THE PROPHETIES BEGIN

Thème IV - Les Lunar Pod
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (lp) NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES // mort de petit ver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 71
Date d'inscription : 05/09/2017

MessageSujet: (lp) NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES // mort de petit ver   30.12.17 16:18


ni le premier ni le dernier des hommes
Ça avait été une belle journée, j'avais couru tout partout dans le Camp et j'étais PRESQUE pas tombé et du coup j'étais trop trop fier et même que je l'ai raconté à Moumouche à cause que c'est mon fraternel et du coup, eh bah, à cause que c'est mon un peu tout pareil que moi avec le même sang, eh bah je lui raconte tous mes exploits.

Sauf que.
À cause du sang justement, y a un truc que je lui avais pas dit.

En fait, depuis qu'on a nomnomnom le ver avec Mouche, et bah on a du sang vert et c'est trooop cool et du coup eh bah moi j'avais envie d'être PLUS cool alors je suis parti à la CHASSE aux bestibestioles et j'ai trouvé un ver tout pas beau mais qui avait l'air trooop fort, avec des petits poils rigolos de partout, alors boum je l'ai mangé pour avoir ses pouvoirs mains maintenant j'ai mal mal mal dedans le ventre et il vient à peine de faire jour et tout le monde il dort dans la pouponnière et moi j'ai froid et puis parès j'ai chaud, et je sue beaucoup beaucoup et ma fourrure elle est toute collante et qui sent pas bon et plaqué sur mon corps.

Alors je me lève et je flageole sur mes guibolles et je suis pas bien et je commence à faire des uhu uhu tout plaintif à cause que ça fait MAL et MAL MAL MAL MAL MAL MAL.

Mamaaaaan...

J'essaye d'avancer, mais c'est trop dans moi qui pique, alors je me heurte à une forme et je tombe dessus et je blouarggg et ça pue et je commence à pleurer très très fort.

J'suis désolééÉÉÉéé Firmama, mais je, aie, ça fait mal mal... Je veux mamaaan...



+:
 

_________________

look at me mommy

par Uwny la plus belle

+:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vent du Désert
▬ Guerrière
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 16/08/2017

Carte d'identité
Âge: 37 lunes (Avr. 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: (lp) NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES // mort de petit ver   30.12.17 17:17

Encore, encore, encore, encore, encore, encore, encore, encore, encore. Encore. Encore. Et encore.

Vent du Désert voyait son monde s'effriter devant ses yeux, petit à petit. Comme une feuille morte tombée d'un arbre, et qui se décomposait un peu plus à chaque coup de vent. Bientôt, il ne resterait plus qu'un squelette brun et fragile qui ne pourrait plus s'envoler. Il restera là, enterré progressivement sous la terre, peut être mangé par un cerf ou un lapin pour finir en excréments. Mais il ne pourrait plus jamais bouger, ce squelette. Pas sans ce qui lui servait de voile. Pas sans ce qui l'animait et lui donnait vie.
Vent du Désert voyait ses enfants lui échapper un par un. D'abord Petite Aubépine. Et maintenant, Petit Ver.

Elle rentrait tout juste dans la pouponnière après avoir essayé de chasser un peu qu'elle avait retrouvé son fils adoptif gémissant. Et ce n'était pas là un caprice d'enfant. Non. C'était des plaintes de douleur. Petit Ver souffrait, comme Petite Aubépine peu avant.

- Oh non non non non non non non non non non non non...

Sans plus penser à quoi que ce soit, car sa tête était saturée de tout plein d'idées et de mots et d'images et de - Vent du Désert s'approcha de lui, tout doucement, comme si le moindre geste brusque allait le casser en des millions de petits morceaux. Qu'importait le vomi, elle se moquait que sa fourrure soit souillée. Elle l'avait mérité. Encore une fois, elle avait été négligeante. Elle avait baissé sa garde, et par sa faute, Petit Ver était malade.

Elle s'en voulait, comme elle en voulait à beaucoup d'autres. Elle voyait Petit Ver faiblir. Elle le voyait partir. À force de voir ses enfants mourir, elle savait reconnaitre quand la mort venait les cueillir.
Elle en voulait à Étoile de Suie. En s'alliant avec la Lune, elle tournait le dos aux Étoiles. Et Vent du Désert avait peur. Peur que comme elles avaient été rejetées, Petit Ver ne trouve jamais le chemin vers le ciel et les Étoiles. Qu'il ne devienne jamais une lumière parmi les autres, mais que la grande et vaste lune cache le firmament, et ne le force à sombrer à jamais dans le vide, dans le noir. Petit Ver aurait peur, elle ne voulait pas ça.
Elle était en colère, car Petit Ver n'aura jamais connu le Clan en paix. Il n'aura jamais connu le Clan du Tonnerre comme elle l'avait vu. Libre, fier et puissant. À la place, des inconnus venaient souiller la terre, et il fallait les tolérer.

Doucement, elle le serra contre elle, contre son ventre, en espérant lui apporter un peu de chaleur. Elle ne pourrait calmer sa douleur, mais elle voulait lui apporter du réconfort.

- Ça va aller, Petit Ver, lui fit-elle d'une petite voix. Je suis là... Je suis là... Maman va arriver bientôt...

Ça, elle n'en avait aucune certitude. Étoile de Suie serait-elle vraiment là pour réconforter son enfant? Après tout, elle avait été là pour la réconforter elle lorsque Petite Aubépine était partie. Elle gardait espoir et, en attendant, essayait de garder son calme alors que la situation lui échappait, ne voulant pas montrer sa peur à Petit Ver. Elle ne voulait pas lui faire de mal, plus qu'elle n'en avait déjà créé avec son incompétence.

_________________
#825200

Par Cacaille la plus belle  :keur:

Désert humaine:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 24
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 6 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Vipère Audacieuse

MessageSujet: Re: (lp) NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES // mort de petit ver   30.12.17 18:06

NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES

L'apprentie s'était levé tôt pour préparer ses corvées. Changer les litières et même, apporté à Vent du Désert son repas du matin. S'était sa tâche préférée. Or en arrivant, la reine s'était absenter et la siamoise décida de déposer sa souris dodue un peu à l'écart des petits avant de se rapprocher d'eux. Il faisait froid et il lui sembla que Petit Ver ressentait le vent. Elle se plaça donc de tel sorte à empêcher l'air glacé du dehors de frigorifiée les chatons, espérant que la Reine ne tarderait pas. Elle n'était pas installer depuis longtemps quand elle entendis le chaton blanc gémir et aussitôt, la femelle se tourna vers lui. Il appela sa mère un instant avant de la percuter. Il n'était pas très gros alors il ne lui fit pas mal mais avant même que la novice n'ouvre la gueule, il recracha sur elle et elle s'écarta d'un bond horrifiée. La siamoise se retint alors que le petit, visiblement mal en point s'excusait. Elle sorti de la pouponnière en trombe, croisant Vent du Désert qui rentrait. Elle ne prit pourtant pas le temps de lui parler, elle comprendrait. Au lieu de ça, Nuage du Firmament courru jusqu'à la tanière de la guérisseuse.

- Nuit Hivernale ! Viens vite ! Petit Ver est malade !

L'apprentie se recula après avoir crier ses paroles dans l'antre de la chatte, se reculant ensuite, essayant d'oublier son pelage couvert de dégueulis. Il lui faudrait se nettoyer mais pour cela, elle espérait trouver un large carré d'herbe humide, ayant, pour le moment, bien trop peur de retourner près de la rivière qui, de toute façon, était gelée. Mais pour l'heure, elle avait compris que la situation était grave. Trop grave. Ce n'était pas un repas normal mal digéré qui sentait pareil. Impossible ...

_________________

Made in Nix :keur::keur::keur:

Firma la belle <3:
 


Nuage du Firmament vous parle en #ffcc00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 74
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (fev)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Vautour Fauve

MessageSujet: Re: (lp) NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES // mort de petit ver   30.12.17 19:48

Le jour se levait.

Petite Mouche se recroquevilla sur lui même dans un grognement. Parce qu'il n'y avait contre qui se serrer.
Ce constat le réveilla tout à fait, et il leva une tête ébouriffée, et ouvrit ses grands yeux, se demandant où était passé tout le monde.

Son regard tombe sur Petit Ver, qui fait des bruits bizarre, avant de vomi et de geindre encore.
Vent du Désert en bonne mère arrive pour le réconforter, suivie de la gentille apprentie guérisseuse.

Toute cette agitation fit se lever Mouche qui galopa jusqu'à son frère, qui était en train de pleurer dans son vomi.

Mouche se coucha près de lui, plus dérouté que réellement inquiet.

Petit Ver !! son frère le pressa son museau contre son visage, dans une tentative de diagnostic. Pourquoi tu lacrymal ??

Son frère n'avait pas l'air blessé, mais il avait mal, mal mal dedans et Mouche ne comprenait pas pourquoi.

Qu'est-ce-que t'as ? T'as patraque à l'internement ??

Mouche continua de lui appuyer dessus du museau, pour faire sortir cette vilaine douleur, à l'intérieur.


_________________
I AM MEOWING AT MY LUNG'S FULLEST. I WOULD EVEN ARGUE THAT THE ECHO THAT REVERBERATES BACK TO ME IS THE VOICE OF SOMEONE I KNOW ...
HAVE YOU SEEN MY DEAR BROTHER ?

♪ Waiting for the world to end| Mother Mother


Au top :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuageuse Pénombre
♪ Apprentie
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 27/08/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 9 lunes (avril)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Busard Cendré

MessageSujet: Re: (lp) NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES // mort de petit ver   30.12.17 20:15


Depuis que Petite Aubépine est partie jouer avec le clan des étoiles, je me sentais triste et seule. Certes, Maman, Petit Ver, Petite Mouche et Boule Brulante me remontait le moral, se sont mes frères et sœurs de lait, mais c’est… Différent ? Et puis mon papa qui est absent, jamais là, il n’est jamais venu, et du coup c’est pour ça qu’Aubépine était toujours triste est qu’elle est morte. Elle est partie parce qu’il ne s’occupait pas de nous. Je le déteste. Je ne sais même pas pourquoi je voulais le voir quand j’étais plus petite. Peut-être parce que j’étais jalouse que les autres aient un papa présent ? D’ailleurs en parlant d’eux, j’entends mon fraternel de Pico parler très fort dans la pouponnière, mais il ne semble pas aller bien. Avant que je réagisse, Maman arrive très très vite et rentre le réconforter, et Nuage du Firmament est partie vers la tanière de Nuit Hivernale. Quelque chose de très grave ? J’entends P’tit Ver pleurer. Qu’est-ce qu’il a ? Je reviens à mon tour dans la tanière et je vois Maman qui le réconforte et P’tite Mouche à côté de son frère, il lui pose des questions – que je ne comprends pas trop, mais ça doit être sur son état – en le touchant de la patte et du museau. Maman semblait inquiète. Aussi inquiète que le soir où ma P’tite tache est partie…

J’arrive vite à côté d’elle essayant de rassurer, comme elle le faisait, à mon tour P’tit Ver. Je lui faisais un calin – parce que je l’aime bien maintenant quand même, c’est mon fraternel de Pico, et que veux qu’il aille bien – et je lui lèche un peu la tête.

« Tout va bien P’tit Ver, on est là ! T’inquiète pas fraternel »

En vérité… J’avais un peu peur. J’ai pas envie qu’il lui arrive le même truc qu’à Petite Aubépine. Je veux pas ça, non, non, non. Alors je continue à essayer de faire comme Maman. Parce que ça me rassurait un peu aussi. Nuit Hivernale devrait bientôt arriver pour l’aider non ?

_________________


Merci pour cette beauté Lapédo ♥️

Pénombre vous sourit en #1A4523
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuit Hivernale
■ Guérisseuse
avatar
Messages : 279
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 16
Localisation : #Chocolatine

Carte d'identité
Âge: 24 lunes (Février)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage du Firmament

MessageSujet: Re: (lp) NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES // mort de petit ver   31.12.17 14:14

Ni le premier, ni le dernier des hommes

“ Parfois, il vaut mieux mourir que souffrir... ” feat. Petit Ver (mort)

Nuit Hivernale était blottie au fond de son nid lorsqu'un léger bruit lui fit redresser ses oreilles. Toujours les yeux fermés, elle resta attentive. Quel bruit étrange... inhabituel de si bon matin. Mais elle n'eut pas le courage de se lever, épuisée par sa nuit... encore un cauchemar interminable. Quand arrivera-t-elle a rêver de fleurs roses ?
Mais avant qu'elle n'ait eu le temps de soupirer, histoire de créer de la buée pour se réchauffer, une odeur putride lui parvint au museau. Franchement... quelle bestiole est encore venue pourrir mon air ? songea-t-elle en laissant un grognement sourd résonner au fond de sa gorge.
Abandonnant alors son second sommeil, elle s'étira l'arrière train et commença à claudiquer vers l'entrée. Sa patte arrière semblait toute engourdie comme parcourue d'un millier de fourmis...
Mais à peine eut-elle le temps d'écarter les lierres qui fermaient l'ouverture qu'une boule de poil déboula devant elle.

— Nuit Hivernale ! Viens vite ! Petit Ver est malade !

Ni une ni deux, elle oublia ses malheurs, se retournant comme une flèche et attrapant un coquelicot avant de se retourner et courir à travers le camp, paniquée. Des vomissements... qu'avait-il pu manger ? Elle n'avait rien qui pourrait le soigner en cas d'empoisonnement ! Qu'allait-elle pouvoir faire ?! Avant d'entrer dans la pouponnière, elle regarda Nuage du Firmament et lui ordonna d'aller chercher Étoile de Suie. Elle était la seule disponible.

— Va chercher Étoile de Suie, elle doit être là pour lui.

Son regard trahissait le peu d'espoir qu'elle avait de le sauver. La petite s'en était sûrement rendu compte. Mais la guérisseuse n'y fit pas attention, rentrant à toute vitesse dans la pouponnière. Elle aperçut les chatons et Vent du Désert. Plus loin, sa sœur regardait la scène, ne sachant que faire. Nuit Hivernale fronça les sourcils, ignorant la blanche pour sauter aux côtés de Petit Ver. L'odeur était insupportable... le petit se tordait de douleur, pleurant à flot. Elle lui donna un coup de langue sur le visage et lui mit la patte sur le front.

— Petit Vert, regarde-moi, tu dois me dire ce que tu as mangé. Quand et où ? Je sais que ton ventre te fait mal et que tu as des vertiges mais tu dois me répondre si tu veux moins sou-... avoir le ventre guérit !

Erreur... elle ne regarde pas le visage de Vent du Désert. Elle avait failli ne lui laisser aucun espoir... Pourquoi n'arrivait-elle donc à sauver personne ? Malgré son dépit, elle le regarda intensément, en attente d'une réponse...

#iwhae pour epicode

_________________

©️
Nix

Others:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 24
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 6 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Vipère Audacieuse

MessageSujet: Re: (lp) NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES // mort de petit ver   01.01.18 23:13

NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES

L'apprentie senti un bref soulagement à la vue de la guérisseuse et en voyant que cette dernière prenait la peine de prendre une plante, elle fut davantage rassurée encore. Elle savait que faire, Nuit Hivernale serait utile pas comme ... Pas comme elle-même ne l'était. Néanmoins, elle lui emboîta le pas, se disant que peut-être, la chatte pourrait avoir besoin d'elle d'une façon où d'une autre. Elle l'espérait, elle refusait de se retrouvée assise là, à ne rien faire alors que, elle l'avait vu, Petit Ver était mal. Très mal en point. Aussi, lorsque la guérisseuse se tourna vers elle juste avant d'entrée dans l'antre de la pouponnière, elle fut un instant prise d'une joie qui fut éphémère. Ce regard. Elle se paralysa un instant. Aller chercher Étoile de Suie, la mère du petit. Elle secoua la tête avant de courir vers l'antre de la meneuse, oubliant pleinement son pelage poisseux, essayant de ne pas penser à ce qu'elle avait lu dans le regard de Nuit Hivernale. Cette sorte de tristesse, de panique peut-être même. Elle n'en était pas sure mais Nuage du Firmament sentait que le malaise du chaton serait peut-être le dernier des souvenirs qu'elle aurait de lui. Oh certes, elle n'avait pas tissé de lien avec le petit blanc, où si peu qu'ils étaient faiblard. Mais il était si jeune ! Elle atteint l'entrée et s'enfonça dans l'antre sans réfléchir. S'était urgent, point.

- Étoile de Suie ! Tu dois venir ! Petit Ver est en train de ... Elle s'arrêta, qu'allait elle dire ? Non, le chaton ne pouvait, ne devait mourir. Secoué par ce qu'elle avait vu de son état, par le fait qu'il lui avait vomi dessus et que l'odeur pestilentiel collait à son poil et plus encore par le regard de Nuit Hivernale, elle avait failli annoncé le pire. Mais il y avait encore une chance que le chaton aille mieux, sans doute la novice dramatisait elle ? Encore secouée sans doute par la mort de Petite Aubépine ? Ses yeux n'avait pas encore eu le temps de s'habitué à la noirceur ambiante, aussi poursuivit elle sans trop savoir si elle regardait bien la grosse femelle écaille. - Il est malade ! Nuit Hivernale veux que tu viennes !

La siamoise fit demi-tour pour sortir de la tanière de sa meneuse, s'écartant de l'entrée, le souffle court. Venait elle de crier à Étoile de Suie de bouger son gros cul ? Elle se glaça d'effrois. Elle suivrait la meneuse dès que cette dernière mettrait le nez en dehors de la tanière. Elle mourrait d'envie de retourner à la pouponnière mais elle savait qu'elle n'y servirait à rien. Et puis, Nuit Hivernale lui avait demander de lui ramener la cheffe or la jeune femelle tenait étrangement à réussir. Pas pour prouver quoi que ce soit à la Maine Coon écaille, ni pour se la mettre à dos, simplement parce qu'elle avait cru comprendre l'importance qu'aurai sa présence. Le souffle court, le poil hérissé malgré les traces plus que nombreuses que le chaton avait laisser dessus, elle attendis donc, abasourdis par ce qui était en train de se passer.

_________________

Made in Nix :keur::keur::keur:

Firma la belle <3:
 


Nuage du Firmament vous parle en #ffcc00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 05/09/2017

MessageSujet: Re: (lp) NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES // mort de petit ver   01.01.18 23:43


ni le premier ni le dernier des hommes
Et y a tout plein de bruits et maman deux elle me prend dans ses pattes et ses chaud mais j'ai mal quand même et Pépénombre le Pico elle est là aussi et elle parle pareil que quand sa soeur que je sais plus le nom elle est partie pour une autre forêt et j'aime pas ça et Firmama elle est partie et y a la guérisseuse qui a l'air fâché qui vient et y a Moumouche qui a l'air triste alors je commence à pleure et j'ai le visage trempé et la morve me coule du museau et j'en ai sur les pattes à cause que je m'essuie un peu avec et je les regarde et elles sont sales et j'aime pas ça. Y a du vomi, et de la morve, et du mouillé de ouinouin.

Et là je sens qu'il y a un problème.

Moumouche excuse moi fraternel je t'aime fort fort mais j'ai vu une chenille trop cool avec, avec, aïïïe, avec des poils tout partout et je l'ai mangé et je t'ai pas diiiit, je suis désolééé... Je veux pas aller dans la forêt de celle qui est plus là et je suis triste et j'ai maaaaaaAAAAAal, je, je, je -


Je vomis encore, et je fais un peu du ouinouin et à voix basse j'appelle maman.


_________________

look at me mommy

par Uwny la plus belle

+:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile de Suie
◊ Meneuse
avatar
Messages : 674
Date d'inscription : 27/02/2017
Age : 23

Carte d'identité
Âge: 80 lunes (avril)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage Ardent

MessageSujet: Re: (lp) NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES // mort de petit ver   02.01.18 15:40

Ni le Premier ni le Dernier des Hommes
PV TONNERRE

(Avec Touk on a situé ce rp avant la bataille, puisque aucune mention des chatons de la Rivière, j'espère que ça ne cause pas de soucis!)

Elle dormait dans son antre, bien paisible, à grappiller le plus de sommeil possible en prévision des combats à venir. Et aussi, elle s'était bien empiffrée la veille, prenant probablement plus que la part qu'elle méritait de la réserve de proies ─ quoique, elle méritait la réserve au grand complet, en sa qualité de chef. Alors, la digestion bien entamée, lovée dans la chaleur relative de son antre, Étoile de Suie avait l'espoir de roupiller toute la matinée. Espoir devenu vain. Un bruit de cavale la tira des bras de Morphée, et la meneuse ouvrit brusquement les yeux pour trouver une Nuage du Firmament haletante dans sa tanière.

─ Étoile de Suie ! Tu dois venir ! Petit Ver est en train de ... Il est malade ! Nuit Hivernale veux que tu viennes !

Les mots ne se rendirent pas tout de suite à son cerveau, et elle fixa bêtement l'apprentie, avant de se ressaisir. Petit Ver, malade. Il l'était toujours un peu, ce faiblard, mais jamais au point d'aller embêter Nuit Hivernale avec ses états d'âme. Si la guérisseuse était venue et qu'elle avait envoyé une apprentie chercher la meneuse, c'était bien que quelque chose ne tournait pas rond. Plus que d'habitude. Un poids sur l'âme, la grosse chatte se leva tant bien que mal et suivit Nuage du Firmament jusqu'à la pouponnière.

Bien avant qu'elle n'y entre, l'odeur âcre du vomi lui saisit la gorge. Il n'y avait aucun moment où elle appréciait poser les pattes dans cette tanière sale et remplie de microbes, mais là, vraiment, c'était un vrai foutoir. Du vomi un peur partout, des gosses qui s'égosillaient, et des adultes bien affolés. Vent du Désert était là, en panique totale, et Nuit Hivernale tentait d'ausculter le petit, et ce dernier qui geignait tout en vomissant de plus belle. Dégoûtée par son allure, Étoile de Suie eut un pas vers l'arrière, avant de faire sa brave et s'aventurer vers eux, bien qu'elle n'allait certainement pas se mettre à lui lécher le front comme la guérisseuse.

─ Hey petite larve! Qu'est-c'que t'as? Demanda-t-elle de sa voix bourrue, d'où pointait quand même une inquiétude. Qu'est-ce qu'il a? Pourquoi il dégueule de partout?


_________________
F I C H E L I E N S C A R N E T
#443632


Par Sheela <3

la grosse lesbo:
 

attention c con:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 74
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (fev)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Vautour Fauve

MessageSujet: Re: (lp) NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES // mort de petit ver   03.01.18 21:44

Petit Ver se remit à pleurer dans ses explications et il avait l'air vraiment mal et vraiment triste, alors Mouche continua de lui donner des petits coups de museau réconfortants et de lui lécher le crâne.

Hey petite larve! Qu'est-c'que t'as? Qu'est-ce qu'il a? Pourquoi il dégueule de partout?

C'est sa vraie maman qui le ramena à la réalité. Il prit conscience de l'agitation qui régnait maintenant dans la pouponnière. Mouche avait envie de se recroqueviller contre Vent du Désert pour échapper à tous ces bruits, cette peur, ce malheur. Tout ces sentiments négatifs qui déferlaient de partout, ces visages transformés par l'inquiétude le transperçait aussi sûrement que la douleur que ressentait son frère.
Ses coups de langues se firent plus compulsifs. Et soudainement il arrêta pour dire à sa maman, d'une voix sur-aigüe :

C'est du fait que il a ingestionné une .. chenille ! Il reprit son souffle. Cepourtant, avec Petit Ver on a déjà ingestionner un foetus de papillon, et ça nous a rien fait !! NEANT !!

Mouche leva des grands yeux dégoulinants de larmes vers sa maman, cherchant une explication. Pourquoi Ver était-il malade alors qu'ils mangeaient quotidiennement toutes sortes d'invertébrés ?

"On a eu du sang vert trop cool .." cita t-il dans un murmure, pour s'en convaincre.



_________________
I AM MEOWING AT MY LUNG'S FULLEST. I WOULD EVEN ARGUE THAT THE ECHO THAT REVERBERATES BACK TO ME IS THE VOICE OF SOMEONE I KNOW ...
HAVE YOU SEEN MY DEAR BROTHER ?

♪ Waiting for the world to end| Mother Mother


Au top :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vent du Désert
▬ Guerrière
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 16/08/2017

Carte d'identité
Âge: 37 lunes (Avr. 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: (lp) NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES // mort de petit ver   03.01.18 22:18

- Petit Vert, regarde-moi, tu dois me dire ce que tu as mangé. Quand et où ? Je sais que ton ventre te fait mal et que tu as des vertiges mais tu dois me répondre si tu veux moins sou-... avoir le ventre guérit !

Vent du Désert savait très bien ce qu'il se cachait derrière ces paroles. La mort. C'est ce qu'elle redoutait le plus, et pourtant, elle ne pouvait rien faire d'autre qu'essayer de consoler ce petit. Elle ne voulait pas le voir partir. Elle ne l'avait pas mit au monde, et pourtant, elle ne voyait comme son propre enfant. Étoile de Suie lui avait confié la mission d'en prendre soin... et elle échouait lamentablement. Quelle genre de Reine incapable était-elle? Mais elle n'avait pas le temps de se morfondre. Petit Ver passait avant tout.

- Je sais, Nuit Hivernale, lui murmura-t-elle en restant implicite, pour ne pas faire paniquer les enfants. Fais ce que tu peux pour... lui permettre de s'endormir sans douleur, s'il te plait...

Alors que Nuage du Firmament s'en alla chercher Étoile de Suie, Petit Ver expliqua la situation. Il avait vraisemblablement mangé une chenille toxique. Elle aurait du leur dire. Elle aurait du leur apprendre à ne pas manger telle ou telle chose... Elle savait, pourtant, la manie de Petite Mouche et Petit Ver à vouloir s'essayer à d'étranges experiences. Alors pourquoi n'avait-elle rien fait? Il y a tant de chose qu'elle aurait du prévoir, et elle n'avait rien fait. Elle était restée là, inutile, en jolie décoration, usine à lait stupide et...
Et elle chassa ces pensées de sa tête lorsqu'Étoile de Suie fini par faire son entrée dans la pouponnière. Bien qu'étonnée, Vent du Désert n'en fut pas moins rassurée. Petit Ver voulait tant la voir, sa maman qu'il aimait tant.
En mère peu expérimentée, la meneuse était naturellement confuse. Mais elle s'avança malgré tout, elle était présente, et sachant que le monde de la maternité n'était clairement pas son fort, la Reine sablée fut bien fière. C'était là un effort considérable.

- Hey petite larve! Qu'est-c'que t'as? Qu'est-ce qu'il a? Pourquoi il dégueule de partout?

Petite Mouche s'empressa de prendre la parole, expliquant la situation à sa mère. Pauvre petit... Il ne méritait pas tout ces désastres. De même que sa jolie petite princesse, Petite Pénombre. Et ces Lunar Pods qui trainaient dans les parages... Quel monde allait-il quitter? Elle aurait aimé, tant aimé qu'il connaisse le Tonnerre qu'elle avait connu. Le Tonnerre fier, brave et sans dangers. Tout semblait perdu, désormais, et le sort s'acharnait sur elle et sa famille. Avait-elle perturbé les Étoiles pour que le destin soit si mauvais avec eux? Qu'avaient-ils fait pour mériter pareil traitement? Les chatons, en tout cas, n'y étaient pour rien. Alors pourquoi eux?
Pourquoi pas elle? Elle supplia silencieusement les Étoiles de la prendre à sa place, de le laisser savourer la vie, d'être heureux et de le laisser courir en dehors du camp, mais elle savait pertinemment que ses prières étaient vaines. Les Étoiles étaient puissantes, mais elles ne pouvaient pas contrôler toutes les choses de la forêt. Ainsi, la maladie, la vie et la mort était quelque chose d'inatteignable pour eux.
Putain Vent du Désert, arrête de rejeter la faute sur tes ancêtres. Si ton travail de mère avait été fait...

- Il va... probablement avoir besoin de repos. Un long sommeil pour... avoir moins mal. Petit Ver, mon tout petit, la gentille guérisseuse va te donner des plantes pour calmer les douleurs... Les plantes c'est.. c'est vert, tu sais. Peut-être que ça donne du sang vert aussi? Tu peux faire ça, Nuit Hivernale...?

_________________
#825200

Par Cacaille la plus belle  :keur:

Désert humaine:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 05/09/2017

MessageSujet: Re: (lp) NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES // mort de petit ver   06.01.18 14:30


ni le premier ni le dernier des hommes
Trop de monde et trop chaud et je transpire mes poils se collent à ma peau ça fait comme des paquets blanc sale et moi j'aime pas ça être sale mais j'ai pas le temps de me plaindre à cause que y a comme une vague dedans de moi qui pousse et ça soulève on estomactoc et tout les trucs qui font brrrr et glouglou dans mon ventre et je blouaaaarg encore une fois et j'ai de la bave et de la morve et du vomi sur le visage et un peu sur le poitrail et ça sent pas bon alors je recommence encore à avoir des lacrymales comme dit Moumouche.

JE veux mamaaaan...

Et alors là elle arrive et je suis trop content content mais j'ai aussi trop trop aïe dedans moi alors je peux pas sauter tout partout comme d'habitude et tout le monde a l'ai triste et même maman elle a l'air perdue et Dédésert et bah on dirait qu'elle va ouinouin et même que Moumouche le fraternel de sang il dit qu'on a du sang vert alors moi aussi je répète blblblbl le sang vertt blblbl avec notre langage topitop secret.

Maman ! T'es là ! Je suis ... aïïïïe ... content !

Et alors le palpitant il fait des boumboumboum encore plus vite et je crois que c'est à cause que j'ai trop mal dedans le ventre c'est comme si toutes les chenilles et les papillons et même une fois le scarabée qu'on a boustiffaillés avec Moumouche eh bah ils voulaient tous sortir de moi et ça gratte dedans et ça pique et c'est comme si ça me mangeait et j'aime pas du tout ça et je veux pas être mangé et j'ai mal et tout devient pus trop brillant et ça fait mal aux yeux et ça devient encore plus brillant tout blanc et alors j'ai encore un peu de souffle et je dis mais pas trop fort je crois, enfin, je sais pas, c'est comme si j'avais la tête sous l'eau, je m'entends mal, et j'entends les autres mal, en fait, je crois que je les entends plus, juste le boumboumboum de mon coeur, le boumboumboum qui fait comme un tambour et qui résonne dans mes os et plus rien mais le boumboumboum juste ça et ça fait mal à en pleure et mal à en chialer et mal à vouloir retourner dans le ventre de maman mais au moins si j'entends le boumboumboum eh bah

Eh bah


Ça veut dire que je suis pas


mort

Fais moi un bisou, maman.



+:
 

_________________

look at me mommy

par Uwny la plus belle

+:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 24
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 6 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Vipère Audacieuse

MessageSujet: Re: (lp) NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES // mort de petit ver   06.01.18 15:01

NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES

La siamoise avait ressenti un bref soulagement lorsque la meneuse était sorti pour filer à la pouponnière. Elle l'avait suivi, ne sachant que faire d'autre et pourtant, elle s'était assise à l'extérieur, attendant. Guettant anxieusement tout ce qu'elle pourrait entendre. Les sons étaient étouffer et la seule chose qu'elle pouvait comprendre, c'est que l'espoir était faible. Rageusement, la jeune chatte jeta un regard vers le ciel sombre, les rares branches nue ne parvenaient à cacher les étoiles faiblarde au dessus du camp. Pourquoi ne le sauvaient ils pas ? Elle se figea, se rappelant subitement la petite pierre ambré et la chenille prisonnière à jamais de cette dernière découvert avec Petite Mouche. S'était un signe et elle n'avait pas sus le voir ! Elle gronda pour elle même. Et si ... Elle se figea, le silence était devenue soudain, lourd. Elle n'avait pas besoin de le voir pour comprendre ce qu'il signifiait. Le chaton était mort. La jeune apprentie se releva, tremblante et elle s'éloigna doucement. D'ici peu, elle pourrait entendre leurs voix. Nuit Hivernale dirait que tout était fini, Étoile de Suie pleurerait peut-être son petit et Vent du Désert... A la pensée de la reine si douce, le cœur de la siamoise se serra. Elle se laissa tomber dans l'herbe fraîche, humide et poisseuse. Il lui semblait que le sol voulait l'engloutir toute entière.

- Ce ... ce n'est pas vrai ... Il n'est pas ... c'est un mauvais rêve hein ... Je ...

La novice se crispa, la douleur, voilà ce qui l'étreignait lourdement. Le choc de savoir que le petit chaton blanc, si plein de vie devenait une créature froide. Le choc de savoir que peut-être, non, qu'elle aurait du le savoir, qu'elle pouvait le prévenir. Si seulement ce jour là elle avait compris pour la chenille. Mais non. La siamoise se mettait cette mort sur la conscience, l'odeur du vomi du chaton encore collée à sa fourrure l'enveloppant comme une menace lourde. Elle tremblait, transi de froid, étourdi par la peine. Mort, non, plus jamais elle ne le verrait courir avec Petite Mouche, plus jamais elle ne pourrait râler après eux après avoir changer leurs litières. Plus jamais elle ne s'étonnerait de leur curiosité, tentant de se souvenir comment elle-même était à leur âge. Non pas que ça datait tellement, simplement chaque jour avait son lot de souvenir à créer. Mais aujourd'hui ... La novice trembla de plus belle. Elle revoyait Petite Mouche ce jour là, déçue de sa découverte et une fois encore, son esprit en pris un coup, son estomac se souleva douloureusement à son tour. Conséquence de l'état de choc dans lequel elle venait de plonger. Jamais la mort ne lui avait apparu si cruel. Il y avait eu Petite Aubépine certes mais elle était plus jeune, elle n'avait pas compris l'horreur comme elle le comprenait à présent. Elle avait senti le chaton trembler, elle s'était coller à lui, avait paniquée en sentant son pelage s'empoisser, en découvrant le chaton malade. Ça avait fait échos dans son esprit avec le sort de la chatonne. Mais pour Petite Aubépine, toujours malade, le choc n'avait pas été aussi vif. Alors que là. Nuage du Firmament rejeta de la bile, tremblant de plus belle, fermant les yeux pour oublier ce silence lourd dans la pouponnière. Pour oublier le froid qui caressait le petit chat si joyeux la veille encore. Ses doutes des derniers jours n'étaient rien face à celui qu'elle vivait à présent. Sa mère lui avait menti, elle n'était pas une élue. Une véritable élue aurait sauver le petit chat blanc alors qu'elle ... Elle se tenait à l'écart, elle se laissait engourdir par le froid, par la peur, par le choc. Elle elle n'était rien qu'une apprentie incapable et gênante. Douée pour la chasse, peut-être mais la chasse, ça ne sauverait aucune vie. Elle ne servait à rien. Elle pleurait juste, souffrant de son propre estomac vide qui pourtant tentait de nouveau de se soulevé comme pour chasser la souffrance. Sans succès ...
HRP:
 

_________________

Made in Nix :keur::keur::keur:

Firma la belle <3:
 


Nuage du Firmament vous parle en #ffcc00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile de Suie
◊ Meneuse
avatar
Messages : 674
Date d'inscription : 27/02/2017
Age : 23

Carte d'identité
Âge: 80 lunes (avril)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage Ardent

MessageSujet: Re: (lp) NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES // mort de petit ver   10.01.18 1:22

Ni le Premier ni le Dernier des Hommes
PV TONNERRE

Commençant à être un peu beaucoup affolée, Étoile de Suie regardait en alternance Petit Ver et la guérisseuse, les yeux écarquillés. Pourquoi la femelle ne faisait-elle pas plus, pourquoi le gamin continuait-il de se tordre au sol, pourquoi n'arrivait-elle pas à lui placer un remède dans la bouche? Une plante aurait probablement pu le soigner, enlever tout le méchant en lui, mais évidemment, dur de lui faire ingérer quelque chose quand les hauts le coeur le parcouraient à chaque instant. Petite Mouche le léchait avec vigueur, et la mère se dit qu'elle aurait probablement dû faire de même, mais l'idée de mettre sa langue sur ce pelage couvert de sueur et de vomi la dégoûtait, alors elle se retint. Et puis, le gamin était déjà entouré de sa fratrie, sa mère de lait et la guérisseuse; sa présence ne ferait qu'ajouter à son étouffement. Des excuses.

Petite Mouche prit soudainement la parole, puisque son frangin avait un peu du mal à faire autre chose que des sons incompréhensifs, hormis lui dire qu'il était content qu'elle soit là, et il expliqua que le gamin avait bouffé une chenille, comme ils avaient déjà fait auparavant. Étoile de Suie le regarda l'air de dire "t'es con ou quoi", avant de réaliser qu'effectivement, les deux étaient assez cons pour le faire, et que visiblement Petit Ver avait bouffé quelque chose de venimeux. Elle serra les crocs, ne voulant pas y croire, ne voulant pas se dire qu'ils avaient été assez stupides pour faire ça, et Vent du Désert ne les avait pas surveillé, et maintenant Petit Ver allait crevé pour une foutue chenille. Elle n'osa pas poser son regard vers la reine dorée, ne voulant pas montrer son irritation envers elle... Et ne voulant pas lire la même accusation dans le regard de sa douce. Si Vent du Désert était à blamer, alors Étoile de Suie l'était tout autant.

La reine prit la parole et l'écaillée prit grand soin de ne pas tourner la tête vers elle. À demi-mots, elle demanda à la guérisseuse de faciliter le passage du tout petit vers la Toison Argentée. Mais d'instant en instant, le corps du gamin trémoussait avec moins de vigueur, ses gazouillis devenait de moins en moins prononcés, et son regard se perdait. Et puis, plus rien. Plus de tressaillements, plus de vomi, plus rien. La mère le fixa, incapable de comprendre ce qui venait de se produire. Comment, en si peu de temps, sans avertissement, elle venait de perdre un fils. Elle resta inerte, ne pouvant pas avancer vers lui, le pousser du museau, respirer son odeur une dernière fois. Le cadavre la dégoûtait, mais l'attristait, et elle n'arrivait pas à comprendre tout ce qui se tramait. Son regard glissa vers Vent du Désert, mais elle ne parvint à la regarder dans les yeux.

─ Amènes-le dehors, faudra le veiller.

Elle-même n'avait aucun désir de poser ses crocs sur le cadavre. Et puis, Vent du Désert l'avait toujours beaucoup plus couvert d'affection; c'était elle sa mère, celle qui devait veiller à son départ final, pas la grosse bourrue qui n'avait jamais réussi à lui retourner son attention. Battant en retraite, Étoile de Suie sortie de la pouponnière. En attendant que la guérisseuse prépare le corps pour la veillée, puis l'enterrement, elle héla deux apprentis pour qu'ils aillent nettoyer la pouponnière, histoire de faire disparaître les traces du drame.


hrp:
 

_________________
F I C H E L I E N S C A R N E T
#443632


Par Sheela <3

la grosse lesbo:
 

attention c con:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 74
Date d'inscription : 05/09/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 6 lunes (fev)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Vautour Fauve

MessageSujet: Re: (lp) NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES // mort de petit ver   13.01.18 17:20

Mouche leva la tête, figé dans une expression d'incompréhension. Ses yeux allaient anxieusement de l'un à l'autre des intervenants. Son cerveau saturait d'informations. Il ne comprenait pas ce qu'il se passait.
Il était figé.

Comme Petit Ver. Mouche sentit peu à peu la chaleur qui quittait son frère, et il devenait tout raide, comme Aubépine.
Mais ça n'avait rien à voir.
Petit Ver n'était pas Petite Aubépine.

Etoile de Suie rompit le silence.

Amène le dehors, faudra le veiller.

La même phrase que pour sa sœur de lait.
Mouche arrêta finalement de lécher le cadavre et son regard se perdit dans le vide.
Il se sentait vide. Trop vide pour pleurer.
Il refusait de comprendre.

Petit Ver était tout silencieux à côté de lui. Lui qui était d'habitude si bruyant.
Et qui voulait un bisou.


Il veut que tu lui fasses un bisou, maman. répéta le chaton couleur boue.

Mais Etoile de Suie était partie.



_________________
I AM MEOWING AT MY LUNG'S FULLEST. I WOULD EVEN ARGUE THAT THE ECHO THAT REVERBERATES BACK TO ME IS THE VOICE OF SOMEONE I KNOW ...
HAVE YOU SEEN MY DEAR BROTHER ?

♪ Waiting for the world to end| Mother Mother


Au top :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (lp) NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES // mort de petit ver   

Revenir en haut Aller en bas
 
(lp) NI LE PREMIER NI LE DERNIER DES HOMMES // mort de petit ver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» article 2eme REP du figaro
» Quizz Beauté "mon premier, mon dernier"
» LE PORTE-AVIONS "GRAF ZEPPELIN"
» Harry Roselmack : Premier JT ce soir à 20 heures
» Sarkozy, premier bilan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN :: Au commencement :: Archives :: RPG-