The Propheties Begin

Thème II - Le redoux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [BLIZZARD] Quand le froid fait perdre la tête ¤ Feat Etoile du Sable et Mataï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Étoile Vaillante
▬ Guerrière
avatar
Messages : 192
Date d'inscription : 31/08/2016

Carte d'identité
Âge: 68 (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Argent

MessageSujet: [BLIZZARD] Quand le froid fait perdre la tête ¤ Feat Etoile du Sable et Mataï   24.02.17 14:49

Ce froid atroce déréglait tout. Les reines luttaient pour la survie de leur chaton, les anciens étaient extrêmement affaiblis. Tous les jours, je me réveillais la peur au ventre que l'on annonce un autre décès. J'étais terrorisée à l'idée qu'un membre de ma famille perde la vie. Ma soeur était overbookée. Tout le monde avait mal partout. Les prioritaires étaient évidmement les chatons et les anciens, ce qui faisait que bien souvent, guerriers et apprentis ne pouvaient même pas la voir. Nuage d'Alcidée était un atout indispensable, et j'étais fière de son efficacité. Mais en tant que mère, j'étais folle d'inquiétude à l'idée qu'il attrape une des maladies qu'il cotoie tous les jours.

Ce matin, j'avais fait le tour des anciens, notmament pour saluer mon compagnon et lui apporter du réconfort. J'étais toujours sortie à l'extérieur, et j'avais pour le coup bien peu de temps à lui accorder. Je dus vite sortir, le devoir m'appeler et je ne pouvais pas rester sans rien faire. Je fis à tour à la percée, quelques proies fraîches - et surtout minuscule avec la peau sur les os - avaient été déposées là par la patrouille matinale. Mon estomac criait famine. Je pris deux des quatre souris, et me dirigeait à la pouponnière. Les reines me dirent qu'elles avaient déjà été nourries hier soir, et que d'autres avaient probablement besoin de ce gibier. Je leur en déposais tout de même une, elles devaient allaiter. Je décidai d'aller ensuite chez la guérisseuse. Le stock de plantes était simplement vide. Cela me serra le coeur. Je laissai la nourriture bien en vue, et sortie. Il fallait des plantes. Je cherchais la fourrure familière de ma soeur, que je trouvai rapidement. Elle me dit très vite ce dont elle avait besoin le plus en urgence.

Je pris le premier chat sur lequel je tombais et d'une voix ferme :

"Viens, Coeur Fleuri a besoin de plantes elle est en rupture de stock, il faut aller vers les nids de Bipèdes. Les estomacs peuvent attendre."

Puis je me rendis compte que je venais de parler d'une manière très polie et respectueuse à ma tendre et bien aimée chef. Et merde...

_________________
Coeur Vaillant miaule en 993300

Coeur Vaillant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [BLIZZARD] Quand le froid fait perdre la tête ¤ Feat Etoile du Sable et Mataï   21.03.17 23:29

QUAND LE FROID FAIT PERDRE LA TÊTE.
feat Coeur Vaillant & Mataï

Blizzard à la con. Vent débile. Neige pathétique. Voilà le quotidien du Clan du Vent depuis quelques jours et le quotidien d’Étoile de Sable, qui Cheffe depuis très peu de temps, se devait d’affronter des événements déjà bien compliqués. Ce n’est certainement pas son ridicule voyage vers la Pierre de Lune qui lui avait permis de se forger le mental avec lequel elle détenait ses troupes de Guerriers. Depuis que la tempête s’était tout bonnement installée, elle n’arrêtait pas une seconde. Entre les ventres qui criaient, à juste titre, famine, les pleurnicheries de quelques Guerriers quelque peu désorientés par les quelques flocons de trop qui tombaient et les bouches à nourrir qui continuait de geindre sans arrêt, la meneuse était bien occupée. À peine finissait-elle de convaincre un matou que la fin n’était pas là et qu’il fallait continuer de se battre pour le Clan, pour sa propre survie et celle de ses camarades, qu’un autre arrivait, hanté par les mêmes maux. Si seulement ont l’avait prévenu de ce qu’incombait son nouveau rôle dans ce genre d’événements, si elle avait su qu’elle devrait se charger des quelques chiffes molles de son Clan et que cela serait un vrai chronophage, elle aurait préparé son baratin avant, l’aurait simplement annoncé lors d’une réunion et peut-être que la seule force de ses mots et de sa voix aurait suffit. Affrontant les épreuves comme les autres, continuant de diriger seule le Clan, comme depuis la disparition troublante d’Étoile Fauve, la meneuse n’avait guère plus de quelques secondes pour elle. Elle n’en aurait de toute façon rien fait, bien trop dévouée à son Clan, bien trop envieuse du bonheur et du bien-être de ses camarades, elle aurait cherché, par tous les moyens qu’ils soient, à se rendre utile. Endossant son nouveau rôle de meneuse avec vigueur, ayant donné pour mot de ne rien changer aux habitudes, si ce n’est de se montrer un tant soit peu plus vigilant, elle s’alourdissait inutilement les épaules des devoirs d’un Lieutenant qu’elle n’avait pas pris le temps de nommer. Si certains avaient pu râler en des circonstances tout à faits banales, elle n’avait eut le droit à aucune remarque avec ce fameux blizzard, une aubaine certainement, elle ne lui en rendrait grâce que lorsque ce dernier aura fui ses terres.

N’ayant sombré dans le sommeil que quelques maigres heures cette nuit-là, la femelle au pelage couleur sable s’était une fois, de plus, sacrifié au nom de quelques-uns de ses camarades. Accueillant les quelques félins qu’elle avait désigné la veille pour la suivre durant la patrouille de l’aube, elle avait fini par renvoyer un Guerrier bien trop usé par les événements pour être d’une quelconque utilité durant cette rapide excursion. Revenue avec quelques maigres souris, trouvées par je ne sais quel hasard, elle renvoya rapidement ses compagnons à leur litière, leur ordonnant d’aller se reposer pour tenir le choc, au moins pour le reste de la journée à venir. Jetant un regard dévolu vers le ciel, s’attardant ainsi sur l’ascension d’un soleil difficilement visible, la meneuse demanda silencieusement aux étoiles ce qu’elles pouvaient bien faire là-haut, si elles aussi subissaient les mêmes tourments qu’en bas ou bien s’il s’agissait d’une mise à l’épreuve qu’elles leur envoyaient. Comme chaque fois qu’elle se tournait vers ses Ancêtres, elle n’eut aucune réponse. Inutile de perdre plus de temps, ne prenant pas la peine de manger quoi que ce soit, préférant laisser les quelques rares proies à ses compagnons déjà bien pâtissant du manque de nourriture que provoquait la météo, elle ordonna un rassemblement et rapidement, elle répartit les Guerriers les plus vaillants dans des patrouilles de chasse. Ce n’est qu’une fois que chacun eut une occupation qu’elle ne songea à ce qu’elle allait pouvoir bien faire. Faisant un petit tour du Camp, elle passa brièvement chez les Anciens ainsi que dans la Pouponnière prendre des nouvelles de ceux que le Clan privilégiait, donnant ainsi un accès prioritaire à toute la nourriture qu’il pouvait bien attraper, maigre et piteuse nourriture pensa la meneuse qui rêvait de voir s’enfuir ce temps maudit. Loin d’avoir perdu son sang-froid ces derniers temps, elle affrontait les événements, la tête haute, le cœur vaillant et l’âme en proie au désir de s’en sortir et de mener les siens vers un avenir meilleur. Tentant de gagner l'Antre de Cœur Fleuri, la meneuse se retrouva rapidement presque museau à museau avec une silhouette féline.

« Viens, Coeur Fleuri a besoin de plantes elle est en rupture de stock, il faut aller vers les nids de Bipèdes. Les estomacs peuvent attendre. »

Reconnaissant rapidement la voix et le physique de la Guerrière qui se trouvait devant ses yeux, la meneuse ne prit guère plus de quelques millièmes de seconde pour réagir au quart de tour, gonflant la poitrine, se tenant un peu plus droite qu’elle ne l’était déjà et prenant une voix qui lui allait si bien. Elle lui répondit du tac au tac :

« Pardon ? Dois-je te rappeler à qui tu t’adresses, Cœur Vaillant ? »


© waize


Dernière édition par Étoile de Sable le 12.05.17 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Étoile Vaillante
▬ Guerrière
avatar
Messages : 192
Date d'inscription : 31/08/2016

Carte d'identité
Âge: 68 (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Argent

MessageSujet: Re: [BLIZZARD] Quand le froid fait perdre la tête ¤ Feat Etoile du Sable et Mataï   22.03.17 11:06

Fidèle à elle-même, la féline à la pelisse sable répondit au quart de tour :

« Pardon ? Dois-je te rappeler à qui tu t’adresses, Cœur Vaillant ? »

Je ne me démontais pas. Déjà qu'avec le poste de lieutenant, la demoiselle avait pris la grosse tête alors là. De toute manière, je n'avais aucun reproche à me faire et elle n'avait aucune justification pour m'en faire. Dans le feu de l'action, n'importe qui peut se tromper. Et Coeur Fleuri était une prioritée. Aussi rapidement, d'une voix calme, polie et posée, je répliquai :

"Dans le feu de l'action, je n'ai pas fait attention à qui je m'adressais. Je viens de passer voir Coeur Fleuri, et je lui ai laissé une proie. Son stock de plantes est abominablement vide, il fallait à tout prix le remplir au plus vite alors j'ai pris le premier chat sur qui je suis tombée. "

M'excuser? Elle rêve. On avait d'autres chats à battre plutôt que des enfantillages. Et imaginons que l'on ait une urgence à traiter, ce serait tragique que le patient trépasse à cause une bêtise de ce style. Et qu'allait-elle me faire? Me bannir? Me punir? Le clan avait besoin de mes capacités et de ma résistance. J'étais tout aussi indispensable. Et tout le monde connaissait mon acharnement à la tâche, ma loyauté, et ma dévotion totale. Depuis que le blizzard s'était déclenché, on avait toujours pu compter sur moi pour toutes tâches.

Je jetai un coup d'oeil inquiet en direction de la tanière de la soigneuse. J'avais véritablement peur qu'un malheur se produise. Et si Nuage d'Albatros se blessait? Non, il fallait impérativement ces plantes. J'enchainai :

"Aller récupérer des plantes seul serait bien trop laborieux et à deux, il est plus simple d'en transporter davantage. Tu veux m'accompagner? Puis d'un ton presque inquiet et qui se voulait protecteur - mais qui en réalité n'était qu'un défi - Quoique, tu dois être débordée avec ton poste de chef et extenuée. Tu es la personne la plus importante du clan, tu devrais aussi te ménager..."

Je ne voyais pas vraiment qui d'autres pourrait m'accompagner. Tout le monde était sorti, et ceux qui ne travaillaient pas se reposaient et étaient juste inutiles tant la fatigue physique était intense. Les apprentis devaient également reprendre des forces. La mienne était de sortie avec la patrouille de chasse qui venait de partir. Non, je ne voyais pas du tout. Et il fallait vraiment agir maintenant.

_________________
Coeur Vaillant miaule en 993300

Coeur Vaillant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mataï
✦ Chat domestique
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 20
Localisation : En train de creuser mon trou, tu vois pas ?

Carte d'identité
Âge: 28 lunes (Août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: J'en aurai jamais.

MessageSujet: Re: [BLIZZARD] Quand le froid fait perdre la tête ¤ Feat Etoile du Sable et Mataï   30.03.17 15:27


Je venais tout juste de me lever, le froid m'empêchant de faire une grasse matinée. Je sautais de la table dont j'étais précédemment pour dormir afin d'atterrir au sol et de prendre en compte la situation de l'extérieur. J'avais bien fait de ne pas sortir la veille.. Je n'aurais plus un quartier de mon coeur avec un minimum de chaleur. Je m'avançais près de la fenêtre.. Passant ma truffe contre la vitre pour voir le changement de température.Je frissonnais des pattes jusqu'aux oreilles contre la sensation de glace qui venait de m'envahir. Je me reculais d'un bond, faisant un 'bruh' de surprise.

Par la suite, je m'éloignais de ce lieu fort gelé pour m'installer près de la pompe à chaleur de mes bipèdes. Je me réchaufferais ainsi plus rapidement et pourrait.. Par la suite sortir faire un tour dans la neige. C'était un vrai terrain d'aventure que de s'aventurer pendant cette période. J'avais l'impression de r-entendre ma mère nous gronder.. Je ronronnais à cette idée pendant un instant avant de fermer les yeux pour me reposer un peu. J'allais attendre que le soleil soit un peu plus haut dans le ciel pour sortir de mon abri. J'étais peut être aventurer et irresponsable, mais je pouvais tout de même prendre soin de moi quand il le fallait.

_________________
Mataï miaule en #99cc00

~~~

"Je suis né pour embêter le monde, et chaque jour, j'accomplis cette mission avec brio"



Merci Waki pour l'avatar et la signa' sans oublier l'entête ♥♥
Avatar > © Laelix // Signa & Entête > © Waki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [BLIZZARD] Quand le froid fait perdre la tête ¤ Feat Etoile du Sable et Mataï   30.03.17 20:09

QUAND LE FROID FAIT PERDRE LA TÊTE.
feat Coeur Vaillant & Mataï

Le cœur gonflé d’orgueil de se voir traité de la sorte, Étoile de Sable n’était pas au comble de l’agacement. Déçue ? Probablement pas. Irritée par ce manque de respect ? Ce serait le plus proche de la réalité. Pourtant, venant de la Guerrière rousse, cela ne lui inspirait rien de plus qu’un train-train habituel et des droits que l’autre s’était donnés sur sa personne. Il était vrai qu’elle était un bon élément du Clan, loyale et toujours prompte à lui rendre service, mais elle avait également le don d’échauffer les nerfs de la chatte couleur sable, sans même ouvrir la gueule. Elle avait d’ailleurs trouvé ce point commun avec la petite Nuage d’Albatros, qui elle non plus, en avait assez de l’entendre. Si le vent ne soufflait pas autant dans les esprits, si la neige cessait simplement quelques minutes de s’abattre et si le nombre de prises des Guerriers pouvaient redevenir ce qu’il était. Enfin, si le blizzard ne faisait pas rage, Étoile de Sable l’aurait certainement remis à sa place publiquement. Elle aurait joué des pattes pour la faire redescendre plus bas que terre, redescendre à son rang et à ce qu’il incombait comme respect envers sa meneuse. Dédaigneuse ? Avec elle, elle ne s’en privait pas. Si toutes les deux avaient pu être prises comme dans un semblant de rivalité, il n’en était plus rien. Etoile de Sable avait tôt fait de grimper dans l’échelle du Clan, surplombant l’autre et ne lui laissant aucune place au sommet. Si la place de Lieutenant était toujours libre, il ne lui viendrait même pas à l’idée de partager la tête du Clan cette Guerrière là. Si elle avait une confiance aveugle en beaucoup de ces Guerriers et si elle les savait pour la plupart respectueux de la part qu’elle donnait, elle savait également que Cœur Vaillant faisait partie de ceux prenant un peu trop leur aise, quitte à donner des directives à des félins sans avoir réellement l’autorité nécessaire. C’est d’ailleurs ce qu’elle s’était empressée de faire, il y a quelques secondes maintenant, avec elle. Pourtant, si d’autres pliaient sous son charisme ridicule, Étoile de Sable l’écrasait. Si sa prestance et son physique ne l’aidaient pas, moins large et plus fine que l’autre, elle avait cette sournoiserie et ce pouvoir de manipulation que l’autre n’avait pas, certainement un peu trop honnête pour penser se servir elle-même.

« Dans le feu de l'action, je n'ai pas fait attention à qui je m'adressais. Je viens de passer voir Coeur Fleuri, et je lui ai laissé une proie. Son stock de plantes est abominablement vide, il fallait à tout prix le remplir au plus vite alors j'ai pris le premier chat sur qui je suis tombée. Aller récupérer des plantes seul serait bien trop laborieux et à deux, il est plus simple d'en transporter davantage. Tu veux m'accompagner ? Quoique, tu dois être débordée avec ton poste de chef et exténuée. Tu es la personne la plus importante du clan, tu devrais aussi te ménager... »

Pensait-elle réellement que ce qu’elle venait de cracher allait trouver grâce à l’oreille d’Etoile de Sable ? En était-elle seulement convaincue ? Le feu de l’action ? Et puis quoi encore ? Balayant cette raison aussi absurde que celle de la faute d’attention, la meneuse ne plia pas. Ce regard toujours de biais, prenant l’autre délibérément de haut, si elle n’en donnait pas clairement l’impression, elle écouta chacun de ces piètres mots, se retenant de rabattre ses oreilles sur son crâne à chaque fois que le son de la voix de l’autre vrillait dans ses tympans. Si les mots qu’elle avait choisis auraient pu en convaincre plus d’un de la nécessité d’aller chercher des plantes, ce n’était pas de la sorte qu’elle allait trouver grâce aux oreilles de la meneuse. Toujours aussi sûre d’elle, elle resta droite, ne broncha pas une seule fois, laissant l’autre faire couler son flot de paroles incessantes. Si l’autre pensait la défier en insinuant qu’elle était fatiguée, elle se mettait la patte dans l’œil. Il ne valait mieux pas user de ce genre de défis avec elle, au risque de s’en mordre les pattes. Si elle était consciente de ce à quoi elle s’engageait, elle aurait certainement fait machine arrière, enfin si la sagesse ne faisait qu’ébranler sa minuscule cervelle, ce qui ne semblait guère le cas. En somme, Cœur Vaillant avait réussi à agacer un peu plus sa meneuse, en ouvrant une seconde fois la gueule. Si les prémices d’un sourire s’étaient infiltrées sur ses babines, la meneuse en avait effacé tous les traits pour ne laisser qu’une neutralité déplorable sur son visage. Si l’autre pensait qu’elle allait flancher et reculer devant ce ridicule défi qu’elle lui offrait, elle n’était pas finie. Etoile de Sable aurait bien l’occasion de lui faire mordre la poussière une fois le calme revenu et le temps plus clément avec les Guerriers. Faisant volte-face, tournant le dos à l’autre, elle marmonna en commençant déjà à s’éloigner :

« Tu veilleras à cheminer en silence, n’aggrave donc pas ton cas en bafouillant un tissu de mots sans intérêts. C’est bien parce que Cœur Fleuri en à besoin, finit-elle par murmurer pour elle-même alors qu’elle s’imaginait déjà cueillir de ridicules plantes. »


© waize


Dernière édition par Étoile de Sable le 12.05.17 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mataï
✦ Chat domestique
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 20
Localisation : En train de creuser mon trou, tu vois pas ?

Carte d'identité
Âge: 28 lunes (Août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: J'en aurai jamais.

MessageSujet: Re: [BLIZZARD] Quand le froid fait perdre la tête ¤ Feat Etoile du Sable et Mataï   04.04.17 11:09


Je dormais bien une bonne heure avant de me réveiller en sursaut, me prenant au passage la pompe sur le crâne. Pourquoi je m'étais réveillé aussi brutalement ? Eh bien.. A cause d'une Chatoune qui s'amusait à écraser des bulles de papiers à côté de moi. Son sourire narquois en disait long. Elle le faisait exprès, mais cela je pouvais m'en douter. Je me levais, m'étirant longuement en grognant avant de lui faucher un coup d'épaules en passant à côté d'elle. Je descendais les marches, sortant par la fenêtre. Le froid envahissant chacun de mes membres. Le blizzard était toujours là. Et bien, tant pis. Je devais passer, m'éloigner de cette énergumène énervante.

Je m'aventurais près de la tanière de Kézenkiel. Ce félin ainsi que sa famille, me servait de refuge quand j'en avais marre de partager mon foyer avec Chatoune. Il ne semblait pas là.. Peut être en train de rebâtir leur maison ou bien en pleine chasse. Leur famille nombreuse est assez bien organisé, un peu comme les clans. Sauf qu'eux, il accepte les chats comme moi.

Ne trouvant Kézenkiel ou Chérif nulle part, je faisais demi-tour, m'aventurant de nouveau dans la ville. Je ne trouvais aucune occupation, ni croiser de félins courageux. Je me rabattais donc sur les terres claniques. Je m'aventurais dans le blizzard, ne sachant pas vraiment où je posais les pattes ni même quels frontières j'avais enfreinte. J'étais sur d'en avoir au moins dépasser une. Mais laquelle ?

HRP:
 

_________________
Mataï miaule en #99cc00

~~~

"Je suis né pour embêter le monde, et chaque jour, j'accomplis cette mission avec brio"



Merci Waki pour l'avatar et la signa' sans oublier l'entête ♥♥
Avatar > © Laelix // Signa & Entête > © Waki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Vaillante
▬ Guerrière
avatar
Messages : 192
Date d'inscription : 31/08/2016

Carte d'identité
Âge: 68 (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Argent

MessageSujet: Re: [BLIZZARD] Quand le froid fait perdre la tête ¤ Feat Etoile du Sable et Mataï   15.04.17 18:54

Son visage restait de marbre, mais ses yeux trahissaient un léger agacement. Que croyait-elle? Que j'étais enchantée de devoir aller cueillir de stupides plantes avec elle? Si j'avais déterminée son identité plus tôt, j'y serais allée seule. Mais maintenant, il était hors de question de reculer. Ma quête était louable, et elle ne pouvait de toute manière pas me contredire. Coeur Fleuri était probablement le personnage le plus important du clan de toute manière, avant même Etoile du Sable. Nos vies n'étaient-elles pas entre ses pattes?

La sablée fit volte face, en baragouinant :

« Tu veilleras à cheminer en silence, n’aggrave donc pas ton cas en bafouillant un tissu de mots sans intérêts. "

Je serrai les dents et me forcai à ne pas répliquer. Dans tous les cas, je ne comptais pas commencer une conversation avec cette... femelle. Femelle ridicule montée au pouvoir sans que personne ne comprenne pourquoi. Pff. Bien qu'elle ait assez bien géré pour l'instant le blizzard qui nous a frappé, je pouvais le lui accorder. Répliquer ne ferait qu'envenimer les choses. Nous nous détestions déjà bien assez.
J'allongeai ma foulée, afin de me mettre à sa hauteur. Question de fierté, qui allait probablement la titiller davantage mais peu importe. En aucun cas je n'allais rester derrière, telle un chaton soumis à ses parents.

Dans un silence glacial, nous pénétrâmes dans la lande, à la recherche des plantes précieuses. Nous allions devoir faire un bout de chemin avant de les trouver. A l'abri du blizzard, cela devait être vers la forêt. Mais le risque de traverser sans le savoir la frontière était grand, alors il convenait mieux de rester sur notre territoire.
Le vent fouettait mon pelage dont le sommet des poils avait gelé par la température incroyablement basse. Les coussinnets souffraient à chaque pas. Autrefois fermes mais bons, ils étaient maintenant durs comme la glace, et se coupaient à la moindre égratignures. Tous les muscles brûlaient d'effort. Rien que marcher était un exercice difficile tant le niveau de neige était haut. Parfois même il me fallait bondir pour sortir du trou de neige dans lequel je pouvais tomber.
De temps à autre, on s'arrêtait. Je donnai des coups rapides et vifs dans la poudreuse de manière à la pousser sur le côté pour pouvoir après atteindre le sol. Si nous avions de la chance, certaines plantes auraient survécues. Mais pour le moment, tous nos efforts étaient vains. Et plus j'avançais, plus je me demandais où aller pour trouver les plantes espérées.

Spoiler:
 

_________________
Coeur Vaillant miaule en 993300

Coeur Vaillant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [BLIZZARD] Quand le froid fait perdre la tête ¤ Feat Etoile du Sable et Mataï   12.05.17 15:55

QUAND LE FROID FAIT PERDRE LA TÊTE.
feat Coeur Vaillant & Mataï

S’il y avait bien quelque chose qui pouvait agacer la meneuse couleur sable, s’était cette insubordination qu’elle pouvait lire dans le regard de certains. Elle n’avait jamais lu autant d’affront et de complaisance que dans celui de Cœur Vaillant. Aussi loin qu’elle s’en souvienne, elle n’avait jamais pu l’encadrer et dire que s’était bien pire depuis qu’elle était sur son petit piédestal de Chef était dérisoire. La rousse devait certainement jalouser celle qui était devenue sa Cheffe, mais qu’importe pour cette dernière, la seule chose qui comptait, c’était le bien de son propre Clan. Il ne pouvait y avoir que des bons éléments au sein d’un Clan, il fallait bien que la mauvaise graine soit quelque part et la sablée la voyait en Cœur Vaillant. Heureusement, cette dernière se contentait, pour le moment, de jouer simplement les fortes têtes, de tenter d’usurper le respect et la servitude qu’elle lui devait ne serait-ce que par la différence de rang. Si elle était destinée à devenir plus gênante pour la meneuse, elle trouverait bien le moyen de l’écarter d’elle pour ne plus en entendre parler. Ce n’était pas elle qui allait lui mettre des bâtons dans les roues, pas maintenant qu’elle avait le poids du Clan du Vent sur ses épaules. Les décisions et le dernier mot lui revenaient de droit et la rousse si elle se permettait des écarts dans le dos de ses camarades, ne pouvait nier l’autorité qu’elle devait à sa Cheffe une fois face aux autres, à commencer par sa fille, Nuage d’Albatros, qu’Etoile de Sable avait décidé de prendre comme Apprenti suite à la disparition de son précédent mentor. Si Etoile de Sable ne mettait pas son museau dans les histoires de famille, les échos sur la relation entre la mère et la fille parvenaient d’eux-mêmes à ses oreilles. Si elle avait bien des moyens de pression, la petite albinos devait certainement être l’un des meilleurs atouts dans son camp.

Si lorsqu’Etoile de Sable avait décidé de prendre la tête de cette patrouille de choc, l’autre, certainement pas pur esprit de contradiction, avait décidé de la talonner d’un peu trop prêt, la femelle sable s’était contenté de lancer un regard droit vers le ciel, se demandant probablement ce qu’elle avait fait pour mériter d’avoir un tel félin dans les pattes. Si pendant les premières secondes, elle regretta amèrement le choix qu’elle avait fait que de partir à la recherche d’hypothétiques plantes avec la femelle rousse, au bout de quelques longues foulées, elle se surprit à remercier finalement les étoiles pour l’avoir sorti un instant du quotidien laid qui s’était installé avec le blizzard. À peine furent-elles sorties du Camp que le vent refit surface, comme s’il était possible de l’oublier en cette période délicate, Etoile de Sable ne put que tenir l’allure qu’elle venait d’imposer à Cœur Vaillant. Si les félins du Clan du Vent avaient l’habitude des bourrasques de vent lorsqu’ils courraient dans les plaines, aucun n’avait l’habitude d’une température si basse. Les bourrasques gelées s’infiltraient sans peine dans le fin pelage de la meneuse qui tremblait malgré elle. Les efforts qu’elle fit pour rendre le froid imperceptible sur son corps furent dérisoires et l’œillade discrète qu’elle lança à la rousse qui l’accompagnait ne fit que confirmer l’inutilité de la chose. Le froid les touchait tout d'égal à égal. Les éléments, eux, ne faisaient pas de différences hiérarchiques. Ils ne faisaient pas de différences tout court. Chacun était logé à la même enseigne, les conséquences étaient les mêmes pour tout le monde. S’il n’y avait guère besoin d’un tel climat pour que la distance se creuse entre les deux femelles, il semblait tout de même accentuer les tensions. Chercher des plantes dans un territoire comme celui-ci, entièrement recouvert de neige, d’où aucune odeur n’était plus forte que celle de l’eau gelée, revenait à chercher une aiguille dans une meule de foin. Si elle ne lâchait pas le morceau aussi facilement que cela, Etoile de Sable savait bien que cette excursion serait une radicale perte de temps, pourtant, elle s’obstinait à continuer. Si elle n’avait rien à prouvé à personne, elle ne voulait céder avant la rousse.

Puis, dans un éclat de lucidité alors qu’au-dessus de tout ce froid une odeur répugnante et une silhouette inconnue faisaient son apparition, la femelle couleur sable distança sa camarade, usant de ses longs membres quelque peu encrassés par la neige, fonçant droit sur une boule de poils grise qui allait devoir fournir quelques explications s’il ne voulait pas finir sur le tas de gibier pour nourrir le Clan du Vent. Si d'apparence, seul ses griffes étaient sorties, si elle se montrait droite et stoïque, son ton froid ne laissait pas place au doute et à la véracité de ses propos.

« Qui que tu sois, tu n’es pas le bienvenu ici. Si tu crois pouvoir piétiner les frontières, si tu crois pouvoir me faire l’affront de ta présence encore quelques secondes, alors je m’occuperais personnellement de ton misérable cas. »


© waize
Revenir en haut Aller en bas
Mataï
✦ Chat domestique
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 20
Localisation : En train de creuser mon trou, tu vois pas ?

Carte d'identité
Âge: 28 lunes (Août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: J'en aurai jamais.

MessageSujet: Re: [BLIZZARD] Quand le froid fait perdre la tête ¤ Feat Etoile du Sable et Mataï   15.05.17 10:48


Je continuais de marcher, espérant que le temps serait plus clément par la suite.. Mais rien ni fait, le blizzard ne cessait de s'abattre sur ma pauvre fourrure au poil court. La neige s'aventurait au plus près de mon corps. Je frissonnais tout en progressant. D'après le paysage dépourvu d'arbre, de marécage ou de rivière gelée.. Je pouvais presque être sure à 100 % qu'il s'agissait du territoire du Vent.. Mais bon, je pouvais me tromper avec la couche de neige qui se trouvait au sol. La seule certitude que j'avais, c'était qu'il ne s'agissait pas du Tonnerre, trop peu d'arbre.

Je reprenais mon bonhomme de chemin, marchant avec une certaine lenteur. A contre vent, ce n'était pas des plus faciles.. Après moults bourrasques, je finissais par abandonner l'idée d'avancer. Je reniflais bruyamment, posant mon postérieur froid au sol. Passant d'une température déjà faible aux fesses tremblotantes. Je ne m'étais pas très longtemps à éternuer à plusieurs reprises. J'allais reprendre ma route quand une odeur forte du clan du Vent parvenait à ma truffe. Je reniflais, évitant de laisser ma morve devenir stalactite ou stalagmite, je sais jamais lequel c'est.. Malheureusement, le parfum des Vents m'était parvenu un peu tard.. Une féline couleur sable se trouvait déjà devant moi. Je sortais mes griffes de surprise, les laissant s'enfoncer profondément dans la neige.

"-Qui que tu sois, tu n’es pas le bienvenu ici. Si tu crois pouvoir piétiner les frontières, si tu crois pouvoir me faire l’affront de ta présence encore quelques secondes, alors je m’occuperais personnellement de ton misérable cas."

Oh là, c'est qu'elle est chaude la sableuse. Le blizzard devait beaucoup jouer sur ses nerfs. Sa compatriote était un peu en retrait, la rejoignant sûrement par la suite. Je reportais mon attention sur la féline au regard émeraude, arquant un cil, avant de répliquer :

"-Comme si on pouvait reconnaître les frontières par ce temps.. Misérable cas. T'as pas vu ta tronche ? Si je suis un cas misérable, tu n'es pas franchement mieux. Sableuse."
HRP:
 

_________________
Mataï miaule en #99cc00

~~~

"Je suis né pour embêter le monde, et chaque jour, j'accomplis cette mission avec brio"



Merci Waki pour l'avatar et la signa' sans oublier l'entête ♥♥
Avatar > © Laelix // Signa & Entête > © Waki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Vaillante
▬ Guerrière
avatar
Messages : 192
Date d'inscription : 31/08/2016

Carte d'identité
Âge: 68 (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Argent

MessageSujet: Re: [BLIZZARD] Quand le froid fait perdre la tête ¤ Feat Etoile du Sable et Mataï   21.05.17 16:43

Glacial, le souffle fort et puissant des éléments se déchaînait toujorus et encore contre nous. Notre lande était encore plus déserte qu'à l'accoutumée. Du blanc du blanc et encore du blanc s'étendait à l'horizon et semblait être infini. Comment trouver les plantes si chères dans des conditions pareilles?

Soudain, je m'enfonçais profondément dans la neige. Je fronçais les sourcils, pourquoi donc était-elle si molle à ce endroit. Etait-ce un signe du clan des étoiles, qui nous guidait dans nos recherches? J'entrepris donc de creuser. J'étais si concentrée à ne pas tomber, à oublier le froid gelant mes coussinnets, que je n'entendis même pas ma supérieure bondir en avant. Ce n'est que lorsque je fis une légère pause et relevai la tête que je la vis plus loin. Les bourrasques m'apportèrent soudainement ses propos, très vite suivi d'autres d'un félin étranger. Je décidai de laisser là mes potentielles plantes, qui n'allait pas s'échapper de toute manière, et rejoignis rapidement la sableuse. Qui se faisait justement insulté de sableuse.

Encore, si cela avait été un félin de notre clan, je me serais moqué de ma cheftaine. Mais là, dans ce cas précis, seul la présence de ce chat m'importait. Cette odeur putride hantait mon museau, et toutes les fibres de mon corps ne m'ordonnaient qu'une unique chose : faire fuir cet intrus.
Je débarquais d'un coup, provoquant la probable stupeur de ce matou répugnant et miaulai d'une voix aussi glaciale que le vent qui nous fouettait tous :

"Crois-tu être en mesure de nous tenir tête? Deux chattes vétérans et expérimentés contre..." ma mine affichait clairement mon dégoût et je le pointai du bout de la patte, d'une voix dédaigneuse : "ça. "


_________________
Coeur Vaillant miaule en 993300

Coeur Vaillant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mataï
✦ Chat domestique
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 25/07/2016
Age : 20
Localisation : En train de creuser mon trou, tu vois pas ?

Carte d'identité
Âge: 28 lunes (Août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: J'en aurai jamais.

MessageSujet: Re: [BLIZZARD] Quand le froid fait perdre la tête ¤ Feat Etoile du Sable et Mataï   23.05.17 12:19


Je dévoilais que légèrement mes crocs.. Elle me pensait inférieur à elle parce que j'étais un solitaire/domestique ? C'est cette attitude chez les claniques qui me donnait envie de les contrarier en général. Ils se prenaient pour la plupart pour des chats forts, courageux et bien au dessus des solitaires et encore plus des domestiques. Certes, leur code était bien fait mais il n'y avait pas qu'eux qui possédait ce genre de règle.. Il y avait aussi des groupes de solitaires comme Kézenkiel ou bien Dawson, voir même des règles qu'on trouve un peu partout..

Le froid et le vent ne me donnait plus à frissonner, mon sang et mes pensées chauffant mon corps 'si frêle et peu menaçant' d'après les claniques.. La deuxième féline Venteuse s'approchait à son tour, je n'étais qu'à demi surprit de la voir arriver au côté de sa consoeur. Elle miaulait à son tour, d'un ton glacial :

"-Crois-tu être en mesure de nous tenir tête? Deux chattes vétérans et expérimentés contre..."

Elle s'arrêtait subitement, faisant une mine de dégoût en me pointant de la patte avant de reprendre d'une voix dédaigneuse en disant 'ça'. Je grognais, évacuant ses reproches d'un revers de queue. Je me léchais les babines avant de miauler, d'une voix assez neutre sans laisser mon côté narquois :

"-Le temps n'avantage ni votre clan ni moi.. Vous êtes peut être vétérans et expérimentés mais moi aussi.. Vous êtes deux certes, c'est un point pour vous. Mais rien n'est gagné d'avance. Et le combat n'est pas seulement l'attaque Belle Dame."

_________________
Mataï miaule en #99cc00

~~~

"Je suis né pour embêter le monde, et chaque jour, j'accomplis cette mission avec brio"



Merci Waki pour l'avatar et la signa' sans oublier l'entête ♥♥
Avatar > © Laelix // Signa & Entête > © Waki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [BLIZZARD] Quand le froid fait perdre la tête ¤ Feat Etoile du Sable et Mataï   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BLIZZARD] Quand le froid fait perdre la tête ¤ Feat Etoile du Sable et Mataï
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ROXAKYEL > " L'espoir ne fait pas vivre, il nous fait perdre du temps... "
» [FB] Quand la chaleur fait perdre les ailes aux oiseaux [PV : Safira]
» Quand la mémoire vous fait défaut [Isabeau]
» On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.
» 04. Quand l'alcool fait des ravages. || Ashton Kinney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Propheties Begin :: RPG :: Clan du Vent :: Camp du Vent :: La percée-