THE PROPHETIES BEGIN

Thème III - L'intégration

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [BLIZZARD] Le vent se lève ▼ prio Éclat d'Obsidienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esprit Soucieux
■ Guérisseur
avatar
Messages : 742
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 39 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage Ensoleillé

MessageSujet: [BLIZZARD] Le vent se lève ▼ prio Éclat d'Obsidienne   13.01.17 21:15

❝ Le vent se lève ❞
Esprit Soucieux & Éclat d'Obsidienne

Le soleil me crève les yeux quand je sors de ma tanière. Il est encore tôt, mais la réflexion des rayons sur la neige emplit mon champ de vision d’étincelles. Ça fait mal. L’amour des autres pour l’astre rougeoyant me rend toujours perplexe ; tu me diras, c’est parce que je suis guérisseur, j’ai choisi mon parti, celui des Étoiles, donc fatalement de la nuit - et tu n’auras pas si tort kiddo. Pas si tort. Enfin. Je préfère le soleil agonisant que fier au milieu du ciel.

Il doit être aux alentours de 10 heures, car le soleil est assez haut, mais pas à son zénith. La réserve de gibier n’est pas bien haute, bon, c’est l’hiver, mais je repère tout de même une grive assez grosse pour me caler l’estomac. Le Clan a de la chance, je bouffe pas beaucoup. J’ai pas le temps, y a toujours quelque chose à faire. C’est dingue comme les chatons sont rapides pour se ficher une épine dans la patte, pour aller goûter des trucs bizarres, pour chopper un rhume ou se mordre entre eux. Ah, ça, pour se foutre de ma gueule quand je passe dans la pouponnière, avec ma démarche saccadée et des piquants dans la voix, y a du monde, mais ils sont bien contents que leur mères m’appellent quand ils se mettent à chialer comme des petits sang-mêlés, sang-pourrissant, semi raclures. Ouais, j’ai pas les mots sucrés. Mais faut pas croire que je les aime pas, ces boules de poils, hein. Ils sont mignons, à leur manière. Bon, pas quand ils me mordent la queue – je suis souvent secoué de spasmes, ça les fait rire à s’en cracher la trachée ; mais ils sont le futur de l’Ombre. Et le Clan reste toujours ma priorité. Après nos ancêtres hein, ne déconnons pas.

Je mords dans l’oiseau et décide de le manger sous le couvert d’un sapin, un peu à l’écart. D’un œil, je surveille l’entrée de ma tanière. Depuis que Petite Plume y a mis le museau il y a deux lunes, amenant son bazar juvénile, je me méfie. Et puis, n’oublions pas que des dangers s’y dissimulent. Soigner les justes et punir les traîtres, tels sont les devoirs du guérisseur - tout du moins comme je me les figure. Étoile du Serpentaire ne m’a jamais demandé d’empoisonner quelqu’un, mais je pressens que cela ne saurait attendre. Je suis prêt. Je sers mon chef.

Mon repas fini, je me lèche les babines. C’est n’est pas tant une coquetterie qu’une mesure d’hygiène – mon aspect, clairement pas une priorité. Je n’ai personne à qui plaire, personne à qui vouloir plaire. Marié aux Étoiles kiddo, toujours. Après avoir enterré les restes de l’oiseau, j’esquisse quelques pas en direction de mon antre, un, deux, trois, je trébuche, injure étouffée, quatre, cinq, j’ai repris ma contenance, six, sept, huit, je suis de nouveau enroulé dans la douce obscurité parfumée de ma tanière. Je souris. Je ne suis jamais mieux que dans mon lieu de travail.

Alors que je rangeais différentes herbes, et que je mâchouillais un cataplasme de menthe aquatique, j’entendis un bruit de pas. Quelqu’un tournait et virait devant l’entrée. Je crachais le mélange sur une pierre plate et oblongue, puis essayais les filaments de bave qui me sortaient de la gueule.

- Bon, tu rentres ou tu crèves dehors ?
entête par century sex.

_________________
Le trio du Sheitan, une composition d'Uwny la plus belle

marié aux étoiles:
 


Dernière édition par Esprit Soucieux le 12.05.17 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éclat d'Obsidienne
● Lieutenante
avatar
Messages : 249
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 19
Localisation : Hm...? Là maintenant? Dans ton placard.

Carte d'identité
Âge: 46 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage de Vipère

MessageSujet: Re: [BLIZZARD] Le vent se lève ▼ prio Éclat d'Obsidienne   12.05.17 17:03


Éclat d’Obsidienne s’était réveillée de mauvais poil –pour changer. Son frère était désormais à la tête du clan, et ce depuis quelques temps déjà. Ce n’était pas bon. Pas bon du tout. Il l’avait même nommée pour le seconder. C’était encore pire. Elle détestait ça. Mais ce n’était pas ça qui la turlupinait, du moins pas pour le moment.
Étoile du Balbuzard avait disparu. Comme ça, du jour au lendemain. Tout le clan avait bien évidemment entendu la version des faits du Serpentaire. Et Éclat d’Obsidienne savait la vérité. Elle était la seule à le savoir. Mais du coup, elle avait besoin de précisions. Elle voulait savoir. Savoir ce qu’il se passait là-haut, dans le clan des Étoiles. L’avaient-ils voulu ? Était-elle parmi eux en ce moment même ? Des questions qu’elle ne pourrait pas poser à n’importe qui, si elle voulait avoir des réponses. Esprit Soucieux. Elle n’avait pas le choix. Mais un problème de taille se dressait encore sur son passage si elle voulait obtenir des réponses sincères de la part du guérisseur. Premièrement : elle n’en aura probablement pas, si il s’est produit ce qu’elle espère. Ce qu’elle voudrait ? Qu’Étoile du Balbuzard soit effectivement parmi les ancêtres, et que elle ou quelqu’un d’autre ait rendu visite au guérisseur pour lui dire la vérité.
Si Esprit Soucieux savait la vérité ? Il ne l’admettra jamais. Au grand jamais. Et encore moins à la lieutenante. Ce chat-là était l’un des suiveurs d’Etoile du Serpentaire le plus dévoué. Ça faisait presque de la peine tant le chat était dédié à obéir à son chef. Chose respectable dans la plupart des cas… Mais pas ici. Et c’était justement ce qu’Éclat d’Obsidienne souhaitait tester aujourd’hui. Ses réactions. Elle ne le connaissait pas tant que ça, mais les deux ne s’appréciaient guère. Elle se fera rembarrer dès qu’elle ouvrira la bouche, elle s’y attendait. Mais elle voulait savoir si elle était douée pour déceler les mensonges chez les autres. C’était tout. Joindre l’utile à l’agréable, même si l’agréable n’est pas si agréable que ça.

La grande féline sortit de la tanière des guerriers. Elle s’était installée là depuis le petit matin, après avoir organisé les patrouilles de la journée. Après deux bonnes heures plongées dans ses pensées, elle étira ses membres et se dirigea d’un pas lourd vers la tanière du guérisseur, regrettant soudainement sa décision d’aller lui parler. Mais elle n’avait réellement pas d’autres options. Si elle voulait avoir une chance d’avoir des réponses, elle ne pourrait aller les chercher auprès de quiconque d’autre. Ça allait être drôle. Et par drôle je veux dire jouons au jeu du « à quel point Esprit Soucieux pouvait l’agacer avant qu’elle ne décide de lui sauter dessus ».
En passant à côté de la pile de gibier, désespérément basse, elle réalisa qu’elle aurait du partir chasser au lieu de réfléchir à ce point sur tout et n’importe quoi. Les proies se faisaient rares : l’hiver était rude. Comme si la Nature avait entendu les pensées de la femelle, une grosse bourrasque de vent froid balaya le camp, ébouriffant son pelage. Voilà un sujet sur lequel elle pourrait s’échapper si jamais elle se faisait rembarrer salement à la mention de la défunte meneuse. C’était toujours ça de pris.
Elle marmonna quelque chose dans ses moustaches juste avant de s’arrêter devant l’entrée de l’antre, où elle prit quelques instants pour lisser sa fourrure. C’est alors qu’elle entendit la voix désagréable du guérisseur crier :
Bon, tu rentres ou tu crèves dehors ?

Un grondement rauque résonna dans la gorge de la féline lorsqu’elle se dressa sur ses pattes et pénétra dans la tanière, se forçant une expression la plus neutre possible. L’odeur d’herbe qui y régnait était entêtante, abominablement forte, mais elle n’en laissa rien paraître, si ce n’est un léger froncement du museau. Elle se contenta de le regarder fixement de ses yeux glace, lui adressant un léger signe de tête pour le saluer. Elle avait beau le trouver absolument désagréable et stupide de suivre aveuglément son frère, elle le respectait, ne serait-ce qu’en tant que guérisseur. En tant que félin c’était…. Autre chose. Elle le tolérait, disons. Un peu. Mais bon, fallait quand même pas exagérer non plus.
-D’humeur radieuse comme toujours à ce que je vois.

Quand je vous disais que son respect avait des limites.
Mais c’était là l’unique pique taquine qu’elle s’autoriserait aujourd’hui pour lui. Ahem, on se revoit plus tard quand elle sera en train de l’insulter. Mais après tout, elle était venue là dans l’espoir d’avoir des réponses honnêtes. Il s’agirait donc de ne pas le mettre d’encore plus mauvais poil.
Elle s’assit calmement sur son arrière train, queue enroulée autour de ses pattes, toujours sans le lâcher des yeux. Elle continua :
-Mais bon. Je suis venue te demander si tu avais eu des nouvelles du clan des Étoiles récemment.

Elle marqua une pause, afin de jauger les réactions de son interlocuteur. Éclat d’Obsidienne, continua, voix toujours monotone :
-Je me demandais si tu avais vu Étoile du Balbuzard, ou si tu avais entendu les ancêtres parler d’elle. Je suis toujours un peu choquée de sa mort si … brutale. Tout allait bien pourtant. Tu penses que…. C’est le clan des Étoiles qui l’a voulu ?

Sa voix s’adoucit sur ces derniers mots, son visage également. Pour une fois, elle autorisait ses réelles émotions transparaitre. Dans le simple but de manipuler, évidemment. Jamais pour autre chose. Mais pour le coup il était vrai que la mort de l’ancienne meneuse l’avait énormément choquée…. Avant qu’elle ne réalise que c’était la faute de son enflure de frère. Après ça, elle avait été en colère. Terriblement en colère.
Elle s’efforça d’ignorer ce détail pour conserver un visage détendu, légèrement triste.




(Je suis désolée.
Je me suis demandé si ce RP était toujours d’actualité, mais au final, le contexte qu’on avait était vraiment très cool. Même si l’event est terminé, je me suis dit que ce serait sympa de le continuer, si tu es d’accord :3
Encore désolée d’avoir disparu… )


_________________


Ohlala qu'elle est belle ma Obsi *w*:
 


© Nix, merci énormément ♥

Obsi parle en #cccccc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit Soucieux
■ Guérisseur
avatar
Messages : 742
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 39 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage Ensoleillé

MessageSujet: Re: [BLIZZARD] Le vent se lève ▼ prio Éclat d'Obsidienne   15.05.17 19:15

Pour une malade, Éclat d’Obsidienne n’avait pas l’air de souffrir trop. Elle se tenait bien droite, son pelage propre et lisse, le corps certes plus maigrelet qu’auparavant, mais les muscles fermes et le pas assuré. Son visage était aussi plat qu’un masque mortuaire, et elle retroussa à peine le museau en respirant l’odeur de ma tanière, cette odeur à la fois âcre et suave, les senteurs passées et funèbres des fleurs séchées, la puissance des baies flétries, dont le goût venait se déposer dans la gorge de celui qui les respirait, le mélange d’herbe à chat, de sauge, de laurier et de menthe aquatique, ce grand pot pourri que j’affectionne. Je suis comme une momie déjà embaumée. D’entrée, elle me fixa, a priori mon visage, ou alors mes oreilles ajourées, dans la pénombre de mon antre, c’était dur à dire. Elle m’adressa un signe de tête, auquel je répondis, et commença à parler, d’une voix assez rauque pour une femelle. Enfin, c’était tout de même la sœur de notre nouvelle Étoile, il leur fallait des points communs.
    ― D’humeur radieuse comme toujours à ce que je vois.
    ― Aussi radieuse que le temps, oui.
    ― Mais bon. Je suis venue te demander si tu avais eu des nouvelles du clan des Étoiles récemment.
Elle doit s’inquiéter du blizzard. Elle a accédé bien vite au pouvoir, mais elle fait une bonne lieutenante. En effet, la situation est inquiétante : les réserves de nourriture continuent de se vider, de même que les miennes de plantes, et que la forêt de gibier. Bientôt, on devra manger des insectes pour ne pas dépérir. Néanmoins, nos Ancêtres restent mystérieusement muets en ces temps troubles. Je pense qu’il s’agit d’une ordalie. Ils nous testent. Ils veulent voir si nous sommes dignes de parcourir leur forêt. Je m’apprête à lui livrer le produit de ma réflexion quand elle reprend la parole, d’un ton monocorde qui me fait grincer des dents.
    ― Je me demandais si tu avais vu Étoile du Balbuzard, ou si tu avais entendu les ancêtres parler d’elle. Je suis toujours un peu choquée de sa mort si … brutale. Tout allait bien pourtant. Tu penses que…. C’est le clan des Étoiles qui l’a voulu ?
Obsidienne avait l’air affectée par la mort de l’ancienne meneuse – mort étrange au demeurant – et ne semblait donc pas se réjouir de son ascension. Elle semblait avoir des doutes, mais plutôt sur les circonstances de la disparition, ou sur la version rapportée par son frère ? Voulait-elle dire que Serpentaire usurpait son rôle ? Je secouai la tête. Rien. Je ne savais rien. À la mort de Balbuzard s’était enchaîné trop vite le blizzard, et les Ancêtres n’avaient pas daignaient m’envoyer un signe. Je dois plus prier.
    ― Je regrette de ne pas pouvoir apaiser ton esprit, Éclat d’Obsidienne, mais les Étoiles ne m’ont rien dit. Ne penses-tu pas, au demeurant, qu’il faudrait plus te préoccuper du blizzard, d’autant plus que tu es maintenant lieutenante ? Je pense que cette neige qui nous coupe de tout – y compris de la Pierre de Lune – est une épreuve à relever. Si Balbuzard a rejoint la Toison Étoilée, que les Étoiles la guide, c’est qu’ils le voulaient sûrement, et qu’ils veulent maintenant endurcir le caractère de son successeur, le tester. Si le Clan survit, il sera digne de nous diriger. Pour t’apaiser, je ne peux que te conseiller la prière. Oh, et loin de moi l’idée de me mêler des sphères du pouvoir, mais une lieutenante ne devrait pas douter publiquement de son chef. Je ne répéterais pas tes doutes, mais abstiens toi à l’avenir. Pour le bien du Clan.

_________________
Le trio du Sheitan, une composition d'Uwny la plus belle

marié aux étoiles:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [BLIZZARD] Le vent se lève ▼ prio Éclat d'Obsidienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BLIZZARD] Le vent se lève ▼ prio Éclat d'Obsidienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le vent se lève.
» Le vent se lève.
» Max J. Turner ▲ "Le vent se lève, il faut tenter de vivre"
» Kaze Tachinu le prochain film de Hayao Miyazaki
» Maelys W. | le vent se lève il faut tenter de vivre [fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN
 :: RPG :: Clan de l'Ombre :: Camp de l'Ombre :: Antre du Guérisseur
-