THE PROPHETIES BEGIN

Thème V - Thème Clan du Tonnerre
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [LP] As the blood spreads [LIBRE - Tonnerre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 506
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 25
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 11 lunes (aout 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuit Hivernale

MessageSujet: [LP] As the blood spreads [LIBRE - Tonnerre]   01.06.18 6:53

As the blood spreads

La siamoise poussa un soupir de soulagement en voyant sa patiente dormir. Mirage du Désert ne marcherait jamais plus et si, l'entendre de la bouche de sa mentor lui était difficile, il l'était encore plus de le constater par elle-même. La chatte ne serait plus jamais Vent. Elle se détourna de la vision de la femelle sable, si douce, si ... Elle secoua la tête, se forçant à sortir de son antre pour tenter d'observer le ciel étoilé au dessus de leurs tête, espérant que là bas, aux quatre chênes, l'assemblée respecterait la trêve sacrée. Mais que pouvait elle attendre d'Étoile de Suie sur ce point ? La meneuse, nouvellement mère n'avait cure de leurs ancêtres ... La jeune apprentie guérisseuse s'assit juste devant son antre, enfin, celui qu'elle partageait avec la froide Nuit Hivernale, laquelle portait parfaitement bien son nom après réflexion. Elle avait tenue à rester au camp, à veiller sur les petits de leur cheffe, à veiller sur sa blessée et presque mère aussi. A moins que la guérisseuse ne le lui est explicitement ordonnée de rester. peu lui importait, seul importait ce nuage sombre qui s'avançait vers la lune rouge. Vers l'astre autrefois apprécié et qui, depuis les Lunar, était un symbole de guerre. Oui, l'assemblée devait être houleuse, là bas.

La siamoise se redressa, dénouant ses épaule par un long étirement. Elle était fatiguée, son apprentissage était non moins difficile à plus forte raison que les cas concrets était arrivée bien trop rapidement après qu'elle est débutée. A quoi elle ajoutait la Birmane, froide comme le blizzard mais qu'elle apprenait pourtant à apprécier, devinant peut-être, que jadis, la chatte avait souffert. A moins qu'elle ne se projette elle-me^me sur les autres ? N'avait elle pas cru ressentir le même genre de souffrance chez Coup de Foudre, quelque chose de lié au passé ? En parlant du bengal, elle s'éloigna d'un pas lent vers la pouponnière où les rejetons de ce dernier qu'elle avait aider à naître -
quelques heures, jours - plus tôt était sous la surveillance de Chêne Argenté. Elle ne connaissait que trop peu cette dernière mais elle avait eu l'air de vouloir faire ce que Suie n'aurait jamais fait, veiller sur les chatons malgré leurs faiblesse, malgré ... Tout. Et pour ça, la siamoise vouait un certain respect à la chatte. La siamoise se raidis pourtant bien avant d'y arriver, levant la tête pour réalisé que les nuages avaient bel et bien cachée la lune, offrant à la forêt un ciel obscure ponctuée seulement par une toute petite étoile qui lui sembla briller un peu plus fort à chaque instant. La chatte secoua les oreilles. Non, elle n'avait pas le droit de voir des signes imaginaire, plus maintenant, elle n'était pas la prétendu élue que sa ... Cœur de Serpent arrivait justement, essoufflée, la fourrure hérissée sur son échine et les yeux fou. Mais la siamoise mère n'eut pas temps de prononcé la moindre parole ahuri que déjà, la fille prenait parole. Je sais ce que tu vas dire. Nos ancêtres ne nous abandonnerons pas, maman ... Lentement, la féline vient donner un coup de tête à sa génitrice, se voulant rassurante, essayant d'avoir l'air aussi sure d'elle même que l'aurait eu sa mentor.

Et alors que la jeune chatte tentait vainement de rassurée la femelle, un apprenti qui se trouvait à l'assemblée surgit à l'entrée du camp, l'air aussi fou que sa mère. Nuage du Firmament délaissa d'ailleurs la guerrière pour aller à la rencontre du jeune félin tétanisée, qu'elle reconnu comme étant Nuage de Musaraigne, un jeune camarade à elle habituellement un peu turbulent quoi que peureux quand même. Il fallu un moment pour que le mâle écaille arrive à expliquer, et ce qu'il lui dit glaça la siamoise qui n'eu que le temps de voir sa fanatique de mère filer hors du camp. Une bataille avait éclaté, les Lunar avait surgit, traître et déjà tuée dans les rangs des autres clan. Une chatte était morte quand l'apprenti avait détalé jusqu'ici ventre à terre. Nuage du Firmament se raidis, elle n'aurait jamais assez de remèdes, jamais assez de savoir elle ... Et si sa mentor y laissait la vie ? Et si ... Glacée jusqu'aux os, la femelle aux yeux saphir du se résoudre pourtant à réagir, elle devait donner l'alerte, envoyé des camarades en renfort, demander aux anciens d'être sur le qui-vive, prêt à aider si le combat arriver jusqu'ici. Elle devait elle-même se tenir prête à accueillir les blessées et ... A perdre des proches, des camarades, des amis des .... La siamoise ferma les yeux avant, muscles tendus à l’extrême avant de finalement les rouvrir, enfin prête à agir.

_________________

Made in Nix :keur::keur::keur:

Firma la belle <3:
 


Merci Plume pour la cute Firma :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mirage du Désert
☀ Ancienne
Administratrice
avatar
Messages : 119
Date d'inscription : 16/08/2017

Carte d'identité
Âge: 40 lunes (Avr. 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: [LP] As the blood spreads [LIBRE - Tonnerre]   16.06.18 23:31

Malgré la douleur, Mirage du Désert avait fini par s'endormir. Ô, comme elle aurait aimé participer à l'assemblée. Mais c'était impossible. Elle ne pourrait déjà plus courir. Peut-être même plus marcher. Elle ne savait même pas se tenir debout, le moindre mouvement lui arrachait un cri de douleur infernal.
Elle s'imaginait se réveiller le lendemain, aux premières lueurs de l'aube, alors que le Clan serait rentré et dormirait paisiblement. Tout serait revenu à la normale, rien de mal ne se déroulerait... C'était impossible. Il s'agissait de la première assemblée de ses enfants, Nuageuse Pénombre et Nuage de Mouche. Rien ne pourrait dégénérer. Étoile de Suie y veillerait. Elle avait promis. Elle lui ferait confiance jusqu'au bout.

Grossière erreur.

Mirage du Désert se réveilla en sursaut, des sueurs froides lui parcourant l'échine. Nuage du Firmament n'était plus dans la pouponnière. L'air était lourd et pesant. Un orage se préparait. Un soir d'assemblée?
Non.
Non, c'était un cauchemar, ça ne pouvait pas être vrai. Elle finirait par se réveiller, et tout irait bien. L'aube serait là, il y ferait beau, tout le monde se réveillerait lentement.
Et pourtant... elle avait suffisamment dormi pour savoir différencier un rêve de la réalité.
Dehors, Nuage du Firmament s'activait.
La guerre était déclarée...
Vent... Mirage du Désert était celle qui courait le plus vite... elle aurait tellement pu les aider... mais restait là, impuissante, alors que sa fille et son fils étaient peut être désormais étendus, morts dans une flaque de sang, au beau milieu de la cohue.
L'ancienne retint un hurlement déchirant, se mordant la langue pour retenir ses sanglots. Ce n'était pas le moment... pas encore. Putain...

- Nuage du Firmament! s'écria-t-elle la voix tremblante. Que puis-je faire pour t'aider?

_________________
#825200

Par Cacaille la plus belle  :keur:

Désert humaine:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 506
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 25
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 11 lunes (aout 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuit Hivernale

MessageSujet: Re: [LP] As the blood spreads [LIBRE - Tonnerre]   24.06.18 20:34

As the blood spreads

L'apprentie se sentait soulagée depuis l'annonce terrible, les guerriers étaient en route où sur le pied de guerre, ceux restant étant prêt à accueillir leurs potentiels adversaires. Les apprentis suivaient les ordres et tous se tenaient prêt à apporter des boules de mousses gorgées d'eau à la siamoise, où à devoir la défendre elle et les blessé qui arriverait sans doute sous peu au camp. Finalement, la jeune chatte avait même convenue avec les anciens de défendre la pouponnière, tâche que tous avait accepter plus où moins de bonne grâce. Aussi la novice avait sagement scruter ses remèdes, elle sortait de sa tanière pour la énième fois lorsqu'elle décida de revenir vers le centre du camp, animé au possible malgré le peu de félin présent. Les chatons étaient sagement dans la pouponnière, au près de Chêne Argenté et ... La voix de Mirage du Désert lui parvint, pressée, la siamoise se hâta d'aller voir si sa presque-mère avait besoin de quoi que ce soit. mais à son grand soulagement, c'est de se rendre utile que la guerrière condamné à la presque immobilité avait besoin. La siamoise le comprenait mais elle ne voyait guère comment permettre à sa camarade de l'aider. La solution lui vint soudain alors qu'elle observait la portée d'Étoile de Suie, chatons ignorant le drame qui se déroulait et qui risquer de les atteindre. Car il était évident que leur meneuse avait outrepasser bien trop de fois le code du guerrier et les codes tacite de la moralité. Nuage du firmament regarda alors Mirage du Désert dans les yeux.

- Je risque d'avoir besoin de toi avec les blessés qui pourraient revenir au camp ... les cas les plus .... Graves ... auront besoin qu'on les réconfortes ... Comme tu l'as toujours si bien fait avec tes petits. Malgré l'hésitation, la chatte avait fini par trouver les mots et le sourire, accordant sa totale confiance en Mirage du Désert. La chatte sable avait des qualités importantes pour la siamoises mais surtout, ses pattes arrières handicapante était la preuve que la femelle savait ce que ses camarades pourraient ressentir en rentrant au camp. Aussi, Nuage du firmament avait déjà convenue que ce serait non loin de la pouponnière que les blessées seraient soigné. Un moyen de garder les membres du camp encore présent rassembler au maximum en sommes. Une décision à double tranchant, elle le savait pourtant bien.

_________________

Made in Nix :keur::keur::keur:

Firma la belle <3:
 


Merci Plume pour la cute Firma :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mirage du Désert
☀ Ancienne
Administratrice
avatar
Messages : 119
Date d'inscription : 16/08/2017

Carte d'identité
Âge: 40 lunes (Avr. 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: [LP] As the blood spreads [LIBRE - Tonnerre]   25.06.18 1:13

Nuage du Firmament la rejoint bien rapidement dans la tanière alors que Mirage du Désert l’appelait. Immobilisée, elle pouvait difficilement être d’une grande aide… mais elle voulait en avoir le coeur net. S’il y avait au moins une chance pour qu’elle puisse se rendre utile…

Mirage du Désert n’était pas la seule à souffrir. L’apprentie guérisseuse avait également sur place des membres qui comptaient énormément pour elle. Sa mentor, Nuit Hivernale. Le Clan tout entier…
Si la première venait à disparaitre, alors elle se retrouverait seule avec un clan à charge. Comme c’était déjà le cas maintenant. Pour la première fois depuis le début de son entrainement de guérisseuse, elle se retrouvait sans personne pour la guider. Toute la responsabilité était sur ses épaules.
Mais Nuage du Firmament avait partagé la pouponnière avec elle, alors qu’elle prenait soin de tout ses petits. La blessée l’avait vue grandir… dans un sens, elle la voyait presque comme sa fille. Elle ne pouvait pas rester là à rien faire, alors qu’il lui incombait tant de choses.

- Je risque d'avoir besoin de toi avec les blessés qui pourraient revenir au camp ... les cas les plus .... Graves ... auront besoin qu'on les réconfortes ... Comme tu l'as toujours si bien fait avec tes petits.



« Comme tu l’as toujours si bien fait »… c’était vite dit. Sur cinq petits, trois avaient été perdus, emportés par la mort et logeant désormais dans les Étoiles.
C’est du passé Mirage… pensa-t-elle. Ils sont partis tu ne peux plus rien pour eux… tu n’es plus Vent du Désert… arrête de ressasser, bon sang…



- D’accord, lui répondit-elle d’une voix douce mais grave. Je ferais de mon mieux. Et pour toi, ça ira? N’en fais pas trop… enfin, avec les circonstances tu ne peux pas…. oh merde, bref, fais attention à toi.



Elle essaya de se lever, mais abandonna bien vite. Il était encore trop tôt… ses pattes ne lui répondraient pas maintenant. Mirage du Désert se contenta donc de se redresser sur deux pattes, dans une position presque assise, ses postérieures blessées étalées sur le côté.



- Putain de guerre… murmura-t-elle dans son coin.



Nuageuse Pénombre, Nuage de Mouche, Étoile de Suie… revenez sains et saufs…

_________________
#825200

Par Cacaille la plus belle  :keur:

Désert humaine:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuageuse Pénombre
♪ Apprentie
Modératrice
avatar
Messages : 79
Date d'inscription : 27/08/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 12 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Busard Cendré

MessageSujet: Re: [LP] As the blood spreads [LIBRE - Tonnerre]   27.06.18 23:02


J’essayais de courir le plus vite possible, mais la douleur m’irradiait le corps. Ma patte avant était toute sanglante, et dans mon parcours, elle laissait sa trace sur les fougères que je frôlais. Plusieurs fois je trébuchais, accentuant encore plus mes blessures. Des larmes coulaient de mes yeux, tombaient au sol, ce mélangeant à mon sang. J’étais loin d’eux, mais j’entendais toujours les hurlements sauvages, la chair qui se déchirait, les insultes… J’avais l’impression que cette horreur me collait à la peau et que jamais elle ne s’effacerait. Je tremblais et la panique se lisait clairement de mes yeux. Je voulais ma Maman. On allait me prendre pour une lâche de fuir le combat mais… Je ne savais pas me battre ! Je voulais découvrir les autres clans et là… J’ose à peine à penser à la suite. J’espérais de tout cœur que Moumouche était rentré. S’il était là bas, dans ce carnage, je devais y retourner pour aller le chercher, il ne pouvait pas rester seul, non il ne pouvait pas.

Je voyais enfin le camp. Il était temps, je ne tenais presque plus sur mes pattes tant j’avais mal et je tremblais. Essoufflée, je fonçais directement vers la tanière de Firmament et Nuit Hivernale. Je sentais l’odeur de Maman. Sans réfléchir j’allais le plus vite possible vers elle et me réfugiait dans son pelage tout chaud et si doux. J’essayais de calmer mes tremblements et la présence de Maman m’aidait beaucoup. Elle allait être inquiète c’est sûr.

« Maman… », lui chuchotai-je

Je pleurais, traumatisée par les images que j’ai vu là bas, par ce que j’entendais encore bourdonner dans mes oreilles. Je ne faisais pas attention à Firmament qui était là, je voulais juste rester avec ma Maman à moi, redevenir un chaton et oublier tout ça.

_________________

De Crépu :keur:

Fira la best <3:
 



Pénombre vous demande avec son regard innocent si irrésistible en #1A4523
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirage du Désert
☀ Ancienne
Administratrice
avatar
Messages : 119
Date d'inscription : 16/08/2017

Carte d'identité
Âge: 40 lunes (Avr. 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: [LP] As the blood spreads [LIBRE - Tonnerre]   30.06.18 17:48

Mirage du Désert éclata en sanglot lorsque sa fille, paniquée, entra dans la tanière de la guérisseuse. Elle avait eu peur, si peur de la perdre à jamais...
Elle se força à se calmer, pensant au rôle que lui avait donné Nuage du Firmament. Il fallait être forte, et parler aux blessés.

- Maman… chuchota Nuageuse Pénombre.
- C'est tout... la rassura sa mère entre deux sanglots. Je suis là, tout va bien...

La jeune ancienne se retint de l'ensevelir sous les questions. Quand bien même elle était elle-même angoissée, elle devrait pourtant attendre. Cela ne changerait rien, ni le sort de son Clan, ni celui de Nuage de Mouche et encore moins celui d'Étoile de Suie. Les Étoiles avaient déjà décidé ce qu'il adviendrait d'eux.
Pourtant, même en sachant tout cela... c'était si difficile.
Si difficile d'être forcée d'admettre qu'elle était impuissante. Que tout était à ce jour incertain, et qu'elle ne pouvait savoir si elle reverrait un jour tout ceux qu'elle aime.

- Va voir Nuage du Firmament, l'encouraga-t-elle d'une voix douce en lui donnant quelques coups de museau. Elle va te soigner... Tu es en sécurité maintenant, vous va bien...

_________________
#825200

Par Cacaille la plus belle  :keur:

Désert humaine:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raton Laveur
▬ Guerrier
avatar
Messages : 366
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 37 lunes (août).
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Libre.

MessageSujet: Re: [LP] As the blood spreads [LIBRE - Tonnerre]   02.07.18 12:56

Trou noir. Je ne me rappelle que du dernier coup de Tâche d'If la lieutenante du Clan du Vent et de Nuit Hivernale qui m'a traîné hors du champ de bataille. Je suis là, semi-conscient à même le sol. Ma vision est trouble mais je reconnais sans peine Nuage du Firmament et je suis heureux de voir qu'elle va bien. Je toussote et du sang continue de suinter de ma plaie, elle me fait un mal de chien. Je ne comprends pas comment j'ai pu être mis hors jeu aussi vite. Je m'en veux mais ce combat n'était pas le mien.

Je pense un instant à Jolie Abeille, me surprenant même plus à me demander comment elle pouvait aller. Je ferme les yeux un nouvel instant tant la douleur est forte. J'espère que Nuage du Firmament va savoir que faire de cette plaie qui travers mon visage, entre mes yeux jusqu'à mes narines. J'attends patiemment que la douleur passe mais cela me paraît clairement compliqué. J'espère que Nuage du Firmament tiendra la promesse qu'elle m'a faîte mais j'ai totalement confiance en elle et je suis persuadé qu'elle y arrivera.

_________________


Merci à Louseau ©
Raton s'exprime en #993300

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 506
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 25
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 11 lunes (aout 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuit Hivernale

MessageSujet: Re: [LP] As the blood spreads [LIBRE - Tonnerre]   02.07.18 19:46

As the blood spreads

Si la chatte la regarda d'un air sceptique, son accord pourtant soulagea la novice qui, non contente d'avoir une aide imprévu voyait revenir vers l'entrée des chats chargés de mousses fraiches gorgée d'eau et de la mousse sèche pour garnir de potentiel litière de fortune. Tout était prêt. mais la siamoise ne s'était nullement attendue à ce que la première patiente soit aussi rapide, preuve que la bataille là bas faisait rage et inconsciemment, son pelage s'hérissa lorsque Nuageuse Pénombre vint se couler dans le pelage de sa mère. La siamoise se dirigea vers ses remèdes, observant tristement les deux dernières baies de genêt dont elle disposait. Elle n'aurait jamais assez de remède, elle le voyait bien et pourtant, il faudrait qu'elle fasse avec. Et si Mirage pleura de prime abord, la siamoise en dressant les oreilles fut rassurée de voir que la femelle sable parvenait à reprendre le dessus. Elle-même savait que sans le soutient de Mirage, il serait fort probable qu'elle perde ses moyens. Toutes deux devaient impérativement se soutenir elles n'avaient guère d'autre choix. Et alors que l'ancienne encourageait la novice, l'apprentie guérisseuse revint vers elles deux, profitant que sa camarade encourageait sa fille pour observer les blessures de cette dernières. En dehors des traces de griffes et de morsures, rien ne lui sembla fort préoccupant, hormis la patte avant de sa camarade. aussitôt, la siamoise plongea son regard dans celui de Nuageuse Pénombre et miaula, tentant de paraître sure d'elle.

- Il faut lécher la plaie pour la nettoyer.

Elle fit demi-tour, laissant à l'ancienne et à la novice cette charge pour revenir, une baie, une gousse d'ail et des "coques" de coquelicots en gueule qu'elle déposa afin d'examiner de nouveau la plaie. Maintenant propre, elle pu en estimer plus aisément la profondeur, malgré tout, cela saignait et la siamoise ronronna lorsqu'un apprentie passa la tête à l'entrée, même si celui-ci, non content de lui apporter des toiles d'araignées, apportait en plus une bien sombre nouvelle. Un guerrier arrivait, et il était porteur d'une blessure très sérieuse. Nerveuse, la siamoise attrapa le coquelicot qu'elle déposa devant l'apprentie. Mange cela, ça t'aidera à te reposer. Puis, sans rien ajouter, elle attrapa la gousse d'ail, qu'elle mâcha en retenant une grimace afin d'en faire couler le suc sur la plaie, adressant juste avant un regard à la novice pour s'assurer qu'elle ne retirerait pas sa patte. Cela fait, elle appliqua de nombreuses toiles d'araignées sur la pattes afin d'en arrêter le saignement, ajoutant doucement. Ça va aller Pénombre, repose toi. Mirage, veille sur elle ...

La siamoise le savait, elle n'avait plus nul temps à perdre. aussitôt, elle fila dans la cache de remèdes où elle enroula de nombreuses toiles autour de sa queue, attrapant une nouvelle gousse d'ail, du coquelicot, avant de faire demi-tour pour reprendre au passage la baie de genêt. Elle sorti alors de son antre, pour découvrir deux guerriers qui se dirigeait vers l'entrée du camp. L'un deux sorti tendis qu'une guerrière et le second guerrier venait soutenir l'un des leur dont la face était rougi par le sang. Ils arrivèrent vite devant elle, pourtant, la femelle s'était raidis en reconnaissant Raton-Laveur. le mâle était à peine conscient et la jeune chatte mis un instant avant de réaliser qu'elle n'avait pas une seule seconde à perdre. Aidez Mirage du Désert à sortir devant l'antre, Nuageuse Pénombre peux aussi sortir si elle le souhaite... Préparez un nid à Raton Laveur et... et que l'un de vous soit prêt à aller me chercher de la mousse. Elle releva la tête, soulagée de voir ses camarades lui obéir malgré son inexpérience. Où du moins, celle qu'elle pensait dur comme faire avoir malgré tout ce que Nuit Hivernale lui avait déjà appris. La siamoise se pencha vers son ami, murmurant doucement. Soit fort, je suis là ... Mais elle-même n'était pas certaine de l'avoir, cette force. un bref regard vers le ciel lui apprit que la petite étoile était toujours là, rassurée, songeant que son frère, de là haut veiller peut-être sur elle et l'encourageait, elle nettoya la plaie de son camarade, usant d'une nouvelle gousse d'ail et de son suc, sachant pertinemment que la semi-inconscience de son ami éviterait qu'il ne bouge trop vivement. Cela fait, elle utilisa la baie de genêt, la mâchant longuement pour en faire une pate qu'elle appliqua sur la plaie avant de recouvrir le tout de toile d'araignée. Elle se crispa lorsqu'elle se gorgèrent de sang et les changea d'ailleurs bien vite, peu après, découvrant que l’afflux sanguin avait malgré tout déjà diminuer. Rassurée, elle força le guerrier à avaler les graines de coquelicot, espérant ainsi qu'il pourrait retrouver une respiration plus régulière, gardant malgré tout un œil sur la tête de ce dernier tout en jetant un bref regard également, anxieuse, à Mirage du Désert et à sa petite protégée.

Et bam - 2 gousse d'ails, 2 coquelicots & 1 baie de genêt dans mon herbier %)

_________________

Made in Nix :keur::keur::keur:

Firma la belle <3:
 


Merci Plume pour la cute Firma :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nuageuse Pénombre
♪ Apprentie
Modératrice
avatar
Messages : 79
Date d'inscription : 27/08/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 12 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Busard Cendré

MessageSujet: Re: [LP] As the blood spreads [LIBRE - Tonnerre]   06.07.18 22:06


Maman semblait tout aussi bouleversée. Elle pleurait, comme moi. Son pelage, sa chaleur, son odeur, ça me calmait, j’avais plus que jamais besoin d’être avec ma maman.

« C'est tout... Je suis là, tout va bien... »

Sa douce voix était gâché par des sanglots, mais elle semblait avoir aussi peur que moi. Je restais collée à elle, essayant d’oublier ce que j’ai vu. Les cris, les hurlements, le sang – son gout et son odeur sinistre – l’horreur. Je tremblais toujours autant parce que malgré les efforts que je fournissais pour me changer les esprits, tout restait là, bien visible. Et en plus Moumouche n’était pas là. Je tremblais encore plus fort.

« Va voir Nuage du Firmament. Elle va te soigner... Tu es en sécurité maintenant, vous va bien... »

Elle m’encourageait à y aller du bout du museau. Mais qui allait aider Moumouche hein ? Qui allait aider mon frère… Je ne savais même pas où il était, et j’avais peur qui lui soit arrivé quelque chose. Je ne voulais pas. Non, non et non. Mais je n’ai rien pu demander ou dire à Maman, Firmament était arrivée et me disait quoi faire. Je devais l’écouter, elle était guérisseuse maintenant, et elle parlait aux étoiles. J’ai confiance en Firmament. J’avais toujours très peur mais au moins, j’étais avec mon clan. C’était déjà ça non ?

« Il faut lécher la plaie pour la nettoyer. »

Je ne prenais pas la tête de hocher la tête, exécutant simplement son ordre. Je lèche ma patte blessée. J’avais très mal à la patte, et j’avais de nouveau ce goût infect de sang. Elle me posa peu de temps après une plante, me disant que je devais la manger pour me reposer un peu. Sans me poser de question, ma curiosité laissée de côté, je mangeai la fleur et retourne contre Maman. J’étais fatiguée, j’avais peur, je tremblais encore, des larmes silencieuses coulaient sur mon visage. Firmament nous demanda plus tard de nous déplacer pour laisser place aux autres. J’aidais un peu Maman malgré ma patte douloureuse et je restai auprès d’elle.

« Je sais pas où est Moumouche, je crois qu’il est avec Suie, mais je sais pas où il est… J’ai envie qu’il revienne. Il va revenir pas vrai Maman ? Il va revenir dit ? »

Je plongeai ma tête dans ton doux pelage tout chaud. J’étais redevenu un chaton l’espace d’un instant. Mais là, il n’y avait que ma Maman pour me calmer.

_________________

De Crépu :keur:

Fira la best <3:
 



Pénombre vous demande avec son regard innocent si irrésistible en #1A4523
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raton Laveur
▬ Guerrier
avatar
Messages : 366
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 37 lunes (août).
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Libre.

MessageSujet: Re: [LP] As the blood spreads [LIBRE - Tonnerre]   07.07.18 11:51

Tout est très flou. Mon œil est à peine ouvert et me permet de reconnaître la fourrure de Nuage du Firmament, la belle apprentie. Mon odorat est inutilisable, l'odeur de sang qui coule m'empêche de respirer convenablement. J'entends du monde s'affairer, des bribes de conversations qui rentre d'une oreille et sorte par l'autre. A cet instant je me concentre uniquement sur ma respiration, tentant de rester en vie. Luttant contre la douleur, silencieusement.

« - Préparez un nid à Raton Laveur et... et que l'un de vous soit prêt à aller me chercher de la mousse. »

Je lâche un premier gémissement lorsque je tente de répondre à l'apprentie en lui disant de s'occuper de ceux le plus mal en point. Peut être en fais-je parti ? Je toussote et une douleur me traverse le museau. Je serre les dents, essayant de prendre sur moi. L'apprentie guérisseuse se penche alors vers moi et me murmure :

« - Soit fort, je suis là ... »

Sa voix s'est affaiblie. Peut être ne serait-elle pas à la hauteur de cette blessure ? Je dois être vraiment en mauvais état pour qu'elle doute d'elle même. Je lui fais totalement confiance, si elle ne parvient pas à me sauver c'est que personne ne le peut. Je ne lui réponds pas mais esquisse un sourire, espérant qu'elle le verrai avec ses yeux bleus perçants. Elle commence les soins et m'arrache quelques grognements de douleur. Et si je ne pouvais plus jamais me battre ? Et si je devenais aveugle ? Je me pose énormément de question quant-à mon avenir en tant que guerrier dans le Clan du Tonnerre. La suite des événements s'annonçait incertain.

_________________


Merci à Louseau ©
Raton s'exprime en #993300

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 506
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 25
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 11 lunes (aout 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuit Hivernale

MessageSujet: Re: [LP] As the blood spreads [LIBRE - Tonnerre]   27.07.18 12:05

As the blood spreads

Que Nuageuse Pénombre obéisse rassurait la siamoise, au moins, sa camarade n'était elle pas en état de choc, s'était déjà un point positif. Enfin si, elle l'était mais d'un point de vue émotionnelle et non physique et si ce n'était pas moins grave pour autant, ça avait l'avantage de laisser l'apprentie encore capable de réagir. Mais tout allait vite, trop vite. D'un côté, il y avait Pénombre qu'elle considérée comme sa presque sœur et qu'elle aurait voulu calmer, soutenir. Lui promettre que maintenant, tout irait bien. Ce ne serait que mensonge mais Firmament se mentait à elle même pour tenir bon depuis qu'elle avait appris que la bataille faisait rage là bas, aux quatre chênes. Et puis de l'autre, il y avait Raton-Laveur, si faible, si cruellement blessée qu'elle craignait de le perdre. De perdre ce seul ami qui semblait si bien la comprendre. Qui avait sus lui redonner le sourire quand elle en avait eu besoin. Le félin était bien mal en point et ses gémissements terrifiée suffisamment l'apprentie guérisseuse pour qu'elle ne cesse de s'agiter. Elle réagissait, elle usait de ses connaissances, se souvenait avec force de l'utilité de chaque remède. Comme si l'horreur et tout ce qu'il y avait de plus abject faisait fonctionner sa mémoire à plein régime.

L'adrénaline, voilà ce qui la faisait tenir, ce qui lui donnait ce ton sec et sure qu'habituellement elle n'avait. Et elle en avait besoin, malgré le sourire qu'elle cru lire chez son camarade, malgré les regards confiants qu'on tentait de le lui accorder. Le camp était restreint, départi de la plupart de ses membres, mais ceux présent se révélaient subitement être des soutient. tous tentait de l'aider au mieux, de la seconder, courant tantôt chercher des toiles, tantôt récupérer de la mousse et murmurant des paroles rassurante aux blessées. Mais si tous se comportaient presque avec exemplarité, la siamoise le savait. Ils se posaient les mêmes questions qu'elle. Combien de ceux qui étaient à l'assemblée reviendraient ?

_________________

Made in Nix :keur::keur::keur:

Firma la belle <3:
 


Merci Plume pour la cute Firma :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [LP] As the blood spreads [LIBRE - Tonnerre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[LP] As the blood spreads [LIBRE - Tonnerre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouragans aux Antilles : Le BPC Tonnerre va appareiller avec des moyens lourds. LIBRE OPINION de Jean-Louis VENNE.
» BPC Mistral, Tonnerre & Dixmude
» eau libre
» nouvelle poudre libre HD
» presse libre, l'appel de la colline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN :: RPG :: Clan du Tonnerre :: Camp du Tonnerre-