THE PROPHETIES BEGIN

Thème III - L'intégration

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « let’s eat. » | Fleur Cendrée - end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nocty
▬ Nocty
Spammeuse de profession
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 20/08/2016
Age : 19
Localisation : France.

Carte d'identité
Âge: /
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: « let’s eat. » | Fleur Cendrée - end   04.04.17 23:15

« let's eat »
PV. Oiseau Moqueur

Elle avait lâché son regard comme elle semblait lâcher prise face au destin immuable. Immuable n’avait de sens que pour celles et ceux qui laissaient les choix s’imposer à eux, pas à ceux qui relevaient la tête et faisaient leur propre choix. Si Fleur Cendrée s’était toujours laissé choisir les meilleures opportunités, elle n’avait pu que faire face à l’état dans lequel elle se trouvait actuellement. Du moins, c’est ce qu’elle croyait. Elle se pensait victime des événements et non pas complice de ces derniers, quoi qu’un peu responsable. Abandonnant le félin bicolore dont elle n’avait toujours pas connaissance de l’identité, le délaissant tout bonnement alors que lui était là pour elle, elle se comportait comme la plus grande des ingrates alors que tout ce qu’elle voulait, s’était l’épargné. Elle voulait épargner son Clan de subir les déboires d’une Guerrière au cœur en miette. Elle ne voulait pas se plaindre et pourtant, elle avait réussi à le faire sans même pousser un mot. Voilà qu’elle regrettait de ne pas avoir trouvé un autre refuge que ce coin dans le Camp. Pourquoi ne pas être allé à l’ombre d’un arbre, là où le passage est moins fréquent et les chances pour qu’on la laisse en crise avec elle-même bien plus grande ? Si la quasi-totalité de son être se refusait de voir un avenir autre qu’une fin mélancolique, une partie d’elle l’avait certainement retenue ici. Pourquoi ? Elle ne le savait pas. Elle se disait que c’était certainement le plus bel endroit pour attendre la fin, après l’avoir vu naître, ce Camp pouvait bien la voir s’éteindre.

« Je suis là pour t’écouter si tu veux. »

Réveillant ses sens et envoyant un court instant valser ses songes de désespoir, Fleur Cendrée tendit pour la première fois l’oreille. Ô ce ne fut pas quelque chose de visible et encore moins d’extraordinaire. Non, elle n’avait pas bougé d’une moustache, elle avait simplement laissé entrer les mots dans son esprit, tentant de mieux capter le sens des mots et la volonté première du félin. Elle laissa quelques secondes s’écouler avant de trouver le regard du matou. Du moins, de se lancer en quête de ce dernier. Si sa vision n’était pas parfaitement claire et nette, elle se trouvait déjà un peu moins trouble. Serait-elle en train de retrouver un peu d’espoir et de vitalité ? Elle en doutait fortement. Sortir de ce tourbillon de malheur et de pensées sombres dans lequel elle s’était faite volontairement emporté était bien loin d’être chose facile. Son regard toujours aussi éteint n’exprimait rien de plus que la tristesse qui parcourait chacun de ses muscles, qui ancrait chacune de ces cellules. Espérait-elle faire passer un message à ce félin ? Qui sait. La lueur qui reprenait peu à peu vie dans son cœur était peut-être la cause de ce regard qu’elle lui jetait. Ce regard qui ne voulait rien dire et qui pourtant était un effort hors du temps. S’il savait à quel point il était compliqué pour elle de tenir ainsi tête, de fixer aussi intensément qu’elle le faisait. Si elle ne cherchait rien en ce matou, si elle n’avait pas quémandé sa présence, elle était, malgré tout, un frein vers une lente fin de journée. Les quelques mots qui sortaient de sa gueule et sa simple présence suffisaient à faire changer le temps. Le temps qu’elle n’usait plus qu’à ses morbides songes se trouvait maintenant partagé entre la recrudescence de ces derniers et ce félin qui occupait, mine de rien, une minuscule et précieuse place dans sa tête.


© waize
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oiseau Moqueur
▬ Guerrier
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 25/03/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 49 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage de Plume

MessageSujet: Re: « let’s eat. » | Fleur Cendrée - end   06.04.17 11:12



« let’s eat. »

Fleur Cendrée & Oiseau Moqueur

Pour la première fois depuis qu’il s’était imposé à Fleur Cendrée, il eut l’impression qu’elle l’écoutait vraiment. Elle avait relevé la tête, et regardait maintenant vers lui, elle l’avait entendu. Et même si elle ne prononçait aucun mot, elle l’écoutait. C’était déjà quelque chose. Le regard du matou s’illumina. Il avait trouvé le truc. Il avait au moins réussit à faire ça, il savait déjà qu’il reviendrait à la charge. Jusqu’à ce qu’elle lui parle, jusqu’à ce qu’elle parte chasser avec lui peut-être même. Comme ça il saurait qu’elle va bien, du moins en apparence. Mais il ne la laisserait pas tomber. Il veut revoir la Fleur Cendrée d’il y a quelques semaines. La Fleur Cendrée qui allait si bien qu’elle tournait autour de tous les mâles du clan, celle qui prenait soin d’elle, la si bonne chasseuse du Clan du Tonnerre. C’était la première fois depuis qu’il était arrivé là, qu’il se rendit vraiment compte de l’état de la femelle, las de vivre, terrassée par un mal inconnu aux yeux du matou. Il la voyait de loin, couchée dans son coin, le poil en mauvais état, les yeux vides. Comme tout le monde d’ailleurs, mais personne n’y faisait vraiment attention, c’était presque chacun pour sa poire. Mais pas pour lui. Lui avait choisit d'agir.

« Je resterais là jusqu’à ce que tu n’aies plus besoin de moi. »

© waize


_________________

Spoiler:
 

Oiseau Moqueur se moquait en #d3a68d.


Dernière édition par Oiseau Moqueur le 06.04.17 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nocty
▬ Nocty
Spammeuse de profession
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 20/08/2016
Age : 19
Localisation : France.

Carte d'identité
Âge: /
Description du personnage:
Mentor/apprenti: /

MessageSujet: Re: « let’s eat. » | Fleur Cendrée - end   06.04.17 20:29

« let's eat »
PV. Oiseau Moqueur

Ses deux perles émeraude posées sur le félin finirent, une fois de plus, par s’en détacher. Faute de mieux, la jeune Guerrière se retrouva à regarder ses pattes. Pattes toute aussi sales qu’inutiles en ce moment. Si elle n’avait pas bougé depuis longtemps, elle en sentait encore le bout, bien que très ankylosé. Même avec toute la volonté du monde sur ses épaules, elle ne tiendrait guère debout que quelques secondes. Et puis, encore fallait-il qu’elle daigne le vouloir. Dans l’état actuel des choses, elle ne voulait rien. Elle n’était pas prête à bouger, à se relever. Le mal la terrassait encore bien trop violemment. Les sombres pensées la hantaient encore bien assez. Les machinations qui se forgeaient dans sa tête portaient une épée de Damoclès sur cette dernière. Si ses yeux presque vitreux ne voyaient pas grand-chose, la boule de poils orange retrouva grâce à ses yeux. D’abord forme floue qu’elle ne fut pas capable de reconnaître, elle finit, part un effort qui lui coûtait beaucoup, par entrevoir les traits d’un écureuil. Voilà donc ce que lui avait apporté le noir et blanc, en la sommant de manger. Pourquoi avait-il fait cela ? Cette question résidait au fond de l’esprit de la femelle, bien profondément, résonnant bien moins fort que ses envies de laisser-aller et de toute fin. Si la détresse ne pouvait se lire que profondément dans son regard, le reste de son corps témoignait de l’état piteux dans lequel la femelle était. De belle, elle était devenue hideuse. De toujours propre et coquette, elle était devenue répugnante et sale. Depuis qu’elle s’était mise dans cet état, depuis sa disparition, elle n’avait guère attiré personne. Pourtant, le Clan des Étoiles sait combien de félins lui tournaient habituellement autour, tel des charognards prêts à se lancer sur la plus belle des carcasses.

« Je resterais là jusqu’à ce que tu n’aies plus besoin de moi. »

Perdue dans ses songes, elle ne réagit que quelques secondes plus tard. Incertaine de ce qu’elle avait pu entendre, pas réellement sûre d’avoir tout perçu. Son regard retrouva pendant un moment celui du félin. Là, au détriment d’un nouvel effort, elle réussit à éclaircir sa vision, entrevoyant ainsi deux iris d’un bleu océan. Incapable de faire fonctionner correctement son cerveau, elle ne fut pas capable de mettre un nom sur le chat qui se trouvait en face d’elle. Si elle avait le nom de tous les félins de son Clan en tête, aujourd’hui, elle ne fut même pas capable de reconnaître un de ses camarades. Elle ancra cependant en mémoire ce regard qu’il lui lançait. Si elle savait ce que ce dernier apportait, elle ignorait royalement son sens ainsi que les quelques mots du félin. Elle n’était pas prête. Pas prête à parler, pas prête à cracher au premier venu ce qu’elle avait sur le cœur. Aujourd’hui ne serait pas le bon jour. Elle souffrait suffisamment d’y penser, pas besoin de rajouter à sa peine des mots. Pourquoi fallait-il toujours se justifier ? Pourquoi est-ce qu’il fallait forcément passer par ce cap où l’on se dévoile pour aller mieux ? La grise n’avait ni la force, ni l’envie de parler de son amour pour Etoile de Lion. Amour inavoué, amour secret, elle n’en avait jamais parlé à personne. Elle s’était toute sa vie durant contenté de le regarder comme le plus beau des félins, ignorant royalement ce que pouvait bien penser les autres de son physique et de sa personne. Si on l’avait surprise plus d’une fois, elle faisait rapidement oublier aux mâles de quoi il en retournait, il était alors si simple à l’époque de masquer ses véritables sentiments, sa véritable façon de penser et son état d’esprit. Pourquoi était-elle incapable de le faire aujourd’hui ? Pourquoi est-ce tout ne pouvait être aussi simple que de manipuler les yeux d’un félin. Pourquoi est-ce que pour qu’il y ait la vie, il fallait qu’il y ait la mort ? Fleur Cendrée planta de nouveau son regard dans celui de l’autre félin, tentant de l’implorer pour se retrouver de nouveau seule avec elle-même.


© waize
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oiseau Moqueur
▬ Guerrier
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 25/03/2017
Age : 19

Carte d'identité
Âge: 49 lunes (juin)
Description du personnage:
Mentor/apprenti: Nuage de Plume

MessageSujet: Re: « let’s eat. » | Fleur Cendrée - end   06.04.17 22:00



« let’s eat. »

Fleur Cendrée & Oiseau Moqueur

Fleur Cendrée qui avait les yeux rivés sur ses pattes releva une fois de plus la tête, fixant Oiseau Moqueur encore une fois. Un sourire passa rapidement sur le visage du matou, il avait réussi à trouver quelque chose. Il avait réussi à trouver quelque chose qui la faisait écouter. Il la retrouverait comme il l’a connu depuis qu’ils sont apprentis. Il avait déjà hâte. Son regard divaguait à présent dans le campement. Les quelques chats qui traînaient-là étaient en train de se partager des proies, cérémonie du partage. C’est à ce moment précis qu’il remarqua que le soleil était descendu, la lumière n’était plus si présente. Oiseau Moqueur ne s’y était pas attardé plus que ça, trop concentré sur sa tâche. La fatigue s’était également faite ressentir. Il reporta alors son regard sur sa compagne d’un instant. Elle qui avait cessé de le regarder quelques instants auparavant, reporta à nouveau son regard sur le bicolore. Il décela quelque chose dans son regard, comme si elle lui demandait de partir. Il acquiesça pour lui-même.

« Je vais te laisser, reposes toi bien. »

Le guerrier bicolore se leva, s’étirant lentement avant de prendre la direction de la tanière des guerriers et s’endormir pour une bonne nuit de sommeil réparateur.

END.

© waize


_________________

Spoiler:
 

Oiseau Moqueur se moquait en #d3a68d.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « let’s eat. » | Fleur Cendrée - end   

Revenir en haut Aller en bas
 
« let’s eat. » | Fleur Cendrée - end
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Premier entrainement [Nuage Cendré et Fleur Ensoleillée]
» Reflexion sur la saga Michelet Casimir - Jean Saint-Fleur
» 2 éme entraînement de Nuage de la mort et de fleur enflammée finished
» FLEUR canichette croisée abricot 6 ans (89) Yonne
» Fleur d'Aphélandra du Clan du Vent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE PROPHETIES BEGIN
 :: Au commencement :: Archives :: RPG
-