THE PROPHETIES BEGIN

Thème V - Thème Clan du Tonnerre
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tous un peu paumés [PV: Esprit Soucieux]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feulement Nuageux
♪ Apprenti
avatar
Messages : 235
Date d'inscription : 26/06/2017
Age : 18
Localisation : aaa

Carte d'identité
Âge: 10 lunes (Décembre 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Douces Caresses

MessageSujet: Tous un peu paumés [PV: Esprit Soucieux]   12.10.18 14:11

HRP:
 


Petit Feulement avait été récupéré par le clan de l'ombre il y a moins d'une semaine. Le chaton, qui avait maintenant l'âge d'un apprenti d'ailleurs, était accroupit sur une des litières de mousses au sein de la tanière du guérisseur. La vue de son corps frêle, balafré, négligé et rachitique était inquiétante. Son état n'était toutefois pas critique, les soins du guérisseur faisaient leurs effets. Il était maigre, trop maigre. Au premier regard on aurait bien pu croire que ses os perçaient sa peau. Mais il était en vie, presque miraculé, là, de retour chez lui.

Chez lui?


Il n'en était plus sûr. Tout était flou. Ses souvenirs surtout. L'odeur de l'ombre lui était simplement familière. Le visage de sa mère presque oublié. C'était à peu près tout ce don il se souvenait de son début de vie au sein de son clan.

Soucieux aussi. Sa conversation avec ce dernier lui était étrangement restée dans le crâne. Vous savez, ça fait partie de ces souvenirs de la petite enfance qui vous font vous questionner: Pourquoi j'me rappel de ce truc?

Replié sur lui-même, il refusait de trouver le sommeil comme on lui avait conseillé. En terrain inconnu, il n'était pas question de baisser sa garde. "Chez lui" ou pas, il ne connaissait pas, plus, ces chats et ne leur faisait aucune putain de confiance. Pour vous dire, l'autre jour, quand on lui avait accordé une sortie, il en avait foutu une à Petit Orage. Son meilleur ami d'enfance. Il en frôlait la paranoïa.

Toutefois, il y avait bien une personne qu'il désirait voir à nouveau. Un visage. Un souvenir. Une mère. Car s'il se souvenait aussi bien de Fleur Noire, c'est parce que depuis le jour où Éos l'avait arraché aux siens, il s'était dit: Maman, viens me chercher. Parce que lorsqu'il avait été obligé de se battre avec d'autres chatons il s'était dit: Tiens bon, maman va venir. Parce que lorsque Éther lui parlait tout doucement, le caressait et le rassurait il pensait à sa mère qui lui manquait terriblement.

Et c'était bien la dernière chose qui le rattachait à "chez-lui", car "chez-lui" c'était là où se trouvait Fleur Noire.

Mais Fleur Noire ne venait pas. Et c'était étrange, car si Petit Feulement ne pouvait pas quitter la tanière de soucieux pour le moment il espérait au moins que la jolie chatte vienne lui rendre visite.

Le gamin n'avait presque pas parlé depuis son retour. Silencieux, agressif, impulsif, effrayé. Il valait mieux le laisser seul dans son coin le temps qu'il s'habitue. On l'avait bien comprit.

Mais lorsqu'il aperçut la silhouette frêle et tremblante du guérisseur pénétrer à nouveau son antre ses oreilles pointèrent vers ce dernier et c'est d'une voix légèrement cassée qu'il interpella:

"Soucis."

Pardonnez le, il ne se souvenait pas bien du nom du mâle gris. Un truc avec un mot semblable en tout cas.

"Elle est où ma mère?"

Finit-il par demander sans bouger de son nid. N'imaginant pas une seule seconde que cette dernière n'était plus là. Plus dans le camp. Plus dans la forêt. Plus dans cette vie.


_________________
| FEULEMENT NUAGEUX |
Lɪᴇɴs Cᴀʀɴᴇᴛ
__

(c) Louaseau, merci pour ce feufeu de toute beauté c'est perf <3

CLIQUE:
 

Feufeu tess!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit Soucieux
■ Guérisseur
Administratrice
avatar
Messages : 1627
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 21

Carte d'identité
Âge: 63 lunes (décembre 2k18)
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Re: Tous un peu paumés [PV: Esprit Soucieux]   09.11.18 12:45


tous un peu paumés
Le calme est enfin revenu, et autres phrases clichés. Les froidures hivernales commencent à décorer les arbres, et lavent le ciel des ballons crevés qui y faisaient office de nuages bas et lourds. L'atmosphère est plus respirable ; plus coupante aussi, et moi de même. Je me sens mieux, lavé de cette impureté paienne ; enfin, lavé, à l'exception de Petit Feulement. Le Retour, comme je me prends à le surnommer. Le fils de feu Fleur Noire, feu Serpentaire, l'orphelin arraché à ces parents partis en poussière, fantôme de ce monde à l'agonie, pas encore conscient d'être mort-né. Je m'en rappelle comme d'un petit un peu sauvage, un peu stupide, et il n'a pas changé, juste grandi. Vieilli. Rapproché de sa mort. Il nous est revenu apeuré, furieux, décoré de plaies et la peau semi-arrachée. Son extérieur colle plus à son intérieur maintenant, le rouge de ses tourments joue sur le noir de ses cuirs.

Vomi par les portails de l'enfer.

Depuis sa réapparition, je m'occupe de lui, je le nourris, je le soigne. Je le purifie, je pense. J'essaye de lui rouvrir les yeux sur sa famille, mais son cœur a trop pris pour reconnaître les liens qui le rattachent à l'Ombre, là où le sang n'est plus.

Quand je rentre de ma recherche d'herbes, après avoir assigné Nuage de Corbeau à la tournée des anciens, je sens les yeux ambres du petit se fixer sur moi, deux troués de phare dans le brouillard de la maladie. Quand je le vois, je me dis que de sa famille, il est le dernier à avoir raté son suicide.

Soucis. Elle est où ma mère ?

De battre mon cœur s'arrête. Il ne sait pas. Bien sûr qu'il ne sait pas. Ô ignorance innocente, ô monde prélapsérien, ô jeune inculte. La chute sera dure.

C'est Esprit Soucieux, kiddo. Écoute, je dispose ma cueillette sur mes pierres plates, ta mère, Fleur Noire, a... Comment dire ça... je m'agite, des tics agitent mes oreilles, je brasse du vent, souffle, Éole en carton Elle est avec ton père, maintenant.

C'est dur de le regarder. C'est la partie que j'aime le moins, de mon travail, de ma vocation : porter le costume du fossoyeur d'espoir, du quatrième cavalier de l'apocalypse, du croque mort et mitaine.

Je suis désolé, kiddo.



_________________

call me daddy, but it's pure and fluff and it cured my depression; volga ♥♥

awards du sale 2k17 ; WINCEST:
 

je suis sage, j'ai des cadeaux:
 

l'original:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feulement Nuageux
♪ Apprenti
avatar
Messages : 235
Date d'inscription : 26/06/2017
Age : 18
Localisation : aaa

Carte d'identité
Âge: 10 lunes (Décembre 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Douces Caresses

MessageSujet: Re: Tous un peu paumés [PV: Esprit Soucieux]   09.11.18 13:59


Soucieux se tourna alors vers lui, lui lançant un regard qui accompagnait si bien son titre. Ses yeux verts étaient lourds des mots qui devaient nouer sa gorge. Mais en soit, le guérisseur y était habitué n'est-ce pas? Apporter la pluie, faire déborder les larmes, chavirer les espoirs dans le flot de la mort d'un proche, cela faisait aussi partie des responsabilités qu'apporte la navigation sur les mers de la médecine.

" C'est Esprit Soucieux, kiddo. Écoute, "

Commença t-il. Le petit pointa ses oreilles vers lui, toute ouïe, mais aussi mal-à-l'aise. Cette façon de s'exprimer, de chercher ses mots, ces tics, ces pattes qui tressautent. Il les avait déjà vu, et il n'aimait pas ce que tous ces signes annonçaient.

" Ta mère, Fleur Noire, a... Comment dire ça...Elle est avec ton père, maintenant. Je suis désolé, kiddo. "

Il fallut un court silence et une certaine concentration pour que le gamin comprenne ce qu'on venait de lui dire. Son père, son père qui était...Partit dans les étoiles oui, il s'en souvenait. C'est ce que lui avait dit le soigneur. Attendez non, cela sonnait faux, les étoiles...Il n'y croyait plus et quand bien-même elles existeraient, les ancêtres s'y logeaient. S'il s'en souvenait bien. Donc ses parents étaient... Il étaient-

" Elle est morte. "

Chuchota t-il. Et jamais il n'aurait cru qu'une douleur puisse être aussi insoutenable que lorsqu'il prononça ces mots. Plus piquante qu'une morsure, plus déchirante qu'une griffure, plus effrayante qu'un Lunar Pod. Apprendre qu'on est seul. Que la douce Fleur noire, femme de sa vie, exemple, repère, n'était plus. Comme cela. Elle ne l'avait pas attendue. Elle était partie. Et Petit Feulement n'aurait peu-être pas de suite compris qu'elle ne vivait plus s'il n'avait pas été confronté à la mort chaque jours des mois qui le précédaient.

Alors pourquoi s'était-il battu pour revenir chez lui, chez elle, si elle n'était plus.

Les oreilles de l'enfant se plaquèrent contre son crâne, sa fourrure s'hérissa, ses griffes sortirent de leur fourreau dans une douleur visible. On pouvait deviner les flammes qui le rongeaient, voir sa chaire se faire dévorer, son petit cœur déjà si blessé disparaître dans la fumée.

Mais il ne pleura pas. Il ne pouvait pas pleurer. Il ne devait pas pleurer. Car c'était ainsi qu'on l'avait élevé. Ne laisse pas le feu qui te consume danser sous les yeux des autres ou peu-être leur prendrait-il l'idée d'y jeter de l'huile.

Et peu-être que pour la première fois le petit se demanda: Pourquoi?

Le guérisseur, si proche de la toison, devait le savoir lui. Pourquoi.

Pourquoi-moi?

" Pourquoi est-ce que les étoiles me font ça? "

Demanda t-il dans un feulement de colère, de douleur, d'agonie.

" Pourquoi est-ce qu'elles me prennent tout ce que j'ai?! "

S’énerva t-il en redressant soudainement sa carcasse, comme piqué par le fer brûlant du craquage. Du brun out.

Spoiler:
 

_________________
| FEULEMENT NUAGEUX |
Lɪᴇɴs Cᴀʀɴᴇᴛ
__

(c) Louaseau, merci pour ce feufeu de toute beauté c'est perf <3

CLIQUE:
 

Feufeu tess!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit Soucieux
■ Guérisseur
Administratrice
avatar
Messages : 1627
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 21

Carte d'identité
Âge: 63 lunes (décembre 2k18)
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Re: Tous un peu paumés [PV: Esprit Soucieux]   11.11.18 19:57


tous un peu paumés
Le carrousel des émotions passe devant les yeux de Feulement, peur et anxiété, colère et impiété, tristesse et regret. Désolé petit, je n'ai pas grand chose de plus à ajouter, pas beaucoup à offrir, avec ma carcasse vieillissante et mes gestes saccadés. Je baisse la tête.

La vie est une chienne et nous ne sommes que des chats.

Pourquoi est-ce que les étoiles me font ça ? Pourquoi est-ce qu'elles me prennent tout ce que j'ai ?!

Je relève les yeux, je m'approche. Pas trop, il est faible mais vif, enfin, à vif.

Tu sais, kiddo, c'est plus compliqué que ça, je cherche mes mots, je vis entre les espaces de mes mots, les Étoiles, nos Ancêtres, ne font pas ça pour rien, mais pas non plus pour te faire souffrir. Oui, c'est mieux ça. Mieux. Je tente un sourire. Tu sais, leur temps était venu, et maintenant, c'est le tien. Les épreuves qu'ils t'envoient sont des signes pour... éclairer ton chemin, si tu veux.

Je me rapproche un peu plus dre lui, lui tends quelques baies et une boule de mousse. Je demanderai à Nuage de Corbeau de lui ramener de quoi manger plus tard. Mon corps émacié, couturé, coule et glisse dans les aspérités de mon antre. Toutes ces marques, ce sont autant de signes que j'ai reçu, quand, blessé, apeuré, mortifié, j'avais cru ma dernière heure venue il y a si longtemps.

Je devais avoir son âge, à l'époque.

Ça va aller. Ça va passer.

Je pense à mes parents, qui ne seront bientôt plus là, je pense à ma sœur, qui se détache de moi, je pense à ma vie, sacrifiée dans l'espace restreint de ces quatre murs, le corps limité, quand tous les autres courent avec le vent.

Mais je n'ai jamais douté.

Ça passe toujours.


_________________

call me daddy, but it's pure and fluff and it cured my depression; volga ♥♥

awards du sale 2k17 ; WINCEST:
 

je suis sage, j'ai des cadeaux:
 

l'original:
 


Dernière édition par Esprit Soucieux le 15.11.18 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feulement Nuageux
♪ Apprenti
avatar
Messages : 235
Date d'inscription : 26/06/2017
Age : 18
Localisation : aaa

Carte d'identité
Âge: 10 lunes (Décembre 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Douces Caresses

MessageSujet: Re: Tous un peu paumés [PV: Esprit Soucieux]   15.11.18 17:36



Le plus vieux s'approcha, un peu, le plus petit l'observa, frigorifié par le vent glacial qui soufflait sur son petit cœur malmené, brisé, piétiné, humilié, désespéré.

" Tu sais, kiddo, c'est plus compliqué que ça, les Étoiles, nos Ancêtres, ne font pas ça pour rien, mais pas non plus pour te faire souffrir. Tu sais, leur temps était venu, et maintenant, c'est le tien. Les épreuves qu'ils t'envoient sont des signes pour... éclairer ton chemin, si tu veux. "

Le doute le submergea, le déstabilisa, lui qui ne tenait déjà pas très bien sur ses pattes. Lui aussi, emporté par les flots, balancé de droite à gauche, il en avait la nausée. La mort, il la connaissait trop bien. Elle s'était tapée son père, s'était glissée dans le lit de ses demi-frères et sœurs qu'il n'avait même pas si bien connu. Et maintenant c'était au tour de sa mère. Son désir de chaire n'était donc jamais satisfait? Qui était le prochain hein? Petit Orage? Lui?

Le petit ne remarqua même pas les baies qui furent glissées à côté de lui ainsi que la boule de mousse. N'entendit que très vaguement les paroles se voulant rassurantes d'Esprit Soucieux.

Les épreuves qu'ils t'envoient sont des signes pour... éclairer ton chemin, si tu veux.

Cela sonnait faux, faux, faux. Ce n'était pas des paroles auxquelles il pouvait s'identifier non. Petit Feulement secoua la tête de droite à gauche doucement.

" Y'a pas de chemin, c'est quoi mon chemin hein? "

En petits morceaux le gamin. Sans parents, sans repères, sans chez lui, sans enfance, sans rêves, sans avenir. Un morceau de bois flottant sans but sur l'eau violente d'un torrent.

" Je sais même pas qui je suis! Ou d'où je viens, on m'parle de clan, de tribu, d'étoiles, de lune, moi j'y connais rien! j'comprends pas, et comment j'suis censé faire sans ma mère! "

C'était-elle qui lui avait tout appris, elle qui l'avait guidée depuis sa naissance, pas les étoiles. C'était elle sa lumière, la force qui le poussait à se battre.

En petit morceaux le gamin.


_________________
| FEULEMENT NUAGEUX |
Lɪᴇɴs Cᴀʀɴᴇᴛ
__

(c) Louaseau, merci pour ce feufeu de toute beauté c'est perf <3

CLIQUE:
 

Feufeu tess!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit Soucieux
■ Guérisseur
Administratrice
avatar
Messages : 1627
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 21

Carte d'identité
Âge: 63 lunes (décembre 2k18)
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Re: Tous un peu paumés [PV: Esprit Soucieux]   22.11.18 22:57

feulement
&
soucieux
Il est injuste que les briquets puissent servir à décapsuler les bouteilles de bière alors que les décapsuleurs ne pourront jamais allumer de cigarettes

Feulement n'est plus qu'un sac d'os dans une enveloppe de chair, la voix brisée en éclats pointus, et les yeux liquides. Il fait de la peine, avec cette gueule cassée, cette âme à nue, suintante et à vif, cette détresse au fond de l'iris et cette colère qui le tient encore debout, on dirait un presque mort, une pub préventive pour les drogues dures.Y'a pas de chemin, c'est quoi mon chemin hein ? Je secoue la tête, car il n'y a pas de vraie réponse toute faite pour ça, la vie ce n'est pas de la soupe instantanée. Je sais même pas qui je suis ! Ou d'où je viens, on m'parle de clan, de tribu, d'étoiles, de lune, moi j'y connais rien ! j'comprends pas, et comment j'suis censé faire sans ma mère !

J'ai pas de solutions, j'ai pas de mamans de rechange, celles que je connais, celles que j'aime, sont mortes. J'ai pas de lait, j'ai pas de formes douces, j'ai pas d'amour instinctif, mais j'ai encore un corps et un peu de chaleur, alors, putain, je vais poser mon front sur le sien.
Il faut essayer.
Il faut le réconforter.
Il faut -
me réconforter.


Je t'ai raconté comment je suis devenu guérisseur ?

Ma voix n'est plus qu'un souffle chaud et rauque, des pierres du désert. Je pensais que mon chemin était tracé, tu vois, kiddo, j'étais comme toi. Le petit mec en colère, tout le temps, avec le sang bien trop chaud, et l'envie de le voir couler. Le mien ou celui des autres. J'veux dire, t'as vu ma carcasse, mes cicatrices sont plus vieilles que toi. Je respire, ferme les yeux. Bouge pas. Je savais pas vraiment qui j'étais, et un jour je suis tombé dans un buisson de ronces. J'y ai passé la nuit. J'ai cru crever vingt fois, seul, dans la nuit, exposé. Crucifié. Et c'est là que j'ai rencontré Dieu. Petites manivelles et madeleine de Proust, je suis touriste de ma jeunesse. Mon chemin, celui du guérisseur, ce n'est pas celui que j'imaginais. Pas celui que je voulais, même, merde. Mais tu vois, j'étais aussi paumé que toi. Je rouvre les yeux, recule ma tête trouée. Mais j'avais mes parents. Tu sais, j'suis déjà la putain de mère du Clan, j'peux être ton père si tu veux ?

CODAGE PAR AMIANTE




_________________

call me daddy, but it's pure and fluff and it cured my depression; volga ♥♥

awards du sale 2k17 ; WINCEST:
 

je suis sage, j'ai des cadeaux:
 

l'original:
 


Dernière édition par Esprit Soucieux le 25.11.18 1:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feulement Nuageux
♪ Apprenti
avatar
Messages : 235
Date d'inscription : 26/06/2017
Age : 18
Localisation : aaa

Carte d'identité
Âge: 10 lunes (Décembre 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Douces Caresses

MessageSujet: Re: Tous un peu paumés [PV: Esprit Soucieux]   23.11.18 1:30


Esprit Soucieux s'approcha, proche, très proche. Le petit se recroquevilla, tout replié sur lui-même. Sa patte se leva en l'air sans son consentement et sa pelisse déjà hérissée ne cessa de se dresser. Il cracha, feula de crainte qu'on lui fasse du mal mais le front du guérisseur vint seulement se poser contre le sien, là, tout doucement.

L'enfant se figea, yeux écarquillés et pupilles dilatés par la peur et la douleur de la perte. Son souffle saccadé rencontra celui de l'adulte.

Son petit cœur emballé loupa un battement, mais il ne bougea pas.

" Je t'ai raconté comment je suis devenu guérisseur ? "

Sa vision devenait de plus en plus trouble, embrumée par les larmes qu'il retenait dans ses yeux.

" Je pensais que mon chemin était tracé, tu vois, kiddo, j'étais comme toi. Le petit mec en colère, tout le temps, avec le sang bien trop chaud, et l'envie de le voir couler. Le mien ou celui des autres. J'veux dire, t'as vu ma carcasse, mes cicatrices sont plus vieilles que toi. Je savais pas vraiment qui j'étais, et un jour je suis tombé dans un buisson de ronces. J'y ai passé la nuit. J'ai cru crever vingt fois, seul, dans la nuit, exposé. Crucifié. Et c'est là que j'ai rencontré Dieu. Mon chemin, celui du guérisseur, ce n'est pas celui que j'imaginais. Pas celui que je voulais, même, merde. Mais tu vois, j'étais aussi paumé que toi. "

Petit Feulement s'identifiait au récit du guérisseur. D'une étrange façons leur histoire était légèrement similaire. Lui aussi avait cru mourir vingt fois, seul, dans la nuit froide qu'était les Lunar Pods. Lui aussi était paumé, très en colère. Mais il n'avait pas trouvé dieu. Peu-être avait-il trouvé un père.

" Mais j'avais mes parents. Tu sais, j'suis déjà la putain de mère du Clan, j'peux être ton père si tu veux ? "

Le regard vide du petit qui s'était perdu dans le néant se redirigea vers le mâle gris. Il aurait parlé. Il aurait dit non, il aurait dit qu'il n'avait besoin de personne et surtout pas d'un père puisqu'il n'en avait jamais eu, qu'il ne voulait pas de sa pitié et de son affection. Mais il était brisé. Et ces mots n'auraient été qu'un ramassis de mensonges. Car plus que jamais il avait besoin de quelqu'un pour le guider, le prendre dans ses bras et lui apprendre la douceur. Il essaya de protester, par mécanisme, mais sa gorge était nouée. Il ne pleurait pas mais avait du mal à respirer.

Et il réalisait aussi quelque chose.

Tout comme sa mère Esprit Soucieux était l'un de ses premiers souvenirs. Il se souvenait avoir rigolé avec lui, l'avoir trouvé amusant, avoir été heureux. Il se souvenait que le soigneur était le dernier souvenir de son innocence encore sur patte avec Petit Orage. Un de ses premiers et de ses derniers repères. Alors peu-être bien que oui, il voulait d'un père.

Il déglutit, réussit à articuler d'une voix qui s'éteignait au fur et à mesure qu'il prononçait ses mots, sa gorge encore bloquée par la douleur:

" Tu es tout ce qu'il me reste de toute façon. "

Grandir n'était vraiment pas ce qu'il avait imaginé.

_________________
| FEULEMENT NUAGEUX |
Lɪᴇɴs Cᴀʀɴᴇᴛ
__

(c) Louaseau, merci pour ce feufeu de toute beauté c'est perf <3

CLIQUE:
 

Feufeu tess!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit Soucieux
■ Guérisseur
Administratrice
avatar
Messages : 1627
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 21

Carte d'identité
Âge: 63 lunes (décembre 2k18)
Description du personnage:
Mentor/apprenti:

MessageSujet: Re: Tous un peu paumés [PV: Esprit Soucieux]   25.11.18 1:46

feulement
&
soucieux
Il est injuste que les briquets puissent servir à décapsuler les bouteilles de bière alors que les décapsuleurs ne pourront jamais allumer de cigarettes

Le souffle haletant, on le sent, que Feulement n'est plus habitué au contact ; moi j'en ai peu, je suis mouton noir au milieu des brebis, l'Intouchable, mais je me rappelle encore de l'empreinte de la chaleur, des pulsions, de la passion, de l'amour fraternelle et des chastes baisers. Je déroule mes paroles, et je sais qu'il m'écoute, pour de vrai, pas avec ses oreilles, mais avec ses tripes. Je le sais car je parle avec. Ça me fait mal, les mots me brûlent la gorge, car, car -
-
je parle autant pour lui que pour moi.

Cette proposition, c'est aussi accepter ma solitude, c'est accepter de jeter la clef de ma tour d'ivoire, c'est accepter que je veux, que j'ai besoin de ce qui m'a été retiré en même temps que l'on m'arrachât les crocs et le sexe : une famille, ma famille. Je retiens mon souffle, laisse mes craintes mourir, pour une fois, dans le caniveau de mon esprit embrumé - j'attends sa réponse, j'attends qu'il me dise oui.

J'attends d'avoir un fils.
Nous deux ne sommes pas si différents.
Les Étoiles nous ont alignés.

Tu es tout ce qu'il me reste de toute façon. Je souris, je suis fontaine, mes yeux saignent, je souris, grand, large, plaie béante au milieu de ma gueule mouillée. Aha, je suis, putain, tellement content, kiddo, tellement. Je renifle, frotte mes larmes. Ça va être si étrange si tu m'appelles papa. Pas que tu le puisses pas, je pense.

CODAGE PAR AMIANTE

_________________

call me daddy, but it's pure and fluff and it cured my depression; volga ♥♥

awards du sale 2k17 ; WINCEST:
 

je suis sage, j'ai des cadeaux:
 

l'original:
 


Dernière édition par Esprit Soucieux le 06.12.18 1:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feulement Nuageux
♪ Apprenti
avatar
Messages : 235
Date d'inscription : 26/06/2017
Age : 18
Localisation : aaa

Carte d'identité
Âge: 10 lunes (Décembre 2018)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Douces Caresses

MessageSujet: Re: Tous un peu paumés [PV: Esprit Soucieux]   26.11.18 16:31



Le guérisseur, tout près de lui, se mit à pleurer. Le petit ne compris pas de suite ce qu'il se passait. Il lui était inimaginable qu'on puisse faire couler des larmes pour lui. Et pourtant cela faisait longtemps qu'il n'avait pas entendu autant d'honnêteté dans la voix de quelqu'un. Quelque chose d'étrangement rassurant, réconfortant.

" Aha, je suis, putain, tellement content, kiddo, tellement. Ça va être si étrange si tu m'appelles papa. "

Papa. Un mot si étranger. Il n'avait jamais appelé qui que ce soit ainsi. Si ce n'était qu'un fantôme qu'il pensait voir revenir un jour. Il réalisait maintenant qu'il avait envie de regarder quelqu'un et de pouvoir miauler: "Lui, c'est mon père" et non "c'était mon père." Dans sa détresse, dans sa douleur, Petit Feulement compris aussi qu'il avait perdu sa maman pour gagner un nouveau papa. Esprit Soucieux avait toujours été là pour son clan et pour lui et il le serait pendant encore longtemps, il l'espérait, son seul repère.

" Tu veux bien que je t'appel papa? "


Prononça le petit d'une voix étranglée par les larmes qui refusaient de quitter son corps. Non, il n'y arriverait probablement pas du premier coup, du jour au lendemain, à courir vers le guérisseur en s'exclamant: Papa! Mais il pourrait certainement l'identifier ainsi au fond de sa pensée et ainsi placer silencieusement du baume sur son cœur.


_________________
| FEULEMENT NUAGEUX |
Lɪᴇɴs Cᴀʀɴᴇᴛ
__

(c) Louaseau, merci pour ce feufeu de toute beauté c'est perf <3

CLIQUE:
 

Feufeu tess!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tous un peu paumés [PV: Esprit Soucieux]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tous un peu paumés [PV: Esprit Soucieux]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boujou a toutes et a tous,
» Félicitation à tous les agents ONE
» bonjour a tous les gars du DUFOUR M903
» Bien le bonjour à tous
» Bonne rentrée à tous et bienvenue !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN :: RPG :: Clan de l'Ombre :: Camp de l'Ombre :: Antre du Guérisseur-