THE PROPHETIES BEGIN

Thème V - Thème Clan du Tonnerre
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [LP] « Better the old way than the new path. » || PV. Nuage du Firmament

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patte Noire
▬ Guerrier
Spammeuse de profession
avatar
Messages : 211
Date d'inscription : 20/08/2016
Age : 20
Localisation : France.

Carte d'identité
Âge: 46 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: [LP] « Better the old way than the new path. » || PV. Nuage du Firmament   26.05.18 22:34


[LP]

« Better the old way than the new path. »
PV. Nuage du Firmament

Il rentrait à peine d’une patrouille qu’on le renvoyait déjà chasser. Fatigué par le rythme effréné de la journée et, sans doute, aussi à cause de la mauvaise nuit qu’il avait passée, Patte Noire eut toutes les peines du monde à garder le cap. Il suivit presque sans broncher ses camarades. Du moins, sans réellement faire part de remarques désobligeantes à son propre sujet, probablement trop fier pour avouer que le mauvais côté venait de lui et de la fatigue qu’il accumulait ces derniers temps. Il fallait croire qu’avec l’âge, il était moins en forme qu’avant. Enfin, il avait probablement moins de fougue et de naïveté que plus jeune, puisqu’au fond, il atteignait seulement l’âge d’or pour un Guerrier. Quarante-trois lunes. Tellement peu et pourtant, bon nombre de matous nés au sein des Clans ne peuvent même pas les atteindre. Il avait de la chance. Au du moins, il savait se donner une chance, en fuyant par exemple toute trace d’affrontement physique, il réduisait drastiquement les risques de se voir radier des listes du Clan du Tonnerre. Non pas qu’il était purement et simplement lâche, du moins, ce n’est pas ce qu’il avouerait. Non. Il était plutôt du genre prudent. Il pourrait même dire réfléchi. Il ne se jetait finalement dans la mêlée que quand elle était réellement fondée ou bien qu’il y était forcé et contraint par ses devoirs de Guerrier. C’était peut-être là la seule source de courage qu’il pouvait trouver, ce sentiment d’appartenance au Clan. Ce petit truc qui les lie tous ensembles, plus ou moins fortement. La loyauté que d’autre l’appelle. En revanche, s’il ne rabroua pas les oreilles de ceux qui trottinaient à ses côtés avec des problèmes qui n’appartenaient qu’à lui, il se montra bien plus irritable. Il délia également bien plus facilement sa langue de vipère, projetant son venin verbal à qui pouvait bien l’entendre. Il suffisait d’un mot de travers, d’un pas raté, pour qu’un flot de mécontentement, et probablement une part de pure médisance, s’abatte sur celui ou celle qui avait eu le malheur de le faire.

Quelques minutes de répits tout au plus auraient suffi à endiguer la mauvaise humeur apparente du noir et blanc. Mais il n’avait pas eu le temps de souffler. Pas eu le temps de poser son séant sur le sol ne serait-ce qu’un instant que le devoir le rappelait déjà. Il avait beau avoir les épaules larges, du moins se les élargir à la moindre occasion, il n’en était pas moins sujet, lui aussi, à une sorte de ras-le-bol de temps en temps. Et s’il ne déléguerait jamais la faute sur sa personne, probablement trop fier pour le faire. Toujours est-il qu’il se plia une fois de plus à ce qu’on attendait de lui. Et lorsque la patrouille se scinda pour répartir au mieux les chances d’attraper un petit quelque chose, s’il maugréa un moment, il finit par aller de son côté avant de vraiment se mettre dans le bain. Et finalement, dans son malheur, il ramena quand même deux belles proies qu’il déposa, non sans un brin de fierté sur le tas de gibier. Une fois de plus, il aurait de quoi se vanter aux yeux des plus impressionnables, et de ceux qui tendraient finalement l’oreille pour lui accorder un tant soit peu d’attention. Vivant, en partie, pour ces petits moments de gloire, Patte Noire s’accorda enfin une pause méritée. S’exilant dans un coin du Camp, il se laissa tomber à même le sol, faisant voler une nuée de poussière autour dans sa chute. Posant son regard sur le ciel et plus particulièrement sur le soleil, le zénith qu’il capta ne présuma rien de bon pour son moral. Craignant d’être appelé pour je ne sais quel entraînement martial futile, le Guerrier laissa son esprit divaguer pour enfin trouver la combine qui lui apparut comme parfaite. Et s’il n’avait pas franchement une bonne excuse pour gagner la tanière de la Guérisseuse, il n’eut aucun scrupule à se lever et à en prendre la direction. Il trouverait bien une excuse au moment où il tomberait museau-à-museau avec elle, les motifs de consultation ne manquait pas. Et tout en songeant à ce qu’il allait bien pouvoir baratiné, il passa l’entrée de la tanière sans même se soucier de la présence de quiconque à l’intérieur.


©️ waize

_________________

Patte Noire fait le malin en #78510e.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 506
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 25
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 11 lunes (aout 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuit Hivernale

MessageSujet: Re: [LP] « Better the old way than the new path. » || PV. Nuage du Firmament   02.06.18 10:50

« Better the old way than the new path. »

Nuage du Firmament secoua la tête pour la cinquantième fois au moins. Elle avait du mal à retenir parfaitement chacun des remèdes sous son nez. Oh certes, elle savait parfaitement que le Coquelicot était utile pour calmer les félins en cas de mise-bas, de soins, enfin, pour tout un tas de problèmes. Le Pissenlit - et ils en avaient une bonne quantité - était à donner avec prudence à tout ceux qui avaient des problèmes de digestion, sauf aux chatons. Un chaton pouvait mourir et sur ça, sa mentor l'avaient tant et plus mise en garde. Or la siamoise refusant de voir un nouveau chaton, un nouveau camarade, perdre la vie avait retenue cette leçon là sans mal. Comme s'était elle qui avait trouvée, plus par chance qu'autre chose, de l'eucalyptus, là aussi, l'apprentie n'avait pas eu trop de difficulté à retenir que s'était un excellent remède pour calmer la toux. Mais il en allait tout autrement lorsqu'elle observait le Genêt qu'elles avaient dans leur réserve où le Bouillon blanc, l'un servait aux plaies et l'autre à la toux mais la jeune chatte confondaient souvent les deux plantes. Et s'étaient encore pire pour l'ail et l'oignon, le parfum des deux était bien trop fort et elle ne parvenait pas encore à les différencier les yeux fermer. En sommes, elle avait encore du mal à reconnaître et retenir chacun de leurs remèdes même si elle s'améliorer. Oh oui, l'ail et l'oignon avait une apparence proche, mais de vue, elle parvenait depuis peu à faire la différence, lui rester à attendre que son museau s'habitue sans doute. La siamoise en était donc à essayer de reconnaître ses remèdes, à se souvenir de leurs emploi lorsque le peu de lumière qui entrait dans leur antre se trouva obstruer. Surprise, elle leva la tête afin d'essayer de voir qui pouvait bien venir la déranger. Mirage du Désert dormait au fond et Nuit Hivernale s'était absenter pour rendre visite à leur meneuse. Il fallut un peu de temps donc à l'apprentie guérisseuse pour reconnaître Patte Noire, un matou aussi doux dans ses paroles que Suie l'était dans ses actes ... S'était peu dire mais la comparaison n'était pas trop éloigner de la réalité.

- Bonjour Patte Noire. Nuit Hivernale c'est absentée, tu veux l'attendre ? Elle pencha légèrement la tête de côté, plus pour la garder à l'ombre qu'autre chose car un maigre rayon de lumière parvenait à filtrer et la déranger. Cependant, l'apprentie se souvint que la Birmane lui avait aussi dit qu'elle ne serait pas toujours derrière elle et que tôt où tard, et plutôt tard que tôt, s'était à espérer - elle serait la guérisseuse du clan. Nuage du Firmament frissonna à l'idée, loin de se sentir prête à assumer une tel charge. Cela viendrait mais elle espérer que d'ici à, leur herbier n'aurait réellement plus aucun secret pour elle et qu'elle aurait acquis assez d'assurance et de sang-froid, ce qui lui faisait cruellement défaut encore. Elle s'en était bien rendu compte elle-même lorsque les détestables Lunar avaient rapporter au camp le corps meurtris de Vent du Désert, enfin, Mirage à présent ... Aussi, la chatte aux yeux saphir décida d'ajouter, tentant d'être plus assurée qu'elle ne l'était tout à fait. A moins que ... que je ne puisse m'en occuper, alors ... heu ... qu'est ce qui t'amène ? Voilà, elle avait réussi à parler sans trop avoir l'air nunuche, même si la tension dans ses muscles devaient se voir, ses oreilles légèrement penché en arrière la trahissant au moins autant que la fourrure de sa queue légèrement dressée où encore, plus simplement, le mouvement nerveux de cette dernière.

_________________

Made in Nix :keur::keur::keur:

Firma la belle <3:
 


Merci Plume pour la cute Firma :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Patte Noire
▬ Guerrier
Spammeuse de profession
avatar
Messages : 211
Date d'inscription : 20/08/2016
Age : 20
Localisation : France.

Carte d'identité
Âge: 46 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: [LP] « Better the old way than the new path. » || PV. Nuage du Firmament   19.06.18 0:10


[LP]

« Better the old way than the new path. »
PV. Nuage du Firmament

Échapper à l’entraînement. C’était là la seule chose qui comptait. Se faire pincer parce qu’il agissait une fois de plus en couard ? Non. Il arriverait à suffisamment embobiner la Guérisseuse pour s’en sortir sans trop de peine. Il pouvait bien déblatérer être sujet à des maux d’estomacs. Après tout, Nuit Hivernale avait beau connaître les plantes et parler aux Étoiles, elle n’était pas encore capable de voir à travers les chairs. Et puis, le Guerrier, sans se vanter, ou peut-être un peu quand même, n’était pas le plus démuni lorsqu’il s’agissait de mentir ou de trouver un prétexte autre. Il n’avait probablement pas que des valeurs et encore moins celle du courage, mais, avec les mots, il savait au moins se dépatouiller. Dans les faits, il n’était pas trop mal loti non plus que ce soit pour la chasse ou pour le combat. Il n’excellait ni dans l’une, ni dans l’autre des matières, mais il se défendait. Enfin, quand il y mettait du sien. Autant sur le plan de la chasse, il pouvait s’arracher, se tuer à la tâche pour avoir de quoi se vanter. Autant lorsqu’il s’agissait de sortir les griffes ou même de s’entraîner sans, il n’y avait plus grand monde. Il traînait des pattes, pour ainsi dire, et n’était pas franchement farouche dans ses attaques. Il se défendait, mais sans plus, comptant les secondes jusqu’à ce que le supplice prenne fin. Affronter ses camarades était quelque chose qui le mettait relativement mal à l’aise, surtout quand il était question de compétitions stupidement amicales et auxquelles il ne trouvait, objectivement, aucun intérêt. C’est vrai, à quoi bon se mettre sur la tronche ? Si ce n’est trier les matous pour une qualité ou pour une autre… Qualité dont le blanc n’était visiblement pas doté, ce qui n’arrangeait que trop peu l’image qu’il bâtissait de sa personne.

Il fallait pouvoir dorer le blason en toute circonstance. Où au moins limiter la casse lorsque c’était possible. Et ça, le Guerrier l’avait bien compris. S’il voulait garder cette belle image de sa personne. Et c’est dans cette optique qu’il avait poussé l’entrée de la tanière de la Guérisseuse. Au moins, il aurait une excuse pour manquer à l’appel du sang. Il aurait une excuse valable, qu’il ferait gober avec plus ou moins de brio à la femelle et qui ferait foi aux yeux des autres et qui feraient taire les mauvaises langues. Et ce n’est qu’une fois le museau à l’intérieur de l’antre dont les odeurs n’avaient pas grand-chose d’agréable, que le matou se remémora les récents événements. Bien qu’il n’ait en aucun cas ignoré l’accident de Vent du Désert, devenu depuis Mirage du Désert, il l’avait volontairement laissé dans un coin de sa tête, faisant passer sa petite personne et ses petits intérêts avant même de vouer une quelconque inquiétude à cette camarade qu’il n’avait pas franchement côtoyé de par leur différence de rang et de façon de penser. Mirage du Désert était plutôt l’une des partisanes d’Étoile de Suie, pour ne pas dire sa première groupie. Alors autant dire que la connexion ne s’était pas franchement fait de Patte Noire à celle qui avait été blessée récemment. Deux crétins de la lune l’avaient ramené dans cet état, les deux membres arrières complètement inutiles et ballants, prétextant un accident. Le Guerrier n’y avait pas cru et n’y croyait toujours pas, même si la victime allait dans le sens du poil de ceux que le matou prenait comme les premiers responsables et suspects. Et c’est finalement une voix à laquelle il ne s’attendait pas qui vint le cueillir lorsqu’il fit un pas de plus dans la lumière que le soleil apportait de l’extérieur, une voix bien jeune qui fit remonter un autre flot de souvenirs dans l’esprit du matou qui ne prit pas la peine de prendre des pincettes ou de lui offrir des secondes de préparation pour l’assener d’un flot de mots purement désobligeants :

« Je cherchais plutôt quelqu’un de compétent, vois-tu. Je pense que j’vais l’attendre un peu, je ne suis pas du genre à changer d’avis comme de litière, si tu vois ce que je veux dire. »


©️ waize

_________________

Patte Noire fait le malin en #78510e.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 506
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 25
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 11 lunes (aout 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuit Hivernale

MessageSujet: Re: [LP] « Better the old way than the new path. » || PV. Nuage du Firmament   23.06.18 13:14

« Better the old way than the new path. »

Si la siamoise connaissait un peu le matou, elle n'avait jamais eu besoin de lui parler, malgré tout elle guettait avec une certaine appréhension sa réaction à venir, se demandant si oui où non il lui accorderait un tant soi peu de confiance au point de lui confier ce qui venait de le faire débarquer ici. Et celà ne se fit guère attendre, fidèle à sa réputation, il la renvoya à sa manière à lui et la jeune apprentie ne trouva rien de mieux à faire que de coucher les oreilles, autant blessée que vexée par le guerrier. Malheureusement pour Patte Noire, la femelle avait en tête d'autres paroles également, ceux de la birmane qui supervisait son apprentissage. et la guérisseuse froide n'était guère tendre par moment, aussi la siamoise serra la mâchoire un moment, retournant à sa tâche, la colère aidant. Elle tria facilement le reste des remèdes, se souvenant avec une aisance qui al décontenança à peine que l'ail posséder une envellope contenant de multiples gousse alors que l'oignon était un bulbe plus gros. Finalement, en se découvrant qu'elle était tout à fait capable de se souvenir des enseignements de Nuit Hivernale, elle miaula, plus sèche qu'elle ne s'y était attendue.

- Puisque je ne suis pas compétente à ton goût, fait moi au moins le plaisir de dégager du passage, il y en a qui travail ici.

Elle appuya volontairement les deux mots de la fin, forçant le passage la gueule pleine de tige récemment cueillit afin de les déposer au dehors, leur permettant de perdre en humidité sous les rayons du soleil afin d'en garantir une meilleure conservation. Son fardeau déposer au sol, un peu à l'écart, elle se tourna de nouveau vers le mâle. L'apprentie s'en approcha sans mot dire, lui tournant autour à plusieurs reprises et l'examinant sous tout les angles avant de finalement miauler, redevenue douce et presque hésitante.

- Aucune plaie, tes appuis semblent parfait, j'en conclus donc que tu ne viens pas pour une blessure ... Elle afficha un visage plus serein une fois cela dit. Elle apprenait, à maintenant dix lunes, elle avait acquis des connaissances tant guerrière - grâce aux quelques lunes à s’entraîner sous le joug de Vipère Audacieuse - que médicale depuis que la froide guérisseuse était venue la réveiller une nuit afin de la conduire vers les hautes pierre, l'autorisant à pénétrer la grotte de la vie, lui offrant sa première communion avec leurs ancêtres. Qui plus est, Mirage du Désert de par les soins constant qu'elle demandait permettait à la siamoise de gagner en confiance, même si le chemin était encore long. En revanche, la sécheresse de son camarade faisait resurgir sa génétique, sa mère autant que son père n'étant pas connu pour leur calme à toute épreuves au final ... Et elle avait à présent en tête une façon de forcer le guerrier à s'ouvrir sur la raison qui le poussait à venir. Les guerriers appréciant rarement de venir d'eux même cherchait des remèdes à leurs maux, voyant dans ses problèmes invisible une sorte de faiblesse.

_________________

Made in Nix :keur::keur::keur:

Firma la belle <3:
 


Merci Plume pour la cute Firma :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Patte Noire
▬ Guerrier
Spammeuse de profession
avatar
Messages : 211
Date d'inscription : 20/08/2016
Age : 20
Localisation : France.

Carte d'identité
Âge: 46 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: [LP] « Better the old way than the new path. » || PV. Nuage du Firmament   05.07.18 21:43


[LP]

« Better the old way than the new path. »
PV. Nuage du Firmament

Il n’avait pas réellement songé avant de parler et ça lui ressemblait plutôt pas mal. La seule différence avec beaucoup de matous, c’est que lui ne regrettait jamais, ou presque, le venin qu’il pouvait bien cracher. Le mépris faisait bel et bien parti de son être, presque autant que le fait que son pelage soit noir et blanc. C’était là une de ses marques de fabrique, une des choses qui avaient presque toujours été ainsi chez lui. Déjà tout petit, il n’avait de cesse de lorgner les défauts des uns et des autres et d’en tirer un certain profit en les tirants par le bas. Et s’il avait été réprimandé quelques fois par ses parents, parfois par son mentor ou tout simplement par des Guerriers plus aguerris et plus âgé que lui, il avait finalement quand même gardé cette sale habitude. Cette sale habitude qui l’avait parfois mis dans de sales draps et qui l’avait obligé à montrer une pointe de courage sous la peur qui tiraillait son être. Petit, c’est l’envie de devenir grand et fort qui le poussait à cracher sur tout ce qui bougeait et tout ce qui allait de travers. Aujourd’hui ? Il avait atteint un des objectifs qu’il s’était fixé et s’il avait encore de l’ambition à titre personnel, pourlechant ainsi le prestigieux rang de Lieutenant et la compagnie d’une Compagne. Pourtant. Pourtant, il n’avait jamais réellement cessé de se comporter ainsi. Pas une seule fois, la morale l’avait emportée sur la façon d’être. Et ce n’était probablement pas aujourd’hui que cela allait commencer. Cela ne serait probablement pas avec une novice facilement impressionnable que le matou changerait. Après tout, il n’en était pas franchement à son coup d’essai, loin de là. Il était passé maître dans ce domaine. Sa réputation n’était probablement plus à faire sur ce point. Il était et resterait probablement cet être que certains dépeignent facilement comme plein de mépris, même s’il lui, personnellement, préfère justement le terme de moquerie.

Et s’il ne s’était pas particulièrement montré tendre avec celle qui avait choisi la voix de la guérison au détriment de la voix de Guerrière, ce n’était là qu’une mauvaise habitude prise. Au final, il ne lui en voulait pas plus que cela. Elle n’avait pas été son Apprentie, mais celle de Vipère Audacieuse, donc inutile de lui en vouloir à titre personnel. De plus, il n’avait pas non plus de liens de sang ou plus précieux que cela avec cette dernière ou son entourage. Non. Il avait tout simplement tenu ce discours-là parce qu’il avait cette façon de faire et d’être avec les autres, cette façon moqueuse de débuter et d’entretenir une conversation douteuse. Certains n’étaient tout bonnement pas faits pour devenir des Guerriers. Tout le monde ne pouvait pas non plus suivre cette voie aussi proche des Étoiles. Et ça, il s’en rendait peut-être seulement compte après avoir envoyé sa pique. Trop tard. Tant pis. Au fond, ça lui ressemblait pas mal de dire tout ce qui lui passait par la tête. Il n’était pour autant pas un de ces crétins de bas étage, mais parfois, il ne songeait tout simplement pas à tous les détails de tout un chacun. Savoir déjà où lui en était et où il devait aller suffisait à faire surchauffer sa cervelle, alors autant ne pas l’incommoder de trop de sentiments et d’attentions pour les autres. Et une seconde après avoir fermé sa jolie gueule, il put entrevoir la décomposition totale de la bonne humeur et de l’entrain de la jeune. Les oreilles rabattues sur son crâne, cette dernière devait probablement se sentir humiliée. Vexée aussi peut-être. Blessée ? Il ne faut pas exagérer non plus, clama une voix dans sa tête. Loin de nager dans un quelconque désarroi, le Guerrier resta sur place comme si de rien n’était, observant dans le fond de la tanière une forme blottit en boule. Et ce même lorsque la siamoise pris pour partie de faire un joyeux manège dans la tanière, allant même jusqu’à lui adresser des mots qu’il n’écouta même pas, bien trop occupé à observer celle qui se trouvait là-bas, blessé par les LunarPods. Il ne redonna réellement son attention à la novice lorsqu’elle dernière revint à la charge, redevenue douce et hésitante. En revanche, lui ne montra pas une once d’hésitation ou d’une quelconque douceur lorsqu’il laissa sa langue se délier une nouvelle fois :

« Perspicace en plus la gamine. Tu vas peut-être finalement pouvoir m’aider, enfin essayer au moins. Dis-moi, comment elle s’en sort ? »


©️ waize

_________________

Patte Noire fait le malin en #78510e.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 506
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 25
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 11 lunes (aout 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuit Hivernale

MessageSujet: Re: [LP] « Better the old way than the new path. » || PV. Nuage du Firmament   15.07.18 8:31

« Better the old way than the new path. »

La réponse cette fois agaça réellement l'apprentie qui n'hésita pas à fouetter de sa queue le visage du guerrier comme on rabroue un chaton impudent. Elle en avait assez qu'il l'envoi sur les roses alors qu'ici, s'était son antre, son devoir et qu'elle avait clairement mieux à faire que de s'occuper d'un guerrier trop enquiquinant. Elle ne prit d'ailleurs pas même la peine de tourner la tête vers Mirage du Désert, répliquant avec la froideur digne de Nuit Hivernale.

- Si tu es là pour prendre de ses nouvelles, tu pouvais le dire dès le début au lieu de me faire perdre mon temps. Elle n'ira pas mieux si tout les guerriers se comporte en cervelle de souris et m'empêche de faire ce que j'ai à faire.

Et comme pour le défier, l'apprenti riva ses yeux saphir, ses mêmes yeux qui semblaient parcouru d'éclair en cet instant, dans ceux de son camarade. Elle avait raison et au besoin, sa mentor lui donnerait raison. Pour une fois, elle en était certaine. Puis, comme si rien ne s'était passer, elle adressa enfin un maigre regard à la blessée avant d'ajouter, sur un ton plus bas, plus doux, plus proche de son timbre naturel tout en gardant cette pointe de froid.

- Ce n'est toujours pas sûre qu'elle remarche un jour ...

Elle soupira avant de toiser de nouveau le bicolore. On ne lui avait pas menti sur lui, et ses propres observations par le passé venait de lui prouver qu'elle n'avait pas trop de choix. Elle devait apprendre à avoir confiance, à ne pas laisser le moindre félin douter d'elle. Mais comment alors qu'elle doutait si souvent d'elle-même ? Elle ferma un instant les yeux, soupirant de plus belle avant de fixer le guerrier de nouveau, s'asseyant, attendant qu'il ajoute quoi que ce soit. Un jour, la vie de ses camarades pourraient être entre ses pattes, elle le savait. Et ce jour était peut-être plus proche qu'elle ne pouvait le savoir, à moins que les étoiles pensent le contraire. Mais comment pouvait elle savoir quoi que ce soit du dessein de leurs ancêtres ? Elle n'avait guère moyen de, elle devait juste attendre. Attendre une vision, une douce où une cauchemardesque. Elle ignorait son avenir comme tout un chacun. Mais elle venait d'apprendre une chose. Pour accomplir le sien, il fallait qu'elle apprenne aux guerriers de son clan qu'elle n'était pas seulement une "brouteuse d'herbe" et qu'elle aussi, avait son importance.

_________________

Made in Nix :keur::keur::keur:

Firma la belle <3:
 


Merci Plume pour la cute Firma :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Patte Noire
▬ Guerrier
Spammeuse de profession
avatar
Messages : 211
Date d'inscription : 20/08/2016
Age : 20
Localisation : France.

Carte d'identité
Âge: 46 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: [LP] « Better the old way than the new path. » || PV. Nuage du Firmament   30.07.18 0:07

[LP]

« Better the old way than the new path. »
PV. Nuage du Firmament

Consciemment ou non, il avait reporté toute son attention sur la Guerrière qui gisait au fond de l’antre. Lui qui ne cherchait généralement pas à savoir comment tel ou tel matou allait, avait fait mine de s’intéresser à cette dernière. Était-ce de la pitié qui était né dans son cœur à ce moment-là ? Ou peut-être était-ce une façon de gagner encore du temps ici et donc, à défaut, d’en perdre dans les entraînements stupides d’Étoile de Suie qu’il jugeait tout bonnement inutiles pour sa propre personne ? Trancher entre les deux lui parut comme particulièrement délicat. C’était, peut-être là, le parfait mélange des deux, une quelconque compassion qu’il était tout de même capable d’éprouver envers une camarade blessée et une envie de rester un peu plus longtemps au sein de cette tanière dont les parfums entêtants lui irritaient déjà le museau, pour échapper à ce qu’il désignait comme le pire. Au fond, il était peut-être capable de montrer un poil de sympathie, ou tout du moins d’intérêt, lorsque le jeu en valait la chandelle. Et puis, même s’il n’entretenait pas de relation particulière avec celle qui avait été la proie d’un soit disant accident, il n’avait pu s’empêcher de ressentir un petit pincement au cœur au moment où il avait découvert son état, lorsque deux cervelles de souris de la Lune l’avaient ramené au Camp. Depuis, elle n’avait pas quitté cet endroit et il ne lui avait pas non plus rendu visite. Non pas qu’il se fiche complètement de son sort, mais bien qu’il songeait ne pas avoir sa place au sein de cette tanière, à ses côtés. C’est vrai… Quel hypocrite il serait, si tout d’un coup, il venait lui tenir compagnie, s’intéresser à elle, alors que depuis le temps, il ne faisait que vivre à côté d’elle, sans même jeter un regard autre que celui qu’il réservait à ses camarades de Clan ? Et pourtant, certain ne se privait certainement pas pour agir ainsi.

Et s’il avait décroché de nouveau son regard de Mirage du Désert, comme elle se faisait appeler maintenant, pour le reporter sur l’Apprentie-Guérisseuse, c’est tout bonnement parce qu’il récolta comme première réponse un abrupt et dérisoire coup de queue sur le coin du museau. Ce geste qu’il jugea comme particulièrement déplacé et offensant pour son grade et son âge vis-à-vis de la plus jeune, le heurta intérieurement. À la fois surpris et indigné par le geste de la jeune, le Guerrier n’en montra pourtant rien, absorbant toutes ses émotions. Restant parfaitement stoïque comme si rien n’était advenu quelques millièmes de seconde auparavant, tel une statue de marbre, peinant néanmoins à effacer un soulèvement de babines qui s’était joué en réponse automatique à « l’agression ». Prenant à partie de songer à la façon la plus adaptée à la situation avant d’agir en conséquence, le noir et blanc songea un temps à laisser couler cette faute, reprenant pour partie de s’intéresser à ce qu’elle avait bien pu déblatérer, esquivant une nouvelle fois le pseudo-pic qu’elle avait tenté de lui faire entrer dans le crâne. Alors que le souvenir de ce qu’il prenait déjà pour un simple effleurement de museau, disparaissait déjà, il n’offrit pour seule réponse à la première brimade de Nuage du Firmament, qu’une bête et simple ignorance des mots, ne donnant probablement pas à ses mots l’effet escompté par la jeune. Et comme si elle n’était qu’une bête mécanique, juste sous les yeux du noir et blanc, elle répéta encore le schéma précédent, lui offrant une seconde remarque moins acerbe, moins assurée, bien qu’aussi froide que la précédente. Commençait-elle à comprendre que certain ne lui ferait pas de cadeaux ? Pas trop tôt, bourdonna une voix mesquine quelque part dans la caboche du Guerrier. Et ne prenant pas pour partie de l’imiter quand cette dernière s’installa en position assise, ne montrant pas non plus un intérêt plus grand pour sa personne ou une voix un peu moins coutumière, il lui miaula après avoir laissé échapper un certain soupir :

« Tu devrais apprendre à contrôler tes sautes d’humeur, jeune demoiselle, ça te causeras probablement plus de torts qu’autre chose. Est-ce bien là le fait d’une chute comme les deux affreux l’on prétendu ? »


©️ waize

_________________

Patte Noire fait le malin en #78510e.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 506
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 25
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 11 lunes (aout 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuit Hivernale

MessageSujet: Re: [LP] « Better the old way than the new path. » || PV. Nuage du Firmament   09.08.18 10:34

« Better the old way than the new path. »

L'absence de réaction avait surpris la siamoise, autant qu'elle s'était elle-même surprise de par son geste finalement. mais on lui avait dit de prendre confiance, de faire en sorte d'être écoutée lorsque cela s'avérer nécessaire. Le repos de Mirage du Désert était une phase essentielle pour qu'elle se remette et pour cela, la novice n'avait elle pas elle-même besoin d'être tout à fait disponible et donc de ne pas tolérer qu'on lui fasse perdre son temps ? elle se cherchait déjà une excuse, elle le savait bien mais le guerrier et sa façon de lui parler, de la rabaisser lui taper clairement sur les nerfs et pour une fois, l'ingénue siamoise n'avait pas sa place. Mais le guerrier n'était pas aussi insensible à ce coup bas qu'elle avait cru et elle redressa les oreilles davantage face aux léger frémissement des babines de son vis à vis. Elle n'aurait pas du, elle le savait mais une part d'elle, plus profonde ne voulait pas lui faire cadeau d'excuse, alors elle s'efforça de rester droite, presque aussi froide que savait l'être Nuit Hivernale, sans grand succès toutefois. Ses émotions à elle transparaissait sans nul doute sur sa face, dans son regard qui, malgré les éclairs qu'il pouvait lancer, avait la douceur calme d'un lac lors des chaudes journées d'été.

A l'évocation de ses sautes d'humeurs, elle ne répliqua pas, il pouvait avoir raison, comme tord. Qu'importe ce que le guerrier en pensait réellement, il l'avait énerver et en cet instant, sa remarque avait autant de poids qu'une plume ballotté par les vents. Et puis, lorsqu'il en revint à la chatte sable, elle soupira a son tour, miaulant doucement, consciente que ses mots allait en dire plus qu'elle ne le voulait. C'est ce qu'elle prétend elle aussi mais ... Aucun rocher à ma connaissance ne pourrait infliger de pareils blessures ... Elle baissa la tête, soupirant une nouvelle fois. On ne peux pas leur faire confiance ... Elle s'arrêta là, consciente que ses seuls mots pouvaient se retourner contre elle, mais, qu'en avait elle a faire ? Et puis, le guerrier n'était pas vraiment le genre de félin avec qui elle voulait partager quoi que ce soit. Pour autant, comme tout un chacun, il avait droit de savoir que leurs prétendus alliées n'en avaient que le nom, non ? Elle secoua sa fine tête avant de jeter un nouveau regard sur la malheureuse. Les Lunar ne mériter la confiance de personne et si Mirage refusait de dire la vérité, Firmament se savait elle incapable de rester sans bouger. Elle devait faire savoir à ceux qui le voulait vraiment que les Lunar se retourneraient contre eux bien assez vite. La patiente qui dormait en était une preuve suffisamment glaçante.

_________________

Made in Nix :keur::keur::keur:

Firma la belle <3:
 


Merci Plume pour la cute Firma :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [LP] « Better the old way than the new path. » || PV. Nuage du Firmament   

Revenir en haut Aller en bas
 
[LP] « Better the old way than the new path. » || PV. Nuage du Firmament
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» écologie
» Le "nuage"
» Une image et/ou une bannière en signature!
» A la découverte des Hautes Vosges
» les nuages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN :: RPG :: Clan du Tonnerre :: Camp du Tonnerre :: Antre du Guérisseur-