Thème VI - Thème Clan de la Rivière
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Briser les promesses | Secret du Firmament

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jaguar d'Opale
▬ Guerrière
avatar
Messages : 271
Date d'inscription : 02/05/2017

Carte d'identité
Âge: 12 Lunes (Décembre 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Briser les promesses | Secret du Firmament    27.11.18 20:34

Le Clan des Étoiles jubilait, depuis quelques jours déjà.
Les guérisseurs et leurs apprentis n’étaient qu’au nombre possible de huit au sein de tout les Clans réunis. Huit chats parmi tant d’autres auxquels les Étoiles confiaient leurs secrets, leurs destins. Huit chats soigneusement sélectionnés afin de s’assurer que jamais ils ne brisent la promesse. Huit chats, piliers de leurs Clans, sur lesquels reposaient leur survie.
L’un de ces chats avait brisé cette promesse.

Mirage du Désert n’avait pas réagit lorsqu’elle avait apprit l’identité de ce dernier. Elle avait gardé le silence, clignant lentement des yeux, inébranlable. Son coeur se serra malgré tout.
Il se serra d'autant plus lorsqu’elle réalisa qu’elle n’était pas étonnée. Elle connaissait Nuage - Non, Secret du Firmament depuis qu’elle était née. Elle l’avait couvé comme l’un de ses propres enfants, l’avait conseillé parfois, et avait même assisté au jour où la petite siamoise avait décidé de changer de voie - quittant celle des guerriers pour la plus sacrée des guérisseurs.
Tu es pourtant celle qui a choisi, Secret du Firmament, en toute connaissance de cause, alors pourquoi?

Il était peut-être encore trop tot pour que la jeune guérisseuse en soit consciente - quoi qu’elle savait reconnaitre les signes chez les autres - mais tout naturellement, puisqu’elle était dans la fleur de l’age et donc particulièrement fertile, celle-ci portait des enfants.
Que deviendraient-ils? Seraient-ils seulement heureux, acceptés au sein du Clan? Le Clan du Tonnerre, si souvent brimé pour ne jamais vraiment respecter les Étoiles et le Code du Guerrier, se reconstruisait doucement depuis la fin des Lunar Pods et la mort d’Étoile de Suie. Seraient-ils prêts à accepter en leur sein un nouvel écart?

La décision avait été prise d’appliquer les sanctions réservées à ces rares cas de haute trahison. Tout lien avec le Clan des Étoiles serait rompu. Plus jamais Secret du Firmament ne communiquerait avec les Étoiles. Elle serait aveugle, et son Clan en subirait les conséquences. Aucune confiance ne pouvait être accordée à ceux qui avaient trahi le Clan des Étoiles.
Ce soir serait la dernière nuit où Mirage du Désert pourrait la voir. Après cela, plus jamais elle ne reverrait son visage. Plus jamais elle n’entendrait sa voix. Secret du Firmament avait fait son choix, et elle ne pouvait plus reculer, désormais.

En dépit de leur colère, les Étoiles brillaient ce soir là, et c’était donc un temps tout particulièrement propice pour lui rendre une dernière visite. Mirage du Désert s’avança dans le territoire des Étoiles, s’éloignant de son centre. Elle rejoignait une zone plus sombre, plus froide, au vent et à l’air humide et odorant. S’ils étaient encore sur le territoire du Clan des Étoiles, ils se rapprochaient de la Forêt Sombre. C’est près de cette frontière que Mirage du Désert rencontrerait le rêve de Secret du Firmament.

La femelle couleur sable teinté d’étoile tendit le cou, espérant apercevoir son amante de l’autre côté, dans cette horrible forêt sombre qui était désormais sa prison. Mais Secret du Firmament avait sans doute du finir par s’endormir, et la jolie guerrière savait qu’elle n’avait pas vraiment de temps devant elle. Cette nuit serait la dernière, elle ne pouvait gâcher aucune seconde.

Elle s’avança vers elle, sans aucune pitié dans le regard. Rien d’autre qu’une pointe de tristesse et un peu de déception. Accepter de ne plus jamais voir celle qu’elle avait pu considérer comme sa propre fille lui brisait le coeur.
« Secret du Firmament », appela-t-elle de sa douce voix. Comment lui annoncer pareille sentence? Ô, sans doute était-elle déjà consciente des conséquences.
Elle s’approcha de la siamoise, lui offrant une étreinte après une courte hésitation. Elle avait tant grandit, même si peu de temps après son départ vers les Étoiles.
« Secret du Firmament… est-ce que ça valait vraiment la peine, de tout perdre pour une simple nuit? »
Coup de Foudre est un idiot, aurait-elle voulu continuer. Il t’oubliera d’ici quelques lunes, ira en voir une autre sans aucun remord. Tu n’es rien d’autre qu’un jeu pour lui, et tu le sais, Secret du Firmament. Alors pourquoi?


code couleur : #ff6666

_________________
#6666ff

Jaguar d'Opale par Nix  :keur:
Spoiler:
 


merci Rui omg?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Secret du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 641
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 25
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 22 lunes (déc 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuit Hivernale

MessageSujet: Re: Briser les promesses | Secret du Firmament    28.11.18 10:40


Briser les promesses

La siamoise peinait à trouver le sommeil, sa folle nuit avec Coup de Foudre rester là, dans sa tête, et petit à petit, elle réalisait que la miraculeuse plante n'était sans doute qu'un mirage. Inexistant ce droit à un peu de bonheur, comme les autres. Et ce n'était pas Nuit Hivernale qui serait d'un grand secours, la Birmane peinait toujours à retrouvée ses marques, comme si depuis la lune rouge, une partie de sa lucidité s'était envolée. Son regard froid paraissait parfois même, presque mort de l'intérieur et la jeune féline frémissait d'angoisse en réalisant que la tâche de veillait sur les siens reposait un peu plus chaque jour, sur elle. Oh elle savait soignée, elle avait appris et les mises bas, quoi que toujours angoissante, ne lui faisait plus aussi peur. Quant aux plaies, n'avait elle pas déjà eu son lot de grandes batailles à refermer, entre cette maudite lune rouge et l'attaque du clan du vent au sein même de leur camp ? Mirage du Désert apparut au moment où, se croyant encore éveiller, elle songeait à elle. Aussitôt, le décor autour d'elle changea, pour paraître moins austère, moins froid mais pas beaucoup plus chaleureux. Elle rêvait !

Le regard de sa mère de cœur était triste, déçue peut-être et la siamoise voulu reculer d'un pas. Car au fin fond de son cœur, elle savait, là, cacher dans son esprit, elle savait. Mais elle ne bougea pas et si ses pattes frémirent, elle plongea avec délice sa tête dans l'étreinte brève de l'étoile, sans y trouver rien d'autre qu'un parfum de pierre froide, le même que celui de la pierre de lune. Sa voix rester coincé dans sa gorge, tant et si bien qu'elle ne pouvait exprimée à la chatte sable sa joie de la revoir, pure, loin des affreuses blessures qui avaient noircit la fin de la vie de l'ancienne Vent du Désert. Et la suite fut un coup de massue. Ses oreilles s'agitèrent doucement alors qu'elle fit un effort pour soutenir le regard de la chatte.

- Tout perdre ... alors c'est ce qu'elles ont décidés hein ... Pas le droit à une simple nuit pour moi-même, une seule nuit où je n'avais pas besoin de réfléchir ...
Un long frisson fit redresser sa fourrure sur son échine, elle avait toujours sus, il était temps d'en payer les conséquences, soit. Ce ne serait pas le premier écart de son clan et le Tonnerre était toujours là, pas vrai ? Elle se força a sourire, un sourire triste pourtant qui n'atteignit pas son regard saphir. Oui, ça en valait la peine, d'être heureuse, vraiment, même rien qu'un peu ... Connaître autre chose que l'ignoble surnom de brouteuse d'herbe, ne pas juste être celle qu'on va voir quand on a un petit bobo mais être Firmament, vraiment, pleine et entièrement elle-même. Après un instant, elle ajouta, juste pour elle-même.

- Il a peut-être raison au final ... mais ... Je serai toujours là pour mon clan, tu le sais ça, hein ?
Et son regard se chargea de larme, de reproche peut-être parce que Mirage était celle qui venait lui annoncer le pire. Les étoiles étaient en train de lui tourner dos, mais pouvait elle lui prendre jusqu'à son savoir ? Si tel était le cas, alors elle ne serait plus rien, mais si les remèdes rester ancré dans sa mémoire, alors elle serait la brouteuse d'herbe du clan, celle qu'on continue d'aller voir pour les petits bobo. S'il lui rester au moins ça, alors sa vie ne serait pas inutile. Oh comme il aurait sans doute mieux valu que Petit Grizzly ne soit pas mort-né mais que ce soit elle. Oh comme Vautour en aurait été plus heureux, et le clan tout entier peut-être même. Et si ... Mais ses pensées s'entrechoqués, alors que son corps lui, menaçait de s'effondrer. Un seul écart et la sentence devenait sans appel. Qu'en était il de la pitié des étoiles, était elle, elle aussi, un mirage ?

Oh que sa mentor l'avait mise en garde, des visions d'apocalypse, des étoiles juste là pour leur apprendre le pire. Elle avait accepter tout ça, parce que jusqu'à là, elle n'avait rien compris. Parce qu'elle avait cru trouver sa place. Illusion de plus, frauduleux mirage qui la réduisait à n'être rien. Puisqu'on venait de le lui dire, cela valait il la peine de tout perdre ? Mais même sachant tout ça, même le comprenant, sa réponse rester oui. Oui, cela en valait la peine de découvrir qui était réellement Coup de Foudre et oui, elle le croyait toujours, d'aider le bengal à ré-apprendre à s'attacher. Avait elle délaisser les siens pour autant, elle n'en avait pas l'impression ...

_________________

Merci Louaseau :keur:

Firma la belle <3:
 


Merci Plume pour la cute Firma :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaguar d'Opale
▬ Guerrière
avatar
Messages : 271
Date d'inscription : 02/05/2017

Carte d'identité
Âge: 12 Lunes (Décembre 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: Briser les promesses | Secret du Firmament    28.11.18 12:17

Le Clan des Étoiles était habituellement plein de vie, paradoxalement, dénué de tout tourment. C’était un véritable paradis, au premier sens du terme, destiné à offrir aux chats de tout les Clans un repos presque éternel - jusqu’à ce qu’ils soient oubliés définitivement des vivants.
Il était ce soir là sans saveur.
Mirage du Désert observait Secret du Firmament droit dans les yeux, comme une mère réprimant son enfant venant de commettre une bêtise. Comme une mère réalisant que celui-ci grandissait, devenait indépendant, et que désormais elle ne pouvait plus rien pour lui. Qu’il commettrait des erreurs toute sa vie, comme n’importe quel mortel, mais qu’elle ne pourrait plus jamais les couvrir.
Étoile parmi les Étoiles, Mirage du Désert aurait tant aimé prendre sa défense, plaider l’amour qui lui manquait, mettre ses ancêtres devant la réalité des choses - la pauvre, pauvre Secret du Firmament, qui avait grandit avec une mère que l’on pourrait qualifier d’abusive, ne faisait que rechercher un tant soi peut d’amour après tout les drames qu’elle venait de traverser.
Pourtant, elle n’avait même pas essayé. Elle savait parfaitement que c’était inutile, rien d’autre qu’un peu de salive gaspillée pour un plaidoyer qui ne ferait qu’amener de la colère et de la frustration là où personne ne le méritait. Mais elle savait d’autant plus que le rôle des guérisseurs étaient sacrés. Qu’ils s’engageaient sur cette voie en toute connaissance de cause. Que le crime que Secret du Firmament avait connu était irréparable et impardonnable.
C’était une confiance brisée, ruinée, réduite en miette. Plus rien ne serait jamais comme avant.

« Tout perdre ... alors c'est ce qu'elles ont décidés hein ... Pas le droit à une simple nuit pour moi-même, une seule nuit où je n'avais pas besoin de réfléchir ... »

Elle écouta la guérisseuse silencieusement, buvant chacune de ses paroles, tout en sachant qu’elles seraient les dernières. En avait-elle vraiment conscience? Plus les secondes, ô combien précieuses, passaient, moins Mirage du Désert en avait l’impression.
Non, c’était impossible. Secret du Firmament ne comprenait pas à quel point les conséquences allaient être lourdes.
La femelle de sable regarda son ventre qui avait conservé ses formes de vierges. Elle savait parfaitement que ça ne durerait pas. Bientôt, il s’arrondirait, et elle porterait sur elle une odeur constante de lait. Les reines expérimentées reconnaitraient bien vite les signes avant-coureur. Puis finalement, la vérité serait dévoilée au Clan tout entier. Ces chatons grandiraient avec comme fardeau les erreurs de leur mère, et n’auraient jamais accès à une vie épanouie.
Réalises-tu seulement, Secret du Firmament, que tu ne seras pas la seule à être punie pour tes actes, mais bien le Clan du Tonnerre tout entier?
Non. La réponse était non. C'était désormais sûr et certain.

Bien que guérisseuse, elle n'en restait pas moins une adolescente - jeune adulte, se cherchant elle-même et cherchant les autres, pensant déjà tout connaitre du vrai et grand amour. C'était faux, et Coup de Foudre le savait. Coup de Foudre avait abusé de sa jeunesse et de sa naïveté, elle en était sûr. Ce guerrier, bien trop curieux pour la sécurité de son Clan, qui se jouait bien des règles et qui ferait tout - et bien tout - pour chercher à assouvir ses besoins perpétuels de connaissance.
Elle l'avait aimé, vivante, en tant qu'ami. Elle réalisait qu'elle ne l'avait jamais compris, et Secret du Firmament non plus. Personne, dans le Clan du Tonnerre, ne le comprendrait jamais vraiment.

« Oui, ça en valait la peine, d'être heureuse, vraiment, même rien qu'un peu ...
- Ce n'était pas le bonheur, Secret du Firmament. Ce n'était qu'une illusion. Ce n'était qu'un mirage. Et bientôt, très vite, il finira par s'évaporer. Coup de Foudre finira par t'oublier, si tôt qu'il aura trouvé une nouvelle source d'intérêt... »

Mirage du Désert murmura ses mots, presque inaudibles. Elle aussi avait aimé jouer avec le coeur des hommes et des femmes. Elle aussi, même si elle n'avait jamais manqué d'amour, avait recherché longtemps ce bonheur qui la rendait heureuse. Et il lui avait fallut mourir pour réalisé à quel point, ô, ces petits instants de danse le temps d'une nuit avaient été terriblement insignifiants. Ils n'avaient jamais été l'essentiels, ni la plus grande preuve d'amour. Mirage du Désert n'avait jamais aimé un homme. Elle avait été amoureuse d'Étoile de Suie, dont elle serait éternellement séparée - et les souvenirs des instants passés ensemble, l'odeur de sa fourrure lorsqu'elle dormait contre elle, les courts moments de chasse étaient les plus précieux qu'elle gardait en mémoire. Le reste n'était qu'artifice. Elle chérissait ses souvenirs du plus profond de son coeur, venant parfois à la limite de son territoire, passant des heures face au vent sombre de la forêt ténébreuse, espérant pouvoir au moins entendre sa voix ou apercevoir son pelage. Ce n'était encore jamais arrivé.

« Il a peut-être raison au final ... mais ... Je serai toujours là pour mon clan, tu le sais ça, hein ?
- Ô ma jolie, si jolie Firmament... ton travail ne se limitait pas à soigner les membres de ton Clan dans l'indifférence... »

Et pourtant, c'était désormais le destin auquel elle serait soumise pour le restant de ces jours. Incapable de rêver, incapable de chasser. Son Clan serait le seul et l'unique aveugle aux prophéties.

« Comment feras-tu, le jour où Nuit Hivernale viendra à disparaitre ou prendre sa retraite, si un évènement tel que celui des Lunar Pods se produisait à nouveau un jour? Comment préviendras-tu ton Clan, si tu ne sais rien? Comment réagiras-tu, impuissante, alors que tu aurais pu le prédire si tu n'avais pas... Ô, Secret du Firmament, comment feras-tu pour ne pas te perdre...? »

Mirage du Désert inspira profondément. Un rictus traduisait sa profonde tristesse. Il était trop tard pour lui faire la morale. Si j'avais été plus présente, si je t'avais montré plus d'amour, aurais-je pu changer les choses?
Elle n'avait, d'autant plus, pas le temps de tergiverser. Secret du Firmament pourrait se réveiller à n'importe quel instant. Elle ne maitrisait pas ces choses chez les mortels, et ne pourrait prédire quand ce moment arriverait. Il pourrait survenir dans une seconde, ou dans des heures... Ça ne dépendait pas d'elle.

« Comprends tu seulement qu'en donnant ton corps à Coup de Foudre, ce n'est pas seulement ton destin que tu as mis en jeu, mais bien celui de ton Clan tout entier et de... »

Elle coupa sa phrase, relevant ses pupilles gorgées de larmes vers celles de la guérisseuse alors qu'elle les avait tourné vers le sol. Sa voix se brisa en million de petits éclats de verres, et malgré l'absence totale de blessures apparentes, elles lui faisaient dans le coeur et dans le corps comme une infinité de petites coupures.

« ... et de tes chatons... »

Mirage du Désert voulait pleurer, mais elle n'en avait pas le temps ni la force. Par dessus tout, elle n'en avait pas le droit.
Cette nuit était la dernière où le lien entre Secret du Firmament et le Clan des Étoiles existait encore. Le dernier moment où la guerrière sable prendrait toutes ses responsabilités entre ses pattes pour mettre la guérisseuse en face des siennes, pour lui ouvrir un nouveau chemin, pour l'aider à vivre et à se reconstruire.
Ce ne serait pas facile. Ce ne serait pas tendre. Cette nuit n'était pas un rêve. Elle était bien plus proche d'un cauchemar.

« Alors je te repose la question, Secret du Firmament... est-ce que ça valait vraiment la peine, de tout perdre pour une simple nuit? »

_________________
#6666ff

Jaguar d'Opale par Nix  :keur:
Spoiler:
 


merci Rui omg?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Secret du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 641
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 25
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 22 lunes (déc 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuit Hivernale

MessageSujet: Re: Briser les promesses | Secret du Firmament    28.11.18 15:36


Briser les promesses

Elle n'était plus un chaton, mais elle n'était pas tout à fait une adulte, n'en serait jamais complètement une, parce que chaque choix qu'elle avait fait étaient devenus, dans les yeux des autres, des erreurs de plus. S'était ce qu'elle ressentait, là, subitement. Elle était une erreurs et la douleur la happa, entièrement, l'enfonçant dans les ténèbres. Mirage du Désert appuya là où elle avait déjà si mal et ses mots firent jaillirent une seule et unique larme qui ne tarda pas à s'écraser au sol, à volé en éclat. Comme le cœur de la siamoise, forcée de s'asseoir, qui murmura, très faiblement, si faiblement d'ailleurs. Pourquoi faut il sans cesse que l'on me juge ... Ca avait commencer par sa mère, qui l'avait vu en Étoile du firmament, par son père, qui lui avait tourner dos, elle qui n'était à ses yeux qu'une "moins que rien". La propre meneuse de son clan l'avait prise de haut, secouer. Quand elle s'était retrouvée perdue dans sa vie d'apprentie, Nuit Hivernale elle même lui avait rit au nez et ... Sa gorge ce serra, à en étouffer, à s'en rendre malade. La vie ne lui feraient elle donc jamais aucun cadeau ?

Elle avait due rapporter le corps sans vie de Petite Améthyste à la Rivière, elle avait vue ses camarades revenir de la bataille des quatre chênes, elle avait supporter l'attente d'une attaque du clan du Vent. Et, et à présent, on lui reprochait d'avoir seulement voulu cesser de penser aux malheurs. Injuste, oui, les étoiles étaient injuste envers elle et sa fourrure se hérissa sur son échine, flamboyante de colère, ses prunelles de saphir jetèrent a Mirage du Désert un regard qui en disait long sur son désarrois. S'était elle la traîtresse ? Elle se sentait surtout trahis. Seule plus que jamais. Elle s'agita, que ferait elle ? Qu'avait elle fait, prévenir les siens après que Silence d'Hiver est pris des risques pour l'avertir avait il empêcher l'attaque ? Non ! Les étoiles n'avaient jamais rien dit qui soit clair, tangible, qui lui permette, à elle où à sa mentor de préserver leurs camarades, vraiment. Le désarrois ne s'afficha pas dans ses yeux courroucés, juste dans sa voix, une voix d'enfant qui découvre qu'on lui a menti. Non, le père noël n'existe pas ...

- Oh Mirage, tu le sais bien non ? Que les étoiles ne nous ont jamais aider, qu'elles n'ont jamais pu empêcher toutes ses morts ... pas plus la tienne que celle de Petit Ver où de Petite Aubépine où ... La morale qu'elle recevait faisait seulement naître en elle une profonde souffrance. Oui elle comprenait qu'aux yeux de ses stupides étoiles, elle avait fauté mais ... Mais ils ne lui laissaient aucun droit de se défendre, pas le moindre, il la jugeait sans la connaître et ça. Elle n'en pouvait plus de ses regards pesant sur elle de ... Des chatons ?! La réalité vint la frapper comme un coup dans l'estomac, ses pattes s'effondrèrent sous elle, elle se retrouva dès lors allongé sur le ventre, le museau au ras du sol, protestant un "non" sans qu'aucun son ne sorte. Comment pouvait elle devenir mère elle qui n'avait au final, jamais rien réussie de sa vie ? L'ancienne guerrière sable avait disparus à ses yeux, seule rester ses derniers mots, "de tes chatons" ... Si lourd qui l'accablaient davantage encore. Elle n'aurait jamais cru possible, envisagée que ... Sa gorge devint un étau, sa poitrine elle-même, une fournaise étouffante, elle voulait hurler, creuser la terre au point de s'enterrer, se faire du mal comme Nuage de Bec, elle voulait ...
Disparaître.

Alors quand de nouveau, sa presque mère posa la question, la future reine, la guérisseuse traître, la jeune femelle sans point d'attache se redressa, subitement furieuse, blessée surtout, subitement plus combative que jamais. La peur pousse le meilleur des chiens à mordre, mais offrez uniquement la peur, la solitude et le désespoir à une future mère, et vous obtiendrez cette chatte siamoise, dressée, enragée, qui feula de dépit, perdant la seule chose qui ne lui est jamais été offerte, la seule voie qu'elle avait trouver, le seul repère possible.

- Qu'elles me tourne le dos, toutes ! Mais que jamais elle ne doute de ma loyauté à MON Clan ! Tu peux bien dire ce que tu veux ! Tu peux ... Sa voix se brisa sous une larme, alors qu'elle poursuivait, sa fourrure retombant comme elle s'était dressée, révélant comme en cet instant, elle se sentait faible et oubliée. Mais moi au moins ... j'agis ... Je ne me contente pas d'envoyer des rêves à d'autres qu'ils ne comprendront de toute façon que trop tard ... Moi ... Moi je suis là ... Je ...

Dans son nid, elle s'agita faiblement, renifla, mais ne se réveilla pas encore. Elle peinait à voir l'étoiles derrière ses larmes, elle se sentait abandonnée. Toute sa vie elle avait été abandonnée où presque. Bafouée, alors doucement, elle baissa la tête, comme un chaton qui découvre la mort et la comprend pour la première fois. Car cette nuit, Secret du Firmament la guérisseuse mourrait, mais Secret du Firmament la siamoise qui se vouait à son clan elle, renaissait, une détermination furieuse dans le cœur, une épine aussi. Une Boule de Chaleur l'envahissait, chassant la Boule de Neige que les étoiles lui offraient en récompense. S'était sans doute là un Coup de Chance du destin, une façon d'apaiser son Cœur Brisé, de faire d'elle une Louve solitaire mais forte, Arc-En-Ciel sur son esprit ravagée par trop de catastrophe ... Mince rayon de soleil chassant la nuit, annonçant aux Étoiles qu'elle était loin d'en avoir fini avec la vie, quel que soient leurs décisions.
Hrp:
 

_________________

Merci Louaseau :keur:

Firma la belle <3:
 


Merci Plume pour la cute Firma :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaguar d'Opale
▬ Guerrière
avatar
Messages : 271
Date d'inscription : 02/05/2017

Carte d'identité
Âge: 12 Lunes (Décembre 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: Briser les promesses | Secret du Firmament    28.11.18 20:17

Mirage du Désert garda le silence alors que Secret du Firmament s'exprimait. Elle ne flancha pas une seule fois, restant droite, de marbre, accompagnée de son filet d'étoiles. Il n'y avait pas le temps de s'arrêter sur chacune de ses paroles, chacune de ses plaintes, les consoler, sécher les larmes, et prendre son temps pour trouver des solutions.
Si Mirage du Désert était toujours vivante, elle aurait volontiers jouer ce role. Elle aurait, bien que choqué, accueilli Secret du Firmament sans jamais un jugement à ses côtés, lui permettant d'enfouir son museau dans sa longue fourrure bouclée le temps de cesser les pleurs, de se remettre de ses émotions. Elle aurait passé des lunes à la conseiller, à l'aider dans sa grossesse, à cacher ses petits, même, s'il le fallait.
Ce n'était plus possible. Tout s'était arrêté lorsque la jolie reine s'était écrasée sur le sol poussiéreux dans une mare de sang. Tout s'était arrêté lorsque Secret du Firmament avait cédé aux charmes de Coup de Foudre.

« Secret du Firmament, arrête. Relève toi, lève la tête. »

Le temps était précieux et elles en manquaient. Mirage du Désert n'était plus une amie, n'était plus une mère de substitution. Elle n'était plus qu'une mère, une mère meurtrie en conseillant une autre.

« Secret du Firmament, » continua-t-elle d'une voix ferme. « Ouvre les yeux. Si les Étoiles étaient toutes puissantes, alors nous n'aurions besoin ni de guérisseurs ni de guerriers. Si les règles existent, ce sont pour des raisons. N'utilise pas la mort de mes enfants pour justifier tes actes et leurs conséquences. Ils n'ont rien à voir dans cette histoire. Par dessus tout, ils sont heureux ici, et l'ont toujours été. »

Elle s'écarta de quelques pas, laissant la guérisseuse admirer le paysage qui se dressait derrière elle, à l'opposé de la forêt sombre. Une plaine, des ruisseaux, une forêt. Au loin, là bas, deux enfants jouaient insouciants, sans jamais s'inquiéter des guerres, des maladies, de la famines et du malheur. Petit Ver et Petite Aubépine.

« Les Étoiles n'auraient jamais pu les sauver. Mais elles leur on offert une vie des plus paisibles. »

En y repensant, ils avaient toujours été prêts d'elle. Jamais, même par delà la mort, ils ne l'avaient abandonné. Ils avaient toujours veillé, et à son arrivée ici, elle qui était si déboussolée par l'absence d'Étoile de Suie et le sort qui lui avait été réservé, ils lui avaient conté leurs aventures, leurs histoires, leurs rêves d'avenirs impossibles qu'ils s'amusaient à jouer.

« Secret du Firmament, tu vas devenir mère. Ce n'est qu'une petite conséquence de tes actions, mais ces enfants n'ont pas à souffrir de tes erreurs. »

Elle choisissait ses mots avec précaution, les savait difficiles mais nécessaires. Il fallait des mots clairs, simples, qui pouvaient frapper directement là où il le fallait. Secret du Firmament devait comprendre.

« Je dis erreur, car tu as choisi cette voix. En laissant derrière ton passé de guerrière, tu savais ce à quoi tu renonçais. Je dis erreur car tu comprendras très vite, et sans doute trop tard, que Coup de Foudre en était une. »

Je l'ai compris trop tard.

« Tu vas devenir mère, tu auras des chatons, Secret du Firmament. Tout le Clan le saura, car d'ici quelques jours, ton ventre s'arrondira, d'ici un mois, tu transporteras une certaine odeur, bientôt mêlée à celle du lait. Le Clan du Tonnerre a assez subit d'écarts aux lois; comment crois-tu qu'ils verront ces petits? Méritent-ils de souffrir à cause de leurs origines? »

Mirage du Désert prit une profonde inspiration à nouveau. Parler de la sorte lui coutait beaucoup. Ô, ce qu'elle aurait aimé serrer des heures durant la jeune Secret du Firmament dans une longue étreinte, pleurer à ses côtés, lui dire à quel point elle était désolée, à quel point elle aurait aimé être présente pour l'aimer plus encore.
Mais le temps, toujours le temps jouait contre elle.

« Je suis d'accord, les règles des Étoiles ont des conséquences violentes lorsqu'elles sont brisées. Néanmoins, elles existent pour maintenir l'équilibre, depuis la nuit des temps, et sans elles, les Clans ne seraient plus là. »

Une seconde, deux secondes, trois secondes. Elle avait si peur de perdre ce dernier lien, si précieux et si douloureux, avec celle qu'elle avait considéré comme sa fille, à n'importe quel instant.

« C'est la dernière fois que nous nous verrons, Secret du Firmament. À ton réveil, ton lien avec les Étoiles sera brisé, tu seras aveugle, et qu'importe ce que j'essayerai de faire je ne pourrais jamais communiquer avec toi. Tes nuits à la pierre de lune ne seront que des nuits froides et vides, jusqu'à la fin. Mais par dessus tout, Secret du Firmament, tu vas avoir des petits. À partir d'aujourd'hui, tu n'es plus une enfant, tu n'es plus une adolescente, ton ancienne vie s'arrête ici. Tout va changer, il n'y a plus de retour en arrière. Qu'importe combien tu regrettes, ça ne sert à rien, car ça ne fera pas avancer les choses. Tu vas devoir réapprendre à vivre, et apprendre tes enfants à vivre. C'est une tache difficile et prenante, que tu ne pourras jamais mêler à tes obligations de guérisseuse, même si désormais, elles se limitent aux soins. Le temps est précieux, et il manque. »

Nouvelle pause. C'était beaucoup à digérer. Elle le savait.

« Ceci est ta dernière nuit en tant que guérisseuse à part entière. Tu seras déchue des Étoiles, mais pas de ton Clan si Étoile du Vautour n'en a jamais conscience. Il faudra qu'il ne sache pas, car sinon, la décision lui reviendra de t'exiler ou non. Je sais à quel point tu tiens à ton Clan, je sais que tu ne désirais pas tout ça, je sais ce que ça fait, de croire que le monde entier est contre nous même quand c'est faux, et je vais t'aider, Secret du Firmament. »

Mirage du Désert releva la tête, s'approchant de la guérisseuse d'un pas pressé. La dernière et ultime nuit. La plus importante de toutes.

« Je vais t'aider, mais pour ça, il faut que tu sois forte. Alors relève la tête, sèche ces larmes, car bientôt, tu n'auras plus le temps de les faire couler. Les guérisseurs ont un combat bien différent de celui des guerriers; tu as perdu une bataille, mais tu n'as pas perdu la guerre. Il est encore temps. Il est trop tard pour changer ce qui a été fait, mais il est encore temps pour changer l'avenir. »

_________________
#6666ff

Jaguar d'Opale par Nix  :keur:
Spoiler:
 


merci Rui omg?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Secret du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 641
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 25
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 22 lunes (déc 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuit Hivernale

MessageSujet: Re: Briser les promesses | Secret du Firmament    29.11.18 10:50


Briser les promesses

Relever la tête, ne pas courbé l'échine mais prendre son avenir entre ses pattes, en oubliant les étoiles. Mais pouvait elle les reniés ? Non, son frère, sa mère vivait parmi ses êtres fait de poussière, devenus froid et pourtant ... Mirage en était une preuve de plus, il y avait trop de visages connus là haut pour qu'elle leur feule vraiment dessus. Elle devrait juste apprendre à faire sans eux, définitivement. S'était ça le plus dur, de se sentir abandonné pour avoir voulu trouver un peu de temps pour soi. Mais elle commençait à comprendre, à l'accepter. Le choc était moins rude que de devoir apprendre que dans son ventre, de minuscules être en devenir étaient là. Elle écoutait, elle voyait, mais ce qu'elle entendait n'était pas plus facile à accepter pour autant. La mort n'était pas plus facile à accepter pour autant. Pourtant, la vue des deux chatons jouant ensemble amena a son esprit son frère, qui n'avaient même pas eu la chance de vivre, même un peu. S'était peut-être pour le mieux, où non. Elle baissa la tête et scruta son ventre, si inchangée et déjà, si changeant. Là, ils y avaient ses petits, et pour éviter que les étoiles ne les lui prennent trop tôt, elle devrait écouter sa presque mère, se relever. Et avancer ...

Elle agita la queue en observant de nouveau la chatte sable, non, elle refuserait que ses petits soient traités comme des parasites, oui, elle devait agir, trouver une solution mais ... En était elle seulement capable, seule ? Non, la réponse était clair, il lui faudrait du soutient. Celui de Foudre peut-être ? Mais le bengal avait il réellement pour elle le moindre sentiment ? Mirage du Désert la faisait douter, la renvoyait à l'époque de la pouponnière et au fond d'elle-même. Et pourtant, elle espérait qu'il ne soit pas juste une erreur, mais qu'il soit davantage, comme il était pour elle bien plus qu'un guerrier parmi tant d'autres. Elle secoua la tête, l'odeur ? Il lui suffirait de la masqué davantage sous les plantes, les autre ne sentait déjà que ça sur elle, le parfum des plantes. Un avantage à être guérisseuse au final mais ... Trop de mais était là, à se bousculer sous son crane. Ce n'est qu'une fois que Mirage du désert eu placés le dernier mots qu'elle miaula a son tour, d'une voix fébrile.

- J'aurai tellement aimer que tu sois encore là ...

Mais la chatte était morte et la siamoise enroula sa queue sur son ventre en un geste protecteur. Ce qu'elle aurait voulu savoir que faire, voulu que sa relation avec son père soit moins chaotique, voulu des certitudes. Mais sa vie n'était qu'un vaste hasard, tout était lié et pourtant. Elle secoua la tête, doucement. Elle comprenait mais ne voulait pas comprendre. Elle accepter mais voulait rester dans le déni. Quels bienfait les étoiles avaient elle à se garantir des guérisseurs trop pur ? Trop chaste ? Nuit Hivernale se sentait elle mieux ? Le froid de la Birmane ne lui laissait pas croire cela, pas plus qu'elle ne voyait en Esprit Soucieux quoi que ce soit qui soit joie. Mais les choses étaient ainsi et elle soupira de plus belle. Si elle voulait les changer, alors il lui faudrait se battre. Faire en sorte que ses touts petits soient porteurs d'espoir et non pas, de haine. Ce serait difficile mais elle les aimait alors ... Alors ça pouvait ne pas suffit, l'amour de sa mère n'avait pas empêcher le rejet de son père. Perdue, déboussolée, Secret du Firmament se sentait trop frêle. Elle avait à peine une lune devant elle, après quoi, il faudrait que tout soit prêt. Que son secret soit préserver. Et qu'importe si les étoiles la voulait aveugle, Nuit Hivernale était là et après ... Après il lui faudrait un apprenti. Sa décision était prise, elle avancerait, elle ferait un beau pied de nez aux étoiles ... Où elle disparaîtrait emportant avec elle les vies à naître. S'étaient ses seuls choix ...

_________________

Merci Louaseau :keur:

Firma la belle <3:
 


Merci Plume pour la cute Firma :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaguar d'Opale
▬ Guerrière
avatar
Messages : 271
Date d'inscription : 02/05/2017

Carte d'identité
Âge: 12 Lunes (Décembre 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: Briser les promesses | Secret du Firmament    04.12.18 23:32

« J'aurai tellement aimer que tu sois encore là ... »

Mirage du Désert posa un regard tendre sur les yeux de la guérisseuse. Ô, elle aurait aimé aussi. Elle avait tant à vivre, encore! Et pourtant... le destin en avait décidé autrement, laissant une guerrière du Clan du Vent lui ôter sa seule et unique vie en l'espace de quelques secondes. Un combat vain, totalement en décalage, elle n'avait eu aucune chance.
Son seul réconfort, sa seule pensée positive autre que ses enfants partis trop tot retrouvés, avait été sa réunion avec Étoile de Suie - et ça n'avait même pas été le cas. Destinées à être séparées pour l'éternité par une frontière entre l'enfer et le paradis; le Clan des Étoiles et la Forêt Sombre.
Et pourtant. Était-elle vraiment partie? Depuis qu'elle avait rejoint ses ancêtres, il ne se passait pas un jour sans que Mirage du Désert ne pense à eux, ne les observe, ne rit ou ne pleure avec eux; invisible.

« Je ne vous ai jamais quitté, tu sais. »

Elle avait tout vu, depuis qu'elle était morte. Plus encore que lorsqu'elle était vivante. Les larmes de Nuageuse Pénombre, les rires de Nuage de Braise, les douleurs de Nuage de Bec...

« Même si vous ne me voyez plus, je suis toujours près de vous. Toujours. Je ne vous abandonnerai jamais, Secret du Firmament. »

Elle s'approcha de la siamoise, s'asseyant à ses côtés, tournée vers la Forêt Sombre. Étoile de Suie pensait-elle à elle, de temps en temps?

« Il ne faudra pas que le Clan sache que ces chatons sont les tiens. Pour eux, comme pour toi. Pour votre sécurité, pour votre bien être. Leur véritable mère devra rester un mystère pour tous. Trouve quelqu'un de confiance pour s'en occuper, je suis sure que tu trouveras. »

_________________
#6666ff

Jaguar d'Opale par Nix  :keur:
Spoiler:
 


merci Rui omg?????


Dernière édition par Nuage d'Opale le 10.12.18 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Secret du Firmament
♫ Apprentie-guérisseuse
avatar
Messages : 641
Date d'inscription : 26/07/2017
Age : 25
Localisation : Lorraine

Carte d'identité
Âge: 22 lunes (déc 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuit Hivernale

MessageSujet: Re: Briser les promesses | Secret du Firmament    10.12.18 20:20


Briser les promesses

La siamoise se sentait trop fragile et en même temps, Mirage du Désert lui avait appris qu'elle devrait être forte. Mais forte, elle pouvait l'être, elle l'avait déjà été Lorsqu'elle avait affrontés un serpent avec Nuage d'Ortie sous le regard sévère d'Étoile de Suie, jadis. Plus forte encore quand, pour la première fois, elle avait choisie de ne pas suivre la voie toute tracée de guerrière qu'on lui désignait mais celle de guérisseuse, mettant contre elle ses deux parents plus encore. Elle avait assistée à plusieurs mise bas, aider ses mères à donner la vie. Elle avait vu arriver au camp les blessés de la lune rouge et avait fait de son mieux pour que tous survive avec le moins de traces possibles de cette bataille. Mieux, elle avait agis, là aussi, après l'attaque traître du clan du Vent. Elle songea à Silence d'Hiver, qu'elle devrait remercier, si elle en avait l'occasion. Elle soupira doucement, elle devait faire au mieux, pour elle, pour ses chatons.

Secret du firmament sourit, tristement. Oui elle savait, la chatte ne l'avait jamais vraiment quitter, jusqu'à ce jour. Car après, oui, après la femelle serait seule. Elle soupira doucement, songeant qu'effectivement, elle ne devrait tarder au départ de sa mentor - qu'elle espérait lointain - pour se trouver un apprenti. Car Mirage le lui avait répéter, bien assez, qu'ensuite, elle serait aveugle et le clan mériter tellement mieux. Et pourtant, ses vies, si petites dans son ventre, si précieuses, elle serviraient le clan. La siamoise se secoua, plus forte que quelques minutes plus tôt. Rassurée presque car dans son esprit se dessiner un avenir, même flou, mais au moins, loin du vide absolue. Alors lorsque Mirage lui prodigua ses bons conseils, elle opina doucement.

- Être là sans l'être, garder le secret. Quel ironie que mon nom, n'est ce pas ... je ... Je ferai de mon mieux, pour eux, pour le clan ...

Parce qu'elle n'avait plus le choix. Parce que même sans le soutient des étoiles, elle devrait avancer. Parce qu'ensuite, il lui faudrait trouver solution pour que son clan entier ne prenne ombrage de ses illusions enfantines, de ses mensonges d'adolescente qui devenait mensonge d'adulte. La forêt Sombre devant elle la fit frémir, mais aurait elle le choix ? Elle commençait à comprendre que s'était maintenant qu'il fallait qu'elle se batte et affronte la réalité, pour que ses chatons grandissent, pour que son clan retrouve les grâce de leurs ancêtres. Elle avait échouer jusqu'à là mais elle pouvait rattraper ses erreurs, par pour elle même, pour son clan. Parce que le clan, s'était une famille ... Et qu'elle en prenait enfin réellement conscience.

_________________

Merci Louaseau :keur:

Firma la belle <3:
 


Merci Plume pour la cute Firma :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Briser les promesses | Secret du Firmament    

Revenir en haut Aller en bas
 
Briser les promesses | Secret du Firmament
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Secret diary of a demented housewife by Niamh Greene
» Rouen. Insolite et secret.
» Savez-vous garder un secret?
» Le Secret des Vikings
» boite a secret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN :: RPG :: Domaine des Etoiles :: Clan des Étoiles-