THE PROPHETIES BEGIN

Thème IV - Les Lunar Pod
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 comment oses-tu te montrer devant moi |LP| - end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Douce Orchidée
● Lieutenante
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 17
Localisation : Pays du cidre et des crêpes

Carte d'identité
Âge: 46
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: comment oses-tu te montrer devant moi |LP| - end   31.12.17 11:34

Le vent fouettait son épaisse fourrure blanche. Elle fixait tranquillement l'eau, en attendant le bon moment pour agir, jusqu'à ce qu'enfin, une ombre scintillante passât devant elle. Mais Douce orchidée était à moitié perdue dans ses pensées, et ne le vit pas assez tôt pour pouvoir espérer l'avoir. Prise de colère envers elle, elle frappa la surface de l'eau, envoyant valser quelques gouttes vers l'autre bord de la rivière. « eh merde ! » Elle n'arrivait pas à se concentrer. Les mêmes images se répétaient en boucle dans sa tête. Petite Améthyste, Petite Nuit et surtout Petit Quartz ainsi que Petit Blaireau. Tous avaient été enlevés. Par ces chats de la lune, ou par les membres du clan du tonnerre, c'était encore un mystère. Elle aurait tant voulu le savoir. Si ça ne tenait qu'à elle, elle aurait déjà été fouiller seule le camp du tonnerre, mais elle avait que ce serait une mission suicide. Et elle ne voulait pas seuiller le sol de ces ingrats, ces laches qui se sont laissés amadouer par ces lunar pod. A ce moment, douce orchidée tenta de réessayer la rivière, elle ne voulait pas revenir les pattes vides. Son clan avait besoin d'elle, et le clan avait besoin de toutes les ressources possibles. Elle se posta face à la rivière, tentant de reprendre son calme après une grande inspiration. Elle veilla à ce que son ombre ne se reflète pas sur l'eau cristalline, et elle attendit. Elle attendit encore, jusqu'à ce que de nouveau, une ombre passât devant elle. Elle allait la saisir jusqu'à ce qu'elle sentit une odeur qui lui déplaisait fortement. Une odeur qui lui donnait envie d'en découdre, quel que soit le chat. C'était l'odeur du clan du tonnerre. Le poisson partit se cacher sous un rocher, la lieutenante se retourna pour toiser le nouvel arrivant. Elle était à la frontière certes, mais elle n'aurait pas pensé revoir un de ces enfoirés de sitôt. Elle découvrit une jeune femelle siamoise aux yeux bleus. Après s'être relevée, douce orchidée marcha tranquillement, sa queue fouettant l'air pour montrer toute sa colère et sa rage, les crocs déjà sortis. Elle se posta à la limite de la frontière, presque à la dépasser, pour montrer qu'aujourd'hui, avec les événements passés, la frontière lui importait vraiment très peu.

« Comment oses-tu te montrer ici face à moi, SALE ENFOIRÉE ! Si ça ne tenait qu'à moi, je t'aurais déjà arraché tes jolis yeux bleus ! » grogna la lieutenante.

_________________



Merci à Nix pour ce kit magnifique, tu pèses dans le game :keur:
Douce Orchidée s'exprime en DCE5ED
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 383
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 24
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 6 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Vipère Audacieuse

MessageSujet: Re: comment oses-tu te montrer devant moi |LP| - end   31.12.17 15:26

Comment oses-tu te montrer devant moi.

Nuage du Firmament ne savait plus que faire depuis la bataille. Elle avait parler à son oncle mais l'idée que le clan de la Rivière ne parvienne à se remettre la hantait également. Elle se promettait également d'aller trouver Nuit Hivernale, dès que le clan serait un petit peu plus serein. La chatte avait, lui semblait-il, beaucoup à faire. Et puis elle n'était pas non plus certaine de sa décision. Il fallait qu'elle questionne la guérisseuse mais et si ce qu'elle voulait était impossible ? C'est donc ronger de doute et de remords qu'elle se dirigea vers la rivière, ses pattes la portant lentement alors que son esprit lui, voyageait dans un futur peut-être plus doux. La rage d'une chatte ennemie finit par tirée la siamoise de sa rêverie et elle écarquilla les yeux. A peu de chose prêt, elle aurait presque pu passer la frontière. L'autre en revanche venait de se placer à l’extrême limite et la siamoise sentit son pelage se hérissé en découvrant les traits emplit de haine de la guerrière. Les mots la percutèrent avec tout autant de force et la novice se força à inspirer profondément afin de se calmer. Inutile de provoquer la chatte riviéreuse davantage. Elle semblait bien assez en colère comme ça.

- Je ... Je n'ai jamais voulu ça ... Je ...

Nuage du Firmament se tut, consciente de ne pas parvenir à aligner deux mots de suite correctement. Elle se recula d'un pas de plus sur ses propres terres dans l'espoir que l'autre se détendrait un peu. Que pouvait elle lui dire pour la calmer ? Que devait elle lui dire surtout. Lui parler des chatons ? Non, s'était un secret du clan, elle l'avait compris. Le clan de la rivière ne devait pas savoir s'ils étaient avec eux où avec les Lunar Pod. Mais alors ... Elle secoua doucement la tête avant de choisir une autre direction. Elle s'efforça à sourire, très timidement d'ailleurs.

- J'espérer trouvée une de vos apprentie ... Elle était blessée et ... Je ... Je sais que je n'ai pas le droit mais ... Je m'inquiète pour tout ceux qui ont été blessés ... Sans ses Lunar Pod ... La bataille ... Elle s'arrêta brièvement, inutile de dire que la bataille n'aurait pas existé, s'était sans doute faut. la haine qui lié leurs clans était trop forte. Non, au lieu de ça, la siamoise choisi un terme plus neutre. La bataille aurait été différente, plus courte aussi ...

De toute façon, l'apprentie était certaine d'être seule, la patrouille était passé par ici bien plus tôt et le reste du clan pleurait surement encore la mort de Petit Ver. Le souvenir du chaton blanc lui vomissant dessus la nuit précédente la secoua doucement. Elle était venue ici dans l'espoir de trouver le courage de parler à sa guérisseuse. Et peut-être aussi, finalement, pour trahir les siens en avouant à l'ennemi que leurs chatons étaient au sein de son clan. Mais elle ne pouvait s'y résoudre. Cela ferait davantage de mal encore. La seule chose qu'elle venait de réussir à faire, s'était d'essayer de calmer la chatte blanche au museau gris qui la fixait avec rage. Elle devait absolument éviter que l'autre ne se décide à attaquer. Auquel cas il y aurait encore du sang et de la souffrance. Or ne venait il pas d'en avoir de trop ses derniers temps ?

_________________

Made in Nix :keur::keur::keur:

Firma la belle <3:
 


Nuage du Firmament vous parle en #ffcc00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douce Orchidée
● Lieutenante
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 17
Localisation : Pays du cidre et des crêpes

Carte d'identité
Âge: 46
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Re: comment oses-tu te montrer devant moi |LP| - end   31.12.17 15:53



La siamoise cherchait surement ses mots. A sa vue, son pelage s'était hérissé, un peu normal, vu comment la guerrière venait de lui hurler dessus. Mais elle ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin. Oh non, vu comment elle semblait pétrifiée, douce orchidée avait envie de s'en occuper personnellement. Comment pouvait-elle encore se tenir droit devant la lieutenante, après tout ce que son clan avait fait subir au sien. Comment avait-elle pu kidnapper (ou non) les chatons de son clan ? C'est une femelle, qui sait, une future reine, n'avait-t-elle pas été dégoutée par l'idée d'enlever ses pauvres chatons à ses mères ? Ils avaient à peine quelques semaines putain !


« Je ... Je n'ai jamais voulu ça ... Je ... »
«  Ah ouais ? Et tu crois que je l'ai voulu moi? » lui lança t-elle à la figure directement.

Douce Orchidée cracha et pesta de plus belle. Mais qu'est ce qu'elle avait dans la crane ! Si elle n'avait pas voulu ça, elle ne devait pas être la seule ! Et personne n'a pu en tirer un mot à leur enflure de chef ? Rien ? Tout le monde, en avant voler des chatons ! Elle avait tellement envie de lui arracher la tête, c'était horrible de se contenir. En même temps, si elle lui avait répondu froidement et une tout autre phrase, douce orchidée lui serait déjà tombée dessus toutes griffes dehors. Il était en effet mieux pour la femelle, de ne pas trop titiller la lieutenante. Tuer ou non un ennemi, ne lui faisait plus du tout.


« J'espérer trouvée une de vos apprentie ... Elle était blessée et ... Je ... Je sais que je n'ai pas le droit mais ... Je m'inquiète pour tout ceux qui ont été blessés ... Sans ses Lunar Pod ... La bataille .. »  La femelle s'arrêta brièvement, qu'est-ce qu'elle venait de dire ? Elle voulait trouver une de mes apprentie blessée ? Mais pour qui se prend-elle ? La guérisseuse du clan adverse ? Elle osait demander des nouvelles, après tout le sang qui a coulé ? Elle se fichait de qui ?  « La bataille aurait été différente, plus courte aussi .. »

Différente ? Elle aurait même pu ne pas exister ! Au si elle avait existé, elle aurait certes été différente, peut-être moins violente, mais surtout, aucun chaton n'aurait été kidnappé. C'est bien ça qui fout le plus en rage la féline blanche. Ses poils s'étaient de nouveau plaqés normalement sur son corps, mais ses crocs étaient toujours sortis. Il était évident que la siamoise n'allait pas l'attaquer, encore moins pouvoir la toucher. Mais même, douce orchidée ne pouvait pas garder son calme face à la situation. Impossible.

«  mais .. mais bordel comment oses-tu prendre des nouvelles d'une apprentie de mon clan après ce que le tient a fait ?! Tu ne vis pas ce que le clan de la rivière vit actuellement ! » elle marque une légère pause, elle sentait la tristesse lui monter en elle.  «  Tu n'as perdu aucun chaton ! Tu n'as donc aucun cœur, aucune âme pour oser voler des chatons de quelques semaines ?! Tu as pourtant été un chaton, aurais-tu aimé qu'on te vole, qu'on te vole à ta famille, tes sœurs ou tes frères ! »

Personne ne voulait être enlevé à sa famille, personne.

« Comme tu dis, la bataille aurait été différente. Mais ton clan a été faible, plus que nous. Il a été faible, en faisant confiance à ces lunar pod. » Lui dit-elle, froide comme de la glace.

_________________



Merci à Nix pour ce kit magnifique, tu pèses dans le game :keur:
Douce Orchidée s'exprime en DCE5ED
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 383
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 24
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 6 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Vipère Audacieuse

MessageSujet: Re: comment oses-tu te montrer devant moi |LP| - end   31.12.17 16:24

Comment oses-tu te montrer devant moi.

La guerrière ne semblait pas vouloir se calmer, au moins, elle ne lui avait pas encore bondit à la figure et en cela, Nuage du Firmament lui en était presque reconnaissante. Presque seulement. Non, personne n'avait voulu ça, presque personne en fait. Les Lunar Pod eux le voulaient et Étoile de Suie le voulait surement aussi. Cette bataille avait vu trop de mort et de blessés au sein des deux clans. La novice remua doucement la queue, collant doucement cette dernière à son flanc. L'ennemie lui faisait peur mais elle n'était pas venue se battre. Pouvait elle seulement apaiser un peu la fureur de la guerrière ? Elle aurait aimer qu'on lui dise que oui, s'était possible. Mais comment ? Non, l'autre avait raison, Nuage du Firmament ne vivait pas ce que l'ennemi vivait. Elle ne connaissait sans doute pas cette rage, cette peur aussi qu'il devait vivre. La tristesse ça en revanche, elle pouvait l'imaginer. Ne venait elle pas de voir un chaton mourir ? La siamoise s'assit pourtant, plongeant ses yeux bleu dans cetx de la guerrière lorsqu'elle eu finit de lui cracher dessus, pour le moment.

- Tu te trompe, j'ai déjà perdus des chatons, ce n'étaient pas les miens, mais ils étaient mes amis et ils sont mort ... Mort sans que je ne puisse rien y faire. Alors oui je sais ce que ça fait de perdre quelqu'un ! Elle s'arrêta juste le temps de reprendre son souffle avant de reprendre, refusant de laisser à l'autre le temps de réagir. Personne n'aurait volé à mon secours, pas mon clan tout entier en tout cas ! Sait tu ce que ça fait d'être haïs par son propre père sans en connaître la raison ? Tu sais ce que ça fait de vivre sa première bataille et de découvrir que son propre clan n'a aucun honneur ? Tu dis que j'ai pas de coeur ... Mais je m'inquiète ... Parce que je veux seulement que les Lunar Pods dégage d'ici ... Tout comme toi ... Elle se tut, les derniers mots soufflés faiblement. L'autre avait le droit d'être en colère, Nuage du Firmament le comprenait, mais elle ne pouvait pas lui dire qu'elle ne savait pas ce qu'étais souffrir. L'apprentie avait découvert qu'une blessure physique se remettait tellement plus vite que celle, plus pernicieuse, du cœur. Elle souffrait encore la mort de Petite Aubépine et celle, plus récente de Petit Ver tournait en boucle dans son esprit. La jeune chatte baissa doucement la tête, grattant la terre sous ses pattes.

- Je veux pas me battre ... Je ... Je l'ai jamais voulu. Tu peux pas me reprocher de haïr les miens pour ce qu'ils ont fait ... Mais ils sont ma famille et ... Même si j'aimerai, je peux rien te dire de ce que tu voudrais savoir ... Juste que ... Je ferai tout pour éviter que le sang coule à nouveau ...

La siamoise se tut. Oui, elle devait agir. Trouver Nuit Hivernale rapidement. Lui parler, faire en sorte de ne jamais devenir une guerrière. Tant pis si elle tirait un trait sur la vie que sa mère rêvait pour elle. Peu importe que sa famille soit un jour fière d'elle. Busard Cendré, son oncle la soutenait. Pour le reste ... Elle pourrait vivre avec. Elle commençait à le comprendre. A douter un peu moins. Elle voulait faire en sorte que ceux qui souffre cesse d'avoir mal. Elle voulait se rendre utile ... Mais ne pas avoir besoin de faire couler le sang. Jamais. Elle voulait devenir guérisseuse. La seule ombre au tableau s'était la possibilité que cela se fasse. Auquel cas ? Elle ne deviendrait jamais une guerrière ... Elle ferma les yeux et inspira profondément, réalisant à peine qu'elle tremblait doucement. Son cœur était au bord de l'implosion. Il y avait trop de sentiments, d'émotions en elle. Et elle ne parvenait à faire le vide. A soulagé son esprit. Le doute, la certitude, la confiance, la peur. Tout cela et tant se mêlait en elle. Et elle n'était définitivement pas assez forte pour tout porter. Elle devait faire un choix. Et la seule chatte capable de l'aider n'était pas celle vers qui elle s'était tourné. S'était douloureux. Elle rouvrit les paupières sur la guerrière ennemie. Y avait il encore un espoir que seul le sang des Lunar Pod coulent ? Ses chats étaient mauvais. Elle ne les aimaient pas. Ils étaient étrangers aux clans ... Et faisait plus de mal que les clans ne s'en faisaient déjà entre eux ...

_________________

Made in Nix :keur::keur::keur:

Firma la belle <3:
 


Nuage du Firmament vous parle en #ffcc00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douce Orchidée
● Lieutenante
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 17
Localisation : Pays du cidre et des crêpes

Carte d'identité
Âge: 46
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Re: comment oses-tu te montrer devant moi |LP| - end   31.12.17 17:04

« «Tu te trompe, j'ai déjà perdus des chatons, ce n'étaient pas les miens, mais ils étaient mes amis et ils sont mort ... Mort sans que je ne puisse rien y faire. Alors oui je sais ce que ça fait de perdre quelqu'un ! »

Alors voilà, la siamoise venait d'avouer avoir perdu elle aussi un chaton. Un ami visiblement, et maintenant il n'est plus de ce monde. Elle aussi, n'avait rien pu y faire. Sauf que elle, elle l'a vu mourir. Elle l'a vu pour la dernière fois, elle a pu lui parler, converser avec lui. Elle a pu le connaître, avant que celui-ci meurt. Douce Orchidée, elle, n'avait jamais connu les chatons de son clan, jusqu'à ce qu'ils se fassent enlever. Car ces chatons avaient seulement quelques semaines, même pas de quoi dire une lune. Elle ne les a jamais vu, jamais connu, et aujourd'hui, elle ne peut même pas dire s'ils sont morts ou non, car elle n'en sait rien. Peut-être sont-ils morts, peut-être ne le sont-ils pas. Mais qu'est ce qu'elle en savait ? Elle n'a pas pu leur dire au revoir, ou encore adieu, à cause de ces chats du clan du tonnerre. Et alors qu'elle n'a pas pu lui dire ni au revoir ou adieu, la féline blanche ne pourra peut-être rien y faire non plus. Elle trouvait ça encore pire. Car en vérité, elle ne pourra pas savoir ce que ça fait réellement de perdre quelqu'un, car les chatons sont peut-être déjà mort à l'heure qu'il est. Et elle n'en sait rien.

« Personne n'aurait volé à mon secours, pas mon clan tout entier en tout cas ! Sait tu ce que ça fait d'être haïs par son propre père sans en connaître la raison ? Tu sais ce que ça fait de vivre sa première bataille et de découvrir que son propre clan n'a aucun honneur ? Tu dis que j'ai pas de coeur ... Mais je m'inquiète ... Parce que je veux seulement que les Lunar Pods dégage d'ici ... Tout comme toi ... »

Elle avait prononcé ces mots. Le mot père, accompagné du mot haïr. Douce Orchidée sombra dans ses pensées, elle avait à peine entendue la fin de la phrase de la siamoise. Elle réfléchir un instant, est-ce qu'elle aussi, quelqu'un serait venu à son secours ? Son père, sa mère ou encore sa sœur ? Non. Personne ne serait venu. Si ses parents l'auraient croisé en détresse, ils auraient ris. Beaucoup ris, devant ma souffrance. Sa sœur, cela aurait été pareil. Elle l'aurait vu souffrir, et ce serait moquée. Oh oui, tellement moquée d'elle, elle l'aurait victimisée une dernière fois avant de déguerpir. La lieutenante n'a plus de famille, sa famille n'existe plus. C'était fait tellement victimisée chatonne, à cause d'une simple couleur de pelage, elle savait ce que c'était, oh oui. Se faire haïr par toute une famille pour rien, oui la féline blanche connaissait parfaitement. Une profonde solitude, celle de ne jamais avoir connu le cocon familial, l'amour de la père et l'affection d'un père, ainsi que le bonheur d'avoir une sœur. Jamais, elle n'aura jamais connu le bonheur familia.
Douce Orchidée secoua la tête pour sortir de ses pensées, et reprendre la conversation de plus belle. Maintenant, ses crocs étaient rentrés. Elle fixait les pattes de la féline siamoise, qui grattaient le sol, tête baissée, qu'allait-elle encore lui dire ?

« Je veux pas me battre ... Je ... Je l'ai jamais voulu. Tu peux pas me reprocher de haïr les miens pour ce qu'ils ont fait ... Mais ils sont ma famille et ... Même si j'aimerai, je peux rien te dire de ce que tu voudrais savoir ... Juste que ... Je ferai tout pour éviter que le sang coule à nouveau ... »

De ses yeux verts, Douce Orchidée fixa son ennemi. Comment pouvait-elle ne pas vouloir se battre pour une apprentie du clan du tonnerre ? Aujourd'hui, le combat est ce qui forme les apprentis. Il est impératif de vouloir se battre dans cette jungle de chats hargneux. Douce Orchidée ne lui reprochait pas de ne pas haïr les siens, elle lui reprochait d'avoir été dans leurs sens. On peut tous choisir, et elle ne comprend pas encore comment une pauvre apprentie a t-elle pu accepter de réaliser un tel acte ? Elle voulait éviter que le sang ne coule à nouveau, mais si elle ne veut même pas se battre, cela risque d'être compliqué pour elle.

« Je sais ce que c'est de se faire haïr par toute une famille depuis sa naissance, de se faire victimiser, brimer, insulter. Je n'ai plus de famille, elle n'existe plus. Tu n'as qu'à faire de même pour ton père. Les personnes qui te haïssent pour rien, ne t'aideront pas à avancer. »

Mais douce orchidée l'avait comprit que bien plus tard, en devenant lieutenante. Elle a finit par les oublier, à mettre de côté tous ces malheureux souvenirs pour son bien, et pour devenir une bonne lieutenante pour son clan.

« Si tu sais ce que c'est de perdre des chatons, de les voir mourir, sache que ça n'a rien à voir. Toi, tu les as vu mourir, tu sais comment ils sont morts même si c'est triste. Mais moi, ils on été kidnappés. Je ne sais pas s'ils sont morts ou vivants, s'ils vont me revenir ou non. Crois-tu que c'est la même chose ? Si ça se trouve, ils sont déjà morts, et ça tu ne peux pas le nier, c'est par ta faute, et celle de ton clan. Rien que pour ça, je devrais te tuer, même si c'est l'acte de ton clan tout entier. Ils devraient voir ce que ça fait de perdre quelqu'un d'un coup, sans rien pouvoir y faire, sans savoir ce qu'il est devenu. »

Oui, elle aurait pu la tuer en quelques minutes, cacher sa dépouille loin d'ici, très loin, en effaçant au mieux son odeur avec le poisson. Mais ce n'était pas le moment, et en n'y pensant bien, elle n'aurait pas pu. Même si son père la haïssait, il y avait bien des gens dans son clan, qui devaient l'apprécier.

« Si tu ne veux pas te battre, c'est ton problème et ton choix. Personne n'a le droit de nous dicter ce que nous devons faire. Voilà pourquoi, si tu peux faire un choix sur ton futur, tu aurais pu faire un choix si l'idée de ton chef. Participer ou non, à cette bataille. »

_________________



Merci à Nix pour ce kit magnifique, tu pèses dans le game :keur:
Douce Orchidée s'exprime en DCE5ED
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 383
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 24
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 6 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Vipère Audacieuse

MessageSujet: Re: comment oses-tu te montrer devant moi |LP| - end   02.01.18 0:03

Comment oses-tu te montrer devant moi.

La chatte repris parole et toujours, nul coups de pattes échanger. S'était aux yeux de Nuage du Firmament une prouesse, un exploit. Qui plus est, la guerrière ennemie lui apportait même un conseil, quant à savoir si il était bon à suivre où non ... Il était au moins bon à prendre et la jeune siamoise baissa doucement la tête. En serait elle capable ? Pourrait elle voir le mâle et l'ignorer, ne se concentrer que sur le fait qu'il était lieutenant et occulté le reste ? Elle ne savait pas, voulait le savoir et en même temps souffrait à cette idée. La suite lui fit hérisser le pelage. Elle se tut pourtant, laissant la chatte parler. Morts ? Non, les chatons étaient bien vivant et au chaud, contre le ventre d'une reine. Mais elle ne pouvait dire cela. Elle n'avait aucun droit de trahir les siens. Elle pouvait juste tenter de rassurer la femelle blanche. Mais comment ? La siamoise ferma les yeux, inspira profondément et une fois que l'autre se fut tut, elle décida de lui répondre d'une voix douce.

- Les chatons vont surement bien, les Lunar Pod n'auraient pas pris la peine de les kidnappés si s'était pour les tués, ils l'auraient fait au sein même de votre camp non ? Et puis nous ...
nous ne tuons pas les chatons ... Même si Étoile de Suie a fait une erreur terrible, une erreur que je ne lui pardonnerai jamais. Tu sais, la bataille j'y étais en effet ... Mais la seule chose que j'ai sus faire s'était m'inquiéter pour cette apprentie dont je t'ai parler ...
Elle s'arrêta avant de soupirer faiblement. Donc arrête de vouloir me mettre tout ça à dos ... Tu dis qu'on à le choix,
mais tu devrais savoir que le seul choix qu'on a, nous, les apprentis, c'est de se taire ...
Elle ferma les yeux, ses beaux yeux bleu dans lesquels pouvaient se lire une immense tristesse. Combien de guerre encore ? Combien de mort verrait elle ? Elle chassa les souvenirs douloureux de Petite Aubépine et Petit Ver et celui, à peine plus léger d'une de ses camarades de tanière. Doucement, faiblement, elle ajouta.

- Tu sais ... Je crois que je veux devenir guérisseuse ...

Elle se figea. Venait elle de parler du fruit de ses réflexions à une étrangère ? Était elle donc si perturbée qu'elle s'ouvrait à la première venue ? La siamoise serra faiblement les dents pour ne rien ajouter. Elle était perdue, elle le savait mais tout de même. Finalement, la novice s'allongea, ainsi, elle ne représentait aucune menace. Et puis ça la calmer elle aussi. Finalement peut-être que cet aveu pouvait adoucir la guerrière à son égard. Après tout, la siamoise n'était venue là que pour réfléchir, et aussi pour tenter de savoir si l'apprentie qu'elle avait fait semblant d'attaquer aller bien. Mais sur ce second point, elle savait qu'elle n'aurait la réponse que si elle la voyait. N'ayant qui plus est pas connaissance de son nom ...

_________________

Made in Nix :keur::keur::keur:

Firma la belle <3:
 


Nuage du Firmament vous parle en #ffcc00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douce Orchidée
● Lieutenante
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 17
Localisation : Pays du cidre et des crêpes

Carte d'identité
Âge: 46
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Re: comment oses-tu te montrer devant moi |LP| - end   02.01.18 11:20

« Les chatons vont surement bien, les Lunar Pod n'auraient pas pris la peine de les kidnappés si s'était pour les tués, ils l'auraient fait au sein même de votre camp non ? Et puis nous ...
nous ne tuons pas les chatons ... Même si Étoile de Suie a fait une erreur terrible, une erreur que je ne lui pardonnerai jamais. Tu sais, la bataille j'y étais en effet ... Mais la seule chose que j'ai sus faire s'était m'inquiéter pour cette apprentie dont je t'ai parler
» faible soupir. « Donc arrête de vouloir me mettre tout ça à dos ... Tu dis qu'on à le choix,
mais tu devrais savoir que le seul choix qu'on a, nous, les apprentis, c'est de se taire ...
»
Dans un sens, elle n’avait pas tort. Si les lunar pod avaient aimé nous faire du mal, ils auraient tué les chatons directement dans leur clan, aux yeux de tous les membres du clan de la rivière. Mais ils peuvent aussi les utiliser contre eux, pour se mettre le clan de la rivière dans la poche. Mais ça, Douce orchidée ne le permettrait pas, surement pas. Si la siamoise savait ce qu’étaientt devenue les chatons, elle aurait aimé le savoir. Mais elle savait qu’elle n’allait rien lui dire. Même si, comme elle l’a si bien dit, Etoile de suie avait fait une énorme erreur, elle ne trahirait pas son clan pour autant. Ce serait déclencher une nouvelle guerre pour récupérer nos chatons, mais apparemment, Suie ne tue pas les chatons, Douce Orchidée en était presque rassurée. Presque.

« Tu sais ... Je crois que je veux devenir guérisseuse ... »

Elle venait de lui avouer faiblement, avait-elle peur de le dire à son propre clan ? L’avait-elle déjà fait ? Vu son comportement et ce qu’elle savait un peu sur son caractère, Douce Orchidée n’était pas à convaincu à l’idée qu’elle avait déjà tout avoué à son clan. Devenir guérisseuse était un sacré choix, renoncer aux batailles, au sang, à l’amour, et vouer une ‘passion’ pour le clan des Etoiles. Ce choix ne convenait pas du tout à Douce Orchidée. Elle aimait les batailles, faire saigner ceux qui le méritent, elle n’a encore jamais connu l’amour mais peut-être un jour, et surtout elle ne vouait pas une passion assez forte au clan des Etoiles pour avoir ce poste. Alors, elle devinait le sacré courage de la jeune apprentie. Elle voulait renoncer a tout ce qu’elle avait cité plus tôt, car elle n’aimait pas se battre. Elle avait déjà commencé son apprentissage pour devenir guerrière, mais ne le supportait surement pas. C’était un sacré choix, et son père qui la haïssait, allait sans doute être encore plus déçu de sa fille, mais elle semblait décidée. Malgré cela, Douce Orchidée ne comprenait pas pourquoi elle venait de lui avouer ça, mais elle soupira, l’heure n’était visiblement plus aux représailles. Elle savait que continuer ainsi ne changerait rien à la situation.

« J’imagine que ça n’a pas été facile de prendre cette décision. » lui soupira-t-elle. « Si tu es sûre de renoncer aux futurs devoirs de guerriers, que tu n’es pas à l’aise en étant apprentie, je pense que ça ne peut qu’être mieux pour toi. »

Après tout, se forcer à jouer un rôle que l’on ne souhaite pas, Douce Orchidée devinait la peine que cela devait infliger. Vivre une vie que l’on ne veut pas, même si elle ne faisait pas partie du clan de la rivière, la lieutenante comprenait son choix.

« Nous verrons bien ce que nous réserve l’avenir, et je serais bien plus heureuse si tu te sentais plus à l’aise dans le rôle de guérisseuse. Tous les chats méritent d’avoir une vie qui leur tienne à cœur. C’est important de choisir son rôle au sein du clan, ce n’est pas à prendre à la légère. Tu as faits un bon choix, j’imagine » Après tout, c’était surement vrai. « Douce Orchidée, lieutenante du clan de la rivière. » se présenta-t-elle à la femelle qui ne semblait pas la connaître.


_________________



Merci à Nix pour ce kit magnifique, tu pèses dans le game :keur:
Douce Orchidée s'exprime en DCE5ED
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 383
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 24
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 6 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Vipère Audacieuse

MessageSujet: Re: comment oses-tu te montrer devant moi |LP| - end   02.01.18 11:56

Comment oses-tu te montrer devant moi.

Lorsque l'autre répondit par un soupir, la novice senti un immense soulagement l'envahir. La tension semblait enfin disparaître, la guerrière ennemie semblait enfin se calmer. La jeune siamoise n'aurait donc peut-être plus à craindre une effusion de sang. S'était tant mieux, elle ne voulait pas se battre, elle voulait éviter de nouvelles morts. Il y en aurait encore, elle le savait, l'avait compris mais si elle pouvait y changer quelque chose, au moins un tout petit peu. En éviter certaine ... Les yeux bleu de l'apprentie se remplirent de gratitude face aux paroles de son aînée, quand bien même elle n'appartenait pas aux mêmes camp, l'autre semblait avoir enfin compris pourquoi Firmament refusait tant la bataille. Non, elle n'aimait pas se battre. Elle aimait chasser mais elle le savait, si elle devenait guerrière, elle aurait à se battre. Vivre aux milieux des plantes étaient surement difficile, mais ça, la jeune chatte essayait de ne pas trop y penser. Elle devait déjà parler à la guérisseuse. Tenter de trouver sa place, si une tel voie était possible. Non, la décision n'était pas facile. Et si s'était impossible ? Sa gorge se noua un instant. Que ferait elle ? Elle ne le savait pas, ne l'imaginait pas. Elle préférait se concentrer sur la voix de la chatte sur ses mots. Elle verrait après pour la suite. La siamoise ocha faiblement la tête avant de se crisper. La lieutenante ?! Voilà qui expliquait la colère davantage encore. L'apprentie tâcha de ne pas dévoiler sa surprise, sans grand succès évidemment.

- Moi, c'est Nuage du Firmament ...

Elle n'ajouta rien, il n'y avait rien à ajouté. Elle était une jeune femelle troublée qui cherchait sa place dans un clan qu'elle aimait et qui en même temps, la révulsé. Mais s'était son clan, sa famille et si certains membres lui faisait sentir qu'elle n'était pas aimer de tous, il y avait les autres. Et s'était ses félins là, ceux qui s'inquiétait pour elle qui comptait vraiment. Qu'importe que sa meneuse la voie comme une gène, que son père soit incapable de la traiter comme sa fille. Il y avait son oncle, sa mère, il y avait Vent du Désert et ses chatons. Elle avait tissé des liens. Elle songea que ses liens faiblirait peut-être si elle devenait réellement l'apprentie de Nuit Hivernale. Elle n'aurait jamais de petits, mais en voulait elle ? Voulait elle prendre le risque d'élever des chatons comme sa mère l'avait élevé elle ? Aurait elle un compagnon aimant ? Il y avait bien Nuage de Silex mais le jeune mâle semblait changeait depuis la bataille. Elle savait pourquoi mais savait aussi ne rien pouvoir faire pour lui. Elle secoua les oreilles pour toiser de nouveau la chatte.

- J'espère vraiment que ton clan se remettra tu sais ... Parce que ... Je voudrais pas qu'il arrive la même chose au mien alors ... Je crois que je peux comprendre ...

Elle baissa la tête. Comment l'autre le prendrait elle. Elle voulait la paix, s'était tout ce qu'elle souhaitait. La lieutenante de la Rivière lui accorderait elle cela. Oh certes, si elle se recroisait en patrouille, il leur faudrait se battre. Mais Nuage du Firmament savait que ce serait elle qui serait blessé et contrainte à fuir. Elle ne pourrait blesser sciemment son ennemie. Elle l'avait sus dès qu'elle avait perçu les bruits de la bataille, et peut-être même avant même de traverser la rivière glacée ce jour là. Non, elle ne serait pas une combattante, et elle ne saurait sans doute jamais réellement se défendre non plus. Sauf si elle laissait son instinct dicter sa conduite. S'était ce qu'elle avait fait, petite lorsqu'elle avait griffé Vautour Fauve. Mais à présent, elle le savait, les blessures physiques n'était jamais aussi douloureuse que celle du cœur. Les morts de deux de ses proches le lui avait appris.

_________________

Made in Nix :keur::keur::keur:

Firma la belle <3:
 


Nuage du Firmament vous parle en #ffcc00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douce Orchidée
● Lieutenante
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 17
Localisation : Pays du cidre et des crêpes

Carte d'identité
Âge: 46
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Re: comment oses-tu te montrer devant moi |LP| - end   02.01.18 13:13

L'apprentie siamoise semblait surprise, elle n'imaginait surement pas se retrouver devant la lieutenante du clan de la rivière, apparemment. C'est vrai, elle était un membre important du clan, qu'elle n'aurait jamais pensé devenir, d'ailleurs. Mais cela restait un très grand honneur pour elle, de recevoir la confiance de son chef qu'elle appréciait beaucoup. Elle ne pouvait pas prendre la place d'Aigue Marine, l'ancienne lieutenante, mais elle pouvait juste faire de son mieux pour élever et protéger son clan.

« Moi, c'est Nuage du Firmament ... »

La lieutenante hocha la tête, évidemment ça ne lui disait rien étant donné son clan, mais elle était en train de se demander si elle ne l'avait pas vu quelque part, lors de la bataille. L'apprentie avait un pelage bien distinct, mais malgré cela, elle ne se disait bien qu'elle ne l'avait pas croisé durant la bataille. Et si jamais elle l'aurait croisé, Douce orchidée savait bien qu'elle ne se serait pas attaquée à une apprentie. Le combat n'aurait pas du tout été équitable, même si dans une bataille, l'équitabilité ne compte pas vraiment, mais seulement le résultat et l'issue du combat., ce qu'avait assez bien remarqué la lieutenante concernant ces fameux Lunar Pod. Ils n'en avaient rien à faire si le combat était équitable ou non, ils voulaient juste les éliminer, rien de plus. Qu'importe d'être à cinq sur un chat, tant qu'il crève. Sales vermines.

« J'espère vraiment que ton clan se remettra tu sais ... Parce que ... Je voudrais pas qu'il arrive la même chose au mien alors ... Je crois que je peux comprendre ... »

Ses paroles venaient de frapper la lieutenante, ça lui faisait tout drôle d'entendre un 'ennemi' encourage un clan adverse, comme Nuage du Firmament venait de le faire. Elle ne pouvait évidemment par être à la place de la féline blanche, mais le fait qu'elle lui dise qu'elle ne voulait pas que cela arrive à son clan, faisait déjà plaisir à Douce Orchidée. Elle ne demandait pas de s'excuser jusqu'à n'en plus pouvoir, ou un morceau de violon et des mouchoirs, mais elle voulait juste être respectée par ce que les actes du clan du tonnerre avaient pu causer à son clan, qui aujourd'hui avait du mal à s'en remettre. Simplement ça, et l'apprentie venait de le faire, alors évidemment, elle ne pouvait qu'apprécier.

« Je te remercie, Nuage du Firmament. Tu es quelqu'un de bien, je ne peux pas le nier. » et elle le pensait réellement. « Je pense que n'importe quel guerrier de ton clan ne m'aurait surement pas dit la même chose que toi. » Lui lança-t-elle, à la limite de l'amusement.

_________________



Merci à Nix pour ce kit magnifique, tu pèses dans le game :keur:
Douce Orchidée s'exprime en DCE5ED
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 383
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 24
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 6 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Vipère Audacieuse

MessageSujet: Re: comment oses-tu te montrer devant moi |LP| - end   08.01.18 22:20

Comment oses-tu te montrer devant moi.

Lorsque l'autre reprit parole, la siamoise baissa la tête, elle aurait aimer pouvoir affirmer le contraire, mais s'était impossible. Dans cette bataille, si certains n'étaient guère ravi des kidnapping, ils ne pouvaient sans doute pas nié avoir apprécier d'avoir maltraités les guerriers rivaux. Après tout les batailles avaient lieu depuis la nuit des temps entre les clans. Mais cette fois, il y avait eu les étrangers en plus et surtout, des morts. La novice ferma les yeux. Un sanglot lui échappa pourtant. Nuage des Reflets n'avait pas mérité son sort, pas plus que Petit Ver mais lui était mort bien avant la bataille. Et que penser des morts du côté rivièreux ? La femelle senti son estomac se soulever et elle agita la tête pour chasser la nausée. Elle ne devait plus y penser, s'était trop tôt. Aussi tâcha elle plutôt de répondre à la lieutenante adverse.

- C'est même sur mais ... Il n'y avait pas besoin de tout ses morts ...

Elle ne dit rien de plus, du moins l'espace d'un instant car elle fini par ajouter d'une voix fébrile. Je ferai mieux de rentrer, merci Douce Orchidée de ne pas m'avoir attaquer ...

La siamoise se recula, que pouvait elle faire ou dire de plus ? Rien. Et on ne tarderait pas à se demander où elle était passer. Elle avait de la mousse à rapporter au camp, des entraînements à suivre. Oui, tôt ou tard on la chercherait et il valait sans doute mieux qu'on ne la trouve pas ici, parlant avec l'ennemie. Même si elle regrettait de ne pas pouvoir parler davantage, mais elle devait être prudente avec Étoile de Suie au pouvoir, elle savait à quoi s'attendre. Et parlementer avec la lieutenante adverse serait de la traîtrise, purement et simplement. Elle frémi en se souvenant l'exil de Songe Lunaire et choisi de hocher doucement la tête en un salut timide mais respectueux. peut-être pourrait elle un jour parler à la chatte sans crainte, mais pour l'heure, s'était impossible.
HRP:
 

_________________

Made in Nix :keur::keur::keur:

Firma la belle <3:
 


Nuage du Firmament vous parle en #ffcc00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Douce Orchidée
● Lieutenante
avatar
Messages : 196
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 17
Localisation : Pays du cidre et des crêpes

Carte d'identité
Âge: 46
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Re: comment oses-tu te montrer devant moi |LP| - end   09.01.18 18:43

La lieutenante sentait Nuage du Firmament..triste. Si elle était triste, alors qu'elle venait du camp adverse, qu'est-ce que cela aurait été si elle avait été une apprentie du clan de la rivière, eux qui venaient de perdre beaucoup. Douce Orchidée ne pouvait pas le nier, c'était une apprentie bien étrange qu'elle venait de rencontrer là. Etrange, mais une apprentie comme on en voit rarement de nos jours. Une personne qui n'a pas sa place dans le rang des guerriers. Douce Orchidée était bien contente de voir qu'il y avait encore de bonne personne dans le clan de ces ingrats.

« C'est même sur mais ... Il n'y avait pas besoin de tout ses morts ... »
Elle finit pas ajouter d'une voix fébrile « Je ferai mieux de rentrer, merci Douce Orchidée de ne pas m'avoir attaquer ... »

Oui, il était temps. Douce Orchidée aussi devait rentrer, elle avait son devoir de lieutenante à terminer. Bien sûr, jamais elle ne dira avoir rencontré cette apprentie, bonjour les remarques de son chef sinon. Et Douce Orchidée ne voulait pas plus que ça causer des ennuis à la jeune, elle en avait suffisamment avec ses problèmes de familles que la lieutenante avait elle aussi connues. Elle hocha la tête, pour elle aussi le départ était annoncé. Elle se secoua le pelage une dernière fois avant de fixer une dernière fois Nuage du Firmament. Quel sera son véritable avenir ? Va t-elle finir apprentie guérisseuse ? Au fond d'elle, douce orchidée voulait qu'elle vive ce qu'elle avait réellement envie de vivre. Elle lui souhaitait bonne chance intérieurement.

« Au revoir, Nuage du Firmament. Je ne souhaite pas te revoir sur le champ de bataille... » Elle sourit quelque peu avant de lancer «  Et ne t'inquiète pas, je n'attaque pas les "guérisseuses". » Elle se tourna une dernière fois, et fila rejoindre son clan. Oui, la prochaine fois, elle voulait voir Nuage du Firmament devenu l'apprentie guérisseuse du clan du Tonnerre.

| Terminé c: ! |

_________________



Merci à Nix pour ce kit magnifique, tu pèses dans le game :keur:
Douce Orchidée s'exprime en DCE5ED
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: comment oses-tu te montrer devant moi |LP| - end   

Revenir en haut Aller en bas
 
comment oses-tu te montrer devant moi |LP| - end
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment rajouter une petite icone devant le nom de votre site (ou cd) ?
» Je ne sais plus comment faire avec mon fils de 6 ans
» Si on se faisait un shag ? (ou comment se dégrader les cheveux toute seule)
» Peur de manger et de boire en public: comment s'en sortir
» Se plaquer les cheveux en attendant le défrisage mais comment?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN :: Au commencement :: Archives :: RPG-