THE PROPHETIES BEGIN

Thème III - L'intégration

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [BLIZZARD] Be Gone, Hero - end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Étoile de Suie
◊ Meneuse
avatar
Messages : 387
Date d'inscription : 27/02/2017
Age : 23

Carte d'identité
Âge: 73 lunes (octobre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Automne

MessageSujet: [BLIZZARD] Be Gone, Hero - end   10.03.17 15:21

BE GONE, HERO
PV CLAN DU TONNERRE
(allez venez, changement de chef et tout et tout ♥)

Cela faisait quelques jours qu'Étoile de Lion avait disparu. Quelques jours, donc, que le campement était sans dessus dessous, comme une poule à qui on aurait coupé la tête. À la défense des accusés, il fallait situer la disparition du chef dans son contexte: un violent blizzard faisait rage depuis ce même laps de temps. Un blizzard ayant probablement coûté la vie du meneur. C'est qu'en de telles conditions, quitter le campement principal s'avérait téméraire, même pour les guerriers les plus expérimentés. La neige, le verglas et le vent pouvaient si facilement transformer un paysage familier en un piège mortel. Un faux pas, un mauvais chemin, et qui sait où l'on pouvait débouler...

[Au pied des Rochers du Soleil. Si l'on demandait à Écorce de Suie la réponse.]

Ce n'était pas pour rien que des mesures d'urgence avaient été dressées, avec des règles spéciales mises en place. Ne pas s'éloigner du camp, ne pas sortir seul, faire attention aux aînés et aux chatons ; tout ce genre de limitations pour essayer de préserver la vie de tous. Mais comme leurs besoins ne s'arrêtaient pas pour autant, il avait fallut envoyer des équipes de chasse, de défense de territoire, de ci, de ça.

Étoile de Lion avait été perdu dans cette trame d'événements.
Qui pouvait être blâmé.
Sûrement pas elle.

Écorce de Suie avait sagement attendu que les jours s'écoulent avant de prendre les devants. S'assurer que personne ne trouve le corps de l'ancien meneur, que la neige l'ensevelisse dans son entièrement. Apparaître comme innocente, aussi ignorante qu'autrui sur le sort de leur chef. Chercher, comme tous, attendre, espérer.

Saisir sa chance.

Alors qu'une autre journée infructueuse se terminait, Écorce de Suie sauta sur l'occasion. Un peu littéralement. Il fallait dire que le promontoire se faisait bien vide, depuis qu'Étoile de Lion n'était plus là pour l'occuper. Alors elle bondit dessus, bravant les bourrasques de neige pour s'adresser à son clan. L'heure du changement de leadership avait sonné.

─ ÉCOUTEZ BIEN !
Son cri se voulait puissant, capable d'attirer l'attention de tous en dépit du vent. Dressée sur le promontoire, elle attendit, fière et droite, qu'une petite foule se masse à ses pattes.
─ Étoile de Lion a disparu. Il est peut-être mort, ou p'têtre pas. J'en sais rien. Mais il est plus là. Y'a le blizzard qui continue de rugir. Et les autres clans qui vont pas tarder à voir qu'on a plus de chef.
Plus son discours avançait, plus elle arpentait le rocher, sa voix gagnant en ferveur. Elle devait enflammer les coeurs, les convaincre qu'une seule solution s'offrait à eux.
─ Combien de temps vous voulez attendre qu'Étoile de Lion réapparaisse ? Combien de temps avant que ce clan se reprenne en main ?

_________________
F I C H E L I E N S
#C9C6CE

lineart by TaiintySoup
colo by Brouillard <3

La grosse lesbo:
 

Le couple de vieilles connes:
 


Dernière édition par Étoile de Suie le 04.04.17 0:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
▬ Nocty
Spammeuse de profession
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 20/08/2016
Age : 19
Localisation : France.

Carte d'identité
Âge: /
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: [BLIZZARD] Be Gone, Hero - end   17.03.17 17:05

Blanc. Neige. Vent. Blizzard. Voilà le quotidien des quatre Clans depuis quelques longues journées. Un temps que l’on décrirait difficilement. Un temps qu’aucun Guerrier ne souhaitait voir se peindre sous ses yeux et pourtant. Une météo dont les survivants parleraient comme d’une épopée, comme d’une grande aventure, comme l’hiver le plus rude de toute leur existence. À présent qu’il était là, chacun devait lui faire face et lutter. Lutter pourquoi ? Pour survivre, tout simplement. Si le mauvais temps s’était contenté d’affliger les félins, cela n’aurait que peu de chose à supporter, qu’une épreuve comme beaucoup ont eu a surmonté, un tracas de la vie, menaçant certes, mais pas un torrent de difficultés surmontables. Mais lorsqu’il touche tout un monde, tout un écosystème, lorsque même les proies ont disparu, qu’advient de ceux qui restent ? Est-ce là le sort que le Clan des Étoiles réserve aux vivants ? Une mort lente, de faim, de froid, dans l’indifférence la plus totale ? S’il les ancêtres ne leur venaient pas en aide, n’arrêtait pas ce temps qui n’en finissait pas de se dégrader, que resterait-il des Guerriers qui défendent si fièrement la forêt depuis des lunes et des lunes ? Qui protégerait les terres, qui défendraient leur noble Code du Guerrier, qui serait encore debout, assez fort pour le faire ? La pénurie était-elle que l’on pouvait s’amuser à compter les ossements de chacun des matous sans la moindre difficulté, simplement parce que depuis des jours et des jours, ils criaient famine, donnant le peu qu’ils attrapaient, les rares proies maigrichonnes, à leurs Anciens et à leurs Reines, comme le voulaient les lois d’en haut. Clan des Étoiles, venez-leur en aide. Ne laissez pas ceux qui vous sont fidèles dépérir et souffrir inutilement. Ils croient tous en vous, prient et demandent votre aide, vous bénissent comme jamais ils ne l’ont fait. Si vous les voyez tremblez, avoir faim, avoir froid, être fatigués de lutter, vous seriez les premiers à accourir pour ceux qui font vivre vos mémoires et votre passé.

Les crocs serrés, Fleur Cendrée marchait, le vent de face, les oreilles rabattues sur son crâne et le regard embué. Dur de survivre dans de pareilles conditions. Son pelage, d’habitude si doux, si beau, si parfait, était devenu terne, emmêlé, trempé, en un mot, il était devenu affreux. Qu’est-ce qui arrivait donc à cette Guerrière qui avait toujours le sourire accroché aux babines, la tête haute et la mine enjouée ? Malgré son poil mi-long, on voyait apparaître une à une ses côtes, sans pour autant qu’elle ne ressente la sensation de faim. Elle n’avait d’ailleurs pas froid non plus. Rien. Aucune sensation ne la traversait. Depuis quelque temps, c’était un peu comme si rien ne la touchait, rien ne l’atteignait. Sur ses épaules, plus lourd encore que le poids du blizzard, ployait la perte d’un ami cher, peut-être même plus, du moins, c’est ce que son cœur disait. Depuis que ce foutu temps s’était épris d’une envie de forêt du Cerfblanc, le beau meneur roux s’était volatilisé. D’abord peu inquiète, Fleur Cendrée avait été de ceux qui croyaient à une partie de chasse qui s’allongeait, quoi de plus normal en ce temps si peu clément avec les félins comme les proies. Puis les jours s’étaient écoulés, elle avait soutenu qu’il s’était égaré. Elle voulait y croire, croire en le Clan des Étoiles, croire en son amour pour que le beau matou retrouve seul le chemin de son Clan. Sans s’en rendre compte, elle avait déjà perdu espoir, se montrait déjà bien différente à ses habitudes, rejetait tous les chats qui gravitaient autour d’elle, montrant les crocs bien facilement et feulant à la moindre remarque. Aujourd’hui ? Elle s’était levée avec un drôle de certitude. Trop de journées s’étaient écoulées sans qu’elle n’ait une seule nouvelle. C’était comme si, en pleine nuit, quelque chose s’était brisé en elle. Un manque s’était créé. Un gouffre était né. Un vide immense. Son cœur parti en miettes, en vrille. Un organe ayant subi bien plus de traumatisme que s’il avait été dévoré par une armée de renards.

« ÉCOUTEZ BIEN ! »

Insuffisamment perdue, la grise avait finit par retrouver le chemin du Camp. Elle avait fini par retrouver des visages qu’elle ne voulait pas voir, des silhouettes qu’elle ne voulait même pas voir s’insérer dans son esprit. Elle tombait finalement à pic. De l’agitation semblait gagner le camp pourtant si calme depuis quelques jours. Il fallait dire que chacun s’économisait, gardait le peu d’énergie qu’il avait encore pour partir à la chasse et tenter de prendre quelques proies qui désertaient désespérément la forêt. Fleur Cendrée eut toute la peine du monde à croiser un à un le regard de ces camarades. Quelque chose avait changé en eux depuis que le blizzard était là, tous étaient chamboulés par les récents événements. La Guerrière grise tigrée ne voyait dans leurs yeux qu’une profonde inquiétude pour la suite des événements, alors qu’elle n’entrevoyait qu’une lourde peine qui ne faisait que commencer à s’abattre sur son faible corps et sur son esprit fragile. Déstabilisée, affaiblie, anéantie, elle eut beaucoup de mal à réprimer les larmes qui menaçaient de chuter le long de son museau. Si elle avait entendu l’appel d’une de ses camarades, elle n’y avait pas fait attention. Elle s’était contenté de lézarder entre ses camarades, avançant à contresens dans une foule qui se faisait de plus en plus dense. Sans même chercher à comprendre ce qu’il se passait, elle voulait juste gagner un coin reculé du Camp. Elle voulait juste arrêter de bouger, s’écrouler et ne plus bouge. Chaque pas devenait une torture qu’elle ne voulait plus subir. Le cœur plus gros que jamais, son corps plus étroit que jamais, elle finit par s’écrouler près de la Tanière des Guerriers, donnant ainsi un moment de répits à ses muscles qui n’en pouvaient plus.

« Étoile de Lion a disparu. Il est peut-être mort, ou p'têtre pas. J'en sais rien. Mais il est plus là. Y'a le blizzard qui continue de rugir. Et les autres clans qui vont pas tarder à voir qu'on a plus de chef. »

L’annonce d’Écorce de Suie ne rendait qu’officiel les craintes de la belle Chasseresse. Tétanisée et tremblante à la fois, ses muscles n’auront eut qu’un ridicule temps de repos. Pris de spasmes, tremblant comme une feuille, elle eut beaucoup de peine pour ne pas fondre en sanglots. Voilà qui donnait un ton un peu plus officiel à cette disparition. Voilà qui mettait un point d’honneur à mettre fin à l’espoir qui pouvait encore vivre dans le cœur de quelques-uns. La seule chose que fut capable d’entrevoir Fleur Cendrée dans ce discours, s’était ce peu de considération, ce peu d’amour et de fraternité que l’autre avait pour celui qui était pourtant son meneur. Ou plutôt pour celui qui avait été son meneur. La Guerrière allait devoir apprendre à tout mettre au passé, à le mettre au passé… Elle allait devoir apprendre à faire sans lui. Elle ne croiserait plus jamais son beau regard. Son cœur ne s’emballerait plus devant sa belle silhouette et son sublime pelage couleur feu. Comment faire pour se convaincre de la mort d’un proche lorsque sa dépouille reste introuvable ? Est-ce qu’une annonce suffisait ? Si elle en avait eut la force, la grise aurait bondit sur ses pattes, hérissé son pelage et aurait montré les crocs à cette ingrate qui profitait de la disparition du meneur pour gentiment tenter de prendre sa place. Fleur Cendrée la voyait venir, elle et le peu de tact qu’elle avait, avec ses grosses pattes, elle allait s’éprendre du pouvoir et monter sur le trône sans la moindre trace de regret pour Etoile de Lion.

« Combien de temps vous voulez attendre qu'Étoile de Lion réapparaisse ? Combien de temps avant que ce clan se reprenne en main ? »

Incapable de dire quoi que ce soit, ne suivant même pas cette réunion qui se faisait sans elle, Fleur Cendrée ne broncha pas. Elle savait parfaitement ce qui allait advenir. Écorce de Suie prendrait la suite d’Etoile de Lion. Si le Clan des Étoiles savait comme elle s’en fichait. Si le Clan des Étoiles savait comme elle n’en avait que faire du sort du Clan du Tonnerre et de tous les autres. Elle souffrait. Elle n’en pouvait plus. À bout de souffle s’en avoir exécuté un mouvement, Fleur Cendrée semblait avoir perdu toute notion de vie. Totalement vidée, elle laissa les larmes perler au coin de ses yeux puis amorcer leur descente le long de son museau. Tout était fini. Etoile de Lion avait disparu. Elle avait été incapable de lui parler de ce qu’elle ressentait. Lui qui était si impressionnant et si amical à la fois. Lui qui faisait vibrer son cœur, égaillait ses journées de son vivant et de sa présence, la détruisait en sa disparition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile de Suie
◊ Meneuse
avatar
Messages : 387
Date d'inscription : 27/02/2017
Age : 23

Carte d'identité
Âge: 73 lunes (octobre)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Automne

MessageSujet: Re: [BLIZZARD] Be Gone, Hero - end   04.04.17 0:17

BE GONE, HERO
PV CLAN DU TONNERRE

Son dernier rugissement était resté en suspens dans l'air, du moins pour les maigres secondes qu'il réussit à percer l'étouffement du blizzard. Malgré que la tempête fusse contre elle à ce niveau, la chatte eut tout de même la satisfaction de noter l'agrandissement de l'attroupement au bas du rocher. Qu'ils aient entendu son appel ou soient venu voir la curieuse assemblée, qu'ils l'appuient ou la maudissent, qu'importe. Ils étaient là, toute ouïe, ébahit de son annonce. Nul ne gravissait le promontoire pour l'en jeter en bas, nul ne clamait la traîtrise, l'assassinat. Personne ne savait. Tous étaient dans l'incertitude. Et elle arrivait, au milieu de cette tempête, comme un phare venu guider ses matelots égarés dans le crachat.

Pour sûr, dans son emballement et sa folie des grandeurs, Écorce de Suie ne vit pas que certains méprisaient son ascension et se détournaient d'elle, ou même, à l'exemple de Fleur Cendrée, osait passer leur chemin. Encore une chance qu'elle n'eut vu la défiance de cette dernière, certes déclenchée par son deuil, mais non moins outrageante. Si elle l'avait vu, elle en aurait peut-être perdu son aplomb, ou peut-être gagné en colère irrationnelle. Assurément, Fleur Cendrée aurait eu droit à une visite nocturne, à moins que la chatte ne l'eusse fustigée sur place. Il valait ainsi mieux pour tous, et surtout pour l'embryonnaire règne de l'écaillée, que la négligence de Fleur Cendrée demeure inaperçue. Elles auraient amplement le temps de confronter leurs différences dans le futur.

Ainsi, non-interrompue, Écorce de Suie était à même de poursuivre ses crâneries à son rythme. Le poitrail gonflé, la chatte pouvait remercier la génétique de l'avoir doter d'une allure si forte qu'elle pouvait se dresser au-dessus du blizzard. Néanmoins, comme les rafales ne tarissaient pas de la fouetter ni elle, ni la foule, et comme la patience et la délicatesse n'avaient jamais étés de ses points forts, Écorce de Suie ne tarda pas à entrer dans le vif du sujet. De toute façon, ce qui allait suivre n'était une surprise pour personne.

─ Vous savez autant qu'moi que la situation peut plus durer. En l'absence d'un Chef et d'un Lieutenant, j'estime que le clan a besoin d'un leadership fort, d'une patte puissante pour le reprendre en main. J'ai la force, l'expérience, la volonté ! Cette position me revient de droit, c'est ce qu'Étoile du Lion aurait voulu ! Que son clan se relève, renaisse de ses cendres, retrouve le respect qui lui est dû ! On était un grand clan, avant, et il est temps de le redevenir. Laissez moi vous guider, et bientôt, la forêt se pliera devant nous !

L'autoproclamée meneuse termina son discours à bout de souffle, le coeur battant de passion. Au moins, elle s'y croyait, dans sa prédestination à la gouvernance. Un silence probablement choqué, voire apeuré, suivit ses propos. Puis, comme aucune protestation ne s'élevait, la grosse chatte sauta en bas de son promontoire. Derrière elle, le creux dans les rochers, espace intime ayant appartenu à Étoile du Lion. Plus maintenant. Poursuivant enfin la vision d'Étoile de Guêpe, la chatte marbrée entra dans la tanière, officialisant son règne.

hrp:
 

_________________
F I C H E L I E N S
#C9C6CE

lineart by TaiintySoup
colo by Brouillard <3

La grosse lesbo:
 

Le couple de vieilles connes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [BLIZZARD] Be Gone, Hero - end   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BLIZZARD] Be Gone, Hero - end
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» hero system
» Blizzard chie dans le paté, et tente de le filer à bouffer !
» Finis le Lan chez Blizzard
» "HERO IK" Le repaire de la Liche (1 à 2 joueurs)
» Une nuit dans le blizzard. Cauchemard ou début d'un rêve ? [Médée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN
 :: Au commencement :: Archives :: RPG
-