux, il donna un second coup de patte dans l'animal faiblard. Celui-ci, plus fort que le premier, agita davantage le rejeton aux pattes claires.

« Ta gueule, Petit Monstre ! » articula-t-il dans un murmure, furibond mais silencieux.

Il plissa les yeux en contemplant la réaction de son demi-frère. Demi-frère... Ces mots le firent grimacer. Il refusait que d'un trait d'union, Petit Feulement soit placé aux côtés de Petit Scorpion. Même lui ne mérite pas ça. Non, c'était un tiret qui les séparerait à jamais; cette stupide boule de poils bruyante de Petit Scorpion, de Petite Griffe et de lui-même.

« Tu n'fais pas parti de la famille, t'entends ça ?! T'es pas un prince. »

Le pelage encore duveteux qui recouvrait sa peau s'hérissa lorsqu'il posa à nouveau ses yeux dorés sur l'immondice marbrée. Sa mère faisait l'erreur de l'inclure. Elle le choyait en secret, le regardait avec des yeux d'amour, le premier-né n'avait pas pu passer à côté d'autant de détails. Et lui, lui elle ne le voyait même plus. A présent, c'était Esprit Soucieux qui le veillait nuit et jour, à l'affût de la moindre bêtise. Même Étoile du Serpentaire, qui n'avait alors jamais été présent que par la puissance de son rang l'avait moins déçu que la calico.

« T'façon t'es qu'un fils de putain, voilà... »

Il vomit presque ces mots insultants avec la moue boudeuse de l'enfant qu'il n'était alors qu'encore. Il avait appris cette grossièreté en écoutant les femelles du harem. La naissance de Petit Feulement avait mis la griffe sur un autre problème dans la vie de Petit Fauve : la polygamie instaurée par son père. Douce Ancolie n'était qu'une impératrice parmi d'autres. Mais Fauve ne serait pas un prince parmi d'autres. Aussi souffla-t-il à l'oreille de son cadet.

« Faut pas qu'tu survives. »

HRP:
 

_________________
Fauve s'exclame en #171717.
Song : Lion - Roar
Dessin de Sheela
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Date d'inscription : 26/06/2017

Carte d'identité
Âge: 4 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: I'm still the boss here, baby ft. Petit Feulement - abandon   15.07.17 1:58

La petite boule de poil continua de se débattre en poussant de petits cris lorsque ses pattes retrouvèrent enfin la rassurante sensation du sol sec. Soudainement plus silencieux Petit Feulement recommença à avancer au hasard, reniflant l'air et cherchant un corps contre lequel se blottir. Il tentait de dénicher avec un espoir vain l'odeur de sa mère ou de Douce Ancolie. C'est qu'à force de passer du temps avec les deux reines son petit nez avait du mal à faire la différence.

Puis inopinément un autre coup, cette fois-ci plus puissant, qui envoya valser le petit corps sombre encore si fragile. Si fragile d'ailleurs que l'attaque fut un véritable choc pour le minuscule mâle. Il en eu le souffle coupé son cri s'étant stoppé avant même qu'il ne fasse vibrer ses cordes vocales. Après un court silence qui ne fut brisé que par la voix agressive de Petit Fauve, Petit feulement se remit à piailler de plus belle en tentant frénétiquement de sentir le sol sous ses coussinets.

L'instinct faible mais pourtant présent du chaton lui indiquait qu'il y avait un danger, un danger non loin de lui et il fuyait le plus rapidement possible...Ce qui n'était évidement pas très efficace. Il se traînait dans la direction opposée de son aîné en miaulant aussi fort qu'il le pouvait. Suppliant sans même réellement le savoir l’arrivée de sa mère ou de qui que ce soit qui puisse l'aider.

HRP:
 

_________________
Merci Lulucampo pour ce magnifique dessin de Petit Feulement <3
CLIQUE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I'm still the boss here, baby ft. Petit Feulement - abandon   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm still the boss here, baby ft. Petit Feulement - abandon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» drop sur les boss monsters
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Mon Big Boss motard
» Waaagh du boss ouvr'boite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN
 :: Au commencement :: Archives :: RPG
-