THE PROPHETIES BEGIN

Thème V - Thème Clan du Tonnerre
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand le soleil pointe sur l'horizon... [PV Crocs Nacrés] - end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rosée Nocturne
▬ Guerrière
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 17/08/2018

Carte d'identité
Âge: 28 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Alizé

MessageSujet: Quand le soleil pointe sur l'horizon... [PV Crocs Nacrés] - end   23.08.18 19:11

Cela faisait quelques jours que les chats du Clan du Vent étaient de retour, après cette tempétueuse Assemblés qui avait coûté la vie à un chef de Clan. Rosée Nocturne s'était remise de ses blessures, au demeurant très légères, grâce aux remèdes de leur guérisseur, et elle avait été désignée pour faire partie de la patrouille de l'aube en compagnie de Crocs Nacrés, un chat à peine plus jeune qu'elle. Le Vent manquait de guerriers, aussi leur patrouille était indispensable, bien qu'ils soient un peu moins nombreux. Mais la chatte n'allait pas s'en plaindre : Depuis qu'elle avait vu le matou parler avec Pelage de Silex au lieu de se battre, elle se posait beaucoup de questions... Et quoi de mieux qu'une patrouille pour les résoudre ?
Elle s'étira et sortit de la tanière des guerriers, humant l'air matinal. Il avait plu cette nuit-là, ce qui avait conduit plusieurs chats à dormir dans leur abri de fortune plutôt qu'à la belle étoile, et la forêt regorgeait d'odeurs agréables pour la saison : La chasse serait bonne aujourd'hui, il faudrait qu'elle y passe une fois rentrée de patrouille ! Elle fit attention à ne réveiller personne, puis se dirigea au petit trot vers la sortie du camp, saluant le guerrier d'un simple geste de la queue lorsqu'il fit son apparition. Étant donné le nombre de petits, elle ne voulait pas qu'un manque de discrétion les réveille ! Aussi, elle se contenta de ça, et prit le temps de sortir du camp en compagnie de son camarade. Ce n'est qu'au bout de quelques foulées seulement qu'elle se décida à prendre la parole, à voix basse, de façon à ce que seul son compagnon de patrouille du matin l'entende - on n'était jamais trop prudents, avec les oreilles indiscrètes -.

- Quelle Assemblée !... Je ne m'attendais pas à ce que ça dérape autant... Je vais être franche, ça me travaille beaucoup tout ça. Et puis... Je t'ai vu, tu sais.

Elle peinait à trouver les bons mots, mais son ton était doux, et elle lança un regard bienveillant sur le mâle à ses côtés. Elle ne voulait surtout pas qu'il se sente agressé, alors elle faisait son possible pour éviter que les choses ne dérapent et qu'il se sente pris au piège.

- Je ne vais pas te faire la leçon, ne t'en fais pas, surtout que je n'ai peut-être pas tout vu et encore moins entendu. Alors... Est-ce que tu pourrais m'expliquer ce qu'il s'est passé avec Pelage de Silex ?

Elle voulait savoir. Elle se doutait que beaucoup de chats au camp tenaient Crocs Nacrés pour responsable de quelque chose, mais elle se refusait à faire partie de ceux-là... Il était un guerrier, tout comme elle, et elle voulait comprendre ce qu'il s'était passé. Et puisqu'ils avaient l'occasion de faire un tour ensemble lors de cette patrouille, c'était le moment ou jamais ! Elle espérait simplement qu'il ne la trouverait pas trop brusque ou trop curieuse.

_________________

Dessin par Ifreann :keur:

Couleur d'écriture : Darkslateblue.

Mini-Rosée par Mili :keur::
 


Dernière édition par Rosée Nocturne le 17.09.18 1:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crocs Nacrés
▬ Guerrier
avatar
Messages : 888
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 19
Localisation : Alwest

Carte d'identité
Âge: 24 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage du Vent

MessageSujet: Re: Quand le soleil pointe sur l'horizon... [PV Crocs Nacrés] - end   24.08.18 23:00

Une patrouille aussi matinale, ça mettait Crocs Nacrés de mauvaise humeur pour toute une journée. Il avait à peine osé dormir, de peur de ne pas se réveiller à temps, et pourtant, dormir, c'était tout ce qu'il demandait depuis l'assemblée. Il ne voulait ni discours réconfortants ni caresses, ni plus rien. Il se disait que son temps était fini, qu'il avait brisé sa mère comme la mère de ses petites, et que tout ce qu'il pouvait encore faire, c'était briser son frère et ses filles.

Ce n'était pas la perspective la plus enthousiasmante du monde. Aussi voulait-il dormir, dormir. Et pas tout à fait dans le camp, mais sous un merisier, à un endroit où peut-être, il finirait par trouver quelque chose. Ou par être trouvé par quelque chose.

Cette satanée patrouille l'avait privée de son sommeil, et ce fut sans volonté qu'il retrouva Rosée Nocturne. Silencieux, inexpressif, dégoûté peut-être. Ils s'éloignèrent du camp sans déranger les dormeurs. Les veinards. Les chats qui avaient un peu de mérite.

Et elle ne tarda pas à commencer :

" Quelle Assemblée !... Je ne m'attendais pas à ce que ça dérape autant... Je vais être franche, ça me travaille beaucoup tout ça. Et puis... Je t'ai vu, tu sais. "

Et bla et bla et bla. Son regard, qu'il avait tourné vers la guerrière par politesse, reprit la direction initialement voulue : leur chemin. Il ne tremblait plus lorsqu'on lui parlait de tout ça, et n'avait presque plus peur. C'était plus une tristesse énorme qui l'envahissait. Grâce à Silex, il était en vie, et cette dette, ce serait le Clan du Vent qui la lui ferait payer jusqu'à ce qu'il la rembourse, par sa disparition.

" Je ne vais pas te faire la leçon, ne t'en fais pas, surtout que je n'ai peut-être pas tout vu et encore moins entendu. Alors... Est-ce que tu pourrais m'expliquer ce qu'il s'est passé avec Pelage de Silex ? "

Les ragots avaient même transformé l'apprenti jovial en un guerrier féroce, semblait-il, au vu du nom que Rosée Nocturne lançait. Il avait voulu trouver refuge au Clan du Vent... Et bien... Il y était finalement parvenu, et avec tous les honneurs...

" C'était un apprenti. " lâcha-t-il, d'un air un peu sec et mécontent, comme si l'erreur de Rosée Nocturne signifiait pour lui qu'il n'y avait rien d'autre de bon à savoir de cette affaire. Et que d'abord, ils étaient venus pour chasser.

Il se sentait tout courbaturé par son insomnie, mais n'osait pas même s'étirer. Au lieu de ça, il s'arrêta, les oreilles hautes comme s'il avait repéré, très loin, une proie dans l'obscurité. C'était totalement feint, et plutôt peu crédible d'ailleurs, mais cela avait le mérite de suggérer avec éloquence que le calme était indispensable à toute bonne chasse.

L'éloquence de Crocs Nacrés, était comme le vert clair des nouvelles feuilles de frênes : si éphémère qu'elle en devenait presque surnaturelle.

Spoiler:
 

_________________
Crocs Nacrés hésite en darkgreen, à chaque fois que son frère,
Puissant Guépard, est saisi d'une idée géniale en
#666666

*clapclap Nix pour ce super boulot*

Je garde dans mon cœur le Nuage Nacré de Fira:
 
Des fleurs pour Uwny qui l'a dessiné avec son frère Puissant Guépard !:
 
Fira lapinise Nacnac, et... j'aime :
 
Nacnac dessiné par Crevette :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosée Nocturne
▬ Guerrière
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 17/08/2018

Carte d'identité
Âge: 28 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Alizé

MessageSujet: Re: Quand le soleil pointe sur l'horizon... [PV Crocs Nacrés] - end   26.08.18 19:02

Si la chatte pouvait comprendre qu'une patrouille aussi matinale puisse mettre de mauvaise humeur, elle ne tarda pas à sérieusement déchanter devant le comportement de son compagnon du jour. Elle plissa un instant les yeux, perplexe quant à ce comportement, mais se retint d'ajouter quelque chose lorsqu'elle le vit prendre une position plus attentive, à l'affût des proies qu'ils pourraient ramener. Car les réflexes de la vie de guerrier ne s'oubliaient pas, la féline dressa aussi l'oreille, entrouvrant la bouche pour capter les odeurs de la plaine. Sauf qu'elle se rendit bien vite compte que le mâle faisait cela uniquement pour avoir un peu de calme... Couchant les oreilles sur son crâne, elle reprit cependant, bien que d'une voix un peu plus douce que la précédente. Elle voulait savoir.

- J'en connais un qui s'est levé de la mauvaise patte !... Hum. Un apprenti, tu dis ? J'avoue que je n'ai pas mémorisé tous les noms, mais il semblait se battre rudement bien, pour un apprenti. Tu le connaissais ?

Comment pouvait-elle le mettre en confiance ?... Elle savait qu'avec la politique actuelle du Clan, les visites interclaniques n'étaient pas tolérées... Mais si ils se connaissaient d'avant l'accession au poste de chef d'Étoile Vaillante ? Pour sa part, elle n'aimait pas l'idée de devoir confronter en permanence d'autres chats, l'hostilité qui s'en dégageait avait tendance à la mettre mal à l'aise. Pourtant, elle n'avait jamais vu Crocs Nacrés se montrer délibérément fermé aux autres. Ils ne se connaissaient pas plus que cela en dehors des entraînements et des parties de chasse, mais il n'était jamais trop tard pour changer les choses - du moins, dans la tête de la femelle -.

- Écoute, je... Je ne suis pas dans ta tête. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Mais je veux comprendre. Et actuellement, vu l'anarchie que la dernière Assemblée a générée, il y a des pièces du puzzle qui m'échappent. Je ne vais pas te faire la leçon, ce n'est pas mon intention. Mais je voudrais simplement comprendre pourquoi tu ne t'es pas battu avec lui ?

Qui sait si les choses avaient été différentes dans d'autres circonstances ? Si il avait combattu Crocs Nacrés au lieu d'un autre chat, peut-être serait-il toujours en vie... Elle regarda autour d'eux comme pour s'assurer qu'aucune paire d'oreilles indiscrètes ne traîne. Elle se sentait comme un apprenti en train d'essayer de masquer une bêtise, et elle n'aimait pas ce sentiment... Mais elle savait également qu'ils marchaient tous sur des œufs depuis cette dernière Assemblée, et beaucoup de questions se bousculaient dans la tête de la chatte. Elle avait grandi avec le matou, alors elle voulait comprendre pourquoi il avait laissé filer un guerrier ennemi. Poussant un petit soupir résigné, elle continua à avancer, la queue basse. Elle ne voulait pas qu'il se sente agressé, mais elle ne savait pas comment faire, surtout si il était d'aussi mauvaise humeur. Peut-être une proie lui redonnerait-elle un peu de sympathie ? Motivée par l'idée de partager un mulot ou une autre petite proie, elle redressa ses oreilles bien droites sur sa tête. Tant qu'ils ne tombaient pas sur une patrouille d'un Clan adverse et que ceux-ci ne leur cherchait pas d'ennuis, tout se passerait bien ! Trottinant vers un buisson clairsemé, la femelle y marqua son territoire, avant de tourner la tête vers son compagnon matinal d'un air avenant. Elle était confiante. Après tout, ils n'avaient aucune raison de craindre quoi que ce soit, ils étaient sur leur territoire.

[HRP : Pas de soucis ! Par contre je crois que j'ai mélangé le nom du chat que tu m'as donné avec ceux du bouquin, désolée XD N'hésite pas à me dire si je me suis plantée dans les chefs pour que j'édite ! *va y arriver un jour*]

_________________

Dessin par Ifreann :keur:

Couleur d'écriture : Darkslateblue.

Mini-Rosée par Mili :keur::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crocs Nacrés
▬ Guerrier
avatar
Messages : 888
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 19
Localisation : Alwest

Carte d'identité
Âge: 24 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage du Vent

MessageSujet: Re: Quand le soleil pointe sur l'horizon... [PV Crocs Nacrés] - end   29.08.18 12:06

Crocs Nacrés et Rosée Nocturne se connaissaient depuis longtemps, mais l'Assemblée avait un peu changé le guerrier tigré. Il s'était senti beaucoup trop au centre de l'attention publique lorsque sa mère l'avait grondé, et maintenant qu'il attendait simplement une réaction d'Étoile Vaillante pour le punir, sans doute très sévèrement, et qu'il était obligé d'entendre les ragots et de se sentir au centre de l'attention publique, c'était surtout l'angoisse qui le rendait si froid. Son frère lui avait vaguement expliqué qu'ils l'avaient défendu, lui et quelques autres, auprès d'Étoile Vaillante, mais il était persuadé que Puissant Guépard, comme souvent, s'obstinait dans un optimisme inutile.

" J'en connais un qui s'est levé de la mauvaise patte !... Hum. Un apprenti, tu dis ? J'avoue que je n'ai pas mémorisé tous les noms, mais il semblait se battre rudement bien, pour un apprenti. Tu le connaissais ? "

Elle l'avait vu se battre... C'était le pire. Tout le monde au fond se doutait que Nuage de Silex s'était bien battu contre les Lunar Pods, mais cela ne les empêchait pas de s'intéresser à ce roman et à le regarder bizarrement. Comme on ne l'avait jamais regardé, en fait, lui, l'être plutôt passif qui d'ordinaire recherchait un peu d'effacement et d'ombre à côté de son frère jumeau.

Il eut un regard vitreux et un bâillement. Rosée Nocturne ne lui voulait sans doute aucun mal, mais sans qu'elle le cherche vraiment, il avait l'impression qu'elle se moquait de lui et de son destin.

" Oui on s'était déjà vus une fois avant. Mais à ce moment-là je ne savais même pas que les Lunar Pods étaient partis voir tous les Clans et pas seulement le nôtre... si ça se trouve c'était pour cette raison qu'il s'était éloigné de chez lui... Tu te souviens, c'était le jour du blaireau ? Tu étais peut-être déjà guerrière à ce moment-là... je ne sais plus... "

C'était à la toute fin de l'automne dernier, juste après que les Lunar Pods soient apparus dans leur campement. Il était rentré, il s'en souvenait bien, puant et tremblant, dans la tanière des apprentis, à cause de sa rencontre avec un blaireau qui aurait pu lui être fatale. Il n'avait rien raconté aux autres sur Nuage de Silex, sauf à son frère, mais tout le monde avait su que c'était un blaireau qu'il avait rencontré.

" Écoute, je... Je ne suis pas dans ta tête. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Mais je veux comprendre. Et actuellement, vu l'anarchie que la dernière Assemblée a générée, il y a des pièces du puzzle qui m'échappent. Je ne vais pas te faire la leçon, ce n'est pas mon intention. Mais je voudrais simplement comprendre pourquoi tu ne t'es pas battu avec lui ?
- Lui ne voulait pas se battre contre moi. Sa sœur s'est faite tuer par les Lunar Pods et son Clan s'en fichait. "


Il parlait d'un ton lointain, alors que ces évènements étaient tous proches. Il ne voulait rien revivre, en fait. Les espoirs naïfs de Nuage de Silex l'avaient ému et l'émouvaient encore, même maintenant qu'il n'était plus de ce monde. Quel tas de monstres que ces écureuils qui lui avaient fait vivre ça.

Spoiler:
 

_________________
Crocs Nacrés hésite en darkgreen, à chaque fois que son frère,
Puissant Guépard, est saisi d'une idée géniale en
#666666

*clapclap Nix pour ce super boulot*

Je garde dans mon cœur le Nuage Nacré de Fira:
 
Des fleurs pour Uwny qui l'a dessiné avec son frère Puissant Guépard !:
 
Fira lapinise Nacnac, et... j'aime :
 
Nacnac dessiné par Crevette :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosée Nocturne
▬ Guerrière
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 17/08/2018

Carte d'identité
Âge: 28 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Alizé

MessageSujet: Re: Quand le soleil pointe sur l'horizon... [PV Crocs Nacrés] - end   10.09.18 14:47

Rosée ne voulait pas mettre son compère guerrier mal à l'aise, mais elle était consciente que sa quête de compréhension pouvait être mal perçue. Comment pourrait-elle lui en vouloir ? Elle se mêlait de choses qui de ne la regardaient pas, dans sa trop grande curiosité, et elle prenait le risque de blesser un bon élément du Clan. Alors pourquoi s'entêter ? Pour l'innocenter, d'une quelconque façon ? Elle n'aurait su le dire avec exactitude, mais elle ressentait ce lancinant besoin d'expliquer l'acte de Crocs Nacrés aux autres, afin d'éviter qu'il passe pour un traître aux yeux des siens. Les Lunar Pods avaient décidément semé une traînée de poudre funeste lors de leur arrivée. Enfin : La jeune chatte écouta les paroles du mâle en silence, acquiesçant d'un simple mouvement de tête lorsqu'il évoqua le "jour du blaireau". Il était difficile de ne pas s'en rappeler, il avait empesté le blaireau à des kilomètres à la ronde ! Ainsi, il connaissait déjà Nuage de Silex... Voilà qui expliquait sa réticence à se battre avec lui. En revanche, à l'évocation de la famille de l'ancien apprenti, la femelle coucha les oreilles sur son crâne. Bon sang, c'était horrible ! Pour elle qui plaçait en la famille une valeur incroyable, elle ne pouvait que trouver cruel qu'un meurtre reste impuni, et que l'on soit insensible à la douleur d'un jeune chat.

- Je vois... Les Lunar Pods sont décidément de sacrés oiseaux de malheur. J'ignore pourquoi le Clan des Étoiles nous les as envoyés, si ce n'est pour nous mettre à l'épreuve.

Et force était de constater que cette mise à l'épreuve fonctionnait, vu les dissensions que ces chats suiveurs d'une vieille femelle famélique avaient fait naître dans la forêt ! Pour la chatte grise, ils étaient la cause de tous les maux qui rongeaient la forêt, et il fallait les chasser de Cerfblanc. Mais ils n'étaient pas là pour philosopher sur les Lunar Pods, pas vrai ? En effet, la féline capta un mouvement non loin d'eux. Elle mit un petit coup de patte sur l'épaule de Crocs Nacrés pour attirer son attention, puis se colla ventre à terre, les moustaches en avant, à l'affût du moindre mouvement. Dans les broussailles, elle pouvait entendre les petits pas des minuscules griffes d'une souris. S'arrangeant pour ne pas se placer dans le sens du vent afin de ne pas révéler sa présence, elle attendit quelques instants le temps d'anticiper les mouvements du petit gibier, puis sauta dessus. Les branches du buisson l'éraflèrent légèrement, mais elle avait tuer sa proie sur le coup, avec une précision chirurgicale. Prenant la souris dans sa gueule, elle retourna en trottinant vers son compère de surveillance, sa queue haute confirmant sa fierté. Tranquillement, elle posa la souris devant le guerrier.

- Allez, un petit en-cas matinal te fera du bien. Il nous reste encore du chemin à faire pour la patrouille, alors autant prendre un peu de forces !

Certes, le Code du Guerrier leur enseignait que le Clan passait avant tout, mais en pleine patrouille, ils ne pouvaient guère se permettre de retourner sur leurs pas pour ajouter une proie au tas de gibier ! Ç'aurait été une attitude dangereuse et irresponsable. Ils n'auraient qu'à chasser pour le Clan au retour, pour l'heure, la matinée semblait calme, alors autant essayer de mettre le mâle de meilleur humeur. Sans autre forme de procès, la chatte croqua dans l'arrière-train joufflu de cette petite souris, la partageant volontiers avec le tigré qui l'accompagnait.

_________________

Dessin par Ifreann :keur:

Couleur d'écriture : Darkslateblue.

Mini-Rosée par Mili :keur::
 


Dernière édition par Rosée Nocturne le 10.09.18 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1394
Date d'inscription : 16/05/2016

Carte d'identité
Âge:
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: Quand le soleil pointe sur l'horizon... [PV Crocs Nacrés] - end   10.09.18 14:47

Le membre 'Rosée Nocturne' a effectué l'action suivante : Don des étoiles


'Chasse Vent' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crocs Nacrés
▬ Guerrier
avatar
Messages : 888
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 19
Localisation : Alwest

Carte d'identité
Âge: 24 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage du Vent

MessageSujet: Re: Quand le soleil pointe sur l'horizon... [PV Crocs Nacrés] - end   11.09.18 9:05

" Je vois... Les Lunar Pods sont décidément de sacrés oiseaux de malheur. J'ignore pourquoi le Clan des Étoiles nous les as envoyés, si ce n'est pour nous mettre à l'épreuve. "

Si c'était pour cette raison, l'épreuve, Crocs Nacrés l'avait superbement ratée. Les crocs serrés, il se sentait plus rouillé et plus apathique que jamais. Aussi n'entendit-il pas le bruit qui éveilla l'attention de la femelle et fut-il vaguement surpris de la voir chasser, efficacement en plus, à ce moment-là. Il respecta le silence nécessaire en pareilles circonstances mais repensait bien vite à ces trois petites qui, à cette heure, devaient sûrement dormir lovées contre leur mère, exactement là où il le pensait. Lui reprocheraient-elles, quelques lunes plus tard, la même chose que Brise Argentée ?

Saurait-on un jour que le sang d'un étranger coulait dans leurs veines également ? Il frissonna. Et quand il rouvrit les yeux, Rosée Nocturne revenait avec une souris à partager.

" Allez, un petit en-cas matinal te fera du bien. Il nous reste encore du chemin à faire pour la patrouille, alors autant prendre un peu de forces ! "

Il hésita une seconde à faire la cérémonie du partage, bien qu'à cette heure c'eût été tout à fait exotique. Il se demanda aussi s'ils ne feraient pas mieux d'attendre d'être plus loin du camp pour manger. En fait, il le réalisa quand Rosée Nocturne commençait à manger, il se sentait dégoûté et n'avait plus faim de rien. S'il finit par manger un petit morceau à son tour, ce fut plus parce qu'il s'y forçait, et parce qu'il se devait d'être un peu poli.

" Merci bien ! " grommela-t-il, l'air à moitié embarrassé, après que sa longue mastication ait pris fin.

On se sentait toujours mieux quand on avait mangé, mais il semblait l'oublier à la même vitesse qu'il le redécouvrait à chaque fois. Il songeait qu'il n'aurait peut-être plus souvent l'occasion de manger avec quelqu'un, lorsque sa mère aurait convaincu Étoile Vaillante qu'il fallait le chasser du Clan. Dans un petit frisson il se releva. Il n'avait peut-être plus beaucoup de temps devant lui, alors il ferait mieux de faire un effort pour... paraître irremplaçable.

Ça lui semblait si loufoque qu'il en sourit, tout seul, un peu amer. Au contraire, il devrait peut-être s'assurer qu'il était remplaçable, justement. Et qu'en tombant, il n'entraînerait personne dans sa chute. Tout naturellement, il s'inquiétait d'abord pour Puissant Guépard, puis pour ses chatons. Mais n'y aurait-il pas des hurluberlus comme Rosée Nocturne qui seraient capables de chercher absolument à recoudre une tête décapitée au-dessus d'un corps ?

" Tu sais que ma mère pense que je suis un traître ? " osa-t-il, toujours avec ce sourire amer et lointain, avant qu'ils reprennent leur route.

Sa mère, Tache d'If, la lieutenante. Elle avait donné sa chance à deux petits aux origines pourtant douteuses, et risquait de revenir à moitié sur sa décision d'un instant à l'autre. C'était incontestablement son droit, et le domaine où elle excellait le plus.

Celle-la même qui s'était ravie d'apprendre qu'il serait bientôt père.

" A mon avis elle va pas tarder à convaincre Étoile Vaillante si ce n'est déjà fait. "

Son frère avait essayé de lui dire qu'il avait lui-même parlé à Étoile Vaillante, mais il ne l'avait pas vraiment écouté, et ignorait encore que Cobra Royal et Rosée Nocturne avaient eux aussi déjà eu le temps d'ajouter leur grain de sel à l'édifice. Il était là, avec ce sourire forcé, un peu forcé de penser au grand vide du lendemain, à marcher pour une patrouille qui ne le sauverait pas.

" C'est mes petites qui seront contentes... Filles d'un traître hahaha ! Elles vont rigoler les pauvres chéries ! "

D'un traître doublé d'un sang-mêlé, même. Son rire nerveux reprit, entre deux légers frissons. Ça ne le détendait pas, ça ne faisait que le crisper d'avantage.

_________________
Crocs Nacrés hésite en darkgreen, à chaque fois que son frère,
Puissant Guépard, est saisi d'une idée géniale en
#666666

*clapclap Nix pour ce super boulot*

Je garde dans mon cœur le Nuage Nacré de Fira:
 
Des fleurs pour Uwny qui l'a dessiné avec son frère Puissant Guépard !:
 
Fira lapinise Nacnac, et... j'aime :
 
Nacnac dessiné par Crevette :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosée Nocturne
▬ Guerrière
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 17/08/2018

Carte d'identité
Âge: 28 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Alizé

MessageSujet: Re: Quand le soleil pointe sur l'horizon... [PV Crocs Nacrés] - end   14.09.18 14:36

Plus le temps passait, plus Rosée semblait se rendre compte d'une chose : La malaise de son compagnon de patrouille matinale était bien plus profond qu'un simple réveil de mauvaise humeur. Elle fronça imperceptiblement les vibrisses qui lui servaient de sourcils, terminant de partager sa souris avec lui avant d'en enterrer les os comme il était coutume de le faire. Puis, surgissant de nulle part, elle entendit Crocs Nacrés parler d'être considéré comme un traître. Elle redressa ses oreilles bien droites, se léchant les babines et y mettant un petit coup de patte.

- Je sais, oui. Mais nous sommes plusieurs à penser le contraire.

Elle se souvenait encore de l'aplomb avec lequel Puissant Guépard avait défendu son frère ! Les liens du sang étaient quelque chose d'irremplaçable et d'incompréhensible, quelquefois. Pour autant, elle réalisa rapidement que peu importe ce qu'elle pouvait dire, rien n'avait l'air de pouvoir faire réagir le guerrier tigré. Il semblait s'être engoncé dans son propre négativisme, et n'avoir aucun scrupule à s'y enterrer vif. Aussi, la chatte recula légèrement, mettant de la distance entre elle et le guerrier gris. Et ensuite ? Elle attendit. Puisqu'il s'était auto-persuadé de quelque chose, elle allait d'abord devoir le ramener à la raison. Et pour cela, elle avait la solution idéale : Au bout de quelques instants, elle se jeta littéralement sur le mâle, toutes griffes rentrées afin de ne pas le blesser, mais n'hésitant pas à lui donner un violent coup de tête sur l'épaule et à le pousser de toutes ses forces pour le faire tomber. Alors, les pattes de part et d'autre du tigré, elle reprit la parole avec une étonnante conviction.

- Veux-tu bien arrêter de dire n'importe quoi ? Tu n'es pas tout seul ! Puissant Guépard, moi... Même Cobra Royal ! Personne ne veut que tu partes, et si Tâches d'If a des soupçons, tu restes quand même son fils, alors je doute qu'elle te fasse jeter dehors sans autre forme de procès. Alors reprends-toi un peu !

Dans ses yeux verts brillait une lueur d'agacement, mais surtout, un éclat de détermination. Elle voulait le faire réagir, et qu'il se rende compte qu'il n'était pas seul dans ce combat. S'éloignant pour lui laisser l'espace de se redresser, elle le garda néanmoins à l'oeil, comme pour le surveiller. Si elle devait le secouer pour qu'il se reprenne en main, alors elle n'aurait aucun scrupule à le faire. Le Clan avait trop besoin des siens pour se permettre d'en perdre pour une bête erreur de jugement ! Certes, la forêt avait connu une vague de violence avec l'arrivée des Lunar Pods, mais ce n'était pas pour autant que le Clan devait se déliter. Non, elle allait lui prouver que lui aussi, à sa manière, était indispensable... Surtout à ses filles ! Elle n'osait pas imaginer l'état dans lequel seraient les petites en apprenant cette conversation.

_________________

Dessin par Ifreann :keur:

Couleur d'écriture : Darkslateblue.

Mini-Rosée par Mili :keur::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crocs Nacrés
▬ Guerrier
avatar
Messages : 888
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 19
Localisation : Alwest

Carte d'identité
Âge: 24 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage du Vent

MessageSujet: Re: Quand le soleil pointe sur l'horizon... [PV Crocs Nacrés] - end   14.09.18 22:06

C'était bête, c'était affreux de se laisser ronger par la peur, mais ne pouvait-on pas rire de ce qu'il y avait de plus bête et de plus affreux ? N'était-il pas au fond un véritable bouffon, grotesque pantin de chiffon, qui pendait au gré du vent et des saisons ? Piètre rire pour un piètre spectacle, mais il riait, et il ne pouvait pas s'arrêtait.

Peut-être était-ce pour cette raison que Rosée Nocturne arrivait sur lui, pour lui heurter l'épaule et le plaquer au sol. Peut-être espérait-elle que son rire l'y étouffe. Peut-être voulait-il s'étouffer. Mais non, il s'immobilisa lentement, et ses tremblements cessèrent ainsi que sa crise de nerfs. Ces fantômes reviendraient, on ne les chassait jamais vraiment, mais en général, ils préféraient l'atteindre lorsqu'il était seul.

Et quand on avait une amie plaquée sur soi, quand on sentait son odeur aussi fort et qu'on voyait le noir de son pelage aussi clairement, on n'était plus tout à fait assez seul pour attirer les fantômes.

" Veux-tu bien arrêter de dire n'importe quoi ? Tu n'es pas tout seul ! Puissant Guépard, moi... Même Cobra Royal ! Personne ne veut que tu partes, et si Tâches d'If a des soupçons, tu restes quand même son fils, alors je doute qu'elle te fasse jeter dehors sans autre forme de procès. Alors reprends-toi un peu ! "

Quelques mots épars le marquèrent. Cobra Royal... Celui qui savait. Celui qui n'avait qu'à ouvrir la bouche pour les détruire, lui, ses petites, et son Guépard de frère. Que souhaitait-il vraiment, au fond ? Que pouvait-on souhaiter d'un comme-lui ? Si Tache d'If a des soupçons... Elle n'avait plus de soupçons, seulement des certitudes, et des certitudes malheureusement plutôt fondées... Il décevait fatalement toute la confiance qu'on choisissait de placer en lui... Pourquoi lui donner plus ? Tu restes quand même son fils... Il ne l'avait jamais été... Et si ça se savait, et si ça se savait... Et quand ça se saurait...

Comme il ne bougeait plus, les yeux clos par la terreur, ça ne servait plus à rien de le bloquer. Elle s'écarta, et quelques secondes plus tard, il se redressait.

" Tu risques pas de gagner grand-chose à te mêler de tout ça. " bougonna le guerrier, en guise d'avertissement.

Le chemin qui l'avait conduit jusque là devait être banni et abandonné. Balisé comme un piège dangereux et grossier dans lequel seul un imbécile avait pu tomber. Reprenant sa marche, il regrettait chaque seconde où il n'était pas seul et où il trompait quelqu'un de plus en marchant.

" Bizarre l'odeur... " reprenait-il ensuite, en reniflant par terre. Ce n'était pas une proie, quelqu'un était passé par ici.

" Ils s'en foutent de nos frontières... " déduisait-il à voix basse. L'étranger était parti depuis longtemps, mais il ne voulait jamais parler fort.

_________________
Crocs Nacrés hésite en darkgreen, à chaque fois que son frère,
Puissant Guépard, est saisi d'une idée géniale en
#666666

*clapclap Nix pour ce super boulot*

Je garde dans mon cœur le Nuage Nacré de Fira:
 
Des fleurs pour Uwny qui l'a dessiné avec son frère Puissant Guépard !:
 
Fira lapinise Nacnac, et... j'aime :
 
Nacnac dessiné par Crevette :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosée Nocturne
▬ Guerrière
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 17/08/2018

Carte d'identité
Âge: 28 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Alizé

MessageSujet: Re: Quand le soleil pointe sur l'horizon... [PV Crocs Nacrés] - end   16.09.18 16:49

La jeune chatte ne savait plus quoi faire. Elle avait essayé de le faire réagir, mais le mâle s'était contenté de se laisser choir sur le côté, les yeux clos. Et autant dire que cette vision ne manqua pas de toucher la féline. En effet, elle fit un bond d'effroi en arrière, lui libérant le passage. Dépitée, elle l'écouta lui répondre comme si elle n'en n'avait rien à faire, et elle baissa les oreilles d'incompréhension.

- Que tu le veuilles ou non, j'y suis déjà mêlée.

Depuis l'instant où elle était allée plaider la cause du guerrier gris auprès de leur cheffe, elle avait été mêlée à cette histoire. La queue et la tête basses, elle marcha un instant au rythme du mâle avant de soupirer, troublée dans sa réflexion par ce que lui disait le mâle. Une odeur ? Elle approcha son museau du sol, moustaches en avant et huma l'air, se rendant compte que l'odeur était plutôt ancienne, donc sans doute déjà signalée par une autre patrouille. Pourtant, elle ne parvenait pas à reconnaître cette piste, et cela l'intriguait quelque peu. Elle secoua cependant la tête avant de reposer ses yeux émeraude sur le guerrier tigré avec qui elle marchait.

- Ce n'est pas une piste fraîche, elle a dû déjà être signalée au camp. On ne risque rien. Et si on le sent à nouveau, on saura l'accueillir à la manière du Clan du Vent.

Cet excès de patriotisme redonna un peu confiance à la femelle, quand bien même elle ne parlait pas bien fort elle non plus. Elle resta silencieuse le temps qu'ils longent la frontière, gardant dans le nez les relents de cette odeur inconnue, mais sitôt que cette dernière se fut estompée et qu'ils se furent éloignés un peu, la féline reprit la parole.

- Crocs Nacrés, tu te comportes comme un vieux chat. Je t'ai plaqué au sol et tu t'es laissé faire, comme si tu attendais la fatalité. On aurait dit un chat domestique en train de se faire gronder par ses humains... Mais tu vaux mieux que ça. Je te connais. Je sais que tu te bats bien, que tu donnerais ta vie pour tes filles, pour ton Clan. Alors bon sang... Ressaisis-toi. Ou parle-moi de ce qui te tracasse autant. Te voir dans un tel état m'inquiète, et si je me doute que tes soupçons à l'encontre de Tâches d'If doivent te mortifier, je n'arrive pas à croire que ce soit la seule raison.

Le début de sa phrase avait été d'une froideur calme, presque coupante, mais dès lors qu'elle avait commencé à vanter les qualités du guerrier, elle s'était montrée plus chaleureuse. Elle ignorait ce qui le poussait à se dévaloriser autant, mais elle avait envie de l'aider. Elle n'était pas du genre à essayer de l'avoir avec un règne de la terreur quelconque, elle avait trop bon fond pour être méchante gratuitement... Mais elle n'aurait pas de scrupule à déclencher un combat avec le matou gris si cela pouvait lui remettre le cerveau entre les oreilles. D'ailleurs, comme pour le rassurer, elle lui mit un petit coup de langue sur la joue, avant d'accélérer un peu le pas pour prendre un peu d'avance et le laisser méditer sur ses paroles. Si il en avait besoin, elle saurait se montrer être une alliée de confiance. Ils se connaissaient depuis qu'ils étaient chatons, alors elle lui devait bien ça, il n'y avait pas d'âge pour se rapprocher les uns des autres et resserrer les liens !

_________________

Dessin par Ifreann :keur:

Couleur d'écriture : Darkslateblue.

Mini-Rosée par Mili :keur::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crocs Nacrés
▬ Guerrier
avatar
Messages : 888
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 19
Localisation : Alwest

Carte d'identité
Âge: 24 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage du Vent

MessageSujet: Re: Quand le soleil pointe sur l'horizon... [PV Crocs Nacrés] - end   16.09.18 18:47

" Que tu le veuilles ou non, j'y suis déjà mêlée. "

C'était bizarre de l'entendre. Rosée Nocturne serait-elle la prochaine qui souffrirait par sa faute ? Était-elle en train de grappiller une place dans la liste de ses remords et de ses peurs ? Vite, il crut que la chatte noire se reconcentrerait enfin sur la patrouille lorsqu'elle vérifia à son tour la piste. Mais elle se contenta de commenter à voix basse :

" Ce n'est pas une piste fraîche, elle a dû déjà être signalée au camp. On ne risque rien. Et si on le sent à nouveau, on saura l'accueillir à la manière du Clan du Vent. "

Elle avait l'air d'y croire, aussi fit-il un effort pour sourire, mais il restait lointain, démotivé, courbaturé. Ils continuèrent un instant de longer la frontière, dans un silence froid mais sûr. Son avancée restait crispée, si bien qu'entendre Rosée Nocturne intervenir de nouveau le fit un peu sursauter :

" Crocs Nacrés, tu te comportes comme un vieux chat. Je t'ai plaqué au sol et tu t'es laissé faire, comme si tu attendais la fatalité. On aurait dit un chat domestique en train de se faire gronder par ses humains... Mais tu vaux mieux que ça. Je te connais. Je sais que tu te bats bien, que tu donnerais ta vie pour tes filles, pour ton Clan. Alors bon sang... Ressaisis-toi. Ou parle-moi de ce qui te tracasse autant. Te voir dans un tel état m'inquiète, et si je me doute que tes soupçons à l'encontre de Tâches d'If doivent te mortifier, je n'arrive pas à croire que ce soit la seule raison. "

Quand on parlait aussi mal que lui, on se taisait plutôt que d'échouer à tenter d'expliquer les subtiles impressions et les cruels ressentis, qui, tout au long de la vie, se tissaient souvent à partir de vide, ou de toute autre matière première parfaitement impalpable. Elle n'était pas lui, et elle ignorait tout de ce qu'il avait déjà perdu, car la jeunesse n'était qu'un ramassis de certitudes absurdes que le temps balayait peu à peu. Et Rosée Nocturne avait beau avoir quitté la pouponnière quatre lunes avant lui, elle était tout de même parvenue à conserver beaucoup des espoirs que lui n'avait plus. Elle avait raison, il se comportait comme un vieux chat, mais il ne souhaitait à personne de devoir l'imiter si vite. Et puis l'avenir de trop de chats qu'il aimait dépendait de son silence.

La douceur de son amie était touchante, mais ne pouvait trouver qu'une réponse ferme. D'autant plus ferme d'ailleurs qu'il se sentait incapable de parler avec l'élégance et le charme qu'utilisaient la plupart de ses semblables pour satisfaire les esprits que leurs réponses ne sauraient rassasier.

" Tu sais, si on s'attarde, on n'est pas prêts de rentrer... et je pense pas devenir plus convainquant en traînant davantage... "

" Alors on continue, s'il te plaît ? " était le message subliminal. Il regardait un peu partout, les oreilles tendues, et une idée toute simple et parfaitement exacte lui vint.

" En fait je vais très bien, quand je suis concentré et que je travaille. "

Mais c'était une torture de s'arrêter pour réfléchir. Une torture qu'il esquivait autant que possible, mais qui ne disparaissait jamais vraiment.

Spoiler:
 

_________________
Crocs Nacrés hésite en darkgreen, à chaque fois que son frère,
Puissant Guépard, est saisi d'une idée géniale en
#666666

*clapclap Nix pour ce super boulot*

Je garde dans mon cœur le Nuage Nacré de Fira:
 
Des fleurs pour Uwny qui l'a dessiné avec son frère Puissant Guépard !:
 
Fira lapinise Nacnac, et... j'aime :
 
Nacnac dessiné par Crevette :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosée Nocturne
▬ Guerrière
avatar
Messages : 102
Date d'inscription : 17/08/2018

Carte d'identité
Âge: 28 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Alizé

MessageSujet: Re: Quand le soleil pointe sur l'horizon... [PV Crocs Nacrés] - end   16.09.18 20:47

Plus leur patrouille avançait et plus le soleil se levait, plus Rosée commençait à douter de pouvoir soutirer autre chose du matou que des grognements indistincts et des piques. Sans doute n'était-il pas dans un bon jour... Tout du moins, c'était ce que la guerrière espérait, sans quoi elle ne manquerait pas de lui mettre un coup de griffe bien placé. Lorsqu'elle entendit sa "réponse", elle roula les yeux au ciel, perplexe. Très bien, puisqu'il voulait s'enfoncer dans son malheur et s'apitoyer sur son sort, tant pis !

- Mais oui, bien sûr, tu vas bien, et demain nous aurons des truites dans les arbres. Enfin. C'est ton choix de ne rien dire, mais sache que tu auras toujours une oreille attentive en cas de besoin.

Elle releva la queue dans un accès de fierté, se remettant à trottiner un peu plus en avant. Ils avaient bientôt fait le tour de leur circuit de patrouille et elle s'arrêta pour marquer leur territoire sur un petit buisson desséché à la frontière, les rayons du soleil leur promettant déjà une chaude journée. Alors qu'elle s'éloignait du dit buisson, elle perçut un mouvement dans les feuillages... Là, non loin d'eux, un corbeau un peu trop sûr de lui s'était posé, manifestement à la recherche de quelconques baies ou cadavres. Se plaquant ventre à terre, la féline avança à pas feutrés, silencieuse, s'arrangeant pour ne pas être dans le sens du vent... Elle s'apprêtait à sauter quand une brindille craqua un peu plus loin, arrachant un croassement à l'oiseau. Tentant le tout pour le tout, elle bondit en avant, mais rata le volatile de quelques centimètres, ce dernier s'envolant rapidement alors qu'elle pestait entre ses dents. Les oreilles couchées, elle soupira, avant de jeter un regard en arrière pour s'assurer que son compagnon ne lui faussait pas compagnie.

- On dirait que nos frontières sont respectées... Autant chasser un peu avant de rentrer au camp, monsieur "tout va bien".

Bien entendu, ce n'était pas de la pure méchanceté : Elle ne se le serait jamais permis ! Non, elle le taquinait simplement, comme si leur petit malentendu était déjà oublié. Elle continua donc de suivre le chemin de leur ronde habituelle, les oreilles à l'affût et bougeant dans tous les sens pour attraper quelque chose. Après tout, elle avait partagé une souris avec le mâle en guise de petit déjeuner, mais le Clan avait toujours besoin de gibier, alors elle entendait bien leur en rapporter aussi !

_________________

Dessin par Ifreann :keur:

Couleur d'écriture : Darkslateblue.

Mini-Rosée par Mili :keur::
 


Dernière édition par Rosée Nocturne le 16.09.18 20:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1394
Date d'inscription : 16/05/2016

Carte d'identité
Âge:
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: Quand le soleil pointe sur l'horizon... [PV Crocs Nacrés] - end   16.09.18 20:47

Le membre 'Rosée Nocturne' a effectué l'action suivante : Don des étoiles


'Chasse Vent' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crocs Nacrés
▬ Guerrier
avatar
Messages : 888
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 19
Localisation : Alwest

Carte d'identité
Âge: 24 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage du Vent

MessageSujet: Re: Quand le soleil pointe sur l'horizon... [PV Crocs Nacrés] - end   17.09.18 0:15

" Mais oui, bien sûr, tu vas bien, et demain nous aurons des truites dans les arbres. Enfin. C'est ton choix de ne rien dire, mais sache que tu auras toujours une oreille attentive en cas de besoin. " s'énervait finalement la guerrière.

Il préférait s'en vouloir de ça que mettre à la lumière tout ce qui devait rester à l'abri dans l'ombre. Était-ce vraiment de l'égoïsme ? Il chassa ce sournois questionnement de son esprit d'un geste sec de la queue. Ne plus penser, ne plus réfléchir, sinon il était cuit. Au lieu de ça, le guerrier tigré observait son amie qui avait senti une proie. Elle avait de la chance, de laisser si facilement absorber par ce qu'elle faisait. Elle, tout comme son frère, faisait partie des chats qui semblaient toujours plus vifs que lui ne le serait jamais. Il avait bien du mal à les imaginer parasités et paralysés par le doute et par l'angoisse. D'une certaine façon, ils étaient purs, eux.

Le corbeau s'envola, interrompant sa silencieuse observation, et ils se rejoignirent vite en poursuivant leur chemin. Ils avaient presque fini, ils pourraient tout à fait rentrer et mettre fin à cette patrouille. Mais maintenant qu'il s'était réveillé, pouvait-il vraiment penser retrouver le sommeil avant d'entraîner Nuage du Vent ? Qu'avait-il à faire, au fond, avant le réveil de son apprenti ?

Il resterait tout seul dans son coin à chasser ?

" On dirait que nos frontières sont respectées... Autant chasser un peu avant de rentrer au camp, monsieur "tout va bien". "

Maligne. Il eut un hochement de tête approbateur et un regard un peu las. Comme si ça le fatiguait d'admettre qu'elle avait raison, alors qu'au fond, il n'ignorait pas qu'échapper à la solitude lui ferait du bien. Mais il ne pouvait pas chasser trop vite. Il fallait d'abord qu'il accepte tout à fait de rester réveillé. Quelques longs étirements et un bâillement qu'il ne s'était jamais permis précédèrent ainsi son avancée silencieuse dans les landes, aux côtés de Rosée Nocturne.

C'était l'aube. L'herbe était humide, et les oiseaux commençaient tout juste à chanter. Parmi eux, une grive se croyait à l'abri derrière un brin d'herbe. Elle réveilla un sourire de prédateur chez le guerrier, qui progressa lentement jusqu'à elle, en prenant garde à limiter au strict minimum les vibrations provoquées par ses pas. Il essayait pour cela d'être léger, léger comme s'il n'avait ni vie ni problèmes, comme s'il avait disparu sans avoir dérangé personne. Une onde froide, dont le souffle chaud et léger se confondait avec vent.

La proie fut sienne, et un petit ronronnement de plaisir accompagnait sa prière silencieuse en direction du Clan des Étoiles. Bond du Lièvre était monté là-bas, lui aussi... Mais ce n'était qu'un pincement au cœur. Le chasseur au fond de lui n'était jamais triste. Et c'était même rayonnant qu'il saisissait sa proie entre ses crocs, pour la poser à un endroit où il serait facile de l'enterrer.

Spoiler:
 

_________________
Crocs Nacrés hésite en darkgreen, à chaque fois que son frère,
Puissant Guépard, est saisi d'une idée géniale en
#666666

*clapclap Nix pour ce super boulot*

Je garde dans mon cœur le Nuage Nacré de Fira:
 
Des fleurs pour Uwny qui l'a dessiné avec son frère Puissant Guépard !:
 
Fira lapinise Nacnac, et... j'aime :
 
Nacnac dessiné par Crevette :
 


Dernière édition par Crocs Nacrés le 17.09.18 10:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1394
Date d'inscription : 16/05/2016

Carte d'identité
Âge:
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: Quand le soleil pointe sur l'horizon... [PV Crocs Nacrés] - end   17.09.18 0:15

Le membre 'Crocs Nacrés' a effectué l'action suivante : Don des étoiles


'Chasse Vent' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quand le soleil pointe sur l'horizon... [PV Crocs Nacrés] - end   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le soleil pointe sur l'horizon... [PV Crocs Nacrés] - end
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi... A-t-on un point de côté quand on court ?
» Lunettes de soleil.
» CPAM POINTE A PITRE, tu ne me fais pas rire quand tu me demandes des sous que tu ne m'as jamais versés !
» Quand l'éducation "alternative" isole...
» Quand mon retour provoque l'apocalypse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN :: Au commencement :: Archives :: RPG-