The Propheties Begin

Thème II - Le redoux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Discipline et loyauté [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etoile du Corbeau
Fondatrice Nix
Dessinatrice à votre service
avatar
Messages : 726
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 22

Carte d'identité
Âge: 69 lunes (juin 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Discipline et loyauté [PV]   22.03.17 17:09

Le vent avait cessé de souffler. La neige avait cessé de tomber. Et les nuages s’étaient dissipés pour laisser place à un soleil doux et enfin, la vie avait repris son cours normal. La rivière clapotais joyeusement, libérée de l’emprise de la glace.
Etoile du Corbeau n’avait pas l’habitude de sortir, mais ces jours prostrés dans sa caverne à cause de la tempête lui avaient miné le moral, il se refaisait une santé dans les prairies et les ruisseaux ragaillardis par la saison des feuilles nouvelles. L’odeur des proies était désormais partout, pourtant, le chef savait que son Clan n’était pas tiré d’affaire. Les guerriers avaient souffert de la sous-nutrition, sans parler des chatons. En cas d’attaque, son Clan ne serait peut-être pas en mesure de se défendre… Mais qu’importe, tous les Clans avaient été touchés, il semblait étonnant qu’une guerre éclate.

Les pattes agiles, il descendit la berge dans le sens du courant, jusqu’à apercevoir les Rochers du Soleil. Avec le vent dans son dos, il ne sentait rien, mais il devinait que des chats du Clan du Tonnerre chassaient dans les environs. Inutile de s’embrouiller avec leurs voisins, le chef s’assit dans l’herbe et regarda la rivière. Le poisson ne manquerait plus au moins.
Soudain, son instinct de chasseur le titilla. Voilà longtemps qu’il n’avait pas plonger ses pattes dans l’eau claire du ruisseau. Furtivement, le noiraud s’approcha du bord et se tapit au-dessus de l’eau, parmi les tiges de roseaux mortes. Il n’eut qu’à attendre et faire un crochet avec sa patte pour jeter un poisson hors de l’eau. Malheureusement, les écailles glissèrent entre les griffes du matou et la proie retomba aussi sec dans l’eau. Frustré, le meneur cracha et se remit en position. Il avait passé trop de temps dans sa tanière et s’était ramolli. Il retenta une nouvelle fois et enroula une jeune anguille autour de sa patte. Rapidement, Etoile du Corbeau la ramena avec lui sur la terre et croqua sa tête pour la tuer. Bientôt, le corps gluant de l’anguille se desserra et retomba mollement au sol. Le noiraud lâcha prise et se lécha le museau. L’anguille avait un gout très particulier, que le meneur n’appréciait pas. Il se ferait donc une joie de la ramener sur le tas de gibier, où quelqu’un d’autre la mangerait. Je ne devrais pas faire ma fine-bouche, avec ce qui vient de se passer, pensa finalement le mâle.

Un bruit se fit entendre derrière Etoile du Corbeau, mais le félin ne se retourna pas. Seules ses oreilles pivotèrent en direction du bruit. Il avait deviné à l’odeur –et au bruit- qu’il s’agissait d’un chat plus petite, mais pas moins costaud. Inspirant, profondément l’air, le chef tenta de deviner l’importun.
    « Nuage de Brochet. » miaula-t-il, avant de se corriger « Non, Nuage de Saumon. Approche, mon enfant. »
Etoile du Corbeau tourna la tête dans sa direction, froid, indéchiffrable. Il jugea du regard l’apprenti doré. L’apprenti de son lieutenant. Il eut un sourire. Ce novice était entrainé par un de ses plus loyaux guerriers, il deviendrait très certainement un bon guerrier, loyal et battant. Mais ça, seul Rivière Sombre en jugerait à l’entrainement. Pour Etoile du Corbeau, l’appréciation se ferait en face à face.
Il cessa de dévisager le jeune et montra du bout d’une griffe l’anguille qui gisait au sol.
    « Regarde. C’est une jeune. » lui apprit-il. « On le voit à sa peau encore translucide, elle était une civelle il y a encore quelques jours. » il marqua une pause puis regarda l’apprenti. « On en trouve peu, tu ne connais peut-être même pas leur gout. Tu veux essayer ? »


[ Je t'avais dit que Corbak n'avait pas confiance dans les apprentis, mais je préfère lancer le RP avec plus de douceur pour le moment xD Tu réponds quand tu veux c: ]

_________________

© Fleur Cendrée ♥

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://propheties-begin.forumpro.fr
Messages : 96
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 12 lunes (juin 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Rivière Sombre

MessageSujet: Re: Discipline et loyauté [PV]   29.03.17 18:38


Enfin, le blizzard avait laissé place à un paysage que la neige ne recouvrait plus que partiellement. Cerfblanc avait repris des couleurs, et l'on pouvait déjà prédire que la saison des feuilles nouvelles était proche. Malgré les disparus, le Clan de la Rivière s'en était plutôt bien tiré et la fin de la tempête annonçait un retour du train-train des guerriers : garde des frontières, patrouille de chasse et de pêche, entraînements des apprentis... C'est donc très enthousiaste que la fratrie des trois poissons s'était éveillée ce matin. Nuage de Truite, la plus téméraire, avait disparu dès l'aube, sans même que Nuage de Saumon n'ai eu l'occasion de la saluer et Nuage de Brochet avait également déguerpi de la tanière des novices, pas peu fier d'annoncer à son frère qu'il allait visiter le territoire. Le rejeton au pelage sable qu'il restait dans l'abri des apprentis était très heureux pour son frère et sa sœur; c'est vrai qu'ils avaient longuement discuté de leur apprentissage, inquiets de prendre du retard et impatients de devenir de véritables guerriers. Mais, le jeune mâle, qui était de loin le plus craintif, n'aimait pas l'idée de quitter le nid. L'extérieur du Camp était dangereux, et par mille fois sa mère le lui avait dit, lorsqu'il n'était encore qu'un tout Petit Saumon. C'était l'océan. Vaste, périlleux, et à ces adjectifs ajoutez donc un "trop". Lui se complaisait dans le confort de la rivière, où l'eau était claire et limpide.

Depuis déjà quelques jours d'ailleurs, le fourbe lâche fuyait son mentor et lieutenant, Rivière Sombre, dans le seul but d'échapper aux entraînements. De toute façon, il n'arrivait à rien. Il n'avait ni l'assurance, ni la carrure, et encore moins l'expérience du matou sombre, et puis d'ailleurs l'animal au regard ambré l'intimidait tellement qu'il n'osait même pas contester la moindre de ses demandes. Et pourtant, c'est qu'il était doux avec le petit, et patient. Mais rien n'y faisait. Cette Rivière était trop Sombre pour lui, il n'y voyait rien, et il avait juste peur. Peur du moindre remous, du courant trop fort, et il en était assez effrayé pour penser qu'il s'y noierait, lui, le Saumon.

Pour le deuxième jour consécutif, le tout jeune novice quitta le Camp en douce. Ni vu, ni connu, puisqu'après tout un apprenti qui sort n'a rien de louche. Et puis, plutôt malin dans sa lâcheté, il était passé par le petit coin pour rejoindre la berge de la rivière, celle qui est calme et lumineuse. Mais aussi celle où il était déjà tombé pas mal de fois en tentant de pêcher, et celle où, déjà chaton, il apprenait à nager, entre ses roseaux protecteurs et le regard attentif de ses géniteurs.

D'un pas non assuré, et qui illustrait à merveille l'état d'âme de l'apprenti-guerrier beige, il approcha bientôt de son but. Autant vous dire qu'il fut surpris de découvrir, en pleine fuite face à la persévérance et à la rigueur du lieutenant, la discipline et l'autorité suprême qu'incarnait Étoile du Corbeau, fier meneur du Clan de la Rivière, le sien, en somme. Le grand mâle était de dos, visiblement concentré sur sa pêche. Le cœur battant, soudain terrorisé à l'idée d'être vu ici, seul, loin des entraînements de Rivière Sombre, il voulut faire marche arrière mais, en manque d'expertise et surtout plongé dans la panique, sa patte se posa sur une touffe humide qui émit un bruit de frottement, quelques micro-secondes seulement, un rien, un tout petit son de rien du tout. Seulement, pas bête, le chef fit pivoter ses deux radars sonores en direction de l'apprenti fugueur. Ce dernier se crispa, immobile, incapable de trembler. Il sentit une boule se former dans son estomac. L'adulte au regard bleuté inspira profondément, avant de miauler :

« Nuage de Brochet. Non, Nuage de Saumon. Approche, mon enfant. »

Désespéré, l'intéressé tenta vaguement de dissiper sa surprise lorsque le leader posa ses yeux sur lui. Il l'observa un instant, durant lequel il émit un léger sourire. Étrange, le sourire, couplé du regard indéchiffrable propre à ceux qui se protègent, qui se cachent, qui savent comment on mène la joute de l'esprit. Ce moment dura une éternité pour le novice sable, mais s’interrompit lorsqu'Étoile du Corbeau pointa d'une griffe sa prise. Il s'agissait d'un drôle de poisson tout en longueur et luisant.

« Regarde. » Le benjamin obéit aussitôt. « C’est une jeune. On le voit à sa peau encore translucide, elle était une civelle il y a encore quelques jours. » A nouveau, l'aîné posa son regard sur le novice. « On en trouve peu, tu ne connais peut-être même pas leur goût. Tu veux essayer ? »

Son menton tremblait d'émotion. Ce jour, celui où un haut-gradé lui adresserait la parole, son père lui en avait parlé souvent, plus qu'à Nuage de Truite ou Nuage de Brochet. Toujours d'une froideur éprouvante pour le fils, Ciel Orageux lui avait intimé de ne pas humilier la famille, de ne pas trembler comme un chaton, d'être particulièrement poli, mais pas faux. Rien que de penser aux attentes qui pesaient sur ses épaules, le félin bicolore se mit à trembloter de plus bel, avant d'oser articuler d'un voix chevrotante, mais -grand merci le Clan des Étoiles- sans bégayer.

« Si vous m'y autorisez, bien sûr, alors oui. »

Toujours d'un pas non assuré, il osa s'avancer jusqu'au meneur, qui le dépassait largement.

_________________
Nuage de Saumon s'exprime en #003366.

Lineart by DancesfoxesLF - Colo by Blaze

La portée de Saumon:
 

viendez nombreux svp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile du Corbeau
Fondatrice Nix
Dessinatrice à votre service
avatar
Messages : 726
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 22

Carte d'identité
Âge: 69 lunes (juin 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: Discipline et loyauté [PV]   06.05.17 17:39

Etoile de Corbeau plissa les yeux et hocha la tête. Il recula de l'anguille fraichement attrapée, la laissant à Nuage de Saumon. Etait-il toujours aussi hésitant ? Ou n'avait-il juste pas l'habitude d'avoir à faire avec un chef ? L'apprenti si frêle, si incertain... Mais Etoile du Corbeau était mal placé pour juger. Il était certes grand mais n'avait rien à voir avec la stature de son prédécesseur. Une chance que Nuage de Saumon n'ait jamais connu Étoile Pâle et sa taille de blaireau, pensa le meneur, amusé.
    « Goûte avant que les mouches ne viennent le faire à ta place. » ordonna-t-il sur un ton plus ferme.
Il ne manquerait plus que l’anguille soit gâcher. Elle se conservait moins bien que le poisson, et pourrissait rapidement. Etoile du Corbeau détestait plus que tout le gaspillage, surtout venant des apprentis.
Le mâle insista du regard. Cette fois ci, ce n'était plus une proposition.

[ J'avais peu matière à répondre, j'espère que la longueur ne te gênera pas ;) ]

_________________

© Fleur Cendrée ♥

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://propheties-begin.forumpro.fr
Messages : 96
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 17

Carte d'identité
Âge: 12 lunes (juin 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Rivière Sombre

MessageSujet: Re: Discipline et loyauté [PV]   05.06.17 16:50

Le grand mâle noir se contenta de plisser les yeux et d'hocher la tête, signe que le novice sable avait bel et bien l'autorisation de goûter à l'anguille fraîchement attrapée par le meneur. Aussi se recula-t-il afin que le plus jeune accède facilement à la proie. Nuage de Saumon, quant à lui, posa ses deux yeux aux iris bleutés sur le poisson reluisant. Les anguilles étaient assez rares sur le tas de gibiers, et sa douce mère lui avait déjà rapporté que leur goût était spécial; si bien qu'alors que d'autres en raffolaient, certains au contraire préféraient encore pêcher autre chose que de manger cet animal. Son père en tous cas, adorait l'anguille.

La proposition ressortit de la gueule d'Étoile du Corbeau plus fermement, au point où elle se mua en ordre. Le regard insistant du félin sombre ne fit qu'appuyer cette idée. Sans plus attendre, l'apprenti-guerrier donna un généreux coup de crocs dans l'anguille, et commença à se débarrasser des écailles, désagréables voire dangereuses en gueule. La troisième bouchée fut la bonne, et alors la chair du poisson rencontra les papilles du félin. Elle possédait ce goût reconnaissable qu'est celui du poisson, mais avec un petit quelque chose d'autre. Ce devait être ce petit quelque chose d'autre que certains aimaient et que d'autres n'aimaient pas. La face de Nuage de Saumon se déforma cependant, visiblement surpris de découvrir un nouveau goût. Ses yeux se levèrent timidement vers Étoile du Corbeau, qui le dominait de sa taille. Il ne savait pas encore s'il appréciait ce petit quelque chose. Alors, soudain envieux de savoir à quelle catégorie de chat il appartenait, le petit s'accorda une autre bouchée, et il en fallut encore une avant qu'il ne déclare, de sa voix éternellement hésitante :

« C'est particulier... Mais je crois que j'aime bien. Je n'en raffole pas, mais j'aime bien. »

Un petit temps s'écoula avant qu'il ne reprenne :

« Et vous, vous n'en voulez pas ? » avec un regard interrogateur.

A l'image de l'adulte quelques instants auparavant, il s'écarta de la prise. Au sein des Clans, la cérémonie du partage était un rite très important, en particulier chez les conservateurs de la Rivière; à tel point qu'il était occasionnel de profiter d'une proie seul. Manger ensemble permettait de renforcer les liens qui unissaient les différents membres, et même lorsque les proies étaient de taille ridicule, comme lors de la mauvaise saison, il ne fallait pas négliger la coutume. Fleur de Pavot avait élevé ses trois chatons en ce sens, et ainsi fait d'eux des félins intègres et bien élevés. Cela dit, face au meneur, qui incarnait l'autorité suprême avec charisme, le second-né de la portée ne savait s'il fallait l'inviter à partager, ou si c'était un acte trop audacieux pour un novice tel que lui. Il scrutait le matou noir; son comportement était-il irrespectueux, ou au contraire bienvenu ?

Bien qu'il savait que c'était en fautant qu'on apprenait, Nuage de Saumon ne souhaitait pas goûter aux remontrances d'Étoile du Corbeau.

HRP:
 

_________________
Nuage de Saumon s'exprime en #003366.

Lineart by DancesfoxesLF - Colo by Blaze

La portée de Saumon:
 

viendez nombreux svp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Discipline et loyauté [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discipline et loyauté [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avec Hibari, c'est la discipline ou... la morsure !!
» [TERMINE] “Le management, ce n'est pas un art, c'est une discipline.” Episode II [Pv Antera & Dolores]
» EXPLICATION - Alignement & Loyauté
» Haiti-députés :Ces Députés qui parlementent
» Sam et Frodo ou une amitié malsaine ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Propheties Begin :: RPG :: Clan de la Rivière :: Territoires fluviaux :: La Rivière-