THE PROPHETIES BEGIN

Thème V - Thème Clan du Tonnerre
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les grands sapins ◊ LP ◊ ft Maudite - end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Petit Mimosa
Δ Petite
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 04/04/2018
Age : 16

Carte d'identité
Âge: Beybey c:
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Personne pour l'instant c:

MessageSujet: Les grands sapins ◊ LP ◊ ft Maudite - end   29.04.18 14:37

Les parfums de la forêt se mêlaient à ceux des félins des ténèbres, en une danse gracieuse dans l’air du matin, tandis que le soleil dissipait les derniers lambeaux de brume ; l’or parait les fourrures, la lumière faisait scintiller les prunelles aux couleurs nuancées de pierres précieuses, et le ballet des guerriers avait commencé, entre chasse, entrainements et patrouilles. C’était une belle journée qui commençait, dans le vent encore frais à cette période. Mais à l’intérieur de la pouponnière, il faisait chaud ; les fourrures pressées les unes contre les autres dans le nid de mousse, la portée de Papillon de Lune dormait encore, les chatons réfugiés dans une étreinte délicate, leurs petits yeux fermés, entre émeraudes et ambre. Une seule, ses orbes colorés à présents grands ouverts, immobile et muette, restait là, le visage contre la pelisse brune du frère qui lui ressemblait, si semblable par les nuances et si différent par la silhouette. Petit Aulne était plus grand qu’elle – ou plutôt, elle était petite, fine, presque frêle, sous son poil brun paré de traits sombres. Heureuse, Petit Mimosa laissa échapper un ronron léger, en observant ceux qui dormaient à ses côtés : Patte de Lys, pelisse blanche, tâches noires, Petit Aulne, pelage brun rayé se glissant contre le sien, Petite Violette, pelisse noire et blanche, jolis tableaux contre le corps plus grand de leur maman, Papillon de Lune. Sa famille. Ces personnes pour qui elle ferait tout. Une seule personne manquait : son papa. Il n’en fallut pas davantage à Petit Mimosa pour se lever, sur ses pattes encore un peu maladroites aux coussinets roses, reprenant peu à peu le contrôle de sa démarche avant de sortir de la pouponnière – direction le monde !

Équilibre encore un peu fragile mais assuré, déjà plus agile que les premières fois, elle se mit à marcher, découvrant à nouveau un peu plus le camp, croisant au passage quelques guerriers ; ceux-ci, une proie dans la gueule ou un sourire sur le visage, se saluaient, passaient… Ils étaient tellement grands et puissants ! Comme les arbres de la forêt, aux épines vertes brillantes et tendres couvrant le sol, orangées comme le feu, brunes dorées, se dressant vers l’absolu de l’azur du ciel, troncs à l’écorce dure, sève brillante, branches élancées, vives et fières.

Les grands sapins n’ont pas peur des tempêtes. De la neige, de la pluie, de la grêle. Ils se tiennent droits dans le vent. Hauts et puissants. Leurs longs bras ploient sans craquer. Ils dansent, eux, dans la tourmente. Leurs gestes sont souples. On sent qu’ils sont résistants. Les grands sapins ne tombent pas. Ils attendent d’être très vieux. Secs et usés. Des centaines d’années. Et jusqu’à la fin, ils restent droits.

Un des guerriers sapins, en particulier, intéressait la petite qui balayait du regard le camp ; son père. Quand ses yeux dorés se fixèrent sur la silhouette qu’elle cherchait, elle réprima un petit cri de joie, et se précipita vers le meneur qui, près de sa tanière, discutait avec la lieutenante. Attends… Heu… C’est quoi le nom déjà ? Ah oui ! Dernière Danse ! Dernière Danse et Étoile Maudite. La plus jeune ne dit rien, tout d’abord : les grands discutaient de choses sérieuses… Mais elle voulait approcher son papa. Pourtant, elle avait trop de respect pour les adultes de la nuit – c’était ça, leur Clan, le clan des Ténèbres ! Et dans la nuit, sa famille, c’était sa constellation. Curieuse et intéressée, Petit Mimosa remarqua la tanière dans le creux d’un vieux sapin aux épines orangées ; elle glissa la tête dans le trou, puis son cœur, scrutant la pénombre de son regard d’enfant. Alors c’était ça, l’antre du chef ? Il y eut un bruit derrière elle. Prise sur le fait, elle se retourna et leva un regard angélique et un doux sourire innocent vers le grand chat qui la fixait. Autant pour la discrétion ! Avait-elle seulement le droit d’être là ? Peu importe. Avec un ronron, elle se jeta sur le meneur pour lui faire un câlin.


_________________


Dernière édition par Petit Mimosa le 02.08.18 18:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Maudite
◊ Meneur
Modératrice
avatar
Messages : 318
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 61 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage du Léopard

MessageSujet: Re: Les grands sapins ◊ LP ◊ ft Maudite - end   02.05.18 17:27


Le chant des oiseaux s’entendait dans tout le camp. Matinal, doux, agréable, c’était un bon réveil. Sortant de mon antre je profitais de cet air et de cette odeur que j’aimais tant. La vie sauvage est une merveille, une vie dont je ne me lasserais jamais. Dure mais unique pour tous. Petit à petit je reprenais des forces, mes blessures guérissait correctement avec la bataille. Nous avons malheureusement perdu des membres de notre clan à cause de cet ennemi, ils resteront toujours dans la mémoire de la tribu.

Depuis plusieurs jours maintenant, je restais le félin le plus heureux du monde. Mes petits étaient nés, tous en forme, en bonne santé. Ils ressemblaient à leur mère et moi. Deux portant mon pelage avec des nuances différentes, avec les yeux de ma douce, et deux semblable à leur mère, blanches et noires avec le regard de leur grand-mère, et du mien en passant. Des petites merveilles. J’étais triste de ne pas toujours pouvoir les voir, en étant chef j’avais des obligations, mais j’essayais d’être le plus présent possible pour eux.

En début de matinée, j’étais parti en patrouille pour chasser. Les conseils de Joli Brouillard m’aidaient, la preuve je revenais avec une proie. Ça me faisait du bien de sortir, profiter du temps, j’oubliais un peu le poids qui pesait sur mes épaules. Je redevenais presque un guerrier, comme avant et je restais dévoué à mon clan. Enfin, j’étais au final rentré vite, puisque nous avions réussi à trouver suffisamment de proie pour le moment. En rentrant j’avais aperçu Dernière Danse qui attendait, pas loin de ma tanière. Elle était venue faire un compte-rendu de la patrouille de nuit et matinale. Il n’y avait pas de trace des Lunar pour le moment, aucune intrusion et tout semblait aller pour le mieux.

« Bien. Même s’ils ne sont pas là, mieux vaut rester sur nos gardes, continue comme ça. Si jamais il y a quelque chose de louche, tu sais quoi faire. »

J’étais fier de l’avoir comme lieutenante. Lorsque se sera son tour, elle sera très bien pour le clan. Alors que je terminais ma conversation, je m’apprêtais à aller voir mes petits, pour passer un peu de temps avec eux, une forme passa pas loin et entra dans ma demeure. Qui était-ce ? Je prends congé de la lieutenante, et entre. Je reconnaissais cette odeur chaude et laiteuse. Je m’assoie alors à l’entrée sachant qui était là. Un grand sourire sur le visage je vois Petit Mimosa qui se retourne et fonce vers moi, pour se mettre dans mes pattes. Je frotte ma tête contre elle, ronronnant, tout heureux d’avoir ma fille avec moi.

« Bhé alors ma chérie, qu’est-ce que tu fais ici ? Tu te crois déjà cheffe ? »

Mon ton était doux, je gardais mon petit trésor contre moi, comme si à chaque instant on pouvait me l’enlever.


_________________


De Nix :heart:

Que de beaux cadeaux ^-^:
 

Maudit dirige en #071907
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Mimosa
Δ Petite
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 04/04/2018
Age : 16

Carte d'identité
Âge: Beybey c:
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Personne pour l'instant c:

MessageSujet: Re: Les grands sapins ◊ LP ◊ ft Maudite - end   02.05.18 18:38

Blottie contre la fourrure sombre et chaude de son père, Petit Mimosa unit ses ronrons à ceux de son modèle, savourant la douceur de sa pelisse chocolat aux traits charbon et la tendresse perceptible dans ses gestes tandis qu'il frottait sa tête contre elle, légèreté et amour emplissant ce moment. Elle aimait être avec Étoile Maudite, protégée, heureuse, à sa place... Et c'était différent de l'impression qu'elle avait avec sa maman : il était plus grand, lui, comme un immense sapin s'élançant vers le ciel, éternel. Oh, personne ne l'était bien sûr mais, à ses yeux d'enfant, la chatonne voyait son père comme un repère qui ne la quitterait jamais. Des parents, ça ne mourait pas, pas vrai ? Comme son jumeau, Petit Aulne ? La gardant contre lui, le meneur souffla, parant son ton d'une infinie douceur et les vibrations graves de sa voix se répercutant dans le petit corps de la féline bicolore :

« Bhé alors ma chérie, qu’est-ce que tu fais ici ? Tu te crois déjà cheffe ? »

Petit Mimosa avait beau être très jeune et découvrir à peine le monde qui l'entourait, elle secoua avec toute la vigueur que sa minuscule et mince silhouette pouvait contenir sa petite tête aux yeux d'ambre. Dans ses prunelles d'or se côtoyaient l'amour naïf et doux mais aussi une gravité étonnante... Elle répondit alors, avec application pour bien former ses mots mais de petites altérations de prononciation se mêlant à sa voix mélodieuse, à la pureté enfantine :

« Nion ! Parce que les gue'iers ils disent qu'on chanze de chef quand l'ancien il meurt. Et moi ze veux pas que tu meu'es. Mais 'e voulais te voi' !»

La chatonne fit au grand guerrier un immense sourire. C'était encore un peu compliqué, parler. Surtout quand la phrase était assez longue et que ce n'était pas des mots qu'elle utilisait souvent. Mais elle était, malgré tout, plutôt contente d'elle-même... Relevant la tête pour appuyer son museau contre celui de son père, étirant sa petite taille au maximum, un peu à la manière d'une apprentie qui saluerait son mentor, et s'assit devant lui, levant alors de grands yeux clairs emplis de curiosité. Elle n'osait pas trop poser les questions aux autres... Encore moins toute seule... Mais là, c'était l'occasion parfaite !

« Dis, c'est comment d'être chef ? »


HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Maudite
◊ Meneur
Modératrice
avatar
Messages : 318
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 61 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage du Léopard

MessageSujet: Re: Les grands sapins ◊ LP ◊ ft Maudite - end   04.05.18 0:21


Un petit ronronnement se joignait au mien, c’était amusant de voir la différence, mais elle était si petite, si fragile. Elle, ses sœurs, et son frère étaient à présent plus important que mes propres vies. Je ferais n’importe quoi pour eux, mes petits à moi. Juste les voir me rendait heureux, je ne demandais rien de plus. C’était mon petit monde, mon bonheur. Dans les grands yeux ambrés de Mimosa, je voyais tellement d’émotions, de l’amour, de la naïveté, de l’admiration, de l’innocence. Son regard me rendait presque niais tant il était vivant. Appliquée, elle tente de prononcer une phrase, bien que sa prononciation soit maladroite.

« Nion ! Parce que les gue'iers ils disent qu'on chanze de chef quand l'ancien il meurt. Et moi ze veux pas que tu meu'es. Mais 'e voulais te voi' !

- Ton père est éternel ! »

Des paroles douces, pleine d’amour. Je ne voulais pas terrifier, ni briser les espoirs de ma si petite fille. Plus tard, lorsque je la jugerais assez grande, je lui parlerais de la ‘’disparition’’. Elle connait déjà le clan des étoiles, évidement, mais je doute qu’elle sache encore ce que ça signifiait. Je préfère en attendant qu’elle garde son innocence enfantine, je voulais la préserver de la dureté de la vie le plus longtemps possible. Mimosa leva son petit museau vers le mien. Lui évitant le plus d’effort possible, je me penche pour lui faciliter ce contacte. « Nuage de Mimosa, je me chargerais de ton entrainement ». Je ne pourrais pas être le mentor d’un de mes petits. Je serais trop peu objectif avec eux… ou alors trop exigent ? Je ne sais pas trop.

La chatonne s’assoie alors devant moi, m’observant de ses grands yeux curieux. Je maintiens son regard, attendant sa question. Il semblait évident qu’elle en a ai une.

« Dis, c'est comment d'être chef ? »

L’heure d’une belle histoire, d’un beau discours. J’étais du genre à toujours dire à mes enfants ce que me disaient mes parents. Mais cette fois, j’aurais quelque chose en plus à dire comparé à eux. J’étais meneur à présent, et avec la plus belle portée du monde. Je me couche alors à côté de la petite, pour éviter qu’elle se fasse mal au cou à force de regarder en haut. Là au moins, elle pouvait me voir sans forcément lever la tête. Je fais en sorte qu’elle soit entre mes pattes, comme pour la protéger. Je défendais ce moment privilégié avec ma fille.

« C’est difficile d’être chef, mais c’est un immense honneur de la part du clan des étoiles. Nos ancêtres m’ont confiés une tache, qui est de protéger chaque membre de notre clan, de veiller à ce que chacun trouve sa place. Ils m’ont accordés neuf vies pour mener à bien cette mission. Alors, suite à mon baptême, j’ai essayé de faire au mieux pour maintenir l’ordre et la cohésion dans le clan. Être meneur d’un clan est un très grand honneur. Mais pour tous dans le clan, je n’ai pas envie d’être qu’un chef. Pour vous cinq, toi, tes sœurs, ton frère et ta mère je veux être un père de famille, et pour le clan, un ami. »

Encore une fois, voulant montrer mon affection pour ma fille, je frotte mon visage contre elle. Je souhaitais plus que tout qu’elle me voit comme son père avant son chef.

« Mais tu sais, je suis et je resterais toujours ton père. »

_________________


De Nix :heart:

Que de beaux cadeaux ^-^:
 

Maudit dirige en #071907
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Mimosa
Δ Petite
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 04/04/2018
Age : 16

Carte d'identité
Âge: Beybey c:
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Personne pour l'instant c:

MessageSujet: Re: Les grands sapins ◊ LP ◊ ft Maudite - end   10.05.18 17:46

« Ton père est éternel ! »

Le doux ton du meneur, dont la voix grave se parait d’amour, apaisante, fit sourire sa fille, rassurée. Alors son papa ne partirait pas… C’était naïf de sa part, oui, mais elle le croyait – elle voulait le croire. Elle avait besoin de penser que sa famille ne la quitterait jamais. Parce qu’elle aurait été perdue, sans Étoile Maudite et Papillon de Lune, sans Petite Violette, Petit Aulne et Patte de Lys. Elle aurait été perdue, sans les grands sapins étendant leur silhouette élancée vers l’azur du ciel, défiant de leurs hautes et fortes branches couvertes d’épines la lumière du soleil qu’ils semblaient vouloir décrocher. Les grands sapins n’avaient peur de rien, et dans cette forêt qui lui appartenait, elle se sentait en sécurité, à sa place. Les saisons passeraient : l’été, l’automne et l’hiver s’écouleraient, puis le printemps reviendrait. Et ils seraient toujours là. Malgré les défis du vent, malgré les tempêtes, la neige, la pluie, la grêle, le gel. Valsant dans la tourmente, chantant avec la brise. Éternels, pour elle, souples et puissants. Refuges, repères et majesté.
Les grands sapins ne meurent pas. Ils tiennent droits.
Ils dansent dans la tempête, pour rallumer les étoiles.

Avec tendresse, le père de la toute petite s’était penché pour lui permettre de réaliser le rituel qui marquait le début de la vie d’apprentie ; oh, bien sûr, elle n’y était pas encore, mais, pourquoi ne pourrait-elle pas rêver ? Elle se demandait, aussi, s’il pouvait être son mentor… Mais cette question attendrait plus tard. Après la première réponse. Déjà, l’immense félin à la fourrure brune striée de noir s’était couché près de sa miniature, et elle tourna ses grands yeux d’or – ceux de sa maman – vers les prunelles émeraude de son père et son chef. Elle écoutait.

« C’est difficile d’être chef, mais c’est un immense honneur de la part du Clan des Étoiles. Nos ancêtres m’ont confié une tâche, qui est de protéger chaque membre de notre Clan, de veiller à ce que chacun trouve sa place. Ils m’ont accordé neuf vies pour mener à bien cette mission. »
Neuf vies ? Mais il lui en reste combien ? Et après ?
Et après, Clan des Étoiles ? Vous lui en accordez d’autres, uh ?

« Alors, suite à mon baptême, j’ai essayé de faire au mieux pour maintenir l’ordre et la cohésion dans le Clan. Être meneur d’un Clan est un très grand honneur. Mais pour tous dans le Clan, je n’ai pas envie d’être qu’un chef. Pour vous cinq, toi, tes sœurs, ton frère et ta mère, je veux être un père de famille, et pour le Clan, un ami. »

Il frotta son visage contre la pelisse toute duveteuse de la minuscule petite contre lui, et celle-ci ronronna, contente, un sourire s’agrandissant sur son visage aux traits fins arrondis et adoucis par l’enfance. La dernière phrase avait allumé une étoile dans son cœur, qui ne la quitterait jamais.

« Mais tu sais, je suis et je resterai toujours ton père. »

L’enfant ne sut que souffler en réponse :

« Je te nem, papa. »

Puis, retrouvant sa curiosité et ses questions :

« Tu pourrais être notre mentor ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Maudite
◊ Meneur
Modératrice
avatar
Messages : 318
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 61 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage du Léopard

MessageSujet: Re: Les grands sapins ◊ LP ◊ ft Maudite - end   15.05.18 17:42


« Je te nem, papa. »

Mon ronronnement se faisait plus fort encore. Je remerciais les étoiles du bonheur auquel j’avais droit. Une famille. Et une fille adorable.

« Moi aussi ma chérie. »

Il est difficile de m’imaginer, moi Etoile Maudite avec une famille quand on me connaissait avant. Solitaire, toujours dans mon passé, pensant à mes parents disparus, à mes proches, mon premier amour. Et là, j’avais évolué. Cherchant à laisser mon histoire de côté, pour regarder devant moi. Je trouve que ça m’avait bien réussi. Je suis meneur de l’Ombre, avec le soutien des étoiles, l’approbation d’Esprit Soucieux, des guerriers fidèles, à l’exception d’un, mais il était détruit par le chagrin, une compagne aussi douce que sauvage, et des petits exceptionnels.

Bien vite, Petite Mimosa, se reprenant avec ses émotions innocentes, enfantines, me pose une question, pleine de curiosité :

« Tu pourrais être notre mentor ? »

J’émets un ronron amusé. Si c’était si simple ! Je devais être impartial, alors d’autres guerriers devront se charger d’eux. Après, je dois avouer que je ne me faisais pas de soucis. J’ai confiance en mes combattants.

« Par soucis de justice, je ne peux pas. »

Je réfléchissais à qui pourrait se charger de mes petits. Esprit Lent me venait directement. Elle était douce et enfantine, et j’ai une grande estime d’elle, je l’aime beaucoup, un précieuse amie, bien qu’elle ne doit plus me considérer comme tel après ça… Enfin, je devrais réfléchir à ça quand mes chatons auront l’âge de devenir apprenti. Autant les préserver le plus possible à l’âge où tout est si facile.

« Mais tu n’as pas à t’en faire. Vous aurez de bon mentor, parce que tout le clan de l’Ombre est compétant. J’ai confiance en tous ses membres. Mais pour le moment, profite de ta vie en tant que chaton. Amuse-toi à fond. »

J’avais peut-être l’air d’un rabat joie à ce moment mais tant pis. Je l’imaginais déjà grande, roucoulant auprès des mâles ou ces derniers lui tourner autour… J’en frémissais d’avance. Je voulais préserver toute cette innocence le plus longtemps possible.

_________________


De Nix :heart:

Que de beaux cadeaux ^-^:
 

Maudit dirige en #071907
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Mimosa
Δ Petite
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 04/04/2018
Age : 16

Carte d'identité
Âge: Beybey c:
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Personne pour l'instant c:

MessageSujet: Re: Les grands sapins ◊ LP ◊ ft Maudite - end   15.05.18 22:48

« Moi aussi ma chérie. »

Ces mots à eux seuls, le ton doux de la voix, mélodie grave, qui les avait emmenées, vibrato d’un violoncelle, lent et plein d’émotion, le surnom, firent sourire plus encore Petit Mimosa – si toutefois c’était possible. Des mots qui abreuvaient les fleurs… Et elle s’épanouissait à l’ombre de son papa grand sapin, sous les yeux soleils de sa maman et les mots gentils ainsi que l’attention de ses deux parents, aux côtés de ses sœurs et de son jumeau. Qu’elle avait de la chance ! La meilleure famille au monde ! En elle, la lumière s’était faite éclatante, parsemant d’étoiles ses grands yeux d’ambre illuminant son petit visage aux traits fins et ronds ; elle était heureuse. Un bonheur que même la réponse d’Étoile Maudite à sa question ne pouvait effacer.

« Par soucis de justice, je ne peux pas. »

Elle avait simplement du mal à comprendre son modèle aux yeux verts, leurs fourrures brunes rayées de noir se confondant en un tableau délicat ; sa petite tête esquissa un mouvement sur le côté, se penchant comme pour changer d’angle et mieux voir cette réponse, tandis que ses petites pattes avant tapotaient le sol de la tanière en un mouvement familier quand elle pensait, régulier, comme les battements d’un cœur où les pulsations indiquant le rythme d’une symphonie. Sa petite symphonie. A sa mesure. Elle hocha enfin la tête et souffla :

« Oui, je suppose que c’est normal. Tu peux pas nous entrainer tous les quatre alors mieux vaut pas choisir, et puis tu seras toujours notre papa c’est encore mieux ! On pourra quand même te montrer ce qu’on sait faire de temps en temps ! »

Sa voix, curieuse mais posée, aiguë mais légère, petit solo de violon aux harmoniques perlées et cristallines, lui ressemblait bien : minuscule, mais mélodieuse, posée et douce, presque timide, mais immensément curieuse, et emplie d’amour comme d’enthousiasme. Elle adorait sa famille !

« Mais tu n’as pas à t’en faire. Vous aurez de bons mentors, parce que tout le clan de l’Ombre est compétent. J’ai confiance en tous ses membres. Mais pour le moment, profite de ta vie en tant que chaton. Amuse-toi à fond. »

La chatonne ronronna, et opina très fort. Elle aimait s’amuser !
Pourtant, sa question suivante était sérieuse. Très sérieuse.
Deux facettes de sa personnalité, ombre et lumière, équilibre.

« Dis… Et si on n’y arrive pas, nous ? Tu seras déçu ? »

Elle n’aimait pas s’appesantir sur ce genre de doute, ou en parler, mais Petit Aulne, Petite Violette et Patte de Lys n’auraient pas compris : là, elle avait son papa pour elle seule… Et si elle n’arrivait pas à être une bonne guerrière ? Et si elle n’était pas à la hauteur de sa maman lune, de son papa constellation ? Si elle, elle n’avait pas autant de lumière et de force ? Et si… Et si elle les décevait ? Et si les autres réussissaient, mais qu’elle, elle était la fleur qui n’éclorait jamais ? Une autre question émergea cependant de son esprit, puis une autre. Elle voulait en savoir tellement, sur tellement de choses !

« Et les autres Clans, ils sont comment ? Et comment on reçoit ses neuf vies ? Et comment t’es tombé amoureux de maman ? Et j’ai entendu un guerrier dire à un apprenti qu’on pouvait pas avoir d’ami dans les autres Clans, pourquoi ? Y a bien des alliances, non ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Maudite
◊ Meneur
Modératrice
avatar
Messages : 318
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 61 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage du Léopard

MessageSujet: Re: Les grands sapins ◊ LP ◊ ft Maudite - end   25.05.18 0:18


« Oui, je suppose que c’est normal. Tu peux pas nous entrainer tous les quatre alors mieux vaut pas choisir, et puis tu seras toujours notre papa c’est encore mieux ! On pourra quand même te montrer ce qu’on sait faire de temps en temps ! »

Elle n’avait pas compris mon argumentation dans le bon sens mais après tout, ce n’était pas grave. Au moins elle savait que je ne pouvais pas être leur mentor, pas pour la bonne raison, mais bon. Sa petite voix curieuse ravissait mes oreilles. Elle n’était encore qu’un chaton, tout comprendre restait difficile, et je ne lui en voudrais certainement pas. Mais sa question suivante me troubla, bien qu’elle soit si innocente…

« Dis… Et si on n’y arrive pas, nous ? Tu seras déçu ? »

En étant meneur, est-ce que mes chatons pensent que j’en attends beaucoup d’eux ? Est-ce que mon rôle au sein du clan leur met une pression qui n’aurait pas lieu d’être ? La réponse était non, évidement, mais mes paroles pouvaient être d’un réel réconfort pour elle ? En ce moment précis, j’imagine que oui, mais à l’avenir ? Je ne voulais pas que mes enfants pensent que sous prétexte je suis chef du clan de l’Ombre j’attendrais beaucoup d’eux. Mais en même temps, je ne pouvais pas attendre de mes guerriers et non de mes petits. Et avant que je puisse répondre à cette question, elle enchaine avec d’autres. Un tas de questions en vérité.

« Et les autres Clans, ils sont comment ? Et comment on reçoit ses neuf vies ? Et comment t’es tombé amoureux de maman ? Et j’ai entendu un guerrier dire à un apprenti qu’on pouvait pas avoir d’ami dans les autres Clans, pourquoi ? Y a bien des alliances, non ? »

Tellement curieuse… Je décide, avant de répondre à son flot de question, de l’inviter à sortir dehors. Les doux rayons du soleil se posaient sur nous, réchauffant notre pelage. C’était si… agréable. Je m’assois à côté de l’entrée de mon antre, et je me lance encore une fois dans un long discours pour répondre à ma curieuse enfant.

« Je ne serais jamais déçu de vous. Si vous respectez le code du guerrier, le clan des étoiles, je ne vois pas pourquoi je serais déçu. Et puis vous y arriverez, tous les quatre, je le sais. »

Je fais une pause et réfléchis rapidement aux autres questions. Celles que tout enfant poserait.

« Les autres clans sont différent de nous par leur méthode de chasse ou de combat. Tu apprendras ça quand tu sera apprentie. Ensuite, sache que je n’ai pas le droit d’en parler. Secret des étoiles ! »

Je gardais la question concernant Papillon de Lune en dernier, le meilleur pour la fin.

« Le code du guerrier n’interdit pas les amitiés, c’est juste déconseillé. Se battre contre ses amis est toujours difficile, alors essaie de rester le plus possible qu’avec ton clan. Les alliances ne durent pas éternellement, on ne sait jamais ce qu’il peut se passer. »

Je n’ai jamais ressenti le besoin d’avoir des amis dans les autres clans, j’ai toujours eu en tête l’idée que si j’en avais, je devrais me battre contre eux un jour, et je refusais cette idée. Mes proches sont alors uniquement dans ma tribu, et ça me suffit amplement. Et maintenant, je devais parler de ma rencontre avec sa mère. Si spéciale, dans mes souvenirs c’était un spectacle de faux-semblant, aussi violent que des vagues contre des roches. C’était une tempête si violente et passionnée. Mon cœur s’emportait déjà en pensant à la manière dont s’est déroulé ma première altercation avec Elle.

« Pour ta Maman, au début, je n’étais qu’une pauvre patte qui ne servait pas au clan. Sans faire attention, je l’ai bousculé, j’étais blessé à ce moment là alors je n’étais plus très adroit. Tu nous aurais vus, un véritable ouragan. Elle m’a détesté puis… Je ne sais pas trop ce qui l’a fait changer d’avis.  Ça a changé d’un coup et elle était si… envoutante, je n’ai pas su lui résister. Et puis je me suis rapproché d’elle, et c’est comme ça que tout est arrivé. Je m’en souviendrais toujours. »

Mes yeux étaient chargés d’émotion par le souvenir de ma rencontre avec la belle guerrière. Mon regard s’était dirigé vers la pouponnière, là où elle était sans doute avec mes autres petits. J’étais un félin comblé et je n’en demandais pas plus. Vous m’avez offert une vie si belle. J’espère que mon nom d’étoile n’est que du passé. Merci.

_________________


De Nix :heart:

Que de beaux cadeaux ^-^:
 

Maudit dirige en #071907
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Mimosa
Δ Petite
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 04/04/2018
Age : 16

Carte d'identité
Âge: Beybey c:
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Personne pour l'instant c:

MessageSujet: Re: Les grands sapins ◊ LP ◊ ft Maudite - end   13.06.18 9:43

« Je ne serais jamais déçu de vous. Si vous respectez le code du guerrier, le clan des étoiles, je ne vois pas pourquoi je serais déçu. Et puis vous y arriverez, tous les quatre, je le sais. »

Le cœur de la jolie petite féline se réchauffa un peu, à cause du regard tendre de son père, des rayons du soleil ou de ses paroles, elle ne savait pas trop; mais elle se sentait rassurée, et elle observait avec curiosité le camp depuis l'entrée de la tanière, silhouette minuscule et menue auprès de son père, son meneur et son "grand sapin". Parce que oui, en pensées, elle l'avait surnommé ainsi, et le petit nom ne la quitterait jamais. Elle souriait, contente, à présent, et un léger ronron s'éleva: elle était heureuse de la confiance que leur portait son modèle, et elle l'aimait fort fort fort son papa étoile ! Elle l'aimait à en faire fondre une pierre, et en l'occurrence, la neige, puisque l'hiver peu à peu cédait au printemps. Bientôt les premières fleurs apparaîtraient... Mais en elle, certaines s'étaient déjà épanouies. Des fleurs affection, des fleurs confiance, des fleurs loyauté, des fleurs curiosité. Des fleurs tendresse, des fleurs émotions, des fleurs douceur et rêves et couleurs. Il leur fallait le soleil et la pluie, et avec ses parents, elle ne manquait de rien. C'est joli le bonheur ! Ça peint en mille couleurs l'intérieur du cœur ! Mais déjà, la curiosité reprenait le pas sur le reste, et les yeux comme les oreilles grands ouverts, ses prunelles d'ambre pailletées d'or fixées sur le camp, elle écoutait les prochaines réponses. Parce que maintenant qu'elle était rassurée, tout allait bien !

« Les autres clans sont différent de nous par leur méthode de chasse ou de combat. Tu apprendras ça quand tu seras apprentie. Ensuite, sache que je n’ai pas le droit d’en parler. Secret des étoiles ! »

Quand tu seras apprentie. Oh, comme elle avait hâte d'être grande, et peur, à la fois. Elle voulait les réponses à ses questions, mais pas quitter le nid, avec la fourrure de maman Papillon de Lune, la douceur paresseuse de Patte de Lys, la gentillesse espiègle de Petite Violette et l'aventurier balourd que faisait parfois Petit Aulne. Elle voulait encore dormir avec eux, et pourtant, oh, elle voulait apprendre ! Surtout la chasse, et puis... Les étoiles. Parce que les secrets, c'était intéressant quand même ! Elle se laissa aller à rêver d'être un tout petit astre, elle aussi, ou d'avoir des visions, comme qu'Esprit Soucieux et son papa Étoile Maudite. Ça devait être bien, d'être guérisseuse. Oui, parce que chef, ça c'était davantage pour Violette ou Aulne : elle, elle préférait sa place dans l'ombre, une toute petite place égale à elle, pour se cacher, intuitive, attentive, sensible, douce et puis toute gentille. Pour pas faire de mal aux gens. C'était pas bien, de faire du mal aux gens; pourquoi ils aimaient pas les câlins, les grands ? C'était tout tendre, tout chaud, et c'était tout doux, un refuge adorable qui finissait toujours pas avoir raison de leurs querelles à eux ! On réglerait tout avec des câlins - enfin, elle l'espérait.

« Le code du guerrier n’interdit pas les amitiés, c’est juste déconseillé. Se battre contre ses amis est toujours difficile, alors essaie de rester le plus possible qu’avec ton clan. Les alliances ne durent pas éternellement, on ne sait jamais ce qu’il peut se passer. »

Mais les guérisseurs, ils avaient une trêve, eux, non? Même que Esprit Soucieux il allait enseigner à un chat poisson ! Et puis avoir des amis d'un autre Clan, ça permettrait d'apprendre d'autres choses. Grimper dans les grands sapins, courir vite vite vite, et puis nager - ça, c'est les anciens qui l'avaient raconté. Mais ça devait faire mal, une alliance brisée. Et puis, dans son Clan, elle avait sa famille. Lune et Étoile, et une portée constellation avec un frère arbre et des sœurs jolies fleurs ! Et son Clan, c'était le meilleur du monde ! Mais il restait une question, la plus importante ; celle sur sa maman. Mimosa s'installa comme pour attendre une histoire, et eut un grand sourire en entendant la suite. Même si ça paraissait un peu étrange parfois.

« Pour ta Maman, au début, je n’étais qu’une pauvre patte qui ne servait pas au clan. Sans faire attention, je l’ai bousculé, j’étais blessé à ce moment là alors je n’étais plus très adroit. Tu nous aurais vus, un véritable ouragan. Elle m’a détesté puis… Je ne sais pas trop ce qui l’a fait changer d’avis. Ça a changé d’un coup et elle était si… envoûtante, je n’ai pas su lui résister. Et puis je me suis rapproché d’elle, et c’est comme ça que tout est arrivé. Je m’en souviendrais toujours. »
« Woah... Un jour j'aimerais aimer quelqu'un aussi fort. »

Son papa sapin ne servait pas au Clan ? Alors lui aussi il avait fait des progrès ? Elle avait pas à avoir peur du coup ? Et elle avait quand même droit à son conte de fées ? C'était tout beau, tout joyeux... En écoutant son père, la chatonne avait moins peur... Elle croyait et rêvait au bonheur. Mais il lui restait une question, une petite question, qu'elle se posait, qui lui brûlait la langue - est-ce que le soleil il jouait à cache cache avec ses rayons d'or ? Ah, non, c'était juste la question alors. Son regard comme celui, émeraude, de son modèle, s'était tourné vers la pouponnière, tandis qu'elle imaginait le baptême d'apprentis de son frère et ses sœurs; ils feraient de super guerriers ! Mais elle...

« Et si je voulais pas devenir guerrière ? »
Et si moi je voulais devenir guérisseuse ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Maudite
◊ Meneur
Modératrice
avatar
Messages : 318
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 61 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage du Léopard

MessageSujet: Re: Les grands sapins ◊ LP ◊ ft Maudite - end   21.06.18 23:16


« Woah... Un jour j'aimerais aimer quelqu'un aussi fort. »

Et moi je crains tant ce jour où tu aimeras quelqu’un plus fort que moi. En tant que père, je ne voulais pas me mes filles approchent les mâles, ou une quelconque histoire d’amour. Mais je ne pourrais jamais leur dire non. Je ne voulais pas que quelqu’un les blesse, le cœur est bien plus difficile à soigner qu’une blessure corporelle. Mais je ne pouvais pas les préserver dès qu’elles connaitraient l’apprentissage de guerrier. Je devais faire avec et être là comme un père. Mon fils aussi, évidement, je ne voulais pas qu’il souffre d’une douleur sentimentale, et je l’en protègerais le plus possible, mais bon. Je soupirais en pensant à tout ça. Je crois que, mes enfants, étaient ce qui comptait le plus pour moi. Je deviendrais fou si je les perdais. Je ne le supporterais pas, ils sont la chair de ma chair. C’est comme si…On m’amputait d’un membre si je perdais l’un d’entre eux. Je perdrais une partie de moi-même pour toujours. Mes pauvres enfants…

« Et si je voulais pas devenir guerrière ? »

Cette phrase me sortant de mes pensées les plus terrifiantes, je tourne le regard vers Petit Mimosa. Prenant sa phrase à la légère, je me mets sur le dos, les quatre pattes pliés sur moi-même et penche la tête pour sa regarder. De mes pattes avant, je l’attrape en douceur pour ne pas la brusquer, plus pour l’amuser en fait.

« Que voudrais-tu fais si tu ne veux pas être guerrière ? »

Ma question était posée sans une once de colère, simplement de la curiosité. Que voulait-elle faire ? Tant qu’elle ne m’annonce pas qu’elle veut être solitaire ou une domestique…


_________________


De Nix :heart:

Que de beaux cadeaux ^-^:
 

Maudit dirige en #071907
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Mimosa
Δ Petite
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 04/04/2018
Age : 16

Carte d'identité
Âge: Beybey c:
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Personne pour l'instant c:

MessageSujet: Re: Les grands sapins ◊ LP ◊ ft Maudite - end   24.06.18 19:10

Les grands sapins ne meurent pas. Ils tiennent droit. Ils dansent dans la tempête. Pour rallumer les étoiles. Toujours. Ça, Mimosa en était sûre quand elle plongeait ses petites prunelles d'or - certes grandes pour son visage d'enfant, et plus lumineuses que des soleils ardents, bien qu'ils se parent d'une douce innocence - dans les grandes émeraudes de son papa et modèle. Étoile Maudite avait semblé presque triste, quand elle avait dit qu'elle voudrait aimer comme ça, elle aussi. Comme si elle allait l'oublier. Comme si son cœur n'était pas assez grand pour qu'elle y offre une place à chaque chat qu'elle aimait. Sa famille, maman Papillune, papa Mauditoile, et puis Vivi', Aulny' et Lily, ses amis - Esprit Lent, Petit Cerisier - et puis, qui pouvait dire qui d'autre ? Elle avait encore plein d'histoires à vivre, et une existence entière à écrire! Mais elle n'allait pas oublier celui qui serait toujours le roi de son cœur d'enfant et son premier modèle... La chatonne ne pouvait pas encore comprendre les souffrances de l'amour... Petite boule de poils ronronnant avec joie et affection, elle eut un immense sourire ravi quand son père, basculant sur le dos, la prit doucement entre ses pattes. Elle adorait ces moments-là, et jouer, aussi ! Mimosa se sentait juste tellement à sa place. Elle miaula alors, de sa petite voix mélodieuse et rieuse:

« Ne t'inquiète pas papa! Je t'oublie pas! Et puis tu me protégeras! »

Tellement d'innocence. À ses yeux, avec lui, elle ne craindrait jamais.
Et elle souriait. Elle souriait au ciel, au vent et aux grands arbres.
Elle souriait aux fleurs, aux félins et à l'eau, sourirait aux étoiles.
D'une voix curieuse, Étoile Maudite avait repris la parole.
Et elle l'écouta. Et à lui aussi, timidement, elle sourit.

« Que voudrais-tu fais si tu ne veux pas être guerrière ? »
« Je voudrais bien... Peut-être... Devenir guérisseuse ? »

Elle hésitait un peu à le dire, au début, parce qu'elle manquait de confiance.
Mais elle le voulait sincèrement. Ce désir si grand, pour une enfant.
Elle n'en comprenait pas encore toutes les conséquences, bien sûr...
Comment explique-t-on à un bébé que si elle choisit cette voix, on lui ôtera un choix.
Comment explique-t-on à une petite fée que si elle fait cela, elle ne pourra aimer ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Maudite
◊ Meneur
Modératrice
avatar
Messages : 318
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 61 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage du Léopard

MessageSujet: Re: Les grands sapins ◊ LP ◊ ft Maudite - end   26.06.18 22:38


Par son regard doux et sa voix d’enfant, elle tente de me rassurer, qu’elle ne m’oublierait pas, et que je serais là pour la protéger. Et sur ce dernier point, elle peut compter sur moi. De tous les dangers je la défendrais. D’absolument tout, je protègerais mes enfants. Je serais toujours là pour mes enfants. Même si je sais pertinemment qu’un jour mon tour viendra, et je rejoindrais les étoiles. Je commence à prendre de l’âge, et j’ai vu bien des saisons à présent. J’ai eu mes premiers petits assez tard et ils seront peut-être les derniers. C’est par cette pensée que je souhaite les protéger de tout tant qu’ils ne peuvent pas se défendre eux même. Je lui ai menti en disant que j’étais immortel tout à l’heure, mais je ne pouvais me résoudre de briser le cœur de Mimosa si tôt. Une pauvre petite Fleur de devait pas avoir des perles de pluies sur ses beaux pétales. Elle devait garder son éclat et rester aussi belle que n’importe qu’elle rose. L’abimer alors qu’elle vient à peine d’éclore serait si cruel.

« Je voudrais bien... Peut-être... Devenir guérisseuse ? »

Elle me ferait un tel honneur. Mais savait-elle ce que cette vocation si mystique impliquait ? Elle voulait aimer, mais son seul amour sera les étoiles et sa tribu entière. Pas de favoritisme, donc pas de compagnon, pas de chatons. Mais elle était encore si jeune, elle ne pouvait pas connaitre les conséquences de ces choix. Je refusais de lui dire ce que cela impliquait, je ne voulais pas voir une pointe de tristesse dans ce si petit regard. Elle semblait hésiter, flétrir. Comment pourrai-je lui annoncer qu’en suivant cette voix, elle ne pourrait avoir cet amour dont elle m’a parlé plus tôt ?

« Tu ferais de moi le père le plus fier du clan. C’est très courageux et honorable de suivre cette voie. C’est difficile de suivre cette vie parce que les guérisseurs ont leur propre code, mais ils sont très respectés, du moins, je demande à ce qu’il en soit ainsi. Esprit Soucieux à une très grande importance dans le clan, il est tout aussi important que moi. »

Je tenais à ce qu’elle comprenne que le rôle de guérisseur était très important. Les détails… Elle le verrait avec Esprit Soucieux, je n’ai pas envie de briser les rêves de ma fille.

_________________


De Nix :heart:

Que de beaux cadeaux ^-^:
 

Maudit dirige en #071907
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Mimosa
Δ Petite
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 04/04/2018
Age : 16

Carte d'identité
Âge: Beybey c:
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Personne pour l'instant c:

MessageSujet: Re: Les grands sapins ◊ LP ◊ ft Maudite - end   02.07.18 18:41

Petit Mimosa avait toujours été une des plus calmes de la portée, davantage de par sa réserve et sa douceur que par la paresse, comme Patte de Lys, sa chère et jolie sœur qu'on trouvait souvent endormie à l'ombre d'un des arbres ou dans la pouponnière, petite balle de fourrure blanche tachetée ça et là de noir; l'ombreuse à la pelisse de neige et aux grands yeux verts se caractérisait par cette attitude en partie, mais la brunette aux prunelles d'or, elle... Elle était simplement timide, posée, observatrice et très sensible, restant en retrait de son frère, Petit Aulne, son jumeau, observant sa sœur Petite Violette depuis les coulisses. Elle n'était pas le genre de féline à rêver, comme beaucoup, de devenir meneuse... Le regard des autres faisait parfois peur. Elle, les ombres, ça lui allait bien : c'était peut-être pour ça qu'elle aimait la voûte céleste où jouaient leurs ancêtres depuis la Toison Argentée - elle ne demandait à être, dans le clan, qu'une minuscule étoile. Et la voie de guerrier, c'était... Étrange, pour elle. Oh, elle était persévérante, appliquée, protectrice,loyale, et ferait de son mieux, bien sûr... Mais sensible, intuitive, tolérante et amicale, la voie du guérisseur lui parlait bien plus. À cause de la neutralité. À cause des plantes qui attisaient sa curiosité, quand elle parlait avec Esprit Lent, la sœur et l'aide d'Esprit Soucieux. À cause des constellations... Et puis, la jolie rêveuse ne pouvait qu'adorer l'idée que les songes transmettent des messages ! Mimosa espérait tellement que son papa ne se fâche pas... La réponse du grand sapin, une nouvelle fois, la rassura.

« Tu ferais de moi le père le plus fier du clan. C’est très courageux et honorable de suivre cette voie. C’est difficile de suivre cette vie parce que les guérisseurs ont leur propre code, mais ils sont très respectés, du moins, je demande à ce qu’il en soit ainsi. Esprit Soucieux à une très grande importance dans le clan, il est tout aussi important que moi. »

La chatonne à la pelisse brune tigrée d'une nuance plus foncé cligna ses orbes emplis d'une féerie chaude et dorée, petites pierres d'ambre et de soleil, avant de pencher légèrement la tête d'un côté, observant toujours, depuis les pattes de son grand modèle aux yeux verts, le monde autour d'elle et le visage du meneur. Elle hésitait. Pas à poursuivre ce rêve qu'elle gardait précieusement dans son cœur, juste... Elle n'était pas sûre de comprendre.

« Alors je serais... Importante ? »

Elle qui doutait de ne pouvoir être ne serait-ce qu'un membre dont le clan puisse un jour être heureux, voir fier, comme simple guerrière... Elle, importante ? Autant que papa Maudit ? Comment serait-ce possible... Mais une autre interrogation scintilla par la suite dans son regard, sa gueule s'ouvrant sur une petite langue rose tandis qu'elle soufflait, d'une voix enfantine:

« Et pourquoi c'est courageux ? »

Elle, courageuse ! Elle n'aurait jamais pensé qu'on utilise ce mot pour la définir...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Maudite
◊ Meneur
Modératrice
avatar
Messages : 318
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 61 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage du Léopard

MessageSujet: Re: Les grands sapins ◊ LP ◊ ft Maudite - end   06.07.18 22:51


« Alors je serais... Importante ? »

Je reprends une posture normale et me couche contre Mimosa. Je lui entame une petite toilette. Je reprenais l’exemple de mes parents. J’étais là pour mes enfants et je comptais les voir grandir. J’espérais être toujours là. Et puis cette petite était, comme tous mes autres petits, très important pour moi. C’était mes petits amours.

« Oui, mais tu sais, tu les déjà pour moi ma chérie. Tu le seras toujours. Comme tes sœurs et ton frère. Vous avez une place spéciale dans mon cœur. »

Je ronronnais doucement, simplement heureux. Je pensais à plein de chose depuis que je l’ai découverte dans mon antre tout à l’heure. Encore une si petite chose face à moi, le félin trapu, avec une forte carrure. Chef qui plus est. J’avais passé beaucoup de temps avec elle aujourd’hui, et ma Douce finirait par s’inquiéter de ne pas voir sa petite protégée. Alors je me relève et m’étire le plus possible, il fallait que je la ramène. Ça faisait maintenant longtemps que je n’avais pas passé un peu de temps avec Papillon de Lune, mais elle ne pouvait pas s’absenter une éternité avec les enfants présents. Je l’aime de tout mon cœur, et j’espère qu’elle le sait.

« Et pourquoi c'est courageux ? »

Je penche la tête et lui fait signe de me suivre, je vais lui expliquer sur le chemin du retour. J’avançais très lentement pour qu’elle puisse me suivre sans problème.

« C’est courageux parce que cette voie est plus difficile que celle du guerrier. Retenir les plantes, être capable de soigner ses camardes, mais aussi savoir interpréter les signes des étoiles, parler avec nos ancêtre et savoir se passer de certaines choses. J’ai toujours eu beaucoup de respect envers ceux qui choisissait de vivre en tant que guérisseur. »

_________________


De Nix :heart:

Que de beaux cadeaux ^-^:
 

Maudit dirige en #071907
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Mimosa
Δ Petite
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 04/04/2018
Age : 16

Carte d'identité
Âge: Beybey c:
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Personne pour l'instant c:

MessageSujet: Re: Les grands sapins ◊ LP ◊ ft Maudite - end   14.07.18 22:41

Avec douceur, le meneur s'était installé auprès de Petit Mimosa, sa silhouette imposante se penchant au-dessus de celle, immensément menue, toute petite, frêle encore et quasi fragile, à présent qu'elle n'était pas en train de courir partout, agile et gracieuse, qui était sa fille. La chatonne, en d'autres circonstances, ne se serait pas sentie en sécurité, mais là, c'était son papa qui la surplombait, son grand sapin, son modèle aux yeux d'émeraude et à la fourrure brune tigrée si semblable à la sienne. Son chef, sa famille, son héros, aussi, qu'elle contemplait de ses jolis yeux d'or pendant qu'il lui faisait sa toilette, avec une délicatesse touchante, comme on effleure à peine une poupée de verre, de porcelaine ou de cristal, par peur de la briser. Calme, tendresse et précaution entouraient la fleur minuscule que le matou avait entre les pattes, tandis qu'il miaulait quelques mots puis ronronnait.

« Oui, mais tu sais, tu les déjà pour moi ma chérie. Tu le seras toujours. Comme tes sœurs et ton frère. Vous avez une place spéciale dans mon cœur. »

Pour un temps, le complexe d'infériorité de l'enfant l'avait quittée, ces quelques phrases suffisant à lui faire pousser des ailes, princesse fée. Elle aimait tellement son papa, voulait tellement le rendre fier ! Elle savait bien que leur maman, Papillon de Lune, quoique immensément affectueuse, devait partager son temps entre eux quatre et préférait légèrement son frère, mais si elle n'en concevait aucune jalousie, elle était contente de passer du temps seule avec Étoile Maudite. Elle était à sa place, existait pour elle-même, avait un tout petit coin pour briller, inaccessible étoile. C'était tout ce qu'elle demandait. Être protégée, aimée, rassurée. Sauf que ça ne pouvait pas durer toujours, et puis elle avait envie de câliner Patte de Lys, jouer avec Petite Violette et s'endormir contre Petit Aulne, aussi. Et discuter avec Esprit Lent. Alors quand l'adulte se leva, elle l'imita, et le suivit, tandis qu'il répondait à sa question et la ramenait, lui expliquait. Dans son for intérieur, Mimosa, elle, se promit qu'elle reviendrait !

« C’est courageux parce que cette voie est plus difficile que celle du guerrier. Retenir les plantes, être capable de soigner ses camardes, mais aussi savoir interpréter les signes des étoiles, parler avec nos ancêtres et savoir se passer de certaines choses. J’ai toujours eu beaucoup de respect envers ceux qui choisissaient de vivre en tant que guérisseurs. »

L'enfant y réfléchit quelques secondes, inclinant la tête sur le côté avec perplexité, tentant de comprendre toutes les implications de ce discours de grands, son esprit vif et curieux s'agitant plus que jamais - lui qui déjà, ne s'arrêtait. Plus difficile... En soi, retenir, ça irait, ça elle en était sûre !

« Lenlen elle m'a appris quelques plantes déjà tu sais ! »

Soigner ses camarades, on pouvait lui apprendre ! Et puis elle préférait l'idée de faire disparaître les vilaines blessures que d'en créer aux autres. Ça devait faire très mal et piquer très fort ! Mais déjà, c'était la suite qui avait fait rêver la petite brune aux prunelles soleil, tandis qu'elle s'imaginait interpréter les signes ou parler aux chats-étoiles. Ça devait être beau, un chat-étoile. Et elle pourrait comprendre le lien qu'avait son papa avec les étoiles. Protéger sa famille, la soigner, aussi ! Et être utile. Parce que ce ne serait pas sa force qui l'aiderait... Elle était agile et vive, oui, rapide, aussi. Mais elle n'avait pas assez de force. Quoique, si elle était très très futée elle pouvait compenser ? Une seule phrase restait mystérieuse, à ses yeux de chaton.

« Est-ce qu'au fond on ne doit pas tous renoncer à certaines choses ? »

Une réflexion d'une surprenante maturité pour une aussi petite fille. Mais contrairement à Aulne et Violette, Mimosa ne boudait pas les séances de "sieste" à côté de Lys, et elle pensait beaucoup, observait aussi. Elle avait déjà, mentalement, un peu grandi.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les grands sapins ◊ LP ◊ ft Maudite - end   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les grands sapins ◊ LP ◊ ft Maudite - end
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment trouver le+ de mes arrieres grands parents
» les vitrines de noel des grands magasins (à Paris)
» Quels sont les grands pays producteurs de petrol
» Forêts : pas touche aux sapins sauvages !
» Les grands disparus français de l'année 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN :: Au commencement :: Archives :: RPG-