THE PROPHETIES BEGIN

Thème IV - Les Lunar Pod
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Some cats and some secrets {Lynx} - abandon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage des Ruisseaux
♫ Apprenti-guérisseur
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 29/03/2017

Carte d'identité
Âge: 16 Lunes (avril 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Some cats and some secrets {Lynx} - abandon   03.07.17 14:06

Some cats and some secrets.
L'heure du partage vient de s'achever. Maman vient de finir de me lécher et mon pelage est tout propre. J'ai beau réussir à me nettoyer tout seul, passer sous la langue de Maman est quand même super agréable. En plus elle est bien plus rapide que moi à me laver. J'avoue facilement, à moi-même, que j'ai encore un peu de mal à atteindre certaines parties de mon corps pour me les lécher. Ma soeur est déjà partie en escapade quelque part dans le camp et je compte bien la rejoindre. Pourtant cette idée s'estompe lorsque je sors de la Pouponnière. Aucune Petite Abeille à l'horizon. Je soupire de dépit et me dirige vers les tiges de roseaux. Peut-être y trouverais-je une proie à partager avec ma soeur ou ma mère selon leurs disponibilités. Une fois là-bas, j'aperçois un autre chaton, pas si inconnu que ça. Petit Lynx se tient non loin de la pile de gibiers. Le Petit au pelage clair est l'un des fils de ma tante, mon cousin donc. Je regarde autour de moi, aucune trace de son frère Petit Merle. Je n'aime pas trop mon deuxième cousin, il m'écrase facilement dans ses bagarres et il a toujours ce petit sourire qui m'exaspère. Est-ce de ma faute si ma constitution ne m'a pas forgé en un vigoureux et fort futur Guerrier? J'apprécie bien plus Petit Lynx et son caractère doux et agréable à vivre. Allez, pourquoi pas me socialiser un peu. Je m'approche du félin et, une fois n'est pas coutume, prend la parole en premier.

Bonjour Petit Lynx, belle journée, n'est-ce pas? Allais-tu prendre à manger?


Peut-être pourrions-nous partager ensemble cette proie que je comptais prendre. Du moins si mon cousin est d'accord avec cette idée.


_________________

sitting cat by Nix - Petite Meduse | standing cat by Saffy - Etoile de Suie

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Lynx
Δ Petit
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 28/06/2017
Age : 34
Localisation : Var

Carte d'identité
Âge: 5 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: Some cats and some secrets {Lynx} - abandon   03.07.17 14:41

A l'heure du partage, si maman avait commencé à faire ma toilette, je m'étais rapidement retiré, bien que trouvant cela plaisant. J'aimais sentir la langue chaude et râpeuse de ma mère sur mon pelage. Elle était en plus, beaucoup plus efficace que moi-même pour lisser mon poil parfois rebelle. Mais l'oeil critique et moqueur de mon frère avait eu l'effet d'une douche froide sur moi. Du coup, je m'étais doucement écarté de maman en me secouant légèrement :
"Je ne suis plus un chaton maman, je peux y arriver seul, tu sais ?"
Maman a sourit, l'air amusée, me toisant de son chaud regard. Mais j'usais d'un air aussi déterminé que possible pour la convaincre. Elle finit par céder :
- D'accord Lynx. Et bien fais donc, je t'en pries.

Je la regardais, plus très sûr de moi soudain. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle baisse les armes aussi vite. De son côté, mon frère était déjà parti de la tanière après un ricanement retentissant. Mais je me décidais enfin et me mettais à faire ma toilette avec beaucoup d'application sous l'oeil amusé de maman. Lorsque j'eu terminé, je m'approchais d'elle pour passer ma langue sur sa joue.
Elle ronronna tendrement, me rendant cette caresse humide et d'un coup de museau, me poussa vers la sortie.


- Vas donc t'amuser un peu dehors avec ton frère.
Et si vous décidez de manger ensemble, ne prenez pas une proie trop grosse que vous ne sauriez finir.

"D'accord maman."

J'avais marqué une brève hésitation avant de lui répondre. Jouer avec mon frère ? Je n'étais pas sûr que c'était l'idée du siècle. Cependant, je sortais quand même et regardais autour de moi. Petite Abeille était déjà dehors, mais comme avec les autres femelles, j'avais cette terrible tendance à bégayer lorsqu'on parlait tous les deux. Rui, lui faisait encore le partage avec sa mère. Merle ? Pas le temps de me demander où il est que je me sens percuter violemment au niveau de l'épaule, un cri de guerre m'ayant atteint en même temps. Merle ! Je me secouais un peu en me remettant sur mes pattes et regardait mon frère, l'air contrarié.

- T'es plus aussi propre maintenant ! "Je peux faire ma toilette tout seul." Ah ! Tu parles ! Une vraie souris mouillée !
"Laisses-moi tranquille Merle. Je t'ai rien demandé !"
- "Laisses-moi tranquille Merle !" Quand cesseras-tu d'être un bébé ?
"Quand cesseras-tu de me chercher des puces ? T'as qu'à aller ennuyer les apprentis, ils sont en train de rentrer au camp."

Mon frère tourna la tête vers l'entrée et fila sans rien ajouter au devant des plus grands. Je poussais un léger soupir de soulagement. Enfin tranquille. Je me dirigeais alors vers les roseaux, décidé à aller voir la réserve de gibier pour voir ce qu'il y avait dessus. Elle était pas mal garnie, mais pour le moment, n'avait pas une grande envie de prendre quoi que ce soit. Je me couchais donc non loin de la réserve, le museau posé entre mes deux pattes avant. J'inspirais et poussais un profond soupir ensuite, commençant d'ores et déjà à rêvasser.
Cependant, cela ne dura pas longtemps. Une voix connue près de moi me fit soudainement relever les yeux puis la tête. Patte des Ruisseaux s'était approché de moi et m'adressait la parole. J'opinais de la tête tout en le saluant et en répondant à sa question.


"Bonjour Patte des Ruisseaux. Oui, le sol est encore chaud, c'est apaisant. Je n'ai pas encore très faim pour le moment. Je me suis dit que rester non loin de la réserve m'ouvrirait peut-être l'appétit."

L'air un peu gêné, je me passais un coup de langue sur le poitrail, souillé par la poussière après l'attaque impromptue de mon frère un peu plus tôt.

"Et toi ? Tu comptais prendre quelque chose à partager avec Petite Abeille ?"

Ces deux-là étaient inséparables. J'enviais leur complicité en me demandant pourquoi une telle cohésion n'existait pas entre mon frère et moi. Mais je connaissais la réponse. Nous étions trop différents tous les deux. En attendant, j'attendais donc la réponse de Rui, mes yeux bleus posés sur lui. Je remarquais alors que nous avions pour ainsi dire le même regard. Notre lien familial se voyait un peu quand même. Avions-nous d'autres points communs ? Je me le demandais à présent.

_________________
"Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage des Ruisseaux
♫ Apprenti-guérisseur
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 29/03/2017

Carte d'identité
Âge: 16 Lunes (avril 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: Some cats and some secrets {Lynx} - abandon   03.07.17 15:02

Some cats and some secrets.

"Bonjour Patte des Ruisseaux. Oui, le sol est encore chaud, c'est apaisant. Je n'ai pas encore très faim pour le moment. Je me suis dit que rester non loin de la réserve m'ouvrirait peut-être l'appétit."


La première pensée qui me traversa était que j'aimais bien la voix de Petit Lynx, ni trop aiguë, ni trop grave, elle était agréable à écouter et ne contenait aucune agressivité, aucune arrogance, au contraire de son frère, ce qui avait le don de me hérisser le poil. À la suite de ses paroles, je constatai en effet que le sol était encore chaud des rayons du soleil, qu'il n'appelait qu'à s'allonger dessus et profiter de la chaleur ambiante. Tellement pris dans mes sensations, j'en oubliais presque mon cousin et sa voix ne manqua pas de me faire sursauter un peu.

"Et toi ? Tu comptais prendre quelque chose à partager avec Petite Abeille ?"


Étais-je donc si prévisible? Sûrement. Ce n'était un secret pour personne que Petite Abeille et moi nous entendions très bien, tout comme le fait que je ne faisais pas grand chose sans l'avoir à mes côtés, ou plutôt sans être à ses côtés. Elle était l'aventureuse du lot, celle qui essayait, celle qui avançait.

Et bien c'était mon idée en effet, mais ma soeur est introuvable. Je pensais donc partager avec ma mère, mais je me demandais si tu voudrais que l'on partge ensemble. Mais si tu n'as pas faim, ce n'est pas grave.


Je m'asseyais en face du matou, appréciant la chaleur bien présente qui s'infiltrait à travers mon pelage. J'observai un instant mon cousin. Un beau et épais pelage brun-sable, une queue et un poitrail bien fourni, nul doute que le chaton deviendrait un bon Guerrier, s'il s'en donnait les moyens. J'aurais aimé pouvoir ressembler à Petit Lynx. Peut-être alors que je n'aurais pas autant de doute quant à mon avenir. Mon regard dériva vers le visage du félin pour se poser finalement sur ses yeux, si semblables aux miens, quoi qu'un peu différents. Par ce regard je ressentais notre parenté et un petit sourire, chose si rare chez moi, filtra sur mon visage.


_________________

sitting cat by Nix - Petite Meduse | standing cat by Saffy - Etoile de Suie

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Lynx
Δ Petit
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 28/06/2017
Age : 34
Localisation : Var

Carte d'identité
Âge: 5 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: Some cats and some secrets {Lynx} - abandon   03.07.17 16:02

C'est étrange. Je trouvais Patte des Ruisseaux bien différent des autres. Petit Merle était un peu le démon de la pouponnière à toujours vouloir dominer tout son petit monde. Petite Abeille m'apparaissait comme une chatte très vive qui avait soif d'aventure. Patte des Ruisseaux me paraissait...sage. En tout cas, je veux dire que pour un chaton de son âge, il était vraiment très calme. Si nous avions tous nos moments de folies, mon cousin me paraissait être celui qui en était le moins atteint malgré tout. Il agissait davantage envers un protecteur envers Petit Abeille. Oui ! C'est cela ! On aurait dit qu'il était là pour veiller sur elle tout comme maman veillait sur moi. Cette remarque me surpris, mais je ne pipais mot sur cette constatation. Après tout, je n'étais pas vraiment du genre à me faire remarquer moi non plus. Si je participais aux jeux de mon frère, j'aspirais à mon calme et à ma tranquillité. J'appréciais parler avec les autres...tant que ce n'était pas une femelle dirons-nous, mais j'aimais beaucoup me retrouver seul dans mes pensées, à m'inventer des histoires sur mon futur.

Pour en revenir à mon cousin, il s'était assis près de moi à son tour, semblant savourer lui aussi la tiédeur du sol. De loin, on aurait dit deux anciens qui se prélassaient au soleil.
A sa remarque, je regardais tout autour de nous, recherchant le pelage noir ébène de sa soeur. Cependant, celui-ci demeurait en effet invisible, tout comme les petites taches blanches qui la caractérisaient si bien. Je reportais donc mon attention sur Rui qui me proposait de manger un morceau avec lui. PARDON !? Je n'étais pas particulièrement sauvage, surtout pas avec les mâles, cependant, je dois avouer que c'était la première fois qu'un autre chat que ma mère ou mon frère, se proposait pour partager son repas avec moi. Si je ne le reconnait pas verbalement, je souris très légèrement à Rui, opinant doucement du chef.

"Je veux bien partager avec toi. Sans doute qu'après quelques bouchées, je me rendrais compte que j'ai en fait très faim ?"

Cela m'arrivait souvent à vrai dire. J'étais tellement préoccupé par mon frère ou encore par mes rêves, que j'oubliais de me nourrir. Mais aujourd'hui, c'était différent. J'appréciais beaucoup le calme émanant de Patte des Ruisseaux et étant donné que c'était la première fois que nous parlions vraiment tous les deux, j'avais envie de continuer à apprendre à le connaître.
Je me redresse doucement, passant de la position couchée à la position assise. C'est à ce moment que je perçois le regard du jeune mâle posé sur moi, semblant me détailler. Observant mon pelage, je me rend compte que j'ai encore des plaques de poussières. Je m'empresse donc de les effacer de quelques coups de langues vigoureux. Rui avait pourtant vu que j'avais déjà effectué ma toilette dans la pouponnière, mais peut-être ne se posait-il pas de question ? Il est vrai que ma maladresse était presque légendaire déjà. Je me ramassais souvent sur le sol après quelques faux pas. Terminant d'essayer d'effacer la poussière comme ma gène, je porte mon attention sur la réserve.

"Désolé pour mon aspect quelque peu poussiéreux... Bon ! Quelle est la proie que tu préfères ?"

Toutes sortes de proies étaient entassées là, mais les paroles de maman me revenaient déjà en mémoire. Ne pas prendre une proie trop grosse que nous ne serions pas finir, ou alors trouver un autre chat encore pour la partager. A cette idée, je pense bien sûr à Petit Merle. Mais je grimace un peu rien qu'à l'imaginer. Je n'avais pas envie qu'il gâche ce moment que je partageais avec mon cousin.

"Personnellement, j'ai une préférence pour la truite et le goujon...oh et aussi le pigeon. J'espère que je saurais en attraper un jour."

_________________
"Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage des Ruisseaux
♫ Apprenti-guérisseur
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 29/03/2017

Carte d'identité
Âge: 16 Lunes (avril 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: Some cats and some secrets {Lynx} - abandon   10.09.17 22:06

Some cats and some secrets.

Le silence s'installa, mais je me surpris à ne pas le trouver si dérangeant. C'est une journée paisible qui s'annonce, chaude et bienvenue. Comme si les Ancêtres posaient sur nous un regard bienveillant et amical. Je jette un coup d'oeil vers mon cousin. Il est bien différent de son frère, autant par son apparence que son caractère. Il diffère aussi de moi avec son long pelage, mais nous avons un lien de sang et les liens du sang ne mentent jamais. La famille est sacrée et même si j'accorderai toujours ma priorité à ma soeur, ma famille passe en deuxième. Je le vis, suite à ma réponse, regarder tout autour de lui. Cherchait-il Petite Abeille? C'était une quête vaine, j'avais déjà cherché longtemps, mais peut-être voulait-il m'aider, tout simplement? Ou peut-être se débarrasser de ma présence? Qui sait? Je ne suis pas le félin à côtoyer. D'une faiblesse lamentable, à en pleurer, d'un ennui incomparable et d'une inutilité criante. Mais il me détrompa rapidement. de sa voix si harmonieuse qu'elle me faisait parfois me demander si j'étais atteint. Peut-on apprécier autant une voix, sans aucune arrière pensée? Ce n'est pas possible, de toute façon, nous sommes deux mâles et en plus cousins. Je ne suis pas un déviant, n'est-ce pas? Je ne pourrais plus me tenir à côté de Beille dans ce cas-là.

"Je veux bien partager avec toi. Sans doute qu'après quelques bouchées, je me rendrais compte que j'ai en fait très faim ?"


Je l'observai, un peu surpris. Je ne pensais plus, à ce stade, qu'il accepterait ma proposition. Mais j'en étais agréablement surpris. Il était extrêmement rare que je fréquente un chat sans ma soeur, et en général, c'est elle que l'on remarquait et dont on voulait s'approcher. et même si j'étais là pour faire barrière contre ceux ayant de mauvaises et impures intentions, on ne faisait que peu cas de moi. Soudain mon cousin bougea, me surprenant un peu. Qu'avait-il donc, lui si calme en général? Je le vis se contorsionner pour se donner de grands coups de langue sous mes yeux écarquillés. Qu'est-ce qui lui prenait au juste?

"Désolé pour mon aspect quelque peu poussiéreux... Bon ! Quelle est la proie que tu préfères ?"


Hein? C'était donc ça? à vrai dire, je n'avais rien remarqué. Je préférai ne rien ajouter en réfléchissant à la question. Jusqu'à aujourd'hui, je n'avais que peu mangé de proies, me contentant du lait de Maman. Mais il est vrai que je grandis et qu'il est peut-être temps que je commence à me faire mes propres goûts en matière de nourriture.

"Personnellement, j'ai une préférence pour la truite et le goujon...oh et aussi le pigeon. J'espère que je saurais en attraper un jour."


Je suis sûr que tu en seras capable petit Lynx, tu es bien bâti, tu seras sans aucun doute un valeureux chasseur et guerrier du Clan. Pour te répondre, je n'ai que peu manger de proies, juste une silure que j'ai fortement apprécié. Mais ça ne me gène pas de goûter autre chose, ce serait une bonne expérience. Je vois une truite, je vais nous la chercher!


Je me relevais doucement avant de prendre le temps d'étirer mes muscles engourdis. Puis je me tournai vers la pile de gibier et me dirigeai vers le poisson moucheté. Ma mère avait déjà mangé ce genre de proie un peu rosée, mais nous étions alors trop petits pour y gouter. Je me demandais bien quel goût ça avait. J'attrapai le poison entre mes crocs, titubant un peu sous son poids et l'apportai devant mon compagnon de repas.

Tiens, voilà, je t'en prie, commence.



_________________

sitting cat by Nix - Petite Meduse | standing cat by Saffy - Etoile de Suie

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Lynx
Δ Petit
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 28/06/2017
Age : 34
Localisation : Var

Carte d'identité
Âge: 5 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: Some cats and some secrets {Lynx} - abandon   25.09.17 14:40

Moi qui était tellement rêveur, il m'arrivait souvent de penser à nos ancêtres. Je me demandais souvent s'ils s'étaient posés autant de questions que moi sur leur avenir dans le clan. Non pas que je doutais de mes capacités à devenir un guerrier, loin de là, mais j'avais une ambition un peu démesurée au vu de mon âge je crois. D'autant que pour moi qui était quand même assez réfléchi, ce n'était pas qu'une simple ambition lancée en l'air pour épater la galerie. Pour preuve, personne n'était au courant de ce que je comptais vraiment devenir un jour : le chef du clan de la rivière. Mais pas un de ces chefs qui veut juste le pouvoir ! Non ! Moi, je voulais être le chef qui saurait le mieux servir son clan et lui donner autant de grandeur que possible. J'avais honte de penser ainsi, car je me disais que c'était déjà très difficile de devenir chef, alors devenir ce genre de chef idéaliste, n'en parlons même pas ! Pourtant, c'est souvent dans cette quête que m'emmenaient mes rêves.
Si Patte des Ruisseaux était très protecteur envers sa soeur, je souhaitais être le plus juste possible avec tout le monde. Mais malheureusement, la nature m'avait dotée d'une nature timide envers les femelles, au point que je ne sache pas comment me comporter face à elles. En parler à Rui ? Pourquoi pas...mais nous ne nous connaissions pas encore assez pour cela. J'aurais trop honte de lui parler de cette faiblesse.

Je terminais de me dépoussiérer comme je le pouvais avant de m'immobiliser face à Rui, attendant de connaître ses goûts. Mais il est vrai que mon cousin était un peu plus jeune que moi et ne devais pas manger des proies depuis très longtemps. Maman nous avait déjà habitués à pas mal de goûts différents avec mon frère. Elle voulait que nous nous fassions notre propre opinion. Si nous attrapions rarement des pigeons, il y en avait eu un une fois que maman nous avait emmené pour que nous puissions y goûter. C'était vraiment très différent du poisson et bien plus dur à mâcher, mais ce petit goût un peu plus prononcé me plaisait beaucoup.

Attendant la réponse de mon cousin, j'ouvre d'abord des yeux étonnés à la remarque de Patte des Ruisseaux. J'incline doucement la tête pour le remercier de ses paroles. Selon lui, j'avais la stature pour devenir un bon chasseur et guerrier. Je l'espérais en tout cas, et l'entendre de la voix de Rui me donnait du baume au coeur. J'avais ainsi la sensation que je pourrais vraiment devenir ce que je voulais en travaillant bien. Consciencieux, c'est ce que je ferais, pour sûr !
Rui tourne la tête vers le tas de gibier et, apercevant une truite, se propose d'aller la chercher. Un peu plus grand que lui, j'aurais dû me proposer, mais il m'avait surpris. Il s'étirait déjà et avançait vers la proie désirée. Je le regardais alors plus en détails et devais bien admettre que lui n'avait pas vraiment l'allure d'un chat qui pourrait devenir plus tard un puissant guerrier. Je le voyais comme chasseur rapide à la rigueur, sa finesse devant être un avantage certain à la course. Mais il était jeune. Il s'étofferait certainement un peu plus tard.

Pour l'heure, mon cousin revient doucement en tenant très haute sa tête pour que le poisson ne traîne pas sur le sol. Ne voulant pas tout lui laisser faire, je me précipite sur lui pour l'aider à porter le volumineux poisson.


"Attend, je vais t'aider. Nous allons le prendre à deux."

Mais rappelez-vous ce que je disais un peu plus tôt. Ma maladresse était déjà légendaire et, me mettant aux côtés de mon cousin pour soutenir la partie du poisson qui risquait le plus de traîner au sol, je ne trouve pas d'autre moyen que de faire un accidentel croche-patte à Rui. S'ensuit un mémorable mélange de pattes,
les miennes se mêlant à celle du jeune mâle qui tente tant bien que mal de sauvegarder notre proie. Je sais déjà que nous n'y couperons pas et que nous allons finir ventre à terre tous les deux, à cause de moi ! Mais je veux absolument sauver notre poisson qui me glisse désespérément des crocs. Ma patte se libérant soudainement de l'une de Rui, je me retrouve propulsé sur le sol, ventre à terre, les quatre pattes écartées
tel une carpette, et le poisson ne trouve pas un meilleur endroit pour atterrir que sur ma tête. Je n'ose bouger, ne voulant pas que la proie se retrouve sur le sol. Mais je devais vraiment avoir une triste tête.


"Oh lala ! Je suis désolé Rui. Pitié, sauves-moi. Enlèves le poisson que je puisse bouger."

La situation était certes ultra-gênante. J'ignorais même ce qu'il en était advenu de Rui au milieu de cette cacophonie avec mes pattes. Méchantes va ! Mais au moins, le poisson était sauf et pour ça, j'éprouvais un tout petit peu encore de satisfaction. Tant que mon frère ne voyait pas cette scène, je suppose que ça irait.

_________________
"Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Some cats and some secrets {Lynx} - abandon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Some cats and some secrets {Lynx} - abandon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» hélicoptère LYNX
» Les hélicos embarqués (Lynx, Dauphin, Panther, etc...)
» Site Internet TREIS CATS
» Les Cats en Aquitaine.
» Ecusons 2 ou 3 Cats.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN :: Au commencement :: Archives :: RPG-