THE PROPHETIES BEGIN

Thème IV - Les Lunar Pod
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Biosynthèse de l'adrénaline [PV Mousse] - end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Coeur Givré
▬ Guerrière
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 23/02/2017

Carte d'identité
Âge: 46 lunes (février 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage de Guépard

MessageSujet: Biosynthèse de l'adrénaline [PV Mousse] - end   11.12.17 20:21

Les premières gelées avaient frappé, ça y est. Les landes étaient couvertes de givres, blanches, semblable à à un parterre couvert de neige. Pourtant, un seul coup dans le givre le bisait et révélait l'herbe morte sous lui.
Le froid qui les accompagnait était mordant, presque brûlant tant il était sec. Pas âme ne vivait dans le paysage, les rongeurs s'étaient cachés et les oiseaux partis vers des lieux plus chauds.

Coeur Givré grelottait comme jamais, même collée contre sa sœur. Sa peau rose apparaissait sous son poil négligé, pelé par endroit. Qui sait si elle survivrait à l'hiver ? C'était la grande question. L'albinos avait tenté des combines plus ou moins variées : se recouvrir de terre, dormir sous de la mousse sèche, se faire une sur-peau en lapin... Rien n'avait marché ou avait été socialement accepté. Seule la solution de se coller à Cri des Albatros, qui avait une fourrure bien fournie.

Tandis qu'elle se réveillait, transie jusqu'aux os, elle remarqua que de la buée s’échappait de ses narines. Il faisait froid, même dans la tanière qu'ils avaient battit. Inutile de rester là à ronfler, elle finirait pas mourir. Il fallait se mettre en activité.
Sans douceur, elle se leva et marcha littéralement sur ses camarades pour quitter la tanière. Certains râlèrent, mais, sincèrement, Cœur Givré s'en fichait -au contraire, elle adorait emmerder les autres guerriers.

Tranquillement, elle trottina jusqu'à l'entrée, fit demi-tour, puis se dirigea vers la tanière des anciens, toujours en trottinant. Pendant un bon moment, elle continua son manège, faisant circuler son sang plus rapidement dans ses veines. L'air froid avait beau lui bruler les poumons, elle continuait sans ciller, jusqu'à ce qu'elle tomba lourdement au sol...
Non, rassurez-vous, elle n'était pas mort ou blesser, elle allait trèèèès bien -mieux même. C'était sa manière bien à elle de se reposer : faire la morte.

_________________

© Tache d'If pour Noël, merciiii ♥ Et l'avatar est de Touk, on en reconnait l'esprit

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Mousse
♪ Apprenti
avatar
Messages : 162
Date d'inscription : 14/04/2017
Age : 23

Carte d'identité
Âge: 10 lunes (février)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Tache d'If

MessageSujet: Re: Biosynthèse de l'adrénaline [PV Mousse] - end   15.12.17 14:48

Biosynthèse de l'Adrénaline
PV COEUR GIVRÉ

La neige était revenue au sol, comme lorsqu'il était né. Cette fois cependant, le blizzard ne faisait pas rage, ne hurlait pas sa fureur au dehors des tanières. Et il ne faisait pas si froid que cela. Évidemment ce n'était que le tout début, enfin, la fin de l'automne plutôt, donc c'était normal que les températures n'étaient pas si froides, lui avait-on dit. Attends de devoir faire la garde du camp au plein coeur de l'hiver, avec des rafales de neige t'abattant les oreilles, avait-on rajouter. Il grelottait déjà rien que d'y penser. Mais sa fourrure était bien épaisse, surtout en comparaison avec celle bien fine des coureurs du Vent, et donc il ne s'en faisait pas trop. La tanière des apprentis était bien plus froide (et vide) que la pouponnière, et la chaleur de sa mère lui manquerait, mais s'il se sentait trop seul, il pouvait toujours s'immiscer dans celle des guérisseurs et chercher la compagnie de Nuage Silencieux.

L'hiver en soit ne le terrifiait donc pas trop (un peu quand même, fallait pas déconner non plus). Non, ce qui le tracassait étai plutôt l'arrivée de ce clan d'étrangers, cette vieille peau aveugle ressemblant à un démon, suivie d'un chat à la fourrure si belle et si luxuriante que Nuage de Mousse l'avait revu dans ses rêves... Le couple semblait sortit tout droit d'un conte de fées (à la tournure un peu sombre), et apparemment, il y en avait deux autres, des jumelles grises, que la patrouille avait repéré en escortant les intrus hors du territoire. Restait à savoir combien d'autres suiveurs cette vieille chatte avait, et quel danger cela représentait pour le clan du Vent. Heureusement qu'Étoile Vaillante s'occupait de la question (même si avec violence); l'apprenti en tremblait rien qu'à y penser. Il espérait de tout coeur ne jamais plus les revoir.

L'esprit donc toujours aussi lourd et apeuré qu'à son habitude, Nuage de Mousse s'était réveillé de bonne heure pour se diriger vers la tanière des guérisseurs. Il avait espoir non seulement d'y trouver Nuage Silencieux, mais également de rapidement se cacher à l'intérieur et échapper au regard demandant de Tache d'If ou, pire, des autres guerriers. Malheureusement, lorsqu'il tendit l'oreille pour écouter le bruit à l'intérieur de l'antre, aucun son n'était émis; les habitants devaient dormir encore dur, et il ne souhaitait pas les réveiller. Alors, d'un soupir, il se détourna du terrier pour se diriger plutôt vers l'arbre trônant au milieu du campement. Il avait espoir d'y trouver une proie pas trop gelée par l'hiver, et l'engloutir avant que quelqu'un ne le blame de ne pas avoir lui-même chassé. Faiblesse, quand tu nous tiens.

Malheureusement pour lui, une fusée blanche fit son apparition dans la clairière, le clouant aussitôt sur place. Coeur Givré. Sa respiration devint hachurée et, bien qu'il n'arrivait à tourner de la tête, il tenta d'apercevoir un autre guerrier dans le campement, un garde, peut-être. Rien. Tout le monde dormait. Il n'y avait que lui et la bête, qui faisait son drôle de manège, à courir d'un bout à l'autre sans interruption. Peut-être qu'elle avait trop d'énergie, qu'elle devait la dépenser. Mais alors ─ elle chuta brusquement au sol, arrachant un faible cri à Nuage de Mousse. Qu'est-ce qui lui passait par la tête? Qu'est-ce qu'elle faisait? Il attendit de voir si elle allait se relever et recommencer sa course, mais non, elle restait clouée au sol. Dans le doute, l'apprenti s'approcha un poil de la guerrière albinos, mais ne parvint à prononcer un mot. Il ne lui avait jamais vraiment parlé; c'était la mère de Nuage Silencieux, mais elle le terrorisait. Alors, plutôt que de lui adressé la parole, il décida de prendre un caillou dans sa bouche et le lancer dans sa direction, et peut-être même sur elle, puisqu'il ne contrôlait pas grand chose. Si elle réagissait, c'est qu'elle était vivante, et il pourrait courir se cacher.

_________________
F I C H EL I E N S
#D9E9CE


Mousse Kiplor par P'tit Lu <3
Spoiler:
 

La cuteness de Nix:
 


Dernière édition par Nuage de Mousse le 11.01.18 3:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coeur Givré
▬ Guerrière
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 23/02/2017

Carte d'identité
Âge: 46 lunes (février 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage de Guépard

MessageSujet: Re: Biosynthèse de l'adrénaline [PV Mousse] - end   03.01.18 23:11

Un caillou tomba non loin de son visage. Coeur Givré ouvrit les deux globules roses qui lui servaient d'yeux et tourna la tête vers l'origine du son. Un caillou. Simple. Banal. Ennuyeux. Et derrière ce caillou, grelottant comme une paille de cerise en printemps, un matou roux à demi caché sous un buisson.

La femelle blanche releva doucement la tête et un sourire apparut doucement sur son visage mince et rapiécé.
    «Oh ! MOUMOUSSE ! » s'époumona-t-elle.
Cœur Givré bondit sur ses pattes à la vitesse de l'éclair et accourut vers la forme rousse paralysée par la peur. Là, elle bondit sur lui sans jauger la vitesse de sa course et roula avec la boule de poil rayée sur quelques mètres avant de se retrouver au dessus de lui, la truffe collée sur la sienne.
    «Tu sais, j'ai pensé à toi au réveil ! Je rêvais d'une fleur qui partait dans le ciel, suivie d'une abeille et là par terre... DU LICHEN ! DINGUE ! Du coup j'ai pensé à toi ! HAHAHAHA ! ».
Elle finit sa phrase avec une pichenette sur l’oreille du mâle et le relâcha enfin, ses longues pattes tremblantes sous l'effort. Il était marrant Nuage de Mousse, un petit potron-minet, mais amusant? D’ailleurs,s il était copain avec son... Son... Ah oui, son fils, Nuage Silencieux. Comme quoi, les erreurs de la nature s'associaient bien.
    «Eh guimauve ? Tu parles ? ».



_________________

© Tache d'If pour Noël, merciiii ♥ Et l'avatar est de Touk, on en reconnait l'esprit

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Mousse
♪ Apprenti
avatar
Messages : 162
Date d'inscription : 14/04/2017
Age : 23

Carte d'identité
Âge: 10 lunes (février)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Tache d'If

MessageSujet: Re: Biosynthèse de l'adrénaline [PV Mousse] - end   11.01.18 3:52

Biosynthèse de l'Adrénaline
PV COEUR GIVRÉ

Le caillou n'atteignit pas sa cible, et c'était d'autant mieux, car le monstre ouvrit grands les yeux dès qu'il entendit le bruit. D'abord las, son regard se promena vers l'origine du son, avant de se braquer avec insistance sur le petiot. Oh non. Non seulement elle n'était pas morte, mais en plus, elle l'avait remarqué. Il n'aurait jamais dû lui lancer ce caillou. Il aurait dû passer son chemin, au pire aller chercher Coeur Fleuri s'il s'inquiétait tant pour elle, mais jamais, au grand jamais, risquer sa propre personne auprès d'elle. Mais trop tard pour reculer. La bête l'avait vu, appelait son nom, et se redressait déjà. Il tenta bien de fuir, mais le corps maigre était trop rapide, trop féroce pour lui. Quelques instants plus tard, il réceptionnait la bête sur son dos, s'écrasant au sol sans résistance. Ils roulèrent en boule sur une courte distance, finissant leur course avec la bête au-dessus de lui, l'encadrant de ses pattes faméliques.

Ses cris de peur cédèrent vite la place à de faibles jérémiades, et il se retenait à peine de ne pas supplier l'albinos de le lâcher. Celle-ci ne l'aurait probablement pas écouté, trop occupée qu'elle était à lui décrire son drôle de rêve. En dessous d'elle, Nuage de Mousse s'efforçait de prendre les respirations les plus profondes qu'il le pouvait ─ quoique pas trop, car elle ne sentait pas très bon ─ pour tenter de chasser son angoisse, calmer les battements de son coeur. Il était sûr que la blanche aurait été capable de les entendre, si elle avait tendu l'oreille. Ou avait cessé son babillage pour un instant. Mais non, elle lui parlait de ciel et d'abeille et de lichen, comme s'il pouvait vraiment s'y intéresser, comme s'il ne cherchait pas une porte de sortie par tous les moyens possibles. Pour la première fois de sa vie, il regretta n'avoir compris aucune des leçons de combat qu'on avait tenté de lui inculquer, et priait de tout coeur qu'une âme charitable le sorte de ce mauvais pas.

─ Eh guimauve ? Tu parles ?

Oh non, le monstre attendait qu'on lui réponde. Il déglutit. Vite, trouver quelque chose, et surtout, une façon de la faire fuir.

─ Oh, euh, oui-oui, c'est un très beau rêve que vo-vous avez fait, c'est vrai qu-que le lichen c'est comme moi, j'veux dire, c'est comme de la mousse, et euh, c'est doux, et... Et d'ailleurs je suis sûr que Coeur Fleuri elle-elle aimerait bien avoir de la mousse pour soigner les gens, si, si vous voulez aller en chercher..?

_________________
F I C H EL I E N S
#D9E9CE


Mousse Kiplor par P'tit Lu <3
Spoiler:
 

La cuteness de Nix:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coeur Givré
▬ Guerrière
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 23/02/2017

Carte d'identité
Âge: 46 lunes (février 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage de Guépard

MessageSujet: Re: Biosynthèse de l'adrénaline [PV Mousse] - end   18.01.18 21:56

La pauvre créature rousse sous ses pattes se dandinait nerveusement, avait-il vu un fantôme ? Cœur Givré regarda autour d'elle, surprise. Bizarre, il n'y avait qu'eux deux, de quoi avait-il bien eu peur ? Oh non je sais ! pensa-t-elle. Il a froid lui aussi, maigrelet comme il est.
    «La mousse ça réchauffe pas assez. »
Pour en avoir tapissé le fond de sa litière sans le moindre effet, l'albinos savait de quoi elle parlait. La nuit, elle devait se coller contre sa soeur pour éviter de faire peler sa peau.
    «Tu sais quoi ? J'trouve ça parfaitement idiot de vivre en plein vent comme ça, dit-elle avec sérieux. Il fait froid, on choppe toutes les maladies qui existent et moi, j'en perds ma fourrure. »
Comme preuve, elle lui montra sa patte droite pelée, où l'on voyait distinctement la peau rose pâle de la femelle. Les poils tombaient sans pression, sans besoin de coup de langue. Pour Cœur Givré, la cause venait du froid. Même si la vérité, qu'elle ignorait parfaitement, était sa maladie encore inconnue qui gagnait peu à peu le dessus.
    « Si Cœur Fleuri à des baies de feu, ou quelque chos epour se réchauffer, je suis preneuse. Marre de ramasser ma fourrure par terre ! »


_________________

© Tache d'If pour Noël, merciiii ♥ Et l'avatar est de Touk, on en reconnait l'esprit

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Mousse
♪ Apprenti
avatar
Messages : 162
Date d'inscription : 14/04/2017
Age : 23

Carte d'identité
Âge: 10 lunes (février)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Tache d'If

MessageSujet: Re: Biosynthèse de l'adrénaline [PV Mousse] - end   23.01.18 4:37

Biosynthèse de l'Adrénaline
PV COEUR GIVRÉ

─ La mousse ça réchauffe pas assez.
─ Mm mm, mm mm.

Le petiot hocha de la tête. Oui, oui, c'était évident, la mousse ce n'était pas si chaud, ça ne pouvait pas réchauffer un corps aussi frigorifié que celui de l'albinos. Bon, il n'avait pas vraiment voulu dire que la mousse c'était chaud, il avait plutôt espéré que la créature décide d'aller en chasser pour Coeur Fleuri, mais, visiblement, le message n'était pas passé. Et le petit était bien trop poli et terrorisé à l'idée de suggérer une nouvelle fois la cueillette. Alors il se contentait d'hocher de la tête au rythme des paroles de la blanche, donnant même son assentiment lorsque Coeur Givré cru bon de lui montrer son membre:

─ Oui, oui, c'est vrai que votre patte elle est pas très poilue, ça doit faire tout froid.

Peut-être que s'il se montrait coopératif, la bête n'allait pas le manger? .... Oh. Mais peut-être que s'il se montrait trop coopératif, elle allait s'attacher à lui et le prendre pour ami. C'était sûrement moins pire que de l'avoir comme ennemi, mais voulait-il vraiment d'un ami qui le terrifiait? ... Était-il trop tard pour partir à la course? Peut-être que s'il lançait un caillou, cela occuperait son attention assez longtemps pour qu'elle l'oublie? Finalement, ce fut la blanche elle-même qui lui tendis une perche, se demandant si la guérisseuse n'avait pas de baies de feu. Le petiot ignorait totalement ce que c'était (des baies de sureau enflammées?), mais il voulait bien l'amener voir Coeur Fleuri et ensuite en être débarrassé.

─ Il faudrait aller voir Coeur Fleuri pour ça, je suis sûre qu'elle en a, des baies de feu! Vous voulez que je vous accompagne? C'est ici, c'est tout près, j'suis sûre qu'elle serait très très contente de vous voir et moi j'irai voir Silence et on partirait très très loin...

_________________
F I C H EL I E N S
#D9E9CE


Mousse Kiplor par P'tit Lu <3
Spoiler:
 

La cuteness de Nix:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coeur Givré
▬ Guerrière
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 23/02/2017

Carte d'identité
Âge: 46 lunes (février 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage de Guépard

MessageSujet: Re: Biosynthèse de l'adrénaline [PV Mousse] - end   03.02.18 23:54

A force d'approuver chacun de ses dires, Cœur givré commençait à croire que Nuage de Mousse était incroyablement simplet, pire que son fils. Avait-il seulement bien regardé sa patte ? On voyait la peau rose, cela ne l'inquiétait pa splus que ça ? Ce n'est pas un guérisseur, c’est vrai, repensa-t-elle. Mais il a pas l'air très futé.

Une fois de plus, l'apprenti lui proposa de l'emmener voir Cœur Fleuri. Il l'ennuyait avec sa tante, elle la connaissait bien, mieux que ce rouquin-crétin. Il ne se souciait pas personnellement d'elle, pourquoi ? Valait-il mieux qu'une femelle albinos ? Avait-il mieux à faire ? Encore un qui allait se vautrer avec Nuage Silencieux. D’ailleurs, le morpion évoqua cette possibilité, ce à quoi la blanche prit la mouche.
    « Tu t'occupes plus de l'autre erreur que de moi. »
Cœur Givré se glaça aussitôt. Elle parlait avec morgue, quelque chose d'assez inhabituel. Mais depuis sa naissance, son fils avait totalement déchainé les passions. Pourquoi ? Ce n'était qu'un nabot incapable de quoi que ce soit, surtout pas de rendre sa mère fière après son accident stupide. Alors pourquoi tout le monde l'aimait ?
Passant de sa joie explosive d'avoir fait un rêve à la colère irréfléchie pour Nuage Silencieux, elle colla son museau contre celui de Nuage de Mousse et grogna :
    « Tu sais qu'il n'est pas voulu ? Que j’aurais dû le jeter aux corbeaux quand il est arrivé ? Tu sais quel organe je me suis littéralement déchiré pour lui permettre de voir le jour ? Il n'est qu'une tare génétique, il devrait être reconnaissant de simplement respirer. »
Son propre fils n'était qu'une tache dans sa vie, l'enfant malheureux qu'elle avait mis au monde sans vraiment en vouloir. La fibre maternelle ne lui avait jamais été transmise, au contraire de cette rage primaire qui l'aveuglait aléatoirement.
    « Est-ce que lui va mettre au monde des enfants ? ... Huhu, ce serait marrant... Mais non ! Alors pourquoi vous le collez tous comme s'il était une étoile tombée du ciel ? Ce crétin incapable de traverser un chemin du tonnerre correctement, HEIN ? » Elle saisit l'apprenti roux d'une patte et tenta de le renverser au sol. « POURQUOI EST-IL PLUS IMPORTANT QUE MOI ? »


_________________

© Tache d'If pour Noël, merciiii ♥ Et l'avatar est de Touk, on en reconnait l'esprit

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Mousse
♪ Apprenti
avatar
Messages : 162
Date d'inscription : 14/04/2017
Age : 23

Carte d'identité
Âge: 10 lunes (février)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Tache d'If

MessageSujet: Re: Biosynthèse de l'adrénaline [PV Mousse] - end   09.02.18 1:08

Biosynthèse de l'Adrénaline
PV COEUR GIVRÉ

De drôles d'expressions passaient sur le visage de l'albinos, qu'il n'arrivait pas forcément à déchiffrer, mais chacune lui foutait un peu plus la trouille que la précédente. Lentement, Nuage de Mousse se recroquevilla sur lui-même, tentant de disparaître au sol. Si cela avait été la saison des feuilles vertes, il aurait probablement pu se camoufler dans la poussière du sol et Coeur Givré n'y aurait probablement vu que du feu ─ elle ne devait pas avoir de très bons yeux, vu leur couleur. Mais comme c'était l'hiver, il eut beau se caler le plus possible dans la neige, la créature continuait de braquer son regard ardent vers lui.

─ Tu t'occupes plus de l'autre erreur que de moi.

Nuage de Mousse cligna des yeux, interdit, avant de comprendre que la givrée faisait allusion à Nuage Silencieux. Oh. Il venait de commettre une erreur monstrueuse. L'albinos ne tarda pas à plaquer son museau froid, dégoûtant, au sien, criant à quelques centimètres de ses oreilles des paroles qu'il ne voulait pas entendre. Les cris le heurtaient, amenant les larmes à ses yeux. Il ne comprenait pas tout, mais la haine était suffisante pour qu'il saisisse le sens. Elle n'avait jamais voulu de Nuage Silencieux, elle le détestait, ne voyait aucunement sa valeur, son amour, sa gentillesse. Elle le jalousait, même, de façon complètement puérile, comme si son fils lui volait l'affection des autres.

Il avait eu raison, toute son enfance, de se tenir le plus loin d'elle possible. Elle était un démon, folle à lier, une créature capable de le déchiqueter en un éclair si l'envie lui prenait. Débordante de hargne. Il avait toujours plaint son compagnon de l'avoir comme mère, en dépit des protestations de Nuage Silencieux, qui l'aimait malgré toute raison. Lui avait encore en tête les histoires de son exil, comment elle avait cherché à défigurer son compagnon et sa progéniture. Comment elle se retournait à présent contre lui, jeune imbécile, qui n'avait pas eut la sagesse de fuir lorsqu'il était encore temps.

La grande guerrière le renversa d'un coup de patte violent. Il chuta au sol, trop tétanisé par la peur pour se retenir. Elle était au-dessus de lui, le dominant, le terrifiant, crachant son venin pour une jalousie qu'il n'arrivait pas à comprendre. Nuage de Mousse ne retenait plus les larmes qui coulaient sur ses joues, et de faibles gémissements échappaient à ses lèvres. Lorsqu'il s'en rendit compte, et à quel point sa situation était pitoyable, il eut comme un regain de vigueur. Il n'était peut-être jamais parvenu à se défendre lui-même, mais pour Nuage Silencieux, tout était possible. Il n'accepterait pas que son meilleur ami se fasse ainsi traîné dans la boue, pas par celle qui aurait dû le protéger. Accumulant toute la rage qu'il pouvait ressentir dans son petit corps, il se mit à hurler en retour:

─ PARCE QU'IL EST GENTIL. ET JE L'AIME. IL EST IMPORTANT POUR MOI. TOI T'ES QU'UN MONSTRE, UNE MÉCHANTE! TU LE MÉRITES PAS!


hrp:
 

_________________
F I C H EL I E N S
#D9E9CE


Mousse Kiplor par P'tit Lu <3
Spoiler:
 

La cuteness de Nix:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coeur Givré
▬ Guerrière
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 23/02/2017

Carte d'identité
Âge: 46 lunes (février 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage de Guépard

MessageSujet: Re: Biosynthèse de l'adrénaline [PV Mousse] - end   12.02.18 23:31

Malgré son manque de fourrure, Cœur Givré tripla de volume. Elle n'était pas énervée que Nuage de Mousse la traite de monstre, d'horrible mégère, elle se complaisait totalement dans ces titres qui la rendaient si spéciales aux yeux des autres -même en mal. Non ce qui l'irrita profondément, ce fut l'importance apportée à son fils. Pourquoi lui ? Pourquoi toujours lui ? Pourquoi elle ne serait aussi appréciée par son Clan ?

Proche de l'explosion, tremblante, elle leva une patte, prête à frapper l'apprenti roux. Elle maintint la position un moment avant de rentrer les griffes et de lâcher le novice roux, se reculant de son corps recroquevillé au sol.
    « Tu as tort. » grogna la femelle. « Un monstre t'aurait frappé. »
Cœur Givré ne lâcha pas le petite tas de fourrure roux. Il était pathétique, pas étonnant que son fils soit ami avec cette créature qui n'avait pas une once de fun.
    «Retourne avec l'autre aberration génétique si précieuse à tes yeux. Vous avez autant d'utilité que des carcasses séchées de lapins. ».
Glaciale, le visage serrée, la guerrière tourna le dos à Nuage de Mousse, toujours hérissée par la colère.

[On clot ? c:]


_________________

© Tache d'If pour Noël, merciiii ♥ Et l'avatar est de Touk, on en reconnait l'esprit

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Mousse
♪ Apprenti
avatar
Messages : 162
Date d'inscription : 14/04/2017
Age : 23

Carte d'identité
Âge: 10 lunes (février)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Tache d'If

MessageSujet: Re: Biosynthèse de l'adrénaline [PV Mousse] - end   14.02.18 1:09

Biosynthèse de l'Adrénaline
PV COEUR GIVRÉ

Lorsqu'il termina sa tirade, le rouquin resta la gueule ouverte, hyperventilant un peu, les yeux écarquillés. D'abord de colère, de passion, puis de frayeur ─ il réalisa ce qu'il venait tout juste de faire. L'énormité de ses paroles. La monstruosité de ce qu'il avait dit. Même pour un être aussi terrible que Coeur Givré ne méritait pas tant de cruauté. Il aurait dû lui parler gentiment, lui faire comprendre, ou bien, mieux, l'ignorer, partir, se réfugier auprès de Nuage Silencieux... Mais non, il avait tenu son bout, il avait cherché à défendre son meilleur ami, et il était désormais coincé entre les pattes. Complètement à sa merci. Et essoufflé de l'avoir provoqué. Vraiment, cela ne pouvait pas aller pire. L'albinos gonfla de colère au-dessus de lui, au point qu'il se demanda si elle n'allait pas exploser. Elle leva une patte, ses griffes brillant au soleil, promettant à l'apprenti toutes les douleurs du monde. Il allait crever là, le méritant bien après la bêtise qu'il venait de commettre. Sous la frayeur de l'appréhension, il ferma les yeux avec force, des petites larmes perlant ses paupières.

Mais l'incroyable se produisit alors.

─ Tu as tort. Un monstre t'aurait frappé.

Une inspiration, deux inspirations. Le coup ne vint jamais. Nuage de Mousse attendit, complètement immobile, n'osant pas croire à ce que venait de dire la femelle. Mais il dû bien se rendre à l'évidence. Rien ne se produisit. Il n'était pas mort. Prudemment, il ouvrit un oeil; le monstre se trouvait toujours au-dessus de lui. Mais son visage n'était plus tordu par la rage. Elle semblait froide, cruelle ─ c'était franchement encore plus terrifiant, mais elle ne posait aucune violence à son égard. La sentence tomba: elle le renvoya auprès de son "aberration" de fils (elle pouvait bien parler, l'albinos!), arguant qu'ils n'avaient les deux aucune utilité. Elle aurait autant pu dire que Nuage Silencieux était mort à ses yeux, cela aurait revenu au même. Qu'importe. Le blanchâtre n'avait pas besoin d'elle comme mère. Mais ça, Nuage de Mousse le garda pour lui. Il n'oserait certainement pas parler à voix haute, de peur de briser la chance qu'il avait et la faire disjonctée. De toute façon, rien de ce qu'il pouvait dire ne pourrait la faire changer d'avis. Alors il resta immobile, les larmes coulant sur sa moue résolue. Il attendit qu'elle soit très, très loin, avant de finalement se relever et s'enfuir dans la tanière des apprentis.


[end <3]

_________________
F I C H EL I E N S
#D9E9CE


Mousse Kiplor par P'tit Lu <3
Spoiler:
 

La cuteness de Nix:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Biosynthèse de l'adrénaline [PV Mousse] - end   

Revenir en haut Aller en bas
 
Biosynthèse de l'adrénaline [PV Mousse] - end
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stela-Attention l'adrénaline est dangereuse pour moi-
» La solitude entraîne les erreurs. Mais l'adrénaline, où mène-t-elle ? ||PV Esprit de Partition et Ange de la Mort||
» [Training] Tyzy VS Tyzy!? - Spectral Adrénaline!
» « J'ai mis les doigts dans la prise. J'ai eu un coup de foudre pour l'adrénaline. »
» Adrénaline [Pv Lucis-Suite]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN :: Au commencement :: Archives :: RPG-