THE PROPHETIES BEGIN

Thème III - L'intégration

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parle moi de ton clan |☼| Pv. Nuage de Vipère - abandon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Parle moi de ton clan |☼| Pv. Nuage de Vipère - abandon   14.01.17 10:47

Je frissonne. Cela fait maintenant plusieurs minutes qu’il m’est impossible de retourner dans mes songes. J’ai froid et les quelques bruits alentours absorbent toute mon attention. Les rayons du Soleil ne traversent pas encore les branches de la tanière des guerriers, mais certaines litières vides m’amènent à penser que les membres composants la patrouille de l’aube sont déjà partis. Je me retourne sur le dos, puis sur le flan, cherchant une position plus agréable. Par mégarde, je lance un petit coup de patte à mon voisin de droite qui gronde légèrement. Je soupire. Plus discrètement cette fois, je me lève puis m’éclipse lentement de la tanière. Heureusement pour moi, je suis assez proche de la sortie ce qui me permet de ne pas avoir à slalomer entre tous les félins endormis. En effet, ce sont les vétérans qui se retrouvent généralement tout au fond, là où la chaleur est la plus élevée et agréable en hiver.

Au dehors, je suis surpris de voir quelques chatons déjà réveillés qui chahutent et jouent devant la pouponnière sous le regard attentif de leur mère. Je me retiens de ronronner. Ils sont si mignons ! Et dire que plus tard ils deviendront surement de valeureux guerriers ! Je jette ensuite un rapide coup d’œil là où se trouve habituellement notre réserve de nourriture. Celle-ci est quasi vide. Après tout, c’est normal, il est encore tôt. Je serai surement encore une fois de partie de chasse dans la journée ! Je décide de prendre de l’avance, je vais aller me dégourdir un peu les pattes.

Je salue les quelques guerriers présents puis quitte le camp du Tonnerre pour m’enfoncer dans la forêt. Je ne suis pas un grand adepte des excursions en solitaire en général, mais pour une fois l’air matinal me fait du bien. Cependant, à plusieurs reprises, je sens le vent souffler entrer les arbres et quelques gouttes tomber le long de mon museau. Je parcours une petite distance et m’arrête de temps en temps, humant l’air à la recherche d’une proie. Soudain je repère une forte odeur d’écureuil. Heureux, je me dirige furtivement au pied d’un arbre d’une hauteur convenable. En quelques acrobaties, je me retrouve sur la plus basse branche. Celle-ci donne sur un nid. Malheureusement, celui-ci est abandonné. Crotte de souris ! En effet, l’odeur de l’écureuil date d’il y a quelques jours...

Après plusieurs minutes de marche, je sens la terrible odeur du chemin du Tonnerre m’emplir la gueule. L’odeur suffit à me rappeler les grondements que provoquent les monstres lorsqu’ils passent dessus à toute vitesse. Néanmoins, je dois avouer que ces êtres monstrueux m’ont toujours intrigué. Les rumeurs racontent qu’ils engloutissent des bipèdes pour les recracher plus tard. Mais je reste assez sceptique à propos de cette idée. Bien qu’une petite voix au fond de moi me hurle d’aller chasser pour nourrir le clan, ma curiosité me pousse à m’approcher du chemin. L’odeur nauséabonde est de plus en plus forte mais je prends sur moi.

Une fois en face de la surface noire, je remarque que le jour s’est levé. Le ciel est toujours sombre, mais c’est à cause d’épais nuages qui cachent le soleil. A découvert, je me rends compte que la pluie est là. Légère et fine, je la qualifierais même d’agréable, elle atténue un peu la puanteur omniprésente. Je monte sur la branche d’un arbre bordant la bande sombre, et attends. Un premier monstre passe. Vu le bruit qu’il produit, je suis bien content d’être perché en hauteur… Je m’attarde quelques instants sur ce qui se trouve derrière. Le clan de l’Ombre… Ces félins possèdent une façon de penser complètement différente de la mienne. Durant les assemblés, je me fais toujours rabrouer lorsque j’essaie de leur adresser la parole. Mais malgré toutes les histoires que l’on raconte sur eux, je suis sûr qu’ils pensent avant tout à leur survie et à celles de leurs proches.
Revenir en haut Aller en bas
Langue de Vipère
♪ Apprentie
avatar
Messages : 132
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 14
Localisation : Loin, très loin.

Carte d'identité
Âge: 19 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Parle moi de ton clan |☼| Pv. Nuage de Vipère - abandon   14.01.17 17:02

Elle courait à une vitesse folle. Personne ni même le guerrier le plus rapide du Clan du Vent ne pourrait la dépasser. Elle semblait voler tellement elle allait vite. Elle esquivait l’eau croupie des marécages avec grâce. On aurait dit une magnifique chouette s’élançant sur sa proie. Ce sentiment de liberté intense l’envahit. Elle respirait à pleins poumons. Quand soudain …

« Nuage de Vipère ! Réveille-toi tu nous accompagnes à la patrouille de chasse, vite il va bientôt pleuvoir selon Piqûre d’Ortie ! » Lui criait sa demi-sœur de sa voix enfantine.

La petite apprentie ouvrit ses yeux bleus et vit le grand sourire candide de Nuage Blanc. Elle sautait partout dans le repaire des jeunes apprentis. Nuage de Vipère grommela et se mit sur le ventre. Elle regardait les branchages qui servait de mur à cette froide tanière. Il ne faisait même pas jour. Comment Piqûre d’Ortie pouvait savoir qu’il allait pleuvoir ? L’écaille-de-tortue bailla, un peu longue à la détente.

« Calme-toi Nuage Blanc ! Merde, t’es plus un chaton comportes-toi comme une apprentie ! » Cracha t-elle sur sa demi-sœur qui courait partout dans la tanière, s’excusant à maintes reprises du bruit qu’elle avait pu faire.

La féline aux yeux bleus se leva avec nonchalance. Elle soupira longuement et sortit du refuge à contre-cœur. Elle vit Piqûre d’Ortie, qui salua gaiement son ancienne voisine de litière. Nuage de Vipère lui rendit son gentil sourire. Étoile du Serpentaire avait bien choisi le mentor de l’apprentie blanche qui servait aussi de demi-sœur à la Vipère. Piqûre d’Ortie était un chat toujours joyeux, un peu monsieur-je-sais-tout sur les bords, mais sincèrement gentil. Mais aussi très naïf ce que la Peste avait vite remarqué. C’est ainsi que Nuage d’Ortie, de son nom d’apprenti, était un peu le toutou de Nuage de Vipère. Il était beaucoup plus âgé mais il était prêt à tout pour être dans des relations positives avec tout le monde. Pauvre petit, si faible. L’apprentie leva les yeux au ciel, pas un seul nuage à l’horizon. Mais bien sûr Piqûre d’Ortie, il va bientôt pleuvoir.


La queue du matou pointa vers la sortie et les deux apprenties et deux autres guerriers suivaient le costaud chat gris à travers la pénombre. La mauvaise troupe se dirigea vers le Chemin du Tonnerre. A mi-chemin, Piqûre d’Ortie arrêta la patrouille. Le soleil se levait enfin. Il désigna Nuage de Vipère pour aller avec un autre guerrier chasser près du Chemin. La Vipère était soulagée de ne pas être avec Nuage Blanc. Le guerrier et elle se trouvaient donc près du Chemin des Monstres. Le bruit était irritant pour les oreilles et l’odeur prenait à la gorge. De fines gouttes de pluie commençait à perler sur les pelages des félins. L’autre soupira déjà pas très motivé de chasser au niveau du Chemin qui avait tendance à effrayer les proies, et invita Nuage de Vipère à le suivre pour rentrer au camp. Non, elle ne rentrerait pas bredouille. Elle fit mine de suivre le matou quand elle s’arrêta. Elle vit un maigre merle la fixer. Celui-ci s’envola prêt du chemin goudronné. Elle le poursuivit à toute vitesse quand ce dernier traversa le chemin. Inconsciemment, elle le suivit s’assurant avec qu’aucun monstre ne passait. Elle passa la frontière. Le merle se posa loin d’elle, pensant être sauvé. Elle se tapit et baissa sa queue instinctivement. Elle avançait lentement, lentement … D’un bond elle avait coincé le merle entre ses puissantes pattes et l’avait achevé d’un coup de canines bien placé. Elle remercia le Clan des Étoiles pour lui avoir fait don de cette précieuse proie. Elle se redressa d’un coup et ses yeux s’écarquillèrent. Elle avait pénétré le territoire Tonnerreux. Merde, pensa t-elle. Elle huma l’air. Elle sentit l’odeur ignoble d’un matou de ce Clan. Qu’importe ce qu’elle allait faire, elle était repérée.

« Si c’est un abruti d’écureuil du Tonnerre viens te battre ! » Cracha t-elle. Son poil se gonfla, ses griffes sortirent. Elle était en position offensive pas du tout intimidée à l’idée de rencontrer un des guerriers.

_________________


©️Nix
Nuage de Vipère vous insupporte en #ffffff Giggle

Avatar par Ety ! :keur:

Merci Serp, notre valeureuse chef :


Encore merci pour ces magnifiques vava : :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Parle moi de ton clan |☼| Pv. Nuage de Vipère - abandon   21.01.17 14:18

Ploc. Ploc. Ploc. Les pattes repliées sous moi-même, perché sur ma branche et les yeux réduis à deux fentes, je suis certains que je me serais déjà endormi si, ploc …Si ces fichus gouttes d’eau voulaient bien cesser de tomber ! Depuis plusieurs minutes, ploc, l’eau récupérée par les feuilles de l’arbre s’obstine à terminer sa course sur la branche où je me situe. Néanmoins, ploc, lorsqu’un monstre se décide à passer sur le chemin noir, mon attention se retrouve complètement absorbée par ces étranges créatures. J’ai beau les observer depuis un bon petit moment maintenant, je n’arrive toujours pas à comprendre ce qu’elles font. On dirait qu’elles ne voient rien et errent sans but sur le chemin noir ! Peut-être que leur grands yeux blancs sont aussi aveugles qu’aveuglant…

Soudain, j’aperçois quelques silhouettes mouvantes au loin. Celles-ci se rapprochent étrangement de la route, et je comprends vite qu’il s’agit d’une patrouille, surement frontalière, de guerriers du Clan de l’Ombre. Instinctivement, je sens mes poils se dresser le long de mon échine et ma queue qui commence à faire un balancier de droite à gauche. C’est alors que les guerriers adverses se mettent soudainement à chasser. Je plisse les yeux. Ils pensent sérieusement dénicher des proies aux alentours du chemin ? Avec une odeur et des bruits si désagréables, il est évident que la plupart des herbivores ne restent pas ici. Cependant, savoir que des membres d’un autre clan s’amusent un peu trop près de la frontière ne me plait pas trop. C’est pourquoi, je commence à descendre de mon perchoir en gardant un œil sur les félins.

Une fois au pied du tronc, je remarque qu’un des plus petits membres de la patrouille, surement un apprenti, court à travers le chemin. Mon cœur fait un bond dans ma poitrine. Mais pourquoi les jeunes sont-ils tous si inconscients ? C’est après cette réflexion que je remarque le petit merle virevoltant juste au-dessus du matou et soudain un mauvais pressentiment grandit en moi. L’apprenti franchit la frontière sans s’en rendre compte et achève la proie sur LE territoire du Tonnerre. Bien que mon cœur me hurle que ce n’est qu’un gosse, je sais que je dois faire quelque chose. J’avance lentement vers l’inconnu, lorsque, sans crier gare, la petite boule de poil tricolore se met à hurler :

« Si c’est un abruti d’écureuil du Tonnerre viens te battre ! »

Euh… Bon, déjà c’est une petite femelle qui m’a tout l’air d’avoir une « grande gueule ». La petite femelle se met en position d’attaque, les griffes sorties et le pelage tout gonflé. Je dois avouer que cette apprentie a du cran, c’est plutôt amusant. Néanmoins, je sais que le reste de sa patrouille ne va pas tarder à traverser la route pour la rejoindre et réclamer la proie. Je ne dois pas perdre mon temps, et vite la persuader de repartir sur son territoire en laissant le merle ici. C’est pourquoi je l’approche, intimidant, la démarche hautaine et l’œil mauvais.

« Salutations apprentie ! Alors, on a du mal à suivre le code du guerrier au clan de l’Ombre ? »

J’ai essayé de balancer un maximum de sarcasme dans ma voix, et de la regarder comme on observe un chaton esseulé. Je reste cependant sur mes gardes, on ne sait jamais comment réagissent les bouffeurs de grenouilles. C’est alors que je perçois dans les prunelles de la jeune femelle une lueur qui me déplait. Comme si elle se foutait royalement de ce que je venais de lui dire. Je relance d’un ton un peu moins assuré.

« Retourne chez toi petite, et laisse le merle ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Langue de Vipère
♪ Apprentie
avatar
Messages : 132
Date d'inscription : 19/08/2016
Age : 14
Localisation : Loin, très loin.

Carte d'identité
Âge: 19 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: Parle moi de ton clan |☼| Pv. Nuage de Vipère - abandon   03.02.17 16:01

Nuage de Vipère gardait jalousement le gibier sous sa patte. Les sourcils froncés elle fixait le matou sombre qui s'approchait d'elle, avec une démarche hautaine qui lui donnait plus envie de rire qu'autre chose face au ridicule de l'autre. L'eau continuait à tomber sur l'herbe gelée de l'hiver. L'écaille-de-tortue devait se presser, la proie ne serait plus aussi bonne qu'avant. Elle passa la proie sous son ventre, humant son doux fumet au passage. Son ventre cria famine et elle grommela, elle crevait de faim. Elle n'était jamais de très bonne humeur, mais gare à elle quand la faim lui serre l'estomac. Sa queue fouettait l'air. La femelle avait un sale œil, prête à se battre pour se réchauffer un peu, mais elle ne pouvait pas se permettre. Les guerriers sont bien meilleurs que les apprentis, c'est la logique.

« Salutations apprentie ! Alors, on a du mal à suivre le code du guerrier au clan de l’Ombre ? »

La frêle féline ria hautainement. Ce n'était pas son clan qui venait constamment sur l'autre frontière. Elle se remémora le passage de Nuage Sauvage, une apprentie stupide qui ne valait aucunement l'attention de la « princesse » Nuage de Vipère. Elle trouvait ces chats des arbres bien culottés de prendre le Clan de l'Ombre de haut. Son clan était le meilleur, avec une sacrée réputation certes. Le félin face à elle ne fit pas plus sûr de lui que ça.

« Retourne chez toi petite, et laisse le merle ici. »

La boule de poils tricolore fulminait. Elle avait la rage. C'était son merle, elle l'avait tué de ses propres pattes, elle avait remercié elle-même le Clan des Étoiles. Il ne pouvait le lui prendre, c'était le sien. Il allait nourrir les reines de la Pouponnière. Son clan avait besoin de ce merle. Elle regarda avec la toute la malveillance du monde le félin, imaginant les petits des reines nourries avec ce merle lacérer le matou. Comme pour suivre les paroles de la féline, la pluie tomba plus forte que jamais. Les babines de la Vipère laissèrent dévoiler le sourire carnassier de la petite. Elle avait eu une superbe idée. Elle n'aurait pas honte, elle était bien supérieure pour cela. Il tomberait dans son piège. Les muscles de la féline se détendirent et elle se dressa. Elle prit une mine candide, et ses grands yeux bleus semblèrent se mouiller. Il n'en était rien, elle jouait simplement un rôle.

« Hors de question ! Ma famille en a besoin ! Miaula t-elle avec une fausse détermination naïve. Tu dois bien avoir une famille, des amis, tu peux comprendre, non ? »

Elle aimait jouer des rôles pour avoir ce qu'elle veut. La gamine était capricieuse et était prête à tout pour arriver à ses fins. Elle le donnerait aux reines cette proie, elle se l'était juré.

_________________


©️Nix
Nuage de Vipère vous insupporte en #ffffff Giggle

Avatar par Ety ! :keur:

Merci Serp, notre valeureuse chef :


Encore merci pour ces magnifiques vava : :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Parle moi de ton clan |☼| Pv. Nuage de Vipère - abandon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parle moi de ton clan |☼| Pv. Nuage de Vipère - abandon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parle moi de ton clan |☼| Pv. Nuage de Vipère - abandon
» "T'es nulle." Pv Nuage de Vipère
» Nuage de Saphir - Mâle [Clan de la Rivière]
» L'histoire de Nuage de Mimosa
» Mon chat : Nuage de Ciboulette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN
 :: Au commencement :: Archives :: RPG
-