THE PROPHETIES BEGIN

Thème III - L'intégration

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Virée à la rivière - abandon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 50
Date d'inscription : 05/05/2013
Age : 19
Localisation : Dans la forêt

Carte d'identité
Âge: 42 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Virée à la rivière - abandon   23.08.16 0:39

Les chauds rayons qui transperçaient la voûte feuillue mouchetaient de lumière les pelages entremêlés des félins du Clan du Tonnerre. Étoile du Lion était allongé, les pattes repliées sous son poitrail et portait sur ses camarades un regard fixe et impérieux pendant qu'ils effectuaient la cérémonie du partage. Il ne s'était pas joint aux autres cette fois-ci, en vérité il appréciait ces petits moments d'isolation où il pouvait réfléchir tranquillement sans être gêné par la vantardise des plus jeunes guerriers ou l'excitation des chatons qui leur traînaient dans les pattes dès le premier rayon de soleil. Il arrivait parfois qu'il se sente seul et incompris de ses propres compagnons, mais c'était le prix à payer pour accéder au pouvoir. Il devait se méfier et pourtant faire semblant de faire confiance à tout le monde. De toute façon, la solitude était un poids en plus sur les épaules de tous les chefs. Un fossé les séparait de leurs amis, de leur famille... Et quelque part, c'était pour le mieux.

Il finit en quelques bouchées l'étourneau qu'il s'était choisi sur la pile du gibier et se plaça ensuite au pied du Promontoire. Connaissant la nature impatiente du meneur, son lieutenant rappliqua immédiatement pour écouter ses directives. Étoile du Lion lui demanda d'aller chercher Bec de Pinson, Pelage de Hêtre et Fleur Cendrée et de les informer de l'attendre devant le tunnel de ronce pour une partie de chasse. Mais avant, il se rendit dans la tanière des anciens. Les vieux chats avaient préféré manger à l'ombre, bien au frais dans leur antre, ils se racontaient des histoires d'une époque révolue où ils pouvaient encore se battre au servir de leur Clan.

    ▬ Il fait chaud aujourd'hui, je pars en patrouille. L'un d'entre vous a-t-il besoin que je fasse rapporter de la mousse imbibée d'eau ? Les interrompit le matou doré.

Les anciens se tournèrent vers lui pour le saluer avec respect et déclinèrent poliment sa proposition, prétextant qu'il avait survécu à la canicule et qu'il n'y avait nul besoin de mobiliser toute un groupe pour eux. De plus, un apprenti avait déjà rapporté de l'eau pour les reines dans la matinée. Étoile du Lion sortit alors puis bondit jusqu'à la patrouille qui l'attendait comme prévu devant l'entrée du Camp. Bien que lui détestait patienter après quelqu'un, il se plaisait à faire durer son entrée en scène. Après un bref signe de tête, il conduisit ses camarades en direction des Rochers au Soleil. Avec la chaleur, les proies seraient sûrement plus enclines à s'aventurer près des points d'eau.

    ▬ Bec de Pinson et Pelage de Hêtre, vous chasserez dans ce coin là-bas, il désigna un gros rocher avec sa queue, tandis que... Fleur Cendrée sera avec moi de l'autre côté.

Les deux guerriers acquiescèrent puis disparurent derrière les buissons épineux, laissant Étoile du Lion et la belle femelle tigrée seuls. Le meneur sentait ses oreilles le titiller, la présence de la chatte grise le mettait parfois mal à l'aise – surtout depuis qu'elle s'était lancée à la rescousse de cette apprentie du Clan de l'Ombre quelques jours plus tôt. En effet, ce jour-là une jeune novice trop écervelée avait voulu traverser le Chemin du Tonnerre et Fleur Cendrée avait risqué courageusement sa vie pour elle. Le matou doré éprouva un léger frisson lui parcourir l'échine en pensant au corps désarticulé de la guerrière si elle n'avait pas été assez rapide pour quitter le dangereux sentier avant le passage du Monstre. En tout cas, elle ne se sera pas mise en danger inutilement puisque je pourrai utiliser cela à la prochaine Assemblée contre Étoile du Balbuzard, songea-t-il. Nuage de Vipère va avoir de gros soucis et c'est tant mieux ! La colère s'empara de lui un instant en pensant qu'une stupide apprentie aurait pu volé la vie d'un de ses guerriers.
De plus, Fleur Cendrée était connue pour ses incroyables talents de chasseuse et puis elle était jeune, beaucoup de mâles imploraient presque sa compagnie. Elle donnerait probablement de nouveaux guerriers au Clan du Tonnerre, du moins une fois qu'elle se sera choisi un compagnon. D'ailleurs, Étoile du Lion n'avait pas toujours compris ce manège qu'elle entreprenait avec les autres guerriers. A quoi cela servait-il ? Depuis aussi longtemps qu'il se souvienne, la jeune chatte aimait s'amuser avec les mâles – et même avec lui alors qu'il était guerrier – mais son charme usé en trop grande dose avait fini par profondément l'agacer et il était même allé jusqu'à penser que Fleur Cendrée trahissait en quelque sorte son Clan au lieu de le faire passer avant des jeux futiles.

_________________

Le grand mâle doré à la gueule tordue rugit en #ffcc33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
▬ Nocty
Spammeuse de profession
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 20/08/2016
Age : 19
Localisation : France.

Carte d'identité
Âge: /
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: Virée à la rivière - abandon   23.08.16 1:37

Encore une bouchée. Une autre. Allez la dernière sera pour lui. Fleur Cendrée lança un regard plein de douceur à son frère avant de déposer un coup de langue sur son front. Cela faisait un moment que ces deux-là n'avaient pas pu partager une proie ainsi. Un grand sourire ornait le doux visage de la Guerrière et son cœur lui dicta sa bonne humeur du jour. Aujourd'hui, elle n'était pas d'humeur à jouer. Pourquoi ? Parce qu'elle profitait de sa journée tout simplement. Il y avait un moment pour tout. Un moment pour jouer, un moment pour accomplir son devoir et un moment pour simplement profiter de ce que la vie vous offre. Un long sourire trônait sur le visage de la femelle qui quitta un moment son frère des yeux. Elle sillonna littéralement le Camp, ne loupant pas un seul des couples ou des groupes de félins qui y trônaient, dans l'espoir de ne pas apercevoir la forme qu'elle recherchait avec une autre. Le sourire sur ses lèvres s'allongea lorsqu'elle se rendit compte que ce n'était pas le cas. La silhouette qu'elle trouva était bien seule et à l'écart. Elle aurait eu réellement du courage, elle serait allée le voir pour tout lui dire. Le problème ? Elle avait beau avoir beaucoup de courage sur-le-champ de bataille, être capable de jouer la comédie, mais quand il s'agissait du sérieux, quand c'était lui, ce n'était pas la même chose. Les yeux de la Guerrière ne parvenaient pas à se détacher de son pelage. Elle essayait, en vain. Jusqu'à ce que son frère l'ait rappelle à l'ordre.

« Eh oh ! Tu m’écoutes au moins.
- Hum oui ! Tu disais ? »

Fleur Cendrée se retourna de nouveau vers son frère et écouta ce qu’il devait lui dire, non sans une once de regret d’avoir détaché son regard de ce félin. D’ailleurs, elle avait réussi à mettre son frère d’un plus mauvais poil qu’il ne l’était. Fleur Cendrée réfléchit un instant pour répondre à la question que son frère venait de lui poser. Qu’est-ce qu’elle devait faire déjà ? Cri Funèbre ne lui avait rien donné à faire ce matin lors de la répartition des tâches. Soudainement inquiète de ne rien avoir à faire, la Guerrière laissa son frère, le saluant chaleureusement et lui souhaitant une bonne partie de chasse, puisque lui avait quelque chose de prévu. L’inquiétude ne descendit pas d’un cran lorsque la jeune femelle chercha le Lieutenant qui semblait avoir disparu. Elle s’arrêta un instant, tentant de contrôler son stress jusqu’à l’apercevoir avec Étoile du Lion. Une fois leur petit entretien terminé, ce dernier se dirigea droit vers toi. Ah bah ! Il ne l’avait donc pas oublié. Fleur Cendrée le remercia gracieusement lorsqu’il apporta son message. Elle irait donc chasser cet après-midi. Elle irait accompagner de deux Guerriers et de son Chef. Sans attendre plus longtemps, la Guerrière rejoint le lieu de rendez-vous, à l’entrée du Camp. Sans surprise, elle fut la première. Elle s’assit et enroula sa queue entre ses pattes pour attendre tout le monde. Elle adorait la chasse. C’est dans ce domaine dans lequel elle s’épanouissait le mieux et dans ce même domaine où elle avait un réel talent. Elle ne put s’empêcher de chercher de nouveau la silhouette de ce chat qu’elle portait haut dans son cœur, dans le Camp en attendant les autres. Elle le trouva bientôt, mais sentant la présence de Bec de Pinson, elle détourna les yeux pour saluer le nouveau venu, bientôt suivi de Bois de Hêtre, auquel elle réserva le même jugement et enfin Étoile du Lion qu’elle salua avec davantage de respect et de dévotion. Fleur Cendrée suivie la patrouille lorsqu’elle s’engagea dans la forêt. Elle resta en retrait derrière, bien trop préoccupé par la partie de chasse sur laquelle elle se concentrait dès à présent. Elle atterrit avec les autres aux Rochers du Soleil où Étoile du Lion avait certainement choisit de chasser. Soit, tu préférais chasser dans la forêt, sous le couvert des arbres, mais tu savais aussi te débrouiller avec ces roches.

« Bec de Pinson et Pelage de Hêtre, vous chasserez dans ce coin là-bas, tandis que... Fleur Cendrée sera avec moi de l'autre côté. »

Bien trop préoccupé par ton devoir de Guerrière à accomplir, Fleur Cendrée ne fit pas réellement attention à ce que le meneur disait. Elle avait les yeux et l'esprit figé sur son objectif : chasser. La chasse était tout pour elle. C'était bien plus amusant que de s'entraîner à se battre, c'était bien plus intéressant que de parcourir le territoire à la recherche de félins égarés ou d'envahisseur, même si elle prenait toutes ces missions à cœur et qu'elle les réalisait toutes avec dévotion, c'est dans la chasse qu'elle s'épanouissait, au plus grand plaisir des gourmands. Sans y faire réellement attention, la Guerrière sourit à son meneur. Elle mit ensuite tous ses sens en éveil. Ses yeux se mirent à lorgner les rochers, son museau, aidé de sa gueule entrouverte, se mit à sonder l'air à la recherche de la moindre odeur. Repérant une piste, la Guerrière se mit en chasse. Elle s'éloigna ainsi de son meneur et silencieusement remonta la piste. Ces rochers, elle les connaissait presque par cœur. Elle bondit sur un des rochers avec une agilité féline et dans un silence de plomb, elle continua sa remontée de piste. Ses yeux trouvèrent une boule de poils entre deux rochers. Ces deux derniers étaient juste assez éloignés pour laisser passer une patte féline. D'un bond, la chasseuse sauta sur le rocher de gauche et à l'aide de sa patte droite, elle délogea l'animal de son antre. Surprise, cette dernière poussa un petit cri aigu et elle sortie en trombe, effrayée. En bonne chasseuse, Fleur Cendrée l'accueillit. Elle ne lui laissa pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait. Elle l'acheva d'un coup de dent. Elle chercha le meneur des yeux, se rappelant soudainement qu'elle devait chasser avec lui. Elle le retrouva presque là où elle l'avait laissé et revint sur ses pas, un peu penaude. En posant sa proie au sol, elle souffla penaude.

« Désolée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Date d'inscription : 05/05/2013
Age : 19
Localisation : Dans la forêt

Carte d'identité
Âge: 42 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Re: Virée à la rivière - abandon   23.08.16 23:01

Le meneur doré toisait toujours Fleur Cendré mais celle-ci paraissait sonder les environs et il avait l'impression de ne pas exister, ce qui lui faisait drôle car il avait l'habitude d'être au centre de l'attention de ses camarades quand il était dans les parages. À un moment, la guerrière se tourna vers lui et sourit niaisement avant de reprendre son travail de repérage. Est-ce qu'elle m'a écouté ? se demanda Étoile du Lion qui haussa un sourcil, perplexe. L'ambiance devenait trop étouffante à son goût si bien qu'il décida de briser le silence en avançant vers des talus au pied d'un rocher sur la rive sans un regard en arrière pour voir si la guerrière tigrée le talonnait.

    ▬ Je crois avoir senti un campagnol dans ce buisson près de la rivière..., le matou au pelage d'or jeta alors un coup d'œil par-dessus son épaule mais sa camarade n'était pas là, Fleur Cendrée ?

Tous les sens en alerte, Étoile du Lion appela une nouvelle fois la guerrière mais l'absence totale de réponse – ou même de présence – finit par l'inquiéter. Le grand félin se hissa sur une pierre haute puis remarqua une silhouette vive se jeter entre deux rocs et il entendit un couinement strident la seconde d'après. Le chef du Clan du Tonnerre roula des yeux avant de laisser s'échapper un léger soupir. Elle est bizarre aujourd'hui, songea-t-il. Le matou attendit donc sa camarade, la queue enroulée sur ses larges pattes, tout en la couvant d'un regard protecteur et appréciant la brise caresser son épaisse fourrure. Quelques instants ensuite, elle le rejoignit en quelques bonds souples puis lâcher sa proie.

    ▬ Désolée, miaula-t-elle d'une voix un peu penaude.

Le matou remua des moustaches avec amusement puis dépassa Fleur Cendré, il s'engagea sans prévenir au bord d'une crique entourée de roseaux et de buissons. Il imaginait sans mal la mine étonnée ou interrogative de celle-ci ou peut-être même qu'elle levait les yeux au ciel, excédée. Cette pensée ne fit qu'amuser encore plus Étoile du Lion.

    ▬ Ce n'est rien, ne t'inquiète pas. Belle prise au passage !, lança-t-il à la guerrière, Bon si on pouvait s'y mettre maintenant. Fleur Cendrée, j'aimerais que tu ailles de l'autre côté de ce bosquet, je vais faire venir la proie vers toi.

La chat doré et tigré contourna alors avec précaution le buisson puis se replia sur lui-même. Il était concentré sur le rat d'eau qui rapportait avec beaucoup de mal des brindilles – sûrement pour la fabrication de son nid. Malheureusement, alors qu'il s'approchait un peu plus du rongeur, sa patte arrière tapa dans un caillou et le petit animal s'enfuit immédiatement mais pas dans la direction de Fleur de Cendrée. Crachant de rage contre lui-même, Étoile du Lion se précipita après sa proie et plongea dans l'eau pour essayer de la rattraper. Battant les pattes dans l'eau et claquant des mâchoires, il cherchait le rat d'eau mais la rivière sombre l'empêchait de voir quoique ce soit et lui piquait les yeux et les narines. Comment les chats de la Rivière font-ils pour pêcher ?! Il finit alors par saisir quelque chose dans sa gueule et remonta enfin à la surface. Le courant n'était pas fort à cet endroit si bien qu'Étoile du Lion ne se faisait pas emporter, il se tourna alors vers Fleur Cendrée qui se tenait sur la berge... Avec un bâton entre les dents !

_________________

Le grand mâle doré à la gueule tordue rugit en #ffcc33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
▬ Nocty
Spammeuse de profession
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 20/08/2016
Age : 19
Localisation : France.

Carte d'identité
Âge: /
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: Virée à la rivière - abandon   23.08.16 23:52

Un peu penaude, la Guerrière se demandait bien comment allait réagir le meneur. Et puis, comme si elle perdait tous ses moyens devant lui, elle n’osait plus le regarder dans les yeux. Elle baissa la tête pour regarder la proie qu’elle venait d’attraper en attendant ne serait-ce qu’un geste ou une parole d’Étoile du Lion. Elle attendit un moment, jusqu’à ce que des bruits de pas se fassent entendre. Elle releva alors la tête et se retrouva seule. Incrédule, elle se releva d’un bond, tourna la tête à droite, puis à gauche, dans l’optique de retrouver le félin. Elle trouvait la situation plutôt comique. Elle l’avait abandonné quelques secondes avant et il avait certainement fait la même tête, à n’en rien comprendre. Elle sourit et sentit son côté jouer revenir à la charge. Ses yeux retrouvèrent son beau pelage roux et son corps imposant. Ils ne le lâchèrent plus et elle hésita un moment. Que faire de sa proie ? Elle décida de l’emmener avec elle, ignorant tout de l’objectif de son meneur. Il avait qu’à être clair en même temps et lui laisser le temps de se débarrasser de cette proie. Elle se saisit de la proie qu’elle avait laissée à ses pattes et aussi joyeusement que silencieusement, elle emprunta le même chemin que son meneur quelques secondes auparavant. Elle le rejoignit au bord de cette baie où il se trouvait. Elle eut à peine le temps d’arriver sur les lieux, de le rejoindre que le meneur miaula les consignes, alors que la chasseuse était toujours dans l’attente d’un jugement de ce dernier.

« Ce n'est rien, ne t'inquiète pas. Belle prise au passage ! Bon si on pouvait s'y mettre maintenant. Fleur Cendrée, j'aimerais que tu ailles de l'autre côté de ce bosquet, je vais faire venir la proie vers toi. »

Fleur Cendrée ne trouva pas le regard d'Étoile du Lion, mais c'était mieux ainsi, elle pouvait le scruter à son bon vouloir. Elle fut soulagée de l'entendre dire que ce n'était pas grave. Elle s'en serait voulu de l'avoir froissé. Le sourire sur son visage s'élargit, malgré la proie qu'elle portait toujours. Elle acquiesça, rapidement et avec agilité, elle se glissa à l'endroit indiqué par son meneur et attendit que ce dernier ne mette à exécution son plan. Elle avait largué sa proie juste derrière le buisson, juste à portée de vue, mais trop loin pour qu'elle ne puisse trébucher dedans. Imaginez le ridicule si elle trébuchait en pleine chasse. Elle n'aurait elle-même put dire si elle était plus occupée à observer le matou ou ce qu'il faisait. Il s'approcha du rat qu'il convoitait et alors qu'il s'en approchait, les muscles de la chasseuse se gonflèrent et se tendirent à l'extrême, dans l'attente de faire leur job. Sans comprendre réellement pourquoi, le rat se mit à fuir, mais pas dans la direction de la Guerrière. Le plan allait échouer. Fleur Cendrée observa silencieusement la scène, non sans une pointe d'amusement. Étoile du Lion, son Chef, essayant de rattraper l'animal, plongeant dans l'eau tel un Guerrier du Clan de la Rivière un peu trop maladroit. Fleur Cendrée s'inquiéta lorsque son meneur disparu sous l'eau, abandonnant sa proie, elle se rapprocha paniqué de l'eau. Elle s'apprêtait à bondir au secours de son meneur lorsque le matou ressortit de l'eau, tout mouillé évidemment et les crocs enserrant un bâton. Le sourire sur les lèvres de la Guerrière s'élargit jusqu'à l'extrême. Elle ne put retenir un rire amusé. Taquine, elle s'approcha de son meneur, oubliant toute trace de timidité avec lui et elle lui tonna sur un ton amical :

« Belle prise ô grand meneur du Clan du Tonnerre, digne du meilleur Guerrier du Clan de la Rivière. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Date d'inscription : 05/05/2013
Age : 19
Localisation : Dans la forêt

Carte d'identité
Âge: 42 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Re: Virée à la rivière - abandon   25.08.16 0:31

Étoile du Lion recracha la branche quand il se rendit compte que la proie qu'il tenait dans sa gueule n'était absolument pas le ragondin. Sur la berge, Fleur Cendrée éclata de rire et le matou doré n'osait pas la regarder dans les yeux, couvert de honte. Qu'il était beau le chef du Clan du Tonnerre ! Ça lui apprendra à se prendre pour un chat de la Rivière ! Heureusement qu'aucune patrouille n'était dans le coin ou il prendrait toute sa crédibilité. Enfin, il y avait sa camarade qui n'avait rien raté du spectacle. Fleur Cendrée ne le verrait sans doute plus jamais comme le meneur qui intimait le respect. Étoile du Lion toussa et renifla, la mine extrêmement contrariée. Non seulement il s'était ridiculisé devant la belle Fleur Cendrée, mais en plus de cela, sa fourrure épaisse retiendrait l'eau et serait donc humide pendant des lunes !

    ▬ Belle prise ô grand meneur du Clan du Tonnerre, digne du meilleur Guerrier du Clan de la Rivière, miaula d'une voix espiègle la chatte tigrée.

Le matou haussa les sourcils, l'air toujours renfrognée mais il sentit des picotement sur tout le visage... Il se trouvait tellement mal à l'aise face à Fleur Cendrée. Ce qu'il aimerait disparaître sous l'eau à cet instant ! Quoiqu'il en soit, il avait au moins le mérite de la faire rire.
Étoile du Lion remonta avec un peu de mal sur la rive, ses pattes s'enfonçaient dans le sable au fond de la rivière et puis il ne savait pas bien nager. Une fois sur la terre ferme, tout le poids de l'eau sembla l'attirer dans les entrailles de la terre. Il s'approcha donc de la guerrière puis se secoua violemment afin de la mouiller autant que lui. Pas peu fier de son manège, il se plaça juste devant elle, son museau touchait presque le sien.

    ▬ Je peux t'apprendre quelques trucs si tu veux... D'ailleurs, je vais te donner ta première leçon ! Répondit-il d'un air narquois.

Étoile du Lion poussa alors d'une patte vigoureuse sur la poitrine de sa camarade et celle-ci tomba à la renverse dans l'eau ! Fleur Cendrée disparut un moment dans la rivière sous une cascade de gouttes qui éclaboussa le félin. Le meneur pouffait et manqua de peu de s'étouffer, il se roula même à terre, une patte sur son ventre, hilare, tellement la situation était absurde ! D'aussi loin qu'il se souvienne, il n'avait jamais été dans un état d'amusement comme celui-ci. Il n'agissait sûrement pas en chef de Clan en jouant ainsi comme un apprenti à peine sorti de la pouponnière mais il devait avouer qu'il se tenait étonnement bien, oubliant presque les tracas quotidien qu'impliquaient ses responsabilités. Ensuite, il s'allongea au bord de la rivière et nargua encore la femelle argentée.

    ▬ Hm, le Clan de la Rivière doit tellement regretter de ne pas te compter parmi ses guerriers !

_________________

Le grand mâle doré à la gueule tordue rugit en #ffcc33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
▬ Nocty
Spammeuse de profession
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 20/08/2016
Age : 19
Localisation : France.

Carte d'identité
Âge: /
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: Virée à la rivière - abandon   25.08.16 2:46

Fleur Cendrée ne parvenait à s'arrêter de rire. Elle était consciente de la situation comique dans laquelle s'était fourré son Chef pour l'avoir vu, mais également de la gêne que ce genre de situation pouvait provoquer. Pourtant ? Pourquoi continuer ? Parce que ça lui faisait du bien de rire un peu et que ce soit Étoile du Lion qui lui ait donné le sourire lui faisait encore plus plaisir. Elle finit se contrôler, en voyant la mine quelque peu dépérit du meneur. Lui ne semblait pas trouver drôle la situation, ou alors il était trop fier pour rire lui-même de sa propre bêtise. La chasseuse s'en voulu un instant devant la mine déconfite du matou roux et devant le regard lourd de honte qui n'osait pas croiser le sien. Aïe. Avait-elle fait une erreur ? Elle s'en voulu immédiatement et bien qu'elle ait arrêté de rire, son éclat de rire continuait de lui trotter dans l'esprit et un stupide sourire ornait toujours son visage. Alors que Fleur Cendrée observait chacune des réactions de son meneur pour tenter de rattraper au mieux le coup, elle le vit tousser et renifler, de manière bien trop prononcé pour que cela soit les signes d’un mal, mais tout juste assez pour répandre dans l’air une sensation de contrariété. La chasseuse cendrée vit les sourcils de son meneur se renfrognée et cela lui redonna un nouvel éclat de rire, quel contrôla pour finir par le stopper, non sans peine. La femelle l’observa sortir de l’eau et s’avancer difficilement sur la berge sur laquelle il se tenait quelques secondes avant sa mésaventure avec le rat et le bout de bois. Elle lui lança un regard incrédule lorsque ce dernier se rapprocha lentement d’elle, tout dégoulinant d’eau. Fleur Cendrée sentit la chose venir, juste avant qu’elle ne lui arrive. Elle n’eut pas le temps de réagir assez vite, qu’Étoile du Lion s’était suffisamment approchée pour pouvoir se secouer et répandre l’eau présent sur son pelage roux sur le gris rayé de la Guerrière. Cette dernière prit une mine indignée, se voulant sérieuse, elle tint cette attitude jusqu’à ce que le félin ne se positionne devant elle, presque museau à museau. Son masque tomba et à la place de cette mine d’indignée, trônait à la fois l’incompréhension, l’amusement et la gêne. Percevait-il tout ce que la Guerrière éprouvait à son égard ? Elle l’ignorait, mais cela certainement mieux.

« Je peux t'apprendre quelques trucs si tu veux... D'ailleurs, je vais te donner ta première leçon ! »

Un côté joueur, voir enfantin, perla du meneur, chose dont la Guerrière ne le pensait pas capable. Pour elle, il avait toujours été ce félin sérieux, ne prenant jamais le temps de s'amuser, pour que son Clan aille toujours au mieux. La Guerrière n'eut pas le temps, de protester, de dire ou de faire quoi que ce soit, qu'un coup de patte l'envoya directement dans l'eau. Elle n'eut pas non plus le temps de pousser un cri de détresse et d'indignation que son pelage se retrouva imbibé d'eau. Les quelques gouttelettes que lui avaient envoyé le meneur quelques secondes avant parurent obsolète et elle regretta de ne pas avoir le poil imperméable. La basse température de l'eau atteignit sa peau et elle frissonna un moment. Pendant ce temps, sur la berge, Étoile du Lion ne pouvait se retenir de rire. Elle lui lança un regard se voulant assassin, mais plus amusé de la situation qu'autre chose et laissant son côté un peu revanchard de côté, elle pouffa de rire avec lui. Puis en ultime signe de provocation, alors qu'elle essayait tant bien que mal de rester en surface et de rejoindre la berge, le félin roux adopta une position couchée, la défiant ouvertement.

« Hm, le Clan de la Rivière doit tellement regretter de ne pas te compter parmi ses guerriers ! »

Fleur Cendrée ricana de plus belle. La joie inondait son corps, bien qu’elle se retrouvait dans l’eau. En d’autres circonstances et avec une autre personne que lui, elle n’aurait certainement pas réagi de la même façon. Si cela avait été un de ses mâles qu’elle courtisait pour le plaisir, elle lui aurait certainement arraché la fourrure pour s’en faire un nid bien douillet. Ses pattes, à force de patiner sur un sol glissant, trouvèrent des prises et progressèrent. Elle sortie en trombe de l’eau, se secoua immédiatement et elle se rendit compte que son beau poil qu’elle avait lissé en début de matinée, ne ressemblait plus à rien. Prenant de nouveau une mine indignée, elle alla s’étaler à quelques pas d’Étoile du Lion, en pestant.

« Non mais ce n’est pas possible, regarde dans quel état je suis. Tu es vraiment… »

Elle laissa sa phrase en suspens, le temps de faire mine de bouder dans son coin, posant quelques coups de langue sur son poil qui mettrait du temps à retrouver sa splendeur. Elle tenta de guetter discrètement la réaction du meneur en vain, n’y tenant plus, elle cessa sa mascarade et éclatant de rire, elle retourna auprès du félin et s’étala à côté de lui, son poil s’entremêlant au sien.

« Bah écoute, si le Clan de la Rivière nous avait dans ses rangs, il deviendrait le plus puissant, il n’y a rien de plus à dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Date d'inscription : 05/05/2013
Age : 19
Localisation : Dans la forêt

Carte d'identité
Âge: 42 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Re: Virée à la rivière - abandon   17.09.16 12:51

L'eau happa Fleur Cendrée comme pour l'avaler lorsque celle-ci tomba, poussée par le meneur. Elle remonta ensuite à la surface et pleura de rire, elle se trouvait dans un état d'euphorie qu'il n'avait encore jamais vu chez elle. En tout cas, la femelle grise prenait bien mieux ses moqueries qu'il ne l'aurait cru, contrairement à lui qui se serait vexé comme quelques minutes plus tôt quand il était à l'eau. Déconcerté l'espace d'une seconde, le chef du Clan du Tonnerre pensa qu'il n'était peut-être pas judicieux d'avoir été si décontracté avec sa camarade. Le respect qu'elle avait alors pour lui pourrait s'amenuiser – de même que la distance qu'il avait entretenu entre eux jusque là, bien que pas exprès – et elle risquerait de ne plus toujours lui obéir voir de le remettre en question. Néanmoins et il ne saurait dire comment, Étoile du Lion doutait que cela arrive. En effet, il remarqua à ce moment à quel point le regard de Fleur Cendré était intense lorsque ses yeux verts se plongeait dans les siens. Elle l'admirait et le prenait en haute estime. Oh bien sûr, il connaissait le tempérament ardent de la chatte tigrée et puis elle serait bien trop fière pour le lui avouer. De toute façon, Étoile du Lion n'attendait pas d'elle qu'elle se prosterne à ses pattes. Fleur Cendrée était une guerrière incroyable, à la langue acérée comme un serpent et à l'esprit vif.

Celle-ci se hissa sur la berge en contemplant avec une mine déconfite son pelage trempé et emmêlé en plusieurs bourres. Si un félin du Clan de la Rivière les repérait, ils seraient tous deux la risée de leurs voisins pour la fourrure restait aussi lisse qu'un ruisseau tranquille.

    ▬ Non mais ce n’est pas possible, regarde dans quel état je suis. Tu es vraiment…

Étoile du Lion attendit la fin de sa phrase qui ne sortit pas de sa gueule. Fleur Cendrée était à présent concentrée à faire sa toilette tout en râlant – en vain. Cependant, le meneur ne pouvait s'empêcher de savoir ce que sa camarade pensait réellement de lui. Est-ce qu'il n'était qu'une boule de poils autoritaire avec qui elle cherchait à jouer ? Quelles étaient ses intentions ? Fleur Cendrée était-elle en train d'essayer de rentrer dans le cercle d'intimité du matou doré dans un but précis ? Étoile du Lion se rendit compte qu'il ne connaissait presque rien d'elle... Ni ses ambitions, ni ce qu'elle aimait, encore moins ce qu'elle pensait. Il faut dire que la guerrière rayée n'était pas simple à cerner et qu'il n'avait jamais vraiment cherché à creuser cette carapace. Fleur Cendrée rit alors aux éclats, décidément elle l'intriguait ! Puis s'installa à côté de lui, si proche que le matou eut un réflexe de recul mais il la laissa venir tout près de lui.

    ▬ Bah écoute, si le Clan de la Rivière nous avait dans ses rangs, il deviendrait le plus puissant, il n’y a rien de plus à dire, miaula-t-elle.

Étoile du Lion laissa échapper un léger rictus. Fleur Cendrée semblait vraiment croire en lui même si ce n'était que des paroles, aussi volatiles que la fumée. Le meneur avait toujours cette tendance à se méfier des siens et même de sa famille. Il s'imaginait que, comme lui, tout le monde avait des arrière-pensées et manipulait les autres à des fins personnelles. Un moment, il se demanda si Fleur Cendrée voyait aussi tout cela.
D'ailleurs, sa chaleur réconfortante et sa présence trop proche le mit bientôt dans un embarras trop grand qu'il se racla la gorge puis se leva. Le chef aux yeux dorés nota que le soleil n'était plus haut dans le ciel et que le temps qu'ils regagnent le camp, il se ferait tard. Et Bec de Pinson et Pelage de Hêtre ! songea-t-il en manquant de s'étrangler. Ils doivent être probablement rentrés à présent et nous n'avons attrapé qu'une seule proie !

    ▬ Nous devons rentrer vite, ou le Clan va s'inquiéter, déclara simplement le matou un peu trop abruptement.

Étoile du Lion se soucia un peu de la façon dont Fleur Cendrée réagirait à son ton sec. Cette après-midi était très étrange et il était encore plus confus au sujet de sa guerrière qu'avant. Enfin, au moins il avait passé du bon temps avec elle même s'il avait l'impression d'avoir fait passer sa tribu après, alors que ce n'était certainement pas ce que permettait son rôle... Peut-être aurait-il le temps de prendre un écureuil égaré sur la route ?

Spoiler:
 

_________________

Le grand mâle doré à la gueule tordue rugit en #ffcc33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
▬ Nocty
Spammeuse de profession
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 20/08/2016
Age : 19
Localisation : France.

Carte d'identité
Âge: /
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: Virée à la rivière - abandon   18.09.16 21:17

Fleur Cendrée sentit un petit mouvement de recul, à peine perceptible, de la part du matou roux. Un grand malaise s’infiltra en elle, happant toute la joie qui l’inondait quelques secondes auparavant. Elle venait de faire une erreur en venant si près du matou. Elle avait tellement l’habitude de prendre ses aises, qu’elle venait de faire un faux pas avec la seule personne qui avait vraiment de l’importance à ses yeux. La femelle grise s’en voulut immédiatement et les injures qui flottaient dans son esprit et qu’elle se jetait à la figure ne suffisait pas à empêcher ce sentiment de gêne de grandir en elle. Le regret se mêla à la gêne déjà bien présente et malgré le petit sourire qui trônait sur le visage d’Étoile du Lion, elle ne put s’empêcher de se décaler et de se relever, presque en même temps que le meneur qui se racla la gorge et se releva de son côté, certainement mal-à-l’aise lui aussi à cause d’elle. Si elle avait pu s’enfuir loin, très loin, à grandes enjambées et ne jamais revenir ici, Fleur Cendrée l’aurait fait, mais quelque chose la retenait ici. Elle avait tellement honte. Elle sentait très bien qu’elle y était allée trop vite pour lui. D’ailleurs, elle ne le connaissait même pas, comment pouvait-elle se permettre d’agir ainsi ? Elle qui le désirait tant lui et pas un autre. Son cœur lui dictait de tout faire pour lui faire comprendre, mais est-ce que ce serait réciproque ? Fleur Cendrée ne voulait pas prendre le risque d’essuyer une déception amoureuse. Elle préférait encore rester loin et gardé ses sentiments pour elle-même. La tête basse, elle n’osait plus croiser le regard du matou roux qui faisait battre son cœur si fort.

« Nous devons rentrer vite, ou le Clan va s'inquiéter. »

Le ton sec du matou heurta en plein cœur la Chasseuse cendrée. La gêne et les remords augmentèrent encore d'un cran. Totalement submergée par la situation, ses griffes raclèrent le sol de gêne. Elle ne savait plus ou se mettre. Elle qui était pourtant si fière d'habitude, capable de garder ses véritables émotions pour elle se retrouvait dans un état de faiblesse incommensurable en ce moment. Elle ne redressa pas la tête et marmonna pour répondre à son Chef d'une voix fausse, masquant toute la peine qu'elle avait à prononcer ces quelques mots.

« Tu as raison, j'arrive, je vais récupérer ma proie, ne m'attends pas. »

Et puis sans se soucier de la réponse ou même de l'attitude du matou roux, dont elle ne préférait même pas croiser le regard, elle se retourna et remonta les quelques longueurs de queue de renard qui la séparait de l'endroit où elle avait laissé sa proie. Juste avant de la récupérer, elle jeta un nouveau coup d'œil à son pelage. Ce dernier se trouvait en un piteux état, encore détrempé, remplit de toutes sortes de saletés, mêlant terre, herbe et brindilles. Dépitée par la tournure des choses et par ses stupides agissements, elle ne prit pas la peine de faire quoi que ce soit pour arranger son apparence. Elle se contenta de prendre sa proie en gueule et de repartir, motivée à chasser pour se faire oublier de son attitude. Elle rattrapa rapidement le matou roux et alors qu'elle marchait à ses côtés, silencieuse, ils furent rejoins par Bec de Pinson et Pelage de Hêtre qui avait attrapé à eux deux plus de proies que le duo que Chef et Guerrière avait formé. Fleur Cendrée s'en voulut davantage, avoir passé ce temps à jouer et à commettre des erreurs et ne même pas avoir attrapé plus de proies que cela. Elle n'osa même pas croiser le regard des Guerriers, elle qui était si fière à l'accoutumé et resta silencieuse, fixant un seul objectif, attraper un petit quelque chose avant d'arriver. À force de humer l'air, elle capta des pistes olfactives, certaines plus intéressantes que les autres. Elle capta une délicate odeur d’écureuil et quelques secondes après, sans même prévenir qui que ce soit, elle fonça dans la forêt, quittant le groupe qui rentrait, en proie à une traque sournoise qui commençait. La Guerrière n’abandonna pas la proie qu’elle tenait en gueule, un plan bien précis en tête. Elle allait rabattre l’animal vers le groupe, un Guerrier serait certainement en mesure de l’achever. Il ne lui fallut guère plus que quelques secondes pour repérer le pelage roux de l’écureuil. Son but n’étant bien évidemment pas d’être discrète, elle chargea l’animal, de sorte à le rabattre vers le groupe, lui barrant l’accès à chaque arbre dans lequel il pourrait grimper. L’animal roux se mit à fuir, poussant un petit cri de détresse, mais c’était trop tard. L’étau se refermait sur lui, il fonçait droit vers la patrouille qui revenait de la chasse et en plein dans les pattes d’un matou roux dont Fleur Cendrée croisa le regard pendant une petite seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Virée à la rivière - abandon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Virée à la rivière - abandon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Kaval viré
» Il ne manquait plus que toi.[PV Rivière 'Argentée]
» Inauguration du Pont sur la Rivière Pendu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN
 :: Au commencement :: Archives :: RPG
-