THE PROPHETIES BEGIN

Thème IV,5 - 2 ANS DEJA
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Lunar] Eradication

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
AuteurMessage
Messages : 1246
Date d'inscription : 16/05/2016

Carte d'identité
Âge:
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: [Lunar] Eradication   04.01.18 16:03

Le membre 'Vautour Fauve' a effectué l'action suivante : Don des étoiles


'Attaque Clan' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Busard Cendré
▬ Guerrier
avatar
Messages : 132
Date d'inscription : 26/11/2017

Carte d'identité
Âge: 55 lunes (01/06 & 01/07)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuageuse Pénombre

MessageSujet: Re: [Lunar] Eradication   05.01.18 17:17

Vautour Fauve avait réussi légèrement son coup car le jeune mâle esquiva de peu le coup lancé par le lieutenant. Mais il chancela, la petite boule blanche avec. Le chaton s'écrasa sur le sol faisant perler quelques gouttes rouges de sa truffe. C'est ainsi que ce poiscaille se mit à leur faire la morale, débitant des paroles qui n'avait aucun sens en pleine guerre, surtout qu'Etoile de Suie ne respectait pas vraiment le code, ils n'avaient que l'option de lui obéir.

La petite couina des insultes, ça n'atteignait pas le guerrier. Tous les chatons faisaient ça en période de crise, ça n'avait plus vraiment d'importance actuellement. Puis, vint un moment décisif. La meneuse de son clan sonna la victoire de son clan, elle venait d'écraser le chef adverse, Etoile de Pierre. Busard Cendré se prépara à partir, mais apparemment, son frère n'en avait pas fini. Il donna un coup de griffe sur l'apprenti et ressortit une insulte de son côté pour contrer la précédente. Toujours aussi impulsif, le mâle sombre roula des yeux tandis que Vautour Fauve partait.

Le guerrier pencha sa tête vers la petite, elle avait drôle de mine avec le filet rouge qui dégoulinait de son nez puis remarqua que les enfants poissons pouvaient être légèrement mignons quand ils le voulaient ... Enfin, sans le sang. Puis il coula un regard sur l'apprenti aux reflets dorés.

« On a pas le choix. Si Etoile de Suie voit qu'on se tourne les pattes, on disparaît mystérieusement. Pas de chance, c'est tombé sur toi et la petite. »

Il souffla, presque exaspéré de devoir donner une raison valable aux chats de la Rivière, mais ça le dégoûtait intérieurement de suivre bêtement les ordres d'une meneuse complètement ... Folle voir suicidaire. Il adressa tout de même un léger sourire à la petite, ça donna plutôt place à un vieux rictus.

« Prenez soin de vos chatons et n'oubliez pas de la soigner. Je n'ai pas envie de voir un nouvel arrivant chez nous. »

Busard tourna ensuite les talons, c'était fini. Ils avaient gagnés mais pas pour longtemps.

HRP:
 

_________________


Avatar ©️ Nix.
Signature ©️ Wakiki. ♥️

Bubu en foliie (pas trop):
 

Burzan & Janetic (Par Urtic Happy face):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 245
Date d'inscription : 08/06/2017

Carte d'identité
Âge: 37 lunes (Juin 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: //

MessageSujet: Re: [Lunar] Eradication   09.01.18 13:56

J’étais là, au bord de la frontière, et j’attendais le Lunar Pod au cas où il ramène un autre chaton. Je ne peux vraiment pas leur laisser des petits. Déjà que celui entre mes pattes va probablement s’en sortir avec un bon traumatisme. Je m’assois et garde la petite boule grise entre mes pattes, contre mon ventre, pour qu’elle reste malgré tout au chaud. Enfin, elle a l’air grosse mine de rien pour un chaton, peut-être plus âgée ? Qui sait ? Enfin, je lui demande son nom, c’est toujours plus facile pour s’attirer la sympathie et la confiance du kidnappé.

- Bonjour, Petite Nuit, moi, c’est Graine de Tournesol. Vraiment, tu n’as rien à craindre. On va juste attendre que l’autre macaque revienne avec un autre chaton et on retournera au camp.

Et il arrive bientôt, ce macaque. Avec une chatonne blessée. Mon pelage s’hérisse le long de ma colonne vertébrale. Et dire que je fais du charme à un mâle pour des chatons, si ce n’est pas honteux de moi, ça. Enfin, je me lève, ondulant la queue « content » de le voir. Je tends le cou pour renifler la petite chose bleue, visiblement, elle ne sent pas le sang et elle à juste l’air évanouie. Bon, je suppose qu’elle va directement passée par la case « Nuit Hivernale ».

- Qu’est-ce qu’elle a eût ? Elle est blessée ? Elle a voulue s’enfuir ? Heureusement que t’étais là, alors, qui sait ce qu’elle serait devenue sans toi ? Tu peux me les confier, tu verras ils seront fidèles à souhait à la Lune.

Même pas en rêve, ils en entendront parler, foi du Roi des Chats. Je prends la petite femelle bleue, demandant son nom à Petite Nuit. Petite Amethyste ? J’ignorais que des barbares connaissaient des noms de pierres précieuses. Je prends la chatonne évanouie dans ma gueule quand j’entends au loin Étoile de Suie annoncer sa victoire. Il est temps de rentrer à présent. Un chaton dans la gueule, l’autre entre mes pattes à marcher, je prends la direction du camp lorsque j’aperçois le pelage gris de mon amie, Plume Duveteuse. Elle aussi s’est rabaissée à prendre des petits sans défenses. Si ce n’est pas triste. Je lui annonce ma présence d’un miaulement un peu étouffé par la boule de poil dans ma gueule. Une fois à sa hauteur, je pose la chatonne.

- Étoile de Suie à annoncer sa victoire. Viens rentrons au camp.

Je refuse de mentionner les chatons, peut-être que ce n’était qu’un rêve. Bizarre, mais un rêve quand même. Mais mes blessures sont trop cuisantes et la douleur bien là. Je ne rêve pas. Je ne suis pas rentré dans un Clan pour sauver des chatons. Sur le chemin jusqu’au camp, je ne parle pas à mon amie, boule de poils oblige. Mais je n’ose pas affronter son regard. Ce n’est pas digne d’un Roi.

HRP:
 

_________________


Waffle se sent supérieur à toi en #FFE436

Et un gros gros gros big up à Rui pour le codage de la signa. T'es un amour ♥️. Merci aussi à Lou pour le vava de Waffie, tu gère ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éther
▬ Guerrière
avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 09/11/2017

Carte d'identité
Âge: 64 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Krov

MessageSujet: Re: [Lunar] Eradication   10.01.18 21:11

Éther, après avoir reçu un nouveau coup, se contenta de siffler puis de s'éclipser. Elle n'avait pas plus de temps à perdre que cela, surtout après l'annonce de la cheffe alliée. Elle n'avait pas bien combattu, pas plus qu'elle n'avait pu voler de petits, les membres de la Rivière étant maintenant alarmés, elle ne pourrait pas en dérober un sans se prendre à nouveaux de sérieux coups, et elle ne pouvait pas mourir ici, son cœur le lui disait. Elle sortit du campement des écureuils, et se mit à courir, puis à ralentir le pas en réfléchissant, après s'être écartée du vacarme de la bataille.

La grise avait échoué lors de la bataille : elle n'avait tué qu'un apprenti et amoché un guerrier, un chiffre consternant comparé aux habiletés qu'on attendait d'elle. Il était temps d'offrir la vie éternelle à une nouvelle âme, et l’œil laiteux de Son étoile semblait lui indiquer une petite femelle qu'elle apercevait à travers l'ombre d'un buisson. Éther n'était pas l'interprète de la Lune, mais elle se plaisait à croire qu'elle pouvait malgré tout percevoir des signes, et le fait que l'apprentie se trouve dans un lieu sombre lui fit dire que cette enfant n'était pas digne des bonnes grâces de Leur guide.

La petite est plantée devant une pierre brillante, toute pareille à une Lune miniature. Éther n'avait plus aucun doute sur ce qu'elle avait à faire : elle pouvait racheter ses erreurs ... Elle attendit néanmoins, entendant l'enfant s'exprimer de sa voix claire d'innocence.

« ... peut-être que c'est à cause de ces nouveaux venus. La lune... Elle est froide et je l'aime pas, le soleil et les Etoiles sont mieux, surtout NOS Etoiles. Elles brillent de partout elles, pas comme cette foutue lune qui assombrit tout et qui est méchante. Elle est là, puis elle disparaît... Elle est pas digne de confiance. »

Le court pelage gris de la femelle se hérissa. Ces impies ! Ils bourraient le crâne de leurs petits avec des idées à dormir debout : c'étaient leurs Etoiles, dont certaines disparaissaient même quelques nuits, qui étaient inconstantes et bien peu fiables ! Et la seule chose que la Lune assombrissait ce soir, c'était le corps de cette petite idiote ...

« En plus à cause d'elle, on doit subir la mocheté ridée. Elle est venue avec les autres et qu'est-ce qu'elle est moche!!! Elle a plus de rides que j'ai jamais vu, elle pue et j'aime pas la voir. Elle fait peur. Je me demande comment ça se fait qu'elle soit pas encore morte, peut-être que Etoile de Suie irait mieux sans elle. J'en suis sûre, elle pollue notre Clan, vaudrait bien mieux qu'elle meurt!! »

Les pupilles d’Éther se transformèrent en lames. Qu'elle insulte leur culte : soit, les félins de la Forêt semblaient vouer une admiration sans faille à de minables points dans le ciel. Mais insulter son abbesse, sa lumière, la seule aveugle clairvoyante en ce monde, c'en était trop. Faire taire cette petite sotte déchargerait sa tension et rachèterait ses péchés.

Son corps gris, tout empourpré de sang et couvert de plaies, surgit derrière l'apprentie sans un bruit, la plaqua au sol en prenant soin qu'elle ait le ventre à terre. Elle appuya avec une de ses pattes avant sur la tête de l'apprentie, poussant sa joue vers le sol et la forçant à écarter sa gueule d'elle, pour accéder facilement à sa jugulaire. Elle plongea les crocs, une fois, deux fois, trois fois pour être sûre, emportant à chaque fois un peu plus de chair tendre. La disciple de la Lune resta plaquée sur la petite, et se pencha doucement vers son oreille en imitant sa voix de crécelle :

« Je me demande comment ça se fait qu'elle soit pas encore morte, peut-être que Krov irait mieux sans elle ! J'en suis sûre, vaudrait bien mieux qu'elle meure ! »

Éther eut un rire cristallin, avant de lâcher sa tête, la projetant avec violence pour qu'elle frappe le sol, et se leva en prenant soin d'écraser chaque petite parcelle de son corps, piétinant sa queue, juste pour le plaisir. Ce qu'elle venait de faire n'était ni très malin, ni très délicat, mais elle était heureuse de s'être débarrassée de cette culpabilité qui lui pesait. Elle trouverait une excuse à cette bavure plus tard. Pour l'heure, elle courrait avec enthousiasme à travers champs pour retrouver Krov et les siens, sentant qu'elle avait effacé ses erreurs. Et rien de tel qu'une petite course pour gommer ses dernières traces de contrariété !


HRP :
 

_________________
Envoyez-moi vos MPs sur Perce-Neige, j'y répondrai plus vite !


Image (c) Nix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saumon Vif
▬ Guerrier
avatar
Messages : 206
Date d'inscription : 12/03/2017
Age : 18

Carte d'identité
Âge: 14 lunes (juillet 2017)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Rivière Sombre

MessageSujet: Re: [Lunar] Eradication   10.01.18 21:26

Tous les muscles de Nuage de Saumon étaient contractés et son regard désinvolte, et sa fourrure hérissée formaient d'autres armes de dissuasion devant les deux mastodontes qui lui faisaient face. Alors que Petite Edelweiss s'agitait contre son flanc, maniant des mots insultants dont elle ignorait le sens, le novice sable dévoilait ses crocs ivoires de ses babines : cette fois-ci, ils ne l'auraient pas en traîtres, ces écureuils de malheur. Et alors qu'il était prêt à encaisser de nouveaux coups pourvu qu'il protège la petite femelle dont il était responsable, le guerrier ennemi au poil brun se mit à sourire. Leur victoire retentit dans le Camp du Clan de la Rivière. Qu'ils gagnent, qu'ils perdent... qu'importe, pourvu qu'ils dégagent !

Lorsque le matou s'avança vers lui, Nuage de Saumon était déjà prêt à contre-attaquer, ou tout du moins était-il prévenu de la lâcheté de son adversaire, aussi avait-il blotti Petite Edelweiss contre son pelage sable. L'animal aux yeux dorés tenta d'asséner un violent coup de griffes à l'apprenti, qui parvint à esquiver sans surprise l'attaque du matou. Forcément, sans effet de surprise et en osant se battre seul à seul, un guerrier du Clan du Tonnerre était incapable de vaincre un novice du Clan de la Rivière, même un Nuage de Saumon. Il ne pouvait s'agir là que d'une énième preuve de l'infériorité de ces grimpeurs d'arbres ! L'apprenti-guerrier ne tendit d'ailleurs guère l'oreille lorsque ce sac à puces se permit une remarque des plus ridicules. Les lunes passeraient, et tous les jours il s'entraînerait pour un jour venir dans leur Camp et réduire leur petite vie en morceau. Plus jamais il n'aurait de pitié pour ces stupides boules de poils, bonnes qu'à trahir et à bafouer le Code sacré du guerrier. Lorsque l'animal brun s'éloigna, les yeux bleus du novice se posèrent sur son ennemi à la fourrure grise, et plissant les paupières il mit en garde le guerrier : il ne se laisserait pas faire. Mais le matou se mit à lui faire la morale, et s'excusa presque. Idiot.

« Garde tes belles paroles. Nous nous vengerons. » répondit-il d'un ton froid et coupant alors que l'adulte était déjà loin.

Ils se vengeraient. Nuage de Saumon n'en douta pas une seule seconde. Le novice tremblant des Rochers du Soleil, qui avait remporté son duel par chance était à présent bien loin. Il fallait désormais faire place au futur guerrier du Clan de la Rivière, digne, grand et impitoyable devant ces faces de rats morts. Jamais il n'avait concentré autant de haine pour un Clan, ni même pour une personne. Le Clan du Tonnerre n'était plus un simple rival, il s'agissait de l'ennemi numéro un.

Alors que le Camp se vidait, Nuage de Saumon se saisit de Petite Edelweiss et trotta jusqu'à la cachette de Petite Hyène et Petite Émeraude, s'interdisant d'emmener les petites devant le cadavre du meneur, et désirant prendre des nouvelles de sa première livraison.

Vautour Fauve : 250/250 pv
Busard Cendré : 200/200 pv
Nuage de Saumon : 90/100 pv
Petite Edelweiss : 50/50 pv

_________________
Nuage de Saumon s'exprime en #003366.


Lineart by Antirah - Colo by Rui
Merci beaucoup !  :keur:

Saumon Vif:
 


Dernière édition par Nuage de Saumon le 10.01.18 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1246
Date d'inscription : 16/05/2016

Carte d'identité
Âge:
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: [Lunar] Eradication   10.01.18 21:26

Le membre 'Nuage de Saumon' a effectué l'action suivante : Don des étoiles


'Parade Clan' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pluie Battante
▬ Guerrier
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 24/09/2017

Carte d'identité
Âge: 25 lunes (Juin 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Anciennement : Papillon Blanc et Aigue-Marine

MessageSujet: Re: [Lunar] Eradication   15.01.18 14:48

Je venais de cacher la chatonne lorsque qu’une grosse femelle tricolore, identifiée comme la cheffe adverse, Étoile de Suie, réussit à se faire entendre malgré le tumulte. Elle annonça des nouvelles qui me glacèrent le sang. Étoile de Pierre ? Mort ? Impossible ! Qui le remplacera ? Douce Orchidée ! Déjà un nouveau chef ? Notre Clan est perdu ! En plus, ils ont volé des chatons ! Ils n’avaient pas le droit ! Les chatons n’ont rien fait ! Pourquoi les avoir mêlés à tout ceci ! Je ne comprends pas ! Je n’approuve pas ! Ils ne méritaient pas ça !

Un bruit dans les fourrés me fait sursauter et je me retourne le pelage hérissé, mais ce n’est que Nuage de Bruine qui me rejoint. Il est couvert de blessures, qui semblent peu grave, heureusement. Ce que je vois briller au fond de son regard vert, me fait peur. De la haine pure tant dis qu’il fixe la cheffe ennemi. Ses muscles sont tendus, comme s’il allait lui sauter dessus, mais j’arrive à le retenir. Je préfèrerais qu’il aille voir Nuage des Ruisseaux et il me promet d’y aller avant de disparaître. Moi je vais récupérer le chaton que j’ai caché pour la ramener à sa mère qui doit être folle d’inquiétude.

La clairière est presque vide, mais je suis triste de savoir qu’il y a des chats sans honneur en ce bas-monde. J’espère qu’ils seront punis pour leurs actes cruels.

HRP:
 

_________________

Pluie le fier tout content by P'tit Lu. Merci ♥️

Pluie Battante parle en #22427C

Ancienne signa:
 

Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Écaille d'Or
▬ Guerrière
avatar
Messages : 452
Date d'inscription : 02/04/2017
Age : 20

Carte d'identité
Âge: 24 lunes (Juin 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage d'Émeraude

MessageSujet: Re: [Lunar] Eradication   15.01.18 20:46



Elle était déjà affaiblie par son combat contre le chat du Tonnerre, et sa témérité se retournait contre elle : le chat blanc et roux [Sareth], aux prises avec la nouvelle lieutenante, profita de l’arrivée d’Écaille d’Or pour changer de cible et lui bondir sur le dos, la faisant plier sous son poids. Le Lunar Pod fondit sur sa nuque à découvert pour s’en saisir, et ce n’est que son instinct de survie qui lui sauva la vie : la rouquine plongea sa tête vers l’avant, vers le sol, et les crocs du mâle ne se saisirent que de sa peau, se refermant à ras de sa colonne vertébrale.

C’était moins une, et la femelle frissonna en songeant que sa nuque aurait put être broyée entre les mâchoires du Lunar Pod. Mais elle n’eut guère le temps de s’attarder sur sa vision d’horreur : les crocs de son adversaire s’enfoncèrent dans sa chair, perçant son épaisse fourrure pour venir déchirer sa peau. Elle poussa un cri de rage, mêlé à la douleur ; il lui fallait se dégager de son étreinte avant qu’il ne réussisse à atteindre ses vertèbres, si elle voulait survivre. Mais comment ? Il était bien plus lourd qu’elle, et elle était coincée sous son emprise.

C’est Matin Embrasé qui lui apporta la solution : se dressant face à eux, le matou provoqua leur ennemi commun :

« Vous faites pitié, à toujours vous en prendre aux jeunes. »

Elle allait profiter de ce moment de diversion, mais la voix éraillée d’Étoile de Suie la figea net, comme la plupart des guerriers alentours. Entre les pattes des chats, elle pouvait distinguer une silhouette grise, ensanglantée… inerte.

Son cœur manqua un battement.

« CHATS DE LA RIVIÈRE. VOTRE ÉTOILE EST MORTE, ET VOS CHATONS SONT LES NÔTRES. ARRÊTEZ DE VOUS BATTRE, SINON LEUR SANG SERA VERSÉ. »

La rouquine n’en attendit pas moins, profitant du relâchement du mâle blanc pour rouler sur le côté et se dégager de son étreinte. Elle aurait volontiers fondu sur l’Étoile du Tonnerre, pour l’envoyer faire un séjour parmi les Étoiles, les laissant se délecter de son âme et l’envoyer dans les confins de l’oubli. Elle ne méritait pas sa place dans les cieux, ni même sur la terre.
Mais son châtiment viendrait plus tard, l’attaquer dans cet état, à ce moment précis, relevait du suicide. La rouquine n’avait pas neuf vies, elle était mortelle… mais sa vengeance viendrait. Un jour, elle délivrerait la forêt de tout ces pêcheurs.

Le campement se vida peu à peu, seuls les corps et les riveux, choqués, restèrent sur place.
La rouquine mourrait d’envie de quitter le campement, courir sur le territoire, s’isoler, hurler, panser ses blessures. Son cœur était déchiré, son esprit, parmi les étoiles, les suppliait d’intervenir, d’arrêter le massacre.
Sa deuxième envie, était de s’étendre contre le corps de son ancien mentor, son père de substitution, lui donner un peu de chaleur pour guider son retour vers le monde des vivants. Mais son esprit se mit en alerte… les chatons.. !

Comme pour répondre à ses craintes, Petite Émeraude, qui quittait le corps de son père, passa devant elle comme une fusée, appelant ses frères et sœurs avec désespoir. La guerrière l’attrapa au vol, poussant un râle lorsque la douleur irradia sa nuque blessée alors qu’elle soulevait le chaton roux.
Ses muscles étaient déchirés, si bien qu’elle ne pouvait pas porter la petite très haut. Elle réussit toutefois à atteindre les roseaux, où elle l’avait caché un peu plus tôt, y retrouvant avec soulagement Petite Opale.

La guerrière s’allongea entre les longues tiges, serrant ses deux filleules contre elle.

« Je suis désolée. Terriblement désolée... » Leur murmura d’elle d’une voix brisée, alors qu’elle plongeait son museau dans la fourrure des deux petites, se complaisant dans leur odeur de lait et de jeunesse. « Pardonne-moi Aigue-Marine. »

Elle avait fait une promesse : la promesse que personne ne toucherait aux enfants de son amie de son vivant, qu’elle les défendrait au péril de sa vie.

Aujourd’hui, elle était vivante, mais deux des petits n’étaient plus là.

Elle avait échoué.


HRP:
 

_________________
#955252



AVATAR (c) NIX (Nuage de Méduse) | SIGNA (c) NINE (Gueule de Requin)
Merci les meufs, c'est fab, j'vous love ;w; :keur:

Fab dessin de Nix:
 


Dernière édition par Écaille d'Or le 15.01.18 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1246
Date d'inscription : 16/05/2016

Carte d'identité
Âge:
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nom du professeur ou de l'élève.

MessageSujet: Re: [Lunar] Eradication   15.01.18 20:46

Le membre 'Écaille d'Or' a effectué l'action suivante : Don des étoiles


'Parade Clan' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matin Embrasé
▬ Guerrier
avatar
Messages : 207
Date d'inscription : 15/07/2017

Carte d'identité
Âge: 54 Lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage de Nuit

MessageSujet: Re: [Lunar] Eradication   24.01.18 17:03


" CHATS DE LA RIVIÈRE, VOTRE ÉTOILE EST MORTE, ET VOS CHATONS SONT LES NÔTRES. ARRÊTEZ DE VOUS BATTRE, SINON LEUR SANG SERA VERSÉ. " entendait-on, loin.

Mat reconnaissait la voix. Et comprit un peu tard que les adorateurs de la Lune n'étaient pas les seuls à avoir attaqué. C'était peut-être rassurant d'une certaine façon. Ni les écureuils ni les Lunar Pods n'osaient, seuls, défier le Clan de la Rivière. Mais en même temps, l'odeur du danger était forte et poisseuse. Que voulaient-ils ?

Matin Embrasé n'avait vu aucun chaton partir, mais la vague d'abandon qui saisissait son camp le retint de continuer la bagarre. Ce serait peu judicieux de tester la véracité de leurs menaces de cette façon, et d'ailleurs, vu l'ampleur de l'invasion, le rouquin ne doutait pas qu'ils avaient sans doute pu s'emparer facilement de petits chatons.

« C'est qu'un début ... lança l'ennemi noiraud

- Dégage d'ici ! Si jamais je te revois, je t'arrache la tête ! » rétorqua la lieutenante.

Et tout le monde se dispersa. C'était incroyable. Le combat cessait donc de cette façon. Comme l'autre roux, le lâche à la démarche paresseuse, traînait un peu à fuir, Mat serra les dents. Les étrangers avaient-ils l'intention de rester chez eux ? De leur donner des ordres ? De les chasser de leurs terres ? D'emporter des femelles ?

Peut-être allaient-ils enlever ce pauvre apprenti guérisseur, pour se soigner eux et laisser s'infecter les plaies de la Rivière.

Il s'approcha du corps du gamin qui avait succombé sous les coups de la grise. Encore chaud. La catastrophe avait duré si peu de temps que Mat se demanda de nouveau s'il rêvait. Et si ce gamin n'était pas, lui non plus, en train de dormir, quelque part.

Guerriers du Tonnerre, Lunar Pods... Ils se contentèrent de se retirer. Comme ils étaient venus. De disparaître. Ce n'était pas une fuite. Était-ce vraiment de la pitié ? Rien ne serait pire.

C'était sûrement ça qui étonnait le plus Mat. Mais il ne se sentait pas capable d'y réfléchir. Le chef était mort, mais il reviendrait. En revanche, si beaucoup d'autres jeunes étaient morts, aucun d'entre eux ne reviendrait jamais. Le rouquin enviait-il ceux qui avaient échappé à l'humiliation de la survie ? Peut-être un peu. Cet apprenti n'avait pas eu le temps de connaître grand chose, mais au moins pouvait-on espérer qu'il n'ait pas vécu quoi que ce soit de culpabilisant. Il était mort innocent.

Mat aurait bien aimé mourir avant que Perche Farouche ne le brise. Désormais, il était trop tard, sa mort ou sa survie ne changeait plus grand-chose. En s'assurant que Nuage de Rosée était en un seul morceau, il s'inquiéta de la trouver blessée, mais se réjouit de la trouver vivante. Elle avait essayé d'agir. C'était très noble.

Plus tard, le rouquin apprendrait que sa sœur Belle Carpe aussi, avait essayé d'agir. Et avait perdu la vie pour cette raison. Et en se léchant le poitrail, l'air insouciant, souriant, tranquille, il penserait ceci :

La vie est un étrange et douloureux divorce.

_________________
Matin Embrasé essaye de vous impressionner en #ff9900.
Merci Nuage de Nuit pour cette jolie signa !

Blaze est le premier à avoir dessiné ce bg:
 


Il a des mômes qui vont bientôt naître... MERCI TAUPE :3:
 


Sur la Tess, Touk Touk a su le cerner:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage d'Édelweiss
♪ Apprentie
avatar
Messages : 111
Date d'inscription : 18/10/2017

Carte d'identité
Âge: 9 lunes
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Étoile de Pierre

MessageSujet: Re: [Lunar] Eradication   11.03.18 10:40



Elle tremblait ; certes, pas au point de s'effondrer, mais son petit corps tacheté tremblotait tout de même bien activement. Leur chef, réputé pourtant pour être le chat le plus puissant du clan, avait perdu. Pire encore, il était mort. Mort, mort, mort … le mot tambourinait fort dans son cerveau. Je veux pas mourir ! Je veux pas que ma famille meure ! La jeune enfant n'avait peut-être pas le corps d'Étoile de Pierre sous les yeux, mais son imaginatif s'affola soudainement, reconstituant la scène. C'est le sang d'abord qui s'imposa à son esprit ; beaucoup de liquide rouge et poisseux, plus même qu'à la mort d'Aigue-Marine. Puis les plaies béantes, affligées sans retenue par la grosse Étoile adverse. Et aussi les yeux fixant le vide avec insistance, pâles à en faire peur. Puis enfin les crocs sûrement retroussés encore, signant une lutte féroce. Ça faisait peur et c'était moche à voir ; Petite Edelweiss eut un frisson, un gémissement s'échappant par la même occasion de sa gorge. Heureusement, Étoile de Pierre était chef depuis peu de temps, et il lui restait donc sûrement encore quelques vies en réserve.

Oui, voilà, il fallait qu'elle reste positive. D'ailleurs, le hurlement de la cheffe du Tonnerre avait au moins eu pour effet de vider petit à petit le campement des parasites. Occupée à les regarder se replier, babines retroussées, Petite Edelweiss ne prêtait plus aucune attention à leurs opposants directs. Un choc la ramena soudainement à la réalité. Le méchant chat brun avait étendu brusquement la patte, griffes sorties, en un mouvement circulaire destiné à blesser. Nuage de Saumon, vif, avait sans trop de mal paré le coup, culbutant légèrement Petite Edelweiss. Déséquilibrée, elle tituba avant de se rattraper sans grand mal, retrouvant illico le périmètre de sécurité que représentait l'apprenti jaune. L'enfant leva des yeux chargés de colère aux paroles du guerrier adverse : il pouvait bien hurler et les menacer, elle ne l'en trouvait que toujours plus pitoyable. Le courage faisait cruellement défaut chez lui, pour qu'il attaque ainsi un apprenti et une chatonne, et même pas seul. Alors, puisqu'il s'agissait d'à peu près la seule méchanceté dont elle était capable, Petite Edelweiss tira la langue. Malheureusement, le méchant du Tonnerre ne la vit même pas, faisant volte-face à toute vitesse pour rejoindre la file des fuyants. L'autre méchant, le gris, miaula des paroles d'excuses, que la chatonne ne comprit pas très bien. Pourquoi s'excuser ? Pourquoi, simplement, ne pas désobéir et refuser de combattre ? Elle aurait trouvé cela bien plus courageux … mais de toute façon, voilà qu'il partait à son tour, accompagné par des paroles amères de la part de Nuage de Saumon, auxquelles Edelweiss adhéra d'un hochement de tête.

La guerre était finie, comme ça, d'un coup ? Un rire d'hystérie resta coincé au travers de sa gorge ; c'était évident que non. Il s'agissait plutôt du début des hostilités, car le grand clan de la Rivière ne pouvait pas rester prostré indéfiniment. Un jour, ils déferleraient sur leurs ennemis à leur tour, pour que Tonnerre et Lunard comprennent l'horreur d'une pareille situation. Et Petite Edelweiss, même si elle voyait clairement l'escalade de violence que cela provoquerait, voulait de tout cœur être l'une des pattes vengeresses …
Enfin pour l'heure, ça n'était pas gagné. Plus loin dans le campement, Petite Émeraude courait et pleurait, abandonnant pour une fois son air hautain et rebelle. Le jeune cœur de l'Edelweiss se serra. Alors qu'elle trouvait habituellement totalement insupportable la chatonne rousse, l'envie de se serrer tout contre elle pour la consoler lui traversa le corps. Mais avant qu'elle n'ait pût faire un geste, le sol quitta ses pattes, ou plutôt ses pattes quittèrent le sol. Nuage de Saumon venait de la saisir par la peau du cou, doucement. Puis il traversa le campement teint de rouge et couvert de touffes de poils. Un maigre corps semblait dormir sur le sol meuble ; Edel y vit un apprenti récupérant ses forces. On la posa de nouveau, contre les poils noirs de Petite Hyène. Elle paraissait saine et sauve, bien que secouée par la violence de ce qu'ils venaient tous de vivre. Pressée contre sa chère sœur, la petite minette blanche observa le jeune apprenti s'éloigner. Elle avait oublié de le remercier.


HRP - Out pour Edel également ;)

_________________

LIENS & RPS ~ FICHE DE GESTION
Nuage d'Edelweiss miaule en 333366

© Nix♥

Chaton, par Waki ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Lunar] Eradication   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Lunar] Eradication
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
 Sujets similaires
-
» La chasse à la grenouille-taureau, envahisseur vorace....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN :: RPG :: Clan de la Rivière :: Camp de la Rivière-