THE PROPHETIES BEGIN

Thème III - L'intégration

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Personne au monde, ne m'aiiime ~ ft. Vent du Désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 6
Date d'inscription : 27/08/2017
Age : 18

Carte d'identité
Âge: 1lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Personne au monde, ne m'aiiime ~ ft. Vent du Désert   15.09.17 22:10


C’est beau dehors ! Les arbres, les trucs verts dessus, c’est des feuilles je crois, c’est vraiment beau. J’aimerais trop jouer avec les petites boules de mousses qui sont à côté de moi à l’entrée de ma tanière, mais toute seule ce n’est pas drôle. Je crois que je vais demander à ma sœur. Je ne connais pas encore beaucoup les trois autres qui sont arrivés. Oui c’est les bébés de notre chef, mais je ne sais pas… Je vais attendre avant de jouer avec eux, et puis je préfère Aubépine d’abord, je l’aime beaucoup beaucoup.

Je retourne alors dans la tanière et je retrouve les trois que je ne connais pas très bien et ma sœur roulée en boule dans son coin. Elle n’est pas comme ça d’habitude, surtout quand maman n’est pas loin, en général, c’est même elle qui vient me voir pour jouer. Sur mes pattes maladroites, je la rejoins.

« Hééé Aubépine ! Debout le soleil est bien haut déjà !, je la pousse du museau mais elle ne réagit pas beaucoup, Allez lève toi… Je veux jouer avec toi moi. »

J’insistais de plus en plus. Je n’aime pas quand elle me fait attendre comme ça, ce n’est pas drôle. Elle m’ignore en plus et ce n’est pas gentil. Je l’aime trop ma sœur mais là elle m’aime pas…

« Allez petite tache viens avec moi »

J’aime bien l’appeler comme ça pour l’embêter. En général, quand je fais référence à ses taches sur son pelage tout noir, elle me répond tout de suite en se jetant pour moi en riant. Comprenant que même la charrier ne marche pas, je décide de lui sauter dessus. Je me ramasse sur moi-même, maladroitement, je ne tiens pas encore bien sur mes pattes, et paf ! Je bondi sur son dos et lui mordille l’oreille.

« J’t’ai eu ! »

Et au lieu de rentrer dans mon jeu, elle m’a repoussé sur le côté sans rien dire. Je la regarde, mais je ne comprends pas… Pourquoi elle m’a jeté comme ça ? Je ne lui ai pourtant rien fait de mal ! Oh c’est peut-être les trois. S’ils ont fait bobo à Aubépine je ne vais pas être contente ! Je m’approche de nouveau d’elle et lui demande :

« Qu’est-ce qu’il y a ? C’est les autres qui t’ont dit quelque chose de pas gentil ? Je t’aime moi Aubépine, alors ce n’est pas grave tu sais. Et puis tu peux tout me dire ! »

La petite tête toute noire de ma sœur se tourne vers moi. J’ai l’impression qu’elle est triste, alors je me mets à côté d’elle et je me serre contre elle. Peut-être qu’elle se sentira mieux après. Mais au lieu d’accepter mon câlin, elle me rejette encore et me dit :

« Laisse-moi tranquille ! »

Je la regarde, choquée. Comme elle ose me parler comme ça alors que je lui dis que des trucs gentils et que j’essaie de la réconforter. Je décide de tourner les talons en lâchant un « Pff ». Elle n’est pas gentille avec moi aujourd’hui. Je veux juste passer du temps avec elle, comme d’habitude et voilà qu’elle est méchante. Je n’ai plus personne pour jouer du coup. Alors, déçue, je retourne à l’entrée de ma tanière et regarde le camp. J’ai envie de passer du temps avec ma petite tache. De toute manière elle finira par se calmer et elle reviendra me voir. En attendant je guète le retour de maman. Elle jouera peut-être avec moi elle ? Et aussi… J’espère voir mon papa. Il n’est encore jamais venu nous voir avec ma sœur. Je comprends pas pourquoi. Peut-être qu’il ne nous aime pas ? On n’est pas comme il voulait ? Faudra que je demande à maman… Elle me dira pourquoi je pense. Et puis je suis triste maintenant. Je veux ma maman. Je peux lui faire un câlin et elle au moins, elle ne me rejette pas. J’en suis sûre de ça, ma maman m’aime beaucoup. Pas comme mon papa. Je le cherche du regard dans le camp, mais je sais à peine à quoi il ressemble. Je sais comment il s’appelle, Cri des Corbeaux, mais je ne l’ai jamais vu.

Je me couche alors devant la tanière, attendant de voir l’un des deux. Je voulais parler à ma maman de ce qu’avait fait Aubépine avec moi, qu’elle ne veut pas jouer, je veux lui demander si elle pense que petite tache m’aime encore. Et aussi… Pourquoi papa ne vient jamais nous voir. Je suis sûre qu’elle me le dira !

_________________


Merci pour cette beauté Lapédo ♥️

Pénombre vous sourit en #1A4523
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Personne au monde, ne m'aiiime ~ ft. Vent du Désert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.
» Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt (parce qu'ils ont l'eau chaude) (30/01/12 à 9h26)
» MI7 ► à la conquête du nouveau monde.
» MAELYS ♣ Tout le monde sait comment on fait les bébés, mais personne sait comment on fait des papas...
» [CHAPITRE 5] Un nouveau vent d'évènements souffle sur le monde magique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN
 :: RPG :: Clan du Tonnerre :: Camp du Tonnerre :: Pouponnière
-