THE PROPHETIES BEGIN

Thème IV,5 - 2 ANS DEJA
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sages singes [LP] (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Picolo
▬ Guerrier
avatar
Messages : 104
Date d'inscription : 06/11/2017

Carte d'identité
Âge: Pas encore vieux
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Sages singes [LP] (libre)   03.04.18 14:46

Picolo rentrait un soir, puant et fatigué, là où dormaient les Lunar Pods, emportant un corbeau qu'une gamine du Tonnerre lui avait gentiment cédé. L’œil brillant, il remarqua un groupe de félins qui s'était formé, à l'extérieur. Voir une des jumelles parmi eux l'effrayait et le motivait en même temps. Enfin, il avait sa chance ! Il pourrait les impressionner et devenir leur égal aux yeux de tous.

Ce fut donc aussi niais qu'à son habitude que le gorille les rejoignit, et plus précisément avec le pas lent et triomphal de l'idiot qui voulait avoir l'air d'un grand chasseur. Lui-même, qui avait tant de fois expliqué que pour ramener à manger, il préférait enlever les proies déjà mortes de la gueule du chasseur, il restait persuadé que son petit numéro serait convaincant.

Enfin arrivé auprès d'eux, il avait les yeux presque fermés, se riant un instant de pouvoir faire comme s'il ne voyait personne, du haut de son petit nuage. Mais rapidement, il changea d'idée, puisque la faim, en le prenant, lui déliait la langue.

" A manger pour tout le monde ! MERCI QUI ? " mugit le gorille qui se faisait paon, après avoir posé l'oiseau par terre, et sa patte sur l'oiseau, comme s'il le revendiquait.

Il n'y avait probablement pas tant de nourriture que ça dans un corbeau, mais bien assez, en tout cas, pour qu'il soit impatient de voir qui serait le premier à se mettre à ses pieds pour manger un bout.

Spoiler:
 

_________________

Taupe-Qualitay

Picolo résonne creux en #cc6633


Dernière édition par Picolo le 24.04.18 13:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 92
Date d'inscription : 17/09/2017

Carte d'identité
Âge: 9 lunes (01/06 & 01/07)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Douce Orchidée

MessageSujet: Re: Sages singes [LP] (libre)   24.04.18 13:33

Trimbalé encore et toujours auprès de ces chats de la lune, le voilà entouré de ces hérétiques. Ne sachant vraiment ce qu'il faisait ici, il en déduisit qu'ils étaient en train de discuter entre collègues. Heureusement pour lui, pas de mastodonte noir en vue, peut-être était-ce sa chance pour rejoindre Eau Turquoise ? Faisant un léger pas en arrière, il fut surpris par un grand matou brun qui hurla l'heure de la nourriture.

Encore un raté pour le chat de la Rivière qui se contenta de fixer l'oiseau à ses pattes, le regard vide. Vint alors une succession de questions sans aucuns sens : Est-ce que la chair de corbeau était vraiment de la chair de corbeau ? Est-ce que les plumes sont mangées avec ? Est-ce que le goût du poisson était identique de celui du corbeau ?
IMPOSSIBLE. Le poisson était sûrement la meilleure proie de la forêt, aucune chance qu'un vulgaire oiseau noir rivalise avec.

« C'pas du poisson, alors c'est pas bon. »

Tournant la tête sur le côté hautainement, il jugea que cette nourriture n'était pas digne de son palais et jamais il ne voudrait être nourrit par ses kidnappeurs. Encore plus depuis sa mésaventure avec Cyanure, le chaton leur en voulait et il se rassurait lui-même en déclarant qu'un jour, le Clan de la Rivière viendrait leur coller une rouste.

_________________


Avatar (ldd) © Piaf.
Signature © Nix.

huhu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Date d'inscription : 26/06/2017

Carte d'identité
Âge: 7 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: Sages singes [LP] (libre)   24.04.18 15:59



Pauvre gosse. Pauvre gosse. Voilà plusieurs mois qu'il était coincé ici. On ne le nourrissait pas ou à peine, on le forçait à se battre et on le malmenait psychologiquement. Le fils d'Etoile du Serpentaire n'avait plus rien du prince qu'il était. Rachitique, le poil pelant par endroit, des blessures mal soignés et ne cicatrisant pas. Il avait pourtant grandit ici depuis ses quatre mois, le voilà maintenant âgé de sept. Oh Feulement, quelle triste enfance que voilà. C'était ici qu'il avait comprit le réel sens de la vie, le réel sens de la mort. Il avait comprit ce que ça voulait dire que son papa l'avait quitter. Il ignorait que sa mère qu'il adorait tant avait périe, elle ne l'attendrait pas lorsqu'il rentrerait à la maison. Est-ce qu'il rentrerait au moins? Il n'y croyais plus. Il ne croyait plus en rien. Les étoiles, la lune, y'avait rien là-haut. Rien à part le vide, le noir. Ces fameux ancêtres n'étaient qu'une légende pour se réchauffer le cœur, se rassurer. Foutaises.

"A manger pour tout le monde ! MERCI QUI ?"

Manger. Manger?! Le chaton qui s'était recroquevillé dans le même coin depuis des jours releva soudainement la tête et quitta sa cachette. Son pelage en bataille, formant des croûtes de crasses par endroit, ses yeux étaient vitreux. Il faisait peur à voir.

Si il avait apprit quelque chose ici, c'était bien la survie. C'était les forts qui vivaient. Alors s'il voulait vivre il devait frapper. Oh ça avait toujours était un caïd des bac-à-sables. Un bully de la pouponnière. Mais la violence innocente en lui était devenue carnassière.

"C'pas du poisson, alors c'est pas bon."

C'était qui ce clown? C'con qui refusait de la bouffe?! Il boufferait n'importe quoi. N'IMPORTE. Même un autre chat, même l'idiot qui l'avait ouverte. La présence d'un des chats de la lune lui faisait peur, il avait prit si cher. Alors il s'approcha ventre à terre, oreilles plaquées sur le crâne, poussant des feulements et crachant, observant de ses yeux emplit de colère le gorille qui se tenait au dessus du corbeau. Puis lorsqu'il fut assez près le gosse choppa l'aile de la bête et tira violemment, poussant un grognement à l'idée qu'on lui vole sa bouffe, bavant comme un fou.

Manger. Manger. Manger. Manger.

_________________
CLIQUE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picolo
▬ Guerrier
avatar
Messages : 104
Date d'inscription : 06/11/2017

Carte d'identité
Âge: Pas encore vieux
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Re: Sages singes [LP] (libre)   26.04.18 15:01

Le corbeau attira l'attention... De deux mioches. Le gorille masqua difficilement sa déception tandis que l'un d'entre eux se précipitait pour en prélever un morceau et que l'autre faisait le difficile. Picolo, piqué au vif, finit par réagir, en bugle-beuglant :

« Il en reste pour ceux qui veeeeeeulent sinon j'vais tout manger ! »

Puis il se pencha un peu plus en direction du petit noir et blanc. Pas bien gros, il ne sentait pas encore tout à fait comme les petits de la Lune. Il préférait le poisson. C'était un chat-poisson. Et il n'avait même pas, même pas eu peur du gorille ! Il était à sa place auprès des guerriers de la Lune. Mais il faudrait l'acclimater. La brute n'était pas spécialement douée, pour acclimater des petits mais... ça l'amusait d'essayer.

« Sens, sens comme ça sent bon ! Autre chose que du poisson pourri, hein ! Y'a qu'ici que tu trouveras des chasseurs assez forts pour te donner du corbeau à manger. »

En fait, il avait faim, et il s'imaginait que comme il avait faim, tous les autres avaient faim. Regardant le noiraud vorace qui avait piqué un morceau de l'animal, il vociféra férocement :

« Toi, t'y touches plus, je t'ai vu t'en as déjà pris beaucoup. »

_________________

Taupe-Qualitay

Picolo résonne creux en #cc6633
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 69
Date d'inscription : 26/06/2017

Carte d'identité
Âge: 7 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: Sages singes [LP] (libre)   26.04.18 15:30

Il n'écouta pas l'autre beugler, trop occupé à déchiqueter la chaire et les plumes, à avaler en gros morceau la viande au risque de s'étouffer tant il avait faim, sans cesser de pousser des miaulements furieux tandis qu'il se jetait sur la bouffe, comme pour prévenir qu'il se battrait pour son repas. Le glouton dévorait presque aveuglement, choisissant à peine ce qui passait sous ses crocs. Tant que ça s'avalait, c'était bon.

"Toi, t'y touches plus, je t'ai vu t'en as déjà pris beaucoup."

JAMAIS. La peur et la pression avait fait du chaton de l'ombre un être très agressif, et c'était cette anxiété et cette détresse qui lui tordait les boyaux qui lui permettait de survivre permit ces sauvages de la lune. Dans un cracha de mécontentement il se plaça au dessus de ce qui lui appartenait et lança sa patte pleine de griffes en direction du gros matou avant de se placer sur ses appuies, le dos rond, dans une position de défense.

"Va niquer ta race d'hérétique! J'crève la dalle!"

Que de poésie dans la bouche de cette enfant. Son pelage le fit doubler de volume lorsqu'il s'hérissa. Il savait qu'il n'avait aucune chance contre Picolo mais il s'en foutait. S'il se laissait marcher dessus, on le piétinerait, il l'avait bien comprit.

"T'vois bien que tout le monde s'en branle de ton corbeau, alors va compter les mouches plus loin sale putain."

Sa voix était rauque pour un gosse, c'était la fatigue et la faim certainement. Il se préparait à s'en prendre une. Il allait s'en prendre une, connaissant ces connards. Mais il s'en foutait. Il avait faim, faim, faim, faim.

):<:
 

_________________
CLIQUE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éther
▬ Guerrière
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 09/11/2017

Carte d'identité
Âge: 64 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Krov

MessageSujet: Re: Sages singes [LP] (libre)   24.06.18 16:41

Éther mangeait tranquillement en compagnie de sa sœur et de deux félins, Faucon et Digitale. Elle aimait le premier pour sa loyauté et sa langue affûtée, la seconde pour son silence mesuré et ses compétences au combat. Faucon lui expliquait comment il avait compris les techniques de combat des chats des marais, d'après plusieurs informateurs (Éther se méfiait néanmoins de ses sources) lorsqu'une voix insupportable lui parvint aux oreilles. Picolo. Elle l'avait vu du coin de l’œil mais avait choisi de l'ignorer. Cependant, Faucon s'était tu et il observait également le félin. Le regard d’Éther naviguait entre la proie et le gorille, comme on l'appelait ici.

Ensuite, la voix fluette d'un enfant lui parvint. Dans une grimace de dégoût, Éther découvrit le bébé des poissons. Il ne savait clairement pas où était sa place, au contraire de la larve des marais qui les rejoignait prudemment. Picolo tentait d'impressionner les petits. En fait, la scène l'amusait un peu : Picolo semblait piqué au vif par l'indifférence du petit poisson. Et le bébé des marais ... Il devenait plus féroce et animal qu'eux tous. Elle commençait à bien l'aimer. Il vociféra quelques insultes, Éther pencha la tête sur le côté, contentée.

« Allons, allons, Feulement ... C'est ton combat contre Déchet qui te rend si agressif ? Ne sors pas les crocs pour si peu ... mange, tu as bien le droit, non ? Avec tout ce qu'ils te font subir ... »

Elle s'était glissée dans son dos sans un bruit, effleurant son corps plus fragile qu'une brindille de ses vibrisses. Brutalement, son regard passa à Picolo.

« Tu n'as pas la fibre maternelle, Picolo ? Il suffit pourtant de peu pour calmer les âmes rebelles ... Tu ne penses pas, petit poisson ? Comment on les éduque, les bébés, chez toi ? »

Elle glissa près de lui, effleurant sa nuque.

« On leur entaille le visage dès qu'ils sont impertinents ? Ça aide à repérer les rebelles ... il suffit de compter le nombre de cicatrices sur leur joli museau ... »

Elle approcha son visage et passa son nez le long de son dos, doucement, jusqu'à ce que sa gueule claque près des oreilles du petit à chacun de ses mots.

« On les fait se combattre jusqu'à ce qu'un des deux meure ? Comme ça, on ne garde que le plus fort ... Ou on les jette dans les ronces, et on espère qu'ils en sortiront vivants, ça leur fait la peau plus dure ... Ou bien ... Qu'est-ce qu'on sait faire encore aux chatons ou aux guerriers qui ne savent pas où est leur place, Picolo, dis-moi ? »

Elle se redressa, plantant son regard dans celui de Picolo. Elle poussa le corbeau vers Feulement et attendit patiemment que l'un d'eux s'exprime - ou se taise à tout jamais.

HRP:
 

_________________
Envoyez-moi vos MPs sur Perce-Neige, j'y répondrai plus vite !


Image (c) Nix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sages singes [LP] (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sages singes [LP] (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» eau libre
» pétition pour soutenir les sages-femmes en colère
» nouvelle poudre libre HD
» presse libre, l'appel de la colline
» Lecture libre et gratuite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN :: RPG :: Terres Neutres :: Le Verger-