The Propheties Begin

Thème II - Le redoux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Céleste ▲ pv Fierté du Cerf - end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chant du Toucan
▬ Guerrier
avatar
Messages : 927
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 31 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Céleste ▲ pv Fierté du Cerf - end   29.12.16 14:06

Céleste
Toucan & Fierté du Cerf
La fierté et la bêtise sont faites du même bois.

Il faisait beau. Le soleil tapait sur les plaques de glace qui saupoudraient le sol mi-rocailleux mi-terre glacée des Hautes Landes. Depuis cet observatoire, Toucan avait une vue plongeante sur une bonne partie de ce qu’il supposait être le territoire du Clan du Vent – celui de Fleurette, son guide, et d’Alby, son petit Delirium Tremens perso. Une brise froide venait lui mordre les os. Il s’ébroua. Il avait des choses à faire : si les Claniques, pour une part d’entre eux, avaient la rage au ventre et comblaient son besoin de violence, il lui restait une autre nécessité à satisfaire… Un besoin qu’on appelle libido.

Sur son perchoir, il regardait les oiseaux d’hivers planer en décrivant de vastes cercles, quand une odeur de chat lui titilla la truffe. Un Venteux, il sentait comme les deux femelles qu’il connaissait déjà. Toucan se retourna, l’autre se tenait derrière lui, à plusieurs mètres. Plutôt mignon, il avait l’air assez jeune. Il ferait l’affaire.

« Salut mon mignon, alors, tu traînes souvent dans le coin ? »

_________________
Daydream milk and genocide

© Nix ♥
Toucan te pécho en darkslategray

Couvre moi de cadeaux:
 

slt c'est moi:
 


Dernière édition par Toucan le 16.06.17 23:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fierté du Cerf
▬ Guerrier
avatar
Messages : 44
Date d'inscription : 28/12/2016
Age : 13
Localisation : Loin, très loin.

Carte d'identité
Âge: 33 lunes (Juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Céleste ▲ pv Fierté du Cerf - end   30.12.16 16:46

Fierté du Cerf était situé au milieu de la tanière des guerriers. Il regardait un à un, les paupières mi-closes, les guerriers et guerrières qui sortaient de la tanière. Il n'avait pas envie de se lever mais c'est la faim qui tira le matou hors de sa litière. Il se levait d'un geste lent et crispé, ses muscles étaient endoloris. Beaucoup de chats étaient déjà sortis, il en restait un ou deux roulés en boule, tremblant de froid. Il s'étira et bailla longuement avant de faire sa toilette qui était l'étape incontournable de la journée. C'était une tradition, que dis-je, une loi aux yeux du guerrier. Paraître. Il fallait toujours sentir bon, faire propre sur soi, même si ça prenait du temps. Avoir toujours l'air parfait. Dans l'esprit de notre bon Fierté du Cerf, il l'était naturellement mais il fallait être plus que parfait.
Il se décida enfin à sortir de la tanière, la démarche détendue et toujours son sourire charmeur figé éternellement sur son beau visage. Il se dirigea vers la pile de gibier, sa mine devint dégoûtée. L'odeur était une putréfaction. Notre beau guerrier prit du bout des dents le plus gros mulot (et surtout celui qui lui semblait le plus frais) et s'éloigna le plus vite possible de la pile. Il mangea dans son coin la délicieuse proie. Il savait très bien qu'il n'était pas prioritaire à manger, mais il en avait clairement rien à faire. Il considérait les anciens comme de vieux croûtons ramollis avec l'âge et les chatons pouvaient très bien se contenter du lait de leurs mères. Il se lécha les babines pour être bien sûr de ne pas avoir de morceaux de chair coincés dans les moustaches.
Il aperçut un groupe de reines qu'il connaissait très bien et s'approcha d'elles à pas feutrés. Elles parlaient de choses et d'autres et notre guerrier comptait bien rajouter un peu de piquant à la conversation.

« Bonjour mesdemoiselles. Fit-il calmement. Alors du nouveau ? Des vilains petits secrets ? Vous savez que j'aime les vilaines choses. » Toutes trois ricanèrent, elle n'étaient pas habituées à entendre les chats du Clan parler de manière si décontractée. Elles firent non de la tête et le matou prit une mine déçue. Une silhouette blanche se dessina à l'horizon et les yeux du félin pétillèrent, c'était sa sœur et elle semblait être seule. Malheureusement un matou tigré la suivait et rigolait avec elle. Fierté du Cerf fronça les sourcils, il détestait la manière dont il regardait sa sœur. C'était un regard on ne peut plus normal mais le guerrier voyait son beau-frère comme un pervers avare des femelles.
« Non mais regardez comment il la regarde. Il prit une mine hautaine et prit, inconsciemment, une voix outrée. Il me dégoûte ce type. Les femelles savait exactement de qui il parlait. Il en parlait tout le temps en réalité, elles levèrent les yeux au ciel.
- Enfin, la question qu'on se pose toutes c'est comment un si beau mâle a pu finir avec ta sœur, car, enfin mhh … Elle n'est pas très belle sans vouloir te vexer... Dit-elle d'une voix intimidée. Fierté du Cerf la dévisagea et rétorqua de la même voix outrée.
- Si, je suis très vexé, il regarda la femelle de haut en bas, puis de bas en haut et reprit. Et puis qui plus est, tu n'es pas un canon non plus mon petit cœur. Il passa devant la femelle le poitrail bombé et lui chatouilla le menton du bout de la queue. Sans vouloir te vexer.  »
Les deux autres femelles gloussèrent bêtement, puis rentrèrent toutes trois dans leur tanière. Fierté du Cerf sortit clopin-clopant du camp, décidé à faire une petite balade sous le soleil hivernal qui venait un plus lui réchauffer le cœur. Il sortit tranquillement du camp. Ses coussinets lui faisait terriblement mal à cause du givre mais il irait se plaindre auprès de la guérisseuse ultérieurement. Non, maintenant il allait juste sortir de son camp de cul-terreux prendre un peu l'air. La balade devint très vite ennuyeuse. Il avait sentit un vague parfum de souris, elle devait certainement se terrer dans son terrier, mais le félin n'en avait que faire, tant que son ventre à lui était plein, il n'en avait rien à foutre de celui des autres. Le guerrier marchait à présent lentement, l'air blasé sur son visage. C'est d'un ennui de marcher seul, pensait-il. Il avait constamment besoin de parler, de critiquer, de se plaindre de ses problèmes (de cœur généralement). Il ne supportait pas la solitude. Soudain comme une flamme dans la pénombre, la silhouette grisâtre d'un chat se dessinait à l'horizon. Fierté du Cerf humait l'air, ce n'était pas un chat de son clan. Miracle, il avait eut sa dose de venteux pour la journée, il avait envie de parler à d'autres chats venant d'ailleurs. Il s'approcha du chat, quand celui-ci se retourna.

« Salut mon mignon, alors, tu traînes souvent dans le coin ? »
Le guerrier regarda longuement le matou gris avant de donner son verdict. Passable. L'avis sur ce drôle de chat avait été fait, passable. Il garderait ce mot dans son esprit et qu'importe le caractère de cet étranger.

« Non, pas vraiment ma litière est bien plus confortable. Enfin, je suis tellement heureux de voir quelqu'un d'ailleurs, les gens de mon clan me fatigue terriblement, si tu savais. Bon alors comment tu t'appelles trésor ? »

Il parlait d'une manière qui ne semblait pas naturelle, et pourtant il parlait comme ça naturellement, d'un ton exagéré. Maintenant, Fierté du Cerf était lancé et rien ni personne ne pouvait l'empêcher de papoter.

_________________


Fierté du Cerf se vante en#003333

Vent > all dsl bb ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chant du Toucan
▬ Guerrier
avatar
Messages : 927
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 31 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Céleste ▲ pv Fierté du Cerf - end   05.01.17 18:50

Céleste
Toucan & Fierté du Cerf
La fierté et la bêtise sont faites du même bois.

Il le jugeait. Si, soyons clair, l’écaille qui lui faisait face le dévisageait dans les règles de l’art. Son regard clair passait en revue la corpulence du galet, la couleur de son poil, s’il était lisse ou non, la longueur de ses griffes, la blancheur de ses crocs, et Dieu seul sait quoi d’autre. Toucan remua les oreilles, un peu gêné. Il se savait beau, mais cet examen poussé lui déplaisait quelque peu. D’habitude, c’est lui qui observait les courbes d’une femelle ou la finesse de patte d’un mâle, c’était lui le chasseur, pas la proie.

Le regard du félin en face cessa son contrat avec l’Inquisition.
Toucan déplia les petits ressorts de ses oreilles.

« Non, pas vraiment ma litière est bien plus confortable. »

Tu m’étonnes bichon, avec ton pelage bien propet et bien lisse, tu ne dois pas souvent dormir à la belle étoile, dans les fourrés. La vie de Clanique doit avoir du bon, d’une certaine façon. Non, il était injuste. Il connaissait parfaitement l’intérêt d’une vie en communauté : la communauté justement.

« Enfin, je suis tellement heureux de voir quelqu'un d'ailleurs, les gens de mon clan me fatigue terriblement, si tu savais. »

Tiens ? Ça c’est curieux. Les yeux de Toucan pétillèrent de curiosité – et un peu de plaisir. Ce chat paraissait bien étrange, pour critiquer ouvertement son Clan, et pour être heureux de voir un Solitaire. Une seule petit seconde suffit au petit gris pour convoquer les souvenirs de ses dernières rencontres ; battu à la Rivière, insulté à l’Ombre, moqué au Vent – bon, Alby se rattrapait, maintenant sous sa coupe, lavage de cerveau en cours. Il sourit dans ses moustaches, il aimait que les choses changent.

Et un accueil si chaleureux ne pouvait que lui réchauffait le fond du cœur – moins qu’un peu d’exercice physique à deux, mais ça pouvait bien venir plus tard, le petit jeune – car il ne devait pas être plus vieux que lui – n’avait pas l’air opposé à un peu d’aventure charnel.

Ils allaient bien s’entendre, Toucan pouvait le lire dans les nuages.

« Bon alors comment tu t'appelles trésor ? »

Bim. Trésor. Ils étaient de la même race, de celle des beaux parleurs, des théâtreux, des comédiens. Son sourire s’élargit. Il ondula de la queue, de contentement. Il s’approcha de l’autre, et s’assit à ses côtés d’un mouvement fluide, assez gracieux. Il faut dire qu’il ne risquait pas de le heurter ou d’avoir le pas lourd – il était devenu un peu trop maigre en ces temps hivernaux, les proies se font bien rares. Sous les muscles, les côtes commençaient à saillir. Qu’importe, il avait encore le pelage assez brillant : il mâchouillait les quelques herbes restantes dans son Verger et allait parfois pousser de petits miaulements plaintifs sous les fenêtres des Bipèdes – sa version de la sérénade.

Il agita ses petites oreilles grises, un petit feu de joie s’allumait sur son visage. Toucan parlait beaucoup avec les oreilles. Un ronronnement amusé lui monta de la gorge.

« Toucan, et toi mon ange ? »

La rhétorique mielleuse, sa passion.

« En tout cas, ça me fait plaisir ce que tu dis là. Les chats, dans ton Clan – oh pas que ton Clan, de manière générale plutôt – sont si peu amicaux avec moi. À croire qu’ils ont peur de… discuter. »

Il prenait son temps pour parler, il s’amusait à donner aux syllabes un son rond et chaud.

« Je ne fais qu’en même pas si peur, avec ma gueule de jeune premier. Si ? »

_________________
Daydream milk and genocide

© Nix ♥
Toucan te pécho en darkslategray

Couvre moi de cadeaux:
 

slt c'est moi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fierté du Cerf
▬ Guerrier
avatar
Messages : 44
Date d'inscription : 28/12/2016
Age : 13
Localisation : Loin, très loin.

Carte d'identité
Âge: 33 lunes (Juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Céleste ▲ pv Fierté du Cerf - end   14.01.17 16:35

Fierté du Cerf avait le tic bien agaçant de toujours passer ses pattes, léchées préalablement, derrière ses grandes oreilles pointues. S'il était humain, ce serait le genre de personne à toujours passer la main dans ses beaux cheveux qu'il montre avec une fierté dans le regard. Il remettait constamment ses oreilles en place ne regardant jamais son interlocuteur dans les yeux, préférant fixer les détails de son visage, les moindres défauts étaient remarqués sur le champ et fixé avec un regard bien lourd. Son attitude voulait tout dire. Le matou était insupportable, c'était sa nature première.

Le mystérieux solitaire gris fit un sourire et s'installa aux côtés de l'écaille-de-tortue qui s'asseyait à son tour, enroulant sa fine queue autour de ses longues pattes colorées. Fierté du Cerf commença à trembler. Putain, il caille sévère ici. Le vent soufflait particulièrement fort sur les landes du territoire de son Clan. Il n'aime pas particulièrement son Clan, naître à l'Ombre, au Tonnerre ou à la Rivière ou même Solitaire aurait été la même chose. Il faut dire que même si le vent tapait fort, son poil était un sacré défaut dans les temps hivernaux, il ne le vivait pas mal, bien au contraire. Il pouvait constamment simuler l'hypothermie pour passer sa journée à dormir bien au chaud pendant que les autres vont mourir de froid dehors. Le matou ne comprenait pas les guerriers prêts à tout pour le Clan. Survivre n'était-ce pas là la priorité ? Pour cet individu égoïste, si évidemment. Pourquoi se faire chier à faire bouffer les autres alors qu'on peut manger premier ? Une des questions existentielles du beau félin. La voix de l'autre sortit le guerrier de ses songes.

« Toucan, et toi mon ange ? » Fit-il d'une voix mielleuse.

Fierté du Cerf haussa les sourcils, étonné. Toucan, quel drôle de nom ! Une des bizarreries des solitaires, leurs noms. Ils avaient la plupart, des noms étranges que les claniques ne comprenaient pas. Les solitaires ne devaient eux non plus ne pas comprendre la signification des noms des clans.

« Fierté du Cerf, répondit-il. Ravi de faire ta connaissance. » Fit-il avec son beau sourire blanc figé sur son visage.

« En tout cas, ça me fait plaisir ce que tu dis là. Les chats, dans ton Clan – oh pas que ton Clan, de manière générale plutôt – sont si peu amicaux avec moi. À croire qu’ils ont peur de… discuter. »

Enfin en même temps tu t'attendais à quoi mon mignon, pensa t-il. Les chats des clans sont des gros ploucs qui ne sortent de chez eux que pour manger, alors ils ont peur des inconnus. Toucan reprit.

« Je ne fais qu’en même pas si peur, avec ma gueule de jeune premier. Si ? »

Le matou écaille-de-tortue rigola hautainement. Effectivement le solitaire ne faisait absolument pas peur. Fierté du Cerf était beaucoup plus grand que lui et de fait, Toucan n'était vraiment pas imposant. Il regardait de haut le petit félin. Le félin remua les moustaches amusé par la remarque de l'autre.

« Si toi tu fais peur, alors je suis l'être le plus laid de toute la terre, ce qui n'est évi-de-mment pas le cas.  » Fit-il d'une voix exagérée.

Fierté du Cerf avec sa queue commençait à remettre en place les poils grisâtres de l'autre. C'était sa technique pour engourdir ses interlocuteurs, un autre tic qui en exaspérait plus d'un. Quand le pelage était bien en place, Fierté du Cerf fit un sourire satisfait et reprit.

« Bon et sinon mon petit cœur, qu'est-ce qui t'attires dans les landes venteuses ? Le gibier je suppose ? » Répondit-il d'un ton décontracté.


_________________


Fierté du Cerf se vante en#003333

Vent > all dsl bb ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chant du Toucan
▬ Guerrier
avatar
Messages : 927
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 31 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Céleste ▲ pv Fierté du Cerf - end   18.01.17 20:13

Céleste
Toucan & Fierté du Cerf
La fierté et la bêtise sont faites du même bois.

Fierté du Cerf donc. Diable, que c’était pompeux. Enfin, à voir la mine proprette et les manières délicates de l’écaille-de-tortue, on devinait aisément que son nom lui allait comme un gant. Il était drôle à voir, avec son sourire plaqué et son regard un peu méprisant – Toucan ne s’offusqua pas, l’autre était plus grand, il était toujours le petit galet, habitué à regarder les chats par en-dessous. Son rire était cristallin et un peu moqueur. Toucan aimait bien cette sincérité qui sonnait faux. La queue du jeune guerrier vint lui lisser le pelage, ce qui introduit un petit blanc dans la conversation. Une fois sa tâche achevée, il lui décocha un regard satisfait et enchaîna, la voix souple et détendue. On voyait qu’il aimait parler, sans doute autant que Toucan.

« Bon et sinon mon petit cœur, qu'est-ce qui t'attires dans les landes venteuses ? Le gibier je suppose ? »


Toucan lâcha un petit rire en regardant le paysage qui les entourait. Désertique. Une lande battue par le vent sec et froid. La terre avait gelée par endroits, et pas un oiseau ne chantait dans les quelques buissons d’épineux qu’il pouvait embrasser du regard. À ce stade, autant faire les poubelles en Ville. Ce qu’il irait d’ailleurs sans doute faire d’ici quelques heures, quand il aurait faim de nourriture physique.

« Pas exactement chaton, no offense mais y a pas grand-chose à chasser ici. »


Il sourit dans ses moustaches. Il allait commencer ses allusions.

« Enfin, à part des cœurs et des corps quoi... »

_________________
Daydream milk and genocide

© Nix ♥
Toucan te pécho en darkslategray

Couvre moi de cadeaux:
 

slt c'est moi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fierté du Cerf
▬ Guerrier
avatar
Messages : 44
Date d'inscription : 28/12/2016
Age : 13
Localisation : Loin, très loin.

Carte d'identité
Âge: 33 lunes (Juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Céleste ▲ pv Fierté du Cerf - end   21.01.17 20:29

« Pas exactement chaton, no offense mais y a pas grand-chose à chasser ici. »

Fierté du Cerf haussa les sourcils étonné. Il balaya la lande du regard. Il ne se rendait pas compte qu'elle était tout sauf giboyeuse. Le matou vivait dans un monde idyllique ou si son ventre à lui était toujours plein alors y avait du gibier, c'était sûr. L'espoir fait vivre comme on dit, hein. Toucan reprit.

« Enfin, à part des cœurs et des corps quoi... »

Le guerrier n'écoutait que très peu les propos des autres. Il entendait les mots-clés et pouvait donc répondre approximativement. Mais, en entendant le mot « cœur », les longues oreilles de l'écaille-de-tortue se dressèrent sur son front. Ses neurones se mirent en marche. Cœur > problèmes sentimentaux > Poil de Lièvre. Poil de Lièvre, dixit la garce pour les intimes. C'était l'ex-compagne de Fierté du Cerf, qu'il chérissait énormément. Il pensait (comme toutes ses autres ex-compagnes par le fait) que c'était la femelle de sa vie, qu'ils allaient fonder une famille, avoir de ma-gni-fi-ques chatons qu'ils aimeraient pour toujours. « La garce » était une belle femelle, 6/10 sur l'échelle de beauté de Fierté du Cerf, la minette était pas mal. Mais, dépassée par le caractère du matou, elle l'a quitté le traitant de trop égoïste, possessif et surtout, immature. Comment la perfection pouvait-elle être immature ? L'écaille-de-tortue était fou de rage, depuis, il lui donne ce joli surnom et s'amuse à la critiquer à tout va. Aujourd'hui elle a trouvé l'amour auprès d'un félin du clan et a de jolis chatons. Ce qu'étrangement elle ne voulait pas avec le beau guerrier. Il répondit d'une voix éxagérée, la mine triste.

« Oh ! En parlant de cœur ! Le mien est brisé, que dis-je ?! Détruit, anéanti ! Les femelles sont si impitoyables avec moi ! Je les aimes tant, mais elles ne me le rendent point ! Que faire ? Oh, je me meurs ! »

Toucan avait fait la terrible et impardonnable erreur de dire le mot « cœur » dans une phrase. Fierté du Cerf était lancé, personne ne pouvait l'arrêter. Les problèmes d'amour c'était sacré et personne ne devait lui couper la parole. Il pouvait en parler pendant des jours et des jours sans jamais manquer de salive. La seule chose pour laquelle il n'était pas fainéant c'était se plaindre, se plaindre, et toujours se plaindre. Le mâle se laissa tomber au sol comme si toute sa « souffrance » l'écrasait. Chaque mot, chaque mimique était réfléchie et préparée, c'était la façon d'être de ce mâle étonnant.

_________________


Fierté du Cerf se vante en#003333

Vent > all dsl bb ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chant du Toucan
▬ Guerrier
avatar
Messages : 927
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 31 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Céleste ▲ pv Fierté du Cerf - end   30.01.17 22:28

Céleste
Toucan & Fierté du Cerf
La fierté et la bêtise sont faites du même bois.


L’écaille venait de s’écraser au sol. Toucan le regarda avec des yeux ronds, des yeux d’enfant. Il était diablement perplexe. La facilité avec laquelle Cerf s’aplatissait à ses pieds, dans une posture de désespoir douloureux, tel un saint au martyr. Le galet n’en croyait pas ses oreilles. Il hésitait entre la moquerie et la consolation. Il choisit la troisième voie.

D’une démarche un peu mal assurée, il vient s’allonger à côté du mâle en souffrance, en toute sympathie. Puis il commença à déblatérer. Il faut dire qu’il aimait ça, causer. Le pouvoir passe par les mots, et quand on a un si petit corps, et si peu de poids dans la forêt, tordre les lettres est déjà un bon début. Voire broder sur ses sentiments et mentir un peu, pour pimenter le tout.

« Mon bichon, je suis désolé pour toi. Une peine de cœur, c’est véritablement l’enfer sur terre, que dis-je, le paradigme de la peine ! Alors que toi, tu es si bon avec elles, si aimant, si plein d’allant… Décidément, tu ne mérites pas ton sort. Non. Tu sais ce que tu devrais faire ? Enfin, ce que je ferai à ta place ? Ta dernière femelle, qui a broyé ta confiance, là, séduit sa meilleure amie. Fais lui une portée. Comme ça. Qu’elle sache qu’elle n’est plus rien pour toi, que tu es au dessus. »

Spoiler:
 

_________________
Daydream milk and genocide

© Nix ♥
Toucan te pécho en darkslategray

Couvre moi de cadeaux:
 

slt c'est moi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fierté du Cerf
▬ Guerrier
avatar
Messages : 44
Date d'inscription : 28/12/2016
Age : 13
Localisation : Loin, très loin.

Carte d'identité
Âge: 33 lunes (Juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Céleste ▲ pv Fierté du Cerf - end   31.03.17 20:10

Fierté du Cerf se roulait quasiment au sol, en ouvrant les yeux de temps à autre pour voir les réactions de Toucan. Il faisait semblant de souffrir tel un martyr. Il jouait bien le minet. Il avait un excellent jeu d'acteur, et dès son plus jeune âge il en faisait usage. Pourquoi se priver après tout ? Monsieur était une véritable anomalie, comme une guêpe chez les abeilles. On l'aimait beaucoup ou on le détestait, mais ce que tout le monde savait, c'est qu'il valait mieux s'en faire un ami, car malgré ses grands airs souvent d'un ridicule, c'est qu'il était redoutable, comme un vautour qui attend lentement que sa cible se meurt.
Le matou gris s'installa à côté de Monsieur, un peu déboussolé semblait-il.

« Mon bichon, je suis désolé pour toi. Une peine de cœur, c’est véritablement l’enfer sur terre, que dis-je, le paradigme de la peine ! Alors que toi, tu es si bon avec elles, si aimant, si plein d’allant… Décidément, tu ne mérites pas ton sort. Non. »

Oh oui, les peines de cœur sont les pires maux de la planète bleue. L'euphorie que pouvait produire l'amour n'était rien face à la douleur de la rupture. L'écaille, durant ses ruptures, surjouait à chaque fois, espérant attirer les bonnes âmes innocentes qui tombent dans sa toile.

« Tu sais ce que tu devrais faire ? Enfin, ce que je ferai à ta place ? Ta dernière femelle, qui a broyé ta confiance, là, séduit sa meilleure amie. Fais lui une portée. Comme ça. Qu’elle sache qu’elle n’est plus rien pour toi, que tu es au dessus. »

Diantre ! Que c'était intelligent. Toucan était fourbe. Les yeux de Monsieur pétillaient de curiosité, une curiosité malsaine. Il avait besoin de tout savoir, à propos de tout le monde. Comment était le matou gris ? D'un mouvement de la queue, il balaya son besoin de tout savoir. Son jeu devait être parfait, rien ne devait le gâcher. La meilleure amie ? Oui ma foi, c'est un bon moyen de se venger. Le seul hic c'est que la meilleure amie en question était horrible. Sale, grossière, hypocrite, un vil personnage - comme si lui était mieux -. Enfin, il ne pouvait pas briser sa superbe réputation de tombeur de jolies demoiselles.

« Oh, tu as raison, mais je passe mon tour. Merci mon ami pour ces précieux conseils. Nous sommes amis à présent, n'est-ce pas ? » Fit innocemment le guerrier du Vent.

L'attitude du matou changea instantanément. Il se redressa comme si de rien était. Il était passé du plus profond désespoir à une curiosité piquante. Mais, quelque chose au fond de lui lui soufflait qu'il allait bien s'entendre avec l'autre. Il fit son plus grand sourire, avant de reprendre une toilette incessante.

_________________


Fierté du Cerf se vante en#003333

Vent > all dsl bb ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chant du Toucan
▬ Guerrier
avatar
Messages : 927
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 31 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Céleste ▲ pv Fierté du Cerf - end   17.04.17 15:22

Céleste
Toucan & Fierté du Cerf
La fierté et la bêtise sont faites du même bois.


Les yeux du jeune Venteux pétillèrent, à croire que les idées tordues de Toucan lui plaisaient. Enfin, dans une certaine mesure, il n'avait pas l'air tenté au point d'engrosser une femelle par vengeance. Le galet réfléchit un instant à sa propre proposition : le ferait-il par dépit ? Oh, oui, sans doute - même par ennui. Il n'avait pas besoin de raison pour s'adonner à la conquête, et pas de souci moral à essaimer des gamins dans son sillage - bien qu'il n'aie pas encore vu un seul de ses rejetons, ce qui l'inquiétait d'ailleurs un peu ; il pensait que les femelles qu'il avait honoré de son corps bouffaient les nouveaux-nés, et ne voyait pas d'autre explication.

Amis. Ah, alors ils étaient amis maintenant ? Pourquoi pas. Il était bon d'avoir un ami, le genre qui ne vous casse pas les os. Et puis ces satanés Claniques étaient d'ordinaire bien racistes, un peu de douceur dans ce monde de brute n'était pas à refuser. Toucan remua les oreilles. Voilà des pensées bien mièvres pour le petit Solitaire. Il devait être un peu ému, penser à ses bébés jamais venus, ça lui mettait des épines dans le cœur.

« Bien sûr, nous sommes amis à présent. Ça me fait vraiment plaisir de pouvoir considérer un Clanique comme un ami. Enfin, j'imagine que tu dois connaître Alby - tu sais, hargneuse, blanche, laide - c'est ça ce qui ressemble le plus à un ami pour moi. Bon, j'ai aussi un fils adoptif, mais c'est pas vraiment la même chose. Tu as des gamins toi d'ailleurs ? Vu ton corps d'Apollon j'imagine que les femelles font la queue pour te voir ? »

_________________
Daydream milk and genocide

© Nix ♥
Toucan te pécho en darkslategray

Couvre moi de cadeaux:
 

slt c'est moi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fierté du Cerf
▬ Guerrier
avatar
Messages : 44
Date d'inscription : 28/12/2016
Age : 13
Localisation : Loin, très loin.

Carte d'identité
Âge: 33 lunes (Juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Céleste ▲ pv Fierté du Cerf - end   24.05.17 17:37

    - Bien sûr, nous sommes amis à présent. Ça me fait vraiment plaisir de pouvoir considérer un Clanique comme un ami. Enfin, j'imagine que tu dois connaître Alby - tu sais, hargneuse, blanche, laide - c'est ça ce qui ressemble le plus à un ami pour moi.
 Miaula le mâle gris. Fierté du Cerf reconnut aussitôt la description de la femelle, c'était Nuage d'Albatros. Le beau matou appréciait beaucoup la jeune apprentie. Il faut dire que les deux étaient un duo terrible qui critiquaient à tout va chaque membre du clan qu'ils considéraient comme inadaptés à leur personne. L'écaille eut comme un pincement au cœur, pourquoi l'Albinos ne lui avait-elle point parlé de Toucan ? Après tout, Fierté du Cerf n'était pas du genre à répéter, enfin si, un peu, voire beaucoup.
    - Bien sûr ! Je la connais, c'est une su-per a-mie à moi !
    - Bon, j'ai aussi un fils adoptif, mais c'est pas vraiment la même chose. Tu as des gamins toi d'ailleurs ? Vu ton corps d'Apollon j'imagine que les femelles font la queue pour te voir ?
Nouveau pincement au cœur. Non Fierté du Cerf n'avait pas d'enfants, et ne rêvait que de ça. Une petite vie rêvée avec une famille parfaite, à son image. Mais le compliment que lança le gris réchauffa un peu le Beau. C'est vrai, il était beau comme un dieu, et ne s'en cachait pas, les femelles étaient toutes à ses pieds et aucune, je dis bien aucune, ne lui résistait. Don Juan va.
    - Oh arrête je vais rougir, je ne suis pas si beau que ça, si ? Mentit-il. A mon grand désarroi, je n'ai pas de chatons ! Oh, et pourtant ! Si tu savais mon ami, si tu savais ! Mon cœur souffre, j'aimerai tant avoir une belle progéniture dont je puisse être fier, mais j'ai un a-do-ra-ble neveu, que je chéris. En plus, il est aussi gentil que sa mère.

_________________


Fierté du Cerf se vante en#003333

Vent > all dsl bb ♥ :
 


Dernière édition par Fierté du Cerf le 05.06.17 12:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chant du Toucan
▬ Guerrier
avatar
Messages : 927
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 31 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Céleste ▲ pv Fierté du Cerf - end   25.05.17 15:23

    ─ Oh arrête je vais rougir, je ne suis pas si beau que ça, si ?
Pas autant que moi, c'est sûr... Toucan avait développé ce petit côté narcissique à force de trainer dans les bois. Cela lui permettait de justifier sa mise à l'écart. Les autres étaient simplement jaloux, jaloux de sa liberté, de son corps de rêve et de sa langue acérée. Naïveté quand tu nous tiens.
    ─ A mon grand désarroi, je n'ai pas de chatons ! Oh, et pourtant ! Si tu savais mon ami, si tu savais ! Mon cœur souffre, j'aimerai tant avoir une belle progéniture dont je puisse être fier, mais j'ai un a-do-ra-ble neveu, que je chéris. En plus, il est aussi gentil que sa mère.
Un neveu. Le petit gris était jaloux. Lui, avec son frère et sa sœur noyés au fond d'une baignoire, perdus à jamais dans des vapeurs d’éther et d’ammoniaque, inhumés dans une poubelle d'arrière cour et sans doute incinérés dans la centrale de tri des déchets la plus proche, il n'était pas prêt d'avoir des neveux - le silence des morts est violent quand il l'arrachait à ses pensées ; et pour son compte, il était surpris de ne toujours pas avoir de mômes...

Il avait parfois envie de se greffer un pavé à la place du cerveau, lui qui n'avait pas de placenta. Ne plus penser à cette absence de descendance qui lui faisait un trou dans le cœur - trou qu'il s'empressait de combler avec la première bonne âme qui voudrait bien lui donner de sa chaleur.
    ─ Tu m'en diras tant bichon... Tu m'y fais penser, mais ça se passe comment dans les Clans d'ailleurs ? Fidélité à vie et compagnie ou on papillonne ? Histoire de savoir à quel point je peux chérir ma liberté.

_________________
Daydream milk and genocide

© Nix ♥
Toucan te pécho en darkslategray

Couvre moi de cadeaux:
 

slt c'est moi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fierté du Cerf
▬ Guerrier
avatar
Messages : 44
Date d'inscription : 28/12/2016
Age : 13
Localisation : Loin, très loin.

Carte d'identité
Âge: 33 lunes (Juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Céleste ▲ pv Fierté du Cerf - end   05.06.17 12:31

Fierté du Cerf pensa longuement à son neveu, un sourire fier dessiné. C'était une petite douceur tombée du ciel, dont il avait envie de prendre soin. Le beau félin si égoïste avec un tel instinct paternel, qui l'eut cru ? Le matou gris répondit, sortant l'autre de ses pensées pleines de candeur.
    - Tu m'en diras tant bichon... Tu m'y fais penser, mais ça se passe comment dans les Clans d'ailleurs ? Fidélité à vie et compagnie ou on papillonne ? Histoire de savoir à quel point je peux chérir ma liberté.
Un drôle de sourire s'esquissa sur le visage. Il ne s'était jamais demandé les restrictions au niveau des relations. Personne ne lui fixait de limites, c'est lui qui le faisait. Alors il passait de femelle en femelle, dans l'espoir, un jour, d'en trouver une qui lui plaise davantage que les autres. Il la trouvera, il en était intimement persuadé. Il ne savait pas trop comment les autres mâles le voyait, comme un magnifique Don Juan, sûrement.
    - Il y a des mâles qui restent fidèles, oui. Il y en a d'autres qui se font un peu tout le monde. T'as pas de nombre limite, mais je t'avouerai ne m'être jamais posé la question. Je fais un peu ce que je veux, bon je me tape pas celles des autres Clans hein, mais voilà. Fit-il, avec des faux-airs de mâle alpha.
Le mâle tricolore leva les yeux vers le ciel. Le soleil était déjà haut-placé, étendant ses longs rayons sur la lande glaciale. Fierté du Cerf fût parcouru d'un frisson de peur. Il était déjà là depuis un petit moment et n'avait rien chassé.
    - Bon, mon beau ! C'est pas tout, mais je dois partir, ma cheffe est une véritable tortionnaire, j'ai pas envie de me faire défoncer, tchao ! Fit-il d'une voix mielleuse, presque langoureuse.
Et il repartit à travers la lande, direction son camp, il inventerait un mensonge, comme il avait l'habitude de le faire, tout le monde le croirait, ce n'est pas un Don Juan pour rien, non ?

HRP:
 

_________________


Fierté du Cerf se vante en#003333

Vent > all dsl bb ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chant du Toucan
▬ Guerrier
avatar
Messages : 927
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 31 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Céleste ▲ pv Fierté du Cerf - end   16.06.17 23:57

Avec son sourire de travers, c'est sûr que Cerf ne faisait pas parti de la catégorie des amoureux transis à la Shakespeare, capable de se donner la mort pour l'amour de leur vie. Bien. Il s étaient donc du même bois - un bois souple et léger, volatile et volage, mais qui ni ne se rompt ni ne se brise. Un bois de connard d'aucuns diront.
    - Il y a des mâles qui restent fidèles, oui. Il y en a d'autres qui se font un peu tout le monde. T'as pas de nombre limite, mais je t'avouerai ne m'être jamais posé la question. Je fais un peu ce que je veux, bon je me tape pas celles des autres Clans hein, mais voilà.
Son instinct ne l'avait donc pas trompé. Il allait s'entendre, lui, le pauvre galet sous les cieux, et l'autre, le tricolore langue de pute. Un bien beau duo en perspective.

Puis soudain, l'alchimie fut rompue. Telle Cendrillon à l'écoute des douze coups de minuit, les rayons du soleil firent au mâle Venteux l'effet d'un électrochoc - bien vite il se leva et se prépara à bondir dans la lande, courant avec le vent.
    - Bon, mon beau ! C'est pas tout, mais je dois partir, ma cheffe est une véritable tortionnaire, j'ai pas envie de me faire défoncer, tchao !
    - Très bien ma biche, cours vite alors, j'voudrais pas avoir de mort sur la conscience !
Un tortionnaire.
Mais quelle idée que d'être Clanique.
Enfin, d'où que vienne son sang, le soleil était à présent haut dans le ciel, et il avait l'estomac dans les talons, il n'allait pas tarder à imiter son nouvel ami et à rentrer trouver de quoi se nourrir un peu - les paroles ne lui suffisaient malheureusement pas.

+:
 

_________________
Daydream milk and genocide

© Nix ♥
Toucan te pécho en darkslategray

Couvre moi de cadeaux:
 

slt c'est moi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Céleste ▲ pv Fierté du Cerf - end   

Revenir en haut Aller en bas
 
Céleste ▲ pv Fierté du Cerf - end
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment Goupile et le Cerf vendirent les vêtements au prêtre contre un oison
» Rp avec un cerf.
» [Manoir Kuroichi] Ô lune, astre céleste, veille sur nous...[PV Murasaki Kuroichi & Rindo]
» Forum: La fierté du Lion
» le cerf volant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Propheties Begin :: Au commencement :: Archives :: RPG-