THE PROPHETIES BEGIN

Thème IV - Les Lunar Pod
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Patrouiller sans juger [LP] || ft. FEUILLE DE HOUX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chant d'Alouette
▬ Guerrière
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 06/01/2018

Carte d'identité
Âge: 39 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Patrouiller sans juger [LP] || ft. FEUILLE DE HOUX   25.03.18 15:33


Midi arrivait à peine lorsque Chant d'Alouette fit irruption dans le campement, son apprenti sur les talons. Ils s'étaient levés aux aurores, comme tous les autres jours de la semaine, et étaient partis s'entraîner à chasser. La séance n'avait pas été très fructueuse en matière de proie, puisque le jeune n'avait rien attrapé. Néanmoins, niveau technique, la minette doré ne pouvait pas nier qu'il y ait un net progrès. Nuage de Glace prenait de l'assurance au fur et à mesure que sa position du chasseur s'améliorait, et Alouette en était presque fière. Pour le récompenser de son entraînement acharné, elle lui avait donc promis un après-midi entier de repos.

Posant l'unique proie du matin sur le tas de gibier, la reine se saisit d'un autre animal mort et chercha un coin tranquille pour la déguster : autant laisser les prises les plus fraiches aux reines et aux anciens. Nuage de Glace fit de même, puis la saluant d'un signe de tête, s'éclipsa vers un groupe d'apprentis. Ses amis ? Elle soupira : comme elle aurait aimé que son fils aussi trouve des camarades de jeux … Mais non, Suie avait été continuellement rejeté et moqué par son entourage. Elle terminait sa souris quand une ombre féline se pencha sur elle. Dernière Danse, la lieutenante, lui demanda alors de patrouiller avec Feuille de Houx, et cela dès qu'elle aurait fini sa proie. Feuille de Houx ? Ah, si … Elle hocha la tête ( non pas qu'elle avait le choix de toute manière ) et la gradée prit congé.

Chant d'Alouette la regarda partir avec une moue contrariée ; ne pouvait-on pas laisser tranquille ? Elle avait rempli son rôle toute la matinée, et n'aspirait par conséquent qu'à un peu de tranquillité. Néanmoins, sous cette dose de mauvaise foi, elle comprenait bien sa supérieure ; tous étaient sollicités et le contexte difficile n'arrangeait rien. Il fallait donc mettre la main à la pâte bien plus fréquemment. Elle termina sa souris et s'approcha du chat noir qu'on lui avait désigné, intérieurement plutôt mal à l'aise. Elle ne le connaissait pas, ne lui avait jamais adressé un mot. La seule chose qu'elle savait, c'était qu'une femelle plutôt proche de lui était morte récemment et qu'il avait un jour entrainé Nuage de Glace à se fondre dans l'environnement.

— Salutations, Feuille de Houx. Nos supérieurs nous envoient patrouiller le long de la frontière avec le Tonnerre … Je t'attends près de la sortie.

_________________

LIENS & RPS ~ FICHE DE GESTION
Chant d'Alouette miaule en 996633

© Nix♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feuille de Houx
▬ Guerrier
avatar
Messages : 111
Date d'inscription : 27/09/2017

Carte d'identité
Âge: 32 lunes (avril)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage Gelé (apprenti, PCC)

MessageSujet: Re: Patrouiller sans juger [LP] || ft. FEUILLE DE HOUX   25.03.18 16:46

Le guerrier avait fait sa ronde, pendant la nuit, aux côtés de sa sœur Rivière Silencieuse. Ç’avait été long, fatigant, calme. Feuille de Houx était le genre de frère qui s'inquiétait beaucoup ses frères et sœurs, surtout lorsqu'il s'éloignait d'eux. Rivière Silencieuse, elle, était un peu plus détachée que lui de la famille, même si elle restait plus présente que Papillon de Lune. C'était en passant du temps auprès d'eux qu'il avait vraiment compris à quel point la mort de Croc de Brume n'affectait, somme toute, personne plus que lui. Raisonnable, il tournait la page, il essayait d'oublier à quel point son ancienne apprentie aurait pu occuper une place unique, dans son cœur. Beaucoup d'autres avaient besoin qu'il soit là pour eux.

Rentré de sa patrouille, le guerrier gris avait mangé rapidement, fait sa toilette, puis une petite sieste afin de retrouver des forces pour l'heure de la chasse. Il s'était réveillé à peu près à l'heure. Devant la tanière des guerriers, il avait repris sa toilette, soucieux à l'idée que son pelage n'ait pas l'air propre, ne sente pas bon. Son pelage était probablement la deuxième plus grande préoccupation de sa vie.

" Salutations, Feuille de Houx. Nos supérieurs nous envoient patrouiller le long de la frontière avec le Tonnerre … Je t'attends près de la sortie. " survint une femelle dans sa toilette. Il lui restait encore la cuisse arrière-gauche à nettoyer, mais ce serait pour plus tard. Il se redressa avec un soupir résolu et reconnut rapidement Chant d'Alouette. Ses pupilles se rétrécirent involontairement. Il allait donc obéir à l'une des anciennes compagnes du Serpentaire.

Oui, cette détestable époque avait eu lieu. Il n'aimait pas y repenser, mais le Serpentaire était probablement le responsable du décès de son propre père, Croc d'Ébène. Et de la grande détresse qui avait dès lors envahi sa mère, Chant des Coquelicots. Tout cela était fini, maintenant, leur chef était un autre. N'empêche, il se demandait bien pourquoi Dernière Danse semblait lui faire passer tant de temps en mauvaise compagnie. Pensait-elle à quelque chose ?

Feuille de Houx se redressa néanmoins, avec toute la bonne grâce qu'il lui était possible de feindre : " Très bien, alors ! Je te suis. "

Il était très cérémonieux, surtout avec ceux qu'il connaissait le moins. Que ça lui plaise ou non, c'était elle qui devait commander, alors il fallait faire attention à ne rien dire qui puisse sous-entendre qu'il la critique d'une quelconque manière. Ce serait long, s'il restait seulement poli. D'autans plus que Chant d'Alouette n'était pas vraiment une femelle très bavarde. Se morfondait-elle du passé ? Comme ils avançaient dans la boue, il lança, l'air de rien :

" Il s'améliore à la chasse, Nuage de Glace ? Il me fait un peu penser à Patte Gelée, mon petit frère... Pourtant, ils ne se ressemblent pas tant que ça. "

Le souvenir de cet apprenti lui faisait surtout penser à celui de Croc de Brume... Qui avait été son "Nuage" à lui. Il ne frissonnait pas à cette pensée, ses yeux verts semblaient juste s'éteindre, et encore, pas beaucoup.

_________________

Lineart by Blue-Krew in DA
Merci Rui, t'es un ange !

Nuage Gelé (loué) givre votre pare-brise en #99CCFF
Feuille de Houx vous surveille tous en silver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chant d'Alouette
▬ Guerrière
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 06/01/2018

Carte d'identité
Âge: 39 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: Patrouiller sans juger [LP] || ft. FEUILLE DE HOUX   28.03.18 15:43


Le félin noir ne semblait pas ravi de sa compagnie, loin de là. Alouette tourna les talons en plissant les yeux : elle n'allait pas se mentir, elle non plus. La femelle aurait bien plus apprécié la solitude, ou mieux encore, une bonne partie de chasse aux côtés de son fils ; malheureusement, il était déjà en patrouille de chasse. Laissant échapper un soupir, elle rejoignit l'entrée du campement, Feuille de Houx derrière elle. Le félin ne la faisait pas attendre inutilement, au moins. En fait, il ne la faisait pas attendre du tout, ne finissant même pas la petite toilette qu'il avait entamée plus tôt. Les épaules de la minette se détendirent lorsqu'elle comprit qu'il respecterait son autorité et ne chercherait pas à la discréditer, mettant de côté une animosité à son égard qui semblait naturelle.

Les deux félins s'engagèrent sur leurs propres terres, sans encore courir pour autant. Ils avaient bien du temps devant eux, de toute manière. Houx ne semblait pas particulièrement bavard, mais s'adressa rapidement à elle pour entamer un brin de causette, bien que le ton parût forcé au départ. Elle apprécia l'effort tout de même, lui décrochant un maigre sourire. Il interrogeait la femelle dorée à propos de Nuage de Glace, demandant si le jeune progressait ou non ; comme la chose semblait sincèrement l'intéresser, Alouette lui répondit d'une voix juste un brin plus chaleureuse qu'auparavant, tout en se débattant dans la gadoue qui bloquait ses pattes.

— Il progresse, oui. D'ailleurs, je te remercie de t'être occupé de lui la dernière fois, ça lui aura été bénéfique … C'est mon premier apprenti, j'ai peur de me louper, parfois.

Elle fit une pause, pas vraiment habituée aux longs monologues, cherchant en même temps l'image dudit Patte Gelée. Ah, ça lui revenait : un enfant noir et blanc dont l'air doux et naïf lui avait déjà inspiré de la sympathie.

— Il a l'air gentil, ton petit frère … Mais en quoi ressemble-t-il à Nuage de Glace ?

Chant d'Alouette avançait sans regarder le félin, ralentissant tout de même pour être plus à son niveau. Elle ne gardait qu'une toute petite tête d'avance, juste histoire de montrer que la personne qui dirigeait la patrouille, c'était elle.


_________________

LIENS & RPS ~ FICHE DE GESTION
Chant d'Alouette miaule en 996633

© Nix♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feuille de Houx
▬ Guerrier
avatar
Messages : 111
Date d'inscription : 27/09/2017

Carte d'identité
Âge: 32 lunes (avril)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage Gelé (apprenti, PCC)

MessageSujet: Re: Patrouiller sans juger [LP] || ft. FEUILLE DE HOUX   28.03.18 17:29

" Il progresse, oui. D'ailleurs, je te remercie de t'être occupé de lui la dernière fois, ça lui aura été bénéfique … C'est mon premier apprenti, j'ai peur de me louper, parfois. " répondit-elle, un peu moins nonchalante qu'avant. Feuille de Houx se demanda ce qu'il y avait de faux chez elle, entre l'espèce de timidité renfermée dont elle avait fait preuve juste avant et l'espèce de douceur protectrice qui l'envahissait lorsqu'elle parlait de son apprenti. Y avait-il là-dedans le même masque sournois que celui qu'elle avait eu l'habitude d'arborer pour satisfaire leur ancien meneur ? Il ne répondit pas, sans chercher à trop la regarder. Les questions qu'il se posait n'avaient aucune espèce d'importance dans une patrouille.

" Il a l'air gentil, ton petit frère … Mais en quoi ressemble-t-il à Nuage de Glace ", reprit-elle. Elle marquait bien peu de distance entre eux. Feuille de Houx faillit la regarder avec un peu d'énervement, mais il se souvint qu'il lui devait respect. Aussi, sans ralentir, tâcha-t-il de continuer leur discussion sans chercher à paraître trop impliqué... Peut-être pourrait-il même consolider un peu l'image de ses demi-frères et sœur aux yeux de la foule, grâce à cette patrouille.

" Disons qu'à première vue, ils n'ont pas l'air féroces, pour le moins qu'on puisse dire. Mais on a toutes les raisons du monde d'espérer beaucoup d'eux ! " lâcha-t-il, après une courte hésitation.

Il aurait volontiers parlé de son Nuage, mais elle, c'était tout le contraire. Il avait fallu qu'il apprenne à la connaître, et ça avait pris beaucoup de temps, pour comprendre la jeune enfant très seule qu'elle avait caché au fond d'elle. Croc de Brume n'aurait jamais le temps de s'épanouir, finalement. Et lui, Feuille de Houx, il ne pouvait que s'en vouloir de ne pas l'avoir assez réprimandée sur son manque d'attention. Il avait cru comprendre que si son apprentie était distraite pendant leurs entraînements, c'était de sa faute à lui, aussi ne s'était-il pas trop inquiété de ce défaut-là. Il aurait dû essayer de savoir si elle pouvait se concentrer, dans la peau d'une guerrière. Sa mort avait prouvé que non.

Il aurait pu s'opposer à ce qu'elle change de nom. Il avait sans doute été trop pressé.

" Ça grandit vite, tout ça, quand j'y pense. J'espère que les petits n'auront pas un mentor qui écoute tout ce qu'on raconte... Les gens sont des commères, parfois... "

Chant d'Alouette n'était probablement pas alliée à tous ces marchands de ragots, vu ce qui se disait sur elle. Aussi Feuille de Houx déduisait-il que sa prise de position ne serait pas trop dangereuse. Néanmoins, il ne voulait pas qu'ils se distraient. Levant ses oreilles, il faisait attention au premier bruit qui pourrait attirer son attention, de l'autre côté de la frontière.

_________________

Lineart by Blue-Krew in DA
Merci Rui, t'es un ange !

Nuage Gelé (loué) givre votre pare-brise en #99CCFF
Feuille de Houx vous surveille tous en silver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chant d'Alouette
▬ Guerrière
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 06/01/2018

Carte d'identité
Âge: 39 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: Patrouiller sans juger [LP] || ft. FEUILLE DE HOUX   30.04.18 12:09

Feuille de Houx ne répondit pas immédiatement et la guerrière or se crispa légèrement. Pourquoi diable était-elle si tendue ? Elle avait vécu bien des lunes comme catin d'Étoile du Serpentaire ; la place qu'elle accordait aux autres qu'à son fils alors inexistante et leurs regards ne l'atteignant jamais. La jolie minette fouetta l'air de sa queue, énervée contre elle-même. L'époque n'était plus la même, aujourd'hui se faire apprécier par ses camarades lui paraissait bien plus rentable et simple qu'auparavant. Si sous le règne du triste tyran elle ne pouvait assurer la survie de son enfant qu'au jour le jour, maintenant que Maudit avait accédé au trône, Chant d'Alouette pouvait enfin voir sur du long terme. Et si elle s'en voulait de ne voir ses camarades comme de simples pions et points de sauvegarde pour Suie, son petit était si important pour elle qu'au final la reine n'hésitait jamais bien longtemps à se compromettre. Et au moins, de cette manière, elle pouvait conserver une certaine estime d'elle-même ; chose impossible du temps des parties de jambes en l'air.

— Disons qu'à première vue, ils n'ont pas l'air féroces, pour le moins qu'on puisse dire. Mais on a toutes les raisons du monde d'espérer beaucoup d'eux !
— Je vois …

Il y avait en ce moment dans la pouponnière toute une flopée d'enfants frêles qu'on pouvait vouloir couver encore et encore pour qu'ils ne cassent pas. Le visage de Chant d'Alouette s'obscurcit : oui, pour eux, on gardait toujours un espoir, aussi maigre soit-il. Et il suffisait de voir Nuage de Glace grandir pour comprendre qu'aux yeux des gens, la faiblesse de leurs corps ne faisait pas tout. Alors pourquoi personne d'autre qu'elle-même n'avait accordé sa confiance à Suie, pourtant si désireux de bien faire ? Personne ne lui avait tendu la patte, hormis son mentor peut-être qui a force de le fréquenter avait fini par comprendre et apprécier son cadet.
Ils étaient presque arrivés à la frontière et Alouette ralenti, faisant signe à son camarade d'être plus discret. La précision était sûrement superflue ; elle n'avait pas affaire à un jeune apprenti mais à un guerrier qui connaissait bien le territoire. D'ailleurs, il ne semblait pas avoir vu son geste et continuait de parler, en chuchotant.

— Ça grandit vite, tout ça, quand j'y pense. J'espère que les petits n'auront pas un mentor qui écoute tout ce qu'on raconte... Les gens sont des commères, parfois...

La minette se tourna soudainement vers le félin noir, les yeux écarquillés par la surprise. Des ragots circulaient sur la mère des chatons, de même que les anciennes femelles du harem n'étaient pas épargnées. Ça lui était déjà arrivée de surprendre des conversations qu'elle n'avait pas à entendre et où untel était âprement critiqué. Mais jamais rien sur des chatons ayant leurs quatre pattes, leurs deux yeux et tout ce qu'il fallait.
Chant d'Alouette se retourna, fixant le territoire du tonnerre. Il ne fallait pas oublier l'importance de la garde des frontières, quand bien même il ne semblait rien y avoir pour le moment.

— Que veux-tu donc qu'on raconte sur eux ? Ils sont un peu fragiles, mais c'est tout … , rétorqua-t-elle sincèrement étonnée.

D'un geste de la queue, elle entraina son binôme un peu plus en amont de la frontière, priant pour ne pas y trouver de signes d'intrusion, ni du tonnerre ni des lunards. En effet, ils seraient alors bien plus proches de la zone d'affrontement.

_________________

LIENS & RPS ~ FICHE DE GESTION
Chant d'Alouette miaule en 996633

© Nix♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feuille de Houx
▬ Guerrier
avatar
Messages : 111
Date d'inscription : 27/09/2017

Carte d'identité
Âge: 32 lunes (avril)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage Gelé (apprenti, PCC)

MessageSujet: Re: Patrouiller sans juger [LP] || ft. FEUILLE DE HOUX   30.04.18 16:07

" Que veux-tu donc qu'on raconte sur eux ? Ils sont un peu fragiles, mais c'est tout … " s'étonna la guerrière. Et encore une fois, Feuille de Houx avait bien du mal à savoir si sa question ingénue était vraiment sincère ou si elle n'était pas simplement en train d'essayer de dire ce qu'il voulait bien entendre.

Il balayait le sol de sa queue touffue, dans son hésitation, tandis que la Chant d'Alouette, silencieuse, remontait la frontière vers un endroit plus exposé. Le gris ne put s'empêcher de songer que si elle prenait leur patrouille avec autant de sérieux que ce que son comportement laissait supposer, elle était sans doute jugée très injustement par le commun des guerriers du Clan. Peut-être même encore plus injustement que son petit frère Patte Gelée, qui passait pour malade simplement à cause de ses pattes froides.

A sa suite, le guerrier gris n'osait pas briser le silence. Discret, attentif, il marquait de temps à autre le territoire par un coup de griffe ou un petit jet d'urine. Alors qu'il se frottait pour imprégner un petit arbre mort de son odeur, ses oreilles se redressèrent. Quelque chose bougeait, sur sa gauche. Il s'immobilisa doucement, tandis que devant lui, la guerrière avançait encore.

La proie avait dû sentir brusquement une tension alourdir le climat, car elle s'immobilisa elle aussi. Feuille de Houx ne l'entendait plus mais la sentait vaguement, il avait déjà compris dans quelle direction elle se trouvait. Doucement, aussi doucement qu'il pouvait marcher, il s'en approcha. Mais l'oiseau le regardait, le voyait. Et sans mal, il quitta le buisson où il s'était caché pour fuir, en s'envolant rapidement et bruyamment.

Dommage. Le chasseur redevint patrouilleur et rattrapa son retard, en rejoignant, aussi léger que possible, cette femelle à qui il devait obéir : " On dirait que c'est calme... Je pense qu'ils ont peur de nous, maintenant. " fit-il, en parlant des ennemis qui pouvaient les attendre de l'autre côté de la frontière. Mais il regretta aussitôt d'avoir parlé. Quelle importance avait la petite opinion personnelle et insignifiante d'un guerrier, après tout.

_________________

Lineart by Blue-Krew in DA
Merci Rui, t'es un ange !

Nuage Gelé (loué) givre votre pare-brise en #99CCFF
Feuille de Houx vous surveille tous en silver


Dernière édition par Feuille de Houx le 01.05.18 18:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1049
Date d'inscription : 16/05/2016

MessageSujet: Re: Patrouiller sans juger [LP] || ft. FEUILLE DE HOUX   30.04.18 16:07

Le membre 'Feuille de Houx' a effectué l'action suivante : Don des étoiles


'Chasse Ombre' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chant d'Alouette
▬ Guerrière
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 06/01/2018

Carte d'identité
Âge: 39 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: Patrouiller sans juger [LP] || ft. FEUILLE DE HOUX   01.05.18 12:54

Elle avançait doucement, tâtant le terrain, s'assurant qu'aucun intrus n'avait le mauvais goût de se pavaner à proximité. Derrière elle, Feuille de Houx était plus long encore, marquant la frontière à chaque point de repère qu'ils dépassaient. Et si ils croisaient quelqu'un, comment devraient-ils réagir ? S'il s'agissait d'un chat seul, ils se contenteraient sans doute de l'effrayer pour le faire fuir, mais si ils tombaient sur toute une patrouille, elle ne donnait pas cher de leurs deux peaux. Les lunaires ne respectaient pas la vie, que se soit celle de leurs adversaires ou de leurs alliés, voir plus inquiétant même, la leur. Quand au clan du tonnerre, ils étaient totalement sous les ordres de la vieille Suie. Il suffisait qu'elle leur ordonne de tuer pour qu'ils le fassent.
Plus loin, un buisson frémi. Aux aguets, Chant d'Alouette huma l'air, repérant le fumet d'une proie. Feuille de Houx, déjà sur le coup et bien plus proche de l'animal, disparu dans les buissons sous le regard impassible de la femelle. Après tout, ils n'avaient pas encore repérés une seule trace d'intrusion, fraîche ou ancienne. Un peu de chasse ne pouvait pas faire de mal. Elle ne l'attendit néanmoins pas pour continuer sa marche, impatiente de terminer la patrouille. La situation la mettait mal à l'aise et tant qu'elle ne s'était pas assurée elle-même que la frontière n'avait pas été franchie, elle ne se voyait pas suivre le mâle pour chasser.

— On dirait que c'est calme... Je pense qu'ils ont peur de nous, maintenant.

Il l'avait rejoint bredouille, sans la moindre odeur de sang d'oiseau sur le poil. Dommage … Elle secoua la tête aux paroles du félin sombre, une expression anxieuse sur le visage. Ils étaient certes parvenus au bout leur patrouille sans repérer un quelconque signe, mais pour la minette or, cela ne rimait pas nécessairement avec la peur de leurs ennemis. Enfin … pour le moment leur mission était remplie et ils n'avaient plus qu'à faire demi-tour en informant la lieutenante de leurs observations.

— Je ne pense pas … J'ai surtout l'impression qu'ils mijotent quelque chose., elle eut un soupir de lassitude, Chaque fois qu'un danger disparaît, un autre prend sa place, on dirait.

La guerrière faisait pleinement allusion à Étoile du Serpentaire. Refusant de s'apitoyer sur son sort plus longtemps, elle indiqua à Feuille de Houx qu'il était temps de rentrer au campement. Cette fois-ci, elle pouvait même se permettre de chasser. Quelques mètres plus loin, elle repéra un buisson laissant échapper une douce odeur de souris et se mit aussitôt en position du chasseur. La femelle brun et or s'approcha doucement du rongeur, bondissant au tout dernier moment. D'un coup de crocs, elle l'acheva, sans même laisser à la pauvre bête le temps de couiner. Elle se tourna vers le félin noir, une question butant contre ses lèvres.

— Dis, tu sais si …, sa voix flancha et elle détourna le regard, Non rien, oubli.

Bien sûr qu'on critiquait encore Suie ; comme l'avait dit Feuille de Houx, les gens étaient des commères.

_________________

LIENS & RPS ~ FICHE DE GESTION
Chant d'Alouette miaule en 996633

© Nix♥


Dernière édition par Chant d'Alouette le 01.05.18 13:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1049
Date d'inscription : 16/05/2016

MessageSujet: Re: Patrouiller sans juger [LP] || ft. FEUILLE DE HOUX   01.05.18 12:54

Le membre 'Chant d'Alouette' a effectué l'action suivante : Don des étoiles


'Chasse Ombre' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feuille de Houx
▬ Guerrier
avatar
Messages : 111
Date d'inscription : 27/09/2017

Carte d'identité
Âge: 32 lunes (avril)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage Gelé (apprenti, PCC)

MessageSujet: Re: Patrouiller sans juger [LP] || ft. FEUILLE DE HOUX   02.05.18 16:42

La nervosité de la guerrière l'étonnait, même s'il faisait comme si son comportement était tout à fait naturel. Elle semblait très préoccupée par l'extérieur, ou par autre chose. Le matou gris ne put s'empêcher de se demander si elle exagérait pour jouer aux pauvres minettes qui n'osaient pas avouer qu'elles étaient terrifiées ou si elle était franche. Il fallait qu'il l'écoute, mais méritait-elle vraiment qu'on lui fasse confiance ?

" Je ne pense pas … J'ai surtout l'impression qu'ils mijotent quelque chose. Chaque fois qu'un danger disparaît, un autre prend sa place, on dirait. " s'apitoya-t-elle ensuite. Tout son être semblait débordant de lassitude et de tristesse. Comédienne qui jouait aux malheureuses, sans doute, trancha-t-il en reprenant sa toilette silencieusement tandis qu'elle chassait. Diablement efficace, d'ailleurs, sa chasse. Il ne lui fallut pas longtemps pour tuer une souris, sans briser la tranquillité des lieux le moins du monde.

Il la regarda se rapprocher, un peu hésitante, et se mit à penser à ce gosse à trois pattes, qui lui ressemblait un peu. Peut-être était-ce leurs odeurs, qui se ressemblaient. Feuille de Houx était le premier à défendre ses frères et sœurs, mais s'était toujours tenu à distance des autres. Et d'un gamin difforme comme lui, peut-être plus encore. S'ils étaient vraiment du même sang... Elle n'avait pas dû avoir la vie facile. Peut-être que ce danger, qui avait disparu auparavant, c'était même le Serpentaire, qui ne laissait habituellement pas vivre les faiblards. Ou qui, s'ils vivaient, leur en faisait baver.

Mais elle s'était acoquinée au Serpentaire... Comédienne.

" Dis, tu sais si … " fit la guerrière, qui semblait un instant curieuse. Mais elle s'interrompit, elle avait l'air gênée. " Non rien, oubli. "

Lui, il ne tournait pas les yeux. Il se méfiait généralement des femelles, et peut-être même plus particulièrement de celles qui s'étaient fourrées dans de sales histoires, comme Chant d'Alouette. Mais quand même... son trouble à elle, s'il était feint, chapeau. Le guerrier gris, plus propre que jamais, s'exclama, vaguement amusé, mais toujours avec une certaine prudence :

" J'ai l'impression de te faire peur, arrête ! "

Et il désigna d'un signe de tête encourageant la petite souris morte, comme pour dire à la guerrière : tu chasses mieux que moi, tu peux bien te venter un peu !

" A mon avis, vu ce qu'il se sont pris, ils vont déjà être calmés pour un moment, les Lunar Pods. Et j'ai entendu dire que la grosse Suie est blessée... Ce qui est surtout dommage, c'est qu'on n'est pas arrivés à reprendre les gamins qu'ils ont enlevés. Mais bon, ça va finir par se faire, hein. Croc de Brume a bien dû leur en faire baver, avant de mourir. "

Il n'était pas tellement sûr que Croc de Brume se soit battue comme une héroïne, mais après tout, c'était en se battant contre l'ennemi qu'elle était morte. Peut-être que son souvenir resterait un peu. La gamine n'avait jamais eu de famille. Feuille de Houx avait l'impression d'être un peu le seul à l'avoir vraiment connue. En tout cas, ça lui faisait tout drôle d'arriver, peu de temps après sa mort, à parler d'elle avec autant de détachement. On ne pouvait jamais revenir en arrière.

_________________

Lineart by Blue-Krew in DA
Merci Rui, t'es un ange !

Nuage Gelé (loué) givre votre pare-brise en #99CCFF
Feuille de Houx vous surveille tous en silver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Patrouiller sans juger [LP] || ft. FEUILLE DE HOUX   

Revenir en haut Aller en bas
 
Patrouiller sans juger [LP] || ft. FEUILLE DE HOUX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfant ASE et CMU sans carte vitale : Signature de la feuille de soin?
» B' HOUX GUI....
» régles douloureuses sans pillule
» Petite feuille verte de nouveaux messages
» A boire sans soif ! (Shweppes pêche light)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN :: RPG :: Clan de l'Ombre :: Territoires piquants-