The Propheties Begin

Thème II - Le redoux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Wake up ! » || PV. Oiseau Moqueur - abandon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nocty
▬ Nocty
Spammeuse de profession
avatar
Messages : 177
Date d'inscription : 20/08/2016
Age : 19
Localisation : France.

Carte d'identité
Âge: /
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: « Wake up ! » || PV. Oiseau Moqueur - abandon   06.04.17 21:22

« WAKE UP ! »
PV. Oiseau Moqueur

Depuis combien de temps est-ce qu’elle pourrissait là ? Elle n’avait pas pris la peine de compter le nombre exact de jours. Elle avait perdu le fil du temps en perdant un peu de l’usage de son cerveau, bien trop occupé à ruminer un passé qu’elle ne retrouverait plus et à brouiller un présent et un futur qui se voulait chaotique. Depuis que l’autre chat noir et blanc était venu la titiller, elle se sentait capable d’un peu plus. Un peu comme-ci, malgré leur discussion à sens unique, malgré l’ignorance de Fleur Cendrée à l’égard du Guerrier qu’elle était tout bonnement incapable de reconnaître, elle était parvenue à s’alléger un peu. Si elle était un poil plus légère, le lourd poids de son âme en peine, rattrapait énormément ce peu de légèreté. Pourtant, aujourd’hui, elle se sentirait presque capable de se lever. Presque capable de faire un pas et qui sait, peut-être qu’elle tenterait de mâcher quelque chose. Parler ? Pas encore, mais elle pourrait essayer de cracher un ou deux mots. En finir avec ce poids, avec cette culpabilité et cette douleur, ce n’était certainement pas aujourd’hui que cela se ferait, ni même demain. Un jour peut-être, elle finirait par oublier un tant soit peu, peut-être pourrait-elle mettre la silhouette du rouquin de côté, peut-être qu’elle serait capable de se remémorer son vivant sans verser de chaudes larmes comme elle était en train de le faire. Recroquevillée dans son coin, la femelle grise cendrée avait la tête entre les pattes. Elle croyait peut-être qu’ainsi, personne ne la verrait pleurer. Elle croyait certainement qu’ainsi, elle aurait la paix. Pourtant, elle aurait aimé que ce félin soit là. Celui de la dernière fois. Depuis qu’il était parti, le peu de chaleur que son corps formulait semblait réduit à néant par le froid ambiant. Si les températures se rehaussaient, le manque de sommeil et de faim n’aidait en rien la femelle à se sentir à son aise. Si l’autre avait passé du temps à nettoyer son pelage la dernière fois pour la rendre un peu plus présentable, son travail n’était plus qu’un lointain souvenir tant la poussière était abondante.

Trouvant un moment la force de stopper net l’écoulement de ses larmes, la Guerrière renifla et en relevant la tête, elle prit conscience que la nuit battait son plein. Au-dessus de sa tête, scintillait dans un ciel bien sombre, de petits astres : le Clan des Étoiles. Si elle ne voyait pas bien, si elle était incapable de discerner les limites de l’une et le prolongement de l’autre, la Guerrière sentait la présence de ces dernières et des esprits des félins déchus à ses côtés. Étoile de Lion était certainement parmi eux. Il ne voulait certainement pas la voir, se laisser aller comme cela. Quoi que, il devait être bien désintéressé du sort d’une simple Guerrière. Qui plus est, une Guerrière couarde comme elle, qui de son vivant à tout bonnement été incapable de lui décrocher plus que les politesses de vigueur. Retrouvant un moment le trouble dans lequel elle était plongée depuis bien des jours, elle n’en sortit que lorsqu’elle en trouva la force. Là, sous les rayons lunaires, elle tenta pour la première fois depuis longtemps de se relever. Perdant tout d’abord l’équilibre, la femelle retomba nette dans la position dans laquelle elle se trouvait avant même d’avoir esquissée un seul mouvement. Persuadée qu’elle en était capable malgré le manque évident de nourriture et l’état de faiblesse dans lequel elle se trouvait, Fleur Cendrée retenta une nouvelle fois. Trouvant un équilibre instable sur ses quatre pattes ankylosées, elle mit un certain temps avant d’oser faire un pas. Le plus difficile certainement. Tremblante, hésitante, elle souffla un long moment. Quelque chose dans ses yeux prenait dans l’ampleur. Au fond d’elle, son cœur commençait certainement une longue et douloureuse cicatrisation alors qu’elle entama un deuxième pas bancale.


© waize
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oiseau Moqueur
▬ Guerrier
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 25/03/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 49 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage de Plume

MessageSujet: Re: « Wake up ! » || PV. Oiseau Moqueur - abandon   06.04.17 22:14



« wake up ! »

Fleur Cendrée & Oiseau Moqueur

Plusieurs jours s’étaient écoulés depuis la dernière fois qu’il avait pu rendre visite à Fleur Cendrée. Contre son gré, il avait été forcé à s’entraîner, patrouiller, chasser encore et encore. Il avait une folle envie de retourner aider la femelle grise. Et ce jour-là, il avait réussi à s’éclipse pendant que tous les autres membres du clan profitaient de leur nuit pour dormir. Il était parti chasser. Mais pas chasser pour n’importe qui. Pour la douce femelle qui était là, dépérissant dans un coin du camp. Encore une fois, il partit à la recherche d’une odeur alléchante. Bien que la proie ne serait pas pour lui, il fallait qu’elle fasse envie à la femelle. Lentement, un pas après l’autre, le guerrier zigzaguait entre les arbres, cherchant à ne pas faire craquer la moindre brindille et faire fuir tout le gibier de la forêt. Soudain, l’odeur caractéristique d’un nouvel écureuil fit son irruption dans le nez du guerrier. Il le chercha du regard avant de rapidement le trouver. Il traqua sa proie sur quelques mètres, avant de s’élancer. Il dû suivre le rongeur sur son arbre, mais ressorti vainqueur, l’écureuil pendant entre ses mâchoires.

Oiseau Moqueur rentra alors au camp. A peine l’entrée du camp passée, il observa le camp. Avant de voir quelque chose qu’il n’aurait jamais cru possible. Pas maintenant. Fleur Cendrée s’était redressée. Elle était tombée aussi. Mais elle avait retenté. Elle tenait debout, sous ses yeux. Elle ne l’avait certainement pas remarqué, elle devait le faire pensant que personne ne la remarquerait. Elle avait même réussi à faire un pas, puis un autre. Le guerrier bicolore s’approcha alors, doucement avant de poser sa proie devant lui et de la saluer.

« Bonsoir Fleur Cendrée, je t’ai rapporté à manger, ça te tente ? »

© waize


_________________

Spoiler:
 

Oiseau Moqueur se moquait en #d3a68d.


Dernière édition par Oiseau Moqueur le 26.04.17 15:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
▬ Nocty
Spammeuse de profession
avatar
Messages : 177
Date d'inscription : 20/08/2016
Age : 19
Localisation : France.

Carte d'identité
Âge: /
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: « Wake up ! » || PV. Oiseau Moqueur - abandon   07.04.17 0:05

« WAKE UP ! »
PV. Oiseau Moqueur

Difficile d’avancer quand la vie s’amuse à vous mettre des bâtons dans les roues. Difficile d’avancer lorsqu’on a à supporter des épreuves aussi ardues. Difficile d’avancer lorsque la quasi-totalité du monde vous tourne le dos. Au moment où Fleur Cendrée posa sa patte, son poids faillit avoir raison du peu de muscles qui lui restait. Tétanisés, ces derniers refusèrent de faire un mouvement de plus. Elle le sentait, s’ils étaient silencieux, ils criaient pourtant. Ils souffraient. Non pas de la disparition de l’être aimé dont ils se fichaient royalement, mais du manque de nourriture, de soin, de sommeil et d’exercice que leur avait imposé leur possesseur. Si ces choix s’étaient faits un peu malgré elle, Fleur Cendrée avait joué un rôle capital dans sa plongée vers le fond de l’abîme. Ne serait-ce qu’en acceptant d’écouter son cœur, d’écouter les affabulations de son esprit, en songeant qu’elle puisse être coupable de quoi que ce soit. En ce disant que si elle avait agi autrement, il en aurait été autrement. Est-ce que le chef roux aurait été épargné ? Elle en doutait. Le Clan des Etoiles savait quand il était opportun d’appeler l’un des vivants vers eux. S’il était aussi rapidement et tragiquement parti, c’est qu’il devait en être ainsi. Tout du moins, c’est ce dont la femelle grise essayait de se convaincre. Ses poumons qui n’avaient pas fonctionnées aussi intensément, dû au peu d’effort qu’elle avait fait ces derniers temps, la brulèrent. Le brassement de l’air, bien trop important pour eux, eurent raison de l’irrigation des muscles et si elle avait réussi à tenir debout jusque-là, si elle avait été jusque-là vaillante, ses muscles commencèrent à trembler. Prise de vertige, la femelle eut toutes les peines du monde à tenir debout et à reconnaître l’ombre qui s’approchait d’elle. Seul un murmure lui parvint à l’oreille, la voix lui étant si familière et si lointaine à la fois.

« Bonsoir Fleur Cendrée, je t’ai rapporté à manger, ça te tente ? »

Entendant les mots du félin et comprenant soudainement leur sens, Fleur Cendrée porta un regard empreint de curiosité au félin. Si ses yeux se posèrent rapidement sur son corps et que sa vision était bien plus nette que la dernière fois, non pas brouillée de larmes, sa mémoire encore bien défaillante, ne reconnurent pas immédiatement le chat qui se trouvait devant ses mirettes. Si elle avait, jusque-là oublier de se nourrir, volontairement ou non, le lourd poids que cette famine avait eut sur son corps, lui fut rappeler lorsque les tremblements dans ses muscles s’intensifièrent. Alors que jusque-là ces derniers pouvaient passer inaperçus facilement, la Guerrière se mit à flageller sur ses membres, menaçant cette dernière de perdre l’équilibre. Tentant d’amorcer une descente en douceur, pour retrouver la terre ferme et ainsi soulager ses membres endoloris, la cendrée se heurta à une chute bien moins gracieuse, s’affaissant comme elle le pouvait sur le sol poussiéreux. Si elle n’avait fait que deux pas depuis l’endroit où elle était, c’était déjà une grande avancée pour elle qui ne s’était pas ainsi levée depuis bien longtemps. Sitôt sur le sol, sitôt désintéressé de sa perte d’équilibre et de sa faiblesse que la femelle reporta son attention sur son camarade. Le félin noir et blanc portait dans sa gueule une boule de poils orange. Si elle n’avait pas vraiment faim, elle repoussa un nouvel assaut de mélancoliques souvenirs douloureux, pour garder toute son attention sur le félin. Depuis qu’il était venu la trouver, elle sentait progressivement la force d’aller de l’avant. Ce n’était encore pas grand-chose, elle songeait encore beaucoup aux récents événements et n’avait toujours pas repris sa vie de Guerrière, pourtant, elle se sentait à un carrefour décisif de son existence. Et à voir la mine du félin, elle savait que ce dernier y serait pour quelque chose. Maladroitement, elle tenta de l’inviter à s’installer d’un geste bâclé de la queue.


© waize
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oiseau Moqueur
▬ Guerrier
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 25/03/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 49 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage de Plume

MessageSujet: Re: « Wake up ! » || PV. Oiseau Moqueur - abandon   27.04.17 15:30



« wake up ! »

Fleur Cendrée & Oiseau Moqueur

Oiseau Moqueur souriait. Le regard que Fleur Cendrée venait de poser sur lui brillait d’une lueur de curiosité. Mais son sourire fut de courte durée lorsqu’il remarqua les tremblements de la femelle grise. En un instant le chasseur avait repris sa proie entre ses crocs et s’était glissé à côté d’elle. Pour la soutenir en cas de besoin, pour qu’elle ne se fasse pas de mal. Pas maintenant. Pas alors qu’elle avait fait un si gros effort. Pas alors qu’elle venait de gravir un des talus qui se dressait devant elle. Mais le chasseur n’avait pas été assez rapide. Mais il fut ravi de voir qu’elle n’avait pas l’air si mal que ça. Elle reporta rapidement son regard vers Oiseau Moqueur. Le sourire du guerrier était toujours apparent, même avec sa proie entre les crocs. Et lorsqu’il discerna la légère invitation de la guerrière, des ailes auraient puent lui pousser dans le dos. S’il ne s’attendait pas à quelque chose, c’était bien à ça. Il se déplaça, plaçant le rongeur roux entre les pattes de Fleur Cendrée, la poussant légèrement du museau. Il réussirait à la faire manger. Puis, il alla s’installer doucement à côté d’elle, repliant ses pattes sous lui. Avant d’entreprendre comme la dernière fois à démêlé son si beau pelage. Peu importe le temps qu’il mettrait avant qu’elle redevienne comme avant, il y arriverait.

« Comment tu vas aujourd’hui ? Ca te dit de manger un morceau cette fois ? »

© waize


_________________

Spoiler:
 

Oiseau Moqueur se moquait en #d3a68d.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
▬ Nocty
Spammeuse de profession
avatar
Messages : 177
Date d'inscription : 20/08/2016
Age : 19
Localisation : France.

Carte d'identité
Âge: /
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: « Wake up ! » || PV. Oiseau Moqueur - abandon   12.05.17 22:45

« WAKE UP ! »
PV. Oiseau Moqueur

Si aujourd’hui, elle se sentait presque poussée des ailes, ces dernières n’étaient pas prêtes à la porter. Aussi subitement que les efforts avaient été réalisés, aussitôt la réalité l’avait rattrapé. Si une part d’elle voulait s’en sortir, y croyait tant bien que mal et s’efforçait de faire en sorte de réussir, son autre, elle la forçait à plonger. Pensant au mal qu’elle avait causé, à ce que lui avait coûté la disparition d’Etoile de Lion, à toutes ces lunes passées à ses côtés tout en ayant caché chaque jour, plus profondément, les sentiments qu’elle lui vouait. Elle regrettait. Elle regrettait amèrement son départ. Si elle était plus lucide, elle n’avait pas retrouvé toute sa façon d’être et de songer. Elle se perdait un peu dans ce qu’elle pensait. Partagée était certainement le mot juste. Et pourtant, elle était là aujourd’hui. Elle avait décidé de se lever. Elle avait décidé de faire l’effort de faire quelques pas. Elle avait décidé d’inviter le noir et blanc à qui elle devait cette subite envie de reprendre un peu de pouvoir sur son existence. Elle avait fait le premier pas vers ce qui serait sa renaissance. Si le renouveau ne serait pas aussi spectaculaire que celui du phénix, si elle ne renaîtrais pas de ses cendres comme ce dernier, elle trouverait une seconde existence. Un peu comme le printemps, qui n’est jamais le même, mais qui à chaque disparition sous les coups de l’été, revient en force après l’hiver. Loin de se comparer aux éléments, bien plus faible aussi bien physiquement que mentalement, la grise portait toujours son regard sur ce félin bicolore. Il était à l’initiative de tout, il était celui qui avait fait naître au fond de son être le doute. Celui qui avait su faire briller une ridicule lueur d’espoir, cette même lueur qui grandissait à chacun de ses mots, à chacun de ses gestes tendres envers elle. Si la grise ne se rendait pas réellement compte de ce qu’elle vivait, une reconnaissance certaine naissait quelque part au fond de son esprit et elle ne cesserait de louer son acte.

« Comment tu vas aujourd’hui ? Ca te dit de manger un morceau cette fois ? »

Si les mots sortirent nets de la gueule du noir et blanc et s’ils parvinrent jusqu’aux oreilles de celle qui avait été une chasseuse de renom, aucune expression sur son visage ne marqua cette écoute. Un pas en avant, un pas en arrière comme on disait. Et comme la première fois, le Guerrier s’attela à nettoyer son pelage. Si elle s’était parfaitement laissé faire la première fois qu’il avait fait ça, si elle n’avait pas trouvé la force de protester, ni même de le remercier, c’est qu’elle n’avait même pas conscience de ce geste qu’il avait eu envers elle. Si aujourd’hui sa vision était davantage nette. Si elle ressentait aujourd’hui sa langue qui passait sur ses poils crasseux, tentant d’effacer des jours et des nuits de négligence, elle n’eut toujours pas cette force d’esprit et de corps que de saisir la chance qu’on lui offrait. Lorsque ses yeux abandonnèrent le félin qui vaquait à présent à une tâche bien complexe, ils trouvèrent la proie qu’il avait laissée entre ses pattes, là, juste sous son museau et ses yeux encore peu nets. Si elle avait reconnu la couleur du pelage de l’animal, si elle savait qu’il s’agissait d’un écureuil et si elle se rappela soudainement que cet animal mort se mangeait, elle ne trouva dans un premier temps pas la force d’entrouvrir sa gueule pour se saisir de l’animal roux. Elle se contenta de laisser un regard vague sur son corps sans vie. Lui aussi avait été envie. Lui aussi avait vécu comme Etoile de Lion avait vécu. Si elle ne connaissait en rien la façon dont les écureuils vivaient et subsistaient à leurs besoins, elle ne put s’empêcher de penser que cet animal avait certainement une famille avant d’être abattu. Il avait certainement des frères, des sœurs, des parents tout au moins, peut-être même des petits. Plus elle songeait à cela, plus elle faisait un morbide rapprochement avec son défunt amour. Elle sombrait. Elle ne reverrait probablement jamais la surface. Elle ne serrait probablement plus jamais celle qu’elle avait été. Et pourtant. Lorsqu’un coup de langue passa sur son oreille, elle reprit soudainement conscience d’où elle était. Ouvrant des yeux voyants et non plus de simples témoins de sa présence éveillée, Fleur Cendrée croqua dans l’écureuil étendu devant elle, prélevant un morceau de chair et tentant de se rappeler comment mâcher.


© waize
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Wake up ! » || PV. Oiseau Moqueur - abandon   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Wake up ! » || PV. Oiseau Moqueur - abandon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faucon et oiseau moqueur : un sacré bordel ! [Elbert Arryn/Talya Baelish]
» Un oiseau qui chante....
» L'oiseau messager
» Deux oiseau etrange(PV Duscisio)
» SALSA CROISEE BICHON ABANDON 3 ANS LA LOUVIERE BELGIQUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Propheties Begin :: Au commencement :: Archives :: RPG-