THE PROPHETIES BEGIN

Thème III - L'intégration

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Disquiet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Étoile de Suie
◊ Meneuse
avatar
Messages : 443
Date d'inscription : 27/02/2017
Age : 23

Carte d'identité
Âge: 73 lunes (octobre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Automne

MessageSujet: Disquiet   17.10.17 14:02

Disquiet
PV NUIT HIVERNALE


Voilà, elle avait fait son effort, finit la veillée. Elle était restée longtemps au-dessus du petit corps décharné de Petite Aubépine, par respect pour sa mère, mais au bout d'un moment, ça suffisait. Elle n'allait quand même pas y passer toute la nuit, surtout quand il y avait quelque chose d'un peu plus important à s'occuper: le retour de Nuit Hivernale. La jeune féline était rentrée juste à temps pour constater le décès du chaton, s'arrangeant des rites funèbres avec la mine tirée. Le voyage avait dû être épuisant, les visions probablement horribles, alors revenir pour veiller un mort n'avait probablement pas été dans ses plans. Mais Étoile de Suie n'allait pas lui laisser le restant de la nuit pour se reposer, non. Peu importe ce qu'avait vu la nouvelle guérisseuse, la cheffe devait être mise au courant le plus tôt possible. Quelque chose lui disait que les temps étaient en train de changer, et ce n'était pas seulement l'automne; elle qui n'avait jamais fait confiance à un guérisseur allait devoir mettre un peu de volonté dans sa relation avec la nouvelle. Juste assez pour voir si les Étoiles étaient réellement en colère contre elle, ou si ce n'était encore qu'un ramassis de conneries.

Au travers de la foule, la meneuse capta le regard de la jeune chatte et lui fit signe de s'éclipser. Plutôt que d'aller vers sa propre tanière, qui empestait encore des sueurs froides qu'elle avait eu plus tôt, Étoile de Suie s'approcha lourdement de l'antre de la guérisseuse, celle qu'elle occupait désormais seule. Comme à l'habitude, l'odeur de plantes lui pris les narines et elle dû se faire violence pour s'enfoncer dans la terre, mais après le parfum de vomis et cadavre et pleurs qu'elle avait endurer plus tôt, l'arôme des plantes était quasiment insignifiante. Ici, elles auraient suffisamment la paix pour discuter. Et surtout... Nuit Hivernale allait pouvoir la soigner de sa mésaventure avec le sale chien, quelques jours plus tôt. Comme d'habitude, elle n'avait pas pris le temps d'aller voir la guérisseuse aussitôt, et bientôt celle-ci s'était préparé pour le périple. Mais les plaies lui parcouraient encore le corps, et si elle ne voulait pas finir vidée au bout de son sang, elle allait faire l'effort de laisser la guérisseuse faire son boulot. Éventuellement. Après s'être enquis de ses visions.

─ Alors. Qu'est-ce qu'elles t'ont raconté, les Étoiles?


hrp:
 

_________________
F I C H E L I E N S
#C9C6CE

lineart by TaiintySoup
colo by Brouillard <3

Uwny ♥:
 

La grosse lesbo:
 

Le couple de vieilles connes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuit Hivernale
■ Guérisseuse
avatar
Messages : 208
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 15
Localisation : #Chocolatine

Carte d'identité
Âge: 15 lunes (Octobre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Disquiet   27.10.17 0:33

Disquiet

“ La douleur et l’agonie sont nos futures potentielles caractéristiques ” feat. Étoile de Suie

Nuit Hivernale n’avait pas participé à la veillée. Du moins, elle n’était guère restée deux heures au-dessus du corps de la petite défunte. Elle lui avait simplement adressé un sourire, nez pointé vers le ciel. Pour elle, ce geste signifiait bien plus que de pleurer au-dessus d’une dépouille froide, sans rien pour l’animer. Autant faire la veillée d’un rocher, l’importance du geste sera la même.
L’âme de Petite Aubépine était maintenant aux côtés de leurs... ancêtres. Nuit Hivernale trouva cela plus encourageant de la regarder en face. Même si elle était sûrement actuellement en train de visiter leur territoire idyllique, joyeuse de découvrir une infinité de proies juteuses... Du moins, la guérisseuse l’espérait. Après avoir enduré autant de douleur, elle méritait au moins cette éternité de répit... en tant que chaton. Et ce pour les prochaines longues années à venir.

Nuit Hivernal baissa la tête, sentant un regard peser sur son pelage. Sans même prendre le temps d’analyser le personnage, elle plongea ses prunelles dans celle de la cheffe, comprenant la signification de cette attention particulière et soudaine. Que de curiosité et d’impatience de la part de la grincheuse. Voulait-elle vraiment savoir à quel point les prophéties pouvaient être sinistres et déprimantes ? Certainement. Après tout, elle avait le droit de connaître le sort réservé à son Clan bien-aimé.
Cependant, il était trop tôt pour en tirer une hypothèse correcte. Le tout ressemblait à une mise en garde, preuve qu’il restait possible d’arrêter un potentiel carnage. Mais aucune piste, le flou total. Nuit Hivernale gardait une théorie dans un coin de sa tête. Elle semblait logique et restait prévisible. Quoi d’autre sinon ?

Étoile de Suie se dirigea rapidement vers l’antre de la guérisseuse, suivie de près par l’habitante des lieux. Le pas de la femelle crème était régulier et calme. Toute trace d’angoisse et de peur l’avait quittée. Elle ressentait un tel froid... un désir se confondant à celui de la vengeance. Ses yeux profonds cherchaient toujours un point à l’horizon, même lorsqu’un mur de ronce lui barrait le chemin. On peut dire qu’elle se remémorait cette aventure assez peu confortable où elle se voyait toujours recroquevillée, nageant dans une mare de sang, sombrer dans les profondeurs de la terre ou encore se sentir mourir, étouffée et prisonnière d’un cauchemar bien trop réel...
Et pourtant. Maintenant qu’elle y réfléchissait. Avant même d’avoir démarré cette course folle, elle avait eu des sensations peu rassurantes... même si ça n’avait guère suffit à la préparer au choc.

Alors qu’elles pénétraient dans l’antre, la guérisseuse se rappela des blessures écarlates que la vieille se trimbalait. Un chien s’était fait un malin plaisir à lui donner quelques coups bien placés, histoire de lui offrir quelques souvenirs. En toute amitié canine, bien sûr.
Elle attendit cependant, l’invitant à s’asseoir sur un des plus beaux nids qui recouvrait le sol avec fraîcheur. D’ailleurs, la question de sa supérieure la fit prendre un air sérieux, froid et dur.

— J’aurai aimé qu’elles me parlent de la pluie et du beau temps. Mais j’ai eu droit à un joli spectacle, entrée gratuite. Pour tout vous dire, j’ai eu droit à la révélation de l’année. Et j’ai bien peur que le beau temps ne soit guère dans les choix possibles.

Elle fit une pause, s’asseyant et enroulant sa belle queue duveteuse autour de ses lourdes pattes épaisses.

“Une et une font deux, des sillons creusent le trois, le ciel s’assombrit devant le quatre. Prenez garde, la lumière des étoiles vacille, le faux prophète est là.”
Tel est le message.

Ses yeux bleus se plongèrent dans ceux de la femelle grise. Son regard épuisé tentait de partager toute la puissance de cette prophétie. Et même si elle pouvait paraître incompréhensible, chacun de ses mots semblait être capable de détruire un monde.

#iwhae pour epicode

_________________

Others (Tempo):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile de Suie
◊ Meneuse
avatar
Messages : 443
Date d'inscription : 27/02/2017
Age : 23

Carte d'identité
Âge: 73 lunes (octobre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Automne

MessageSujet: Re: Disquiet   04.11.17 21:33

Disquiet
PV NUIT HIVERNALE

Sur le signe de la guérisseuse, Étoile de Suie alla s'asseoir sur le coussin de mousse et tendit l'oreille au rapport de la plus jeune. Évidemment, Nuit Hivernale ne pouvait pas avoir le sourire aux babines en revenant des Hautes Pierres ─ et quelque chose lui disait que ce n'était pas seulement à cause de la mort de Petite Aubépine qu'elle tirait cette gueule. Quoique retrouver un chaton mort à son retour, ça ne devait pas aider à alléger le moral non plus. Dans tous les cas, après ses premières paroles un peu cryptiques, Nuit Hivernale en eut d'autres encore plus obscures. Le regard quasiment vide, la grosse meneuse fixa la féline qui lui faisait face, accumulant les clignements d'yeux tandis qu'elle essayait de comprendre quelque chose à son baragouinage. Les secondes s'écoulèrent, et toujours rien, elle n'arrivait pas à percevoir le sens de ses paroles. Une et une font deux, super logique merci, des sillons dans un trois, et des nuages au-dessus d'un quatre? Les Étoiles faisaient dans les mathématiques, désormais? Leur truc, ce n'était pas d'envoyer des visions et images de catastrophes à venir et des paroles emplies de sagesse, pas des devinettes incompréhensibles? Comment voulaient-Elles protéger les clans, à ne leur donner des conseils que via des charades sans queue ni tête? L'écaillée poussa un long soupir irrité et balaya le sol d'un geste sec.

─ ... Euh. Et ça veut dire quoi cette merde? Y'a des instructions qui viennent avec? À part que les Étoiles s'affaiblissent et qu'il faut virer ce faux-prophète que j'ai jamais vu?


hrp:
 

_________________
F I C H E L I E N S
#C9C6CE

lineart by TaiintySoup
colo by Brouillard <3

Uwny ♥:
 

La grosse lesbo:
 

Le couple de vieilles connes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuit Hivernale
■ Guérisseuse
avatar
Messages : 208
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 15
Localisation : #Chocolatine

Carte d'identité
Âge: 15 lunes (Octobre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Disquiet   08.11.17 11:59

Disquiet

“ La douleur et l’agonie sont nos futures potentielles caractéristiques ” feat. Étoile de Suie

La guérisseuse perçut l’agacement de la cheffe. Ce qui semblait compréhensible. Comment trouver la force de sourire lorsque les étoiles annoncent la mort et l’agonie ? Car franchement, ils avaient autre chose à foutre que de décrypter leurs devinettes. À croire qu’ils mettaient tout en œuvre pour faire disparaître les Clans. Ça semblait absurde. Et pourtant, ils n’aidaient pas beaucoup...
Nuit Hivernale avait l’impression d’être étouffée. Sa gorge se serrait lorsqu’elle pensait aux agissements de ces derniers. Pourquoi vouloir tant de douleur ? Ils prétendaient veiller sur eux. Mais jamais personne n’était réellement venu les soutenir. Leur silence et leurs absences les détruisaient, même si personne ne s’en rendait compte.

— ... Euh. Et ça veut dire quoi cette merde ? Y'a des instructions qui viennent avec ? À part que les Étoiles s'affaiblissent et qu'il faut virer ce faux-prophète que j'ai jamais vu ?

La femelle s’assit, soupirant à son tour. Les informations manquaient. Et il s’avérait que Nuit Hivernale n’était pas une voyante. Personne ne devait s’attendre à ce qu’elle fasse apparaître le chien des enfers. Mais à la vision de ce rêve, elle fut sûre d’une chose. Il allait falloir prendre des résolutions et ne compter sur personne. L’anomalie rôdait en ces terres. Où qu’elle puisse être, les Clans avaient le devoir de la trouver. Quelque soit sa nature, quelques soient ses intentions. Sa puissance serait affligeante au point d’en effacer l’existence du Clan des Étoiles.

— Ça veut dire qu’on ne peut plus compter sur nos ancêtres. Ils seront impuissants face à la situation, quelque soit sa nature. Le prophète en question est possiblement parmi nous. Et il a l’intention de les faire disparaître. Mais la question qui se pose, c’est, comment pourrait-il faire ? On ne tue par des morts... il me semble.

Elle tourna la tête vers la sortie, l’air pensive, plongée dans une analyse complexe de la situation.

#iwhae pour epicode

_________________

Others (Tempo):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile de Suie
◊ Meneuse
avatar
Messages : 443
Date d'inscription : 27/02/2017
Age : 23

Carte d'identité
Âge: 73 lunes (octobre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Automne

MessageSujet: Re: Disquiet   08.11.17 20:39

Disquiet
PV NUIT HIVERNALE

Dans un premier temps, elle reçu un soupir et un silence en réponse, indice que la femelle ne savait pas plus qu'elle quoi faire de la situation. Pas franchement mieux que ce que Songe Lunaire aurait fait, mais au moins, la guérisseuse ne se confondait pas en excuses ou ne prétendait pas que les Étoiles faisaient cela pour leur bien, qu'Elles les testaient, etc. Non, elle avait l'air bien abattue par les visions qu'on lui avait envoyé, qu'elles soient trop sombres ou trop incompréhensibles. Tout ce que la meneuse parvenait à déchiffrer, c'était qu'un faux prophète allait probablement venir raconter n'importe quoi, et que les temps à venir seraient bien tristes. En terme de guerre? Catastrophe naturelle? Famine? Évidemment, le clan des Étoiles n'avaient que faire d'être précis et de les aider tangiblement à se préparer face à la situation. L'urgence de leur survie devait bien peu les importer, à force d'avoir la tête dans les nuages et être protégés de tout danger.

─ Ça veut dire qu’on ne peut plus compter sur nos ancêtres, proclama Nuit Hivernale. Ils seront impuissants face à la situation, quelque soit sa nature. Le prophète en question est possiblement parmi nous. Et il a l’intention de les faire disparaître. Mais la question qui se pose, c’est, comment pourrait-il faire ? On ne tue par des morts... il me semble.

Effectivement, en leur qualité de morts, les Étoiles auraient dû être intouchables. Elle n'y connaissait pas grand chose à leur fonctionnement, mais elle restait l'une des rares à les avoir réellement vu. Peu importe la profondeur de sa fois, elle les avais vu, elle avait reçu ses vies de leurs pattes, elle avait pu attesté de leur véracité. De leur toute puissance. Enfin, jusqu'à présent. Ce faux prophète menaçait de les engloutir, peut-être en dissipant la foi de tous leurs suiveurs, ou peut-être en les mettant réellement en danger. Elle ne savait pas plus comment on pouvait tuer des morts, mais peut-être que la Toison Argentée pouvait disparaître... L'écaillée poussa un long grognement, déjà exaspérée de se casser la tête avec ces problèmes spirituelles. Elle était bonne pour foncer dans le tas et buter les gens, pas se questionner sur la survie de ses ancêtres.

─ P'têtre qu'les Étoiles, elles faiblissent déjà, et c'pour ça qu'elles sont pas capable d'raconter quelque chose de clair. Ou p'têtre qu'elles en ont rien à foutre et s'amuser à nous voir essayer de comprendre leur connerie. Dans tous les cas, on y comprend rien, alors aucune idée de comment les sauver. Si elles méritent de l'être...

Parce que, soyons franc, les Étoiles faisaient un peu chier ces derniers temps, à ravir des vies à droite et à gauche. Mais elles l'avaient quand même aider à buter Étoile du Corbeau, une bonne fois pour toute, alors, peut-être un peu de leur lumière restait-elle sur sa personne. Ou alors, elle n'aurait jamais dû le buter, et les deux vies qu'elle avait perdu si stupidement par la suite en était la preuve, la punition. Et qui sait ce qu'elles feraient lorsqu'elles apprendraient qu'elle songeait à intégrer un domestique... Nuit Hivernale était bien la seule à pouvoir offrir un indice sur leur pensée, mais elle-même semblait avancer à l'aveuglette.

─ L'chien qu'j'ai combattu l'autre fois, il m'a mordu l'poitrail quelques fois. Faudrait qu't'u regardes. Et... Et y'avait un étranger, un domestique, qui s'est battu avec nous. Y'avait pas à le faire, mais il est resté, il a combattu. Bon c'était pas le combat l'plus glorieux, mais il a fait preuve de courage, et... Et il m'a demandé d'joindre le clan. Dis qu'il rêve de la vie sauvage et d'aventures et tout.

Elle se tut brusquement, laissant une question non formulée en suspens, ne voulant pas réellement demander l'avis ─ et encore moins la permission ─ de Nuit Hivernale, et pourtant, se surprenant à guetter sa réaction.


_________________
F I C H E L I E N S
#C9C6CE

lineart by TaiintySoup
colo by Brouillard <3

Uwny ♥:
 

La grosse lesbo:
 

Le couple de vieilles connes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuit Hivernale
■ Guérisseuse
avatar
Messages : 208
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 15
Localisation : #Chocolatine

Carte d'identité
Âge: 15 lunes (Octobre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Disquiet   12.11.17 13:15

Disquiet

“ La douleur et l’agonie sont nos futures potentielles caractéristiques ” feat. Étoile de Suie

Nuit Hivernale ne réagissait guère aux grognements de la femelle, cependant justifiables. La situation restait critique. Chaque événement qui survenait en ce Clan était porteur de malheur. Que ça soit la mort de Petite Aubépine, les deux vies perdues d’Etoile de Suie, l’absence de Cœur de Coyote, la perte d’une partie importante du territoire... et maintenant, on leur annonçait que les étoiles allaient disparaître. Mais également que de sombres et terrifiants présages arboraient le futur comme la peste se répand. La mort était-elle au rendez-vous ? Qu’allait-il advenir d’eux... ? Pourquoi tant de secrets ? Le silence de l’au-delà les trahirait tous. Voulaient-ils que les Clans se jettent au combat sans même savoir la nature de leur ennemi ? Et comment un seul être pourrait-il être capable de tous les détruire ? C’était insensé !

— P'têtre qu'les Étoiles, elles faiblissent déjà, et c'pour ça qu'elles sont pas capable d'raconter quelque chose de clair. Ou p'têtre qu'elles en ont rien à foutre et s'amusent à nous voir essayer de comprendre leur connerie. Dans tous les cas, on y comprend rien, alors aucune idée de comment les sauver. Si elles méritent de l'être...

Nuit Hivernale acquiesça. Il était clair que que tout cela n’avait aucun sens. Cependant, elle n’irait pas jusqu’à dire que leurs ancêtres méritaient de disparaître. Même s’ils restaient égoïstes, menteurs et manipulateurs, ils avaient vécu dans le passé en tant que guerriers. Peut-être étaient-ils forcés d’agir ainsi ? Peut-être qu’un fichu code leur interdisait une quelconque communication...
Néanmoins, la guérisseuse n’était pas prête à leur pardonner pour tout le mal qu’ils avaient pu lui faire. Lors de ce rêve ainsi que tous les précédents, elle avait vécu la détresse et la solitude sans n’avoir rien demandé. Mais jamais personne n’était revenu pour la rassurer. Personne ne prit en compte la souffrance qu’elle eut enduré, préférant la sacrifier comme une vielle poupée. Une poupée qui n’a pas d’assez beau cheveux. Une poupée sale... une poupée inutile... une poupée que l’on recycle pour qu’elle serve à quelque chose malgré tout... Alors. Pourquoi ne pas la salir encore plus ? Il est amusant de jeter un objet dans la boue.

— L'chien qu'j'ai combattu l'autre fois, il m'a mordu l'poitrail quelques fois. Faudrait qu't'u regardes. Et... Et y'avait un étranger, un domestique, qui s'est battu avec nous. Y'avait pas à le faire, mais il est resté, il a combattu. Bon c'était pas le combat l'plus glorieux, mais il a fait preuve de courage, et... Et il m'a demandé d'joindre le clan. Dis qu'il rêve de la vie sauvage et d'aventures et tout.

La crème fut tirée de ses pensées par les nouvelles que venait d’apporter la meneuse. Un domestique ? Il était rare qu’un chat chouchouté s’intéresse à la vie des Clans. De plus, pour en connaître l’existence, il avait certainement dû rencontrer certains membres du Clan. Louche mais pas impossible. Un chat non entraîné ne représentait aucun danger quant à l’état du ciel. Qu’il vienne étaler sa science infuse comme le faisaient tous les chats de Bipèdes. Les chances qu’il représente un véritable danger étaient minces. Du moins, la guérisseuse l’espérait. Elle faisait confiance à son instinct pour une fois. Pourvu qu’elle n’ait pas à le regretter.

— Je vais t’arranger ça, déclara-t-elle en s’éloignant chercher des toiles d’araignées, mais sinon, pour le domestique, je ne pense pas qu’il puisse représenter un danger. Il faudra cependant rester vigilants. Qu’il évite de nous bourrer la tête avec des histoires de sa vie. En espérant que le Clan l’acceptera. Ça serait une première.

Elle s’éloignait donc, revenant quelques secondes après avec des toiles d’araignées dans la gueule. Elle examina minutieusement la blessure de la meneuse et entreprit d’y déposer les quelques toiles de sorte à la protéger des saletés.

— Ça m’a pas l’air trop grave. En revanche, si la douleur empire, viens me voir. Tu n’es pas à l’abri d’une quelconque infection.

Elle s’éloigna et s’assit, prise au passage d’un petit bâillement. Il se faisait tard.

#iwhae pour epicode

_________________

Others (Tempo):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile de Suie
◊ Meneuse
avatar
Messages : 443
Date d'inscription : 27/02/2017
Age : 23

Carte d'identité
Âge: 73 lunes (octobre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Automne

MessageSujet: Re: Disquiet   12.11.17 23:52

Disquiet
PV NUIT HIVERNALE

Elle guettait la réaction de Nuit Hivernale avec une attention qui la surprenait elle-même. Comme si elle était avide de connaître la pensée de sa guérisseuse, d'avoir son approbation. Ah. Il ne fallait pas qu'elle commence à se ramollir le cerveau en acceptant les avis de la mangeuse d'herbe comme si c'était une envoyée divine. Bon. Techniquement ce l'était un peu. Mais plus ça allait, moins les Étoiles méritaient le titre de divinité. Peut-être alors se plaisait-elle a apprécier les conseils de Nuit Hivernale pour ce qu'ils étaient, c'est-à-dire, bien plus réfléchis que ceux offerts par Songe Lunaire. Et en l'absence de Coeur de Coyote et le surmenage de Vent du Désert, c'était un peu la seule à qui elle pouvait confier ses doutes sur l'avenir du clan et les décisions qu'elle devait prendre sans trop perdre la face.

─ Je vais t’arranger ça, mais sinon, pour le domestique, je ne pense pas qu’il puisse représenter un danger. Il faudra cependant rester vigilants. Qu’il évite de nous bourrer la tête avec des histoires de sa vie. En espérant que le Clan l’acceptera. Ça serait une première.

Étoile de Suie eut un grognement pseudo affirmatif. Effectivement, ce serait du jamais vu au clan, du moins, depuis qu'Étoile de Suie était née ─ il y avait de bien longues années. Ses oreilles cillaient déjà d'appréhension face aux plaintes du clan. Elle ne se faisait pas d'idées: si vraiment Waffle serait accepté, il aurait la vie dure à cause de ses origines, et elle de même, pour l'avoir intégré. De belles engueulades en perspective. La meneuse laissa échapper un soupir, puis se ressaisi en voyant Nuit Hivernale revenir avec ses remèdes dans la gueule. Ses pattes farfouillèrent le pelage dru de l'écaillée à la recherche de la plaie, et la meneuse grimaça brièvement lorsqu'elles la trouvèrent.

La guérisseuse appliqua des toiles d'araignées sur son poitrail, mais aucune plante ne suivit ces simples plutôt basiques. Bah. Il fallait croire que le chien ne l'avait pas abîmée tant que ça, alors. Elle n'allait pas se plaindre d'éviter d'avaler une plante amère ou empester le pâté d'herbes, surtout. Sitôt libérée, elle fit jouer ses épaules un peu, testant la solidité du pansement, puis se releva. Elle avait eu tout ce qu'elle était venue cherchée, et la nuit se faisait longue ─ n'imaginons pas celle de Nuit Hivernale. Alors elle étouffa un : "Merci" et se dirigea vers sa propre tanière, esquivant comme elle le pouvait ceux qui veillaient encore sur Petite Aubépine.


[End]



_________________
F I C H E L I E N S
#C9C6CE

lineart by TaiintySoup
colo by Brouillard <3

Uwny ♥:
 

La grosse lesbo:
 

Le couple de vieilles connes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Disquiet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Disquiet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN
 :: RPG :: Clan du Tonnerre :: Camp du Tonnerre :: Antre du Guérisseur
-