THE PROPHETIES BEGIN

Thème III - L'intégration

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les jours heureux ► Esprit Soucieux - end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esprit Lent
▬ Guerrière
avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 13/11/2016

Carte d'identité
Âge: 39 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Hermine (aka TruJuda)

MessageSujet: Les jours heureux ► Esprit Soucieux - end   03.04.17 10:53


La Place Aiguille. C'était la place de son Clan, et elle ne comprenait toujours pas pourquoi on l'appelait comme ça. Elle n'avait pas la forme d'une aiguille, pourtant … Et ils ne ressemblaient pas à des aiguilles, eux. A moins qu'ils ne soient tous composés d'épines ? Ils seraient alors de petites boules piquantes à l'intérieur … Ça lui plaisait bien, ça. Ils étaient de petits hérissons intérieurs.

« Un chat-hérisson … »

Esprit Lent rit grassement en imaginant tous ses compatriotes avec des épines sur le dos. Le Clan de l'Ombre aurait un avantage certain, mais elle songea alors que les hérissons étaient timides et craintifs. Et ils n'étaient ni timides, ni craintifs à l'Ombre !

« Ah ça non ! » dit-elle en fronçant les sourcils.

Du coin de l’œil, elle perçut la plus jolie fourrure du Clan. Sans crier gare, elle fonça comme une fusée vers l'être convoité.

« EeeeEEEEeeeeEEEeeeeeeesPRIT SOUCIEUX ! »

Elle effectua un roulé-boulé ninja pour éviter de percuter Esprit Soucieux, et tomba lourdement sur le côté, après avoir fait un curieux poirier pour arrêter sa course. La tigrée se releva d'un bond, des aiguilles plein la fourrure, et sourit de tous ses crocs. Elle eut l'air de comprendre le sens de la vie en un instant, et s'exclama :

« Tu devineras JAMAIS ce que je viens de comprendre ! Genre t'as vu, notre place, elle s'appelle Place Aiguille, hein ? Eh ben c'est parce qu'on est tous des HERISSONS à l'intérieur. Avec plein de piquants. Et que si on nous ouvre en deux, ben les méchants ils se font mal. T'as vu ? Tu fais comment, du coup, pour soigner les gens avec des piquants à l'intérieur ? Ou bien … Ou bien c'est un secret ? »

Elle s'approcha tout près de son frère, prête à écouter la confidence que le guérisseur allait peut-être lui faire.

HRP :
 

_________________
Esprit Lent rit bêtement en #ffcc33


Be gone, be gone and belong to distant yellow suns
All the broken lights and half seen sites
Are burning through the ancient black walls
All the families that want to hold me home
To the stars, to the stars, to the silver scars that mark the night


Esprit Lent la douce :
 

Kitty Kadamon :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Esprit Soucieux
■ Guérisseur
avatar
Messages : 723
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 39 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage Ensoleillé

MessageSujet: Re: Les jours heureux ► Esprit Soucieux - end   25.04.17 19:32

La matinée avait été longue comme un jour sans pain. Rafistoler des chatons, appliquer des toiles d'araignées, cracher de la pulpe de baies, enlever des tiques, et après y en a qui viennent se plaindre qu'un guérisseur ne bosse pas assez. Après avoir grignoté vite fait une grive dans mon antre, je me prépare à jeter un coup d’œil vers la tanière de notre Étoile et, s'il n'a pas besoin de moi pour ses chatons, à aller partir en quête d'herbes.

« EeeeEEEEeeeeEEEeeeeeeesPRIT SOUCIEUX ! »

Ah, ça c'est Lenlen. Je me retourne pour voir sa douce bouille avancer vitesse grand V vers moi, déraper, trébucher - affaire de famille - rouler, pause à la verticale, petite chute dans les aiguilles. Elle se relève d'un bond, la fourrure parsemée de petits piquants.

Elle est trop mimi.

« Tu devineras JAMAIS ce que je viens de comprendre ! Genre t'as vu, notre place, elle s'appelle Place Aiguille, hein ? » Jusque là, oui, correct. « Eh ben c'est parce qu'on est tous des HERISSONS à l'intérieur. Avec plein de piquants. Et que si on nous ouvre en deux, ben les méchants ils se font mal. T'as vu ? » Eh bien, en voilà une idée originale. « Tu fais comment, du coup, pour soigner les gens avec des piquants à l'intérieur ? Ou bien … Ou bien c'est un secret ? »

Je soupire un peu, et fait jouer les muscles de mes épaules, contracturés par cette matinée de travail intense. Puis je relève la tête vers Esprit Lent, et lui offre ma plus belle grimace - sourire aurait été un bien trop grand mot.

« Alors tu vois Lenlen, le travail du guérisseur, c'est de faire du bien aux gens, on est d'accord ? Du coup, quand je donne des plantes à un chat malade, le hérisson qui est dedans lui s'endort, et après pouf, il disparait comme un rêve, alors je peux les soigner. Mais tu dis rien à personne hein ? C'est un secret. »

Je ne me dis pas que je l'entretiens dans l'ignorance quand j'agis de la sorte avec elle. Non, je préserve son âme, sa douceur. Son innocence. Je suis intimement convaincu que nous sommes tous des pêcheurs et elle la seule sainte, non pas parmi le Clan de l'Ombre, mais dans toute la forêt.

Oui, on peut dire que je l'aime de trop.

_________________


marié aux étoiles:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit Lent
▬ Guerrière
avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 13/11/2016

Carte d'identité
Âge: 39 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Hermine (aka TruJuda)

MessageSujet: Re: Les jours heureux ► Esprit Soucieux - end   29.04.17 21:10


Esprit Soucieux se meut comme un serpent couturé. La guerrière l'observe, hypnotisée par la danse de ses muscles, qui roulent et se déroulent continuellement, l'un après l'autre, comme autant de petits rouages d'une machine mystérieuse, aux entrailles de laquelle la tigrée n'a pas accès. Comme le point d'orgue de toute cette complexe machinerie, les yeux d'Esprit Soucieux se dirigent vers les siens, contact visuel qui décroche automatiquement un sourire à Esprit Lent. Il sourit, et l'énergie lumineuse qui se dégage de sa grimace se transmet dans les piaillements satisfaits de la tigrée.

« Alors tu vois Lenlen, le travail du guérisseur, c'est de faire du bien aux gens, on est d'accord ? Du coup, quand je donne des plantes à un chat malade, le hérisson qui est dedans lui s'endort, et après pouf, il disparaît comme un rêve, alors je peux les soigner. Mais tu dis rien à personne hein ? C'est un secret. »

Elle est attentive, comme un chaton qui écoute les récits guerriers d'un ancien. Il est oracle, il est Dieu, il est frère, il est père. Et elle est sa disciple, son apprentie de lumière, elle l'écoute avec toute l'attention que son petit cerveau parvient à mobiliser. La disparition des hérissons intérieurs la fascine, et il n'y a bien que lui pour détenir les clés d'un pareil mystère.

« Alors tu as vraiment les clés du Mystère des Hérissons ? Je pensais pas que t'étais si balèze … Enfin, si, un peu quand même, mais t'as toujours la réponse à toutes les questions de l'univers, c'est fou, non ? J'ai quand même sacrément de la chance de t'avoir ! Imagine tu serais le frère de quelqu'un d'autre … »

L'idée lui déplaît tellement que son sourire s'éteint un instant. Puis, sa pensée s'en va vers d'autres horizons, elle scanne les environs et ne voit plus des félins mais des hérissons par dizaines, des petits, des moyens, des gros, qui déambulent dans le campement. Elle se dandine, ne comprend pas, puis se décide à faire part de ses interrogations à son frère :

« Mais … qu'est-ce qu'il arrive à ceux qui ont des hérissons à l'intérieur toute leur vie ? Aux hérissons qui ne disparaissent pas, je veux dire ? Est-ce ceux qui en ont ont mal ? Est-ce que c'est pour ça que les gens sont méchants ? Parce qu'en fait, les épines de leurs hérissons leur font mal ? Ou alors … Ou alors ils se font manger par des méchants hérissons de l'intérieur ? Mais si ça se passe comme ça, même si on risque de se faire mal, on peut pas les aider ? Si on pouvait, on aiderait les méchants, hein Souc ? Si on peut, tu m'apprendras ? »

Bien qu'elle ne soit pas une lumière, moult questions la taraudent. Les méchants ont mérité ce qu'il leur arrive, mais quand même, moi aussi je serais méchante si y'avait des trucs qui me faisaient si mal … Si moi je suis aide-guérisseur, je pourrais aider à retirer les hérissons intérieurs, mais est-ce que ça se retire ? Est-ce que ça se retire … Songeuse, son regard vague reste posé sur son frère, et elle regagne brutalement son sourire lorsqu'elle pense que bien sûr, ils aideront toujours ceux qu'ils peuvent. Et puis, s'il y a bien une chose dont elle est sûre, c'est qu'il y a une justice en ce monde.

HRP:
 

_________________
Esprit Lent rit bêtement en #ffcc33


Be gone, be gone and belong to distant yellow suns
All the broken lights and half seen sites
Are burning through the ancient black walls
All the families that want to hold me home
To the stars, to the stars, to the silver scars that mark the night


Esprit Lent la douce :
 

Kitty Kadamon :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Esprit Soucieux
■ Guérisseur
avatar
Messages : 723
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 39 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage Ensoleillé

MessageSujet: Re: Les jours heureux ► Esprit Soucieux - end   09.05.17 19:10

Attentive à mes mots, elle écoute patiemment, comme un chaton à la sagesse d’un Ancien. Ses yeux sont comme des phares trouant la nuit, elle a des étincelles dans les prunelles, et une concentration qui lance des éclairs.
    ─ Alors tu as vraiment les clés du Mystère des Hérissons ? Je pensais pas que t'étais si balèze …
    ─ Oui, mais les clés doivent rester cachées, c’est un secret de guérisseurs, il ne faudrait pas que, des lapins, par exemple, les trouvent.
    ─ Enfin, si, un peu quand même, mais t'as toujours la réponse à toutes les questions de l'univers, c'est fou, non ? J'ai quand même sacrément de la chance de t'avoir ! Imagine tu serais le frère de quelqu'un d'autre …
C’est moi qui ai de la chance de l’avoir, ce puits de lumière, cette douceur qu’elle représente. Je l’aime et ne veux pas la partager, je veux la garder auprès de moi, dans mon refuge d’herbes et de mousses. Je veux l’enrouler dans du coton, la protéger de tout danger et mourir avant elle, pour continuer mon œuvre depuis la Toison Étoilée – et ne jamais avoir à souffrir un monde sans elle.

Un tel monde n’a aucun intérêt de toute façon.
Enfin, j’vais pas me pendre hein, le suicide c’est pour ces tapettes de sang-pourri, les Étoiles ne m’accepteront pas si je rejoins leur cercle après avoir bouffé de la ciguë.
    ─ Mais … qu'est-ce qu'il arrive à ceux qui ont des hérissons à l'intérieur toute leur vie ? Aux hérissons qui ne disparaissent pas, je veux dire ? Est-ce ceux qui en ont ont mal ? Est-ce que c'est pour ça que les gens sont méchants ? Parce qu'en fait, les épines de leurs hérissons leur font mal ? Ou alors … Ou alors ils se font manger par des méchants hérissons de l'intérieur ? Mais si ça se passe comme ça, même si on risque de se faire mal, on peut pas les aider ? Si on pouvait, on aiderait les méchants, hein Souc ? Si on peut, tu m'apprendras ?
Oh Soucieux, ta sœur elle est un peu teubée, oh Soucieux, Bouboule Lente chasse les mouches, oh Soucieux, son esprit il est resté dans le ventre de ta mère, oh Soucieux, tu le vis comment de te farder sa connerie quand t’as Dernière danse à côté? Ouais ouais ta gueule hein, tu te poses autant de questions qu’elle peut-être ? Réfléchir par delà le bien et le mal, tu le fais des fois ? J’en suis pas sûr kiddo, pas sûr comme dans casse toi, écrase toi, t’as le cerveau bien fait mais dans du chloroforme, quand la plus grande réflexion de ta journée c’est de savoir si tu vas bouffer grenouille ou mulot.
    ─ C’est à la fois plus compliqué et plus simple que ça, en fait. Mais déjà, oui, on va aider les gens, c’est notre travail sœurette !
Je me frotte à elle, à son grand sourire. Elle est comme un grand savon qui donne des allures de sainteté à ceux qui la touche. Par contre t’es mimi kiddo, avant de te purifier avec elle, on va discuter. On touche pas ma sœur comme ça. Si tu veux t’amuser t’as qu’à aller voir l’autre catin là, la danseuse. Honte de ma famille putain, et insulte à nos Ancêtres.
    ─ Les méchants, en fait, ils ne se font pas manger par les hérissons, tu vois, c’est plus qu’ils mangent des hérissons, quand ils sont petits avec des piquants tout mous. C’est pour ça qu’il ne faut pas faire de petites bêtises, parce qu’après, les bêtises prennent de la place dans ta conscience – et dans ton ventre - et elles te piquent. C’est pour ça que des fois on pleure sans avoir mal, c’est parce qu’il y a un hérisson qui fait des roulades dans notre corps, comme toi dans le Champ des Passiflores, sauf que là, ça fait mal. Mais si tu es désolé, et que tu pries, alors tu peux recracher les hérissons, comme ça ils repartent dans leur famille et on a plus de bobos à l’intérieur. Et nous, les guérisseurs, on aide les chats qui ont avalé des hérissons à les recracher, qu’ils soient dans les pattes, le ventre, ou la tête – là avec l’aide du Clan des Étoiles.
Je suis pas peu fier de ma métaphore, on va pas se le cacher, et je souris de mon sourire tordu, sur mon visage tordu.
    ─ Mais par contre, ils y a des chats qu’on ne peut pas aider, parce qu’ils font exprès de manger des bébés hérissons, et qui ne croient pas au Clan des Étoiles. Et dans ce cas, on ne peut pas sauver ceux qui refusent la lumière et se complaisent dans les sombres miasmes des cloaques épineux. Et puis bon, tu as envie d’aider des gens qui mangent de leur plein gré des bébés ? Tu imagines si on mangeait tes chatons pour le plaisir et pour embêter les Ancêtres ? Tu ne serais pas très contente, et moi non plus.

+:
 

_________________


marié aux étoiles:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit Lent
▬ Guerrière
avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 13/11/2016

Carte d'identité
Âge: 39 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Hermine (aka TruJuda)

MessageSujet: Re: Les jours heureux ► Esprit Soucieux - end   15.05.17 23:55



« C’est à la fois plus compliqué et plus simple que ça, en fait. Mais déjà, oui, on va aider les gens, c’est notre travail sœurette ! »

Elle trépigne. Son oracle s'apprête à parler et à lever une fois de plus le voile sur un des grands mystères du monde. Esprit Lent s'interroge cependant : pourquoi Esprit Soucieux n'est-il pas chef ? Avec tant de pouvoir, tant de connaissances, il devrait pouvoir autant diriger le Clan qu’Étoile du Serpentaire. Pas qu'elle n'aime pas ce dernier – Esprit Lent aime à peu près tout le monde, du moment que ce tout le monde fait partie de son Clan – mais elle pense qu'un dirigeant si proche des Étoiles pourrait presque leur faire toucher le ciel, les élever plus haut que les autres Clans et leur donner la force des faucons. Mais il est déjà maître des Étoiles au sein de son Clan, et la tigrée suppose que cela suffit – et le fait paraître plus pieux, plus modeste et plus honorable encore.

Il explique beaucoup de choses avec les hérissons et les Étoiles. Esprit Lent retient qu'il faut beaucoup prier pour les tirer, et qu'Esprit Soucieux et elle peuvent aider les gens habités par des hérissons. Elle sourit de tous ses crocs. Elle est heureuse parce qu'on peut sauver ceux qui sont blessés de l'intérieur. On peut sauver n'importe qui, et ce pouvoir est donné par les Étoiles, tout est limpide désormais …

« C'est joli quand tu parles. Tu écris les mots sur l'air, c'est …
- Mais par contre, ils y a des chats qu’on ne peut pas aider, parce qu’ils font exprès de manger des bébés hérissons, et qui ne croient pas au Clan des Étoiles. Et dans ce cas, on ne peut pas sauver ceux qui refusent la lumière et se complaisent dans les sombres miasmes des cloaques épineux. Et puis bon, tu as envie d’aider des gens qui mangent de leur plein gré des bébés ? Tu imagines si on mangeait tes chatons pour le plaisir et pour embêter les Ancêtres ? Tu ne serais pas très contente, et moi non plus. »

… Son sourire se mange lui-même. Mais moi, je pensais qu'on pouvait sauver tout le monde, Souc … Elle est un peu déçue que le guérisseur ne soit pas tout-puissant, mais elle se garde bien de lui faire part de ses pensées. Mais c'est pas gentil de manger des bébés hérissons … C'est un peu leur faute, non ? Mais ils doivent avoir des raisons de manger des bébés ? C'est tellement mignon, personne aurait envie de manger des bébés sans en avoir besoin. S'ils les mangent pas, peut-être qu'ils meurent ? Est-ce que Souc a déjà mangé des bébés hérissons ? Est-ce qu'il sait ce que ça fait … ?

Elle paraît un instant contemplative, observant ses propres pensées, plissant très fort les yeux pour distinguer les félins qui ont des hérissons dans la tête, dans le ventre, mais elle n'arrive pas à voir. Puis, brutalement, elle darde son regard sur son frère, l'air paniquée.

« Est-ce que Dernière Danse a des hérissons dans la tête, Souc ? »

La question est urgente, pressante, comme si sa sœur risque de se faire dévorer d'un instant à l'autre. Elle songe que si elle ne voit pas les hérissons des autres, elle ne voit peut-être pas les siens.

« Si elle en a, je les veux bien, ils peuvent dormir dans ma tête, j'en prendrai soin, ils auront pas besoin de faire de roulades et tout le monde sera heureux ! Il faut que tu me dises si elle en a, Souc, je peux les manger ou les garder pour elle, ils seront gentils si je suis gentille. »

Ses angoisses sont nourries par le mépris de Dernière Danse pour les règles, le respect des Étoiles ou de toute règle de bienséance. Et elle ne veut pas qu'elle ait mal. Elle ne veut pas croire qu'elle mange sciemment des bébés hérissons. Elle a besoin de savoir si sa sœur fait oui ou non partie de ces monstres, et si oui pourquoi.

HRP :
 

_________________
Esprit Lent rit bêtement en #ffcc33


Be gone, be gone and belong to distant yellow suns
All the broken lights and half seen sites
Are burning through the ancient black walls
All the families that want to hold me home
To the stars, to the stars, to the silver scars that mark the night


Esprit Lent la douce :
 

Kitty Kadamon :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Esprit Soucieux
■ Guérisseur
avatar
Messages : 723
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 39 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage Ensoleillé

MessageSujet: Re: Les jours heureux ► Esprit Soucieux - end   04.06.17 16:34

Un éboulement. C’est ce qui me vient à l’esprit quand je vois le beau sourire de Lenlen s’effondrer, et son regard s’assombrir. Elle fait sa petite moue un epu boudeuse, un peu déçue, qu’elle n’emploie, le Clan des Étoiles en soit loué, qu’en de très rares occasions avec moi. Puis les pierres roulent, et son vissage se fait douce réflexion d’un lac de montagne, calme et serein, à peine ridé par le passage des pensées. Les yeux à demi clos, elle observe différents chats qui passent. Je vois presque les engrenages de sa cervelle qui dansent. Elle les cherche.

Les hérissons.

Mais c’est bien dur de trouver quelque chose qui n’existe pas. Je soupire, contemplant ce corps que j’aime tant, et remerciant nos Ancêtres de l’avoir fait ma sœur, si pure, si gracieuse, si pleine d’allant et d’amour. Puis un vent de panique agite Esprit Lent, et elle plante son regard dans le mien. Je peux deviner ce qu’elle va me demander, je sais comment elle pense. Et je n’ai pas du tout envie de répondre à sa question.
    — Est-ce que Dernière Danse a des hérissons dans la tête, Souc ? Si elle en a, je les veux bien, ils peuvent dormir dans ma tête, j'en prendrai soin, ils auront pas besoin de faire de roulades et tout le monde sera heureux ! Il faut que tu me dises si elle en a, Souc, je peux les manger ou les garder pour elle, ils seront gentils si je suis gentille.
Elle est si douce. C’est un truc de famille ça, le don de soi – j’en suis bien la preuve, j’ai coupé mes griffes et mon sexe, mes désirs terrestres et charnels, mon ambition et mes rêves de famille pour me mettre au service de mon Clan.

Mais Dernière Danse. Cette putain. Elle, non, je veux juste qu’elle crève. Je ne comprends pas cette passion qu’éprouve à son encontre Esprit Lent. Enfin, faut avoir les yeux en face des trous : elle est arriviste, parjure, sale. J’espère qu’elle étouffera sous le poids de ses pêchés ; mais il est plus probable qu’elle meurt en couche, accouchant d’un flopée de petits bâtards.
    — Oui Lenlen, elle a des hérissons dans la tête, mais tu ne peux pas les prendre avec toi. Elle doit vouloir qu’ils partent, il faut qu’elle s’en occupe seule. Je suis désolé kiddo, je sais que tu veux l’aider, mais des fois, eh bien… Eh bien c’est impossible. Tu ne peux pas soigner quelqu’un qui aime sa maladie.

+:
 

_________________


marié aux étoiles:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit Lent
▬ Guerrière
avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 13/11/2016

Carte d'identité
Âge: 39 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Hermine (aka TruJuda)

MessageSujet: Re: Les jours heureux ► Esprit Soucieux - end   13.06.17 22:59


« Oui Lenlen, elle a des hérissons dans la tête, mais tu ne peux pas les prendre avec toi. Elle doit vouloir qu’ils partent, il faut qu’elle s’en occupe seule. Je suis désolé kiddo, je sais que tu veux l’aider, mais des fois, eh bien… Eh bien c’est impossible. Tu ne peux pas soigner quelqu’un qui aime sa maladie. »

Elle est triste. Il y a de la buée dans ses yeux, et, surprise, elle essaie de la faire partir, un peu, parce qu'une guerrière ne montre jamais qu'elle est triste. Figure de marbre, elle doit rester digne en toutes circonstances, et ce même si sa propre sœur s'avère être porteuse de hérissons.

« Tu sais, peut-être qu'elle ne sait pas … Peut-être … »

La guerrière hésite de nouveau. Elle sent que sa voix vacille. Elle n'aime pas ça, se sentir vulnérable. Elle sait qu'elle peut l'être devant son frère, qu'il aura tout oublié demain - ou bien qu'il fera semblant pour lui faire plaisir - mais elle n'aime pas. Elle n'a pas le droit d'être triste.

« Je sais que tu aimes bof Dernière Danse mais … C'est notre grande sœur et- et- et- elle est belle, non ? Elle a des morceaux de soleil dans les yeux … Je ne crois pas qu'elle sache pour les hérissons. On ne peut pas aimer quelque chose qu'on ne connaît pas. Ou bien- ou bien- j'étais la seule pas au courant pour les hérissons ? Et je suis la dernière à comprendre, comme d'habitude ? »

Sur la fin, elle n'a plus l'air triste, juste un peu fataliste et déçue, son énergie solaire un peu moins brûlante, son regard un peu moins vif. La tigrée sourit faiblement, pour donner une illusion, pour dire que ça va passer, que c'est qu'une bête question, comme ça, elle n'est pas vraiment inquiète de l'opinion d'Esprit Soucieux pour leur sœur. Ou alors juste un peu …


HRP :
 

_________________
Esprit Lent rit bêtement en #ffcc33


Be gone, be gone and belong to distant yellow suns
All the broken lights and half seen sites
Are burning through the ancient black walls
All the families that want to hold me home
To the stars, to the stars, to the silver scars that mark the night


Esprit Lent la douce :
 

Kitty Kadamon :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Esprit Soucieux
■ Guérisseur
avatar
Messages : 723
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 39 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage Ensoleillé

MessageSujet: Re: Les jours heureux ► Esprit Soucieux - end   29.07.17 20:32

    Je sais que tu aimes bof Dernière Danse mais … C'est notre grande sœur et- et- et- elle est belle, non ? Elle a des morceaux de soleil dans les yeux …
Enfin, ça ne suffisait clairement pas. Déjà, elle était née en dernier, donc c'était Esprit Lent la grande sœur. Et moi le grand frère de Dernière Pute.
    Je ne crois pas qu'elle sache pour les hérissons. On ne peut pas aimer quelque chose qu'on ne connaît pas.
Enfin, dans son cas, elle aime des trucs que tu connais pas Lenlen...
    Ou bien- ou bien- j'étais la seule pas au courant pour les hérissons ? Et je suis la dernière à comprendre, comme d'habitude ?
    Mais non, Esprit Lent, mais non ! Je te l'ai dit, c'est un grand secret, et tu as réussi à le percer ! ne laisse jamais personne te laisser croire que tu es bête. Jamais.
Les yeux paniqués, je viens lui lécher le front et ronronner très fort pour la réconforter. Bien sûr que non, elle n'est pas bête. Elle réfléchit juste différemment.

+:
 

_________________


marié aux étoiles:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit Lent
▬ Guerrière
avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 13/11/2016

Carte d'identité
Âge: 39 lunes (août)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Hermine (aka TruJuda)

MessageSujet: Re: Les jours heureux ► Esprit Soucieux - end   02.08.17 23:24

« Mais non, Esprit Lent, mais non ! Je te l'ai dit, c'est un grand secret, et tu as réussi à le percer ! ne laisse jamais personne te laisser croire que tu es bête. Jamais. »

Elle n'avait pas dit qu'elle était bête. Un instant, un étincelle traversa son regard, comme s'il l'avait blessée. Puis, elle sourit, elle savait bien qu'il n'aurait jamais pensé ça d'elle. Esprit Soucieux était un Saint. Petit seigneur du Clan, petit samaritain en fourrure, il avait droit à tous les honneurs, toutes les médailles et tous les soleils, elle ne le dirait jamais assez.

Esprit Lent ne croyait pas vraiment son frère. Elle était persuadée que d'autres avaient déjà percé le mystère des hérissons. Cependant, une idée commençait à se former dans son esprit, petit à petit.

S'ils avaient un secret, ils le cachaient tous bien. Il n'appartenait plus qu'à elle de découvrir ceux qui avaient d'ores et déjà la vérité entre les pattes, ceux qui voyaient à travers les corps et les cœurs. Elle trouverait les Éclairés, elle qui partageait désormais leur trésor de réflexion.

« Je vais les trouver, Souc. »

Elle avait murmuré, puis, l'enthousiasme la gagna, et elle s'exclama à mi-voix :

« Je vais trouver ceux qui savent, Esprit Soucieux ! C'est peut-être un message caché du Clan des Etoiles, tu sais ? Ooooh ça va être tellement bien ! »

La guerrière s'approchait encore plus de lui, fourrant son nez dans son cou, gazouillant de petits cris de contentement, transportée par l'excitation.

« Merci Souc, merci merci merci d'être toujours là pour m'aider à trouver des réponses ! »

Elle lui lécha le front, l'observa presqu'amoureusement, puis s'en alla comme elle était venue, telle une tornade qui ne laissait rien comme avant une fois qu'elle était passée.

C'était l'heure de la chasse aux hérissons.

HRP :
 

_________________
Esprit Lent rit bêtement en #ffcc33


Be gone, be gone and belong to distant yellow suns
All the broken lights and half seen sites
Are burning through the ancient black walls
All the families that want to hold me home
To the stars, to the stars, to the silver scars that mark the night


Esprit Lent la douce :
 

Kitty Kadamon :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les jours heureux ► Esprit Soucieux - end   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les jours heureux ► Esprit Soucieux - end
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BLACK Ϟ ruines des jours heureux
» Wouyyyyyyy Le premier ministre Bellerive ''heureux'' de l'issue des élections
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
» Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN
 :: Au commencement :: Archives :: RPG
-