The Propheties Begin

Thème II - Le redoux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Orange Mécanique Δ Œil du Serpentaire - end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toucan
▼ Solitaire
avatar
Messages : 810
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 28 lunes (avril)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Orange Mécanique Δ Œil du Serpentaire - end   07.08.16 22:43

Orange Mécanique
Toucan & Œil du Serpentaire
C’est du coté de l’ancien casino en ruines qu’on est tombés sur Billy Boy et ses quatre drougs. Ils se mettaient en marche pour s’offrir une séance de dedans-dehors avec une pauvre petite devotchka fraîche levée.
.


Pour ne pas déroger à ses habitudes bien ancrées, Toucan se baladait. Il voulait tester les limites de la forêt son nouvel espace de jeu, de conquêtes, de batailles : son nouveau monde. S'il voulait contrôler la forêt et la rivière – ce qu'il avait vu du monde sauvage pour l'instant – il lui faudrait explorer ce territoire, le connaître sur le bout des pattes.

Il se perdait dans ses chimériques rêves et dans les sous-bois. Sans qu'il s'en soit particulièrement rendu compte, il longea son Verger, traversa la rivière par un chemin de terre – sûrement un truc des Bipèdes - passa à côté de quatre grands chênes, puis fut frappé par une odeur immonde. Une odeur d'essence, de goudron chauffé, de métal. Il était arrivé près du Chemin du Tonnerre. Des vibrations faisaient trembler le sol sous ses pattes : c'était le passage d’innombrables monstres sur la bande noire qui défigurait le paysage.

Toucan était perplexe.

Le chemin sentait la Ville, d'une certaine manière. Cela ne lui faisait pas vraiment peur, il avait été plutôt habitué dans sa jeunesse. Il savait qu'il fallait faire attention, mais ce que ces créatures de ferraille n'étaient pas vouées à la destruction des chats. Les Incas prenaient les Conquistadores à cheval pour des Dieux crachant du feu, mais le galet n'allait pas jusqu'à attribuer des caractéristiques extra-humaines, ou simplement une âme, à ces boites qui roulent. Aussi, c'est avec une certaine dose de nonchalance qu'il s'avançait vers l'asphalte. Au delà de l'odeur acre des créatures de ferraille, il lui semblait déceler celle de chats. Il pouvait se tromper, certes, mais il avait l'impression que s'il passait de l'autre côté, s'il quittait les quatre grands chênes, il découvrirait une nouvelle sorte de félins.

Oui, il allait traverser le chemin du Tonnerre.

Il s'approcha du bas côté de la route, banda ses muscles, laissa passer un troupeau de créatures, puis vint enfin une ouverture : il s'élança, les pattes effleurant l'asphalte poisseux, chauffé par le soleil. Il l'avait fait. Il était passé.

Tout tremblant d'excitation, il se tenait de l'autre côté, et attendait, le cœur battant, que son destin vienne à sa rencontre. De préférence sous la forme d'un beau mâle, l’adrénaline lui était montée à la tête : il voudrait bien un chat, au pelage or et cuivre dans son petit fantasme de l'instant, pour soulager sa tension.

_________________
Daydream milk and genocide

© Uwny ♥

Toucan te pécho en darkslategray

Couvre moi de cadeaux:
 


Dernière édition par Toucan le 26.03.17 21:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 114
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 16

Carte d'identité
Âge: 45 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage des Marais

MessageSujet: Re: Orange Mécanique Δ Œil du Serpentaire - end   23.08.16 1:09

Let's Play a Little Game

Feat Toucan
S
Le sang gicla, arrosant le sol de la forêt. L’étincelle de vie qui brillait dans les yeux du félin s’éteignit aussi facilement qu’une bougie. Œil du Serpentaire se redressa, le pelage couvert sang. Il se lécha les babines et s’éloigna du corps pour s’assoir un peu plus loin, au soleil. Il s’allongea, n’essuyant même pas sa pelisse.


ҨҨҨ


Il avait chassé toute la matinée. Les préparatifs avançaient bien plus vite que prévu, il avait hâte. Bientôt cette chef de pacotille se retrouverait au plus bas de l’échelle, au même niveau que les misérables insectes de la forêt. Elle ramperait sur le sol tel un asticot.


Il parcourait la forêt de pins. Le soleil venait à peine de se lever, accompagné d’une fraicheur agréable. Il inspectait les moindres recoins du territoire du Clan de l’Ombre. Le vent lui avait apporté une odeur suspecte, le genre d’odeur qu’il avait déjà senti. Encore un chat à Bipède. Il se prenait pour des aventuriers téméraires, à traverser le Chemin du Tonnerre comme si c’était le truc le plus ouf à faire. Tellement pathétique. Le lieutenant se sentait comme un chien de garde. Si seulement ces chats étaient exploitables… Il servirait au moins à quelque chose… Une alliance avec des solitaires ne le dérangerait pas. Peu importe les origines du sang, ce n’était rien de plus que des fidèles, des marionnettes qu’il pourrait manier.


L’odeur se rapprochait, et la silhouette obèse d’une femelle au pelage roux se dessina. Une domestique. Il ne cacha pas sa déception. La rousse feu s’amusait à poursuivre les papillons, en éclatant d’un rire fort et peu gracieux. La truffe du lieutenant se fronça. Tant d’atrocité dans un si gros corps. Il ne savait même pas que c’était possible. Sans un bruit il l’acheva sans difficulté.


ҨҨҨ


Le soleil avait bien chauffé le poil sombre d’Œil du Serpentaire. Ronronnant de plaisir il roula sur le dos, puis se releva, en s’étirant longuement. Il décida de se remettre en route, de vérifier le territoire une dernière fois. C’était une manie chez lui. Il ne restait pas en place, ne pouvait pas rester dans le camp. Il avait besoin d’air, d’espace. Et si ces petites promenades pouvaient lui permettre de faire quelques rencontres, il n’en était que plus ravie.


Le grondement du Chemin du Tonnerre lui irrita les oreilles. La bande d’asphalte se découvrit petit a petit, avec son nuage flou et chaud qui planait au-dessus de sa surface. Un monstre passa, faisant voler des graviers sur l’herbe. Il longea le Chemin, sans pour autant être top près. Le félin n’était pas fou, et la mort de Plume Blanche, n’était pas sans rappeler à n’importe quel chat du Clan de l’Ombre que les créatures argentées aimaient parfois faire du hors-piste. La tête et la queue bien alignée avec son dos, il se préparait déjà à repartir, préférant de loin la profondeur et la fraîcheur de la forêt. Il contourna un gros buisson, marchant vers les grands pins, quand une tache apparut dans son champ de vision. A cause de son œil gauche, où résidait une tache de sang orangé, qui tranchait avec le jaune de ses prunelles, il ne distingua pas très bien la silhouette. Pourtant l’odeur ne trompait pas. Un solitaire. Encore. Il s’approcha, avec sa démarche de panthère et son sourire charmeur qui lui allait si bien.


« Je ne pensais pas que mon territoire deviendrait une aire de repos pour félin en exil… »


Il s’approcha encore, jusqu’à parfaitement voir quel genre de solitaire osait s’aventurer aussi loin des Territoires Libres. Un petit matou gris, aux yeux sombres. Le genre de félin fragile que le Serpentaire pourrait tuer sans le vouloir, d’un petit coup de patte. Il était loin du beau et fort chasseur solitaire que le lieutenant imaginait sous ses ordres. Mais c’était déjà mieux que la grosse de tout à l’heure. Il s’installa, s’asseyant à son aise, bien droit, le poitrail bombé, la queue enroulée autour de ses pattes. Une posture digne, tel l’empereur qu’il était.


« Pardonne-moi ma tenue… » Dit-il en passant une patte sur son poitrail tâché de sang encore frais « J’avais quelques comptes à régler avec l’une de tes camarades… » Susurra-t-il


Et il tomba le masque, décidant que, de toute façon, ce chat là finirait soit enterré dans le charnier avec la rousse, soit bien dressé obéissant aux ordres du démon. Il s’avança, passa derrière le matou et se frotta contre son dos.


« Pourrais-je avoir le nom d’un si mignon chaton ? » Acheva-t-il d’une voix suave tendrement chuchotée

GALLINEA

_________________
▲ Présentation ▼


Elle ship des couples improbable, le premier va vous surprendre:
 

Étoile du Serpentaire susurre en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toucan
▼ Solitaire
avatar
Messages : 810
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 28 lunes (avril)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Orange Mécanique Δ Œil du Serpentaire - end   29.08.16 13:04

Orange Mécanique
Toucan & Œil du Serpentaire
C’est du coté de l’ancien casino en ruines qu’on est tombés sur Billy Boy et ses quatre drougs. Ils se mettaient en marche pour s’offrir une séance de dedans-dehors avec une pauvre petite devotchka fraîche levée.
.


« Je ne pensais pas que mon territoire deviendrait une aire de repos pour félin en exil… Pardonne-moi ma tenue… J’avais quelques comptes à régler avec l’une de tes camarades…»

Oh putain. Il avait l'air bien creepy ce chat. Massif, sombre, le regard torve et malsain. En sang. Surement pas le sien vu sa dégaine clame, son air fier de lui. Il semblait dominer totalement la situation.

Ce n'était clairement pas le chat que Toucan attendait.
Enfin, c'était un chat quand même.

Il prenait ses aises, le poitrail bombé comme un général, le dos raide comme la justice, la queue reposée près de ses pattes. Il commença sa toilette macabre, faisant bien peu de cas de Toucan. Puis, sans pression aucune – il devait être habitué à se faire obéir, à contrôler – il se frotta à lui.

« Pourrais-je avoir le nom d’un si mignon chaton ? »

Ce chuchotement suave lui fit dresser les poils sur l'échine. Ce n'était surement pas un prélude à un quelconque jeu charnel, oh non. C'était bien plus dangereux. Toucan avait l'intime conviction qu'une réponse de travers l'enverrait directement au seuil de la mort.

Même si l'inconnu avait dit qu'il était mignon – ce qui était objectivement vrai.

Et puis, sa camarade ? Toucan n'avait pas d'amis. Il ne voyait pas de qui l'autre pouvait bien parler. Et passons pour l'appellation « chaton », oui, il était petit, il le savait, pas la peine d'en rajouter. C'en devenait presque vexant. Mais Toucan ne se sentait pas d'être vexé en face du félin sanglant.

« Excuse moi damoiseau, je ne savais pas que ce territoire était le tien. Cependant, je peux t'assurer que j'y suis venu seul, par goût du risque dirons nous. Pour tromper l'ennui, et la mort, près de ce Chemin noir. Aussi, je suis bien heureux de te rencontrer. Mais je manque aux règles élémentaires de la politesse ! Je suis Toucan, et toi ? »

Ne pas faire sentir qu'il avait peur. La jouer décontracté. Envisager un repli si les choses tournent mal. Voila ce qu'avait Toucan en tête.

Mais surtout, il voulait s'amuser.

_________________
Daydream milk and genocide

© Uwny ♥

Toucan te pécho en darkslategray

Couvre moi de cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 114
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 16

Carte d'identité
Âge: 45 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage des Marais

MessageSujet: Re: Orange Mécanique Δ Œil du Serpentaire - end   03.09.16 13:54

Let's Play a Little Game

Feat Toucan
L
e petit félin le regardait avec des yeux ronds. Lorsque le Serpentaire passa dans son dos, il sentit un léger frisson de sa part. De la peur ? Du dégoût ? Autre chose ? Il ne saurait dire. Aucune odeur émanait de son corps, si ce félin avait peur, il cachait bien son jeu. Malgré son pelage ébouriffé et ses yeux qui ne quittait pas le torse ensanglanté du lieutenant de l’Ombre.


« Excuse moi damoiseau, je ne savais que ce territoire était le tien. Cependant, je peux t’assurer que j’y suis venu seul, par goût du risque dirons-nous. Pour tromper l’ennui et la mort, près de ce Chemin noir. Aussi je suis bien heureux de te rencontrer. Mais je manque aux règles élémentaires de la politesse ! Je suis Toucan, et toi ? »


Il tentait de se détendre, comme le prouvait les muscles de ses épaules qui tressautait, de redevenir le chat qu’il était avant sa rencontre avec le grand félin charbonneux. Ce que ce Toucan avait dit avait fortement intrigué Œil du Serpentaire. Ce félin était intéressant, différent des autres vulgaires solitaires qu’il avait rencontré. Il semblait nouveau ici, ne semblait pas connaître les Clans. Ou ne pas connaître la présence de territoire. Mais le guerrier n’était pas fou. Il pouvait très bien jouer la comédie aussi. Peut-être était-il aussi doué que lui. Alors il calma son sourire qui grandissait et plongea ses yeux bicolores dans ceux du Toucan.


« Tu te trouves sur le territoire du Clan de l’Ombre. Tu sembles être différent des autres félins de ton espèce. D’où viens-tu, qui es-tu ? Mon nom est Œil du Serpentaire, un oiseau tout comme toi. Mais dit moi mon brave… Comment pourrais-je te croire ? La domestique avec qui je viens de… Mmh, jouer, m’a dit la même chose vois-tu, pourtant ce n’était pas la première fois que je la voyais. »


Comment pourrais-je te croire ? Le lieutenant avait du mal à croire qu’il arriverait à prouver quoi que ce soit. Pourtant il était différent. Et cela intéressait fortement le Serpentaire. Et quand quelque chose l’intéressait, il faisait tout pour l’avoir. Tout.

GALLINEA



HRP : Sorry c'est vraiment court :/

_________________
▲ Présentation ▼


Elle ship des couples improbable, le premier va vous surprendre:
 

Étoile du Serpentaire susurre en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toucan
▼ Solitaire
avatar
Messages : 810
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 28 lunes (avril)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Orange Mécanique Δ Œil du Serpentaire - end   03.09.16 23:11

Orange Mécanique
Toucan & Œil du Serpentaire
C’est du coté de l’ancien casino en ruines qu’on est tombés sur Billy Boy et ses quatre drougs. Ils se mettaient en marche pour s’offrir une séance de dedans-dehors avec une pauvre petite devotchka fraîche levée.
.


Il le fixait. Il le fixait de son regard étrange, bicolore – malsain. Toucan avait l'impression qu'il voulait lui dévorer l'âme avec les yeux, qu'il tentait de bâtir un pont entre leurs esprits, un lien. C'était un combat immobile, l'affrontement de deux volontés Toucan ne cillait pas. Il avait l'impression que sa vie en dépendait. Il avait l'impression que ce n'était pas qu'une impression.

Alors, l'inconnu, le sanglant, s'adressa à lui. Attaque redoublée. On prenait d’assaut ses oreilles en plus de ses yeux. Il n'entendait même plus la pulsation du sang, le rugissement des boites de ferrailles sur le chemin d'asphalte ; il ne voyait même plus le décor environnant, la boue, la crasse. Il sentait la présence de la mort qui rôde.

« Tu te trouves sur le territoire du Clan de l’Ombre. Tu sembles être différent des autres félins de ton espèce. D’où viens-tu, qui es-tu ? Mon nom est Œil du Serpentaire, un oiseau tout comme toi. Mais dit moi mon brave… Comment pourrais-je te croire ? La domestique avec qui je viens de… Mmh, jouer, m’a dit la même chose vois-tu, pourtant ce n’était pas la première fois que je la voyais. »

Alors comme ça il avait une espèce ? Bizarre, lui qui pensait que tous les chats étaient frères... Enfin, passons. Le Clan de l'Ombre donc. Un nom charmant, parfaitement assorti à la douce herbe verdoyante de ce paysage vallonné, pittoresque de cette bande de terre près de la route. Vu la dégaine du chat adverse, les mœurs du Clan avaient de surcroit l'air très conviviales.

C'était flippant quand même.

Bon, il devait bouger. La jouer relax. Il était trop crispé, il avait pris racine dans la boue. Voila, il roulait des épaules, il décrochait un sourire. Bien. Cligner des yeux. Bien. Se rasseoir calmement. Bien. Bien bien bien.

Répondre.

« Différent ? En bien j'espère, mon cher Serpentaire – je peux t'appeler comme ça ? Histoire d'être plus... Intimes ? Oh, concernant ma petite histoire, je venais de la Ville, mais c'était dans une autre vie. Ne remuons pas le couteau dans la plaie. Comment me croire ? Eh bien, je t'avoue ne pas vraiment savoir. As tu seulement envie de me croire ?»

Il espérait que son audace serait payante. Sinon, il pouvait toujours s’aplatir au sol, lui dire de comparer son odeur avec celle de l'autre. De chercher son odeur sur son territoire. Il était sur de ne pas se tromper, il n'avait jamais franchi la ligne noire des Bipèdes.

_________________
Daydream milk and genocide

© Uwny ♥

Toucan te pécho en darkslategray

Couvre moi de cadeaux:
 


Dernière édition par Toucan le 02.10.16 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 114
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 16

Carte d'identité
Âge: 45 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage des Marais

MessageSujet: Re: Orange Mécanique Δ Œil du Serpentaire - end   02.10.16 14:10

Let's Play a Little Game

Feat Toucan
L
e petit mâle gris, répondant au nom de Toucan, semblait complètement pétrifié. Il s’assit en face du Serpentaire, tentant d’enlever ce masque stressé qu’il portait. Il roula des épaules, essayant probablement de délier ses muscles, et un petit sourire se dessina sur ses lèvres.



« Différent ? En bien j’espère, mon cher Serpentaire –je peux t’appeler comme ça ? Histoire d’être plus… Intimes ? Oh, concernant ma petite histoire, je venais de la Ville, mais c’était dans une autre vie. Ne remuons pas le couteau dans la plaie. Comment me croire ? Eh bien, je t’avoue ne pas vraiment savoir. As-tu seulement envie de me croire ? »



Visiblement il avait réussi à se calmer. En temps normal, Œil du Serpentaire aurait immédiatement puni une telle audace mais le personnage qui se trouvait devant lui l’intéressait fortement. Il s’assit calmement, avec souplesse et légèreté et se laissa choir dans l’herbe. Le soleil commençait à chauffer ses côtes, son pelage sombre attirant les rayons chauds. Le fait que le félin ne veuille pas conter son ancienne vie donna au Serpentaire l’envie de le titiller. Il était un ancien domestique devenu solitaire. Que s’était-il passé ? Rares étaient les gros minets de Deux-Pattes qui osaient quitter leur doux nid chaud et douillet pour l’obscurité de la forêt. D’autant plus qu’il semblait bien se porter. Il était sûr de lui, une fois la peur du sang envoler.



« Et bien mon cher Toucan… Une telle audace mériterait d’être punie ! » Il laissa échapper un rire narquois et roula sur le dos. « Mais mes griffes sont déjà souillées d’un sang impur alors pour cette fois je fermerais les yeux. Prends ça comme un cadeau de la maison, mon beau. Ai-je envie de te croire ? Mmh… Non. Ce serait tellement imprudent de la part d’un lieutenant. Mais à vrai dire… » Le félin charbon se retourna pour se retrouver allongé sur le ventre. Il fixa le petit gris d’un air étrange, qui le ferait certainement frissonner. Œil du Serpentaire était loin d’être un saint, et il remplissait parfaitement son rôle. « Il serait tellement malheureux qu’une troupe de chat sauvage envahisse mon Clan et le réduise en miettes, en tuant la femelle qui me sert de chef… »



Un long sourire étira ses babines et ses yeux étincelèrent d’un éclat malfaisant. Oh oui… Il serait tellement bête que des solitaires détruisent le camp de l’Ombre, détruisant par la même occasion Étoile du Balbuzard !
GALLINEA



HRP : On ne dit rien sur le temps de réponse hein x) :Thappy:

_________________
▲ Présentation ▼


Elle ship des couples improbable, le premier va vous surprendre:
 

Étoile du Serpentaire susurre en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toucan
▼ Solitaire
avatar
Messages : 810
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 28 lunes (avril)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Orange Mécanique Δ Œil du Serpentaire - end   07.10.16 22:02

Orange Mécanique
Toucan & Œil du Serpentaire
C’est du coté de l’ancien casino en ruines qu’on est tombés sur Billy Boy et ses quatre drougs. Ils se mettaient en marche pour s’offrir une séance de dedans-dehors avec une pauvre petite devotchka fraîche levée.
.


Ah, il était donc lieutenant. Donc un chat de pouvoir, c’était une bonne chose à savoir. Toucan avait toujours un un très fort intérêt pour le pouvoir, depuis sa naissance il se sentait destiné à accomplir de grands choses – bâtir des empires ou détruire de civilisations, peu lui importait.

Lieutenant et violent, les deux semblaient bien aller ensemble. Toucan imaginait assez peu que le pouvoir tombe entre les pattes d’un chat passif : il faut se battre pour l’obtenir, le tenir entre ses griffes, à coups de crocs, déchiqueter, égorger. En revanche, le petit galet ne comprenait pas en quoi du sang pouvait être pur ou impur : les chats sont tous plus ou moins frères. Tous crées de la même manière, avec le même liquide dans les veines, les mêmes appétits dans le ventre, la même bile dans le foie. Que certains soient plus grands que d’autres, Toucan était bien placé pour le savoir, que certains soient plus insatiables que d’autres, il s’en rendait compte. Mais pur lui, tous les chats avaient la même valeur : mâles, femelles, chatons, anciens – tous n’ont qu’une vie, et tous peuvent le contenter. Dans son bouquet de défauts, Toucan ne pouvait humer la fleur du racisme.

Tandis qu’il se faisait cette réflexion, l’Oeil en profita pour s’allonger confortablement, sur le ventre. Il étirait son corps, ses griffes teintées de rouge scintillaient au soleil, une parure macabre. Il fixait de nouveau Toucan, de son regard dual. Il était beau et effrayant à la fois, comme un masque à gaz. Il était d’une violence plus élégante que Toucan, il était justifié.

« Il serait tellement malheureux qu’une troupe de chats sauvages envahisse mon Clan et le réduise en miettes, en tuant la femelle qui me sert de chef… »

Il lui demandait de l’aide. Toucan ne se trompait pas. Il voulait commettre un coup d’état, et voulait lui faire porter le chapeau. Il lui demandait d’être l’unique responsable d’un chamboulement politique, d’un meurtre, d’une mise à sac, et tout ça avec un grand sourire de boucher. C’était le Serpentaire qui ne manquait pas d‘audace, pas le petit oiseau tropical.


« Malheureux oui, surtout que connaissant les mœurs terribles des chats sauvages, ils ne risquent pas de s’arrêter à éliminer votre chef. Heureusement que je ne suis qu’un gentil solitaire, qui n’irait pas attaquer sans une bonne raison un Clan... »

Surtout que Toucan était seul et mal entraîné. Mais il mentait un peu, il n’avait jamais eu besoin d’une raison pour frapper un autre chat. Il sourit.

« Mais si ce chat sauvage suivait un phare la lumière de la rétribution, il pourrait bien aiguiser ses griffes. »

Il n’allait quand même pas renier cette occasion de devenir puissant. Ça devait être le destin.

_________________
Daydream milk and genocide

© Uwny ♥

Toucan te pécho en darkslategray

Couvre moi de cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 114
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 16

Carte d'identité
Âge: 45 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage des Marais

MessageSujet: Re: Orange Mécanique Δ Œil du Serpentaire - end   30.12.16 22:43

Let's Play a Little Game

Feat Toucan
T
oucan l’observait, regardait sa mise en scène avec l’avidité d’un fin connaisseur de théâtre. Mais épier le théâtre n’était-il pas un acte d’une violence érotique ? Œil du Serpentaire voyait bien que le petit gris regardait chaque détaille de son corps, et ses yeux s’arrêtaient sans cesse sur le sang pourpre. Il semblait loin d’être idiot, et le Serpentaire ne doutait pas un seul instant de le voir entrer dans son jeu. Et l’effet de sa proposition était sans doute celui d’un électrochoc pour le jeunot. L’idée n’était pas de lui faire porter le chapeau sur le potentiel coup d’état qu’il prévoyait de faire, mais seulement qu’il l’aide. Un guerrier de plus n’était pas de refus, nombreux étaient les partisans d’Étoile du Balbuzard, bande de pecnot léchant la femelle avec l’avidité d’une pucelle.


« Malheureusement oui, surtout que connaissant les mœurs terrible des chats sauvages, ils ne risquent pas de s’arrêter à éliminer votre chef. Heureusement que je ne suis qu’un gentil solitaire, qui n’irait pas attaquer sans une bonne raison un Clan… » Il s’arrêta et dans un large sourire, laissa ses crocs blanc apparaître « Mais si ce chat sauvage suivait un phare, la lumière de la rétribution, il pourrait bien aiguiser ses griffes. »


Il était faible. Et il ne savait probablement pas se battre. Mais il avait du cran, de l’audace. Il avait cette étincelle de sadisme, et l’appel du pouvoir l’attirait comme un papillon de nuit attiré par la lumière. Voilà ce qu’il était, un vulgaire papillon qui cherchait une lumière assez puissante pour l’emmener au sommet de la gloire. Et le jour viendra où il se brûlera les ailes. Le chef lui avait finement demandé s'il était prêt à l'aider, et il avait sauté droit dans la gueule du loup, se disant emprunt à suivre le tyran, sans connaître le prix à payer. Œil du Serpentaire était un mentor qui ne connaissait pas la pitié, Nuage des Marais en avait fait les frais. L'errant pouvait y laisser sa vie. Reste à savoir quand.

Alors sans hésiter le Serpentaire se leva et aussi vif que les serpents qu’il chassait il sauta à la gorge du solitaire. Il le plaqua violemment au sol et planta ses griffes dans ses épaules, lentement. Il le surplombait et planta ses yeux orangés dans les siens, un sourire fou inscrit sur le visage.


« Eh bien mon mignon, ton entraînement commence maintenant ! »
GALLINEA



HRP : Bon bon ! Déjà désolé du temps de réponse ça fait un peu beaucoup xD Et puis j'ai décidé d'accélérer un peu les choses, dit moi si ça te va ;D
Et oui je sais c'est court :/ J'espère que tu as assez de matière pour répondre si non je rajouterais quelques lignes ;)

_________________
▲ Présentation ▼


Elle ship des couples improbable, le premier va vous surprendre:
 

Étoile du Serpentaire susurre en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toucan
▼ Solitaire
avatar
Messages : 810
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 28 lunes (avril)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Orange Mécanique Δ Œil du Serpentaire - end   01.02.17 21:12

Orange Mécanique
Toucan & Œil du Serpentaire
C’est du coté de l’ancien casino en ruines qu’on est tombés sur Billy Boy et ses quatre drougs. Ils se mettaient en marche pour s’offrir une séance de dedans-dehors avec une pauvre petite devotchka fraîche levée.
.


Tout se passa très vite. Un instant ils discutaient de manière faussement calme, faussement chic, faussement tout, ils étaient des petits comploteurs, des Napoléon en herbe, et la seconde d’après, il avait mal, les griffes d’Œil du Serpentaire dans son épaule, son poids au dessus de lui. Il l’avait plaqué au sol, dans la boue collante et odorante. Il goûtait la sale saveur de l’asphalte.

Il avait mal. Son cerveau pédalait pour trouver une idée.
Bouger ? Non, pas assez fort.
Mordre ? Serpentaire était hors de portée
Ses pattes arrières ? Ses pattes arrières.

Voilà bien l’un des seuls avantages à sa petite taille : cloué au sol comme un papillon à un tableau, le ventre de son assaillant est voué à se trouver, dans la majorité des cas, au niveau des pattes arrières de Toucan. Pattes arrières aux griffes sorties, aux muscles noués et noueux, à la vivacité d’une plante d’extérieur.

Il grimaça, souffla, contracta ses cuisses, et envoya ses coussinets plus si soyeux dans le ventre de l’Œil. Avec un va-et-vient presque sensuel – tout du moins l’aurait-il été dans un autre contexte – il fourailla dans la fourrure du lieutenant, jusqu’à ce qu’un liquide chaud et poisseux ne vienne salir ses pattes. Le sang était versé des deux côtés, épaule et ventre – ils étaient prêts pour un pacte en bonne et due forme.

Spoiler:
 

_________________
Daydream milk and genocide

© Uwny ♥

Toucan te pécho en darkslategray

Couvre moi de cadeaux:
 


Dernière édition par Toucan le 05.03.17 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 114
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 16

Carte d'identité
Âge: 45 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage des Marais

MessageSujet: Re: Orange Mécanique Δ Œil du Serpentaire - end   05.03.17 23:20

Let's Play a Little Game

Feat Toucan
L
Lentement, il resserra sa prise. Le félin avait paru surpris, ne voyant pas venir l’assaut du lieutenant. Le surplombant de sa hauteur, Œil du Serpentaire eut tout le loisir d’épier chacune de ses émotions. Ses yeux frétillèrent, signe qu’il cherchait désespérément, et rapidement, une solution pour échapper aux griffes du Serpentaire. Puis, inspirant profondément, il trouva sa réponse, pourtant si simple à trouver, lorsque l’on était un guerrier entraîné. Le petit plia ses pattes arrière, sortit les griffes et laboura le ventre du vétéran dans un mouvement qui lui parut bien trop lent. Ses griffes mirent du temps à pénétrer la chair tendre du ventre musculeux du grand matou et après un certain moment du sang coula enfin. Il n’avait pas mal, il avait oublié le goût de la douleur depuis bien longtemps. Et il rêvait de trouver un adversaire qui lui ferait ressentir ce sens qu’il avait perdu. À ce stade, Toucan n’en était pas capable. Alors autant tout donner, et voir si le chaton sortirait vivant de cet affrontement.
Le Serpentaire se laissa tomber de tout son poids, écrasant le galet et lui tordant les pattes. Il sentit les petites griffes se planter une nouvelle fois dans son abdomen et il se laissa tomber sur le côté. D’une pirouette bien maîtrisée il se leva et contourna le solitaire qui était toujours allongé au sol. Il posa une patte sur son front, les griffes toujours sorties, son visage à présent figé dans un sourire glacé, mais sérieux.


« Tu es trop lent. Bats-toi sérieusement, solitaire. Protège ta vie, si tu y tiens. Prouve-moi que tu es digne d’aiguiser tes griffes ! »


Il recula, un sourire provocateur pendant aux lèvres. Sa queue fouettait l’air. Son ivresse était la même que celle d’un apprenti livrant son premier combat. Il adorait la guerre, il était maître de la violence. Ce petit l'intéressait sérieusement et l'idée que son sang se mélange au sien le fit frisonner. Il le voulait, il le voulait tout à lui, comme casse-croûte ou amuse-bouche, cela lui importait peu. Il voulait ce félin, vivant ou mort.
GALLINEA



HRP : On ne dit rien sur le temps de réponse hein x) :Thappy:

_________________
▲ Présentation ▼


Elle ship des couples improbable, le premier va vous surprendre:
 

Étoile du Serpentaire susurre en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toucan
▼ Solitaire
avatar
Messages : 810
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 28 lunes (avril)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Orange Mécanique Δ Œil du Serpentaire - end   07.03.17 19:29

Orange Mécanique
Toucan & Œil du Serpentaire
C’est du coté de l’ancien casino en ruines qu’on est tombés sur Billy Boy et ses quatre drougs. Ils se mettaient en marche pour s’offrir une séance de dedans-dehors avec une pauvre petite devotchka fraîche levée.
.


Décidément, il était tombé sur un chat pas clair, un chat que le sang ne dérangeait pas, un chat qui aimait le combat pour le processus et non le résultat, un chat qui souriait à la mort, un chat qui se riait de la douleur. Un chat qui trainait dans des embrouilles louches, dans des conspirations sales, le genre bad boy un peu salaud, mais charmeur.

Décidément, il était tombé sur un chat pour lui.

Tout sourire, la patte sur le front, il déclara :

« Tu es trop lent. Bats-toi sérieusement, solitaire. Protège ta vie, si tu y tiens. Prouve-moi que tu es digne d’aiguiser tes griffes ! »


Il tourna la tête et cracha, cracha sa morgue, sa fierté, du sang et du mucus. il avait enfin ce qu'il voulait. La guerre. Une violence libre, aussi libre que les oiseaux. Sur le dos, il regarda le ciel, les ramages chatoyants. Il ne voulait pas être cloué à terre ; il voulait s'envoler. Il ne voulait pas être un Solitaire ; il voulait être Toucan.

Lentement, il se releva. Pourquoi se presser, tous deux savaient ce qui allait se passer. La queue battant la mesure, les veines palpitantes, il s'accorda un moment de repos. Il sentait encore la patte de l'autre sur son crâne. Puis il s'avança, d'un bon vif, sur le côté gauche de Serpentaire. Il allait tenter de lui mordre le mollet. Il rata sa cible, et se retrouva derrière l'imposant lieutenant de l'Ombre. il s’aplatit immédiatement au sol, profitant de sa petite taille pour adhérer le moins possible à la boue, et roula dans la direction de l'autre. Dans ses pattes arrières. Il allait le déséquilibrer.
+:
 

_________________
Daydream milk and genocide

© Uwny ♥

Toucan te pécho en darkslategray

Couvre moi de cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 114
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 16

Carte d'identité
Âge: 45 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage des Marais

MessageSujet: Re: Orange Mécanique Δ Œil du Serpentaire - end   12.03.17 23:08

Let's Play a Little Game

Feat Toucan
T
oucan tourna la tête sur le côté et se mit à cracher ce qui semblait être un mélange de bave et de sang. Le Serpentaire ne vit alors qu’une boule de poils fragile en face de lui, n’ayant pas l’impression de l’avoir autant amoché. Il avait pourtant commencé en douceur, comme il le faisait toujours pour les premières fois, lorsqu’il rencontrait des félins inexpérimentés. Dans le domaine du combat, bien entendu. Faire durer le plaisir, pour mieux le voir périr. C’était sa philosophie.
Alors que le petit mâle haletait au sol, le lieutenant se mit à lui tourner autour, dans une démarche prédatrice. Il attendait son adversaire, ses épaules roulaient, et sa queue battait l’air. Il ne quittait pas son jouet des yeux, un sourire affamé aux lèvres.
Après un moment, le gris finit par se relever. Le bengal aux yeux de sang s’arrêta, en face de lui. La tête basse, il observa le solitaire. Il semblait réfléchir. Et prendre un moment pour souffler aussi. La bataille n’avait même pas commencé, qu’il était déjà fatigué. Mais pour une fois, le grand mâle ne fut pas pressé. Il attendit patiemment, étudiant les muscles du félin, qui se contractait à mesure qu’il réfléchissait. Puis il passa enfin à l’attaque. Il bondit rapidement, sur la gauche. Mais comme tous les novices, il évalua mal la distance et rata sa cible, étant trop loin pour atteindre les cuisses du lieutenant d’un coup de croc. Alors il changea d’option, et s’aplatit au sol. En un éclair le petit se retrouva entre les échasses du mâle sombre mais ce dernier avait assez d’expérience pour le voir arriver. Avant même que Toucan ne puisse le déséquilibrer, Œil du Serpentaire s’effondra, et écrasa une nouvelle fois le solitaire de son poids. Il resta là un moment, confortablement installé, dans une position qui aurait pu porter à confusion, si un membre du Clan de l’Ombre apparaissait à ce moment-là. Il ne roula sur le côté qu’une fois être sûr que l’oiseau sauvage se mit à manquer d’air, étouffé par la fourrure courte, mais épaisse du futur chef.


« C’est finis Toucan. » Dit-il, l’appelant malgré lui par son nom.

GALLINEA



HRP : Voilà, encore une réponse de ta part et on peut dire que c'est finis !
On enchaîne sur un autre rp comme prévue uhuhu

_________________
▲ Présentation ▼


Elle ship des couples improbable, le premier va vous surprendre:
 

Étoile du Serpentaire susurre en #660000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toucan
▼ Solitaire
avatar
Messages : 810
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 28 lunes (avril)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Orange Mécanique Δ Œil du Serpentaire - end   18.03.17 22:44

Il suffoquait, sous le corps large et robuste de Serpentaire. Toucan était comme un oiseau en cage aux ailes coupées, incapable de les déployer et de s'enfuir. Soudain, il eut peur de mourir, là, tout de suite, étouffé sous le lieutenant. Il ne voulait pas finir comme ça, aplati au sol, punaisé comme un papillon dans sa vitrine. Il voulait voler.

Puis le poids quitta sa poitrine. Le grand chat au regard bicolore le laissait vivre. Il aspira goulûment l'air, comme un rescapé de crash d'avion enfin secouru se précipitant sur une boite de raviolis, comme la faim se jetant sur le Tiers Monde, comme les moutons de Panurge de leur falaise.

"C'est fini, Toucan."


Toucan roula sur le côté, prenant de grandes inspirations. Il n'était pas d'accord. Il ne voulait pas que les choses s'arrêtent là. Il se releva, un peu chancelant sur ses pattes, et vient se mettre en face de Serpentaire, levant le visage vers celui du chat de l'Ombre.

"Non, je pense que ça ne fait que commencer, mon beau. Je le sens, tu as aimé ce moment, j'ai aimé ce moment, j'en veux plus, et toi aussi - ne le cache pas, non, pas de ça entre nous. Disons dans une semaine, sur les Terres Libres ? Je te trouverai. Et on se battra. Encore. Et encore. Et tu m'apprendras."

Pour ponctuer ses dires, il se frotta au poitrail de Serpentaire. Il venait de sceller son serment. Puis, avec son pas léger, il s'éloigna de la scène, et retourna dans a profondeur de la forêt, vers son Verger. Il allait dormir. Il allait être beau. La semaine prochaine, il avait rencard.
+:
 

_________________
Daydream milk and genocide

© Uwny ♥

Toucan te pécho en darkslategray

Couvre moi de cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Orange Mécanique Δ Œil du Serpentaire - end   

Revenir en haut Aller en bas
 
Orange Mécanique Δ Œil du Serpentaire - end
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orange Mécanique ^^
» Haïti : 26 enfants morts de malnutrition à Baie d’orange
» Petit job, grosse galére [Orange Town, Rang D, Civil, Livraison]
» Vodka orange && Jimmy Choo. {Eden <3 }
» Nerf Orange!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Propheties Begin :: Au commencement :: Archives :: RPG-