THE PROPHETIES BEGIN

Thème IV - Les Lunar Pod
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (lp) Charming Day [feat. Rusty et Volonté de Fer] - abandon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 66
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 16
Localisation : Toujours au même endroit %)

Carte d'identité
Âge: 32 lunes (avril)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: (lp) Charming Day [feat. Rusty et Volonté de Fer] - abandon   13.02.18 23:39

Charming Day

“ De nouvelles connaissances ? Avec grand plaisir. ” feat. Rusty et Volonté de Fer

Papillon de Lune laissa échapper un soupir. Elle était couchée au fond de la pouponnière, les pattes sur son ventre légèrement gonflé, une lueur songeuse dans les prunelles. À vrai dire, elle était restée ainsi depuis le début de la matinée. Comme si elle n’arrivait pas à y... croire. Comme si elle attendait de se réveiller de ce rêve, qui lui semblait trop incroyable pour être imaginable. Elle portait les chatons d’Étoile Maudite. Elle qui avait promis de fuir les Clans et de ne jamais y revenir... elle qui avait promis de venger son père pour la souffrance que le Clan de l’Ombre lui avait infligée. Mais désormais, qu’en était-il de sa fugue ? De si beaux projets abandonnés en l’espace de quelques lunes ?... Étoile Maudite l’aura tendrement enchantée, délivrée de sa haine pour faire d’elle sa protégée. Mais qui l’aurait cru ? La rebelle haïssable qu’elle fut dans le passé ne serait pas tant aimée si elle n’était pas tombée sur lui ce jour-là... elle serait sûrement déjà morte dissimulée sous un buisson, prête à se faire dévorer... Et naturellement, ce destin n’aurait guère plu à son père, Croc d’Ébène, qui, de la toison argentée priait pour que son avenir se construise. Il veillait sur sa petit fille de ses doux souhaits étoilés. Même si tous deux auraient certainement préféré se contempler plus longtemps dans le monde du départ...

Si seulement tu étais encore là..., songeait-elle, les yeux vitreux. Il lui manquait. Plus que jamais.
Mais alors qu’elle fermait ses paupières, bercée par le délicieux murmure de la neige tombante, une reine entra dans la pouponnière et s’approcha de la future mère. Ses yeux verts fixaient la bicolore, immobile. Aucune des deux ne semblait vouloir broncher. Elles se toisaient durement, et pourtant l’œil de la nouvelle venue s’adoucit rapidement alors qu’elle affichait un doux sourire.

— Bonjour ma fille. Tu ne peux pas savoir comment je suis heureuse de t’avoir à mes côtés. Tu fais ma fierté !

Papillon de Lune se leva brusquement et sortit, bousculant la reine au passage. Quelle peste ! Et quelle hypocrite. C’en devenait presque ironique... prouvant que son taux de crédibilité avait chuté. Cette impie en profitait déjà pour s’approprier les félicitations des autres félins. Clamant qu’elle serait bientôt la grand-mère de magnifiques chatons. Et bien évidemment, ils le seraient grâce à elle. Car il était « évident » que des gènes « royaux » venant de je ne sais où se transmettraient dans leur famille depuis des générations. Ridiculement ridicule !
Jusqu’à aujourd’hui, sa fille n’avait été qu’une vulgaire ratée, dont l’avenir, imaginé par elle-même se serait éteint comme son compagnon avant. Mais voilà que les aiguilles tournent, lui apportant intérêt et fortune. Être la grand-mère de chatons royaux ne s’offrait pas à toutes les veuves... mais Papillon de Lune chercherait bientôt une ruse pour la piéger et venger son père de ce vampire.

Enfin hors de la pouponnière. Mais guère tranquille. Elle apercevait déjà une guerrière au loin agiter ses pattes pour attirer son attention. Alors déboussolée, elle tourna la tête de gauche à droite, peu convaincue d’être la féline visée. Car rares étaient les fois où l’on remarquait sa caboche.
Mais les gestes de l’inconnue s’intensifièrent, obligeant la bicolore à s’approcher. Ses yeux d’ambre fixaient sa nouvelle interlocutrice, dégageant une lueur inquiète.

— Aujourd’hui, tu n’échapperas pas à la restauration ! Nous voulons des chatons en bonne et due forme. Viens donc t’asseoir avec moi. Cette souris semble assez dodue pour nous deux !

Elle s’assit aux côtés de la guerrière et sembla se rappeler... Neige Rousse ! Son pelage roux flamboyant et ces deux perles blanches au dessus de ses yeux. Il n’y en avait qu’une pour porter ces teintes uniques ! Et son nom semblait parfaitement convenir !
Néanmoins, Papillon de Lune resta silencieuse, acceptant d’un signe de tête les ordres donnés. À force de se priver, elle en avait oublié la chaleur que l’on pouvait ressentir. Une sensation bien étrange... elle se sentait heureuse d’être là, aux côtés d’une adorable guerrière, l’estomac presque comblé. Chose inhabituelle, à tel point qu’elle ne cessait d’afficher un sourire gêné. Elle ne souhaitait guère être vue comme sa mère. Comme une sorte de... d’égoïste profiteuse.
Du coin de l’œil, alors qu’elle tentait de savourer les dernières bouchées de son déjeuné, le pelage de son compagnon se dessina à travers la brume humide. Il partait en patrouille, sûrement chasser ou surveiller les frontières...

Elle se leva alors, soudainement prise d’une envie folle de sortir prendre l’air, parcourir gaiement les marécages. Rusée et efficace, elle trouverait bien une excuse pour justifier sa sortie.
Car il fallait l’avouer. Depuis qu’elle avait brutalement perdu connaissance sur le chemin du tonnerre, manquant au passage de rejoindre les étoiles, Etoile Maudite s’était entêté à la surprotéger. Surveillant presque chacun de ses mouvements. Alors pourquoi ne pas profiter de l’occasion et filer en douce ? Elle resterait prudente et discrète. Et même si les Lunar Pod traînaient dans les alentours, elle ne s’éloignerait certainement pas du camp. Surtout depuis qu’elle était devenue reine. Sa vigilance avait augmenté !...

Décidée à vouloir changer d’atmosphère, elle remercia convenablement Neige Rousse et fit mine de rentrer dans la pouponnière. Puis, quelque secondes passèrent et elle ressortit furtivement, réduite à devoir longer les murs. Aucun œil ne se posa sur elle. À croire qu’elle se fondait aisément dans le paysage. Elle put donc sortir sans encombres. En espérant qu’Etoile Maudite rentrerait tard.
Une fois certaine d’être à l’abris des regards curieux, elle se détendit et prit un chemin tracé avec le temps. Le ciel gris et l’herbe boueuse, presque gelée la firent grimacer. Mais le chant des grenouilles l’apaisa... il y en avait une belle tripotée près de la source. À croire qu’elles s’y donnaient rendez-vous ! Peut-être parlaient elles simplement de la pluie et du beau temps !

Ces idées saugrenues firent doucement rire Papillon de Lune, qui continuait d’avancer, longeant la source. Les bruits de la nature, le petit clapotis de l’eau et cette légère brise, douce et frileuse semblaient calmer l’esprit de la reine. Et rien de mieux pour rassurer ses chatons ! Une mère tendue et angoissante ne donnerait jamais rien de bon.
En voyant qu’un petit cours d’eau semblait lui offrir un breuvage plus sain, elle s’arrêta et commença à laper la surface froide. Elle avait bien soif ! À croire que toutes ces histoires lui asséchaient la gorge... chose logiquement possible si l’on y réfléchissait.
Mais alors qu’elle se relevait, satisfaite d’avoir pu prendre l’air, elle sentit une présence. Les sens en alerte, elle s’immobilisa, toujours accroupie et près d’un maigre buisson. Quelqu’un l’avait suivie ? Étaient-ce ces monstres de Lunar Pods ? Elle le saurait certainement bientôt.

#iwhae pour epicode

_________________


©️ Uwny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volonté de Fer
▬ Guerrier
avatar
Messages : 134
Date d'inscription : 02/09/2016
Localisation : ( ͡° ͜ʖ ͡°)

Carte d'identité
Âge: 30 lunes (Février)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: (lp) Charming Day [feat. Rusty et Volonté de Fer] - abandon   18.03.18 17:42

Vous savez, c'est un de ces moments où on ne vit plus. Ce moment où, on se perd à dévisager discrètement quelqu'un, regarder ses gestuelles, essayer de comprendre la vie de quelqu'un d'autre. Aujourd'hui, Volonté de Fer s'était perdu dans le vide après son repas, il fixait simplement Papillon de Lune. C'est vrai qu'on se parle pas souvent, elle est avec le chef hein, intéressant. Il voyait sa mine gênée quand elle interagissait avec l'autre guerrière, il ne comprenait pas, elle était pourtant bien aimable avec elle.

Enfin, c'est vrai qu'il avait déjà surpris certains félins de mauvaise foi, aller vers des personnes avec lesquelles ils ne daigneraient prendre la peine de discuter avec d'autres parce qu'elles sont affaiblies, comme être blessé ou...Enceinte. Peut-être était-ce le cas de la rousse qui lui donnait à manger ? Il ne pouvait pas savoir sans la connaître, mais il était sur que la reine était gênée.

D'un coup, elle se leva et retourna dans la pouponnière...Il resta un instant sans rien faire, regarder les environs, les autres dans le camp, leurs mimiques, activités. Jusqu'à voir Papillon partir sans prévenir du camp. Hey attends, c'est genre, interdit, ça ! Avec son air suspicieux, en plus, elle sait qu'elle doit pas faire ça...Soupir, il va devoir la suivre. Les conneries, c'est moins dur à assumer quand on s'en sort indemne, pas vrai ?

Il la laissait partir assez loin devant pour qu'elle soit seule mais assez près pour voir où elle voulait se diriger, elle semblait s'émerveiller comme une enfant devant la nature. Elle est sur ses gardes, au moins ? Il la vit commencer à boire à la source, elle avait l'air plus insouciante à chaque seconde qui passe. Il fallait qu'il aille près d'elle, impossible de la laisser aussi vulnérable !

Il sortit de l'ombre dans laquelle il s'était caché, en marchant calmement. Il ne pouvait pas non plus lui faire peur, elle porte des enfants. On lui a bien dit que l'humeur de la mère affecte celle des enfants, lui semblait-il.

"Bonjour Papillon de Lune, juste pour commencer, j'aimerais signaler que toi seule et un renard ou un lunar à ma place, tu étais finie, aussi vigilante que tu soies. Mais la chance te sourit, maintenant, je règle le problème, balades-toi si tu veux, je suis là !"

Il trouvait l'introduction un peu intransigeante pour la pauvre cloîtrée au camp, mais il fallait qu'elle prenne conscience de ce qui était à ses yeux évident. Après s'être approché d'elle, il lui partagea avec un air légèrement anxieux, se sachant sur le point de s'ajouter dans le coup.

"Je dirais rien mais...Trainons pas trop trop non plus, si le chef revient, il nous tue tous les deux, hahaha."








"Ca pue la merde, ce plan..."

_________________
Merci à Sangha pour le codage :D/Character © Nyx:
 

Volonté de fer vous prend de haut en #00cccc

Musique sympa parce que Volt il tape sur les gens un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rusty
✦ Chat domestique
avatar
Messages : 169
Date d'inscription : 27/09/2017
Age : 24

Carte d'identité
Âge: 32 Lunes [Février 2018]
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Re: (lp) Charming Day [feat. Rusty et Volonté de Fer] - abandon   18.03.18 19:14

══════════════════════════════════
☆ Charming Day ☆
Hiver 2018 [LUNAR POD] - RUSTY (32 lunes), avec PAPILLON DE LUNE et VOLONTÉ DE FER (29 lunes)
══════════════════════════════════
C'est lourd.

La sloche - pas la névasse, pas la tiaffe, pas la papotche la sloche, la sloche qui fait slish qui fait slosh - a mouillé le sac et l'a fait se gorger d'eau et il a bien du redoubler de poids avec.

Rusty le traînait du mieux que le pouvaient ses dents, ses pattes, son dos. Sur l'autoroute personne ne s'était arrêté - imaginez le carambolage que la vue d'un abyssin coloré traînant avec lui un énorme sac de nourriture aurait pu causer. Mais l'intention était louable, et c'est bien l'intention qui était sa seule motivation.

À défaut d'avoir l'occasion de remonter le moral à son humain, le Père, le père absent qui ne faisait plus partie de sa paire, des souvenirs de ses virées dehors lui trottaient dans la tête et il s'était rappelé le souci qu'il avait causé à la chatte Calico du coin des landes. Il faisait beau, le ciel était dégagé et sauf la neige à ses pattes qui ralentissait ses pas, son plan n'avait pour l'instant rencontré aucun accroc. Ce n'est qu'après deux douzaines de minutes de marche sur l'autoroute qu'il se rendit compte qu'il n'avait pas manoeuvré le chemin du bon côté. Il lâcha le sac, reprenant son souffle, redressant ses hautes paraboles sur sa tête pour tourner celle-ci et regarder de l'autre côté de la route. La Lande. Ce qui voulait dire que...

On put l'entendre enchaîner des petits miaulements frustrés. C'était facile de traverser la route une fois les voitures passées, mais la traverser avec un sac!

Dépité par son propre étourdissement, Rusty reprit le sac par son ouverture scellée et l'image de Madame Fée lui surgit en tête, tout comme celle de son neveu, Esprit Soucieux (Espresso) qui lui avait dit à l'automne qu'elle avait peut-être des ennuis. Nerveux mouvement des moustaches au sursaut de ses babines. Sa queue s'agita avec la réflexion qu'il cogitait. C'était le bourbier, tout près, non? Peut-être qu'il pouvait trouver Madame Fée et juste s'assurer qu'elle soit en sûreté et - ses pattes s'étaient déjà mises en marche -peut-être qu'il pourrait boire un peu, la route était longue! Heureusement il faisait encore soleil et-

En marchant sur le sol rendu sec par le froid du bourbier, il eut un sourire, tirant son sac de croquettes sur une courte distance avant de s'ébrouer et de décrire un tour autour pour le marquer de l'odeur de sa queue (un geste inutile puisqu'il l'avait déjà traîné par la bouche depuis plus d'une heure). Il se pencha au sol pour le renifler comme l'aurait fait un chien, cherchant l'odeur des Tiges d'Or et de la Digitale qu'il avait trouvée avec la vieille aînée avant de se mettre en chasse. Lorsqu'il sentit deux odeurs qu'il ne connaissait pas, il se figea. Une patrouille? Mais il y avait de l'eau, tout près, et qui n'avait pas gelé. ... S'il y avait une patrouille, il saurait s'en tirer. Il n'était ni un avorton, ni une mauviette, ni une princesse, et ne venait surtout pas indisposer. Il venait juste se renseigner, il venait juste prendre des nouvelles sur la chatte qui l'avait aidé.

En entendant un croassement, Rusty redressa vite sa tête, agita ses oreilles, se calibra en direction du son et pressa le pas. Là où il y avait des grenouilles, il y avait de l'eau! Mais là où il y avait de l'eau...

— « Je dirais rien mais... « Excusez-moi? » Traînons pas trop trop non plus, si le chef revient, il nous tue tous les deux, hahaha. »

... Leur chef tuait? Le domestique se recula brusquement, la peur au ventre à l'idée qu'un autre chat lui sautera dessus pour le zébrer comme l'avait faite la fourchette. Il se pencha, déglutit, tenta de se redresser mais sans se faire trop grand, craignant de les effrayer ou pire, de les effaroucher.

— « --... Je suis désolé de vous déranger, mais connaissez vous une Madame Fée, qui habite par ici? Je suis un ami !

_________________
▒▒▒▒ ☆ ☆ ☆ ☆ ☆ ☆ ▒▒▒▒
Statut d'influence : ▒▒▒▒
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 66
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 16
Localisation : Toujours au même endroit %)

Carte d'identité
Âge: 32 lunes (avril)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: (lp) Charming Day [feat. Rusty et Volonté de Fer] - abandon   13.04.18 10:14

Charming Day

“ De nouvelles connaissances ? Avec grand plaisir. ” feat. Rusty et Volonté de Fer

La reine se détendit en voyant un guerrier sortir de l'ombre. Elle l'avait déjà croisé. Parfois... mais que venait-il faire ? Se mêler de ce qu'il ne le regardait pas ?

— Bonjour Papillon de Lune, juste pour commencer, j'aimerais signaler que toi seule et un renard ou un lunar à ma place, tu étais finie, aussi vigilante que tu soies. Mais la chance te sourit, maintenant, je règle le problème, balades-toi si tu veux, je suis là !

Elle le regarda en souriant bêtement. Sa fugue n'avait guère été aussi discrète que prévu. Elle se sentait un peu honteuse de devoir se balader aux côtés d'un félin qu'elle ne connaissait même pas... elle aurait largement préféré être avec Étoile Maudite. Mais soit, actuellement, elle devrait s'en contenter... et attendrait que les promenades avec son compagnon reviennent...

— Je dirais rien mais...Trainons pas trop trop non plus, si le chef revient, il nous tue tous les deux, hahaha.

Elle tendit l'oreille et crut entendre une voix se mêler à celle du guerrier. Un autre surveillant ? Eh bien... elle ne serait jamais en paix...

— Je suis désolé de vous déranger, mais connaissez vous une Madame Fée, qui habite par ici ? Je suis un ami !

Elle fixa le matou et l'analysa de haut en bas. Curieuse, elle approfondie son regard et amplifia son odorat. Il était infesté de l'odeur des Bipèdes ! Un domestique ?! Ici ? Sur les terres de l'Ombre. Pauvre fou, tu te risquais aux pires problèmes en t'infiltrant ici. Mais elle se tut, le félin n'avait pas l'air dangereux. Plutôt... gentil ? Il recherchait Envol des Fées ? Curieux... du moins, ça ne la surprenait pas tant que cela, en sachant que la femelle avait vécu loin du Clan pendant longtemps. Mais qu'un domestique vienne risquer sa peau ? Ça paraissait absurde. Enfin... elle espérait qu'il n'était pas comédien au point de leur tendre un piège. Mais tout de même, il avait les yeux d'un gentil.

— Je t'aurai bien amené jusqu'à elle, mais je crains que le guerrier présent ne soit trop prudent !

Elle rigola un peu en donnant une pinechette à ce dernier. Lui faisant un petit regard taquin, la langue à moitié sortie.

#iwhae pour epicode

_________________


©️ Uwny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (lp) Charming Day [feat. Rusty et Volonté de Fer] - abandon   

Revenir en haut Aller en bas
 
(lp) Charming Day [feat. Rusty et Volonté de Fer] - abandon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeudi 8 avril 2010 - Soirée Pizza à volonté !!!
» Surimi à volonté?? C'est sûr??
» Les aliments autorisés à volonté dans le régime Dukan
» stimuler la volonté
» NTO' feat. Lucariello - Nuje Vulimme 'na Speranza (napolitain +traduction en italien)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN :: Au commencement :: Archives :: RPG-