The Propheties Begin

« Il eut un chat qui osa franchir la barrière. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Excuse me do you want to screw ? ∆ Éclat d'Obsidienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toucan
▼ Solitaire

Messages : 494
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 26 lunes (décembre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Excuse me do you want to screw ? ∆ Éclat d'Obsidienne   20.08.16 2:21

Excuse me do you want to screw ?
Toucan & Éclat d'Obsidienne
Screwin' in moderation
Screwin' is such a bore
None of my time is wasted
I do that shit on tour
.


Le temps est bon, le ciel est bleu, Toucan se sent d'humeur à avoir un amoureux. Enfin, l'amour reste bien trop mystérieux pour le petit galet. Trop de paramètres inconnus, il risquerait de perdre le contrôle. Non pas qu'il se contrôle réellement, mais il préfère se perdre dans ses illusions de domination plutôt que de s'avouer que sa vie n'est régie que par ses pulsions purement instinctives, ses affects spinozistes – des concepts qu'il était bien loin d'appréhender.

Ou sinon, il n'était jamais tombé sur la bonne personne, celle qui lui arracherait l'écorce noircie qui pourrit lentement autour de son cœur.

Enfin, il n'aimait pas trop y réfléchir, remplaçant dans son esprit son déficit affectif par un manque de sexe. Oui, Toucan n'aimait pas réfléchir à ses motivations profondes, il avait peur de voir des choses trop tristes au fond de lui. N'empêche, là, cette après-midi, il aurait bien voulu de la compagnie. Une compagnie pour lui faire des câlins, mais pas trop fougueux. Oui, Toucan se sentait définitivement comme une jeune fille en fleur aujourd'hui, et il n'était pas sur d'apprécier cet état.

Une ombre passa alors dans les fourrés, une grande tâche sombre avec deux billes bleues glacier la transperçant. Une ombre qu'il avait déjà rencontré quand il n'était encore qu'un Domestique, lors d'une de ses excursions vers le Chemin du Tonnerre. Éclat d'Obsidienne l'observait.

« Hé Obsy, viens me dire bonjour, reste pas plantée dans les fourrés. Et j'espère que tu ne m'en veux pas pour la dernière fois, quand j'ai pu émettre malencontreusement une remarque sur ton physique, je constate aujourd'hui que ton corps, nimbé de lumière en cet heureux jour de retrouvailles, est un chef d’œuvre de la Nature, aussi je te demande humblement de bien vouloir m'excuser de t'avoir comparée à une boule. On oublie et on repart sur des bonnes bases ?»

Spoiler:
 

_________________
Tu sais j'ai pas toute ma raison Si j'ai toujours raison Tu sais j'suis pas un mec sympa et j'merde tout ça tout ça
Couvre moi de cadeaux:
 


Dernière édition par Toucan le 25.08.16 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Éclat d'Obsidienne
● Lieutenante

Messages : 232
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 18
Localisation : Hm...? Là maintenant? Dans ton placard.

Carte d'identité
Âge: 43 lunes {août 2016}
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage de Vipère

MessageSujet: Re: Excuse me do you want to screw ? ∆ Éclat d'Obsidienne   23.08.16 19:15


Eclat d’Obsidienne avait fait partie de la patrouille de nuit la nuit passée, donc elle avait eu une excuse pour dormir un peu plus ce matin. Quand elle s’était réveillée, le soleil était presque à son zénith. Elle s’extirpa de la tanière des guerriers, avala rapidement une petite proie, histoire d’avoir le ventre suffisamment plein pendant la partie de chasse qu’elle allait faire. Chasser faisait partie de ses occupations favorites, et elle savait que n’y aller qu’avec le ventre à moitié plein était un moyen d’affuter ses sens et ainsi être plus efficace. Et oui, c’était avec des petites astuces comme celles là qu’Éclat d’Obsidienne était devenue la meilleure chasseuse du clan. Et oui, ça fait mal mais c’est comme ça.
 
Un moment plus tard, la femelle noire était arrivée du côté du Chemin du Tonnerre. Elle avait eu le temps de chasser un peu avant d’arriver là, grâce à moult détours, et avait attrapé deux souris et même un beau moineau bien dodu grâce à un prodigieux saut dans les airs à au moins deux longueurs de queue du sol. Au moins. Sisi.
Elle avait tout caché au même endroit avant de continuer. La guerrière ne savait pas vraiment pourquoi elle se dirigeait vers le Chemin du Tonnerre. C’était un endroit désagréable, dont l’odeur était abominable et si bruyant que rien ne vous assurait que vous auriez encore votre audition en en sortant. Et puis il n’y avait même pas de proies par ici (elles n’étaient pas suffisamment stupides pour rester). Donc Éclat d’Obsidienne n’avait absolument aucune raison d’être là.
 
Après avoir traversé avec attention le chemin, elle se trouvait en terres libres. Elle n’y allait pas vraiment pour faire des rencontres (en même temps, c’était bien d’Eclat d’Obsidienne dont on parlait), mais juste pour voir si cet endroit là de la forêt était giboyeux, sans quoi elle retournerait chez elle. La noiraude s’enfonça un peu dans les fourrés et s’arrêta nette, tout d’un coup. Elle sentait quelque chose. Un chat. Elle fronça les sourcils. Mais pas d’un clan, une odeur plus…. Moins définie. Un solitaire. Et elle le connaissait. Elle y mettrait ses pattes à couper.
Éclat d’Obsidienne tourna sur elle même et vit une silhouette grise à travers les buissons et d’un coup elle se souvint. Toucan, un mâle domestique qu’elle avait rencontré il y a quelques temps. Et leur rencontre ne s’était pas passée dans la plus grande des amitiés, et au final, la guerrière de l’Ombre n’aimait pas ce chat-là, et ne se gênait pas de lui montrer. Elle resta un moment plantée sur place à le regarder fixement avant qu’il ne la remarque et ne miaule en sa direction :
-Hé Obsy, viens me dire bonjour, reste pas plantée dans les fourrés. Et j'espère que tu ne m'en veux pas pour la dernière fois, quand j'ai pu omettre malencontreusement une remarque sur ton physique, je constate aujourd'hui que ton corps, nimbé de lumière en cet heureux jour de retrouvailles, est un chef d’œuvre de la Nature, aussi je te demande humblement de bien vouloir m'excuser de t'avoir comparée à une boule. On oublie et on repart sur des bonnes bases ?
 
Elle émit un petit soufflement à ce souvenir. C’est vrai, il l’avait qualifiée de boule. L’imbécile. Et si il n’avait pas été domestique, elle l’aurait attaqué immédiatement. Non pas qu’elle haïssait à ce point que des chats se méprennent sur son physique (parce que non, elle n’était pas grosse), mais c’était l’air désinvolte insupportable du petit chat qu’elle ne pouvait pas tolérer. Et puis au fond, c’était un imbécile, donc cette remarque n’aurait même pas du l’atteindre comme ça l’a fait.
Le clan des Etoiles savait à quel point Eclat d’Obsidienne aurait aimé partir en courant pour ne jamais avoir à confronter ce chat une nouvelle fois. Mais elle ne le fit pas, pour une raison inconnue. À la place, elle inspira et souffla bruyamment et sortit des fourrés pour venir se planter devant Toucan. Elle le toisa de ses yeux glacés et lâcha :
-C’est dingue ça, parmi tous les chats dans cette foutue forêt, il fallait que je tombe sur toi.
 
Elle marqua une pause durant laquelle elle enroula lentement sa queue couleur jais autour de ses pattes avant de continuer :
-Et fais attention, une parole de travers et je te saute dessus.
 
Eclat d’Obsidienne fit ensuite un magnifique sourire forcé dont elle seule avait le secret et enchaina d’un air beaucoup plus doux et chaleureux (le pauvre Toucan devait penser que la guerrière était folle à lier) :
-Mais bon, repartons sur de bonnes bases comme tu dis ! Comment vas-tu ?
 
 



(Mesdames et messieurs, mon premier RP avec Obsi %) )

_________________


Ohlala qu'elle est belle ma Obsi *w*:
 


© Nix, merci énormément ♥

Obsi parle en #cccccc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toucan
▼ Solitaire

Messages : 494
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 26 lunes (décembre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Excuse me do you want to screw ? ∆ Éclat d'Obsidienne   29.08.16 11:04

Excuse me do you want to screw ?
Toucan & Éclat d'Obsidienne
Screwin' in moderation
Screwin' is such a bore
None of my time is wasted
I do that shit on tour.


Oups. Elle avait l'ait mi-fâché mi-hypocrite, ça allait être compliqué de lui parler un peu sérieusement... Pour elle, il n'était que le type assez insupportable de cette « foutue forêt », celui qui drague et humilie, se bat et rit. Bon, il n'allait pas nier ces faits, mais au fond de lui, il sentait qu'il était en train de changer. Comme si son cœur, jusque là enserré dans une eau sale et gelée, serait subitement pris dans un dégel printanier. Il était maintenant question de laisser s'écouler le flot d'impureté qu'il charriait précédemment.

Oui, Toucan ressentait un besoin de purgation.

« Comment vas-tu ? »


Mal. Il se sentait mal. Mais comment le lui dire sans passer pour quelqu'un de faible, de trop fragile ? Elle risquait toujours de l'attaquer, si elle voyait que le moment était venu, pour se venger. Et le galet avait beau être vantard, il savait qu'il ne serait pas de taille face au gabarit de la guerrière. Enfin, si quelqu'un lui apprenait à se battre comme un clanique, pourquoi pas, mais en ce moment sa technique n'était pas assez développée pour tenter un affrontement.

Et puis il ne voulait pas se battre. Il était fatigué de cette violence qui lui tordait les tripes. Il sentait qu'elle lui était inhérente – une sombre histoire de chromosomes conditionnant sa stérilité, chose qu'il ignorait – et qu'elle le guidait, mais parfois, cela lui pesait. Il voulait de la stabilité. Il voulait un endroit où rester. Il voulait des gens qui l'apprécient réellement. Il voulait quelqu'un qui l'aime sincèrement. Il voulait la lune.

« Eh bien, chère Obsy, pour tout te dire, je ne vais pas très bien. Je suis assez fatigué. Lassé même. Je commence à t'envier : tu as des gens qui t'estiment dans ton Clan. D'ailleurs, dans lequel es-tu ? Parce que j'ai récemment appris comment la forêt s'organise, mais je suis encore un peu perdu... »

Il avait répondu d'un ton qui se voulait neutre, mais où perçait une pointe de tristesse. Il voulait qu'elle s'occupe de lui. Juste un peu, pour lui donner l'illusion d'être vraiment quelqu'un, et pas juste une ombre dans les bois.

_________________
Tu sais j'ai pas toute ma raison Si j'ai toujours raison Tu sais j'suis pas un mec sympa et j'merde tout ça tout ça
Couvre moi de cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Éclat d'Obsidienne
● Lieutenante

Messages : 232
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 18
Localisation : Hm...? Là maintenant? Dans ton placard.

Carte d'identité
Âge: 43 lunes {août 2016}
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage de Vipère

MessageSujet: Re: Excuse me do you want to screw ? ∆ Éclat d'Obsidienne   31.08.16 13:48


Le sourire de la féline noire s’estompa petit à petit, jusqu’à ce qu’il disparaisse complètement, et que son visage soit parfaitement neutre. Elle ne lâchait pas du regard le petit chat en face d’elle, et le détaillait de ses yeux presque gris. Il était tellement petit que ç’en était presque ridicule. Il était à peine plus gros qu’un apprenti de 6 lunes. Mais bon, Toucan était un domestique, donc ça n’était pas vraiment de sa faute. Et puis Eclat d’Obsidienne était particulièrement massive et haute sur pattes, donc même un chat de taille normale lui paraissait frêle.
Le visage du petit chat gris sembla se crisper, et il afficha une mine presque triste. Elle fronça les sourcils. Qu’avait-il ? Il ne semblait pas vraiment être au top de la forme. La guerrière se souvenait de Toucan comme un chat toujours de bonne humeur, voire même trop, à tel point que ç’en était agaçant. Et là ? Non. Et quelque part ça l’inquiétait. Q… Quoi ? Éclat d’Obsidienne ? Sincèrement inquiète pour le bien-être d’un autre chat ? Un domestique en plus ? Mais quelle mouche l’avait piquée ?
Eh bien, chère Obsy, pour tout te dire, je ne vais pas très bien. Je suis assez fatigué. Lassé même. Je commence à t'envier : tu as des gens qui t'estiment dans ton Clan. D'ailleurs, dans lequel es-tu ? Parce que j'ai récemment appris comment la forêt s'organise, mais je suis encore un peu perdu...

La femelle trépigna sur place quelques instants le temps de se réinstaller et regarda dans les yeux son interlocuteur. Est-ce que son trépignement était un signe de malaise ? Le clan des Etoiles seul le sait. Elle-même n’était pas bien sûr de ce sentiment qu’elle ressentait. En dehors du mépris pour chaque félin dans cette forêt et l’intérêt pour leur faire croire qu’elle les appréciait, elle ne connaissait pas grand chose d’autre. Elle avait beau être une guerrière estimée dans son clan (comme disait le petit chat), niveau sentiment, c’était un bordel notoire, et elle avait l’impression de ne rien pouvoir y faire.
Et elle ne savait absolument pas comment réagir quand un chat lui ouvrait clairement son cœur, dans le but évident de se confier à quelqu’un, n’importe qui. Et pour que Toucan veuille agir ainsi avec Eclat d’Obsidienne, (sachant parfaitement comment s’était déroulée leur première rencontre), il fallait vraiment qu’il soit désespéré. Et puis le fait qu’il l’appelle « ma chère Obsi » n’arrangeait pas vraiment l’incertitude émotionnelle de la chatte. Elle miaula de sa voix la plus neutre et douce possible, après s’être éclaircie la voix :
-Le clan de l’Ombre. *pause* Et… Qu’est-ce qui ne va pas ? Tu peux me parler si tu veux.

Éclat d’Obsidienne regrettait déjà. Elle avait certes l’habitude de faire ça à longueur de journée dans son clan, là, c’était différent. Là, elle sentait qu’elle s’impliquait un peu trop dans cette affaire, alors que ce chat, elle ne le connaissait même pas. Qu’est-ce qui était en train de se passer là ?





_________________


Ohlala qu'elle est belle ma Obsi *w*:
 


© Nix, merci énormément ♥

Obsi parle en #cccccc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toucan
▼ Solitaire

Messages : 494
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 26 lunes (décembre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Excuse me do you want to screw ? ∆ Éclat d'Obsidienne   31.08.16 22:50

Excuse me do you want to screw ?
Toucan & Éclat d'Obsidienne
Screwin' in moderation
Screwin' is such a bore
None of my time is wasted
I do that shit on tour
.


Elle racla le sol et s’éclaircit la voix. Serait-ce le prélude à une aide chaleureuse ? Ou une invitation à partir ? Dire que d'habitude il décodait bien le langage corporel des autres chats, il devait vraiment être désemparé. Cette situation le rendait tout perplexe, perplexe comme une tortue renversée, perplexe comme un arc-en-ciel sans pluie.

« Le clan de l’Ombre. *pause* Et… Qu’est-ce qui ne va pas ? Tu peux me parler si tu veux. »

Oh. Clan de l'Ombre. Il faut avouer que le nom en jetait. Il allait bien avec le pelage d'Obsidienne. D'ailleurs, en parlant de pelage, celui de la chatte avait l'air si doux. Elle devait surement partager des soins avec son Clan. Voila bien une chose qu'il lui enviait, en ce moment. Combien il aurait aimé que quelqu'un s'occupe de lui, juste un peu.

Oui, il n'allait décidément pas bien.
Au point de se confier à Éclat d'Obsidienne.

« Ah, et c'est bien ça le Clan de l'Ombre ? Les gens sont sympas ? Parce que je t'avouerais que dans la forêt, les arbres ne sont pas super pour parler, ils ont des arguments en bois... »

Il étouffa le rire las qui montait de sa gorge, ce rire désespéré qui lui écorchait les cordes vocales. Comment lui expliquer ce qu'il n'allait pas, si lui-même ne parvenait pas à le définir.

« Merci de ta sollicitude ma chère. C'est un peu compliqué à dire vois-tu. J'ai un sentiment de vide qui s'est installé dans ma poitrine depuis quelques temps. Comme si quelqu'un m'avait dit que toute ma vie n'était qu'un grand mensonge. Oui, j'ai l'impression de découvrir des choses sur moi que je ne soupçonnais pas, c'est assez désagréable. Un peu comme la mort d'un proche j'imagine, je ne sais pas si cette image te parles ? Enfin, dans ton cas, tu as tout un clan pour te consoler, vous êtes tous unis, tous frères. Moi je n'ai personne. »

_________________
Tu sais j'ai pas toute ma raison Si j'ai toujours raison Tu sais j'suis pas un mec sympa et j'merde tout ça tout ça
Couvre moi de cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Éclat d'Obsidienne
● Lieutenante

Messages : 232
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 18
Localisation : Hm...? Là maintenant? Dans ton placard.

Carte d'identité
Âge: 43 lunes {août 2016}
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage de Vipère

MessageSujet: Re: Excuse me do you want to screw ? ∆ Éclat d'Obsidienne   02.10.16 20:55


Eclat d’Obsidienne dévisagea Toucan le temps qu’il lui réponde. Il avait réellement l’air d’être mal en point, et ça ne plaisait pas réellement à la guerrière couleur de jais. Non pas qu’elle s’inquiétait sincèrement de l’état de santé mentale du petit chat (en fait, si, ça la préoccupait un peu, ce qui n’arrangeait pas son état de malaise), mais c’était toute cette situation qui lui laissait une drôle d’impression. Elle ne savait pas réellement comment agir en sa présence. Si ce chat avait été de son clan, elle aurait agi comme d’habitude, elle aurait « écouté naturellement » ce qu’il avait à lui dire, en ayant l’air de s’intéresser, et puis tout ce serait bien passé. Mais quand il en venait à des chats d’autres clans ou a des solitaires, elle ne savait jamais quel comportement adopter. Autant avec les chats des clans ennemis, elle savait être désagréable et « s’amuser » avec eux, de manière à leur faire comprendre que son clan, c’était le meilleur. Mais avec un solitaire ? Que faire ? Faire copain-copain ? Après tout c’était autorisé, ce n’était pas comme si elle fricotait avec l’ennemi (et soit dit en passant, Toucan n’avait pas réellement le profil de l’ennemi assoiffé de sang). En faire son petit jouet qu’elle pourrait manipuler à sa guise ? C’était aussi une option, vu que le solitaire en question n’irait pas s’en prendre seul à Eclat d’Obsidienne et son clan. Et au final, la guerrière n’avait aucune idée de comme réagir à quoi que ce soit. Et elle avait horreur de ça.
Ah, et c'est bien ça le Clan de l'Ombre ? Les gens sont sympas ? Parce que je t'avouerais que dans la forêt, les arbres ne sont pas super pour parler, ils ont des arguments en bois...

Et un nouvel exemple qui montrait que Eclat d’Obsidienne n’était pas socialement apte. Un jeu de mot. De l’humour. Que faire. Elle n’en avait aucune idée, du coup elle fit un mélange entre serrer sa mâchoire d’agacement et sourire : en résultait un rictus un peu déformé. Sa queue balaya le sol. Comment était-elle sensée répondre à ça ? Si ses camarades de clan étaient sympas ? Elle ne pouvait pas les supporter. Ils étaient tous des incapables, stupides et naïfs. Du moins suffisamment pour croire chaque parole d’Œil du Serpentaire et croire en le cinéma de Eclat d’Obsidienne. C’étaient des imbéciles qui n’avaient aucune valeur à ses yeux. Voilà. Devait-elle vraiment donner cette réponse à Toucan ? Probablement pas. Du coup elle trépigna quelques instants sur ses pattes, et resta silencieuse.
Merci de ta sollicitude ma chère. C'est un peu compliqué à dire vois-tu. J'ai un sentiment de vide qui s'est installé dans ma poitrine depuis quelques temps. Comme si quelqu'un m'avait dit que toute ma vie n'était qu'un grand mensonge. Oui, j'ai l'impression de découvrir des choses sur moi que je ne soupçonnais pas, c'est assez désagréable. Un peu comme la mort d'un proche j'imagine, je ne sais pas si cette image te parle ? Enfin, dans ton cas, tu as tout un clan pour te consoler, vous êtes tous unis, tous frères. Moi je n'ai personne.

Ce coup-ci, elle dut réprimer un rire, mais un vrai cette fois-ci. S’il y avait bien une chose qu’elle ne voulait pas, c’était être consolée par les membres de son clan. Lorsque son père et son frère s’étaient entretués (du coup, oui, elle était familière à la notion de « perte d’un proche »), de nombreux félins étaient venus lui présenter leurs condoléances, et lui affirmer que si elle en ressentait le besoin, ils étaient tous là pour l’écouter et l’épauler. Elle se souvenait les avoir détesté encore plus qu’auparavant durant ces moments là. Ils étaient tous tellement aveugles, ils n’avaient absolument aucune idée de ce qu’elle ressentait, de ce dont elle avait été témoin. Ils pensaient pouvoir l’aider mais ils se trompaient. Ils avaient tous gobé les mensonges d’Œil du Serpentaire sans se poser de questions, et du coup ils pensaient avoir une vue d’ensemble sur la situation. Mais ils se trompaient.
Son monde entier s’était écroulé avec la mort de son père et de son frère. Ce qu’elle avait appris ce jour-là l’avait bouleversée : sa mère n’était pas sa mère, son père était une ordure qui avait tué son fils de sang froid, et son frère n’était pas mieux pour avoir tué son père qui l’avait toujours soutenu. Au fond, elle comprenait très bien ce que voulait dire Toucan dans la catégorie « sentiment de vide ».
C’était plus fort qu’elle, elle ignorait complètement ce qui l’avait poussée à dire cela, mais elle miaula :
-Je vois très bien de quoi tu parles. J’ai vécu des choses… compliquées, et un jour j’ai appris que tout ce que je croyais être sur ma vie et sur mes proches n’était que mensonge. Je comprends très bien…

Elle baissa la tête et serra la mâchoire. POURQUOI SE CONFIAIT-ELLE À CE SOLITAIRE, QUI AVAIT PROUVÉ PLUS D’UNE FOIS QU’IL ÉTAIT INSUPPORTABLE ? Plus rien n’avait de sens à présent. Elle avait l’impression que le chat gris adoucissait son caractère et semblait capable de transpercer sa carapace. En hochant des épaules, elle continua :
-Tu devrais peut-être te trouver un camarade, un compagnon avec qui rester. La vie doit être dure tout seul.




(Voilà j'ai fait un RP depuis la rentrée, maintenant je peux être inactive pendant 3 mois! *disparait dans un nuage de fumée* )

_________________


Ohlala qu'elle est belle ma Obsi *w*:
 


© Nix, merci énormément ♥

Obsi parle en #cccccc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toucan
▼ Solitaire

Messages : 494
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 26 lunes (décembre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Excuse me do you want to screw ? ∆ Éclat d'Obsidienne   17.10.16 18:28

Excuse me do you want to screw ?
Toucan & Éclat d'Obsidienne
Screwin' in moderation
Screwin' is such a bore
None of my time is wasted
I do that shit on tour
.


Elle non plus n’avait pas l’air très bien en ce moment, sa mâchoire était serrée, sa tête était basse – signe de condescendance envers sa petitesse ou bien réel malaise ? Toucan n’avait pas la prétention de penser qu’il troublait la guerrière aguerrie de son charme impertinent et par son humour ravageur – du moins il n’y pensait pas en ce moment. Non, pour une fois, il n’avait pas de pensées obscènes en tête. Il souhaitait sincèrement du réconfort chaste, maternel presque. Éclat d’Obsidienne lui paraissait être un figure de Madone acceptable, quoiqu’un peu paradoxale : avec sa silhouette trapue et ses yeux perçants, elle ne représentait pas l’idéal de douceur auquel il aurait pu s’attendre ; mais il serait bien malhonnête de critiquer un autre chat sur son physique, lui, le petit poussiéreux qui voulait manger le monde.

« ... un jour j’ai appris que tout ce que je croyais être sur ma vie et sur mes proches n’était que mensonge. Je comprends très bien… »

Il releva les yeux, cherchant le regard glacé de la chatte imposante, mais elle fixait le sol, ou du moins quelque chose qu’il ne percevait pas. Il était heureux : dans son malheur, il avait trouvé, semble-t-il, une chatte qui le comprenait, qui partageait ses griefs – il n’envisageait pas qu’elle puisse lui mentir, par naïveté d’une part, mais surtout car il voulait entendre ces paroles, il voulait qu’elle souffre comme lui et qu’elle panse ses blessures.

Il en avait besoin.

Par pudeur, un concept qu’il ne saisissait pas et qu’il n’employait jamais, tout persuadé qu’il était d’être dans son droit dans chacun de ses actes, il décida de ne pas la questionner sur les événements qu’elle avait vécu. Il se savait un peu exhibitionniste, il aimait de temps à autre exposer ses blessures ouvertes, son cerveau éploré et son cœur ouvert, mais il n’exigeait pas de ses interlocuteurs de faire de même. Bien qu’il s’accorde un droit naturel sur ses congénères, étant sensé être le centre de ce monde, il avait une sorte de respect envers le malheur qu’il ne s’expliquait pas. Une fascination un peu malsaine, mêlée de superstition.

Elle fit un mouvement des épaules, comme si elle approuvait son choix de garder le silence.

« Tu devrais peut-être te trouver un camarade, un compagnon avec qui rester. La vie doit être dure tout seul. »

Oui. Voila ce qu’il devait faire. Se trouver quelqu’un – un ami, une amie, quelque chose de plus, peu lui importait. Il lui fallait seulement un présence. Il s’en rendait compte, le simple fait de parler avec la chatte charbonneuse lui faisait du bien, les sacs de plombs qu’il charriait s’allégeaient quelque peu. Il prit alors la résolution de venir la voir quand il serait triste, comme en ce jour : il venait de décider d’en faire son papier buvard, elle absorberait sa tristesse.

Mais comment ? Personne n’aimait les solitaires dans la forêt. Il était rejeté de toute part, on invoquait son absence d’entraînement, de connaissance des codes, de foi – comme s’il possédait la science infuse. Les Claniques étaient décidément malhonnêtes, à le considérer comme un chaton par ses actes, mais lui refusant ce qu’ils accordaient à leurs petits : l’éducation. Le repousser pour son absence de connaissances, sans lui laisser la chance de s’instruire, voilà une preuve de la perversité intellectuelle de ces si respectables chats des bois.

« Tu as raison Obsy, tu as raison. Que dirais-tu de devenir ma compagne alors ? »

Il baissa le regard, s’absorbant dans la contemplation de la poussière. Un rire sardonique lui fit trembler les moustaches. Il savait que ce qu’il racontait n’avait pas de sens, pas de but.

« C’est une plaisanterie, ne t’emporte pas. De toute manière, je suis sure que tu es déjà mariée, et je ne pense pas que vous soyez polygame à l’Ombre. »

_________________
Tu sais j'ai pas toute ma raison Si j'ai toujours raison Tu sais j'suis pas un mec sympa et j'merde tout ça tout ça
Couvre moi de cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Éclat d'Obsidienne
● Lieutenante

Messages : 232
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 18
Localisation : Hm...? Là maintenant? Dans ton placard.

Carte d'identité
Âge: 43 lunes {août 2016}
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage de Vipère

MessageSujet: Re: Excuse me do you want to screw ? ∆ Éclat d'Obsidienne   28.12.16 22:17


La féline, sans qu’elle ne comprenne pourquoi, se détendit un peu après avoir prononcé ces dernières paroles. Elle releva les yeux un court instant pour remarquer que Toucan avait également la mine basse, et qu’il ne semblait pas (*plus) d’humeur à dire des conneries ou chercher des noises à la guerrière. Ce qui était plutôt plaisant. En fait, la compagnie du solitaire n’était pas si désagréable que ça. Pendant un court instant, Éclat d’Obsidienne se dit qu’en fait, elle avait eu un tas de préjugés sur le petit chat, à cause de leurs rencontres précédentes. Peut-être qu’elle devrait lui laisser une deuxième chance. Et pour que la noiraude décide qu’un félin dans cette forêt mérite d’avoir sa réelle bienveillance, il fallait vraiment qu’elle soit dans un bon jour. Et dire qu’il y a quelques minutes, elle était à deux doigts de lui sauter dessus pour l’égorger. Ouais. Elle devait être fatiguée, ou quelque chose comme ça, pour qu’on puisse expliquer ces sautes d’humeur.
 Tu as raison Obsy, tu as raison. Que dirais-tu de devenir ma compagne alors ?

Eclat d’Obsidienne releva brusquement la tête, regrettant tout d’un coup sa réflexion d’il y a quelques instants. Les sourcils légèrement froncés, elle allait répliquer sèchement quelque chose avant de croiser le regard de Toucan qui s’était baissé tout à coup. La guerrière comprit immédiatement qu’il disait cela pour plaisanter (à croire que s’il était sérieux trop longtemps ça risquait de le faire vomir), à en juger le rictus moqueur qui lui déforma le visage. Même si elle était beaucoup plus détendue à présent qu’elle ne l’était à leur rencontre, elle devait quand même contrôler son corps pour éviter de se crisper trop et encourir le risque de sauter sur Toucan pour lui faire fermer sa bouche une bonne fois pour toutes. Il était amical, de toutes évidences. De ce fait, elle se retint de répliquer quoi que ce soit. Il voulait faire copain-copain avec elle, et elle semblait déterminée à ne pas le rembarrer –pour une fois.
C’est une plaisanterie, ne t’emporte pas. De toute manière, je suis sure que tu es déjà mariée, et je ne pense pas que vous soyez polygame à l’Ombre. 

Dans le clan, de nombreux mâles lui avaient tourné autour, et ce depuis un sacré long moment. Mais elle les avait toujours tous intégralement repoussés, à quelques rares exceptions près. En même temps, ce n’était pas étonnant que des félins soient attirés par la guerrière noire : elle est réputée dans le clan, appréciée de tous, donc ceux qui voulaient se rapprocher d’elle simplement par intérêt étaient vite remarqués. Ils croyaient pouvoir lui faire croire n’importe quoi, et c’était là qu’ils se trompaient tous, ignorant qu’elle-même était une experte en la matière, et attention je vois ses chevilles enfler d’ici.
Éclat d’Obsidienne ne put s’empêcher de rouler légèrement ses yeux glacés au ciel, se rendant compte à quel point Toucan ne réalisait pas du tout comment se passaient les choses dans le clan de l’Ombre pour elle. Et à vrai dire, peu étaient les chats le sachant vraiment. Il y avait elle et…. Œil du Serpentaire. Magnifique.
En un énième mouvement d’épaules, elle répondit, un petit sourire en coin :
-Non je ne suis pas mariée, mais crois-moi, tu n’as pas envie que je sois ta compagne.

Il se douterait bien de la raison. Les chats qui savaient à quel point Éclat d’Obsidienne était désagréable, au fin fond de son cœur, le diraient tous en chœur. Parce que oui, même s’il n’y en a pas beaucoup, il y a quand même quelques félins avec lesquels la noiraude est ouvertement désagréable, à ce à la vue du monde entier. Et puis mince, elle avait bien le droit de se défouler de temps en temps. Sur des solitaires ou des chats ennemis la plupart du temps. Et Toucan en était un bel exemple. Seulement, lui, en bonus, avait été tout aussi désagréable, et c’était limite lui qui avait commencé. Les oreilles de la guerrière remuèrent un instant : on se croirait dans une pouponnière, avec les « c’est lui qui a commencé ».
Et le pire dans tout ça, c’est que Toucan n’est pas si désagréable que ça, une fois qu’on y est « habitué ». En fait, la guerrière n’était pas bien sûre de vouloir prendre le temps de s’y « habituer », mais si elle continuait de le croiser au détour de chaque buisson, ça risquait bien d’arriver. Mais bon, puisqu’elle était là et lui aussi, et qu’à moins de se barrer en courant, elle n’avait aucune manière d’y échapper, elle ferait un effort pour faire copain-copain elle aussi. Sincèrement du moins. Et c’était là la seule différence avec d’habitude.
-Mais tu es quand même charmant, même si ça m’arrache la bouche de le dire, donc tu trouveras mieux que moi j’en suis sûre ...

Et par-dessus le marché, Éclat d’Obsidienne déclarait à voix haute qu’elle n’était pas la meilleure de l’univers, même si elle ne le pensait pas nécessairement –voir pas du tout. Comme de la neige en été : impossible, mais si jamais ça arrive, profitez bien, parce que ça risque pas de se reproduire !
Et quelqu’un de ton âge, parce que mine de rien, je suis presque sûre que je pourrais être ta mère !







(Pfffbfbfbbbtbtbtb c'est du n'importe quoi ce RP, je suis désolée, il ressemble à rien xD)

_________________


Ohlala qu'elle est belle ma Obsi *w*:
 


© Nix, merci énormément ♥

Obsi parle en #cccccc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toucan
▼ Solitaire

Messages : 494
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 26 lunes (décembre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Excuse me do you want to screw ? ∆ Éclat d'Obsidienne   09.02.17 21:01

Excuse me do you want to screw ?
Toucan & Éclat d'Obsidienne
Screwin' in moderation
Screwin' is such a bore
None of my time is wasted
I do that shit on tour
.


Ah, elle avait dit qu’il était charmant. Il rit doucement, ses moustaches firent une petite danse de pendu. Oui, il était mignon, il parlait bien, et il était heureux que quelqu’un le lui dise, pour une fois. Les louanges sont toujours plaisantes, et cela le changeait des cris de protestations et des sonorités chargées de haine qu’il recevait de manière générale. Oui, il aimait les compliments. Cette discussion l’apaisait, il se sentait bien plus léger. Prêt à s’envoler.

« Voyons, tu es très belle comme ça, je te donne, allez, sept lunes de plus que moi, au grand maximum. Mais ne réponds pas, je ne te demanderais pas ton âge ma chère, c’est inconvenant pour une femme ! »


Et puis, sa mère, hein, Toucan n’était qu’un animal. Il se serait tapé son père son problème, sa sœur si elle n’était pas morte dans une baignoire, son frère si son petit corps n’était pas mangé depuis longtemps par des rats...

Il se passa la patte derrière l’oreille, se remit un peu le pelage en place, puis vient se rapprocher de la grande guerrière noire. Il ronronnait un peu.

« Et sinon, c’est quoi ton taf en fait, exactement dans ce Clan, ça marche comment ? »

+:
 

_________________
Tu sais j'ai pas toute ma raison Si j'ai toujours raison Tu sais j'suis pas un mec sympa et j'merde tout ça tout ça
Couvre moi de cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Excuse me do you want to screw ? ∆ Éclat d'Obsidienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Excuse me do you want to screw ? ∆ Éclat d'Obsidienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui s'explique, s'excuse, et qui s'excuse s'accuse. | Élodie de Froulay
» BLÂME SÉVÈRE ET DEMANDE D'EXCUSE AU PRÉSIDENT MARTELLY PAR LE SÉNAT
» Je m'excuse...
» Excuse me Mr. ₪ 22/06 | 15h20
» Notre Espion réussi bien sa mission... je m'excuse auprès de tout les DG de la ligue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Propheties Begin :: RPG :: Terres Neutres :: Le Chemin du Tonnerre-